Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'assassinat de Charlie Hebdo

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 8 sur 10]

176 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 10:35

Draculea

avatar
license ès BD
license ès BD
Tous ces événements montrent à quel point il y a un savoir rire qui est aussi un savoir vivre impliquant une pédagogie. Sans lui, la satire est prise pour une violence et une insulte alors qu'elle est un remède qui, par le verre grossissant nous donne à voir nos défauts et nous invite à en rire afin de nous détacher de nous même. Cela me fait songer ) la pièce de Shakespeare intitulée La Nuit des rois. Dans cette pièce, un puritain (ce courant commençait alors à faire des ravages religieux et politiques en Angleterre), nommé Malvolio, mis avec humour face à ses propres contradictions est le seul personnage à ne pas se réconcilier avec les autres et accepter la pédagogie du rire, préférant dénier qu'être lucide. A la fin de la pièce il quitte la scène sur cette parole terrible : "Je me vengerai".

Image hébergée par servimg.com

177 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 10:53

comte lanza


alixophile
alixophile
On a rappelé que Charlie Hebdo est né en 1970 pour détourner la censure qui avait interdit Hara Kiri hebdo, après la couverture provocatrice sur la mort du général de Gaulle, l'hebdo reparaissant dès la semaine suivante (sauf erreur) sous le titre de Charlie Hebdo

mais presque personne n'a rappelé que ce titre a été choisi parce qu'il existait un Charlie mensuel, qui était publié par la même maison d'édition , Editions du Square (et dont le rédacteur en chef était Delfeil de Ton, qui était aussi rédac chef de Hara Kiri hebdo).


Ce mensuel avait été l'un de ceux qui à la fin des années 60  représentait l'émergence de la bande dessinée comme genre destiné à des adultes "intelligents" et pas seulement à des enfants (ou des illettrés !)

Le titre était choisi en référence au personnage de Charlie Brown, et était à ses débuts la copie presque conforme du Linus italien (titre lui aussi tiré d'un personnage de Peanuts);

Bien entendu on trouvait dans Charlie des BD contemporaines américaines (justement Peanuts) ou des BD classiques rééditées (Popeye, Pim Pam Poum) , et des BD françaises "adultes", notamment  de Pichard, de Wolinski, de Cabu.










le Linus italien qui inspira Charlie mensuel

178 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 11:09

Raymond

avatar
Admin
Bonne idée de le rappeler ! J'étais moi aussi un grand lecteur de Charlie mensuel ! Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

179 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 11:11

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Comte lanza, tu as très bien fait de rappeler l'origine du nom de l'hebdomadaire, passée souvent sous silence ou carrément ignorée. good

180 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 11:20

comte lanza


alixophile
alixophile
Ce que dit Draculea de la Nuit des rois de Shakespeare est très intéressant.
En effet, historiquement, le puritain se venge. Il quitte l'Angleterre et ...fonde les Etats-Unis.

Les "Pères Pélerins" qui débarquèrent en 1620 sur la côte est des futurs USA (il y avait déjà un établissement anglais en Virginie mais il semble que le bateau des exilés ait dévié de sa route) étaient essentiellement des Puritains fuyant les persécutions du pouvoir anglais de l'époque (d'où l'image des USA comme refuge des persécutés) :

" Le 21 novembre 1620 (11 novembre selon le calendrier julien), quelques jours avant de débarquer (le 26 novembre 1620), l'ensemble des passagers au nombre d'une centaine, signent un pacte à l'instigation de 35 d'entre eux, des protestants anglais très pieux, qui ont fui les persécutions de leur roi Jacques Ier : les « Pilgrim Fathers » (Pères Pèlerins). Ce pacte connu comme le « Mayflower Compact » (Pacte du Mayflower) édicte les règles de leur vie en commun et les principes qui régiront le futur établissement en terre inconnue (en fait, la future colonie de Plymouth). Il jette les bases d'une démocratie locale. Ce pacte demeure l'une des sources de la pratique démocratique américaine. "

Comme quoi rien n'est simple : les "méchants" puritains établis au nord seront antiesclavagistes, les aimables gentlemen  "shakespeariens" amis du rire , des jolies femmes et du bon vin, qui se sont établis au sud, créeront une société assez policée (pour le classe supérieure en tous cas, la société de Autant en emporte le vent) mais esclavagiste...


pour alimenter les réflexions, un extrait du code pénal suisse (pays obscurantiste bien connu !) pris aussi sur Wikipedia, article Wikipedia Blasphème  :

Art. 261 du code pénal

« Atteinte à la liberté de croyance et des cultes
Celui qui, publiquement et de façon vile, aura offensé ou bafoué les convictions d’autrui en matière de croyance, en particulier de croyance en Dieu, ou aura profané les objets de la vénération religieuse, celui qui aura méchamment empêché de célébrer ou troublé ou publiquement bafoué un acte cultuel garanti par la Constitution, celui qui, méchamment, aura profané un lieu ou un objet destiné à un culte ou à un acte cultuel garantis par la Constitution, sera puni d’une peine pécuniaire de 180 jours-amende au plus. »

(pour moi cet article du code civil n'est pas une punition du blasphème, mais du trouble à l'ordre public)

La Suisse reconnait constitutionnellement (et les cantons qui ont chacun leur constitution ) les églises chrétiennes et leur attribue un rôle social. Pour les autres cultes, la protection est certainement plus faible, la Suisse distinguant entre les cultes fondés sur la tradition du pays et les autres.
Bref, de mon point de vue, tout le contraire de la France.

Mais ce qui est possible (et efficace ?) dans un pays ne l'est pas dans l'autre compte tenu des différences culturelles et historiques.

181 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 11:34

Raymond

avatar
Admin
comte lanza a écrit:Ce que dit Draculea de la Nuit des rois de Shakespeare est très intéressant.
En effet, historiquement, le puritain se venge. Il quitte l'Angleterre et ...fonde les Etats-Unis.

Les "Pères Pélerins" qui débarquèrent en 1620 sur la côte est des futurs USA (il y avait déjà un établissement anglais en Virginie mais il semble que le bateau des exilés ait dévié de sa route) étaient essentiellement des Puritains fuyant les persécutions du pouvoir anglais de l'époque (d'où l'image des USA comme refuge des persécutés) :

" Le 21 novembre 1620 (11 novembre selon le calendrier julien), quelques jours avant de débarquer (le 26 novembre 1620), l'ensemble des passagers au nombre d'une centaine, signent un pacte à l'instigation de 35 d'entre eux, des protestants anglais très pieux, qui ont fui les persécutions de leur roi Jacques Ier : les « Pilgrim Fathers » (Pères Pèlerins). Ce pacte connu comme le « Mayflower Compact » (Pacte du Mayflower) édicte les règles de leur vie en commun et les principes qui régiront le futur établissement en terre inconnue (en fait, la future colonie de Plymouth). Il jette les bases d'une démocratie locale. Ce pacte demeure l'une des sources de la pratique démocratique américaine. "

Comme quoi rien n'est simple : les "méchants" puritains établis au nord seront antiesclavagistes, les aimables gentlemen  "shakespeariens" amis du rire , des jolies femmes et du bon vin, qui se sont établis au sud, créeront une société assez policée (pour le classe supérieure en tous cas, la société de Autant en emporte le vent) mais esclavagiste...


pour alimenter les réflexions, un extrait du code pénal suisse (pays obscurantiste bien connu !) pris aussi sur Wikipedia, article Wikipedia Blasphème  :

Art. 261 du code pénal

« Atteinte à la liberté de croyance et des cultes
Celui qui, publiquement et de façon vile, aura offensé ou bafoué les convictions d’autrui en matière de croyance, en particulier de croyance en Dieu, ou aura profané les objets de la vénération religieuse, celui qui aura méchamment empêché de célébrer ou troublé ou publiquement bafoué un acte cultuel garanti par la Constitution, celui qui, méchamment, aura profané un lieu ou un objet destiné à un culte ou à un acte cultuel garantis par la Constitution, sera puni d’une peine pécuniaire de 180 jours-amende au plus. »

(pour moi cet article du code civil n'est pas une punition du blasphème, mais du trouble à l'ordre public)

La Suisse reconnait constitutionnellement (et les cantons qui ont chacun leur constitution ) les églises chrétiennes et leur attribue un rôle social. Pour les autres cultes, la protection est certainement plus faible, la Suisse distinguant  entre les cultes fondés sur la tradition du pays et les autres.
Bref, de mon point de vue, tout le contraire de la France.

Mais ce qui est possible (et efficace ?) dans un pays ne l'est pas dans l'autre compte tenu des différences culturelles et historiques.


J'ignorais que l'on avait encore un tel article de loi dans notre code pénal ! Very Happy

Il n'est pas très utilisé. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

182 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 13:18

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
comte lanza a écrit:On a rappelé que Charlie Hebdo est né en 1970 pour détourner la censure qui avait interdit Hara Kiri hebdo, après la couverture provocatrice sur la mort du général de Gaulle, l'hebdo reparaissant dès la semaine suivante (sauf erreur) sous le titre de Charlie Hebdo

mais presque personne n'a rappelé que ce titre a été choisi parce qu'il existait un Charlie mensuel, qui était publié par la même maison d'édition , Editions du Square (et dont le rédacteur en chef était Delfeil de Ton, qui était aussi rédac chef de Hara Kiri hebdo).


Ce mensuel avait été l'un de ceux qui à la fin des années 60  représentait l'émergence de la bande dessinée comme genre destiné à des adultes "intelligents" et pas seulement à des enfants (ou des illettrés !)

Le titre était choisi en référence au personnage de Charlie Brown, et était à ses débuts la copie presque conforme du Linus italien (titre lui aussi tiré d'un personnage de Peanuts);

Bien entendu on trouvait dans Charlie des BD contemporaines américaines (justement Peanuts) ou des BD classiques rééditées (Popeye, Pim Pam Poum) , et des BD françaises "adultes", notamment  de Pichard, de Wolinski, de Cabu.










le Linus italien qui inspira Charlie mensuel


C'est d'ailleurs aussi rappelé en images (cf. pages 4 et 5) dans le "hors-série Spirou Je suis Charlie", dont, il faut naturellement recommander l'acquisition. pouce

183 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 13:38

comte lanza


alixophile
alixophile

Image choc de la rencontre de la BD "pour enfants" et de l'humour politique de Charlie...


184 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 14:04

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
J'ai trouvé que ce numéro était un bel hommage à Charlie et en plus la qualité était présente.
Le premier tirage de 160.000 exemplaires était déjà épuisé hier à midi !!!
Quand je vois que Fluide compte rendre hommage à Charlie seulement dans le numéro du mois d'avril !!! Rolling Eyes

185 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 15:18

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.actuabd.com/Memo-Tembelcizer-caricaturiste

186 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 17:53

Draculea

avatar
license ès BD
license ès BD
Oui comte Lanza, c'est tout à fait juste. Toutefois n'oublions pas que les premiers fondateurs de la colonie américaine ont été à l'origine d'une épouvantable société théocratique de type intégriste dont le point culminant a été le procès des Sorcières de Salem en 1692. Voyez pour une (bonne) synthèse de cet événement le lien suivant : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sorcières_de_Salem
Cette affaire a fait l'objet d'une pièce de théâtre de Arthur Miller et surtout, Nathaniel Hawthorne, grand écrivain américain du XIXI° siècle, chrétien mais non fanatique religieux, a écrit un roman intitulé La Lettre écarlate dans lequel il évoque la folie paranoïaque de cette société. Si elle n'avait pas du fait même de ses contradictions et de son insupportable austérité connu une évolution forcée vers un plus grand libéralisme, aucune forme de démocratie américaine authentique n'en serait née. On ne guère pas comparer les yankees qui condamnent l'esclavage en autour d'Abraham Lincoln avec les les puritains du XVII° Siècle. Voici ce qu'écrit à ce sujet Louison Jacqueline Quentin dans Les Puritains et la fondation spirituelle des Etats-Unis d'Amérique :

"Mais la Nouvelle-Angleterre, ce fut également et surtout une société théocratique, où les domaines éducatifs, sociaux, politiques, économiques et judiciaires étaient organisés et contrôlés par des chefs spirituels au pouvoir incontestable, et validés par une interprétation subjective de la Bible définissant le Nouveau Monde comme la « nouvelle Jérusalem », terme dont le réformateur Jean Calvin (1509-1564), fut l’instigateur, « terre promise » dont « les élus » prédestinés ne voulaient souffrir d’aucune contestation. Toute opposition était violemment réprimée par une communauté qui n’hésita pas à prendre les armes contre les Indiens considérés comme « les étrangers ».
L’adhésion du nouvel immigrant rejoignant les colonies puritaines était indispensable à son intégration, le spirituel constituant l’élément-clé de la culture identitaire pour une prétendue américanisation des confessions des nouveaux venus. En fait, c’était un moyen pour consolider les structures de la communauté dominante et préserver l’ordre social."

187 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 19:14

comte lanza


alixophile
alixophile
C'est exact que l'idéologie puritaine, sans disparaître complètement, a du composer avec d'autres facteurs pour créer une démocratie acceptable par tous aux USA

Il est quand même probable que le puritanisme a joué un grand rôle dans l'émergence d'une conscience "américaine" opposée aux "anglais" lors de la guerre d'indépendance.

Un des hymnes les plus célèbres de cette époque, Chester, composé par un auteur de psaumes, Billings, chanté par les troupes américaines, commence ainsi :


Let tyrants shake their iron rod,
And Slav'ry clank her galling chains,
We fear them not, we trust in God,
New England's God forever reigns.

Que les tyrans agitent leur verge de fer
Et l'esclavage secoue sa chaîne,
Nous n'avons pas peur d'eux, nous avons confiance en Dieu
Le Dieu de la Nouvelle Angleterre règne à jamais

188 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Sam 17 Jan - 20:19

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
L'hommage de Giardino.


189 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 0:02

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/grand-nevers/2015/01/17/recents-ou-anciens-tous-les-ouvrages-des-dessinateurs-assassines-sont-tres-demandes_11294113.html

190 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 12:09

comte lanza


alixophile
alixophile
moins un hommage (ou alors un hommage à l'esprit charlie) qu'un détournement facétieux, cette photo de G Depardieu qu'on voit sur certains sites



191 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 12:15

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
En tous cas, il se connaît bien. drunken

192 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 12:21

Draculea

avatar
license ès BD
license ès BD
Oui, je l'ai vue aussi et j'ai trouvé très amusante cette image. Il y avait longtemps que l'intéressé ne m'avait fait sourire.

193 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 15:11

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://rue89.nouvelobs.com/2015/01/18/a-croquer-les-comptes-twitter-illustrateurs-presse-256986

194 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 15:53

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
comte lanza a écrit:moins un hommage (ou alors un hommage à l'esprit charlie) qu'un détournement facétieux, cette photo de G Depardieu qu'on voit sur certains sites




J'aurais bien aimé voir celle d'Alain Delon, aurait-il été capable de dire 'Je suis Charlie' !!! Smile

195 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 16:17

Draculea

avatar
license ès BD
license ès BD
Ethan a écrit:
comte lanza a écrit:moins un hommage (ou alors un hommage à l'esprit charlie) qu'un détournement facétieux, cette photo de G Depardieu qu'on voit sur certains sites




J'aurais bien aimé voir celle d'Alain Delon, aurait-il été capable de dire 'Je suis Charlie' !!! Smile



Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

196 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 18:21

jfty

avatar
grand maître
grand maître
je pense que c'est une photo montée, j'ai eu l'occasion de travailler avec son fils sur " peau d'ange",un film de Vincent Perez, je l'ai aidé à répéter son rôle, il était d'une sensibilité incroyable ! (un gamin pas sûr de lui avec un sacré poids sur le dos !) . Je n'imagine pas son père faire une blague de ce genre. Elle est dans l'esprit Charlie (bravo) mais seul lui, pourra la confirmer.
Jeff et Teck.

197 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 19:13

jfty

avatar
grand maître
grand maître
Pour conclure, ce forum étant consacré à la bd, je vais stopper mes réactions, nous avons besoin de tranquillité .Cela ne regarde que moi, faites ce que vous voulez , bon courage !

198 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Dim 18 Jan - 21:26

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
jfty a écrit:je pense que c'est une photo montée, j'ai eu l'occasion de travailler avec son fils sur " peau d'ange",un film de Vincent Perez, je l'ai aidé à répéter son rôle, il était d'une sensibilité incroyable ! (un gamin pas sûr de lui avec un sacré poids sur le dos !) . Je n'imagine pas son père faire une blague de ce genre. Elle est dans l'esprit Charlie (bravo) mais seul lui, pourra la confirmer.
Jeff et Teck.

Tout le monde le sait (enfin, je suppose que c'est le cas Neutral ) que c'est une photo montée !!! Wink

199 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Lun 19 Jan - 9:27

arsen33


lecteur émérite
lecteur émérite
Ethan a écrit:
jfty a écrit:je pense que c'est une photo montée, j'ai eu l'occasion de travailler avec son fils sur " peau d'ange",un film de Vincent Perez, je l'ai aidé à répéter son rôle, il était d'une sensibilité incroyable ! (un gamin pas sûr de lui avec un sacré poids sur le dos !) . Je n'imagine pas son père faire une blague de ce genre. Elle est dans l'esprit Charlie (bravo) mais seul lui, pourra la confirmer.
Jeff et Teck.

Tout le monde le sait (enfin, je suppose que c'est le cas Neutral ) que c'est une photo montée !!! Wink

Bien oui la photo d'origine non truquée c'est celle-là:
" />

200 Re: L'assassinat de Charlie Hebdo le Lun 19 Jan - 10:29

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
""Hups... Je bois Charlie, et je suis... hips... Chablis, euh, non, c'est l'inverse, hips... hups... M'enf..hips... !". drunken

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 8 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum