Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Philosophie et bande dessinée

3 participants

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1Philosophie et bande dessinée Empty Philosophie et bande dessinée Dim 19 Aoû - 18:18

Raymond

Raymond
Admin

Ce n'est pas le premier livre qui s'intéresse aux relations qu'entretiennent la philosophie et la BD, mais c'est la première fois que l'on demande à la BD de répondre à la question : "la vie a t-elle un sens ?" Tel est en effet le thème du dernier numéro hors-série de Philosophie magazine.

Philosophie et bande dessinée Philo_10

Dès que l'on prend au sérieux la bande dessinée, je ne peux pas m'empêcher de jeter un oeil là-dessus. Il y a longtemps que je ne crois plus que la BD soit un simple divertissement pour ados attardés (ou pour adultes décérébrés). Le lecteur de BD est d'abord un lecteur tout court, donc un amateur d'idées et de livres, et c'est ensuite un connaisseur qui a appris à décoder le langage des images. Le lecteur de BD est donc une sorte de spécialiste, qui utilise son savoir pour se divertir (bien souvent) mais aussi pour éprouver certaines émotions qui touchent au domaine artistique. Ceci dit, je n'étais jamais allé jusqu'à penser que la BD pouvait répondre à des questions philosophiques.  Rolling Eyes

Quels sont donc les vrais liens entre la BD et la "phîlo" ? Il y a d'abord bien sûr quelques auteurs comme Goossens, ou Marc-Antoine Mathieu, qui traitent (souvent par la dérision) de questions intellectuelles ou existentielles, Ces oeuvres sont rares, mais bien souvent retentissantes. Marc-Antoine Mathieu est d'ailleurs un des dessinateurs invités de ce numéro de Philosophie magazine. Il y est tout-à-fait à sa place.

Philosophie et bande dessinée Ma_mat10

Faire de la philosophie, c'est également faire passer une oeuvre, ou un auteur, sous le crible d'un raisonnement intellectuel. A cet égard, ce dernier numéro de Philosophie magazine est un véritable festival d'analyses et de bonnes remarques. Que ce soient les Idées noires de Franquin, les BD contestataires de Crumb, les interrogations existentielles des Peanuts ou les scénarios de Goscinny, la bande dessinée est riche en oeuvres qui posent les bonnes questions, et qui stimulent la pensée. De ce côté là, ce numéro hors série propose des textes qui ne déçoivent pas le lecteur.

Il reste cependant que cette publication ne répond pas vraiment à la question de départ. La vie a t-elle un sens ? Peut être que la réponse se trouve dans la BD (tout est possible), mais la plupart des auteurs et rédacteurs de cette revue (hormis Marc Antoine Mathieu bien sûr) esquivent soigneusement cette question.   Wink



Dernière édition par Raymond le Dim 24 Mar - 12:52, édité 1 fois


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

J'ai désespérément essayé de m'intéresser à ce livre de BD intitulé Philocomix, qui vulgarise les thèses philosophiques de Platon, Epicure, Descartes, Kant, et de quelques autres philosophes célèbres.

Philosophie et bande dessinée Philoc10

L'idée de centrer la discussion autour de la recherche du bonheur était pourtant excellente, et c'est probablement d'ailleurs cette approche assez "pratique" de la philosophie qui m'a initialement attiré. Le traitement du sujet est cependant décevant. L'utilisation d'un dessin caricatural pour un discours intellectuel semblait plutôt fondée, mais le fait de réduire tous ces grands philosophes à de simples silhouettes ridicules m'a un peu dérangé. Les auteurs voulaient-ils vraiment nous faire découvrir la philosophie avec un minimum de sérieux, ou avaient-ils simplement l'intention de se moquer de toutes ces thèses existentielles ? La lecture m'a en tout cas donné l'impression d'un excessif manque de sérieux.

Philosophie et bande dessinée Philoc11

L'humour est vite réducteur, et s'il n'est pas déplaisant d'insérer des traits d'esprits ou des gags ou milieu d'une présentation théorique, il faut tout de même que le message principal dépasse celui des gags. De ce livre, malheureusement, on ne retient que les critiques ou quelques plaisanteries au ton péjoratif. On n'y discerne pas le moindre enthousiasme pour le travail philosophique.

Philosophie et bande dessinée Philoc14

Je vois donc cet album comme une "vulgarisation vulgaire", si j'ose dire, qui fait passer l'humour avant les idées, et qui ne fait pas vraiment honneur à la philosophie. Il n'y a en fait pas de grand intérêt à le découvrir, sauf si l'on a envie de se moquer des philosophes.

Encore un livre raté !  Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Je ne connais pas cet album, mais voyant les extraits que tu en donnes, je comprends ta déception. Il me semble dommage de faire découvrir la philosophie par des dessins aussi schématiques et assez laids en définitive. Sans doute une part d'humour, y compris graphique, peut se concevoir, mais cela, j'en suis bien d'accord, ne peut constituer la seule dimension d'un texte qui veut nous faire découvrir la philosophie par d'autres voies que celle des manuels scolaires et sans doute inciter les lecteurs à l'aimer.

C'est d'autant plus dommage que plusieurs auteurs ont réussi dans ce domaine de belles choses avec des romans graphiques, je pense notamment au Sartre d'Anaïs Depommier et de Mathilde Ramadier, paru chez Dargaud en 2015 à l'occasion du 35ème anniversaire de la mort du philosophe.




Philosophie et bande dessinée Sartre10




L'album est vraiment bien équilibré entre l'évocation de la vie de Sartre et celle de son oeuvre, non sans humour d'ailleurs, comme dans l'exemple ci-dessous :



Philosophie et bande dessinée Sartre11









http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin

Merci de cette référence sur Sartre ! J'avais vu passer l'album en librairie en son temps, mais il y a une telle pléthore ... qu'on ne peut pas tout lire.

Et que penses-tu de ces numéros hors-série de la revue "Philosophie" consacrés à la BD ? Il vient par exemple de sortir un numéro qui est consacré à Gaston, que l'on trouve en kiosque.

Philosophie et bande dessinée Philos11

C'est le genre de philosophie qui m'intéresse ! Smile


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Je n'ai pas encore lu ce numéro, mais j'ai beaucoup aimé celui de l'été. Tisser le lien entre philosophie et bande dessinée est peu usité mais à mon sens important.

Je me sers souvent de la bande dessinée dans mes cours. Par exemple dans le chapitre sur l'art nous analysons parfois le découpage d'une planche en comparaison avec l'art du retable, ou bien je leur montre comment les auteurs de bande dessinée travaillent l'espace et le mouvement de façon qui parfois évoque le cinéma et aussi l'art préhistorique tel qu'on le voit à la grotte Chauvet, comment ils évoquent le son, le silence, etc.

Mais la bande dessinée se prêt bien aussi à quantité d'autres sujets : l'inconscient par exemple avec l'oeuvre de Druillet, Little Nemo bien entendu, certains Batman aussi, comme La cour des hiboux et La nuit des hiboux, l'ethnocentrisme et le relativisme culturel avec la discussion de Tintin et de Tchang dans Le lotus bleu. Et bien d'autres choses encore !

Je me sers souvent de Tintin et explique parfois la conception de la connaissance d'autrui que Maurice Merleau-Ponty présente dans la Phénoménologie de la perception, en leur faisant lire Tintin au Tibet et en leur demandant ensuite : pourquoi Tintin confond-t-il le yéti et le capitaine Haddock ? - il s'agit de la scène dans laquelle Tintin, égaré dans la tempête de neige nocturne, peu après l'arrivée dans la haute vallée où git la carcasse de l'avion, aperçoit une silhouette qui prend la fuite quand il l'interpelle ?

A ton avis ? Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin

Mmm  ... je ne connais rien de Merleau-Ponty.   deso

Mais pour ce qui concerne cette silhouette qui s'enfuit dans la neige, je dirais que Tintin voit ... ce qu'il s'attend à voir, c'est à dire une personne connue. Il n'imagine pas une seule seconde qu'il a devant lui le yéti, et conclut que Haddock est devant lui.

Est-ce cela, la conception de la connaissance d'autrui ?


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Pas exactement. Mais si tu 'nas jamais eu l'occasion de lire cet auteur, il est normal que tu ne trouves pas la solution. Very Happy

Merleau Ponty explique dans un passage de la Phénoménologie de la perception que je reconnais autrui non seulement parce que son corps a même structure que le mien, mais surtout et plus encore parce que sa manière d'être au monde, c'est-à-dire sa façon de se tenir dans l'espace, de manipuler les objets, de se mouvoir, révèle en lui la conscience. Le corps humain en effet signifie des états d'âme humains qui se peignent non seulement sur le visage et les mains, lieux privilégiés de la manifestation de notre subjectivité, mais aussi dans les autres parties du corps et donnent à celui-ci un style spécifique.

Maintenant, venons-en à Haddock, ou plutôt au yéti. Pourquoi Tintin confond-t-il un animal et un homme ? Même proche de nous le yéti devrait, tout comme un gorille ou un orang outang avoir une manière d'être, sinon simiesque, en tout cas animale et non pas humaine d'être au monde. Même dans le brouillard on ne peut confondre un homme et un animal bipède.

La réponse nous est donnée à la dernière page lorsque Tchang, en réponse à une remarque de Tintin qui s'étonne de la façon dont le jeune homme parle du yéti, lui dit qu'il y a en lui quelque chose d'humain. Si le yéti possède une forme d'humanité qui se révèle dans ses soins envers Tchang, son évident amour envers lui et le regard qu'il pose sur lui, la confusion de Tintin s'explique. Voir ci-dessous la demi planche finale où se trouve cette scène. Je ne l'ai trouvée hélas qu'en anglais, ne retrouvant pas aussitôt l'album dans ma bibliothèque.

Le capitaine Haddock n'est-il d'ailleurs pas parfois lui-même dans ses colères à la frontière d'une sorte d'animalité proche de celle de l'ours mal léché, même si cela ne dure pas et il a lui aussi la générosité cachée du yéti. Il est en outre le seul personnage de bande dessinée qui se venge d'un animal par les mêmes méthodes que celles dont use cet animal, dans le célèbre passage final du Temple du soleil où le capitaine crache sur un lama ! Tiens ! Un lama ! Le capitaine en rencontre justement de tout autres dans Tintin au Tibet, plus proches du ciel, comme Foudre bénie qui entre fréquemment en lévitation.

Pour finir et revenir sur le yéti, à la dernière case de l'album, c'est avec une tristesse en effet toute humaine qu'il observe la caravane qui s'éloigne, emportant pour toujours son jeune protégé. Very Happy



Philosophie et bande dessinée Tintin11



Philosophie et bande dessinée Tintin12

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin

C'est une belle façon d'enseigner la philosophie !   pouce

Il me semble que l'on comprend mieux ainsi.   Embarassed

Un petit croquis vaut mieux qu'un long discours. Wink


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Dessinateur pied-noir pour philosophe pied-noir :
Philosophie et bande dessinée Couv_911
Philosophie et bande dessinée Couv_130
Philosophie et bande dessinée Couv_325

Raymond

Raymond
Admin

Nous avons déjà un sujet qui discute de des 3 livres !    Wink

Il se trouve ici :  

https://lectraymond.forumactif.com/t87p25-ferrandez-et-l-algerie


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Oups !... Désolé Embarassed
Alors autre chose :

Philosophie et bande dessinée Banque11

Pas tout à fait de la vraie BD , mais de la vraie philo .

Raymond

Raymond
Admin

Oui, Joan Sfar est capable de tout.

Est-ce que tu as aimé ce bouquin ? Pour ma part, je me suis méfié et je n'ai pas acheté.


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Pas vraiment .
Sfar est dans le grand "n'importe-quoi" et n'ajoute rien de bon au texte de Πλάτων !

Philosophie et bande dessinée Banque12

14Philosophie et bande dessinée Empty Re: Philosophie et bande dessinée Jeu 30 Aoû - 11:26

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Philosophie et bande dessinée Socrat10
Socrate est un chien philosophe de la Grèce antique, considéré comme l'innitiateur de la philosophie canidéenne. Il n'a laissé que trois œuvres dessinées (connues à ce jour). Né en 470 av. J-C près d'Athènes à la fin des guerres médiques, il parcourt la Grèce au gré de ses rencontres avec les hommes mais ce sont les femmes qui le mènent par le bout de la truffe ! Héraclès est son maître. Ce dernier, fils de Zeus et d'Alcmène (une mortelle), est l'un des héros les plus vénérés des Hellènes. Sfar et Blain lui prêtent un très grand nombre d'aventures, dont les douze travaux mythiques. Elever Œdipe sera le treizième, et pas forcément le plus aisé. Et ce n'est pas Socrate qui va lui faciliter la tâche surtout avec une vestale dans les pattes. Le destin du futur roi de Thèbes, fils de Laïos et Jocaste, n'est pas jalonné que de moments de bonheur mais a largement inspiré la psychanalyse et bien entendu Freud qui, faute de tiques à son chien, ne cesse depuis de nous chercher des complexes dans la tête. What a Pythie ! Elle aurait mieux fait de se taire celle-là.

Bien en a pris aux auteurs de revisiter l'histoire d’Œdipe ou de l'interpréter (car qui nous dit que Socrate n'était pas vraiment demi-chien/demi-philosophe ?). Ils peuvent ainsi philosopher autour de thèmes aussi variés que l’éducation, la filiation, la liberté… Après cinq ans sans nouvelles du demi-dieu et de son chien, il fait bon retrouver le duo au meilleur de sa forme, au milieu d’un imbroglio mythologico-freudien propre à offrir une pléiade de dialogues plus succulents les uns que les autres. Épris d’envie d’autonomie, Socrate tente par tous les moyens d’éviter ce lourdaud d’Héraclès plus prompt à violer et à décapiter qu’à assumer une quelconque responsabilité. C’est peine perdue, il est bien trop indispensable de les réunir. Les interventions de Zeus, toujours bien senties, rajoute un humour qui tranche avec le ton olympien habituellement solennel et égaye encore plus une série qui pouvait souffrir d’un ton plus sombre dans les deux tomes précédents. De même, les situations burlesques dans lesquelles s’empêtrent joyeusement les personnages, tout droit sorties de l’esprit machiavélique de Joann Sfar ne font qu’amplifier la jubilation. Légèrement assoupli, moins brut que pour Héraclès ou Ulysse - l’évolution est sans doute la résultante du travail accompli sur Gus - le trait souple et énergique de Christophe Blain sert admirablement le ton humoristique plus marqué. Toujours aussi expressif et pétillant, le dessin met habilement en scène les protagonistes dans un décor sobre et rustique. L'essentiel, le dépouillement au service de l’efficacité.

Gageons qu’il ne faudra pas attendre aussi longtemps pour lire la suite des aventures d’Œdipe roi. Même si le dénouement semble connu, il faut espérer autant de loufoqueries et quelques libertés salvatrices prises avec la légende, qui sauront rendre l’austérité du mythe moins âpre. Et si dans le même temps cela peut inviter Sigmund à se retourner un peu dans sa tombe, ce n’est pas un mal…

Par T. Pinet

15Philosophie et bande dessinée Empty Re: Philosophie et bande dessinée Jeu 30 Aoû - 12:13

Raymond

Raymond
Admin

Bon exemple philosophique, en effet !

Ceci me rappelle que Christophe Blain avait promis un 2ème tome à cette histoire, intitulé Œdipe Roi.

Vu la date de ce livre, qui a presque 10 ans, il a probablement complètement abandonné cette ide.


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Philosophie et bande dessinée Jul10
Philosophie et bande dessinée Verso_30

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Philosophie et bande dessinée 2a815411

Raphaël Enthoven et Coco adaptent Le Banquet de Platon en bande dessinée !
C'est l'occasion de découvrir ou redécouvrir ce célèbre dialogue philosophique sous une forme qui fera rire et réfléchir les petits comme les grands.

Le Banquet de Platon raconte une soirée durant laquelle des poètes et philosophes grecs ont rivalisé pour faire le plus bel éloge de l'amour et tenter d'en donner la définition. À travers ce texte on découvre, sous une langue truculente et didactique, que les Anciens se posaient déjà les questions qui nous hantent aujourd'hui.
En mettant en scène ce texte philosophique sous forme de bande dessinée, les personnages prennent vie et donnent à des paroles fondamentales les contours hilarants d'une discussion entre amis.
Philosophie et bande dessinée Planc885
Philosophie et bande dessinée Verso576

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Mon Socrate ! Que c'est laid ! Ce n'set pas la première fois qu'on tente de faire aimer la philosophie par la bande dessinée et que l'on se croit obligé de fournir un dessin outré et grossier dans son trait. Je le sais de jeunes gens de classe terminale à qui j'ai posé la question qu'ils trouvent cela peu attirant et si je leur montre le portrait de Socrate dans les aventures d'Orion ils sont aussitôt fascinés. Ce qui prouve qu'on peut mieux plaire à la jeunesse avec la beauté que la démagogie de la caricature. Il est vrai que la beauté étant le sujet platonicien par excellence il aurait été judicieux d'y songer avant de commettre cet album qui a un coté faux Reiser assez affligeant à mon goût. Qu'on me pardonne ma vivacité, je m'interdis généralement de parler si abruptement, mais pour une fois je m'y abandonne tant je trouve dommage de chercher à plaisir par l'outrance caricaturale au lieu de préférer l'élégance.

http://www.marchenriarfeux.net

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Ce REISER ? :
Philosophie et bande dessinée 12521812

Wink

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Oh non, certainement pas le vrai ! Mais un sous Reiser ! J'ai bien dit "faux Reiser" !
Mais pur éduquer et initier à la philosophie qui est une matière impressionnante et donner envie de son élévation il faut conduire par la main les élèves non en pratiquant la démagogie de la grosse blague mais en les invitant à la beauté. Ils sentent quand on respecte leur dignité et quand on leur propose le meilleur parce qu'on les en juge digne et ils y sont sensibles. Ils respectent celui qui leur ouvre cette porte et leur dit : venez, vous êtes invités. Ils méprisent celui qui cherche à flatter l'idée péjorative qu'ils se fait d'eux, et ils ont raison. Je le sais d'expérience : offrir le plus beau et le meilleur donne aux jeunes gens le sentiment d'être respectés.

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin

La République est un grand classique de l'œuvre de Platon, que Jean Harambat a adapté sous la forme d'une BD !

Philosophie et bande dessinée Rzopub11

Le dessinateur reprend en fait le système maïeutique de Platon, en présentant ses idées sous la forme d'un dialogue continu. Cette méthode peut sembler toute naturelle dans un album de bande dessinée.

Philosophie et bande dessinée Rzopub12

Pasamonik discute de cette BD ambitieuse, que je n'ai pas encore vue en librairie !

https://www.actuabd.com/La-Republique-d-apres-Platon-Par-Jean-Harambat-Editions-Philosophie-Magazine


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

La philosophe, le chien et le mariage est un roman graphique qui raconte la vie d'Hipparchia, une philosophe grecque qui faisait partie de la tendance cynique. Ce livre est écrit et dessiné par  Barbara Stok.

Philosophie et bande dessinée Philos10

Je n'ai pas vu d'image d'une planche de cet album mais ActuaBD en dit du bien :

La philosophe, le chien et le mariage - Par Barbara Stok - (...) - ActuaBD


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

J'ai feuilleté samedi un album consacré à Aristote, qui présente aussi bien le personnage que sa philosophie. Il est réalisé par deux auteurs grecs inconnus, Tassos Apostolidis et Alecos Papadatos.

Philosophie et bande dessinée Aristo10

Le dessin est plutôt simple et caricatural !

Philosophie et bande dessinée Aristo11

Planète BD le commente plutôt positivement :

Aristote, bd chez Dargaud de Apostolidis (planetebd.com)


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Le professeur de Philosophie que je suis et qui connais les goûts des élèves s'étonnera toujours que pour rendre la philosophie attirante en bd, on propose toujours des univers graphiques aussi ternes. Cela chaque fois me stupéfie, surtout si je songe aux quelques scènes d'Orion où apparaît Socrate accompagné d'Alcibiade. C'st dans cette voie qu'une mise en bd de sujets philosophique devrait aller paru avoir le plus de chance de plaire. Mes élèves trouvent en effet ce type de dessin tellement beau au regard des croquis de publications comme cet Aristote. Je suis tellement surpris que les auteurs ne'en aient visiblement pas conscience.

http://www.marchenriarfeux.net

25Philosophie et bande dessinée Empty Re: Philosophie et bande dessinée Sam 10 Déc - 10:01

Raymond

Raymond
Admin

Apparemment, c'est une biographie autant qu'un exposé de la philosophie d'Aristote. C'est peut-être pas mal ...  mais il y a tellement de choses qui sortent.   Rolling Eyes

As tu lu Raptor de Dave McKean ?   Wink


_________________
Et toujours ... Philosophie et bande dessinée Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum