Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Enfants d'Alix et "martinades" : quelques souvenirs

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas  Message [Page 5 sur 7]

jfty

avatar
grand maître
grand maître
Que d'excellents souvenirs ces Martinades, elles sont à recommander à tous les fans des héros créer par J.Martin. Des lieux superbes et des EDA super sympathiques . J' espère en refaire quelques une de plus, histoire de rencontrer la plus part des nouveaux inscrit sur ton forum et rencontrer enfin Treblig, lion de Lisbonne, Tarmac, Loup 79, Draculea et tant d'autre . Je réfléchi à un nouveau jeu dont BVH avait le secret et qui nous piégé avec son sourire mémorable. ( les photos nous le prouvent, il adorait cela )
Une fois de plus Raymond, je te remercie de raviver cette mémoire, moi qui ne prend jamais de photos zidane revoir les copains et mon premier Teck ( dixit Daniel. S : 1er chien Martinophile ) me fait énormément plaisir.
A très vite, tous, Jfty et Teck 2 le redoutable Twisted Evil

Raymond

avatar
Admin
Merci jfty !   Very Happy

J'en étais donc à Lefranc, qui était sensé faire "le buzz" pendant l'année 2012.  

En fait, le véritable événement de l'année 2012 allait surtout concerner Alix ! Eh oui ... encore Alix ... toujours Alix !   Smile

Le mensuel Casemate annonçait en effet dès janvier la publication d'une nouvelle série d'albums. Intitulée Alix Senator, c'était un véritable "spin off" de la série originelle, qui renouvelait totalement le concept du personnage.





Faire vieillir le personnage ? Jacques Martin s'y était toujours refusé, car les aventures d'Alix étaient supposées se dérouler dans un intervalle de temps limité, entre -52 et -49 avant JC. L'auteur ne voulait pas "psychologiser" son personnage, qui devait garder ainsi toute sa pureté et sa jeunesse.

Toutefois, d'excellentes BD franco-belges (comme Buddy Longway ou Thorgal) avaient depuis longtemps démontré les avantages de faire vieillir un héros au fil des albums. Un personnage plus mûr va en effet se comporter différemment, et il peut aussi avoir des enfants. De plus, dans une BD historique comme Alix, cet avancement du temps permet de faire apparaître de nouveaux personnages célèbres. En fait, cette évolution du héros, au cours du temps qui passe, pouvait avoir beaucoup d'avantages. Elle laissait espérer un vrai renouvellement de ses aventures, et également une crédibilité supplémentaire des scénarios.

C'est probablement ce genre d'arguments qui a convaincu le Comité Martin. La création d'Alix Senator était en fait une décision stratégique courageuse puisqu'elle allait à l'encontre des vœux du créateur. Mais on sait maintenant que cette extension du concept a été couronnée de succès, et qu'elle a apporté à l'ensemble des albums une certaine modernité.

Les réactions des "alixophiles" furent contrastées. Les "puristes" rejetèrent (et rejettent encore) ce héros qui vieillissait, tandis que les "évolutionnistes" (auxquels j'appartiens Wink ) furent ravis de ce mûrissement d'un personnage devenu plus réaliste et plus dramatique. A cet égard, d'ailleurs, Alix Senator allait combler nos attentes.

C'était une BD historique d'un nouveau genre qui apparaissait.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Et du côté d' Internet ? Comment la situation évoluait-elle en 2012 ?

De nombreux blogs "martiniens" avaient été lancés au cours de la dernière décennie, mais ils n'avaient pas tous survécu (le Web est impitoyable), ou alors ils n'étaient pas tous restés actifs. En fait, deux d'entre eux continuaient réellement à fonctionner depuis 2010 : Alix Mag, et le blog indépendant de Jacques Grand.

Mais voilà ! Dès la fin de l'année 2011, d'inquiétants signes apparurent dans ce "blog indépendant", qui était surtout un blog d'images. Il disparut une première fois, pendant quelques jours, en décembre  2011, avant de réapparaître. Puis en avril 2012, le blog disparut cette fois définitivement, sans avertissement préalable. Cette fermeture semblait surtout résulter de la volonté de son fondateur, car ce dernier continuait d'animer tranquillement un autre blog du même genre, consacré aux autres dessinateurs du journal Tintin. Il y n'y avait pas eu de contrainte, mais plutôt je ne sais quelle querelle ... suivie de messages insultants ... en fait, c'est resté assez mystérieux. Mais le résultat était définitif. Les archives disponibles en ligne de Jacques Martin (en partie fournies par d'autres fans ou par la famille Martin) avaient disparu.

Comme ce blog mettait en ligne de nombreuses BD rares de Jacques Martin (Lamar, Oeil de Perdrix, la Cité Fantastique, le Sept de Trèfle, etc.), et qu'il n'existait aucun projet de les rééditer, je décidais de les remettre progressivement en ligne dans le forum, dans la section "Divers sur Jacques Martin". Il n'y manque actuellement plus grand chose, à part le "Hibou gris", et j'espère bien que le forum continuera longtemps à tenir ce rôle, à moins bien sûr que Casterman ne décide un jour de rééditer touts ces raretés, ce qui serait bienvenu.   Wink

Sinon, de nouveaux blogs apparaissaient tout de même, et il y eu en particulier "Universalix" à la fin de l'année 2011. Lancé par Jean-Marc, ce site voulait accueillir des études, des chroniques ou des articles de fond dédiés aux bandes dessinées de Jacques Martin. C'était une idée très ambitieuse, mais le problème était de trouver des contributeurs, car écrire un article de fond demande tout de même un certain travail. Jacky-Charles y mit en ligne son étude sur la chronologie des aventures d'Alix, tandis que je fournissais pour ma part une petite étude sur une planche du "Dieu sauvage", mais il faut bien avouer que cet élan ne dura pas bien longtemps. Rien ne pressait, bien sûr, mais le temps passa vite. Et finalement, le blog disparu deux ans plus tard, probablement à cause de l'hébergeur cette fois, et c'était bien dommage.

Et puis, parmi les nouveaux blogs de cette année-là, signalons également celui de jfty, intitulé "la Bibliothèque d'Alix". Il existe toujours, et il est surtout destiné aux collectionneurs d'éditions originales. On peut le trouver à cette adresse :

http://www.legionsperdues.com/

Aujourd'hui, quelques blogs restent encore accessibles (la Cave aux archives, la Bibliothèque d'Alix), mais le seul qui reste vraiment actif est Alix Mag. Donc ... un grand bravo à Stéphane !  pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Merci Raymond! Very Happy

http://alixmag.canalblog.com/

jfty

avatar
grand maître
grand maître
Alix mag et ton forum , mon cher Raymond, sont de loin les meilleurs sites web concernant les séries de J.Martin, le tien à ce petit plus, être ouvert à toute la BD et à toutes discussions .
Je ne m'occupe plus de la bibliothèque d'Alix car elle faisait doublon avec ton site.
Par contre, la collection de jfty continuera car il y a tant d'images connues et inconnues à présenter.
Quand je rentrerais de mon petit périple Corse, je remettrais un peu d'ordre dans ce blog qui me semble un peu mal foutu.L'idée d'afficher le nombre d'exemplaire de ce que je possède me parais mal perçue, c'était uniquement dans le but de pouvoir échanger entre collectionneurs et non de passer pour un spéculateur. Cela fonctionnait très bien avec BVH et Lion de Lisbonne.
Stéphane est, et restera le Lefranc vivant de J.Martin et toi Raymond, le protecteur de la discussion à bâtons rompus de toute la BD .
Je ne demande qu'une chose, que vos forums perdurent Very Happy

Raymond

avatar
Admin
Merci jfty.

Pour ce qui concerne Alix Mag, il y a une petite tradition sympathique, celle du gag du 1er avril ! On y découvre à chaque fois des nouvelles pas si incroyables que cela (du genre "Lefranc est papa"), et qui relèvent pourtant de la fantaisie du webmestre.

En avril 2012, il y eut encore mieux : une interview fictive de Guy Lefranc et Axel Borg par Stéphane.

Ce n'était pas exactement le 1er avril (c'était 6 jours après) mais cela restait le même esprit. C'est en tout cas une des meilleures pages d'Alix Mag, et je tenais à la signaler. Vous pourrez la relire à cette adresse :

http://alixmag.canalblog.com/archives/2012/04/07/23957742.html

Pour illustrer cette petite fiction, Regric dessina une image spéciale pour Alix Mag, que vous connaissez probablement déjà.



Et oui ! C'est ainsi qu'a été créé l'avatar de Stéphane. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
jfty a écrit:
Je ne demande qu'une chose, que vos forums perdurent Very Happy

Very Happy Tout pareil ! pouce

Raymond

avatar
Admin
Mais parlons un peu des albums publiés au cours de cette année 2012.

C'était vraiment une année pleine, avec un nouvel Alix, un nouveau Lefranc et un nouveau Jhen (dessiné par Pleyers), sans oublier, bien sûr, cette indispensable nouveauté qu'était Alix Senator T1.     Very Happy


           


C'était déjà un beau palmarès.

Et qu'en était-il de la qualité ? En fait, en relisant mes commentaires de l'époque, je note que ce n'était pas parfait, mais que ces trois albums présentaient tout de même un bon niveau. L'Ombre de Sarapis, par exemple, était scénarisée de manière très professionnelle par Corteggiani, et dessinée avec beaucoup d'application par Venanzi. Sans avoir l'originalité d'un chef d'œuvre, c'était un opus tout à fait convenable, agréable à lire ou à relire, même si ...  il faut l'avouer, l'album est aujourd'hui un peu oublié.

Pour l'Eternel Shogun, on pouvait faire quelques remarques sur le scénario qui semblait mal "calibré". La fin paraissait en effet un peu expéditive, comme si Robberecht (le scénariste) avait mal réparti son intrigue sur les 46 pages qui lui étaient allouées. Mais l'intrigue était sinon intéressante et originale, et le Japon renouvelait de façon intelligente l'univers de Lefranc . Par ailleurs, le dessin de Regric "tenait bien le coup" par rapport à son modèle (qui était surtout Bob de Moor), et cela débouchait là aussi un épisode honorable.

Et enfin, pour l'Ombre des Cathares, je notais dans ma chronique de l'époque que le double retour de Jean Pleyers et de Gilles de Rais donnait à cet album une belle envergure, proche des meilleurs classiques de la série, même si le scénario de Payen faiblissait dans la seconde partie de l'aventure. Bref, comme pour les deux albums précédents, ce n'était plus vraiment du Jacques Martin, mais la lecture restait plaisante.

Le meilleur album "martinien" de l'année était toutefois très nettement les Aigles de Rome, tome 1 d'Alix Senator, qui explorait une nouvelle époque (l'apogée de l'Empire), qui proposait de nouveaux personnages intéressants, et qui approfondissait la psychologie des héros. La confrontation des anciens (le vieil empereur Auguste et le quinquagénaire Alix) avec la génération montante (les enfants d'Alix et Enak) promettait de belles aventures, que l'on attendait impatiemment de découvrir.



La succession semblait donc assurée ... mais il fallait vivre avec son époque.  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Saviez-vous que de toutes petites "martinades" se sont également déroulées en Suisse ?  Wink

Elles sont survenues grâce à César Espona, le très actif éditeur espagnol d'Alix. Sa femme, Sonia, était en fait une grande amie de mon épouse, et ils aimaient venir nous visiter tous deux le week-end, en Suisse Romande.



Comme César était (et est toujours) un grand passionné de l'œuvre de Jacques Martin, nous allions ensemble visiter des lieux qui avaient été dessinés dans les BD de Lefranc ou de Jhen. Nous sommes ainsi allés voir le port d'Ouchy, ou le château de Chillon, que César photographiait sous tous les angles, en essayant de retrouver l'image exacte qui existait dans l'album. Il a mis en ligne tout cela sur le Web, photos et dessins côte à côte, mais je ne sais malheureusement plus où cela se trouve.



C'est au cours d'un de ces "week-end" que nous somme allés en juin 2012 visiter l'exposition "ArchéoALIX", qui venait de s'ouvrir à Nyon. Elle avait été organisée par Christophe Goumand, un archéologue qui avait autrefois participé à la toute première martinade du Haut-Koenigsbourg.



Cette expo regroupait diverses pièces intéressantes ayant appartenu à Jacques Martin, comme par exemple sa table lumineuse. Il y avait également divers "collectors".



C'était la première fois que je voyais autant de planches originales de Jacques Martin, et c'était une vraie découverte. Bien sûr ... depuis ... il y  a  eu l'exposition d'Angoulême, et vous êtes peut-être un peu blasés.  Wink



Frédérique Martin était présente (c'était en fait le jour du vernissage), de même que d'autres EDA comme Régis Pizot. C'était donc presque un petit événement martinien.



Tout cela a été présenté à l'époque dans Alix Mag. Il faudra que je retrouve la page.  

Un ou deux ans après, César et Sonia se sont séparés, et depuis, nous ne nous voyons presque plus. C'est bien triste.

Aujourd'hui, ces petits week-ends me manquent un peu ...


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Mais la vraie martinade de cette année-là s'est déroulée les 29 et 30 septembre 2012 à Nîmes. Le thème principal était bien sûr le "Voyage d'Alix" qui avait été dessiné par Jacques Denoël sur cette ville. Les organisateurs étaient cette fois Serge Zenatti et Stéphane Jacquet.



Le programme prévoyait une visite des arènes et du centre de Nîmes pendant le samedi après-midi, puis une visite du Pont-du-Gard le dimanche. En fait, tout cela a été fortement modifié par une pluie battante, surtout le samedi après-midi, et le Pont-du-Gard est finalement passé "à la trappe".

Voici quelques images de la visite des arènes de Nîmes, qui étaient fort mouillées. Nous avions donc tendance à nous réfugier dans les endroits abrités.   Wink



Ci-dessous, vous voyez notre guide qui donne moult explications à René Gastaud. Ensuite vers la droite, vous pouvez aussi voir Bruno Fermier, Olivier Le Duault et son épouse, puis Josiane Larpin.



Entre deux averses, nous nous sommes dépêchés de découvrir l'intérieur des arènes, toujours à la suite de notre guide. A l'avant-plan, vous voyez ci-dessous (en suivant une diagonale descendant vers la droite) les organisateurs Stéphane Jacquet et Serge Zenatti, puis Bernard-BVH.



Les photographes étaient bien sûr présents.



Dans les sous-sols, notre guide avait également beaucoup de choses à montrer.



Puis il y eu une promenade à travers Nîmes, avec bien sûr la Maison Carrée.



La suite dans un nouveau post !   Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
La fin d'après-midi était dédiée aux rencontres et aux discussions, tout en dégustant diverses boissons et apéritifs. Pour cette rencontre, une salle spéciale avait été aménagée et décorée par Stéphane, Bernard et Olivier Le Duault.



En fait d'apéritifs, il y avait plutôt de quoi faire un repas assez copieux.



La décoration était splendide ... et judicieusement adaptée. De grands panneaux décoratifs avaient été amenés par César.  Wink





Ci-dessous, une image martinienne que vous ne verrez jamais, sauf au dos des albums espagnols de Lefranc. Quelqu'un est-il capable de deviner pourquoi ?   Wink



Olivier Le Duault avait même amené quelques dessins originaux de Jacques Martin.



Un concours "d'érudition martinophile" avait été préparé par jfty, et le vainqueur pouvait remporter un buste d'Alix fabriqué par Christian Merlan. Tout le monde avait donc fort à faire pendant l'apéritif.



Le grand vainqueur de ce questionnaire plutôt ardu (n'est-ce pas jfty) fût finalement Bruno. Vous pouvez le voir ci-dessous en train de lire les résultats.



Les bières et le bon p'tit vin aidant, les discussions continuèrent bon train. Ci-dessous, je suis en train de converser avec Marc Jailloux et Olivier Le Duault.



Bernard avait amené son habituel coffret, contenant plusieurs cadeaux. Il y avait l'album de Nîmes, dédicacé par Jacques Denoël, un ex-libris numéroté de format A4, reprenant l'affiche du week-end, et surtout une maquette à monter soi-même d'un temple gallo-romain.



Il faut l'avouer, après ce copieux apéritif, nous n'avions plus du tout faim  ... mais l'alcool nous avait bien réchauffé. En fait, l'ambiance était plutôt détendue.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
En traînant un peu des pieds (plus faim  pale ), nous sommes tout de même allés au restaurant Les Alizés, où nous avions réservé une grande table.  beber



Le repas était correct mais ... nous nous sommes promis de nous limiter à l'apéritif pour l'année suivante. Ci dessous, vous voyez de droite à gauche jfty, Hervé Gumel, Daniel Somogy, et Serge Zenatti (les autres sont masqués ou de dos).



Sur l'autre face du même coin de table : Stéphane, Bernard-BVH et Christophe.



Le lendemain, il faisait assez beau, et nous partîmes visiter les jardins et la Tour Magne de Nîmes.



La Tour Magne était conforme à celle de l'album (ou serait-ce plutôt l'inverse ?   Wink ).



Philippe Fleuret était spécialement venu nous rejoindre. Je ne l'avais pas vu depuis la rencontre de Versailles.



Tout le monde était détendu. Vous voyez ici César, Bruno et Stéphane de face, avec Marc Jailloux.



Et jjty avec Teck.



Philippe Fleuret et Bernard Marsaglia.



Sonia, Dominique Leclercq et Bernard-BVH



Et finalement, le groupe entier devant la Tour Magne !  


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Et pour terminer, une belle photo du groupe des EDA de l'année 2012 !




_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Les déco PLV de Jhen et Lefranc sont superbes.
Nîmes est du reste également un très beau décors pour une Martinade . pouce

Raymond

avatar
Admin
Et oui, l'année 2012 se terminait en beauté.

L'année suivante (2013 donc) fût aussi une belle année en matière de publications, et j'ai même retrouvé un sondage (fait à cette époque) qui le démontre.  Wink

http://lectraymond.forumactif.com/t1114-le-bilan-de-l-annee-2013

D'une manière générale, toutes les séries publièrent un nouvel album dont le niveau était très correct, voir même parfois excellent. Certains regrettaient toutefois que les scénarios ne soient pas transcendants, mais cette observation ne gâchait pas le plaisir des lectures.

Pour le forum, ce fût aussi une année très tranquille. Le site avait pris son rythme de croisière et commentait en toute liberté l'actualité martinienne.

En fait, au début 2013, la grande interrogation était le nouvel album d'Alix qui devait être dessiné par Marc Jailloux. Selon Marc, Géraldine Ranouil lui avait proposé un scénario tellement bon qu'il n'avait pas pu le refuser.

Cela promettait !  Very Happy



Dernière édition par Raymond le Sam 5 Mai - 15:20, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Et 2013 démarra en fanfare avec la publication en avril du 32ème tome d'Alix, la Dernière Conquête, dessiné par Marc Jailloux et écrit par Géraldine Ranouil.



Cette nouveauté fut véritablement saluée par la critique, qui constatait qu'Alix avait retrouvé une deuxième jeunesse, et par le grand public qui se jeta sur l'album. J'ignore en fait le nombre d'exemplaires vendus, mais "la Dernière Conquête" se classa très vite tout près des meilleures ventes et devint sans discussion un véritable succès de librairie.

Ce triomphe récompensait d'abord la fidélité de cette nouveauté par rapport au modèle martinien, que Marc Jailloux avait scrupuleusement respecté. Le scénario dramatique était par ailleurs à la hauteur des récits tendus et passionnés de Jacques Martin et, sans vraiment égaler les chefs d'œuvre du maître, "la Dernière Conquête" était un bien bel album que l'on avait du plaisir à relire.

Parallèlement à la sortie de ce 32ème Alix, Casterman organisa une belle opération de marketting pour promouvoir sa nouveauté. C'est ainsi qu'il réédita, avec de nouvelles couleurs et des couvertures inédites de Marc Jailloux, quatre grandes œuvres classiques de Jacques Martin. Par ailleurs, de nombreux petits événements (séances de signatures, ventes de planches ou de collectors) se déroulèrent à travers la France pour parachever le triomphe de l'album.

                                                         

Alix était à nouveau en tête des productions martiniennes !   Very Happy

Et Marc Jailloux avait gagné son défi !

Ceci dit ... maintenant que j'y pense ... je regrette un peu d'avoir dédaigné à l'époque ces rééditions d'œuvres classiques à tirage limité, qui doivent être aujourd'hui introuvables.    Rolling Eyes

C'est dur d'être collectionneur !  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
J'ai réussi à me procurer il y a deux ans cette version des Légions perdues et du Dernier Spartiate. Non seulement les couvertures sont magnifiques, mais le soin de la réédition, notamment la restitution des couleurs, remarquable. Mais qui sait, en cherchant bien, tu peux peut-être les retrouver ici ou là ? Very Happy

Raymond

avatar
Admin
Effectivement, le hasard fait parfois bien les choses.  Wink

Mais revenons à notre petite chronique !

L'intense campagne promotionnelle qui accompagnait la sortie de "la Dernière Conquête" eut en tout cas une conséquence sympathique : Casterman décida de republier un numéro de l'Aventurier.



Le précédent numéro de ce journal semi-publicitaire datait de l'année 2007, après la sortie de l'Ibère, et de nombreux albums d'Alix étaient parus depuis lors sans avoir bénéficié d'une semblable promotion. Les alixophiles avaient donc fait leur deuil de cette petite revue, qui semblait destinée à devenir un collector à plus ou moins long terme.

Petite bizarrerie, cet "Aventurier" portait le numéro 9, alors que le diptyque précédent (à disposition tête-bêche) était déjà un numéro 8-9. Quelqu'un ne savait pas compter chez Casterman ... mais peut être que Stéphane a une explication,   Wink

Sinon, consacré essentiellement à Alix et Marc Jailloux, ce numéro 9 n'apportait bien sûr pas d'information ni de découverte sensationnelle. Mais il procurait tout de même ce petit plaisir supplémentaire du bel objet. Et puis, c'était aussi le retour d'un vieux compagnon, qui nous avait déjà fait passer de bons moments.

Depuis lors, cette revue publicitaire semble avoir été définitivement oubliée mais ... qui sait, peut-être qu'un génial publicitaire aura un jour l'idée de la rescuciter.  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Surement une coquille de notre ami Christophe. Par contre, je peux vous raconter comment est revenu cet Aventurier. A l'époque, chez Casterman, travaillait Hervé Langlois, qui s'occupait du marketing. (Il travaille maintenant pour Rue de Sèvre, Glénat et monte des projets de bd que nous nous pouvons lire chez ces éditeurs). Hervé Langlois est un vrai passionné de l'œuvre de Jacques Martin et croit beaucoup au talent de Marc pour relancer la série. Bref, il me contacte et m'invite à visiter les bureaux de Casterman et me présente à pas mal de gens de chez Casterman. Tout cela est amusant et je repars avec pas mal de bouquins. Mais entretemps, nous avons discuté de ce que Casterman pouvait faire et je lui dis qu'il est temps de relancer l'Aventurier. L'idée lui plait beaucoup et Manuel Picaud en devient le redact'chef, et il écrit les textes avec Brieg Haslé-Le Gall d'Auracan et de moi-même. Christophe Fumeux réalise la maquette. Chouette période, tiens!

La première fois que j'ai collaboré avec Hervé Langlois (sur ce coup là, il y a avait aussi Jimmy Van den Hautte, le directeur des collections Jacques Martin), c'est pour lancer Alix Senator. En effet, le premier post sur Alix Senator est celui-ci:
http://alixmag.canalblog.com/archives/2011/12/23/23033258.html

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

avatar
Admin
Merci de ces compléments, Stéphane ! Very Happy

Les autres albums, qui parurent pendant la deuxième moitié de l'année 2013, n'eurent pas le même retentissement mais .... en terme de qualité, ils ne cédaient pas grand-chose à "La Dernière Conquête".

                   

Sorti en août, l'Enfant Staline confirmait la place prééminente qu'avait prise Regric en tant que dessinateur de Lefranc. Les puristes pouvaient certes remarquer parfois de petites inconstances dans la représentation des visages, mais son trait était solide et semblait de plus en plus s'apparenter au style ligne claire. De fait, le succès fut d'emblée au rendez-vous, avec un passage en tête des meilleures ventes de BD pendant l'été. Certes, le scénario de Robberecht anticipait un peu précocement (à mon goût) sur les possibilités techniques du génie génétique, qui n'étaient encore qu'embryonnaires pendant les années 50, mais l'idée principale était malicieuse et l'album tout à fait réussi.

Le Dernier Pharaon sorti ensuite en septembre, en prolongeant habilement l'énigme des aigles, et surtout en permettant à Alix de retrouver Enak après une longue séparation. Les caractères de chacun (et leurs compromis avec la vie) commençaient à se préciser, et surtout à esquisser cette décevante perspective du héros qui a renoncé à ses rêves. Alix Senator allait-il devenir "Alix qui a tort" ? On pouvait peut-être le craindre, mais l'évolution psychologique du héros et le vieillissement des personnages découlaient d'une lucidité fascinante, dont on attendait impatiemment la suite.

Et puis il y eu Draculea en octobre, qui permettait de retrouver un Pleyers à son meilleur niveau, et qui n'était pas loin d'être le meilleur album martinien de l'année (j'ai préféré Alix quand même  Wink ). Bénéficiant d'un intelligent et passionnant scénario de Cornette et Fryssen, cet album tournait autour d'une nouvelle et terrifiante "figure du mal", historiquement plausible et habilement bien tracée (aussi bien sur le plan graphique que psychologique). En fait, cet ingénieux "remake" du mythe de Dracula était sans aucun doute un des meilleurs opus de la série, qui se trouvait véritablement relancée.

Alors oui ! Quand on y repense, dans le fond, 2013 était une très bonne année !   Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Et nous arrivons déjà au mois de novembre, pour raconter la huitième martinade. Elle se déroulait à nouveau à Alésia et les organisateurs étaient Serge Zenatti, Bernard-BVH et Stéphane Jacquet.  Very Happy



Mais pourquoi de nouveau Alésia, me direz-vous  ? Eh bien ... parce qu'un intéressant musée y avait été construit depuis 2010, et que nous avions vraiment l'impression de ne pas avoir tout vu. Par ailleurs, les sites à la fois antiques et "alixiens" (je veux dire par là "visités par un album") sont assez rares en France.   Wink

Et de fait, ce nouveau musée était effectivement beaucoup plus riche visuellement que le site tout seul, presque nu, que nous avions visité trois ans auparavant. Vous pouvez d'ailleurs voir sur la photo ci-dessous la masse du bâtiment qui domine le site.



Nous nous sommes donc tous retrouvés à l'entrée du musée. Vous voyez ci-dessous Bernard, Stéphane et Alain Desmaret, qui venait pour la première fois (et dont vous avez pu lir de nombreux articles dans Alix Mag)

.

Je n'ai que peu d'images de la visite à l'intérieur du musée. Les vitrines étaient riches en armes, tuniques ou armures de l'époque romaine.



Des mannequins montraient l'habillement des combattants. Par moment, des acteurs venaient mimer des combats avec les armes de l'époque.



Puis nous avons refait le tour des restes du camp et des fortifications romaines, à l'extérieur.



La suite au prochain post !



Dernière édition par Raymond le Mar 8 Mai - 0:12, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
En fin d'après-midi, nous nous sommes retrouvés à l'hôtel ! Dans la photo ci-dessous, de gauche à droite, et en pleine discussion : Serge Zenatti, Laurence Le Duault, Bruno Fermier, Christophe Fumeux et Pierre Redon (qui venait pour la première fois).



Après la pénible expérience de l'année précédente, nous avions décidé de supprimer le repas au restaurant, et de nous contenter de "l'apéro". En fait, chacun avait amené une spécialité de sa région, et ce "repas canadien" était encore plus copieux qu'avant.   Very Happy



Ci dessous (vous commencez à les connaître  Wink ), de gauche à droite : Olivier Le Duault, Stéphane, Raphaël Petit, Daniel Somogy et Christophe Fumeux.



Ces dames étaient bien sûr de la partie ! De gauche à droite, Isabelle Bezot- Le Duault, Josiane Larpin et Laurence.



Comme d'habitude, de nombreux cadeaux étaient également distribués. Le coffret de Bernard contenait un ex-libris (montrant le cul-de-lampe de l'album Vercingétorix), un fac-similé de l'original de l'Île maudite ... en danois, et enfin un livre de vieilles recettes romaines et gauloises.

               


Mais Bruno avait également amené des cadeaux de Canal BD, entre autres des affiches d'Alix, et les plaques émaillées reprenant les couvertures des premiers Lefranc. Il y avait aussi les deux premiers albums de l'intégrale Hachette d'Alix (la fameuse collection en or).

                          


Et pour faire encore mieux, Alain Desmaret avait amené un superbe gâteau réalisé par son fils, dont la surface en massepain était décorée par le motif de la Griffe Noire.



Stéphane fût "désigné volontaire" pour couper le gâteau.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
La journée du lendemain était consacrée à Epoisses : le village avec son château ... et le fromage !  Very Happy



J'ai assez peu de souvenirs de la visite ... il faut bien l'avouer !



Mais par contre le repas ... hé hé ! La réputation des restaurants bourguignons n'est plus à faire !

A la première table, de gauche à droite : Pierre, Raymond, Stéphane, Alain Desmaret, Christophe, René Gastaud et son fils Axel



Même table, mais en gros plan :



À la seconde table : Serge, Bermard-BVH, Raphael Petit et Daniel Somogy. En face d'eux : mon épouse



Et voilà ! J'ai montré tout ce que j'avais. Ce qu'il faut retenir, en fait, c'est tout simple : cette martinade avait été très festive.  Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Cette journée à Epoisse à changer ma vie avec la découverte de ce fabuleux fromage!!!:-)

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

avatar
Admin
Oui, l'Epoisse est un fameux fromage.    beber

Le gâteau d'Alain Desmaret était lui aussi excellent :   Wink

Mais revenons au domaine préféré des martinophiles : la BD !

En cette fin d'année 2013, de bonnes nouvelles nous venaient également de Vasco, ce sympathique personnage qui est une sorte de "petit frère moyenâgeux" d'Alix. La pérennité de cette BD était fort compromise depuis le décès de Gilles Chaillet, et voici que Chantal Defachelle trouvait quand même les moyens de prolonger l'œuvre de son mari. En trouvant à la fois un nouveau scénariste (Luc Révillon) et un dessinateur (Dominique Rousseau) capables de poursuivre de façon fidèle le style du créateur, elle permettait à une BD un peu "alixienne" de continuer à un bon niveau. Le nouvel album s'intitulait en fait les Enfants du Vésuve et il était en tout point épatant.



Oui, 2013 était une bonne année !   Wink



.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 5 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum