Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

les Bijoux de la Castafiore

+5
bruno
jfty
Dantec
eleanore-clo
Raymond
9 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 4]

26les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Dim 19 Nov - 10:46

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Utiliser les multiples significations de "envolé" permet de semer des indices. Et cette succession d'indications masquées commence même plus tôt puisque la vieille bohémienne emploie le participe passé dès le début de la BD, en page 4, lorsqu'elle prophétise tout le scénario à venir !

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Screen20

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Screen21

27les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Mer 22 Nov - 15:27

Raymond

Raymond
Admin

J'ai lu hier soir une intrigante réflexion de Benoit Peeters sur le rôle de la couleur dans "les Bijoux".

Il m'a toujours semblé qu'Hergé utilisait relativement peu les effets de la couleur dans ses BD. Les coloris des albums de Tintin sont en général frais et reposants, et ils servent plutôt à donner un peu d'épaisseur et d'attraction aux images. Peeters estime cependant qu'il y a dans les Bijoux une dominance des teintes blanches (comme "Bianca") et rouges. Il reconnait toutefois que ces couleurs n'apparaissent que dans les éléments laissant quelques possibilités de choix. Les décors et les paysages restent donc colorisés d'une façon réaliste mais les vêtements, les fleurs et certains accessoires traduisent une domination du rouge et du blanc. Ces deux couleurs reviendraient même "d'une façon obsédante", et elles symboliseraient bien sûr la présence de la Castafiore elle-même.

Je n'étais pas convaincu ...  Rolling Eyes  et puis je me suis remémoré d'une scène que j'avais trouvé très bizarre dans mon enfance. Vous vous souvenez du moment où Haddock se fait piquer au nez par une guêpe, cachée dans une rose que lui tend la Castafiore. C'est une scène assez fameuse, qui correspond presque à un sommet du désespoir pour le pauvre capitaine.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux33

La réaction de la Castafiore est très curieuse. Elles arrache en effet les pétales rouges vifs de la rose pour les répartir sur le nez du capitaine, en guise du pansement. C'est complètement absurde, voir même dangereux, mais il en résulte une image impressionnante dans laquelle Haddock est complètement transformé (et ridiculisé). Et il est surtout envahi et débordé par de la matière rouge.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux34

Il est évident que la séquence est ci-dessus envahie par le rouge, peut être pour faire un gag ... même si je ne le trouve pas très bon. Quand j'avais neuf ans, cette image me semblait avant tout irréelle, mais j'admets qu'il existe une sorte de clin d'oeil d'Hergé envers ses lecteurs. Haddock y devient en effet complètement ridicule et la Castafiore se montre totalement insupportable. C'est peut être un des sommets de l'histoire, et il est effectivement envahi par le rouge.

Peters n'a peut être pas tort ?  Wink


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

28les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Mer 22 Nov - 16:39

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Et voilà les fameuses vignettes où le nez du Capitaine est comparé à un sexe masculin en érection. J'ai toujours trouvé cette comparaison forcée et artificielle. Me concernant, je perçois plutôt l'image d'une tarte aux fruits où le nez d'Haddock figure la pâte à tarte et les pétales de roses les fruits ! Le gag de la tarte à la crème en quelque sorte ?

On peut aussi remarquer la position instable des pétales car soumis aux vents et aux chocs de la chaise roulante. Une belle métaphore de l'instabilité apportée par la cantatrice !

Je souhaite d'ailleurs rebondir sur le fil car on peut s'interroger sur le rapport d'Hergé aux femmes. Dans L'affaire Tournesol, la chanteuse apparaît fine mouche et déploie des trésors d'énergie et d'astuce pour sauver nos héros des griffes de la police militaire bordure.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Screen23

Comment donc cette femme courageuse et loyale a pu se transformer en une diva capricieuse et bête ? Ne faut-il pas voir un lien avec la complexité du divorce d'Hervé. Du coup, Bianca Castafiore pourrait être une image de Germaine Kieckens sur laquelle, inconsciemment, l'auteur "se vengerait" ?

Bon, tout cela est tiré par les cheveux (longs) mais c'est le but de ce fil Laughing

29les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Jeu 23 Nov - 15:35

Raymond

Raymond
Admin

Oui, je comparerai moi aussi le nez du capitaine "garni de pétales de roses" à une tarte aux fruits ! Very Happy

Je ne vois en tout cas rien de sexuel dans cette scène un peu bizarre. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

30les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Ven 24 Nov - 10:55

Raymond

Raymond
Admin

Patrice a écrit:Et voilà les fameuses vignettes où le nez du Capitaine est comparé à un sexe masculin en érection. J'ai toujours trouvé cette comparaison forcée et artificielle. Me concernant, je perçois plutôt l'image d'une tarte aux fruits où le nez d'Haddock figure la pâte à tarte et les pétales de roses les fruits ! Le gag de la tarte à la crème en quelque sorte ?

On peut aussi remarquer la position instable des pétales car soumis aux vents et aux chocs de la chaise roulante. Une belle métaphore de l'instabilité apportée par la cantatrice !

Je souhaite d'ailleurs rebondir sur le fil car on peut s'interroger sur le rapport d'Hergé aux femmes. Dans L'affaire Tournesol, la chanteuse apparaît fine mouche et déploie des trésors d'énergie et d'astuce pour sauver nos héros des griffes de la police militaire bordure.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Screen23

Comment donc cette femme courageuse et loyale a pu se transformer en une diva capricieuse et bête ? Ne faut-il pas voir un lien avec la complexité du divorce d'Hervé. Du coup, Bianca Castafiore pourrait être une image de Germaine Kieckens sur laquelle, inconsciemment, l'auteur "se vengerait" ?

Bon, tout cela est tiré par les cheveux (longs) mais c'est le but de ce fil Laughing

Il me  faut quand même répondre un peu plus en détail à cette assertion "sexuelle", qui me semble totalement déplacée et extérieure au monde de Tintin !   Rolling Eyes

Mais laissons plutôt Hergé y répondre lui-même ! C'est bien lui qui suggère en premier au lecteur la possibilité d'une relation amoureuse entre Haddock et la Castafiore. Il le fait même d'une façon parodique, en donnant à ce couple mal assorti la couverture d'un journal "people", Le dessinateur se moque en fait de cette presse qui invente les événements au lieu de les rapporter honnêtement, et il se moque aussi de ses personnages qui se retrouvent plongés dans une situation grotesque, voir même surréaliste.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Castaf10

Dans Tintin, l'amour est presque toujours associé au ridicule ! Certes, Hergé n'ignore pas la dimension émotionnelle de ses personnages et il y a même un personnage qui semble éprouver des sentiments amoureux dans cette histoire, c'est le professeur Tournesol ! Ce vieux garçon semble fasciné par la silhouette potentiellement maternelle de la cantatrice. Pour exprimer ses sentiments, il invente une nouvelle espèce de fleur, à laquelle il donne le nom de Bianca. C'est une idée très poétique, très sentimentale, mais c'est quand même un nouveau gag. Il reste cependant une évidence de cet amour de Tournesol lorsque l'on arrive à la scène de ses adieux, tout à la fin de l'histoire. C'est une bien belle séquence, à la fois très chaleureuse et délicieusement naïve.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Castaf11

Les sentiments des personnages existent, dans les Bijoux de la Castafiore, et ils possèdent parfois une logique profonde, C'est une raison de plus pour ne pas affirmer n'importe quoi sur cette belle comédie de caractère !

On considère volontiers la série Tintin comme phallocrate parce que les femmes n'y ont pas une grande place et c'est en partie justifié. Dans "les Bijoux", on peut en plus admettre l'existence d'une certaine misogynie puisque l'arrivée des femmes (la Castafiore et Irma) dans cette aventure est à l'origine d'une montagne d'ennuis et d'événements stupides. Tout cela relève de l'évidence ! En revanche, les interprétations pseudo-psychanalytiques sur "le sexe caché" que l'on trouverait dans les aventure de Tintin ne sont que de pures "calembredaines", pour reprendre l'expression très heureuse du Capitaine Haddock.

Au moment où il dessine les Bijoux, Hergé est en effet un homme heureux et serein qui vit une nouvelle femme, et qui se contente d'exploiter le potentiel comique de tous ses personnages. Il a déjà fait sa psychanalyse quelques années auparavant et il a retrouvé son équilibre dans tous les sens du terme. Il n'existe donc aucune tension sexuelle dans cette histoire, sauf peut être chez intellectuels complexés qui plaquent leurs frustrations internes sur cette comédie très légère, au ton libre et adulte.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Castaf12
 
J'ai donc tendance à m'identifier totalement à la réaction du capitaine devant ces insinuations sexuelles stupides et cet usage déplacé, voir même ignare, de la psychologie des profondeurs. L'intrigue légère et intelligente des Bijoux de la Castafiore vaut bien mieux que cette psychanalyse à bon marché ! Wink


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

31les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Ven 24 Nov - 13:04

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Raymond a écrit:

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux33

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux34

Pour poursuivre la discussion, on voit clairement une chaîne causale matérialisée par le rouge :
Veste de Castafiore => Rose (la fleur) => Nez du Capitaine => Pétales => Perles du collier

Alors que Haddock s'habille en noir et bleu et que sa carnation est rose, la cantatrice l'encercle de rouge et le transforme en un reflet d'elle-même.

Comme elle l'a fait avec le perroquet ou le disque offert à Tintin, la diva envahit et s'impose à son environnement.

32les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Ven 24 Nov - 13:15

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Un autre point relatif au rouge peut nous faire réfléchir...

En page 2, Haddock se fait mordre par Miarka, la petite bohémienne. Or celle-ci porte une veste rouge. Comme la Castafiore lorsqu'elle met la fleur contre le visage du Capitaine.
Et, sous le coup de la douleur provoquée par la morsure, les joues du héros deviennent écarlates, comme ce sera le cas pour son nez piqué par la guêpe !

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Aa33

33les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Ven 24 Nov - 14:15

Raymond

Raymond
Admin

Intéressant ! il se passe quelque chose avec les couleurs rouges !   pouce

Relevons quand même un détail important ! Dans son interview qui termine la réédition des Bijoux ravis, Hergé cherche minimise vraiment les effets recherchés par les mises en couleur des albums de Tintin. C'est ainsi que face à une remarque de l'intervieweur sur des changements de style de couleurs au sein d'un album, Hergé réfute l'argument. Il déclare notamment qu'il "n'utilise pas la couleur comme élément psychologique"* et qu'il "préfère laisser aux personnages et aux choses leur couleurs de base afin qu'on les reconnaisse plus facilement". Il plaide pour une "unité de style" d'une page à l'autre, afin que "cela ne jure jamais tout à fait, même si les couleurs sont très différentes".

Je présume donc qu'Hergé ne serait pas tout à fait d'accord avec ce que nous écrivons.  Wink


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

34les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Sam 25 Nov - 11:28

Raymond

Raymond
Admin

Benoit Peeters parle assez peu de la belle séquence nocturne pendant laquelle Tintin fuit la voix de la Castafiore pour aller entendre (de loin ) la musique des Romanichels. C'est pourtant un moment très riche, plein de paix et de poésie, et aussi de vérité.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Castaf13

Cette scène paisible est un peu un temps mort dans l'aventure, même si le cri d'une chouette l'interrompt brutalement à la fin de la page. Peeters commente surtout le prolongement de la "chaîne musique et musiciens", et note au passage que Tintin reste à distance des bohémiens. Pour Peeters, "la séparation des deux univers est irrémédiable" mais je n'en suis pas convaincu. Tintin va en effet lutter pour que la vérité apparaisse sur la disparition de l'émeraude, et pour que les romanichels soient innocentés.

A mon avis, ce temps mort est surtout le moment où le récit s'enrichit d'une certaine réalité. L'humain émerge au-dessus de la mécanique du rire et on se met à croire un peu mieux à cette histoire. Les cases totalement muettes sont assez rares dans les BD d'Hergé mais il choisit bien ses moments. Tintin n'est plus seulement un détective qui court après les bandits. Il devient l'émanation d'Hergé, qui ressent les choses et qui accepte ses émotions.

Par ailleurs, en considérant ses romanichels avec sympathie, l'auteur nous indique que la piste qu'il avait précédemment suggérée (la petite bohémienne regardant les ciseaux d'Irma) ne peut être que trompeuse. Le lecteur va désormais être convaincu que ces romanichels ne sont pas les voleurs des bijoux et l'acharnement de Tintin à trouver la vérité sera tout à fait logique.


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

35les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Sam 25 Nov - 16:59

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Je partage l'analyse de Peeters sur la distanciation de Tintin et des bohémiens. Miarka eut pu incarner un nouveau Zorino, sans parler de Tchang Or, Hergé a pris une autre direction. Est-ce parce que le gouffre culturel entre les châtelains de Moulinsart et les romanichels est plus grand que celui entre des aventuriers européens et le peuple inca ? On ne sait pas. Je trouve donc que la scène se pare de mélancolie.

36les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Sam 25 Nov - 17:12

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Cette scène traduit aussi la maîtrise technique d'Hergé. Avant-guerre, Hergé faisait preuve d'un grand talent dans les nocturnes.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Screen26

Et on voit que 30 ans plus tard, la virtuosité est là !

Cette vignette me fait aussi penser à Cosey qui avait aussi séparé le spectateur clandestin de l'acteur. Mais là narration ultérieure avait réconcilié les deux protagonistes ce qui ne se produira chez Hergé.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Screen27

37les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Sam 25 Nov - 18:15

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu


Oui, la planche 40 des Bijoux est magnifique. Je m'en suis servi personnellement à plusieurs reprises dans des cours (amateurs) d'initiation à la BD.

Mais s'agissant de la vignette III-3, je n'ai jamais vu la "séparation irrémédiable" qu'y voit Peeters - ou alors, comme un effet du temps qui est passé chez Tintin. Car lui aussi fut, dans ses jeunes années de reporter, un nomade à sa façon, faisant un peu partie des "gens du voyage" (comme d'ailleurs le capitaine au long cours Haddock).
La "nostalgie" qu'il ressent "dans cette musique" ne lui parle-t-elle pas de sa jeunesse enfuie? C'est autant le temps que l'espace qui le sépare du feu de camp des Bohémiens.

Quoi qu'il en soit, cette séquence nous donne à voir un Tintin incarné, proche de nous, auquel on s'identifie instantanément, ce qui est assez rare.

38les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Dim 26 Nov - 20:46

Raymond

Raymond
Admin

Un autre moment magnifique de l'album, c'est bien sûr la longue scène de colère de la Castafiore. Cette séquence est très drôle, bien sûr, mais elle est en plus révélatrice des caractères et des relations entre les personnages. C'est ainsi que le capitaine, qui n'a aucun reproche à se faire, se fait enguirlander d'une manière injustifiée par la cantatrice furieuse. Haddock est en fait un homme gentil. Lorsqu'il n'est pas lui-même en colère, Haddock ne trouve pas "les mots pour le dire" et ne sait pas comment répliquer. Hergé nous fait d'ailleurs rire avec cette constatation, lorsque l'on découvre le capitaine tout transpirant, et encore ahuri de l'avalanche de reproches qu'il vient de subir.   Smile

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux35

Cette scène est assez longue car la Castafiore passe ensuite en revue tous les personnages du château : Wagner, Irma, Séraphin Lampion, Tournesol et Nestor sont tour à tour apostrophés avec véhémence, sans avoir la capacité de répliquer. Il n'y a guère que Tintin qui échappe à cet orage et on presque envie de se demander pourquoi.  Wink

La colère de la Castafiore a quand même une conséquence splendide, c'est qu'elle claque la porte au nez de Séraphin Lampion. Le gag est vraiment savoureux parce qu'on le découvre avec le regard du capitaine, qui ne peut s'empêcher de sourire devant l'embarras du casse-pied. C'est d'abord rigolo, mais c'est aussi un magnifique moment de complicité avec l'auteur ! Les ennemis de mes ennemis sont mes amis, nous enseignent les mathématiques. Smile

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux36

Benoit Peeters souligne pour sa part que la Castafiore est la seule habitante du château qui ne tombe pas en appuyant son pied sur la marche brisée. "La cantatrice n'est pas de celles qui tombent dans les escaliers" écrit-il et il est vrai que c'est un détail assez révélateur. Hergé est un gentleman et la Castafiore est déjà suffisamment ridicule en s'exprimant toute seule. Peeters remarque pour sa part que cette insistance de la cantatrice, qui agresse toutes les personnes présentes, est une "manière d'assoir encore davantage le personnage dans sa figure de castratrice". C'est bien vu.   pouce


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

39les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 27 Nov - 0:15

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu


Et Lampion qui, dans la bouche de la Castafiore, devient un lampiste (le subalterne à qui on fait endosser injustement les responsabilités), c'est aussi génial qu'Haddock devenu Harrock ('n roll!) sur le pont du Shéhérazade dans Coke en stock!

40les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 27 Nov - 16:02

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu

... La revanche du lampiste!
Je viens de retrouver cette lettre de Séraphin Lampion (s/c Albert Algoud) adressée au Roi des Belges après la mort Hergé, et publiée dans le n°72 de feu Circus, en avril 1984.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Circus10

41les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 27 Nov - 18:53

Raymond

Raymond
Admin

C'est une farce que l'on trouve en effet dans Tintinolatrie !

Ce livre d'Albert Algoud est un véritable régal d'humour !  pouce


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

42les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 27 Nov - 19:19

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Raymond a écrit:
...
Benoit Peeters souligne pour sa part que la Castafiore est la seule habitante du château qui ne tombe pas en appuyant son pied sur la marche brisée. "La cantatrice n'est pas de celles qui tombent dans les escaliers" écrit-il et il est vrai que c'est un détail assez révélateur. Hergé est un gentleman et la Castafiore est déjà suffisamment ridicule en s'exprimant toute seule.
J'interprète différemment cette absence de chute Wink .

L'arrivée de la Castafiore correspond à une invasion, à la prise du pouvoir par une armée ennemie suivie d'une Occupation. Partant de là, tous les occupés doivent obéir. La résistance est impossible.
Par exemple, Haddock change d'habits et de coiffure pour obéir aux injonctions de sa "maîtresse" :

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Screen29
les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Screen30

Et bien, il en est de même pour l'objet inanimé qui est le château. Lui aussi se plie à la volonté de l'envahisseur que ce soit avec la marche qui n'ose pas faire tomber la "maîtresse" ou avec la superbe salle d'exposition qui se transforme en plateau de tournage.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Screen31

43les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Lun 27 Nov - 20:47

Raymond

Raymond
Admin

Patrice a écrit:
L'arrivée de la Castafiore correspond à une invasion, à la prise du pouvoir par une armée ennemie suivi d'une Occupation. Partant de là, tous les occupés doivent obéir. La résistance est impossible.
Par exemple, Haddock change d'habits et de coiffure pour obéir aux injonctions de sa "maîtresse" :

Il m'est impossible de dire le contraire !  Very Happy

Le "combat" n'a d'ailleurs même pas eu lieu ! La faiblesse d'Haddock était évidente dès le départ car sa première réaction (en apprenant l'arrivée de la Castafiore) avait été la fuite. Le capitaine ne voyait pas ce qu'il pouvait entreprendre face à ce "cyclone ambulant" (se sont ses propres termes) que peut être la cantatrice. Wink  

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux37

Cette idée que la Castafiore est un "cyclone" est pour Haddock une conviction intime assez ancienne. Dans les 7 Boules de Cristal déjà, il avouait cette domination que pouvait exercer le rossignol milanais. C'est une très belle scène, qui est surtout très drôle car on le découvre d'une façon physique, ce fameux cyclone, avec la cravate de Tintin qui voltige et les cheveux d'Haddock qui sont refoulés par le vent mauvais.  Laughing

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux38

Le séjour de la Castafiore à Moulinsart est bel et bien une dictature, et c'est cela qui rend l'album drolatique. Cette toute puissance de la femme est d'ailleurs un vieux ressort comique, que le retrouvait déjà dans "Pim Pam Poum", avec la tante Pim et son rouleau à pâte.   Smile

Bon ... je le reconnais, tout cela est un peu misogyne mais ... quand c'est rigolo, on pardonne presque tout.  Wink


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

44les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Mer 29 Nov - 10:28

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu


A propos des Bijoux, ce jugement de Damien McDonald dans son ouvrage "Bande dessinée, anatomie d'un art", qui vient de paraître chez Flammarion : « Hergé a atteint l’apogée de son art, sa ligne est devenue claire comme de l’eau de roche, son sens de l’aventure est devenue si aigu qu’il sait se restreindre à la vie quotidienne et au monde intérieur. Ce chef-d’œuvre de crayonnage, d’encrage, de story-board et de narration est une clef de voûte de l’histoire de la bande dessinée ».

45les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Mer 29 Nov - 10:42

Raymond

Raymond
Admin

Je suis totalement d'accord avec cette déclaration ! Les Bijoux de la Castafiore est un chef d'œuvre absolu, et il figure très logiquement dans mon top ten ! Wink

Sinon, nous en arrivons maintenant au vol de l'Emeraude, un événement qui est le véritable début de l'enquête policière (que l'on attendait depuis le début). Benoit Peeters remarque que c'est la cinquième alerte au vol qui est lancée par la Castafiore sur ce sujet, et l'entourage (en particulier le capitaine) n'y accorde initialement pas beaucoup d'importance, tout comme le lecteur, d'ailleurs !

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux39

C'est donc peu à peu que le lecteur prend conscience qu'il s'agit d'un véritable événement ! "Enfin quelque chose de sérieux", se dit-on ! Nous en sommes à la page 43 et c'est enfin le début de la véritable histoire. Mais il est vrai que l'auteur avait dès la première page semé quelques indices sur l'identité de la voleuse.  Wink

Avouons-le, il est bien difficile de prendre au sérieux le déroulement de l'enquête qui est surtout menée par les deux Dupond ! Leur discours est envahi par les erreurs et les contrepèteries et les détectives se font même pitoyablement battre par la paisible Irma, ce qui en passant affirme une fois de plus la totale prise de pouvoir par les femmes sur le château de Moulinsart.   Smile

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux40

La Castafiore se mettra en colère une deuxième fois mais son ire sera plus courte, car elle a maintenant d'autres préoccupations. Benoit Peeters considère le vol de l'émeraude comme un viol et la métaphore me parait un peu excessive. Toujours la sexualité ! Mais il est vrai qu'il y a souvent dans le vol une irruption dans l'intimité de la personne volée, et une blessure morale difficile à supporter... donc admettons !  Wink


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

46les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Mer 29 Nov - 12:34

Patrice

Patrice
lecteur émérite
lecteur émérite

Les Dupont/Dupond sont de piètres policiers dont Hergé se moque plus ou moins discrètement comme dans la vignette ci-dessous où l'auteur joue sur la double signification de "génie" :

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Aa35

Néanmoins, par pitié ou pour encore davantage se moquer d'eux, Hergé met dans le bouche des jumeaux les indices permettant aux lecteurs attentifs de penser à un oiseau qui aurait dérobé les bijoux.

"Les floms qui ont pondu"

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Ab12

"...au service des frères Loiseau"

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Ac10[/b]

47les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Mer 29 Nov - 19:52

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu


Embarassed Je n'avais jamais remarqué ce détail : est-il vraiment volontaire de la part d'Hergé, ou bien est-ce un de ces nombreux "hasards objectifs" qui relèvent de la cohérence profonde de son univers?

48les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Jeu 30 Nov - 18:09

Raymond

Raymond
Admin

Oui, je n'avais pas fait moi non plus le lien auparavant, car les frères  Loiseau sont des hommes.  Wink  On peut en tout cas se demander si Hergé ne s'est pas amusé avec le lecteur en faisant cette insinuation d'un "oiseau coupable". Benoit Peeters n'en doute pas une seconde. Pour lui, cette discussion des Dupond annonce bien à deux reprises la venue de la pie voleuse (la discussion montrée par Fabrice se passe en effet avant la disparition de l'émeraude). Il y a d'abord avec le contrepèterie "les fonds qui ont pondu", qui nous met sur la chaîne du "nid", et il apparait ensuite la chaîne de la pie elle-même avec l'évocation des "frères Loiseau".

Le plus amusant, c'est que les Dupond n'ont aucun génie et qu'il sont préoccupés par un constant souci de satisfaire la norme. Benoit Peeters désigne cette tendance comme une "fidélité au littéral". Mais il en conclut que "c'est parce que les Dupondt prennent tout au pied de la lettre qu'ils peuvent en dire davantage que les autres personnages. Malgré les apparences, Dupond et Dupont ne parlent pas pour rien dire". Et apparemment, pour Peeters, ce n'est même pas un gag !   Smile


_________________
Et toujours ... les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

49les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Jeu 30 Nov - 18:47

marbou


lecteur émérite
lecteur émérite

Raymond a écrit:Benoit Peeters parle assez peu de la belle séquence nocturne pendant laquelle Tintin fuit la voix de la Castafiore pour aller entendre (de loin ) la musique des Romanichels. C'est pourtant un moment très riche, plein de paix et de poésie, et aussi de vérité.

les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Castaf13

Cette scène paisible est un peu un temps mort dans l'aventure, même si le cri d'une chouette l'interrompt brutalement à la fin de la page. Peeters commente surtout le prolongement de la "chaîne musique et musiciens", et note au passage que Tintin reste à distance des bohémiens. Pour Peeters, "la séparation des deux univers est irrémédiable" mais je n'en suis pas convaincu. Tintin va en effet lutter pour que la vérité apparaisse sur la disparition de l'émeraude, et pour que les romanichels soient innocentés.

A mon avis, ce temps mort est surtout le moment où le récit s'enrichit d'une certaine réalité. L'humain émerge au-dessus de la mécanique du rire et on se met à croire un peu mieux à cette histoire. Les cases totalement muettes sont assez rares dans les BD d'Hergé mais il choisit bien ses moments. Tintin n'est plus seulement un détective qui court après les bandits. Il devient l'émanation d'Hergé, qui ressent les choses et qui accepte ses émotions.

Par ailleurs, en considérant ses romanichels avec sympathie, l'auteur nous indique que la piste qu'il avait précédemment suggérée (la petite bohémienne regardant les ciseaux d'Irma) ne peut être que trompeuse. Le lecteur va désormais être convaincu que ces romanichels ne sont pas les voleurs des bijoux et l'acharnement de Tintin à trouver la vérité sera tout à fait logique.

Ces deux images sont en effet très marquantes. Tintin ne s'approche pas pour ne pas troubler ce moment. Il reste avec son fidèle ami à profiter de cette sérénité inter générationnelle et inter culturelle.

50les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Empty Re: les Bijoux de la Castafiore Jeu 30 Nov - 18:51

marbou


lecteur émérite
lecteur émérite

Raymond a écrit:
les Bijoux de la Castafiore - Page 2 Bijoux38

Le mot "formidable" est réellement utilisé à bon escient. Ethymologiquement : propre à inspirer la terreur. Tintin serait-il latiniste ?

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 2 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum