Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie)

+15
stephane
Syngonic
sylvain-
marbou
Marc
arsen33
Delan
comte lanza
Draculea
2J
Raymond
vautour2b
bruno
fleng
Dantec
19 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas  Message [Page 12 sur 13]

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

sylvain- a écrit:des fictions très très bien réussies je trouve

même si je préfère celles de la fin des années 50... avec ce parfum de l'époque.. inimitable !

Mon souvenir d'enfance frappant de série radiophonique était l'histoire de "Morgan, le roi des pirates". Comme c'était plein de luttes contre les troupes espagnoles casquées du fameux morion à double pointe, et de leurs galions riches en doublons, cela m'a directement influencé pour le choix scolaire d'une langue étrangère : l'espagnol ! Je l'ai regretté plus tard, devenu voyageur en Italie et indifférent à l'Espagne... Mais j'ai pu constater qu'une décision mentale de "censure" de la langue espagnole qui me parasitait m'a alors permis de me mettre à l'italien ! Si, ça peut marcher, je le jure !

Raymond

Raymond
Admin

Du côté de "Tintin c'est l'Aventure", j'ai découvert le week-end passé en kiosque un épais hors série intitulé un Monde sans frontière. C'est à nouveau un ouvrage mélangeant des photos de voyage avec des cases de Tintin. C'est semble t-il le troisième de la série.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Tintin10

C'est vraiment très bien fait mais je n'ai plus assez de place pour ça.  Rolling Eyes

ActuaBD commente cette nouveauté.

https://www.actuabd.com/Tintin-c-est-l-aventure-Hors-Serie-T-3-Un-Monde-sans-frontieres


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Kimono a écrit:
... J'ai lu tout Freud, et on lui a fait dire bien des imbécillités. Mais une certaine psychologie des profondeurs a lieu d'être à mon avis.
Par exemple dans le diptyque du voyage dans la Lune, j'ai été frappé par le contraste entre les deux héros : ils sont embarqués presque de force dans la mission par Tournesol. Haddock refuse, rue, tempête, et se plaint même après que, par orgueil devant les Dupondt qui s'apitoient sur son âge, il ait relevé le défi. Tintin lui semble tout à fait indifférent, il accepte tacitement, sans même s'investir avec allant, simple machine aux ordres de Tournesol. La seule émotion qu'il montre c'est à la fin d'"Objectif Lune", sur la couchette de la fusée, disant à Milou "De toutes nos aventures, c'est peut-être la dernière".  Sur la Lune, c'est lui qui ouvre la porte et décrit le paysage " désert, froid, aucune trace de vie, silence de mort, ..." etc. Au contraire, Haddock bondit de joie et d'enthousiasme dans son scaphandre, "Dire que je suis sur la Lune !! Quel type, ce Tournesol !" En analyse transactionnelle, il y a dans nos comportements (changeants) les modes Parent, Adulte, Enfant. Tintin ne se permet pas le mode Parent (conseilleur, normatif) avec Haddock ; il est constamment en mode Adulte (rationnel, questionneur sans émotion) ; Haddock est perpétuellement en mode Enfant, totalement dans l'émotion. Bon, c'est juste pour s'amuser, hein, comme dit Alain Rémond.

Je viens de relire lentement, avec ma petite fille, L'étoile mystérieuse, et ai été très surpris d'y retrouver un trio Tintin-Milou-Haddock dans lequel les comportements ne sont justement pas du tout figés :
- Tintin passe en mode Enfant à au moins trois reprises : page 10 lorsque "la fin du monde est remise à une date ultérieure", page 30 lors de l'escale à Akureyri lorsqu'il rit sous cape d'un Haddock oublieux de sa casquette de marin antialcoolique, pages 54 et 55 lorsqu'apparaît l'hydravion qui va le délivrer de l'aérolithe...
- Haddock au contraire, capitaine à part entière de l'Aurore, apparaît presque constamment dans un mode Parent auquel il ne nous avait pas habitué;
- quant à Milou, très présent et très loquace dans cet album, il est Parent jusqu'au moment de lever l'ancre (et s'il n'avait pas levé la patte page 16, l'aventure n'aurait pas eu de suite!), avant de redevenir Enfant sur l'Aurore (à bord duquel c'est Haddock le père) - enfant même très attaché à son maître dans les vingt dernières pages, où sa relation avec Tintin est traitée par Hergé de façon émouvante, sans jamais tomber dans la guimauve disneyenne.

Dans ses Métamorphoses de Tintin, Apostolides analyse remarquablement cet album charnière au chapitre 8, sous le titre "la fin d'un monde".

Raymond

Raymond
Admin

Belle discussion .... mais tout de même ! Il me semble que le capitaine Haddock est par moment très puéril dans l'Etoile mystérieuse. study


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Mon cher Raymond, ou bien tu n'as pas relu L'étoile mystérieuse depuis longtemps, ou bien - ce que je crois plutôt  Wink  - tu cherches à approfondir la discussion. Car il me semble tout de même assez clair que dans cet album, à la différence du précédent (Le crabe aux pinces d'or), dans lequel il a fait ses premiers pas, Haddock, redevenu capitaine autant qu'on peut l'être, se comporte presque constamment en mode Parent. Il ne redevient Enfant que lorsqu'il cherche à cacher ses réserves de whisky et laisse la colère occulter son entendement. On peut discuter sur une troisième situation, pages 36 et 37, lorsqu'il est tenté de baisser les bras en apprenant que le Peary a 150 milles d'avance sur l'Aurore : est-il alors un Enfant mauvais joueur qui préfère abandonner la partie ou un Parent soudain lassé d'être seul à la barre face à tant d'adversité?

Jean-Marie Apostolidès ne dit pas autre chose quand il évoque la nouvelle relation qui s'établit entre l'enfant trouvé Tintin et un Haddock tenté d'endosser le rôle d'un père de substitution :
"Tintin pense pouvoir traiter Haddock comme il a traité avant lui toutes les figures ambigües, càd le convoquer ou l'éloigner au gré de sa fantaisie, comme s'il n'était qu'une ombre face à la consistance solide du héros. Le capitaine est dangereux, en effet, puisqu'il tire l'épopée de Tintin vers le roman, qui en est la forme dégradée. L'épique se nourrit d'héroïsme et refuse la psychologie; le romanesque accepte comme héros n'importe quel personnage autant que son univers psychique personnel présente de l'intérêt pour le lecteur [...]
Dans L'Etoile, Tintin tente de récupérer sa personnalité sotériologique, mais en vain. [Au contact de Haddock], le héros apprend le réel concret : l'eau étant l'élément du capitaine, il l'enseigne à Tintin. Il lui apprend le compas et les cartes, les principales routes de navigation, il l'initie aux réglementations maritimes. A la barre de son navire, Archibald se conduit en DIEU DE LA MER [c'est moi qui souligne : quel que soit le dieu, c'est un père!]; il rassure le jeune homme [sinon l'enfant...], lui montrant la différence entre "un simple coup de tabac" et "la tempête qui fait rage" [...] L'habileté future du héros reposera moins sur une imaginaire toute-puissance que sur le savoir acquis au contact d'un frère plus expérimenté. Ce dernier aussi se trouve transformé; s'il n'a pas totalement renoncé à l'alcool, il boit avec tempérance, et seulement lorsque sa tendance dépressive prend le dessus sur son penchant hypomaniaque. Il a retrouvé le goût à la vie et aux honneurs [...] Sur son navire, il se conduit en vrai chef [...]
Dès qu'il retrouve Haddock, Tintin change d'attitude; Milou cesse quasi de parler et, lorsqu'il doit se faire entendre, il lui arrive d'aboyer comme n'importe quel cabot [...]
Même si Haddock se décourage parfois, il entraîne le héros dans son sillage, et celui-ci ignore jusqu'où sa personnalité s'en trouvera transformée..."

Et Apostolidès de conclure sur cette phrase ce chapitre précisément intitulé "La fin d'un monde" : "Pour quitter le monde de la première enfance, la solution n'est plus dans le personnage de l'enfant trouvé mais dans celui du bâtard, mieux armé pour s'introduire dans l'univers objectif, celui de l'échange symbolique, celui des adultes. L'avenir de Tintin s'appelle Haddock."

Pour finir, un détail (très hergéen!) que je n'avais encore pas repéré : vignette 17 I 1, le sourire un peu vaniteux de Milou entendant, de la bouche de son maître, en présence des deux "chefs" de l'expédition, le professeur Calys et le capitaine Haddock, que sans lui l'expédition serait tombée à l'eau...

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Milou_10

Raymond

Raymond
Admin

Oui, c'est un excellent sujet de discussion !   Very Happy

Clarifions d'abord ma position ! Je n'ai jamais pu envisager qu'Haddock puisse tenir le rôle d'un père pour Tintin. Il est en effet colérique et dépendant de l'alcool, et cette fragilité le pousse bien souvent à se conduire d'une façon irréfléchie, voir même carrément enfantine.

Certes, en tant que capitaine du navire Sirius, Haddock se montre compétent et expérimenté. Il peut ainsi adopter une attitude paternaliste à bord de son bateau, comme par exemple lorsqu'il se moque de la peur de Tintin pendant la tempête qui secoue le navire Sirius. Il profite en quelque sorte des circonstances pour faire valoir sa supériorité et son expérience. Mais cette attitude est-elle vraiment digne d'un père ? Tintin et Milou ont véritablement risqué leur vie en rejoignant Haddock sur le pont, et ces faits ne devraient pas susciter de l'ironie.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Etoile19

Pendant le récit de l'Etoile Mystérieuse, Haddock est tout le temps en train de dissimuler quelque chose, et cet état le pousse bien souvent à se conduire d'une façon puérile. C'est au fond plutôt Tintin qui tient le rôle du père, car c'est bien lui qui pousse Haddock vers l'abstinence d'alcool. Et logiquement, Haddock cache autant qu'il le peut toutes les bouteilles de vin ou de whisky qui s'accumulent dans sa cabine. C'est d'abord une source de gags qu'Hergé accumule avec malice tout au long de la saga, mais c'est également une assez triste constatation.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Etoile20

Parallèlement à ce phénomène de dissimulation, Haddock fait aussi preuve de malice dans le but de consommer plus d'alcool. Cela donne l'idée d'un autre beau gag à d'Hergé, mais j'y vois surtout une attitude très enfantine de la part du capitaine. Il se conduit en effet comme un sale gamin lorsqu'il pousse son ami Chester à verser le plus possible de whisky dans son verre d'eau.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Etoile21

Et puis il n'y a pas que l'alcool ! Haddock est colérique et il se comporte alors de façon irréfléchie, voir même totalement stupide. Cette vérité est illustrée par un splendide gag d'Hergé (un de ses meilleurs à mon avis) lorsque Haddock apprend que son navire s'est détourné à cause d'un faux SOS. Il ne peut plus dominer sa colère et décide de se laisser aller, en dictant à son télégraphiste une suite de jurons savoureux adressés au bateau rival, celui qui essaie d'arriver en premier vers l'astéroïde. Aujourd'hui encore, cette magnifique image me fait mourir de rire, rien qu'en regardant le visage placide du télégraphiste qui transmet le message. Mais cette attitude est-elle digne d'un père ? C'est bien sûr une colère très noble, mais c'est surtout un aveu de faiblesse. Un père doit tout de même savoir assumer les tristes réalités du monde.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Etoile22

Je pense donc que dans ce duo Haddock-Tintin, c'est bien le jeune reporter qui adopte un rôle paternel tout au long de la saga. Et c'est le plus souvent Haddock qui suit Tintin lorsque ce dernier se lance dans une aventure. Dans l'Etoile mystérieuse, Haddock arrive par moment à faire diversion, car il est le capitaine du navire, mais il reste au fond de lui-même un enfant. Cette réalité apparait dès qu'Haddock se trouve dans la difficulté et c'est bien pour cela qu'il nous fait tant rire.

Ce n'est bien sûr que mon humble avis.   jap


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Je vais tout à fait dans le même sens que toi, Raymond, car Haddock, personnage pétri de sentiments de toutes sortes : joie, déception, colère, orgueil, vengeance, bref émotions, colle parfaitement au comportement appelé Enfant par l'analyse transactionnelle. Cette "psychologie" venue de Palo Alto refuse en fait d'en être une et ne prétend qu'à classer des comportements selon des étiquettes, d'ailleurs changeantes au fil d'une journée chez les vrais êtres humains. Les personnages de BD sont, eux, figés, bien plus typés, immuables ou presque. Haddock minimisant la tempête révèle une vanité puérile par rapport à l'"incompétence" qu'il veut suggérer chez Tintin. Tintin n'a jamais peur, sinon ici pour Milou, comme souvent pour ses amis ("TCHANG !", le Tibet), mais c'est parce qu'il mesure le risque mortel. L'Adulte qu'il reste invariablement est rationnel, mesure, questionne (tempête, pas vrai ?), signale les problèmes, et ici aussi. Quand on développe en analyse transactionnelle , l'Adulte est unique, mais l'Enfant et le Parent ont quatre faces chacun. L'Enfant a deux faces dites "négatives", le Rebelle qui rue dans les brancards et le Soumis qui cède mais avec rejet secret, mécontent. Les deux faces "positives" sont l'Enfant Adapté, à l'aise, et le Créatif, plutôt stimulé, imaginatif. Ils sont dans le "sentiment". Le Parent de même a deux faces "négatives" : le Persécuteur, et ça dit bien ce que c'est, et le Sauveur, qui en fait trop, qui étouffe et paralyse autrui. Au positif, on a le Parent Aidant, qui fournit appui sans excès, et le Normatif, qui se contente de fournir des cadres utiles en société. Bien sûr, tout cela n'a absolument rien d'un dogme, d'une foi ! Bizarrement, beaucoup de gens croient que la psychologie, c'est de la religion. Non, on essaie juste de comprendre les gens tels qu'ils sont ; c'est donc le contraire de la religion ! Et l'A. T. est un outil très utile, très ludique pour éclairer un peu les dialogues de romans, de BD, de films. Haddock, je le vois en Enfant Rebelle très souvent, mais aussi en Enfant Adapté, car il se laisse toujours embarquer dans les risques par Tintin...

Raymond

Raymond
Admin

Ajoutons que l'Etoile mystérieuse se pace dans la série juste après le Crabe aux Pinces d'Or. Ce dernier album nous présente un portrait réellement catastrophique du capitaine puisqu'on y découvre non seulement sa dépendance à l'alcool mais aussi son caractère instable qui le pousse à se montrer tour à tour colérique, infantile (il est en effet complètement dominé par Alan), incohérent (lorsqu'il brûle la barque sur laquelle il navigue avec Tintin), dangereux (dans l'avion) ou pusillanime (lorsqu'il se retrouve dans désert avec Tintin).

Haddock ne peut bien sûr pas avoir changé complètement d'un album à l'autre. Il est devenu plus respectable dans l'Etoile Mystérieuse mais le fond de son caractère reste au fond le même.


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Peut être pourrions nous parler d'une évolution vers toujours plus de maturité du Capitaine Haddock ? Ce chemin passe notamment par Tintin au Tibet où le marin décide d'accompagner son ami dans une recherche bien chimèrique car fondée sur un seul rêve. Sans oublier la scène où le Capitaine essaie de trancher la corde pour sauver notre héros.
Et puis nous avons l'acmé de Tintin et les Picaros où Haddock part le premier pour sauver Bianca Castafiore.

Eléanore

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu


Je reviens un instant sur L'étoile, pour rappeler que je suis évidemment d'accord avec Raymond et Kimono sur le fait :
- qu'Haddock se conduit en Enfant dans les séquences "alcool" et "colère",
- que,dans ces séquences, Tintin redevient Parent,
- et que ce sont les "enfantillages" de Haddock qui déclenchent le rire.
Ces séquences sont suffisamment nombreuses pour que je nuance mon assertion selon laquelle le capitaine se comporterait "presque constamment en mode Parent". "Souvent" ou "plutôt" serait certainement plus juste - ce qui, dans mon esprit, ne veut absolument pas dire que le personnage de Haddock est définitivement devenu un Père - et qui plus est un Père aidant  Razz  Razz , pour reprendre le vocabulaire de l'analyse transactionnelle!
Ce comportement de Parent, même s'il n'est qu'intermittent, est d'autant plus notable qu'il est tout à fait inattendu après le "premier" Haddock que nous a fait découvrir Hergé, celui du Crabe.

Par contre, nous n'avons pas le même point de vue sur la (magnifique) planche 25 - la séquence "coup de tabac" -, que j'ai toujours lue, à l'instar de Jean-Marie Apostolidès, non comme une situation où Haddock se comporte avec légèreté, voire indignité, mais au contraire comme une séquence "d'apprentissage" : certes, le capitaine minimise la réalité, mais c'est pour la dédramatiser (le terme "jolie brise" en marine correspond à du 4 Beaufort, alors que la séquence correspond plutôt à du force 8 = "coup de vent", càd le "coup de tabac" désigné par le capitaine à la vignette suivante -> nous ne sommes donc pas, en langage de marin, en présence d'une "tempête" force 10, que l'échelle décrit de la façon suivante : "Conditions exceptionnelles : Très grosses lames à longue crête en panache. L'écume produite s'agglomère en larges bancs et est soufflée dans le lit du vent en épaisses trainées blanches. Dans son ensemble, la surface des eaux semble blanche. Le déferlement en rouleaux devient intense et brutal. Visibilité réduite, Vagues de 9 à 12,5 m."). Autrement dit, l'effet comique de la séquence, selon moi, ne vient pas du comportement moqueur/irresponsable de Haddock vis à vis de Tintin, mais du décalage entre le vocabulaire du professionnel et celui du néophyte.
Loin d'être léger, Haddock fait preuve ici du sang-froid que lui donne son métier : Tintin subit la situation dans l'émotion, tandis qu'Haddock l'analyse pour mieux la maîtriser.

Petite anecdote personnelle : dans ma lointaine vie professionnelle, je me souviens avoir utilisé la vignette "jolie brise" (25-III-2) auprès de mes équipes pour introduire une intervention sur la gestion de crise...

Certes Haddock n'est pas un Père, loin de là, mais il n'est pas non plus un marin d'opérette, comme par exemple Le vieux marin du roman de Jorge Amado ou, pour faire référence à une BD que j'ai présentée dans ce forum, au Phil Granfoc de François Bel dans Les trois feux rouges. A part bien sûr dans Le crabe, la relation Parent/Enfant s'inverse entre Tintin et Haddock dès que le capitaine se retrouve sur un navire (sauf alors dans les séquences comiques, évidemment, où le "naturel" de l'Enfant Haddock reprend le dessus) : l'Aurore dans L'étoile mystérieuse, le Sirius dans Le trésor de Rackham le rouge, le Ramona dans Coke en stock.

Quant à savoir si Haddock, après la rupture Crabe/Etoile, continue à évoluer vers plus de maturité, comme le note Eléanore-Clo, c'est un nouveau thème de discussion...

De ces échanges on peut en tout cas retenir ce que disait Albert Algoud (dans ActuaBD) en 2021 à l'occasion de la réédition de l'intégrale des jurons du capitaine Haddock : "La popularité d’Haddock est avant tout due à sa complexité."  Very Happy

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Je ne suis d'accord , Dantec, que sur le fait qu'Haddock est un marin compétent (encore heureux !), et bien sûr un ami proche de Tintin. Mais du point de vue des classements en A. T. , Tintin ne se permet jamais d'être en mode Parent avec lui : ni Normatif, ni Aidant, ni Sauveur, ni Persécuteur. Malgré l'infantilisme de ses bordées de vaines injures et son alcoolisme viscéral, jamais Tintin ne lui fait la moindre remarque. Et à mon avis c'est bien ce qui est fascinant chez cette sorte d'adolescent, ce mode perpétuellement Adulte (c'est-à-dire purement non-émotif, analyste, questionneur, imperméable à la peur, à la colère, au fliquage d'autrui). La complexité chez lui vient de ses seules inquiétudes, jamais pour lui, toujours pour ses amis ou pour Milou : il n'est donc pas le robot qu'il semble être ! D'autant qu'il est la Morale "noble" : ainsi il balance un grand coup de poing à ce Péruvien brutal qui persécute le jeune Zorrino dans "Le Temple du Soleil", mais il n'y met aucun coup de colère personnelle, aucun éclat de voix (imaginons Haddock à sa place !). Tout le monde l'a dit, mais Hergé a réussi un coup de maître avec le très étrange Tintin, en attribuant tout l'émotionnel et l'instinctif à Haddock : c'est lui, l'éternel Enfant, pas ce garçon pourtant si juvénile d'allure. Lui, Tintin, c'est un héros, un pur, un ange ! On peut même penser qu'Haddock éprouve une immense admiration pour lui. Et tente, parfois, d'être digne de son amitié, se repentant de ses excès, gagnant peut-être vers la fin de la saga un peu de maturité, comme le remarque Eléanor-clo...

Raymond

Raymond
Admin

Par rapport à ce que nous a dit eleanore, il n'y a pas de doute que Haddock évolue au cours des album et qu'il devient plus respectable. Il devient ainsi le propriétaire du Château de Moulinsart et il fait certainement des efforts pour être digne. A mon avis, toutefois, c'est un vernis social plutôt qu'une réelle transformation. Il reste colérique et attiré par le whisky et lorsque le Prof Tournesol invente un produit qui donne à l'alcool un goût épouvantable (dans Tintin et les Picaros), Haddock se retrouve dans un état de détresse, puis de colère lorsqu'il comprend qu'il a été piégé. En fait, lorsqu'on est dépendant de l'alcool, c'est pour la vie. Le caractère colérique ne change pas non plus avec le temps et Haddock reste toujours le même, à la fois colérique et maladroit, excellent marin et piètre psychologue, attiré par le whisky mais aussi par la respectabilité.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Picaro10

Sinon, il n'y a pas de doute que Dantec connait bien mieux les subtilités de la navigation maritime que moi même et je le félicite d'ailleurs pour sa brillante argumentation.  pouce Il est évident que le capitaine Haddock n'est pas un marin d'opérette (quoique ... dans le Crabe aux Pinces d'Or, on peut se le demander  Wink ). Je reste en revanche sceptique lorsque l'on compare le capitaine à une figure paternelle. Je sais que dans un raisonnement psychiatrique, cette comparaison signifie bien plus qu'une simple métaphore. C'est un vrai phénomène relationnel.

Considérons donc cela d'une manière plus générale ! Haddock et Tintin sont des amis et il peut exister de nombreux types de relations interpersonnelles. Je ne m'aventurerai pas à en faire une classification car elle sont multiples mais on peut admettre qu'il y a une nette tendance à ce que l'un des amis adopte rapidement un rôle dominant. Ce phénomène apparait presque toujours dans les relations, quelque soit le nombre de personnes impliquées (deux ou plusieurs). Dans une relation à deux, on peut désigner la dominance comme une attitude paternelle mais en fait, il n'y a pas de raison à ce que ce soit toujours la même personne qui assume ce rôle. Dans le cas de Tintin et Haddock, on peut donc admettre que le marin domine la relation lorsque les amis se retrouvent en mer, mais dans de nombreuses autres circonstances, en particulier en voyage (lorsqu'il y a de l'imprévu, lorsqu'il faut inventer une solution) c'est nettement Tintin qui domine la situation (et la relation). Bien souvent, les systèmes relationnels ne sont pas rigides.

Tintin et Haddock sont donc avant tout des amis. Il est clair que dans un système psychanalytique, on utilise abondamment cette notion de figure paternelle  Je vois plutôt cela comme un "système de travail", utile pour les psychiatres afin d'interpréter les comportements, mais qui ne saurait tout expliquer.


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu


Merci à Kimono pour sa mise au point - qui reprend l'éclairage qu'il avait déjà apporté ici (post 256, page 11). Je ne suis nullement féru d'A.T. et, en relisant mes posts, je m'aperçois qu'il y a souvent confusion entre "parent" et "adulte"  Embarassed  Embarassed .

Ce qui m'avait simplement frappé au départ, relisant L'étoile mystérieuse, c'est que cet album s'inscrivait en faux contre la "figure christique" d'un Tintin-qui-ne-rit-jamais (voir m/post 262, page 11), de façon flagrante à deux reprises, aux planches 10 et 54-55. Il arrive donc à Tintin d'extérioriser ses émotions comme un enfant... (mais il faut dire que ce sont dans des situations extrêmes!).

Et je suis tout à fait d'accord avec ce que dit Raymond sur la façon dont fonctionnent les relations interpersonnelles. Tintin-Haddock, c'est d'abord la saga d'une indéfectible amitié, d'autant plus admirable qu'elle semble, au premier abord, contre nature, car on ne peut imaginer aussi dissemblables que ces deux-là : chez Hergé, à part les Dupondt (mais c'est dans la bêtise qu'ils se trouvent), qui se dissemble s'assemble!

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Dans le n°178 de la revue en ligne En attendant Nadeau, un bel article de Michel Porret sur "L'utopie solaire de Hergé" à propos du Temple du soleil :

https://www.en-attendant-nadeau.fr/2023/08/09/lutopie-solaire-de-herge/

où est notamment évoqué le livre de Gaston Leroux qui a inspiré Hergé, L'épouse du soleil - dont le héros se prénomme... Raymond Cool .

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Gl10

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Dantec a écrit:Dans le n°178 de la revue en ligne En attendant Nadeau, un bel article de Michel Porret sur "L'utopie solaire de Hergé" à propos du Temple du soleil :

https://www.en-attendant-nadeau.fr/2023/08/09/lutopie-solaire-de-herge/

où est notamment évoqué le livre de Gaston Leroux qui a inspiré Hergé, L'épouse du soleil - dont le héros se prénomme... Raymond Cool .

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Gl10

Article qui m'intéresse beaucoup, merci Dantec ! Mais un peu long, je le lirai à tête reposée, trop de courses à faire ce matin. En fait il n'y a aucun comportement Parent d'un personnage dans les albums, à l'exception dans les premiers albums des 2 Dupondt, stupides Parents Persécuteurs envers Tintin (mais ils deviennent simplement des clowns dans la suite). Je tiens à préciser que l'A. T. n'a rien d'une passion personnelle pour moi, ce n'est qu'un chapitre d'un cours que j'ai construit jadis sur "La Mesure de l'Homme", dans le volet "behaviorism". Pour dire un mot de la psychanalyse "classique", je sais qu'Hergé en a tenté une, mais il est difficile de savoir pourquoi, ce qui lui semblait le nécessiter. Quelqu'un en a t-il idée ??
A noter que Tournesol échappe à l'A. T. , qui classe des comportements seulement D'APRES DES DIALOGUES. Or avec lui ce sont des dialogues de sourd, au sens propre !! Et s'il semble naïf et immature sauf en science, il n'est pas "Enfant", ce qui est réservé à un discours émotionnel. Toutefois dans "Objectif Lune", enfin équipé d'un appareil auditif, il se révèle un Parent Normatif , ou Parent Aidant, avec Tintin et Haddock, largués par tout l'univers de la base spatiale. Superbe épisode du "zouave" où il harcèle le capitaine en Parent Persécuteur, jusqu'à l'accident qui va profondément culpabiliser Haddock, passant de l'Enfant Rebelle à l'Enfant Créatif, imaginatif en toutes sortes d'essais et jeux pour" réveiller" Tournesol. Comme tu le dis très bien, Raymond, la seule chose à prendre au sérieux est là aussi l'amitié qu'il montre.



Dernière édition par Kimono le Jeu 10 Aoû - 10:41, édité 1 fois

Raymond

Raymond
Admin

L'origine des inspirations d'Hergé est un sujet inépuisable de discussions et de découvertes. Very Happy

Personnellement, je ne suis plus vraiment la gigantesque littérature critique qui continue à paraître année après année au sujet de Tintin. Trop c'est trop ! Mais on annonce pour cet automne un livre qui pourrait m'intéresser quand-même !! Il s'intitule Les coulisses d'Hergé et il est écrit par Patrick Mérand.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Coulis14

Ce livre fait un énorme inventaire des œuvres d'art, des lieux, des faits historiques et des inventions qu'Hergé a intégré dans la grande saga des aventures de Tintin. Il y a bien sûr beaucoup d'informations qui sont déjà connues, mais il y a aussi des choses à découvrir. Et à priori, ça m'intéresse.  Wink


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Picaro10

Ha ha !! Excellent exemple , Raymond, de notre doux Tryphon exceptionnellement sorti de ses gonds dans un duel entre Enfants Rebelles (émotion !)... A moins de le classer en Parent Persécuteur, virtuellement accusateur du capitaine ? Puisqu'en fait il ne comprend pas le débat ?
Et si en effet Haddock essaie de se gendarmer en châtelain de Moulinsart, avec bottes et culottes de cavalier, monocle, il n'y réussira pas, simple vernis social, oui ! Le fond demeure, à peine plus maîtrisé vers la fin de la saga.
Cette psychanalyse d'Hergé ? Vérité ou légende ? Le livre dont tu parles Raymond nous le dira peut-être.

Raymond

Raymond
Admin

Les publications explorant l'univers de Tintin continent à défiler, ad nauseam aurai-je envie de dire.

Il y a le tome 19 de Tintin c'est l'Aventure, une publication que je n'achète pas, C'est joli mais je manque de place.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Tintin88

Même chose pour Tintin et les Savants ! Pas sûr que l'intérêt de ce numéro spécial soit important.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Tintin89

ActuaBD commente tout cela et je vous laisse vous faire votre idée !

https://www.actuabd.com/Avec-Tintin-jusqu-au-bout-du-monde


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

Après les Baux de Provence, Bruxelles accueille un spectacle son et lumière centré sur le monde de Tintin !

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Expo-i11

On appelle cela une "exposition immersive". Je m'interroge tout de même un peu sur son intérêt ?

ActuaBD présente ce mini-événement :

https://www.actuabd.com/Tintin-et-son-aventure-immersive-debarquent-a-Bruxelles


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:Un numéro spécial du journal Tintin sortira en septembre de cette année, et il fêtera le 77ème anniversaire du titre !

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Tintin52

Le contenu parait alléchant, avec beaucoup de courtes histoires inédites :

Angoulême 2023 : Le "Journal Tintin" revient, le temps d’un numéro (...) - ActuaBD

... Personne n'a parlé ici de cet évènement : est-ce qu'il y a sur le forum une autre discussion, spécifiquement consacrée au journal Tintin?

Raymond

Raymond
Admin

Mais oui, bien sûr, la discussion se trouve sur cette page : Very Happy

https://lectraymond.forumactif.com/t1387p100-tintin-le-journal#127732


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Je me suis demandé l'autre jour pourquoi dans Objectif Lune Tournesol entrait dans une telle rage (de plusieurs pages !) quand il se fait traiter de "zouave" par Haddock. Selon le Robert (et le Quid), en Algérie les "zwâwa" dès 1830 étaient des soldats d'une tribu kabyle qui avaient choisi d'entrer dans l'infanterie française, puis ce furent des Français adoptant comme eux le costume des officiers turcs, les Algériens étant habitués à leur obéir depuis le 16ème siècle. Mais en France on les trouva grotesques à la fin du 19ème siècle, l'orientalisme à la Delacroix étant passé de mode. Trop décoratif et "pomponné" le zouave semble inutile à vaincre la grande cible militaire : l'Allemagne. En 1888, "faire le zouave" signifie "faire le malin, le guignol, crâner sans efficacité, perdre son temps". Or Tournesol, scientifique à la fois moderne et vieillot (son cher pendule, son costume...) reçoit donc comme une claque en pleine figure le terme de "zouave" dont le qualifie Haddock.... Non, cent fois non, il n'est pas un guignol qui perd son temps, et il lance une démonstration courroucée à Haddock à travers la base spatiale jusqu'à la fusée. Habile moyen qu'a choisi Hergé pour nous la présenter en pleine page !

eleanore-clo aime ce message

Raymond

Raymond
Admin

Ce week-end, j'ai ben sûr feuilleté en librairie la nouvelle édition des Bijoux de la Castafiore. qui reprend en principe les planches primitivement publiées dans le journal.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Bijoux13

Mine de rien, cet album m'a fait une assez forte impression. Les couleurs sont nettement différentes de celles de l'album et les planches y sont de taille plus grande. Cela devient presque une redécouverte de cette BD.  drunken

Ce week-end, j'avais d'autre achats prioritaires mais je crois que je vais me laisser tenter par ce livre. Ce serait de toute façon un plaisir de relire une fois de plus ces fameux "Bijoux".


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Le site tintin.com propose une comparaison de la version journal et de la version album des des Bijoux de la Castafiore : https://www.tintin.com/fr/news/5710/toutes-les-facettes-des-bijoux-de-la-castafiore.
Hergé pensait chaque détail Very Happy

Eléanore

Raymond

Raymond
Admin

Un jeu vidéo vient de sortir, sur le thème des Cigares du Pharaon. Il y a toujours du nouveau dans l'univers de Tintin.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Jeu-ci10

ActuaBD présente cette curiosité !

https://www.actuabd.com/+Tintin-revient-au-jeu-video-avec-Les-Cigares-du-pharaon+


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 12 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 12 sur 13]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum