Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -83%
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
Voir le deal
4.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La BD et l'heroic fantasy

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

26La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Sam 14 Sep - 10:10

Raymond

Raymond
Admin
Une intégrale de Saga Valta va être publiée cet automne !

La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Saga-v10

Mohamed Aouamri, son dessinateur, ne semble pas déterminé à en illustrer la suite, qui serait pourtant faisable. il s'en explique dans cet article d'ActuaBD :

https://www.actuabd.com/L-actu-de-Mohamed-Aouamri-Saga-Valta-Zibeline

Il préfère se consacrer aux BD pour la jeunesse ! Neutral


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

27La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Jeu 31 Oct - 9:03

Raymond

Raymond
Admin
Parmi la masse des nouveautés de cette automne, il y a une nouvelle série qui combine l'heroic fantasy et la BD animalière. Elle s'intitule Les 5 Terres.

La BD et l'heroic fantasy - Page 2 5-terr10

BDZoom la "recommande chaudement" !  Rolling Eyes

http://bdzoom.com/147507/actualites/nous-recommandons-chaudement-le-premier-volume-de-«-les-5-terres-»-le-debut-d’une-grande-saga-d’heroic-fantasy-francaise-…/

Faut voir ! Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

28La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Mer 20 Nov - 18:39

Raymond

Raymond
Admin
Gagner la Guerre est semble t-il un best seller de Jean-Philippe Jaworsky, dont je n'ai entendu parler que lors de la publication de son premier tome en bande dessinée, il y a un an !

La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Gagner10

Je l'avais emprunté à la bibliothèque et … ce n'était pas mal du tout !  Wink

Le tome 2 est sorti cet automne, et il y a semble t-il plus d'action.

La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Gagner11

Je ne l'ai pas encore lu mais cela m'intéresse un peu. Vu l'abondance d'albums, ce sera certainement pour plus tard. Rolling Eyes

ActuaBD commente cette nouveauté sur cette page :

https://www.actuabd.com/Coup-de-coeur-de-la-rentree-Gagner-la-guerre-un-tome-2-qui-marque-le-debut-d


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

29La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Ven 20 Déc - 7:48

Victor Fries


alixophile
alixophile
Chers Tous. Je suis actuellement doctorant en littérature. Mes travaux portent sur la Bd franco-belge médiévale fantastique (aussi appelée d'heroic fantasy) de 1937 à nos jours.
Il me sera agréable d'aider tous ceux qui auraient des questions. Je ne vais pas hésiter à en poser...
Bonnes fêtes à tous,

30La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Ven 20 Déc - 9:16

Raymond

Raymond
Admin
Je ne suis pas un spécialiste du genre, mais j'en discute volontiers avec toi !


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

31La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Ven 20 Déc - 15:47

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

32La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Sam 4 Jan - 14:18

Victor Fries


alixophile
alixophile
Si cela intéresse l'un d'entre vous, j'ai créé une base de données rassemblant tous (enfin presque) les titres de BD médiévales et médiévales fantastiques (un peu plus de 9000 volumes).

33La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Sam 4 Jan - 17:25

Raymond

Raymond
Admin
C'est très gentil, mais c'est le genre de "database" qui est vraiment réservée aux mordus de l'heroic fantasy. Wink

Au fait, existe t-il des monographies consacrées à ce genre de BD ?


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

34La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Dim 5 Jan - 11:11

Victor Fries


alixophile
alixophile
Malheureusement, il n'existe aucune monographie. Ma thèse sera la première du genre.

35La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Dim 5 Jan - 12:39

Victor Fries


alixophile
alixophile
Je me propose de faire une critique régulière (bien que cela soit très objectif) de titres d'héroic fantasy / médiéval fantastique (ma spécialité) en couvrant aussi bien les classiques que des titres plus confidentiels et autant les nouveautés que des titres anciens.

36La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Dim 5 Jan - 12:56

Raymond

Raymond
Admin
Très volontiers ! pouce

Que penses-tu de l'intégrale toute récente de Saga Valta ? Wink


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

37La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Lun 6 Jan - 19:14

Godot

Godot
martinophile distingué
martinophile distingué
Victor Fries a écrit:Je me propose de faire une critique régulière (bien que cela soit très objectif) de titres d'héroic fantasy / médiéval fantastique (ma spécialité) en couvrant aussi bien les classiques que des titres plus confidentiels et autant les nouveautés que des titres anciens.

Je ne suis pas un très grand connaisseur du thème "héroic fantasy" et j'ai une question.

vers 1997, il y a eu la vague "Lanfeust de Troy". Par curiosité, j'ai lu et je me suis bien amusé. J'ai donc acheté à chaque parution, jusqu'au dernier titre du cycle : " La bête fabuleuse ".

Par contre, je n'ai vraiment pas réussi à lire la suite "Lanfeust des Étoiles". Est-ce que vous pourriez présenter votre critique, opinion? Éventuellement, donner des conseil pour apprécier la suite?

Merci

38La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Lun 6 Jan - 21:40

eleanore-clo

eleanore-clo
license ès BD
license ès BD
Bonsoir Godot

J'ai découvert tardivement Lanfeust de Troy, de mémoire vers 2001. Clairement, la série, par son dynamisme, par son histoire, par son humour, s'inscrit dans les meilleures saga de science-fiction et d'aventures. Néanmoins, après avoir lu les quatre premiers tomes, j'étais fort gênée par un anti-féminisme primaire. Des femmes, peu habillées, aux formes exagérées, servaient de faire-valoir à leurs compagnons. Et puis, tome après tome, mon avis a évolué. Le côté égrillard a cédé la place à l'Aventure avec un grand A. Et mon intérêt s'est vraiment éveillé lorsque Cixi et C'ian ont inversé leurs rôles. La fille grivoise et légère s'est découverte une conscience politique et une immense générosité. Celle parfaite et sage a dévoilé des faiblesses somme toute tellement humaines. En fait, le héros de Lanfeust de Troy est une héroïne, Cixi  Very Happy . Et cela parle à mon côté suffragette. Et puis, Arleston aborde le thème de la grossesse à travers Shëba, ce qui est plutôt rare dans le monde de la BD.
Quant aux dessins de Tarquin, ils foisonnement de détails et font rêver. On se croirait dans des romans de Robert Silverberg (Le château de Lord Valentin https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Ch%C3%A2teau_de_Lord_Valentin ) ou de Jack Vance (cycle de Tschaï https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_de_Tscha%C3%AF ).

Logiquement, j'ai donc lu les premiers tomes de Lanfeust des étoiles.  Et la magie n'a pas opéré Laughing . Peut être parce qu'Arleston a voulu trop bien faire, peut-être parce que Lanfeust n'avait plus l'étoffe d'une moitié de héros, sans parler de ses qualités de père.

Je ne suis donc pas la conseillère idéale pour parler des boutures de Lanfeust de Troy  Embarassed . Mais en tout cas, les différentes suites semblent quelque peu artificielles, manquant de tension, et dictées par des impératifs commerciaux, ce que l'on peut parfaitement comprendre par ailleurs.

Qu'en pensent les autres membres du forum ?

Bonne soirée
Eléanore

39La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Mar 7 Jan - 9:40

Raymond

Raymond
Admin
La première série de Lanfeust de Troy (les 8 premiers albums) était très enlevée, et elle me faisait un peu penser à Astérix par son mélange d'humour et de bagarres. Il y avait aussi une certaine simplicité des aventures qui permettait de lire ces BD au premier degré, sans trop se fatiguer. Les scénarios se sont compliqués avec la série Lanfeust des Etoiles, qui devenait davantage un récit de science-fiction et qui perdait nettement son humour parodique. J'ai alors lentement décroché de la série, qui tendait en plus à se répéter.


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

40La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Mar 7 Jan - 13:32

Victor Fries


alixophile
alixophile
Avant de me lancer dans une critique de Gorn puis de Lanfeust, voici mon appréciation de Saga Valta.

Ne sachant jusqu'à quel point je peux aller dans la divulgation d'éléments de l'histoire et de quelle longueur doit être une critique, j'attends vos remarques et suggestions pour mieux faire à l'avenir.

Je ne sais que dire sur l’édition intégrale de Saga Valta mais je profite de l’occasion pour faire le point sur cette série sans trop en dévoiler (d'où un certain flou dans quelques remarques)
L’histoire mérite bien son titre de saga. Valgar, un homme aux origines obscures et Astridr, fille d’un puissant chef nordique, s’aiment malgré l’interdit. Le guerrier, contraint d’abandonner son adorée et leur nouveau-né sous peine d’être exécuté, s’emploie alors à faire reconnaître leur union contre vents et marées. Seul mais capable de se trouver des alliés en chemin, Valgar doit affronter les adversaires, parfois monstrueux, que le destin place sur le chemin qui le mène au Conseil des Anciens qui seul peut valider sa demande.
L’histoire d’un amour innocent contrarié et des épreuves qui attendent les amants avant leurs retrouvailles est classique. Inutile de rechercher quelconque originalité dans la trame générale de Saga Valta. En revanche, les aventures qui ponctuent cette quête sont variées tout en formant un tout homogène et fantastiquement logique. Pour arriver à cet heureux résultat, Dufaux suit une logique que Tolkien avait adopté avant lui pour construire son œuvre. Sans faire preuve d’une créativité débridée, il s’inspire de mythes et faits historiques anciens et d’éléments plus dans l’air du temps pour construire son scénario ; des prêts à l’emploi qui ont fait leurs preuves.
De Scandinavie, l’auteur emprunte l’ambiance et l’environnement. Les noms des personnages et leur accoutrement sont clairement vikings et les décors plongent le lecteur en Europe du Nord. Quelques éléments celtiques et arthuriens apparaissent çà et là ; la lance de Jahell évoquant à l’occasion Excalibur. Enfin, les désormais incontournables zombies, sans pour autant apparaître de manière si évidente, sèment partout la terreur.
Le dessin et la mise en couleur mettent véritablement en valeur l’ambiance de cette BD, sombre et violente.
Les poncifs « conanesques », que sont par exemple la femme belle et sexy et l’homme bien bâti, manquent d’originalité mais cela ne nuit pas vraiment à l’ensemble. En revanche, on peut regretter certains éléments qui induisent inutilement en erreur ou à l'errance des questionnments, notamment les références à la mythologie, et d’autres qui conduisent de manière surprenante à des impasses, tel l’épisode d’Ogerth le Sinueux (est-ce le désir de créer des ouvertures pour des suites futures ?).
Une BD pour ceux qui aiment ce que certains appellent la « Dark Fantasy » et qui apprécient le confort d’un titre aux relents de Conan le Barbare.



Dernière édition par Victor Fries le Mer 8 Jan - 7:11, édité 4 fois

41La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Mar 7 Jan - 18:32

Raymond

Raymond
Admin
Merci pour cette critique, qui va peut-être m'encourager à acheter l'intégrale ! pouce


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

42La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Lun 13 Jan - 9:48

Raymond

Raymond
Admin
Lanfeust est actuellement "en panne", en raison du désintérêt de ses auteurs, mais les Trolls de Troy sont toujours bien actifs. Les éditions Soleil vienne de publier le 24ème tome, intitulé Un caillou sur la tête.

La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Trolls10

ActuaBD commente ici cette parution :

https://www.actuabd.com/Les-Trolls-de-Troy-font-du-ski


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

43La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Lun 13 Jan - 9:59

Raymond

Raymond
Admin
Les français se sont mis à dessiner leur propres histoires de Conan et je me demande bien pourquoi. La série originale américaine (dessinée par Barry Windsor Smith) était très réussie. Rolling Eyes

C'est publié chez Glénat et la série en est déjà au tome 8 !

La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Conan-11

ActuaBD commente cette parution, plutôt en bien :

https://www.actuabd.com/Conan-le-Cimmerien-T-8-Le-Peuple-du-cercle-noir-Par-Sylvain-Runberg-Park-Jae-25364


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

44La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Lun 13 Jan - 16:52

Victor Fries


alixophile
alixophile
La raison est simple. Conan vient de tomber dans le domaine public.
Je les possède tous. La qualité du dessin est très variable puisque l'artiste change à chaque tome.

45La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Mar 14 Jan - 20:17

Godot

Godot
martinophile distingué
martinophile distingué
Victor Fries a écrit:La raison est simple. Conan vient de tomber dans le domaine public.
Je les possède tous. La qualité du dessin est très variable puisque l'artiste change à chaque tome.

Je m'imaginais plutôt quelque chose comme : les éditions Glénat ont acheté les droits d'adaptations. Un peu ce que Glénat avait fait avec Tomb Raider en 1999. Pour Tomb Raider, j'ai ressentis que c'est pour exploiter le filon d'une héroïne qui avait vraiment le vent en poupe à ce moment là (1999). L'histoire est assez désolante, les dessins sont plutôt médiocres, mais malgré cela, la BD s'est bien vendue à l'époque.

Conan est très connus du public, donc c'est motivant d'exploiter un héros célèbre déjà existant plutôt que d'en créer un autre.

Alors, merci pour l'info.

46La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Mar 14 Jan - 21:17

Victor Fries


alixophile
alixophile
Désolé d'avoir déçu. A vrai dire, les droits de Conan, dans sa version howardienne, étaient déjà tombés. Cependant, les modifications apportées par Sprague de Camp étaient toujours soumises à droit d'auteur. Comme il est difficile de démêler les apports des deux écrivains et pour éviter tout problème, Glénat a attendu que la totalité des droits tombe pour exploiter ce héros en BD.

47La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Sam 1 Fév - 17:47

Godot

Godot
martinophile distingué
martinophile distingué
Victor Fries a écrit:Chers Tous. Je suis actuellement doctorant en littérature. Mes travaux portent sur la Bd franco-belge médiévale  fantastique (aussi appelée d'heroic fantasy) de 1937 à nos jours.
Il me sera agréable d'aider tous ceux qui auraient des questions. Je ne vais pas hésiter à en poser...
Bonnes fêtes à tous,

Comme je viens de voir que

La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Couv_313

vient de sortir, je me suis dit que c'est une bonne occasion de demander l'avis de Victor au sujet de la série les Forêts d'Opale. Je ne possède que le premier tome et je ne m'en souviens plus du tout de l'histoire.  Embarassed

Je ne savais pas si un sujet était consacré à la série les Forêts d'Opale. Et en faisant une recherche, je vois que :

Raymond a écrit:Scotch Arleston confirme que la série "les Forêts d'Opale" est définitivement terminée !   Neutral

http://www.actuabd.com/La-Lumiere-pleut-sur-Les-Forets-d

Et une interview de Philippe Pellet accompagne cet article :

http://www.actuabd.com/Philippe-Pellet-Les-Forets-d-Opale

Donc, les Forêts d'Opale seraient "ressuscitées"? Bonne idée ou erreur ? Surtout qu'il y a eu des changements de dessinateurs : Fernandez Cédric puis Martino Stefano?

Merci pour vos réponses!

48La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Sam 1 Fév - 19:16

Victor Fries


alixophile
alixophile
Bientôt en congé. J'essaye de rattraper le retard en vous faisant quelques critiques...

49La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Sam 1 Fév - 23:46

Raymond

Raymond
Admin
J'ai feuilleté ce tome 11 cet après-midi et ce n'est pas une véritable suite de la saga d'avant. Arleston redémarre une aventure avec de nouveaux personnages, et ils vivent plusieurs siècles après les héros précédents.

C'est peut-être pas mal mais …. j'ai été déçu par la fin du feuilleton antérieur raconté dans l'album 10, et je n'ai donc pas envie de m'y remettre.  

Il me semble d'ailleurs qu'Arleston ne sait pas bien terminer ses grandes sagas. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

50La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Empty Re: La BD et l'heroic fantasy le Ven 14 Fév - 10:11

Victor Fries


alixophile
alixophile
La BD et l'heroic fantasy - Page 2 Couv_1075

Gorn est un feuilleton (j’insiste sur la différence entre feuilleton, une histoire décomposée en plusieurs volumes, et la série, succession de volumes – comme Lucky Luke et Léonard - qui racontent des histoires indépendantes ; je suis casse-pieds avec certains mots, les anglicismes, et les autres anglosaxoneries). Bref, ce feuilleton médiéval fantastique peuplé principalement d’humains, elfes, nains et yeux-rouges (les orcs) se divise en plusieurs « cycles ». En voici un résumé qui ne dévoile qu'une faible partie de l’intrigue.

Le premier (en trois tomes) s’articule autour de l’amour contrarié du seigneur Gorn et d’Eliette, son épouse. Le chevalier, tué dans le dos par des yeux-rouges postés en embuscade lors du siège de son château, se voit refusé l’entrée du royaume des morts. Devenu chevalier fantôme errant rejeté par sa femme qui ne reconnaît pas son époux dans cette âme en peine, il part alors en quête de retrouver son amour perdu. Durant trois volumes, accompagné de la jeune Eloïse et de la naine Dame Gorge, il se rapproche peu à peu de son but qu'il atteint… pour son plus grand malheur…

Le second cycle donne le premier rôle à Eloïse, devenu une jeune adulte elfe, et davantage de consistance à Dame Gorge, Ferbrel, Dorian, et Gabrilion. L’échelle change et le lecteur se retrouve, par l’entremise d’Eloïse, au cœur d’intrigues politiques et religieuses aux plus hauts niveaux, y compris divin, tandis que la guerre contre les yeux-rouges fait rage et que les batailles contre un ennemi toujours plus nombreux ravagent le monde. La solution à tous ces maux est peut-être Maëlle, une petite fille frêle mais décidée qui se trouve être l’enfant du seigneur maudit. Durant cinq tomes, mort, trahison, espoirs déçus et remises en question sont autant d’embûches à surmonter pour que chacun trouve sa voie.

Le troisième cycle, en quatre tomes, clos le feuilleton. Maëlle est à son tour devenue une adolescente. Elle devient le jouet de forces célestes alors que la guerre finale contre les yeux-rouge débute et que se joue le destin du monde. Sorciers, dragons, démons et dieux s’affrontent pour en être les maîtres. Alors que Gorn avait pu auparavant compter sur une terrifiante armée de morts-vivants pour lutter contre les yeux-rouges, c’est maintenant l’ost elfique qui devient le dernier rempart pour sauver la liberté des hommes.

Quel avis donner ? Gorn est un titre solide qui a comme qualité principale de rejeter le manichéisme habituel des univers médiévaux fantastiques. Le héros d’aujourd’hui devient le traître du lendemain et les forces maléfiques peuvent aussi devenir de redoutables atouts du bien. Bien souvent grave et triste, cette bande dessinée sait distiller un humour bien dosé qui vient de temps à autres atténuer les tensions. Malgré la profusion des personnages, de premier plan comme secondaires, les lecteurs s’attachent à eux et ne sentent pas perdus dans l’intrigue.

Tout n’est pas parfait et l’on peut regretter un tome 8 non décevant, même s’il l’est, mais surtout incohérent au sein du titre. La panne d’inspiration de l’auteur aurait-elle frappée ? (Heureusement, le tome 9 relance le scénario et répare les erreurs de l’errance précédente). Le graphisme est unique et évolue avec talent tout au long de la saga. Mais que l’on soit averti, il ne laisse pas indifférent : on adore ou on déteste.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum