Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour 9,99€
9.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La case mémorable

+9
Totoche Tannenen
Draculea
Murakami
eleanore-clo
Godot
Raymond
Ethan
FANTOMIALD
Pierre
13 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas  Message [Page 11 sur 11]

251La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Lun 23 Aoû - 12:09

eleanore-clo

eleanore-clo
grand maître
grand maître
Quel coup d’œil. Bravo !
En complément, Juillard ne travaille-t-il pas pour un cigarettier car il raffole des héroïnes qui fument !
On l'a échappé belle avec Ariane Laughing
Eléanore

252La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Mar 24 Aoû - 19:34

Godot

Godot
license ès BD
license ès BD
Je viens de relire Titeuf à la folie !

Et c'est cette case qui m'a plue.

La case mémorable - Page 11 Titeuf10

Il s'agit du premier rendez-vous entre Titeuf et une fille (Ramatou) qui va lui donner la main. Peut être pour comprendre pourquoi cette image est, à mes yeux, chargé d'émotion, voici le gag en complet :

La case mémorable - Page 11 Titeuf11

253La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Mar 24 Aoû - 20:30

eleanore-clo

eleanore-clo
grand maître
grand maître
Merci pour ce partage. Une page militante et en même temps remplie de poésie.

Eléanore

254La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Mer 25 Aoû - 9:22

arsen33


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Et l'affiche "tricky fingers" de l'avant dernière case...

255La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Mer 25 Aoû - 11:21

Godot

Godot
license ès BD
license ès BD
arsen33 a écrit:Et l'affiche "tricky fingers" de l'avant dernière case...

La case mémorable - Page 11 Titeuf12

Et le tag : dehors les ait... rangers Wink

256La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Mer 25 Aoû - 19:49

arsen33


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Godot a écrit:
arsen33 a écrit:Et l'affiche "tricky fingers" de l'avant dernière case...

La case mémorable - Page 11 Titeuf12

Et le tag : dehors les ait... rangers Wink

J'avais lu "dehors les gitans" mais ça n'était pas très logique

257La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Jeu 26 Aoû - 10:19

Raymond

Raymond
Admin
Cette case ne m'avait pas vraiment frappé mais c'est une belle image de Zep !    pouce

Je reviens pour ma part au passé !

Parlons un peu d'Yslaire (ou Bernard Hislaire), qui avait fait sensation pendant les années 80 avec la première aventure de Sambre. Le premier album s'intitulait Plus ne m'est rien ... et il avait rencontré un immense succès, grâce à son romantisme exacerbé.

Je me souviens qu'à l'époque, j'avais eu l'impression que le scénariste (Yann) en faisait un peu trop. Mais Yslaire rattrapait tout cela grâce à son dessin qui réussissait une habile synthèse, l'excès du trait (postures des personnages ou expression des visages) étant équilibré par une belle sobriété des couleurs.

Je me souviens en particulier de cette case ! Le texte y était totalement grandiloquent mais le travail du dessinateur lui donnait un très beau style, assez proche des peintres pré-raphaélites (que j'aime beaucoup) !

La case mémorable - Page 11 Sambre10

A l'époque, la bande dessinée était encore un divertissement destiné aux jeunes, et il fallait vraiment "oser" pour publier une tellle image. Et je n'ai jamais oublié cette case subtilement subversive.   Wink


_________________
Et toujours ... La case mémorable - Page 11 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

258La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Lun 6 Sep - 9:07

Raymond

Raymond
Admin
Je parle assez peu des super-héros dans ce sujet, mais il est vrai que je ne lis pas souvent ce genre de BD.

Je me souviens  toutefois de quelques images très percutantes qui sont parues autrefois dans des revues comme Strange ou Nova. A l'époque, j'avais tout particulièrement été frappé par une case du Surfer d'Argent dessinée par John Buscema, qui a dû paraître dans les premiers numéros de Nova (si je ne me trompe). Je n'ai pas réussi à la retrouver dans mes archives mais j'ai pu l'obtenir sur le Net. Elle montre Shalla-Bal, la femme aimée par le Silver Surfer, qui accepte de confier sa vie à une sorte de monstre (nommé Mephisto) dans l'espoir de retrouver son amant. La scène est bien sûr totalement excessive et Buscema l'a en plus dessinée en lui donnant une assez nette connotation érotique.

La case mémorable - Page 11 Buscem10

Il fallait oser, à l'époque, car le Comics Code n'était pas encore aboli !   Very Happy


_________________
Et toujours ... La case mémorable - Page 11 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

259La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Mer 8 Sep - 18:35

Raymond

Raymond
Admin
Continuons un peu dans le domaine des comic books, où l'on peut rencontrer quelques artistes intéressants.

Et parmi ces grands auteurs de comics américains, il y a en tout premier Will Eisner. C'est dans le journal Tintin des années 70 que j'ai découvert sa série intitulée Spirit, mais il m'a fallut lire pas mal d'épisodes avant de vraiment apprécier l'humour, la liberté de ton et les inventions graphiques permanentes de cette BD policière déjantée.

Une des particularités de Spirit provenait du titre des récits, dont l'aspect changeait constamment et qui fusionnait parfois avec la première case de la planche. Cette grande variété de présentations me rappelait un peu les lettres du Trombone illustré, qui étaient dessinés par Franquin et qui changeaient d'environnement à chaque numéro. Cette prodigieuse fantaisie calligraphique permettait au lecteur de découvrir d'une façon complice et amusée l'inspiration hebdomadaire du dessinateur, et c'est exactement ce genre de plaisir que l'on retrouvait à chaque épisode du Spirit. Souvent, les lettres y étaient tracées d'une façon assez simple mais Eisner était capable de tout et certains titres pouvaient prendre l'ampleur d'une œuvre sophistiquée. Et ce qui était le plus mémorable dans ces comics, ce n'était pas les aventures très parodiques du héros, mais bien cet aspect changeant de la première case qui prenait tour à tour des aspects fantomatiques, humoristiques, poétiques, champêtres, surréalistes ou horrifiques. En fait, Eisner pouvait tout se permettre et cette prodigieuse liberté était séduisante.

J'ai hésité un bon moment avant de choisir une image pour ce sujet, et il me semble finalement que le titre de l'épisode intitulé le Revenant (provenant de l'album "L'Ecole des Détectives") illustre parfaitement mon propos. Elle est spectaculaire et pleine d'humour, et elle prouve surtout qu'Eisner n'était jamais à court d'idées !   Very Happy  

La case mémorable - Page 11 Spirit10


_________________
Et toujours ... La case mémorable - Page 11 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

260La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Ven 10 Sep - 11:23

Raymond

Raymond
Admin
Parmi les artistes du comic book, j'admire beaucoup Barry Windsor-Smith, le créateur de Conan qui a intelligemment su se distancier de la production courante des grands éditeurs. Depuis plus de 40 ans, cet auteur construit une œuvre personnelle et insolite qui décontenance ses admirateurs, tout en revenant de temps en temps à une BD plus commerciale afin de faire bouillir la marmite. Il est donc un créateur imprévisible.

Pour ma part, j'ai définitivement été séduit par Barry Windsor Smith lorsqu'il a publié pendant les années 80 une petite BD intitulée The beguilling (l'enchantement). Racontant une poétique et cruelle histoire de fée, cette œuvre très courte (8 pages) s'inspirait graphiquement des œuvres des peintres préraphaélites et ce style se révélait aussi original qu'efficace. A une certaine époque, lorsque je voulais prouver que la BD pouvait être un art véritable, je n'hésitais pas à montrer à mes interlocuteurs quelques pages de cette bande dessinée tout à fait exceptionnelle. Et bien sûr, j'ai aussi commenté en détail cette œuvre dans mon blog de jadis, lorsque j'avais encore le temps de m'y consacrer.   Wink

http://lecturederaymond.over-blog.com/article-22190506.html

Presque toutes les images de cette petite BD sont mémorables et j'ai choisi cette fois de vous montrer une audacieuse combinaison de cases, qui construit finalement un véritable tableau grâce à son décor unique. C'est aussi une habile séquence narrative, qui montre un jeune chevalier essayant de suivre une séduisante fée à travers un mur. On y voit à gauche le jeune couple, puis la fée qui s'enfonce dans le mur. Sur la droite, on voit le chevalier qui s'enfonce lui aussi dans le mur mais il n'en ressort pas. La dernière case montre en effet la fée qui reste tout seule. Mais que s'est-il passé ?

La case mémorable - Page 11 Windso10

La page suivante explique d'une façon totalement visuelle ce qui s'est passé. En pénétrant dans le mur, le jeune chevalier s'est simplement transformé en statue. On ne sait pas s'il est encore vivant ou s'il est définitivement mort mais il va rester prisonnier ce ce mur rocailleux, pour l'éternité. Quelle fin cruelle .. mais la BD est redoutablement séduisante !

La case mémorable - Page 11 Windso11

Eh oui, la BD peut être un art !  sunny


_________________
Et toujours ... La case mémorable - Page 11 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

261La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Sam 11 Sep - 9:07

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Oh oui, vraiment !!!!!! Je ne connaissais pas cet album. C'est d'une beauté stupéfiante. Le trouve-ton facilement ? Cela m'intéresserait vivement de le contempler intégralement.

http://www.marchenriarfeux.net

262La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Sam 11 Sep - 9:18

Raymond

Raymond
Admin
Hélas  ... ce n'est pas un album ! C'est seulement une histoire courte que j'ai trouvée dans un journal qui est paru pendant les années 80 et qui se nommait Epic. La BD a certes été reprise dans un volumineux art-book de Barry Winsor Smith qui s'intitule Opus, mais ce livre est presque introuvable et il a atteint des prix astronomiques.  affraid

La case mémorable - Page 11 Windso12

Si tu est très intéressé, je peux éventuellement mettre cette BD en ligne dans le sujet dédié à Barry Windsor Smith. Wink


_________________
Et toujours ... La case mémorable - Page 11 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

263La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Sam 11 Sep - 9:22

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Merci cher Raymond. Il va falloir que je casse les tirelires de mes amis ! Laughing

http://www.marchenriarfeux.net

264La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Sam 11 Sep - 10:50

Godot

Godot
license ès BD
license ès BD
Raymond a écrit:

[...]

Si tu est très intéressé, je peux éventuellement mettre cette BD en ligne dans le sujet dédié à Barry Windsor Smith.  Wink

Je suis intéressé.

265La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Dim 12 Sep - 9:22

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Ah oui, ce serait une très généreuse idée ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

266La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Mer 15 Sep - 11:52

eleanore-clo

eleanore-clo
grand maître
grand maître
Bonjour

La qualité d'une BD repose principalement sur le scénario, c'est du moins mon goût. Et c'est pourquoi, j'ai toujours eu du mal avec certains ouvrages au dessin superlatif mais dont le scénario aurait pu être mieux ficelé.
C'est notamment le cas du tome 4 de Blacksad, L'enfer le silence.


L'histoire est pourtant bien née : une immersion dans le jazz et dans l'enfer de la drogue, avec pour décor La Nouvelle-Orléans. Sauf que Canalès a trop sophistiqué son scénario en entremêlant passé et présent, et en construisant toute l'intrigue sur une gigantesque réminiscence. Au final, le lecteur est quelque peu déboussolé ! Heureusement, cette BD contient, à mon avis, les plus beaux dessins de Guarnido.

La case mémorable - Page 11 Blacksad-6-Be-There-Before.

Cette scène de carnaval est extraordinaire. Elle regorge de couleurs, de bruit, de vie. Les détails foisonnant nous immerge dans la fête et on se sent pris d'une envie de danser.

La scène du repas dans le patio est aussi magnifique. Le jeu des ombres et de la lumière dessine un subtil motif de paix et de dissimulation, collant parfaitement au duel moucheté entre Blacksad et Thomas.

La case mémorable - Page 11 57868808

Belle journée
Eléanore

267La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Mer 15 Sep - 16:23

Raymond

Raymond
Admin
Quelle belle grande image !  

Elle me fait penser à la dernière page de Tintin en Amérique. Wink


_________________
Et toujours ... La case mémorable - Page 11 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

268La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Mer 15 Sep - 17:23

eleanore-clo

eleanore-clo
grand maître
grand maître
Concernant l'écart entre une case mémorable et un scénario oubliable Smile , est-ce que d'autres membres du forum ont déjà connu cette mésaventure ?

Eléanore

269La case mémorable - Page 11 Empty Re: La case mémorable Jeu 23 Sep - 19:09

Godot

Godot
license ès BD
license ès BD
eleanore-clo a écrit:Bonjour

La qualité d'une BD repose principalement sur le scénario, c'est du moins mon goût. Et c'est pourquoi, j'ai toujours eu du mal avec certains ouvrages au dessin superlatif mais dont le scénario aurait pu être mieux ficelé.
C'est notamment le cas du tome 4 de Blacksad, L'enfer le silence.

[...]

L'histoire est pourtant bien née : une immersion dans le jazz et dans l'enfer de la drogue, avec pour décor La Nouvelle-Orléans. Sauf que Canalès a trop sophistiqué son scénario en entremêlant passé et présent, et en construisant toute l'intrigue sur une gigantesque réminiscence. Au final, le lecteur est quelque peu déboussolé ! Heureusement, cette BD contient, à mon avis, les plus beaux dessins de Guarnido.

[...]

Belle journée
Eléanore

Je peux vous dire que je partage votre avis concernant la série Blacksad. Pour pouvoir me souvenir plus précisément de ce que j'ai éprouvé pour les scénarios des différents albums, je devrai les relire. Toutefois, je me souviens que les scénarios ne sont pas "transcendantaux".

eleanore-clo a écrit:Concernant l'écart entre une case mémorable et un scénario oubliable  Smile , est-ce que d'autres membres du forum ont déjà connu cette mésaventure ?

Eléanore

Peut être faudrait-il créer un sujet consacré à l'écart entre un scénario oubliable et un dessin époustouflant? Ce sujet l'écart entre une case mémorable et un scénario oubliable pourrait y être intégré.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 11 sur 11]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum