Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Je viens de lire

+26
Clovis Sangrail
Godot
eleanore-clo
Syngonic
Murakami
stephane
2J
bruno
Draculea
Jacky-Charles
bird13
Loup79
Raymond
Fildefer
Ethan
Monocle
sylvain-
FANTOMIALD
catallaxie
Damned
Patrick Essa
Totoche Tannenen
Lion de Lisbonne
JYB
Jean-Luc
Pierre
30 participants

Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35, 36  Suivant

Aller en bas  Message [Page 33 sur 36]

801Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Ven 3 Nov 2023 - 20:42

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Berlin 61 constitue le 6ème tome de la série Kathleen, écrite par Patrick Weber et dessinée par Baudouin Deville.

Je viens de lire - Page 33 Screen43

Une jeune violoniste se fait agresser alors qu'elle prend sa douche. Nous la retrouvons quelque temps plus tard dans un train de nuit où Kathleen et son compagnon voyagent. Kathleen sympathise avec Annelore, c'est son nom, et l'invite à dîner. Mais le moment venu, le train s'arrête brusquement et l'artiste disparait en laissant son violon. Notre héroïne s'inquiète pour l'instrumentiste et essaie de la retrouver. Une vieille étiquette collée sur l'étui du violon la conduit à Berlin-Est que la construction du mur vient juste de séparer de Berlin-Ouest. Kathleen finit par retrouver sa protégée et va essayer de la faire passer à l'Ouest. Mais Annelore ne cache t'elle pas un secret ? Et pourquoi la STASI et les services secrets belges s'intéressent autant à cette affaire ?

J'ai découvert cette série avec Sourire 58 et surtout grâce au remarquable Bruxelles 43.
Les deux auteurs ne bénéficiant pas de l'appui d'un grand éditeur ont une nouvelle fois eu recours au financement participatif, Ulule ici, pour être édités.
Le résultat est honnête. Comme les précédents opus, ce nouveau tome explore les grands événements du 20ème siècle. Il en résulte un récit d'espionnage plutôt bien "ficelé" où de nombreux personnages cachent leur jeu jusqu'au dénouement final, fort juste et qui sonne vrai.
Côté dialogues, le bilan apparaît moins positif avec des propos artificiels, convenus et manquant de force.
De même, l'hommage à Psychose apparaît quelque peu déplacé et bien éloigné du sujet.

Je viens de lire - Page 33 Screen44

Le graphisme de Deville me semble bien statique même si sa ligne claire produit de beaux et très réalistes décors.

Au final, nous avons là une BD visant à la simple distraction. Bruxelles et la Belgique inspirerent manifestement bien davantage les auteurs et beaucoup de créateurs ont su bien mieux traiter le sujet de la coupure de Berlin et de la mainmise de la STASI sur la société est-allemande. Je vous invite notamment à regarder le splendide et bouleversant film La vie des autres.

Entre EE et EEE

Eléanore

802Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Sam 4 Nov 2023 - 8:32

Raymond

Raymond
Admin

C'est une agréable série ! Baudoin Deville est un héritier de la Ligne Claire et c'est agréable de retrouver de temps en temps ce style. Cool

Sinon, les auteurs ont manifestement été fidèles au petit éditeur qui a publié leur premier album et c'est tout à leur honneur !


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

803Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Dim 5 Nov 2023 - 9:50

Raymond

Raymond
Admin

Devant la critique très élogieuse d'eleanore, je n'ai pas une seconde hésité à acheter hier La Callas et Pasolini, un amour impossible, cette histoire originale (mais néanmoins vraie) scénarisée par Jean Dufaux.

Je viens de lire - Page 33 Amour_10

Avant tout, il faut faire l'éloge du somptueux dessin de Sara Briotti, qui est à la fois noble et sensible. Certes, son trait assez lisse efface un peu trop les imperfections du monde mais le sentiments des personnages sont dessinés avec délicatesse. Les auteurs ont manifestement voulu éviter le sordide.

Je viens de lire - Page 33 Amour_11

Jean Dufaux nous dévoile tout de même un peu la vie intime cruelle de Pasolini, qui n'était pas exempte de turpitude (sa mort en d'ailleurs est la preuve). Mais dans ce livre, tout est montré avec retenue. Ce qui compte pour le scénariste, c'est la délicatesse des sentiments qui existent entre Pasolini et La Callas.

Je viens de lire - Page 33 Amour_12

Tout cela est en fait très beau mais ... je trouve qu'il manque tout de même un petit quelque chose, peut-être un peu d'aspérité, ou alors quelque chose d'inattendu. La réalité n'est jamais aussi simple, Il ne fait pas de doute que cette relation inattendue entre deux personnages hors norme a passionné Dufaux, et qu'il écrit avec cette BD une œuvre très personnelle, mais le récit est presque trop beau pour être vrai. Le Brésil a certainement du charme, et la relation entre Pasolini et la Callas avait évidement un caractère sentimental, mais l'histoire reste à mon avis trop lisse et idéalisée. Le scénariste n'a pas assez osé égratigner les personnages.

Ce n'est bien sûr que mon impression, mais cette critique explique pourquoi je ne vois pas cette BD comme un chef d'œuvre. C'est donc plutôt un EEE, à mon avis.


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

804Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Dim 5 Nov 2023 - 14:59

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Bonjour Raymond

L'asperité est subtile, toute en finesse. En filigrane, Dufaux dépeint deux artistes à l'ubris hors-norme et croyant à l'impossible. Maria Callas, la diva, a épousé l'homme peut être le plus riche de son pays dans une logique élitiste de toujours avoir ce qui se fait de mieux. Et Pier Paolo Pasolini s'entiche du gigolo de la favela dans une logique transgressive et avec la conviction d'être invulnérable et de n'avoir aucune limite. La conclusion est aussi là : Callas meurt seule et Pasolini est assassinée.
Il me semble que la BD tourne donc aussi autour d'un amour par trop facile.

Eléanore

805Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Lun 6 Nov 2023 - 7:47

Raymond

Raymond
Admin

Effectivement, la BD évoque (presque sans aspérité) les transgressions de la vie de Pasolini mais elle n'égratigne jamais le mythe de La Callas. Leur rencontre est de plus très idéalisée. Cela peut se comprendre car ce sont deux personnages exceptionnels mais cela manque un tout petit peu de crudité, à mon goût.


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

806Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Lun 6 Nov 2023 - 12:37

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

La pièce manquante est une comédie, euh, une BD de Jean Harambat  Wink .

Je viens de lire - Page 33 Couv_484406

Au début du XVIIIème siècle, le théâtre britannique redécouvre Shakespeare et l'auteur fétiche du public, David Garrick, attire les foules dans son théâtre de Drury Lane. L'établissement concurrent, Covent Garden, a de son côté choisi de mettre en scène des farces et des bouffonneries. Il mise aussi sur une nouveauté, les comédiennes. En effet, celles-ci viennent d'être enfin autoriser à monter sur les planches, mais à la condition de s'habiller en homme, ce qui choque la vedette locale, la malicieuse et brillante Peg Woffington. La jeune femme rêve de jouer les principaux rôles shakespeariens habillée en robe. Avec l'aide de son domestique, Sancho, un noir un peu bohème, elle se met à la recherche de la pièce idéale. Et Sancho lui suggère Cardenio, une pièce inspirée du Don Quichotte de Cervantès, et dont le texte semble avoir été perdu. La quête va se révéler remplie d’embûches car Peg n'est pas la seule à vouloir retrouver l’œuvre. Entre un comédien passé au banditisme par suite à de mauvaises critiques (!), une société secrète des amatrices de Shakespeare, David Garrick et même des pirates, notre héroïne aura fort à faire pour trouver son MacGuffin (https://fr.wikipedia.org/wiki/MacGuffin)...

Sente a déjà exploré l'idée d'une pièce shakespearienne dans Le testament de William S et Harambat reprend l'idée en s'inspirant de faits réels. Peg Woffington fut une des plus grandes actrices de son temps (https://fr.wikipedia.org/wiki/Peg_Woffington) et Cardenio exista vraiment : https://en.wikipedia.org/wiki/The_History_of_Cardenio.
Si on retrouve dans La pièce manquante le côté policier traité par Sente, cette recherche face à des obstacles innombrables et improbables, et face à des adversaires déterminés, le ton adopté par Harambat diffère totalement. La BD pétille follement comme le champagne, avec des rebondissements invraisemblables mais tellement savoureux (la conclusion !). Et les personnages nous font beaucoup sourire par leurs outrances. Ainsi, l'énergique Peg se transforme en voleuse de tabatière lorsqu'elle soupçonne que la pièce pourrait être cachée dans un de ces bibelots. Quant au philosophe Pancho, il triche aux cartes pour financer sa vie quelque peu désordonnée. Enfin, la mauvaise foi et les talents de Garrick cachent de nombreuses surprises. Bref, on ne s'ennuie jamais !
Et puis, de très beaux dialogues servent l'intrigue. Un texte de belle tenue apporte une vraie tonalité, oserais-je dire une tonalité théâtrale  Smile .  

Je viens de lire - Page 33 Aa245

Je viens de lire - Page 33 Ab35

Le graphisme semi-caricatural de Harambat fait merveille ici et se marrie idéalement avec l'intrigue. Son dynamisme virevoltant accompagne cette course effrénée et extravagante. A noter que le lettrage et tout particulièrement le recours sporadique à de l'écriture cursive peu lisible peut rebuter. Mais cela reste un détail.

Pour conclure, emportée par mon enthousiasme, je noterai EEEE cette BD impétueuse, pleine de vie et de bonne humeur. Mais peut-être est-ce que je manque d'objectivité ? On retrouve dans La pièce manquante la même malice et le même graphisme que dans De cape et de Mots qui a illuminé l'automne 2022, c'est peu dire. Et puis parler du maître de Stratford-upon-Avon n'est pas pour me déplaire  Very Happy .
Oserais-je enfin dire que je suis très curieuse de connaître l'avis des autres membres du forum si un se lance...

Eléanore

807Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Lun 6 Nov 2023 - 16:12

Raymond

Raymond
Admin

Cela confirme l'impression que j'avais en feuilletant le livre !  Very Happy

Encore un livre à lire ! Cool


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

808Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Mar 7 Nov 2023 - 11:07

Raymond

Raymond
Admin

Les illuminés est le titre de la nouvelle BD de Jean Dytar, un auteur qui a déjà produit plusieurs œuvres très originales, au sens noble du terme. L'album est cette fois-ci scénarisé pat Laurent-Frédéric Bollée, ce qui est plutôt la garantie d'un scénario bien construit.

Je viens de lire - Page 33 Illumi10

Cette BD parle de Rimbaud et Verlaine, bien sûr, mais ce n'est pas du tout un biopic. C'est plutôt l'histoire d'un livre célèbre, à savoir "les Illuminations", qui a été écrit pendant la jeunesse de Rimbaud et qui a été publié bien plus tard. Et l'histoire de ce livre est présenté d'une manière polyphonique, en suivant l'histoire de trois personnages qui se croisent, qui vivent ensemble un certain temps, puis qui se séparent. Le troisième comparse se nomme Germain Nouveau et c'est un poète que je ne connaissais pas. Il est presque le personnage central de l'album, en tant que témoin privilégié de la rédaction des poèmes, et aussi en tant que survivant de cette singulière période de l'histoire de la littérature. C'est lui qui a le dernier mot dans cette histoire et j'en ai beaucoup apprécié l'ironie.  Wink

Je viens de lire - Page 33 Illumi11

Les trajectoires de ces trois poètes sont racontées séparément, sauf bien sûr lorsque deux des trois personnages vivent ensemble pendant un certain temps, et cela donne au livre une curieuse structure. Chaque personnage a en effet sa propre bande (et sa propre couleur) et celles-ci montrent en parallèle le destin des trois poètes au cours du temps. Leurs histoires sont synchrones et cela pourrait paraître un peu compliqué, mais cela se lit très facilement ... en deux ou trois bandes colorées.

Je viens de lire - Page 33 Illumi12

Rimbaud restera toujours le poète énigmatique qui a décidé de ne plus écrire. Sur ce sujet, la BD nous propose une présentation psychologique intéressante. Les auteurs ne prétendent pas expliquer le silence de Rimbaud mais ils en dévoilent certains aspects indiscutables. C'est ainsi que l'on découvre l'évidence d'un épisode dépressif, l'ambition utopique de verbaliser la quintessence de la poésie, et cette trajectoire littéraire subitement aspirée par l'envie d'agir plutôt que d'écrire. J'ai en tout cas apprécié la pertinence de ce regard.

Je viens de lire - Page 33 Illumi13

L'objet "livre" est par ailleurs magnifique et propose un beau papier épais, de belles surprises scénaristiques, un récit qui (intelligemment) utilise plus les images que le texte, et enfin d'étranges couleurs nostalgiques qui alternent les teintes sépias (propres à Germain Nouveau) avec le gris des vieilles photos (pour Rimbaud) et les verts olivâtres (pour ce pauvre Verlaine). Voilà une BD réellement originale, qui dépasse allègrement la BD historique traditionnelle !

C'est en tout cas une des belles lectures de cet automne et peut-être même un de mes futurs top ten !

Et elle mérite indiscutablement un EEEE.  sunny



Dernière édition par Raymond le Ven 10 Nov 2023 - 8:19, édité 1 fois


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

809Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Mer 8 Nov 2023 - 10:27

Raymond

Raymond
Admin

Planète BD semble apprécier autant que moi les Illuminés, puisque le site attribue le Bédien d'Or à cet album. Cool

https://www.planetebd.com/bd/delcourt/les-illumines/-/52746.html#image


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

810Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Jeu 9 Nov 2023 - 19:51

Clovis Sangrail

Clovis Sangrail
bédéphile pointu
bédéphile pointu

eleanore-clo a écrit:La pièce manquante est une comédie, euh, une BD de Jean Harambat  Wink .

[...]

Le graphisme semi-caricatural de Harambat fait merveille ici et se marrie idéalement avec l'intrigue. Son dynamisme virevoltant accompagne cette course effrénée et extravagante. A noter que le lettrage et tout particulièrement le recours sporadique à de l'écriture cursive peu lisible peut rebuter. Mais cela reste un détail.

Pour conclure, emportée par mon enthousiasme, je noterai EEEE cette BD impétueuse, pleine de vie et de bonne humeur. Mais peut-être est-ce que je manque d'objectivité ? On retrouve dans La pièce manquante la même malice et le même graphisme que dans De cape et de Mots qui a illuminé l'automne 2022, c'est peu dire. Et puis parler du maître de Stratford-upon-Avon n'est pas pour me déplaire  Very Happy .
Oserais-je enfin dire que je suis très curieuse de connaître l'avis des autres membres du forum si un se lance...

Eléanore

Je ne l'ai pas achetée, mais longuement feuilletée hier, et ai été très, très tenté. J'y ai retrouvé l'approche qui m'avait plu dans Opération Copperhead (qui m'avait quand même fait lire les mémoires de David Niven par la suite, soit dit en passant !), ce mélange réussi de reconstitution sourcée et d'imagination un peu folle, cette mise en scène du récit qui crée une distance et le projette comme un spectacle. Le dessin d'Harambat y est ici en outre meilleur à mon sens, un peu plus rond, souple, adouci ; moins rigide et aigu. Tout en restant caractéristique.

811Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Ven 10 Nov 2023 - 4:57

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Merci pour cet analyse bise

Eléanore

812Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Sam 11 Nov 2023 - 8:55

Raymond

Raymond
Admin

Le visage de Pavil a été favorablement commenté par eleanore il y a quelques temps, dans ce sujet si je ne me trompe !

Je viens de lire - Page 33 Visage17

C'est le genre de lecture qui me fait un peu reculer, je me demande pourquoi. Peut-être à cause du dessin ? Peut-être à cause de la pléthore ?

Planète BD en fait une critique assez objective.

https://www.planetebd.com/bd/2-24/le-visage-de-pavil/-/52100.html


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

813Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Sam 11 Nov 2023 - 16:52

Raymond

Raymond
Admin

Bon ! Je viens de finir de lire Je suis leur silence, un polar à Barcelone de Jordi Lafebre.

Je viens de lire - Page 33 Je_sui14

C'est un polar essentiellement comique, ce qui n'est en principe pas désagréable ...  hum hum ... mais voilà, il m'a quand même un peu désappointé ! Eh oui !  deso  

Expliquons-nous ! Il y a d'abord le fait que cette histoire m'a remémoré de mauvais souvenirs. J'ai eu pour patiente une jeune dame bipolaire il y a une vingtaine d'années et j'ai alors vécu un certain nombre de choses en étant du mauvais côté de la barrière. Comme l'héroïne de la BD, cette dame n'avait aucun respect pour son entourage et il y a des choses qu'il vaut parfois mieux oublier.

Il faut reconnaître à cet égard que Jordi Lafebre a fait un très joli travail. Il n'est en effet pas facile dans le grand public d'imaginer ce que représente l'euphorie d'un maniaco-dépressif. Ce sont des personnes épuisantes, surtout lorsqu'elles ont en plus des hallucinations qui leur donnent de drôles d'idées. En fait, ces malades se retrouvent presque invariablement à l'hôpital, lorsque les proches et la parenté sont épuisés, et lorsque leur euphorie les conduit à adopter des comportements dangereux.

Certes, il est peu probable qu'une bipolaire puisse mener jusqu'au bout une enquête policière car ces patients ont toujours une fuite des idées. Les bipolaires se lancent en fait dans une multitude d'entreprises sans jamais pouvoir aller au bout de l'une seule d'entre elles. Mais bien sûr, tout est possible dans une BD ! Wink  Jordi Lafebre imagine donc qu'une psychiatre maniaco dépressive (cela existe car j'en ai rencontrés  Smile  ) se lance dans une enquête de type "whodunit" au sein d'une riche famille un peu dégénérée et qu'elle arrive réellement à résoudre l'énigme. Vu comme cela, c'est une sorte de pochade qui aurait dû me faire sourire .. mais je n'y suis pas vraiment arrivé. Intellectuellement, je comprend cette histoire mais humainement, j'ai plus de difficultés à m'en amuser.

Comme l'a remarqué eleanore, le dessin de Jordi Lafebre a un peu perdu de sa rondeur depuis "Malgré tout". Son trait est devenu plus électrique et moins reposant, et cette caractéristique est cohérente avec le récit qu'il nous raconte. De plus, le regard et les attitudes de la psychiatre sont saisis avec un regard très juste. Une bipolaire ressemble effectivement à ça ! Et les décors barcelonais donnent par ailleurs à cette histoire une petite pincée de réalité qui est bienvenue.

Voilà ! C'est une BD qui a beaucoup de qualité mais qui m'a mis mal à l'aise. Je n'en dirai pas trop de mal mais je ne la relirai probablement jamais .. quoique ! Wink

Entre EE (pour l'absence de plaisir) et EEE (pour l'excellence du travail).


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

814Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Mer 15 Nov 2023 - 18:57

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Et voici une belle interview de Jean Harambat sur La pièce manquante.

Quelle maîtrise du sujet Very Happy

https://lesamisdelabd.com/interview-de-jean-harambat-la-piece-manquante/?fbclid=IwAR1YFSKw_p3QQm4N6hN_mdUXHriLsJnTHdvMINVM5a7ZYtonx3VoOpgWw8w

Eléanore

815Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Lun 20 Nov 2023 - 9:19

Raymond

Raymond
Admin

Excellente interview lausannoise !   pouce

J'ai lu sinon ce week-end la pièce manquante et ... ce n'est pas aussi bien que ce que j'espérais, probablement parce que presque tout est inventé. L'interview confirme bien que Jean Harambat s'inspire de quelques détails authentiques, mais le récit lui même est complètement fictif. Cela se sent un peu trop, je trouve, et certains événements ne me paraissent pas très crédibles.

Je me suis donc un peu ennuyé en lisant ce livre divertissant, ce qui est quand même un peu paradoxal. Il y a certes de bons moments, surtout au début lorsque l'auteur présente le théâtre anglais du XVIIIe siècle, mais la suite de l'aventure de Peg Woffington devient à la longue décousue et irréelle. J'avais espéré quelque chose de plus consciencieusement historique, qui reste dans les limites du réel, qui est bien souvent plus intéressant que la fiction.

C'est donc une BD correcte, mais sans plus ! Je n'ai en réalité pas adhéré à cette histoire trop fantaisiste.  deso


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

816Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Lun 20 Nov 2023 - 11:38

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Merci pour cet avis tranché et autorisé Very Happy
A titre personnel, j'apprécie justement l’inventivité loufoque d'Harambat. Et une reconstitution par trop fidèle aurait fait perdre le côté débridé de la BD.
En fait, l'ouvrage m'a beaucoup fait pensé au film de Stanley Kramer, Un monde fou, fou, fou, fou : https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_monde_fou,_fou,_fou,_fou

Eléanore

817Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Lun 20 Nov 2023 - 13:12

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Et voici un florilège de quelques moments fous du film.
Comme dans La pièce manquante, les protagonistes recherchent un trésor et tous les coups sont permis !



Eléanore

818Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Lun 20 Nov 2023 - 15:48

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

eleanore-clo a écrit:La pièce manquante est une comédie, euh, une BD de Jean Harambat  Wink .

Je viens de lire - Page 33 Couv_484406



Je viens de lire - Page 33 Aa245

Je viens de lire - Page 33 Ab35

Pour conclure, emportée par mon enthousiasme, je noterai EEEE cette BD impétueuse, pleine de vie et de bonne humeur. Mais peut-être est-ce que je manque d'objectivité ? On retrouve dans La pièce manquante la même malice et le même graphisme que dans De cape et de Mots qui a illuminé l'automne 2022, c'est peu dire. Et puis parler du maître de Stratford-upon-Avon n'est pas pour me déplaire  Very Happy .
Oserais-je enfin dire que je suis très curieuse de connaître l'avis des autres membres du forum si un se lance...

Eléanore


Je vais me lancer, Eléanore-clo ! Comment résister à pareille conclusion ? Et puis, je l'ai aperçu et feuilleté avec vif intérêt (comme Clovis Sangrail semble t-il). De plus j'ai acheté et adoré De Cape et de Mots ! Et la redécouverte de Shakespeare début 18 ème siècle, fascinant ! On se souvient du désarroi de Voltaire en Angleterre, à la fois consterné et très impressionné par le grand Will.... Razz

819Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Mar 21 Nov 2023 - 17:38

Raymond

Raymond
Admin

En tout cas, ActuaBD approuve eleanore, avec une critique chaleureuse de La pièce manquante.

https://www.actuabd.com/La-Piece-manquante-Par-Jean-Harambat-Ed-Dargaud


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

820Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Mar 21 Nov 2023 - 19:25

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:En tout cas, ActuaBD approuve eleanore, avec une critique chaleureuse de La pièce manquante.

https://www.actuabd.com/La-Piece-manquante-Par-Jean-Harambat-Ed-Dargaud

... Et comme le signale ActuaBD, la pièce perdue Cardenio n'est pas une fiction, j'en avais déjà entendu parler ! Pauvre Voltaire, "Ce Shakespeare, quel barbare, quel sauvage, quel cinglé ! mais quelle puissance ! Grrrr..." (je caricature un peu).

821Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Lun 27 Nov 2023 - 11:15

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Les guerres de Lucas est un roman graphique scénarisé par Laurent Hopman et dessiné par Renaud Roche.

Je viens de lire - Page 33 Couv_483970

L'ouvrage raconte la vie de Georges Lucas, de son enfance jusqu'à la sortie en salle de La guerre des étoiles. La BD opère un zoom sur les quelques années où le metteur en scène a tourné le premier volet de la saga Star Wars.

Le scénario aborde deux thèmes. Le premier est relatif au cinéaste. Nous découvrons un enfant rebelle au parcours scolaire catastrophique qu'un grave accident de voiture et la découverte du cinéma va propulser dans l'âge adulte et la passion de son métier. Comme quoi, l'important dans la vie est de trouver sa voie !
Le deuxième thème de l'ouvrage porte sur le tournage du film. Hopman nous explique que ce fut loin d'être un long fleuve tranquille. Bien au contraire et seule la volonté de fer de Lucas a permis au projet d'aboutir. Les obstacles semblent fleurir à chaque étape et à chaque journée nouvelle. Le financement du film notamment. Et les relations entre la Fox et le metteur en scène relèvent du cauchemar permanent. Le monde du cinéma est scruté à la loupe et on découvre la mésentente entre les interprètes de C3-PO et R2-D2, la relation amoureuse entre Carrie Fisher et Harrison Ford, les caprices d'Alec Guiness, l'improvisation permanente, l'amitié entre Spielberg et Lucas, la filiation entre 2001 l'Odyssée de l'Espace et La guerre des étoiles et surtout la folle course de la montre. On découvre aussi l'exigence maniaque de Lucas qui a voulu tout superviser. Le génie ne laisse aucune place à l'improvisation et au collectif !

Le graphisme m'a semblé quelconque. Son côté épuré et le recours aux lignes fait penser à Vivès.

Je viens de lire - Page 33 PlancheA_483970


Entre EEet EEE pour cette leçon de cinéma et d'humanité. Le cadeau idéal pour les amateurs de la saga  Smile

Les libraires du réseau Canal BD ont en tout cas beaucoup apprécié l'ouvrage et ils l'ont sélectionné pour concourir au Prix de la meilleure BD 2023.

822Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Mar 28 Nov 2023 - 8:54

Raymond

Raymond
Admin

J'avais repéré ce livre dont le sujet est intéressant. J'ai toutefois fait l'impasse car j'ai vu un documentaire télévisé sur le même sujet (le tournage cauchemardesque du premier Star Wars) il y a quelques années à la TV.

Il me semble que les documentaires filmés, qui montrent des images authentiques (photos ou films), sont souvent mieux réussis que les documentaires en BD. Bien sûr, ce n'est pas toujours le cas car le dessin peut commenter l'histoire à sa manière et cela peut être un avantage. Il faut toutefois que ce soit un bon dessinateur, ayant des idées originales, qui produise ce genre de "docu-BD".

C'est ainsi que Gringos Locos (l'histoire du voyage au Mexique de Franquin, Jijé et Morris) me parait être un bon exemple d'adaptation intelligente (et humoristique) d'une histoire vraie.


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

823Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Mar 28 Nov 2023 - 9:39

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Ouiii, Patrice ! Cadeau idéal pour quelqu'un que je connais bien, Les Guerres de Lucas !!
J'ai feuilleté l'album avec vif intérêt, c'est passionnant ! On y apprend que Lucas et Spielberg partageaient l'ambition de faire renaître une certaine magie du "grand spectacle" ludique et aventurier en un temps où le "Nouvel Hollywood" recherchait plutôt les films assez réalistes de mise en question (ce qui avait son mérite). Les producteurs croyaient que Lucas voulait revenir aux fusées en carton-pâte et aux méchants hommes verts, et ne mesuraient en rien la puissance des effets spéciaux (ni son imagination). Enorme surprise, le coup de tonnerre mondial de "Star Wars" !
Ceci dit tu n'as pas tort, Raymond, un bon documentaire filmé vaut mieux que le même sujet en BD avec dessin médiocre. L'album sur Lucas n'a qu'un dessin "quelconque", comme dit Patrice.

824Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Jeu 30 Nov 2023 - 15:03

Raymond

Raymond
Admin

Et l'on reparle des Illuminés, ce bel album de Jean Dytar et de LF Bollée que j'ai commenté il y a quelque temps (dans ce sujet).

Je viens de lire - Page 33 Illumi14

Pasamonik a lu cet album et il a apprécié ce nouveau "jeu formel". Sa critique élogieuse témoigne (une fois de plus) que c'est une bonne lecture.

https://www.actuabd.com/Les-Illumines-aux-cotes-de-Verlaine-et-de-Rimbaud-un-troisieme-homme


_________________
Et toujours ... Je viens de lire - Page 33 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

825Je viens de lire - Page 33 Empty Re: Je viens de lire Jeu 30 Nov 2023 - 17:37

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:Et l'on reparle des Illuminés, ce bel album de Jean Dytar et de LF Bollée que j'ai commenté il y a quelque temps (dans ce sujet).


Très tentants, ces Illuminés. Je me suis beaucoup intéressé jadis (études littéraires, comme je l'ai dit) à Germain Nouveau, au triste destin final. Et bien sûr à Rimbaud, le meilleur poète français (évidence), au tout aussi navrant destin final. Et si la BD a l'intelligence d'éviter une complète et plate biographie du trio, c'est parfait !

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 33 sur 36]

Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35, 36  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum