Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le deal à ne pas rater :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 édition limitée du manga Blue ...
12 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

les Bijoux de la Castafiore

+5
bruno
jfty
Dantec
eleanore-clo
Raymond
9 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas  Message [Page 4 sur 4]

76les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 18 Déc - 20:27

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Intéressante réponse que je ne suis pas tout à fait.

Déjà la Castafiore du Spectre d'Ottokar ou des 7 boucles de cristal n'est ni La Castafiore de L'affaire Tournesol, ni celle de Coke en Stock et surtout, surtout pas celle des Bijoux.
Une chanteuse de music hall qui court le cachet est devenue une diva capricieuse. Il nous faut donc uniquement considérer la personnalité de la cantatrice après 1961. Je le répète, le divorce douloureux d'Hergé est probablement pour beaucoup dans cette nouvelle peinture. Donc, le personnage que nous voyons dans la 21ème aventure de Tintin est un personnage recréé, transfiguré presque un nouveau personnage.

Après, il faut aussi abandonner ce mythe de Maria Callas, une tragédienne née sans véritable puissance vocale. La cantatrice était une soprano dramatique colorature. Or pour interpréter le rôle de Marguerite, il faut une soprano lyrique. Cela suffit. Donc, d'un point de vue purement musical, les moyens de la Grecque sont plus importants que ceux de l'italienne.

Enfin Hergé se serait moqué des grosses "dondons". Hum, là encore, je crois que c'est oublié la culture et la curiosité profonde d'Hergé qui a toujours creusé les sujets qu'il abordait en s'appuyant si nécessaire sur des spécialistes. Quelles sont les grandes chanteuses des années 50 ? Un francophone pensera à Mady Mesplé ou Régine Crespin. Or ces chanteuses faisaient attention à leur silhouette a contrario de Bianca Castafiore.

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Screen50
Mady Mesplé

Et voilà  Very Happy

Eléanore

77les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 18 Déc - 20:29

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Raymond a écrit:

Je ne contesterai pas, bien sûr, cette conclusion qui me parait évidente. Les "Bijoux de la Castafiore" démasquent en effet une certaine misogynie des deux héros, d'une façon comique d'ailleurs, puisque Tintin et surtout Haddock sont en plus victimes de la toute puissance de la cantatrice. La Castafiore est elle aussi comique, parce qu'elle est ridicule, et seul le professeur Tournesol voit chez elle une autre personne, une "chaste fleur", une cantatrice qui n'accorde pas beaucoup de place aux hommes dans sa vie, et qui ne se consacre qu'à la musique et à ses bijoux.

J'ose écrire cela sans m'abriter derrière la grande ombre de Roland Barthes. J'imagine qu'eleanore-clo sera elle aussi d'accord. Wink

Dans Tintin, seule Madame Claimont, l'épouse d'un des explorateurs des 7 boules de Cristal, bénéficie de sa considération. Elle est dynamique, avenante, bien habillée, etc.

Et clairement, Bianca Castafiore et Peggy Alcazar permettent à Hergé de caricaturer la femme mais aussi et surtout la relation amoureuse.

Ma vision est que Hergé a souffert de son divorce et qu'il a cherché la pureté (Tintin au Tibet avec la neige blanche) puis la destruction (Les bijoux et Les Picaros).

Il est d'ailleurs étonnant de constater qu'un autre grand scénariste belge, Van Hamme, a pris l'exact contre-pied de son prédécesseur en mettant en scène un couple aimant : Aaricia et Thorgal. Peut-être un désir inconscient de compenser ?

Eléanore

78les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Mar 19 Déc - 8:53

Raymond

Raymond
Admin

Les modèles de la Castafiore n'étaient pas forcément de grandes cantatrices. C'est un personnage tellement caricatural qu'il devient totalement fictif, comme le sont d'ailleurs aussi les Dupondt.

Pour Peggy Alcazar, c'est un personnage qui m'a davantage gêné car je pense qu'il n'est pas vraiment fictif. J'ai toujours eu l'impression que c'était une caricature de Germaine Rémi Kieckens, la première épouse d'Hergé pendant les années 30 à 50, que l'on appelait aussi "Hergée". La ressemblance m'a paru assez évidente, même si je n'en ai jamais trouvé confirmation nulle part. Je trouve que c'est un personnage d'une méchanceté absolue et je ne l'aime pas du tout car cela ressemble à un règlement de compte.


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

79les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Mer 20 Déc - 17:52

Raymond

Raymond
Admin

On en arrive au bilan du livre, et au dernier chapitre qui est intitulé En guise de conclusion !

Benoit Peeters le divise en deux parties, Dans un premier temps, il explique que le récit tout entier des "Bijoux" est la conséquence de son nom. L'auteur résume cette idée avec un volumineux diagramme que je vous expose tel quel. Pour être plus clair, disons que le titre en lui même (et le nom de la Castafiore) contient une réserve d'idées qui vont naître tout naturellement dès qu'il (le titre) est fixé.

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Engend10

Peeters discute ensuite du travail d'Hergé dans les Bijoux. L'auteur veut en fait à obtenir la meilleure lisibilité possible de sa BD et ceci entraîne certains choix. Hergé privilégie le lecteur plutôt que l'auteur, et évite pour cette raison certaines lourdeurs de style et diverses tricheries. En racontant son récit, Hergé ne laisse rien dans l'ombre et Peeters y voit une "alliance permanente d'une invention extrêmement raffinée et du souci de la réception" qui "apparait aujourd'hui comme l'un des traits les plus modernes de l'œuvre d'Hergé."

Pour Peeters, ce style (que l'on nomme aujourd'hui ligne claire) place Hergé dans la position d'un auteur qui arrive à concilier toutes les exigences d'un art avec la volonté de séduire un large public. Et c'est alors que Benoit Peeters s'emballe : "Plus que jamais, l'avenir me semble appartenir à ces auteurs qui parviendront à réconcilier un vaste public avec un haut niveau d'exigence. Edgar Poe, Jules Vernes, Alfred Hitchcock, Agatha Christie, Vladimir Nabokov et Georges Perec sont de ceux qui ont montré la voie."

Mais aujourd'hui, nous somme de plus en plus de lecteurs à penser que la bande dessinée peut être un art. Et les Bijoux de la Castafiore en sont un des plus beaux exemples. Very Happy


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

80les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Ven 22 Déc - 10:35

Raymond

Raymond
Admin

Le livre des "Bijoux ravis" se termine avec une amusante interview, dans laquelle Benoit Peeters et son comparse s'obstinent à interroger Hergé sur des détails auxquels il n'avait la plupart du temps jamais pensé.   Wink

Parfois, l'auteur admet avoir introduit des images pour avertir ou désorienter le lecteur. C'est par exemple le cas de la pie que l'on voit dès la première page.

Je cite : "Peeters : la pie des Bijoux de la Castafiore, par exemple, c'était prémédité ?  Hergé : Ah oui ! Là je savais que la pie allait jouer un rôle important."

Il en est de même pour le gag un peu crypté qui apparait lors de la disparition des ciseaux d'Irma ! il était bien conscient chez l'auteur.

Question : C'est comme lorsque la Castafiore dit : ils ne se sont quand même pas envolés, vos ciseaux  Hergé : Il s'agit à chaque fois d'égarer le lecteur et en même temps de le mettre sur la piste. Ils ne se sont pas envolés; pratiquement si..."

Mais le plus souvent, Hergé esquive, ou avoue simplement qu'il n'en sait rien. La plupart des indices décelés par Peeters ne sont pas placés de manière intentionnelle, mais Hergé ne dit jamais à Peeters qu'il se trompe,

Question : au moment ou le capitaine se fait piquer le nez par la guêpe, la Castafiore est précisément habillée en rouge. Peeters  : la ros eestaussi d'un rouge très violent, puis le capitaine a "le pif comme un feu rouge". Hergé : Effectivement, que voulez-vous que je vous dise ? Question Et Tournesol après avoir été embrassé par la Castafiore devient tout rouge et sort un mouchoir rouge. Hergé : Là, je vais pouvoir vous répondre. Ce doit être une question de lisibilité du coloriage. Question : Non, un mouchoir blanc aurait été tout aussi lisible.  Hergé : Oui, effectivement ... Et même plus encore sur fond brun. J'aurais voulu le faire rouge avec des poils blancs, mais c'était trop compliqué. Alors je l'ai fait tout rouge. "

Cette interview légère et amusante est un peu le dessert de l'ouvrage. Very Happy


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

81les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Ven 22 Déc - 11:40

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Concernant l'usage du rouge, on peut remarquer que les cravates des instrumentistes de l'harmonie municipale de Moulinsart ont une cravate de cette couleur !

D'ailleurs, j'en profite pour signaler que Boullu, le marbrier, joue dans l'orchestre ! Dans Les bijoux, tout est lié.

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Aa36

82les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Ven 22 Déc - 11:49

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Un autre point à signaler concernant la BD, et plus particulièrement le personnage de Tintin, réside dans l'inversion des rôles. Tintin, le journaliste, devient celui qui reçoit les journalistes, que ceux-ci soient invités (Jean-Loup de la Batellerie et Walter Rizotto de Paris-Flash dans les pages 20 à 25, puis 30 à 35 ) ou non (les paparazzis des pages 30 à 35).

On peut d'ailleurs noter qu'Hergé se moque de Paris-Match en estropiant le nom du périodique et en inventant des noms loufoques, dont un fleure bon l'Italie....

83les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Ven 22 Déc - 19:44

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Patrice a écrit:Concernant l'usage du rouge, on peut remarquer que les cravates des instrumentistes de l'harmonie municipale de Moulinsart ont une cravate de cette couleur !

D'ailleurs, j'en profite pour signaler que Boullu, le marbrier, joue dans l'orchestre ! Dans Les bijoux, tout est lié.

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Aa36

... Et le Président de la Société "Les Amis de la Fanfare de Moulinsart" n'est autre que... le boucher Sanzot, avec qui on avait fait connaissance page 5.

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Bijoux10

La boucherie Sanzot était apparue dans L'affaire Tournesol, où sa camionnette prend de vitesse les espions bordures, mais, sauf erreur de ma part, ce n'est que dans Les bijoux qu'on découvre le visage du boucher. Qui sait si l'élagueur Emile Vanneau, certainement possesseur d'une échelle télescopique, n'est pas celui qui joue du trombone à coulisse!

84les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Sam 23 Déc - 9:18

Raymond

Raymond
Admin

Bravo, je n'avais jamais fait le lien !  pouce

Tu es un supertintinophile aguerri !  Very Happy


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

85les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Dim 24 Déc - 10:08

Raymond

Raymond
Admin

Et pour terminer, remontrons la couverture de cet album Casterman qui reprend les couleurs originales du journal Tintin. Sa lecture a été pour moi un moment merveilleux, comparable à une madeleine de Proust,.

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Bijoux45

ActuaBD en fait l'éloge ! sunny

https://www.actuabd.com/+Les-Bijoux-de-la-Castafiore-version-Journal-Tintin+


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

86les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Dim 24 Déc - 11:00

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

A noter avant de quitter le théâtre l'existence de deux couples dans la BD : Milou et le chat, Haddock et Castafiore...

87les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Jeu 28 Déc - 9:55

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Au titre des indices semées par Hergé pour déterminer qui a bien pu voler les bijoux, je viens de découvrir ce soliloque de Milou en page 53 : "Oh ! La, la ! Ça bavarde comme des pies, ces hommes !"

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Aa37

88les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Jeu 28 Déc - 10:09

Raymond

Raymond
Admin

Bien trouvé !  pouce

Dans cette case, le sous entendu est très clair !  Very Happy


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

89les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Sam 6 Jan - 11:08

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Pour aborder un autre volet de l'œuvre, nous pourrions parler de Tournesol.

Hergé s'attarde en effet sur le personnage...

Déjà, on peut remarquer que la surdité du Professeur le protège de la cacophonie créée par La Castafiore. Par exemple il n'entends pas les gammes de Wagner ou les imitations du perroquet.
Le scientifique reste égal à lui même. Et sur un autre plan, sa roseraie incarne un îlot (aux guêpes près) de tranquillité dans un Moulinsart en folie.
Toute compte fait, les difficultés d'audition du professeur font que sa relation avec la cantatrice est différente. Il voit une femme dans la chanteuse et pas une capricieuse importune. Ce qui explique qu'il finisse par aimer la diva.
Tournesol apparaît donc beaucoup plus humain dans cet opus que dans les autres. L'inventeur prodigieux de la fusée lunaire ou celui terrifiant d'une nouvelle arme absolue a disparu. Nous retrouvons le bricoleur doué du Trésor de Rackham le Rouge. Et le fiasco, provisoire soyons en certain, de la télévision en couleur rappelle beaucoup l'effondrement de la première version du sous-marin en forme de requin.

Alors qu'Haddock et Tintin sont l'ombre d'eux mêmes, Tournesol apparaît au contraire grandi par l'aventure.
Ce qui est encore un signe de plus que tout fonctionne à l'envers dans Les Bijoux

90les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Sam 6 Jan - 17:44

Raymond

Raymond
Admin

La surdité du professeur l'isole un peu dans un autre monde, tout comme son inclination vers la recherche scientifique. Tournesol ne perçoit donc pas la gêne qu'entraîne la présence de la Castafiore et il se contente d'idéaliser cette femme. Il m'apparait donc surtout comme un personnage lunaire, qui est parfois en contact avec la réalité mais qui vit le plus souvent dans un univers purement intellectuel.

C'est un heureux homme ! Very Happy


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

91les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Jeu 1 Fév - 11:39

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:On en arrive au bilan du livre, et au dernier chapitre qui est intitulé En guise de conclusion !

Benoit Peeters le divise en deux parties, Dans un premier temps, il explique que le récit tout entier des "Bijoux" est la conséquence de son nom. L'auteur résume cette idée avec un volumineux diagramme que je vous expose tel quel. Pour être plus clair, disons que le titre en lui même (et le nom de la Castafiore) contient une réserve d'idées qui vont naître tout naturellement dès qu'il (le titre) est fixé.

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Engend10

Peeters discute ensuite du travail d'Hergé dans les Bijoux. L'auteur veut en fait à obtenir la meilleure lisibilité possible de sa BD et ceci entraîne certains choix. Hergé privilégie le lecteur plutôt que l'auteur, et évite pour cette raison certaines lourdeurs de style et diverses tricheries. En racontant son récit, Hergé ne laisse rien dans l'ombre et Peeters y voit une "alliance permanente d'une invention extrêmement raffinée et du souci de la réception" qui "apparait aujourd'hui comme l'un des traits les plus modernes de l'œuvre d'Hergé." Very Happy

Benoit Peeters fait-il un sort à la vignette 15-II-1 de l'album :

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Bijoux11

qui est dessinée du point de vue du lecteur, et qui est, dans sa simplicité de lignes, quasiment abstraite (Vincent Courtois, dans un article de la revue Diérèse que j'ai signalé dans "Trouvailles autour de Tintin", citant à son propos Jean Arrouye et Thierry Groensteen, parle "d'effondrement des apparences")?

Quoi qu'il en soit, on peut penser, en partant de ce point de vue du lecteur, que Tintin ici ne s'adresse pas seulement à la Castafiore, mais aussi à nous, qu'il nous dit que tout dans cet album est fausses pistes, qu'il n'y a là "rien, absolument rien" de vrai - et, partant, qu'on est dans un exercice de style construit à partir du titre, comme le mntre très bien Benoit Peeters.
Et comme le montre déjà, à mon avis, au seuil de l'aventure, la couverture (entre parenthèses, la seule de tous les albums où Tintin apparaît souriant, détaché de l'action).
Comme la nuit à la fenêtre du château, il s'adresse à nous : nous dit-il seulement "chut! n'interrompez pas la Castafiore qui chante", ou bien ne fait-il pas aussi de nous son complice? On peut entendre dans son silence : "attention, lecteur, je vais t'embarquer dans une "fausse" aventure, dont tu seras la victime consentante..."

92les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 5 Fév - 15:27

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Dantec a écrit:

... Et le Président de la Société "Les Amis de la Fanfare de Moulinsart" n'est autre que... le boucher Sanzot, avec qui on avait fait connaissance page 5.

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Bijoux10

La boucherie Sanzot était apparue dans L'affaire Tournesol, où sa camionnette prend de vitesse les espions bordures, mais, sauf erreur de ma part, ce n'est que dans Les bijoux qu'on découvre le visage du boucher. Qui sait si l'élagueur Emile Vanneau, certainement possesseur d'une échelle télescopique, n'est pas celui qui joue du trombone à coulisse!

Errateur: le boucher-président Sanzot apparaît bien dès la page 43 de L'affaire Tournesol...

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 43-iii11

93les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 1 Juil - 8:38

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

J'ai relu la BD et ai trouvé un nouveau clin d’œil d'Hergé !

les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Casta10

Milou émet un jugement qui se révèle parfaitement réflexif. On en déduit que le chien non seulement n'aime pas le perroquet mais ne s'aime pas lui même !

On peut d'ailleurs pousser le raisonnement beaucoup plus loin car l'être humain n'est-il pas une "bête qui parle" ? Auquel cas Milou devient misanthrope et n'aime aucun des personnages sauf le chat qui lui ne parle pas ! Un beau paradoxe.

Eléanore

94les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 1 Juil - 9:06

Raymond

Raymond
Admin

Je pense plutôt que semblable à tous les individus qui proclament certaines sentences, Milou ne se sent pas inclus pas dans la même réalité. Il se sent parfait et doué de raison. De plus, le motif de sa haine des perroquets est évident et il suffit de se rappeler du combat féroce de Milou contre un perroquet au début de Tintin au Congo. J'en déduis que c'est surtout à cet événement qu'Hergé fait allusion dans cette case.

Maintenant, pourquoi pas un nouveau gag !  Wink


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 4 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 4 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum