Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les assistants de Jacques Martin

+4
AJAX
Claude
Raymond
bruno
8 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas  Message [Page 3 sur 4]

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Absolument !

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

Raymond
Admin

C'est fait ! Very Happy


_________________
Et toujours ... Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Merci !
Dommage que je n’ai pas une photo d’époque …

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

Raymond
Admin

Mais revenons un moment au point de départ de la discussion. Je n'ai pas encore tout révélé au sujet de Roger Leloup.   Wink

Leloup revendiquait donc le dessin de la citadelle spartiate. Mais il ne se contente pas de ça ! Voici la totalité de sa déclaration :

"En 1968, je travaillais toujours chez Hergé mais j'avais de plus en plus de mal avec le caractère autoritaire de Jacques Martin. Il s'attribuait tout le mérite de mon travail alors que je créais quelques éléments moi-même, comme la citadelle spartiate que j'avais moi-même imaginée et réalisée dans l'album d'Alix, le Dernier Spartiate. Ainsi que la planche de Rome sous l'orage dont j'ai dessiné tous les décors pendant un mois, alors qu'il affirmait par la suite avoir tout réalisé en quinze jours."

Vous connaissez tous très bien cette planche !

Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Planch37

Il est certain que Leloup est un extraordinaire créateur de décors et il l'a mainte fois démontré dans Yoko Tsuno. Mais là encore, il ne peut pas s'attribuer tout le mérite de cette planche, qui a été conçue initialement par Jacques Martin.   Rolling Eyes

Quel est votre avis !   Cool


_________________
Et toujours ... Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Je ne sais pas si vous connaissez comment Martin donnait les crayonnés à ses collaborateurs Pleyers, Chaillet, Moralès etc: toute la planche était découpée et les personnages étaient déjà très  bien esquissés ainsi que la composition de la case.
Il faut voir certaines planches de Jhen ou Lefranc pour comprendre qu’il donnait un travail très poussé à ses collaborateurs.
Même avec sa maladie oculaire, il dessinait de façon assez précise pour montrer ce qu’il voulait.

Ça m’étonnerait qu’à l’époque du Studio, il ait laissé un de ses collègues en electron libre! Donc Leloup a certainement dessiné certaines cases, mais pas en tant qu’auteur, mais d’exécutant,avec crrtes, un grand talent !

http://alixmag.canalblog.com/

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

J’en reviens à Elisabeth Requier grâce à Frédérique Martin qui me dit:
« Elisabeth Requier était une copine de classe lors de nos études d'Arts décoratifs. Après les Studios, mon père cherchait une coloriste, c'est moi qui ai organisé la rencontre. Elle n'a jamais travaillé aux Studios. C'est mon père qui l'a présentée à Jacobs.«

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

Raymond
Admin

Merci pour l'info !   pouce

Je vais maintenant m'intéresser aux coloristes de Lefranc.   Very Happy

Je rassemble ici toutes les données qui sont connues.

-Grande Menace : une grande partie de la colorisation a été faite par Roger Leloup. Le reste est probablement de Jacques Martin.
-Ouragan de Feu : pas d'info, mais il est probable qu'il s'agit d'une coloriste du studio Hergé.
-Mystère Borg : même chose, une coloriste du studio.
-Repaire du Loup : Elisabeth Requier
-Les Portes de l'Enfer : pas sûr, mais cela pourrait bien être Gilles Chaillet
-Opération Thor : Chantal Defachelle et Gilles Chaillet
-L'Oasis : Chantal Defachelle et Gilles Chaillet
-L'arme absolue : très belles couleurs, profondes et intenses, de Chantal Defachelle probablement
-La Crypte : personne n'est officiellement crédité et j'hésite. Les couleurs sont beaucoup plus claires que celles de l'arme absolue et cela pourrait être Thierry Lebreton .... à moins que ce ne soit quand même Chantal Defachelle.
-L'apocalypse : Thierry Lebreton est crédité dans l'album
-La Cible: couleurs de Chantal Defachelle et France Ferrari
-La Camarilla : Chantal Defachelle
-Le Vol du Spirit : Chantal Defachelle
-La Colonne : personne n'est officiellement crédité pour la colorisation. A noter que les couleurs sont assez désagréables, à la fois trop foncées et brillantes. La bédéthèque les attribue à Christophe Simon mais je m'interroge car il n'est pas officiellement crédité pour ça. Ce genre de teintes ressemble beaucoup au travail fait par Maud Chapelle trois ans plus tôt pour "le Pharaon", le précédent album de Christophe Simon. Il serait logique d'en déduire que c'est Maud Chapelle qui a fait les couleurs de la Colonne.
-El Paradisio : même problème, même si les couleurs sont plus claires. Personne n'est officiellement crédité. La bédéthèque attribue les couleurs à Christophe Simon mais je ne sais pas ce qui a fondé cette affirmation.
-L'Ultimatum : très belle couleurs, douces et nuancées. Personne n'est officiellement crédité mais la bédéthèque les attribue à Didier Desmit.

Après cela, il y a les albums d'André Taymans colorisés par Wesel, mais c'est une autre histoire car Jacques Martin n'est plus dans le coup.  Cool


_________________
Et toujours ... Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Je pense que l'influence du studio Hergé fut bien plus importante que ce qu'un homme fier comme Jacques Martin n'aura reconnu. Et je vais donc me permettre d'enfreindre un tabou Embarassed .

Notre auteur a travaillé au studio Hergé entre 1954 et 1972. Et pour construire le raisonnement, je vais m'appuyer sur les notes attribuées par les membres du site Bedethèque aux ouvrages de Jacques Martin.

Concernant Alix, La tiare d'Oribal est publiée dans Le journal Tintin entre 1955 et 1956. On peut donc considérer qu'elle a été conçue dans l'ambiance du studio. On remarque que la note attribuée à cette œuvre est de 4,2 sur 5 soit 0,2 points de mieux que pour l'opus précédent, L'île maudite. Projetons nous maintenant dans le futur. Le prince du Nil est publié dans Le journal de Tintin en 1973, un an après que Martin eut quitté le studio. On peut donc concevoir que cette aventure est totalement due au génie du conteur. Et que constate-t-on ? Une notation de 3,9 sur 5 soit 0,4 points de moins que pour le tome précédent, Iorix Le Grand.

Le même raisonnement s'applique parfaitement pour Lefranc. L'ouragan de feu publié en 1959 bénéficie de 0,2 points de plus que La Grande Menace, édité en 1952. Et Les portes de l'enfer, datant de 1977, sont notées 0,2 points de moins que Le repère du Loup paru en 1970.

Certes, ce raisonnement peut sembler fragile car Jacques Martin a sorti des chefs d’œuvre bien après les années 1970. Il n'est qu'à voir le début de la série Jhen.

Mais, en tant que complotiste diplômée et totalement stupide, il me semble que Jacques Martin a bénéficié d'un fort appui au sein du studio, pour les dessins et les couleurs évidemment, mais aussi pour les scénarios. J'imagine qu'il devait partagé ses idées avec les autres salariés voire même avec son patron, Hergé, ou avec son ombre, Jacques Van Melkebeke.
Voilà, c'est dit. Le soleil est vert avec des petits pois roses. Je vous l'affirme et tous ceux qui disent le contraire sont des menteurs. N'oubliez pas de voter pour moi pendant que j'y suis Laughing  

Eléanore



Dernière édition par eleanore-clo le Dim 31 Oct - 10:51, édité 1 fois

Raymond

Raymond
Admin

Intéressante intervention ! Mais je vais bien entendu la contredire !   Wink

Oui, Jacques Martin a subi très fortement l'influence d'Hergé, et cela se remarque beaucoup dans ses premières œuvres, qu'il signait sous le nom de Marleb. Cela se voit encore plus dans certains albums d'Alix et de Lefranc, en particulier la Grande Menace et l'Île Maudite, dont le style appartient totalement au genre "ligne claire". La forte ressemblance de ces albums avec ceux d'Hergé s'explique toutefois par des directives qu'avait donné Raymond Leblanc aux dessinateurs du journal Tintin. Ceux-ci devaient alors imiter le plus possible le style d'Hergé et beaucoup de grands dessinateurs ont obéi à cette consigne, comme par exemple Jacobs, Weinberg, Vandersteen et bien sûr Jacques Martin.

Paradoxalement, c'est lorsqu'il travaillait dans le studio d'Hergé que Jacques Martin a développé son style propre, totalement réaliste et finalement assez éloigné du dessin d'Hergé. C'est donc dès la fin des années 50 que l'œuvre de Jacques Martin prend son indépendance, et que le dessinateur se met à créer de grandes BD classiques. Ces premiers albums "indépendants" se distinguent aussi par leur dynamisme, et il y a probablement eu à ce moment-là un véritable enthousiasme de l'auteur. Jacques Martin avait déjà l'impression de créer de grandes oeuvres classiques en dessinant des BD comme les Légions perdues ou le Mystère Borg, et ce formidable élan créatif a donné aux albums des années 60 une séduction particulière.

Cet élan créatif s'est bien sûr poursuivi après que Jacques Martin ait quitté Hergé, mais il n'avait plus la même jeunesse, ni la même fraîcheur. Ses histoires deviennent en effet plus pessimistes, et souvent moins enthousiasmantes, et c'est pour cette raison qu'elles sont un peu moins appréciées par les critiques de la bédéthèque. Mais pour les vieux lecteurs d'Alix, ces "œuvres de maturité" ont une beauté inestimable, qui apparait surtout lorsqu'on relit les albums. Ce sont de vraies tragédies antiques, un peu shakespeariennes, dans lesquelles il ne faut pas chercher du suspense et qui se nourrissent par de grands modèles classiques (par exemple Salammbô). Graphiquement, le dessinateur y atteint sa plénitude (en travaillant généralement tout seul) et pour les initiés, ce sont de vraies gourmandises.

Jacques Martin a donc reçu de l'aide de la part du studio lorsqu'il y travaillait mais en fait, dès les années 50, il a surtout cherché à s'en libérer ! Et c'est bien de cette manière qu'il est devenu un grand auteur, en affirmant son style propre à partir de la création de la Griffe Noire et des Légions perdues. Les assistants du studio Hergé lui ont permis de gagner du temps, mais rien de plus. Cela compensait au fond le temps que Jacques Martin consacrait à l'œuvre d'Hergé.

Soulignons encore que les "notes" attribuées par la Bédéthèque n'ont qu'une valeur très relative. Les œuvres les plus appréciées y sont tout simplement celles qui ont été publiées pendant l'âge d'or du journal Tintin (années 50 et 60), et donc celles que tout le monde connait. Les BD publiées par la suite (dès les années 70) sont déjà moins connues du grand public et donc un peu ignorées. Tout le monde a bien sûr le droit d'attribuer une note à un album de BD, mais il en découle que leur valeur est parfois incertaine.

Voilà ! J'ai un peu remis l'église au milieu du village, mais le débat reste bien sûr ouvert !  jap


_________________
Et toujours ... Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Je reviens au »Repaire du loup » et à sa mise en couleur grâce à Frédérique Martin:
« Le Repaire du loup a bien été réalisé aux Studios. Après le départ de mon père Hergé n'a pas souhaité que Bob De Moor continue la série Lefranc.
La sortie de l'album a été peut-être retardée et Elisabeth Requier a peut-être colorié la couverture. Dans mes souvenirs, je l'ai vu commencé les coloriages de la série Alix. Mais c'est bien loin tout cela.« 

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

Raymond
Admin

Merci de ces précisions !   pouce

Je continue pour ma part à répondre à eleanore-clo.   Very Happy

il est important de savoir que cette grande popularité des albums de "l'âge d'or" (une période qui va en gros de la Griffe Noire jusqu'à Iorix le Grand) irritait un peu Jacques Martin. Et des remarques acerbes surgissaient facilement à ce sujet, pendant les conversations que l'on pouvait avoir avec lui.

La première fois que je l'ai visité, il m'avait assez vite posé la question !

- Et vous, quel est votre album préféré ? Je suppose que c'est à nouveau les Légions Perdues ?

- "Non" ai-je répondu. "Mon album préféré est le Dieu Sauvage". Et je me suis alors mis à expliquer pourquoi.

Ma réponse l'avait un peu désarçonné, mais il est très vite revenu à son idée de départ !

- "Vous savez" a t-il ajouté, "tout le monde me dit que les années 60 correspondent à mon âge d'or, mais ce n'est pas vraiment le cas. Mes meilleures années, ce sont surtout celles où j'ai travaillé après quitté Hergé. C'est dans ces albums qu'on y trouve mon véritable style, car tout est de moi."

Et cette idée est plusieurs fois revenue par la suite, lors de nos rencontres à Pully. Cela m'a bien sûr encore plus incité à relire certains albums comme l'Enfant grec ou la Tour de Babel, qui ont un autre rythme que les histoires de "l'âge d'or" mais qui correspondent exactement à ce que Jacques Martin voulait obtenir.


_________________
Et toujours ... Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Claude


compagnon
compagnon

Bonjour à tous!
Voici trois photos prises au début mars 1973: le magasin de Jacques Martin Place Flagey, Jacques Martin et Elisabeth Requier en plein travail.


Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Monaco11

Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Jacque11


Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Elisab11[/b]

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Waouh, c’est excellent, merci Claude!
Vous avez pris ces photos à quelle occasion ?
Puis je m’en servir pour Alix mag’, avec bien évidemment votre copyright ?

http://alixmag.canalblog.com/

Claude


compagnon
compagnon

Bien sûr Stéphane, pour Alix mag’ pas de problème.
J’ai pris ces photos lors de mon premier séjour à Bruxelles où j’étais venu trouver Jacques Martin, que je connaissais déjà depuis quelques temps.

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Merci 🤩

http://alixmag.canalblog.com/

Olivier Weinberg

Olivier Weinberg
compagnon
compagnon

Bonjour à tous ! Il y a bien longtemps que je n'étais pas venu sur ce forum !
Je constate avec joie qu'il y a toujours des sujets, des discussions et des documents fort intéressants !!!! Notamment ces photos noir et blanc de 1973. Merci pour le partage !!!!!

http://olivierweinberg.canalblog.com/

Raymond

Raymond
Admin

Mais bienvenue sur le forum, Olivier Weinberg ! Very Happy

Est-ce que l'on a des nouvelles sur la Jeunesse de Lefranc ? Wink


_________________
Et toujours ... Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Olivier Weinberg

Olivier Weinberg
compagnon
compagnon

Raymond a écrit:Mais bienvenue sur le forum, Olivier Weinberg !  Very Happy

Est-ce que l'on a des nouvelles sur la Jeunesse de Lefranc ?  Wink

ça avance doucement..... ! mais ce n'est pas un projet prioritaire.....
J'ai d'autres projets dans les collections Jacques Martin qui doivent sortir plus tôt !
Mais je n'ai pas encore le droit de dire ce que c'est No

http://olivierweinberg.canalblog.com/

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Bonjour

J'ai écrit à Jo-El Azara pour lui demander quelques informations afin de compléter notre échange. Voici ce qu'a indiqué l'artiste :

Concernant les coloriages d’Alix: Josette Baujot était entrée au Studio Hergé en 1953 un peu avant Jacques Martin je crois. Quand moi je suis arrivé aux Studio en 1954 elle était occupée à colorier « Les cigares du Pharaon » pour la première édition en couleurs de cet album.
Jaques Martin était déjà là aussi avec Roger Leloup et Michel Desmaret.
Moi je travaillais sous les ordres de Bob De Moor, il faut dire que, depuis que Jacques Martin est arrivé au Studio Hergé, c’est Bob De Moor qui faisait les décors d’Alix et de Lefranc, puis il a abandonné pour se consacrer à d’autres tâches et c’est Roger Leloup qui a repris les décors à partir de La Griffe Noire, je crois (si ma mémoire est bonne…) et c’est Josette Baujot qui a coloriée toutes les histoires d’Allix, jusqu’en mars 1979 date où elle a prise sa retraite. Donc c’est facile à savoir tous les titres dont elle a faite les couleurs. Comme les histoires paraissaient d’abord dans Le Journal Tintin, il faudrait retrouver tous les numéros du Journal depuis 1954 à 1978. Je sais qu’elle à aussi coloriée des histoires de Lefranc, peut-être bien Le Mystère Borg et l’Ouragan de feu.
Josette Baujot était la coloriste en chef du Studio Hergé, et à formée d’autres jeunes coloristes, si cela vous intéresse allez voir sur mon site www.taka-takata.com à la rubrique Josette, il y a un hommage de Alain De Kuyssche qui parle très bien du passage de Josette au Studio. Josette était de son vrai métier portraitiste.


Très intéressant et surtout fort aimable  Very Happy

Eléanore

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

C’est sûrement très aimable mais il se trompe dans les dates ce monsieur ! En effet, Martin ayant quitté les Studios Hergé en 72, Mme Baujot n’a plus colorié d’Alix après cette date. Comme nous l’avons précisé, c’est Elisabeth Requier qui a mis en couleurs les aventures d’Alix .
Au Studios, en effet, elle a colorié Alix et Lefranc , aidé aussi dans cette tâche par France Ferrari (qui a continué à colorié par la suite quelques travaux) et Nicole Thenen.

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

Raymond
Admin

Par contre, l'information que donne Jo-El Azara sur le dessin des décors des BD de Jacques Martin est probablement fiable.

Cela signifie que le dessin des décors de l'Île Maudite et de la Tiare d'Oribal serait dû à Bob de Moor. De même, pour Lefranc, les décors de l'Ouragan de Feu et peut-être du Mystère Borg seraient aussi du grand Bob ?


_________________
Et toujours ... Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Raymond, au post 25, j’ai mis photo de remerciements de Jacques Martin pour Bob de Moor;-)

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

Raymond
Admin

Très juste ! Merci beaucoup !  pouce

Et pour la colorisation, pourrait-on remplacer "studio Hergé" par "Josette Baujot" dans la liste des coloristes des albums d'Alix ?


_________________
Et toujours ... Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Non je ne pense pas que ce soit une bonne idée, car si Mme Baujot était la cheffe des coloristes, elle n’a pas fait toute seule les coloriages…

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

Raymond
Admin

eleanore-clo a écrit:Bonsoir,

Dans ma grande candeur, je pensais que Jacques Martin travaillait seul ou avait l'élégance d'accoler le nom de ses assistants sur la couverture des albums. Je découvre que ce ne fut pas toujours le cas  Rolling Eyes .
Savez vous quels furent les grands anonymes ? A minima, je présume que Josette Baujot a colorié tous les Alix et les Lefranc jusqu'en 1972...

Éléanore

Je rebondis à nouveau sur cette intervention d'eleanore-clo !  

Je suis en train de lire la monographie de Patrick Gaumer et j'y découvre une intéressante déclaration de Jacques Martin, que l'on peut lire à la page 162 : "En ce qui concerne mes anciens et propres collaborateur, j'avais suggéré que leurs noms figurent sur mes albums sortis chez Casterman, mais cela était contraire à une certaine politique des studios et je n'obtins pas satisfaction."

Il existait donc une tradition éditoriale qui vouait à l'anonymat le travail des coloristes et des dessinateurs de décors ! Et c'est simplement pour cette raison que les noms de ces derniers ne sont mentionnés qu'à partir de la fin des années 80 dans les albums.   Cool


_________________
Et toujours ... Les assistants de Jacques Martin - Page 3 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 3 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum