Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure

+16
Erik A
JYB
Loup79
Fildefer
PILOTEZERO
stephane
kermezeroic
Lion de Lisbonne
Monocle
Damned
juarnito
Ethan
bertrand labévue
Pierre
bruno
Jean-Luc
20 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas  Message [Page 10 sur 11]

Raymond

Raymond
Admin

Es-tu sûr d'être dans le bon sujet ? Tout cela concerne plutôt Buck Danny. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

Je vais à nouveau m'attirer les foudres de JYB, mais il faut bien le dire, j'ai passé un agréable moment en lisant le tome 2 de de l'Avion qui tuait ses pilotes. Very Happy

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 L_avio10

Comme je l'avais déjà dit pour le tome 1, il y a d'abord le plaisir de retrouver une histoire authentique de Jean-Michel Charlier. En plus de l'attrait de ces retrouvailles, et de l'ambiance qui est proche de l'album "l'Escadrille des Cigognes", il y a aussi (et surtout) une belle intrigue policière (qui est le traître ?), dans laquelle le scénariste multiplie les fausses pistes pour entretenir le suspense. La vérité n'apparait que tardivement, et le récit est donc passionnant de bout en bout.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 L_avio11

Le dessin de Durand reste quant à lui d'un excellent niveau, que ce soit pour les personnages ou pour les avions. Ce dessinateur est vraiment une excellente recrue pour la poursuite de la série, et les nostalgiques de "l'époque Uderzo" seront certainement comblés par son style "vintage".

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 L_avio12

Je me demande ce qu'il adviendra maintenant de cette collection "classic", car elle ne pourra pas toujours bénéficier de scénarios inédits de Jean-Michel Charlier. On annonce déjà une nouvelle aventure, probablement dessinée par Durand, et dont le titre n'est pas précisé. Mais qui va écrire cette intrigue ? Voilà le vrai suspense ! Wink


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Invité


Invité

A paraître le 7 Juillet...


Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Inttan10

Invité


Invité

Dans les kiosques depuis samedi...


Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Cocard10

bruno

bruno
grand maître
grand maître

Prévu le 1/12/2017...

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Cheval10

"Red Flag est un exercice de guerre aérienne géant auquel participe la plupart des pays alliés. C'est dans le désert du Nevada que nos deux pilotes de chasse favoris sont envoyés avec leurs Rafale pour affronter les meilleurs pilotes et avions du monde. Une compétition âpre, aux enjeux commerciaux immenses, près de la mystérieuse Zone 51, où Tanguy et Laverdure vont faire des rencontres de plusieurs types... Le tandem Laidin et Fernandez se reforme pour un one shot de très haute volée."

http://www.canalbd.net

Raymond

Raymond
Admin

Encore un nouvel album de Tanguy et Laverdure, dessiné par un petit nouveau nommé Sébastien Philippe ! Il s'intitule Diamants de sable.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy10

Etant un peu en retard dans cette série (je n'ai pas encore lu l'album précédent), je m'abstiendrai de tout commentaire.

Par contre, BDZomm en fait une petite chronique, plutôt positive, signée par Filippini !

http://bdzoom.com/130418/actualites/tanguy-et-laverdure-retour-en-force…/


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

Après moult réflexions, je me suis acheté le nouvel album de Tanguy et Laverdure le week-end dernier.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Diaman10

Cet achat était un peu motivé par la nostalgie mais … j'ai eu aussi la bonne surprise de lire une BD vraiment bien faite.

Sur le plan du dessin, tout d'abord, j'ai pu découvrir le travail du petit nouveau, Sébastien Philippe. Ce dessinateur reprend le modèle des aventures dessinées par Uderzo et il le fait avec un certain talent. Ses personnages sont vivants et ressemblants, tandis que ses séquences d'images sont fluides et dynamiques ! C'est vraiment une révélation.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Diaman11

Mais en fait, la grande nouveauté de cet album est surtout scénaristique. Zumbiehl et Buendia ont eu l'intelligence de faire évoluer les relations qui existent entre Tanguy et Laverdure, en leur donnant un peu plus de réalisme. Laverdure reste comme d'habitude impulsif et gaffeur, mais Tanguy supporte de plus en plus mal ses bêtises. C'est au fond assez logique, et on peut d'ailleurs rétrospectivement se demander comment l'aviation française a pu garder si longtemps dans ses rangs un gaffeur aussi patenté ? Dans les Diamants de Sable, en tout cas, les esclandres de Laverdure commencent à poser problème, et les relations entre les deux pilotes deviennent tendues.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Diaman12

Sinon, les "chevaliers du ciel" sont une fois de plus en mission dans le Moyen-Orient, dans un pays fictif qui pourrait être la Jordanie, et les méchants de l'histoire sont pour une fois des islamistes. Comme cet album n'est que le premier tome d'un probable diptyque, il est encore difficile de juger le scénario, mais le démarrage me parait plutôt réussi. Les avions restent bien sûr en vedette, mais les considérations techniques ne sont heureusement pas trop pesantes.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Diaman13

C'est donc une lecture assez agréable, qui actualise intelligemment les aventures des deux aviateurs. Après les derniers albums qui étaient parfois un peu indigestes, l'intérêt de la série semble être en train de remonter.


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

J'ai lu dernièrement la suite de "Diamants de sable", qui s'intitule le Sabre du Désert.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy10

C'est au fond une histoire assez classique, et elle se termine sans grande surprise. La conclusion me fait un peu penser à d'anciens albums de Charlier (comme les "Gangsters du Pétrole") mais il est vrai qu'il n'est pas facile de renouveler ces histoires d'aviateur.

Sébastien Philippe y confirme la bonne impression qu'il avait déjà laissé. Je ne me sens pas capable de juger le dessin des avions (laissons cela aux spécialistes) mais les personnages sont "croqués" avec métier et les décors sont totalement réussis.

C'est en fait un excellent diptyque, qui approfondit un peu les relations entre les deux héros et qui fait intervenir d'intéressants personnages secondaires.

Les Chevaliers du Ciel ne sont pas morts.   Very Happy


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

Les albums des "Chevaliers du Ciel" se suivent avec rapidité, et c'est maintenant un album "Classic" de Michel Tanguy qui paraît en librairie. Scénarisé par Buendia et Cunin et dessiné par Mathieu Durand, il s'intitule Coups de feu dans les Alpes.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy11

Cette aventure se passe en Suisse et cela m'a intéressé, car elle se réfère à quelques événements et accidents récents survenus dans le monde de l'aviation helvétique. Les journaux avaient en effet pas mal commenté il y a quelques années l'accident curieux d'un chasseur Vampire qui avait foncé, pour des raisons inconnues, contre une paroi verticale de montagne. On avait à l'époque évoqué (sans convaincre) un problème de visibilité, mais les scénaristes de Tanguy évoquent de leur côté une hypothèse plus originale, voir même extravagante : le pilote est d'abord tué par un tireur armé d'un fusil à lunette, avant que l'avion ne dérive et heurte la montagne.   fou

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy12

Sinon, on parle beaucoup également dans cet album de l'interminable feuilleton concernant l'achat de nouveaux avions de combats par l'armée suisse. Chacun a son mot à dire sur le sujet (y compris la population suisse qui avait d'ailleurs voté massivement contre le Grippen en 2014) et les Mirages sont à nouveau dans le collimateur des autorités suisses, qui ont bien de la peine à choisir. Dans cette BD, tout comme dans le monde réel, la lutte entre les différents constructeurs devient sournoise et tous les moyens sont bons.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy13

Réquisitionné par l'armée française pour démontrer les qualités techniques de son Mirage, Michel Tanguy accomplit alors un exploit qui me laisse rêveur. Il réussit en effet, après une panne du moteur du Mirage, à empêcher l'avion de s'écraser au sol. Il parvient même envers et contre tout à atterrir sur un aéroport après une longue chute en piqué, sans redémarrage du moteur et … j'ai quand même un peu de peine à y croire.  Wink  

Charlier aurait-il osé raconter une chose pareille ?  

Il faudra demander à JYB si c'est imaginable.   siffle

Sinon, j'ai plutôt aimé le dessin de Mathieu Durand, qui suit sagement le modèle graphique installé par Albert Uderzo, et les petites invraisemblances de cette histoire ne m'ont finalement pas trop heurté. J'ai trouvé en effet assez jolis ces Mirages qui survolent les montagnes alpines et puis … il y a au fond toujours eu une surenchère continue d'exploits extraordinaires dans les aventures de Chevaliers du Ciel. Coups de Feu dans les Alpes ne fait donc que respecter la tradition.

Par ailleurs, comme il fallait s'y attendre, ce n'est bien sûr que le premier tome d'un diptyque. Et à la fin du tome 1, Michel Tanguy est à son tour dans le viseur du tireur maniant le fusil à lunette, et le suspense est insoutenable.  Very Happy

La BD traditionnelle existe toujours !



Dernière édition par Raymond le Dim 7 Avr - 23:30, édité 1 fois


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Loup79


grand maître
grand maître

Je trouve que c'est une bonne initiative d'avoir créer des "Classic" de cette série (que je n'ai jamais lue) mais voyant les planches que tu montres le dessin reste entre du dessin de gros nez et du dessin réaliste, en gros c'est du semi-réaliste. Et c'est ce qui ne m'attire pas. Dommage, l'idée était bonne et je suis assez content de voir un travail soigné (graphiquement) mais là je suis content qu'à moitié.
Enfin, ça doit plaire à d'autres. Surprised
Loup79

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

https://www.youtube.com/watch?v=zkyd71OABPQ

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tzolz179

JYB


vieux sage
vieux sage

Raymond a écrit:Cette aventure se passe en Suisse et cela m'a intéressé, car elle se réfère à quelques événements et accidents récents survenus dans le monde de l'aviation helvétique. Les journaux avaient en effet pas mal commenté il y a quelques années l'accident curieux d'un chasseur Vampire qui avait foncé, pour des raisons inconnues, contre une paroi verticale de montagne. On avait à l'époque évoqué (sans convaincre) un problème de visibilité, mais les scénaristes de Tanguy évoquent de leur côté une hypothèse plus originale, voir même extravagante : le pilote est d'abord tué par un tireur armé d'un fusil à lunette, avant que l'avion ne dérive et heurte la montagne.   fou
C'est en effet extravagant, puisque les initiateurs de l'attentat veulent faire croire à un accident, mais quand les secours vont retrouver l'épave de l'avion et surtout son pilote criblé de balles, évidemment on comprendra que ce n'est pas un accident...


Raymond a écrit: Michel Tanguy accomplit alors un exploit qui me laisse rêveur. Il réussit en effet, après une panne du moteur du Mirage, à empêcher l'avion de s'écraser au sol. Il parvient même envers et contre tout à atterrir sur un aéroport après une longue chute en piqué, sans redémarrage du moteur et … j'ai quand même un peu de peine à y croire.  Wink  

Charlier aurait-il osé raconter une chose pareille ?  

Il faudra demander à JYB si c'est imaginable.   siffle
Là, je préfère ne pas me prononcer, ne connaissant pas le Mirage. La situation et les circonstances telles que racontées dans la scène semblent plausibles (et pour répondre à ta question, Charlier aurait pu la raconter - avec, toutefois, sa façon, son découpage et ses dialogues à lui). Ce que je sais, c'est que - dans la réalité - quand un avion comme ça dégringole sans pouvoir être contrôlé et passe sous un certain niveau, le pilote a la consigne formelle de s'éjecter car on considère qu'il n'y a plus rien à faire (la vie du pilote prime avant tout). En principe, Tanguy aurait dû s'éjecter. Mais c'est de la BD...
Cela dit, Tanguy veut sauver l'avion en le pilotant jusqu'au bout, car, dit-il, l'image d'un Mirage fourni par la France s'écrasant en Suisse serait déplorable dans la presse locale et le condamnerait. Il n'y a que dans une BD qu'on voit un pilote risquer sa vie pour sauver l'honneur d'un avion et sauver un marché entre gouvernements... Et sauf que :
- c'est in extremis que l'avion réussit à se poser (il s'en est fallu de peu, non seulement que l'avion s'écrase quand même, mais que Tanguy se tue, en plus),
- l'atterrissage se passe tout de même mal - ce que Tanguy aurait pu facilement deviner avant de tenter le coup - et l'avion est assez sérieusement endommagé... Ce qui fait que la presse va en parler quand même et s'exciter là-dessus (certes, dans l'album, il ne me semble pas qu'on voie la presse en parler, mais page 42, un journaliste informé est au courant que l'avion Vampire accidenté dans la montagne en début d'album a bien été abattu. Donc, tout finit par se savoir... et ce qui fait que les plans des saboteurs, au début de l'histoire, sont éventés quand même... De la même façon, les journalistes vont aussi savoir très vite qu'un Mirage, objet de tous les regards, a eu un accident relativement grave...).

Pour continuer sur ce registre du pilote de Vampire abattu par des balles en début d'histoire : je trouve curieux que, quand il est enterré, pages 15 et 17, rien ne laisse transpirer qu'on a découvert qu'il a été atteint par des balles ; on peut pourtant supposer que c'est la première chose que les médecins ont vue en auscultant le cadavre, et que, de ce fait, pour un complément d'enquête, on ne l'enterre pas tout de suite ; par ailleurs, je trouve encore curieux que la nana qui a abattu le pilote (au fusil à lunette) soit présente à l'enterrement, cachée sous les arbres, pour faire des photos... Elle agit tellement discrètement que Laverdure la repère et lui court après... Des services secrets efficaces et prudents auraient fait prendre les photos au cimetière par quelqu'un de discret, et par quelqu'un d'autre que la même personne qui a tué le pilote qu'on enterre...

Raymond

Raymond
Admin

Merci d'être venu à mon secours !   pouce

En tout cas, le scénariste se donne beaucoup de peine pour essayer de faire croire aux lecteurs que l'atterrissage de Michel Tanguy est réellement possible. Il consacre en effet quatre pages entières à expliquer comment Tanguy arrive à sauver son avion, et c'est une séquence que j'ai relu attentivement sans y trouver de grosse faille. Je gardais toutefois en tête l'idée qu'un avion aussi lourd qu'un Mirage ne peut pas vraiment planer dans l'air … mais peut être que je me trompe ?


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

JYB


vieux sage
vieux sage

Raymond a écrit:Merci d'être venu à mon secours !   pouce

En tout cas, le scénariste se donne beaucoup de peine pour essayer de faire croire aux lecteurs que l'atterrissage de Michel Tanguy est réellement possible. Il consacre en effet quatre pages entières à expliquer comment Tanguy arrive à sauver son avion, et c'est une séquence que j'ai relu attentivement sans y trouver de grosse faille. Je gardais toutefois en tête l'idée qu'un avion aussi lourd qu'un Mirage ne peut pas vraiment planer dans l'air … mais peut être que je me trompe ?
Oui, tu te trompes : n'importe quel avion sans moteur plane (qu'il n'ait pas de moteur ou que son moteur tombe en panne). Il suffit pour cela qu'il ait suffisamment de vitesse par rapport à l'air. S'il n'a pas assez de vitesse, il "décroche" (c'est le terme, et l'image parle d'elle-même : l'air ne le retient plus, il décroche), et là il tombe comme une pierre. Sauf qu'en tombant, il reprend de la vitesse, et donc il peut planer, tout en restant pilotable. Le but de la manoeuvre pour tout pilote confronté à ce pépin est d'avoir assez de vitesse pour qu'il ne re-"décroche" pas, et pour que les commandes agissent. Mais sans moteur, il ne lui reste qu'une solution : trouver un angle de descente qui lui permet de ne pas aller trop vite vers le sol (il lui faut le temps de chercher un terrain possible pour atterrir, dans un champ ou ailleurs) et ne pas être trop lent non plus, auquel cas il va encore décrocher et prendre des risques. Donc, une fois qu'il a trouvé sa vitesse (variable d'un type d'avion à l'autre ; tout ça est indiqué dans les manuels de vol, que chaque pilote doit avoir potassé avant de partir) et son "taux de descente" idéal, le pilote peut aller à gauche, à droite, remonter un peu s'il le faut pour ne pas descendre trop vite, etc. Rappelle-toi l'accident de l'Airbus qui s'est posé sur les eaux de l'Hudson à New York, en 2009 : le pilote a pu se poser en faisant un virage et un bel amerrissage, alors qu'il n'avait plus de réacteurs du tout...

Là où je disais (dans mon précédent post) que je ne connais pas assez le Mirage, c'est pour savoir si un Mirage III privé de réacteur (ce qui est le cas de l'avion dans la scène dont nous parlons) a toujours des commandes qui fonctionnent (le réacteur qui tourne entraîne la mise sous pression des systèmes hydrauliques, qui agissent sur les commandes ; pas de pression, plus de commandes, mais j'ignore si un système mécanique remplace le système hydraulique ; je peux me renseigner s'il le faut, mais en l'occurrence, je suppose que les deux scénaristes de la BD Tanguy se sont penchés sur le problème et savent que le Mirage reste manoeuvrable).

Mais autre problème : quand un Mirage tombe comme ça - 10 tonnes de métal qui dégringolent verticalement -, il perd très vite beaucoup d'altitude. Cela dépend à quelle altitude il était quand il a "décroché", mais a priori, comme on est au-dessus des Alpes suisses, je crains qu'il ait assez peu de marge pour se rétablir ; à mon avis, il aurait dû normalement "encadrer la planète" (= percuter une montagne) sans que les pilotes aient eu vraiment l'occasion de sauver la situation. D'où, si j'ai raison : les pilotes, dans un cas pareil, cherchent à s'éjecter rapidement, sans réfléchir, parce qu'une seconde de trop à réfléchir peut être fatale. Or, dans la BD, ça réfléchit et cause beaucoup, pendant la chute du Mirage... Mais bon, comme j'ai déjà dit, c'est de la BD...

Raymond

Raymond
Admin

Merci beaucoup pour tes remarques très précises !

J'en retiens que ce qui cloche le plus, c'est tout simplement la longueur de la séquence. Je n'y avais pas pensé.

Sinon, comme on voit que Tanguy dirige son avion presque à la verticale vers la terre, on peut admettre qu'il acquiert assez de vitesse. Par contre, il a d'autant moins de temps.

J'ai appris quelque chose ! pouce


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

JYB


vieux sage
vieux sage

Raymond a écrit:J'en retiens que ce qui cloche le plus, c'est tout simplement la longueur de la séquence. Je n'y avais pas pensé.
L'expression "ce qui cloche", en parlant de cette scène entière, est un peu exagérée. Ce n'est qu'une BD, qu'il ne faut pas lire avec le manuel de vol sous les yeux, et un chronomètre à la main. Cela dit, si tu t'es posé la question, toi qui n'es pas spécialiste de l'aviation, c'est que ça interpelle quand même.

Raymond a écrit:Sinon, comme on voit que Tanguy dirige son avion presque à la verticale vers la terre, on peut admettre qu'il acquiert assez de vitesse. Par contre, il a d'autant moins de temps.
Pinaillage là aussi, pourrait-on dire, mais en effet, dans cette séquence précise, le Mirage me paraît piquer un peu trop du nez. Donc il doit filer très vite. Pas impossible, et même il est fait pour ça, mais il a le train sorti - ce qui lui sert de puissants aérofreins. Mais je préfère ne rien affirmer, ne connaissant pas l'avion Mirage ni la capacité de résistance de son train d'atterrissage "tout sorti" ni les capacités évolutives de l'appareil dans cette configuration.

Toutefois, il y a un autre truc - qui n'a rien à voir avec tout ça - qui me pose problème. Au début de l'album, une "sniper" tire contre un avion Vampire et l'abat dans les montages suisses (on en a parlé plus haut). A la suite de quoi, on l'apprend au fil de la BD, les autorités militaires suisses prennent la précaution de ne plus faire voler les avions au ras des montagnes ou dans les vallées (c'est pourquoi les vols de Tanguy et ses amis se déroulent à très haute altitude).
Or, à la fin de l'album, la même "sniper" est engagée pour tirer encore sur un avion, un Mirage cette fois, celui de Tanguy. Et l'on voit, dans la dernière planche, que l'avion arrive dans une vallée, à portée de tir de la Sniper. Ceci est en contradiction avec les consignes, la simple prudence, et même les données précédentes du scénario.

vautour2b

vautour2b
alixophile
alixophile

Pour ma part, le seul truc qui mais vraiment gêné niveau vraisemblance, c'est le meurtre du pilote du 'Vampire : faire mouche au fusil à lunette, à ≈1000m distance, par un tir de biais, sur un pilote dans un jet volant à ≈250-300km/h... j'ai du mal à y croire! ...surtout que, vu l'angle d'impacte et le peut d'énergie cinétique qui lui restait à cette la distance, la balle aurait du, à mon avis, ricocher sur la canopée.
Pour la scène du sauvetage du Mirage IIIBS, je sais pas si elle est vraisemblable... mais elle ne l'est pas moins que d'autre du même genre dans les Tanguy et Laverdure et Buck Danny de l'époque Charlier ... Au vus de mes maigre connaissances aéronautique, elle ne ma pas choqué.... je trouve même qu'elle est un grand moment de l'album  Wink ... Pour le reste, j'ai apprécier l'histoire comme le dessin.
En plus des avions, il y a aussi de très belle automobile (ah, super de trouver à la la fois une Porche 356, une Alpine A110 [une allusion à la série tv ?] et, surtout une Jaguars Type-E).
J'apprécie aussi que la belle espionne ne ressemble pas à une 'bimbo' de blockbuster us. .. Certes, elle a un physique d’espionne de cinéma... mais 'à-l'Anglaise', avec un chic et une élégance digne d'une Emma Peel   Very Happy

Raymond

Raymond
Admin

Et pour une fois, ce n'est pas Laverdure qui fait la cour à la belle espionne, mais c'est Michel Tanguy.  Cool

Je n'ai sinon pas parlé de l'exploit improbable qu'accomplit le tireur en début d'album, lorsque son tir réussit à toucher le pilote d'un Mirage volant à je ne sais combien de centaine de km/h. Il est clair qu'il s'agit plus d'un coup de chance (même s'il semble tirer en rafale) que d'un succès programmé, mais cela me semblait évident.  Wink


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

vautour2b

vautour2b
alixophile
alixophile

Pendant la première guerre du golfe, un pilote de 'Jaguar A' avait été blessé à tête par une balle d'AK-47, mais les soldats irakiens étaient plusieurs à arroser en rafale, en avant de la trajectoire des avions français... La le hic, c'est que la tireuse est seul ... et qu'elle se serve d'un fusil de précision  : pas facile calculer la déflexion(*) avec une lunette de visée au champ de vision très étroit!... Le moins invraisemblable est que, au moment du tir, sa mire de visée était pointé sur le premier ou le dernier 'Hunter' (plus probablement sur le premier)... mais même ainsi cela restait très aléatoire.

(*)le temps entre la pression sur la gâchette et le départ de la balles + le temps à la balle pour parcourir la distance à la cible, par rapport à la distance latérale parcouru par la cible dans ce laps de temps.
Raymond a écrit:(...)
Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy12
(...)

Raymond

Raymond
Admin

Grande nouvelle ! Le tome 10 de l'intégrale Tanguy et Laverdure va sortir:

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy19

Pourquoi une grande nouvelle ? Parce que cet album contient la 25ème aventure scénarisée par Charlier et dessinée par Coutelis, intitulée Survol interdit et qui était depuis longtemps introuvable (Coutelis en avait toujours refusé la réédition).

Coutelis a maintenant donné son accord pour la publication de son travail. On peut enfin lire le diptyque "L'espion venu du Ciel" et "Survol interdit" d'une seule traite.   Very Happy

Remarquons au passage que Coutelis avait très bien repris le dessin des "Chevaliers des Ciel", en utilisant simplement son propre style.

Filippini en parle un peu à cette page :

Buck Danny/Michel Tanguy : les créations de Jean-Michel Charlier toujours au top ! | BDZoom.com


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

J'ai lu le dernier album de la série principale Tanguy et Laverdure. Il s'intitule Tanguy VS Laverdure et il est réalisé par Patrice Buendia, Frédéric Zumbiehl et Sébastien Philippe.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy20

J'ai été plutôt déçu. L'idée de départ n'est pas mauvaise mais le récit est par moment compliqué à suivre et c'est probablement parce qu'il est mal construit. N'est pas Charlier qui veut ! 

Quelques infos sur ActuaBD :

Les Chevaliers du ciel T. 9 Tanguy Vs Laverdure : Tanguy Vs (...) - ActuaBD


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

Pasamonik semble avoir apprécié Tanguy VS Laverdure, le 9ème tome de de la seconde série des Chavaliers du Ciel.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy22

Personnellement, je n'avais eu aucun plaisir à lire cela même si le dessin de Philippe est très honorable. L'article se trouve à cette page :

Les Chevaliers du ciel – Tanguy & Laverdure T. 9 : Tanguy Vs (...) - ActuaBD



Dernière édition par Raymond le Dim 1 Aoû - 12:30, édité 1 fois


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

JYB


vieux sage
vieux sage

Raymond a écrit:Pasamonik semble avoir apprécié Tanguy VS Laverdure, le 9ème tome de de la seconde série des Chavaliers du Ciel.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Tanguy22

Personnellement, je n'avais eu aucun polaisir à lire cela même si le desisn de Philippe est très honorable. L'article se trouve à cette page :

Les Chevaliers du ciel – Tanguy & Laverdure T. 9 : Tanguy Vs (...) - ActuaBD
Bizarre autant qu'étrange... L'album est sorti en novembre 2020 et la critique ne sort que maintenant...? Et alors qu'un autre album de Tanguy sort bientôt, ce mois-ci.

Raymond

Raymond
Admin

La suite de "Coups de Feu dans les Alpes" vient de paraître et elle s'intitule Le Pilote qui en savait trop, On y retrouve le tandem Buendia et Durand, associé à un deuxième scénariste inconnu qui se nomme Cunin (est-ce un suisse ?).

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Pilote27

J'ai acheté sans attendre cet album que j'ai finalement lu hier soir et ... j'ai plutôt bien aimé cette bande dessinée. Il y a plusieurs raisons à cela ! Et en premier, il y a les images réalistes et harmonieuses de Durand qui respectent scrupuleusement le modèle des Chevaliers du Ciel, tels qu'ils avaient initialement été créés par Uderzo. Le dessin de Durand est bien sûr un peu plus raide que celui de son modèle mais il est toujours soigné. On a ainsi du plaisir à retrouver des personnages bien reconnaissables et très traditionnels, même s'ils deviennent parfois curieusement très (voir trop) expressifs.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Pilote28

Les scènes d'avion sont agréables à voir et généralement facilement compréhensibles (ce qui n'est pas toujours le cas dans les albums récents de Tanguy ou de Buck Danny). Je ne peux pas juger des détails techniques mais j'imagine qu'ils sont assez bien respectés, au vu de la précision des dessins. Et puis on y trouve des couleurs douces et légères, parfois proches du pastel, qui me remémorent de vieux albums célèbres, comme par exemple "l'Escadrille des Cigognes". Ce n'est pas désagréable..  Very Happy

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Pilote29

Et puis surtout, il y a ce récit qui se passe en Suisse et qui est intelligemment conçu. J'ai déjà expliqué précédemment les faits réels sur lesquels se fonde cette aventure helvétique et j'ai apprécié son mélange habile de réalisme et de fantaisie. Je constate certes que les scénaristes sont très audacieux, mais ils se maintiennent heureusement dans les limites du bon sens. J'imagine assez mal qu'un conseiller fédéral puisse être un criminel corrompu mais ... cet album appartient après tout au genre de la littérature populaire et cela donne aux auteurs une certaine liberté qu'il faut bien accepter.

Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Pilote30

Il me semble (bien que je je ne sois pas un vrai connaisseur) que cette série "classic de Tanguy et Laverdure" est une des toutes bonnes BD d'aviation du moment, car elle propose de nouveaux thèmes d'aventures tout en restant assez fidèle à la tradition du genre. Ce n'est bien sûr qu'une reprise, et donc une œuvre destinée aux nostalgiques dans mon genre, mais il n'est jamais désagréable de croquer la "madeleine de Proust".

C'est donc un album (ou plutôt un diptyque) agréable à lire.


_________________
Et toujours ... Le nouvel envol des Chevaliers du Ciel - Tanguy et Laverdure - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

JYB


vieux sage
vieux sage

Raymond a écrit:On y retrouve le tandem Buendia et Durand, associé à un deuxième scénariste inconnu qui se nomme Cunin (est-ce un suisse ?)
Oui, Hubert Cunin est Suisse (et grand amateur de ski, d'où sans doute quelques séquences de ski dans ce diptyque). Mais il n'est pas vraiment scénariste de BD, il ne l'a jamais été - d'où le fait qu'il te soit inconnu - ; il est associé à Patrice Buendia - qui, lui, est scénariste dans le groupe d'édition Zéphyr - pour cette aventure se déroulant en Suisse.

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 10 sur 11]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum