Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le coffret Collection Alakazam-ex ?
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Vos 15 albums indispensables

+23
Taharqa
Murakami
Syngonic
Tarmac
Godot
Dantec
eleanore-clo
Fildefer
petercriss
Draculea
sylvain-
Raymond
Monocle
Patrick Essa
stephane
Will
Totoche Tannenen
Jacky-Charles
otane
Lion de Lisbonne
Michel Jacquemart
Pierre
catallaxie
27 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas  Message [Page 5 sur 6]

101Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Sam 18 Mar - 17:54

Clovis Sangrail

Clovis Sangrail
bédéphile pointu
bédéphile pointu

eleanore-clo a écrit:Concernant Boule et Bill, je suis très désireuse d'un "sous-classement" des 15 premiers albums. Pour être plus précise, si vous deviez retenir trois opus, quels seraient ils ? J'ai aussi en tête une planche circulant souvent sur Internet où l'on voit Boule en classe assistant à un cours de SVT. La professeure a dessiné des os. Et Bill, caché dans le cartable de son maître, lance un retentissant "miam" ce qui provoque l'ire de l'enseignante face à cette perturbation. Savez vous de quel album le gag est extrait ? Merci  Very Happy

Compliqué de classer les Boule et Bill car il s'agit de recueils de gags. Vous me rétorquerez que pour Gaston c'est la même chose. Ce n'est pas faux — j'ai choisi de mettre un des premiers albums, au moment où le style de Franquin change, s'arrondit et s'affirme, et où en même temps l'humour reste léger et bon enfant (là où il se fait plus politique dans les derniers albums).

Pour Boule et Bill, peut-être garder le 1er tome 60 Gags de Boule et Bill N°1, qui créait un nouveau genre en soi au sein de la BD fr : la planche de gag autour d'un enfant, qui sera repris par la suite avec plus ou moins de bonheur. Sans Boule et Bill, pas de Petit Spirou, de Titeuf, etc.

102Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Sam 18 Mar - 18:33

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Tout d'abord, j'ai lu Arzach et L'enfant penchée. Le premier ne m'a guère séduite : un style graphique que je goûte guère et surtout un scénario que je me permettrais de qualifier de nihiliste, sans compter la place de la femme qui est tentatrice ou monstrueuse, un choix bien restreint  gun .

Le livre de Peeters et Schuiten relève du pur chef d'œuvre. L'alternance de styles et de lieux, l'Aubrac et les cités obscures, rythme une narration riche qui aborde de nombreux thèmes. Raymond a cité celui de la différence. J'y vois aussi ceux de la famille, du capitalisme ou encore des regrets. Le scénario et notamment le passage dans le cirque m'a fait pensé à Sans famille. Et puis le pari artistique un peu fou de juxtaposer des clichés et des dessins tire l'œuvre vers le haut. La fin douce-amère me convient parfaitement. Merci pour cette découverte qui ne va tarder à rejoindre ma bibliothèque  bise .

Voici maintenant la liste des accessits.

32) Le calvaire du mort pendu

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Patrouilledescastors28couv

La patrouille des castors respire la jeunesse, l'entraide et la nature. Cet opus démontre en sus les talents graphiques de MiTacq. Je confie mon admiration pour les scènes de la bataille des Ardennes toutes dessinées au lavis. Et quel bel orage. On s'y croirait. L'engagement de l'auteur en faveur du scoutisme ne doit pas conduire à des moqueries simplistes et empreintes d'intolérance. L'internationalisme et l'écologisme du scénario révèle la modernité d'une narration imaginée voilà plus de trente années. une belle performance !  

33) Donald au pays des œufs carrés

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Aa149

Carl Barks, auteur prolifique s'il en est, a révolutionné l'univers Disney. Grâce à Barks, le fantastique sous toutes ces formes, le mystère, l'aventure exotique et surtout l'absurde ont acquis des lettres de noblesse. Les dessins inspirés du National Geographic nous emmènent dans des lieux magiques dont on ne peut que rêver. Et surtout, les personnages de Donald et Picsou ont acquis une belle épaisseur durant la vingtaine d'années d'activité du dessinateur. Lost in the Andes est peut être l'œuvre la plus célèbre de l'homme au canards mais on pourrait en citer tellement d'autres comme Le casque d'or (https://inducks.org/story.php?c=W+OS++408-02), Le plus bel habit du monde (https://inducks.org/story.php?c=W+US+++12-02), Un Noël à Pauvreville (https://inducks.org/story.php?c=W+OS++367-02) ou encore Sous le signe du capricorne (https://inducks.org/story.php?c=W+DD+++54-01)

34) La tribu terrible

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Tributerrible

Greg fut un immense rédacteur en chef. Au même titre que René Goscinny ou Yvan Delporte. Et parmi ses réussites, on peut citer la découverte de cette série humoristique et ubuesque. Dans un Far West de pacotille, un homme médecine adepte du golf soigne un sachem toujours en lutte contre l'occupant blanc. Les guerriers indiens brillent par leur lâcheté et la cuisine de l'épouse du chef relève clairement des armes de destruction massive ! On rit beaucoup et je regrette qu'un seul album eut été consacré à cette série.

35) Angel Rock

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_2082

J'apprécie le féminisme de Caroline Baldwin. Cet épisode raconte la renaissance de la détective après qu'elle ait découvert sa séropositivité. L'intrigue met d'ailleurs en parallèle deux résurrections, celle de la détective au premier chef, mais aussi celle d'un vieil homme qui se découvre un petit fils. Des paysages sublimes offrent un superbe décor à l'intrigue. Et il convient de noter qu'André Taymans a complété son ouvrage par un décor en 3D réalisé par un atelier de réinsertion.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Aa150

36) Undertaker - Salvaje

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_430404

La campagne de lancement de la série, savamment orchestrée par Dargaud, mentionnait le plus grand western depuis Blueberry. Et bien, cinq tomes plus tard, nous ne pouvons qu'opiner. Le faconde de Dorison, sa capacité a susciter l'émotion, l'originalité des thèmes, tous ces ingrédients se marient parfaitement avec le trait précis, dense et porteur de relief de Meyer. Le sixième tome parle à mon cœur. Et le personnage de Salvaje traduit parfaitement ma vision des multiples vies d'une femme : l'épouse mène sa vie professionnelle tout en assurant l'éducation des enfants, tout en programme !  Les décors splendides et notamment cet hôtel grandiose implanté au milieu de nulle part caressent les yeux. La folie voisine ici avec la sagesse de même que l'espérance et le désespoir se côtoient intimement. Un chef d'œuvre.  

37) Guérilla pour un fantôme

Vos 15 albums indispensables - Page 5 BernardPrince_09_43249

Durant les années 1970, Hermann était sans conteste le plus grand dessinateur de la BD. Son réalisme des personnages et des décors donne une crédibilité incroyable aux intrigues, aussi folles soient elles. Et puis, mener de front Comanche et Bernard Prince, dans des lieux et des époques forts différents, relèvent du prodige. Quel talent.
J'aime beaucoup ce titre car les vignettes représentant la jungle font penser à des peintures et le regard désabusé de Greg sur les républiques bananières mérite le détour. Sans compter le moment fort du sacrifice de Prince pour Jordan. Un bien joli titre.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Guerilla-p28

38) Destins croisés

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_143634

Jarbinet s'inscrit clairement dans la continuité d'Hermann : même amour pour les Ardennes, style réaliste, dynamique des personnages. Et la série Airborne 44 démontre que l'on peut écrire avec justesse et sensibilité sur la tragédie que fut la Seconde Guerre mondiale. J'apprécie beaucoup les tomes 3et 4 du fait de la magnifique personnalité de l'héroïne Joanne : généreuse, positive, compétente, engagée,.. D'un point de vue scénario, le chevauchement entre le premier dytique et le second traduit une grande habilité scénaristique et sonne parfaitement juste.

39) L'orgue du diable

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_22137

Choisir ou pas Yoko Tsuno fut un dilemme cornélien. Car en fait, je n'apprécie en tout et pour tout que deux titres de la série : celui-ci et La frontière de la vie. Le graphisme et les intrigues de Roger Leloup sont allés en s'épurant / s'amincissant. Mais au sein d'une production de série B, deux titres émergent, notamment du fait de l'amour inconditionnel de l'auteur pour le romantisme allemand. On se croirait outre-Rhin et le gothisme tarif illumine et magnifie des intrigues solides et émouvantes.

40) Adieu Aaricia

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_466304

Je pressens que Raymond va m'en vouloir. Aussi, je le prie donc de bien vouloir pardonner ce choix  Embarassed . Mais je ne peux pas m'empêcher d'admirer ce Thorgal. Sur le fond, je m'approche tout doucement du crépuscule de ma vie, et Robin Recht, tel le diable dans Faust, m'a redonné la jeunesse. Grâce à l'auteur, j'ai replongé dans de vieux souvenirs, ceux de formidables BDs dont la découverte a coïncidé avec la naissance de mes enfants… Le graphisme de Recht est prodigieux et égale celui du maître Rosinski avant qu'il ne bascule en couleurs directes. Et quelle intelligence dans le scénario. L'auteur pense, réfléchit, construit et polit chaque articulation et chaque scène. Une BD de série B du niveau d'une BD de série A. Que demander de plus ?  

41) Ce qui est précieux

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_54316

Larcenet est merveilleux, tel est le titre du fil de discussion relatif à cet auteur sur le forum. Et bien, je partage en grande partie l'épithète. L'auteur a l'art et la manière de nous faire réfléchir sur la vie, sur son sens, sur sa fragilité, sur les hauts et les bas de l'existence, etc. Et derrière l'apparente simplicité se cache un graphisme léché. Dans mon EO se trouve un DVD détaillant les coulisses de la création de ce tome 3 du Combat ordinaire. Il confère une densité et une beauté encore plus grande à ce qui relève clairement de jalon dans l'histoire de la BD.

42) 120, rue de la gare

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Nestorburma2couv_952

J'ai beaucoup hésité à faire figurer Tardi dans mon classement mais éviter un auteur phare de cet acabit eut été me semble-t-il une faute de goût. La transcription du roman de Léo Malet démontre une parfaite maitrise des techniques scénaristiques. Et le graphisme tout en noir et blanc nous plonge avec une grande efficacité dans les années noires de l'Occupation.

Plus que 8 titres, cela devient de plus en plus délicat !

43) La corne de brume

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_25636

Chevalier Ardent est une belle série historique. Sans prétention mais avec un certain talent et beaucoup de métier, Craenhals nous emmène dans un moyen-âge rêvé, plein de fureur et de romantisme. Mais La Corne de Brume appartient à un autre univers. Le souffle du génie s'y manifeste. La performance ne se renouvellera plus mais peu importe car ce seul opus suffit à saturer nos sens et notre intellect. Nous avons là une grande BD, tragique à souhait, avec des personnages aux caractères exceptionnels. L'opposition entre Ardent et Elli ne peut laisser indifférent. Et j'ai été bouleversée par le duel final où Ardent doit tuer pour vivre. Quel magnifique âpreté. Dans un autre registre, le graphisme mélange avec beaucoup de bonheur le réalisme et l'onirisme, la grandeur et le détail.

44) Blitz

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_17932

Vous l'avez tous deviné. Je suis très réticente à lire des BD d'art et d'essai car j'y perçois une forme d'exclusion. Mais toute règle admet une exception. Partant de là, j'ai beaucoup apprécié cette pièce de théâtre en bande dessinée. Rivière monte sur les tréteaux avec une habileté méphistophélique qui lui permet de multiplier à l'infini les dimensions de la scène, pour nous projeter dans l'espace autour et nous plonger dans l'enfer du Blitz. De son côté, Floc'h pousse au maximum le curseur de la ligne claire sans aucune faute de goût.

45) Le retour de Steve Warson

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Michelvail09

Choisir cette BD témoigne de ma reconnaissance envers le forum. Ayant une piètre opinion des courses automobiles, je ne faisais que survoler les ouvrages les dépeignant. Et puis, un jour, Draculea et Raymond m'ont convaincue de faire le pas. Et ma fois, si je reste toujours profondément hostile à la F1, je ne puis que reconnaitre que la série Michel Vaillant comporte de belles pièces. L'opus choisi nous emmène à Amsterdam, sur les traces de Jacques Brel  Very Happy  et on ne peut que saluer la qualité de la reconstitution. Et puis, grâce à sa barbe, pour une fois, le menton de Steve Warson ne ressemble pas à celui de Michel Vaillant ! Les nombreux rebondissements de l'intrigue font que le lecteur ne s'ennuie jamais et tourne avec délectation les pages  Very Happy .

46) Le batracien aux dents d'or

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Takatakata1acouv_11132

Joël Azara, récemment décédé, fut un auteur discret. Avec son compère Vicq, il a néanmoins produit un petit chef d'œuvre de tendresse et d'exotisme de pacotille : Taka Takata. Les dialogues savoureux et truffés de jeux de mots (le général Rata Hôsoja ou le savant Kakao Suri !) magnifient des histoires loufoques et désopilantes. Ajoutez à ce cocktail un soupçon de science fiction (la télévision en relief par exemple), une once de comique troupier (le héros est un militaire nippon) et trois grains de folie (les situations toujours folles), vous avez là une des meilleurs séries d'humour des années 70. Et surtout, quelle délicatesse. Aucune cruauté ne traverse les centaines de planches.

Bon. Plus que trois à choisir ! cela se corse comme aurait dit Napoléon à Waterloo  Laughing .

47) Chihuahua Pearl

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_577

Comment ne pas mentionner Giraud ? Et aussi Charlier ? La synergie entre le scénario et le dessin atteint ici des sommets. La dureté des personnages se reflète dans des silhouettes abruptes. Du Sergio Leone en BD pour aller chercher un équivalent dans le 7ème art  Smile  . Et dans cet univers masculin, la personnalité ambiguë de Chihuahua Pearl apporte un éclairage remarquable : l'héroïne n'est plus un joli pot de fleur mais un être complexe capable du pire comme du meilleur. Les vignettes de Giraud rajeunissent et magnifient les poncifs du western. Quel trait ! Fouillé, détaillé et d'une vigueur incomparable. Quant aux intrigues de Charlier, leur apparente simplicité cache une mécanique parfaitement huilée et une diabolique efficacité. Les rebondissements portent toujours plus haut la narration. Un chef d'œuvre universel. Et il faut bien reconnaitre que Comanche n'arrive que deuxième dans la compétition entre les deux séries phares de ces années là.

48) Le dossier Jason Fly

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_484

J'ai beaucoup hésité à inclure XIII dans ma sélection. Certes le graphisme de Vance reste prodigieux de précision sans oublier les merveilleuses couleurs de Pétra. Connaissant bien les Etats-Unis, je les retrouve parfaitement restitués dans la saga. Néanmoins, la série fut un chouïa trop longue aussi n'ai-je gardé que les douze premiers items, en éliminant d'ailleurs les reprises mercantiles et autres greffons. L'opus choisi me semble intéressant parce qu'il affiche clairement la féminité de Jones (sa tristesse face à la blessure de la page 7) et son amour pour XIII (le Au secours de la page 36). Le duel à distance entre Jones et Judith dépasse les stéréotypes bêtas sur la rivalité entre deux belles femmes pour le même homme : il contribue à la construction de l'ambiguïté générale de XIII.

49) Quai d'Orsay

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_108242

Cette délicieuse parodie du mandat de Dominique de Villepin m'a beaucoup fait rire. La quête impossible du discours parfait rappelle bien évidemment le roman inachevé de Joseph Grand dans La Peste de Marcel Camus, et surtout pose la question des valeurs essentielles de la vie. Où s'arrête le superflu et où commence l'essentiel ? Une superbe métaphore en tout cas. Le style de Blain choque au premier regard puis séduit le temps passant…

Quel titre choisir pour la cinquantième œuvre ? Et bien je vais m'en remettre à vous, chers membres du forum Very Happy . Se limiter à cinquante fut (très)² difficile même si ma bibliothèque ne comporte que 650 références ce qui permet de les balayer d'un coup d'œil. Du coup, je n'arrive plus à choisir entre Druillet, Cauvin/Lambil, Ayroles/Guarnido et Eisner.
Pour le premier, le prodigieux graphisme des Six voyages de Lone Sloane cache des scénarios améliorables, pour ne pas dire plus.
Quant à la série de Tuniques bleues, elle constitue un splendide et hilarant réquisitoire contre la guerre. Mais le graphisme de Lambil ne me semble pas au niveau des scénarios de Cauvin.
Toujours dans le domaine de la BD historique et cette fois-ci dans les publications récentes, Les indes fourbes d'Ayroles et Guarnido constitue une œuvre phare. De mémoire, elle a obtenu tous les prix possibles l'année de sa publication, sauf bien évidemment celui du Fauve d'or mais nous savons tous que le jury d'Angoulême assume un intellectualisme quasi sectaire. Je reste encore sous le charme de cet ouvrage où un scénario diabolique se marie avec un dessin de haute volée.
Pour le Spirit d'Eisner, derrière le travail original et très convaincant d'une première page en quasi relief se cachent de belles histoires, cruelles, drôles, inquiétantes et sensibles. Des petites merveilles qui s'enchainent avec beaucoup de bonheur.

Au final, lequel de ces quatre titres me conseillez vous de sélectionner dans ma liste des 50 meilleures BD ?

Eléanore

103Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Sam 18 Mar - 22:42

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Après un nouveau coup d’œil à la bibliothèque, le 50ème titre s'est imposé de lui même. Je ne l'avais pas aperçu lors de mon premier examen  Rolling Eyes .

50) Un océan d'amour

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Couv_227927

Avec cet ouvrage, Lupano nous livre un brillant exercice de style : un scénario sans dialogue ni récitatif. Pourtant la narration affiche une totale clarté. Et quelle tendresse derrière l'humour  ! Quelle magnifique éloge du couple ! Et les dessins caricaturaux de Panaccione donnent la réplique dans une glorification du quotidien et du bon sens  jap .

Eléanore

104Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Dim 19 Mar - 9:49

Raymond

Raymond
Admin

C'est intéressant.  pouce

Il y a des choix (comme Tardi) qui s'imposent, d'autres qui peuvent se discuter (par exemple quel album de Bernard Prince faut-il retenir ?), et enfin quelques auteurs (comme Mitacq) qui sont d'estimables artisans mais que je ne placerai pas dans la catégorie des "indispensables".

J'ai bien apprécié les réflexions de Clovis Sangrall sur les critères que nous utilisons pour sélectionner ces 15 (ou 50) indispensables. Il faut bien sûr que ce soient des BD que l'on a aimé lire et relire, mais aussi que ce soient des œuvres de valeur dignes de figurer dans une sorte de Panthéon exemplaire, et susceptibles d'être (ou de devenir) de grands classiques. Et si on pense à une BD "indispensable", il est clair que toutes ces exigences doivent être cumulées. Ce sont des conditions qui rendent difficile la sélection de BD très récentes. Il n'y a par exemple pas trop de doute que "le Combat ordinaire" de Larcenet est digne d'être considéré comme un indispensable, car non seulement j'ai aimé lire cette mini-série, mais c'est en plus un immense succès et ce titre est donc reconnu par un grand nombre de lecteurs. Que dire en revanche de "Adieu Aaricia" qui vient de sortir ? D'une part, Robin Recht nous restitue le charme des albums de Thorgal et c'est donc le modèle original qui devrait être primé (les bons albums ne manquent pas), et d'autre part on peut se demander si cette œuvre va résister à l'épreuve du temps. A mon avis il faut bien quelques années avant de pouvoir apprécier un album à sa juste perspective. Cela fait par exemple 10 ans que "L'Espoir malgré tout" a commencé à paraître et on peut donc mieux en estimer la valeur aujourd'hui. Il y a 4 ou 5 ans, je n'aurais certainement pas retenu cette œuvre d'Emile Bravo dans la liste des indispensables, mais aujourd'hui elle me semble s'imposer comme une évidence.

Bon, j'en reste là pour mes réflexions et je vais me mettre à réfléchir à cette liste de 15 albums complémentaires, en essayant de ne pas me cantonner aux titres franco-belges. Wink


_________________
Et toujours ... Vos 15 albums indispensables - Page 5 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

105Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Dim 19 Mar - 16:02

Raymond

Raymond
Admin

Voilà, je me lance dans un troisième round. Il y aura un peu plus que 15 albums mais certains choix (et certaines exclusions) étaient vraiment difficiles à faire.

Commençons avec Tardi, qui est clairement un tout grand auteur. Le choix d'eleanore (120 Rue de la Gare) m'a semblé excellent et je le confirme sans hésitation. Je garde un beau souvenir de cette histoire que j'ai découverte très lentement à l'époque dans (A Suivre). J'ai eu maintes fois l'occasion de la relire et c'est une grande BD !

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-nes10

Un autre grand dessinateur qu'on ne peut pas laisser de côté, même s'il dérange parfois, c'est Philippe Druillet. Son arrivée en 1970 dans le journal Pilote avait été une véritable révolution et je garde donc une préférence pour les Six Voyages de Lone Sloane qui avaient marqué cette sensationnelle arrivée. A mon avis, il a rarement fait mieux par la suite.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-lon10

Claire Bretécher est une autre grande autrice révélée par le journal Pilote et elle m'a épaté pendant 40 ans avec ses caricatures impitoyables et drolatiques de la société française. Il est difficile de définir sa meilleure époque et je retiendrai finalement le premier album d'Agrippine qui cible avec une belle justesse les errances de la société française du 21ème siècle.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-bre10

Mais il n'y a pas que le journal Pilote qui a imposé de véritables auteurs au monde de la BD. Le bon vieux journal Spirou l'a également fait en publiant les très belles aventures de Broussaille de Frank Pé. J'ai une petite préférence pour le premier tome qui s'intitule les Baleines publiques, car cette histoire révèle un monde aussi poétique qu'insensé. Frank Pé est en fait un rêveur et aussi un artiste qui n'a pas fini de nous surprendre.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-bro10

Mézières et Christin ont eux aussi travaillé pour Pilote et leur série Valérian est un modèle d'une science fiction à la fois politique, humoristique et inventive. Tous les albums de Valérian sont excellents et je sélectionnerai Bienvenue sur Alflolol qui contient une très belle réflexion sur les horreurs de la colonisation. L'histoire se déroule en effet sur une planète habitée par des créatures humanoïdes restées proches de la nature, et la morale restera heureusement sauve. C'est une belle BD, aussi drôle que contestataire, et c'est bien sûr un must !

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-val10

Dany travaillait pour sa part dans le journal Tintin, où il a dessiné plusieurs aventures mémorables d'Olivier Rameau. Je garde une certaine prédilection pour la Caravelle de n'importe où, qui emmène les héros dans une île peuplées de monstres dangereux, et qui arrive malgré à garder tout un ton humoristique et joyeux. La série entière est par ailleurs une réussite complète.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-car10

Mais je ne me cantonnerai pas aux BD franco-belges ! Il faut aussi parler de certains chefs d'œuvre américains, comme la fameuse histoire de Batman intitulée The Dark Knight. Frank Miller y imagine un super héros vieillissant, qui est devenu peu à peu aigri et imprégné par une idéologie fasciste. Cette bande dessinée est est un magnifique "crépuscule des super héros" et les esthètes cultivés ne devraient pas rater ce chef d'œuvre sombre et inquiétant.   Wink

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-dar10

Et quand on évoque les chefs d'œuvre à ne pas rater, il faut bien sûr aussi parler de Krazy Kat. Ce comic strip a longtemps gardé la réputation d'être intraduisible mais les éditions "Les Rêveurs" ont réussi le tour de force d'en publier une version francophone tout à fait correcte. Lecteurs érudits, levez-vous  et lisez Krazy Kat, ce comic strip que beaucoup de critiques désignent comme la meilleure BD de tous les temps !   Smile

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-kra10

Parmi les grands auteurs américains, il y a aussi Robert Crumb qui fût un pionnier de l'autobiographie et un témoin impitoyable de son temps. Dans son œuvre, il y a vraiment à boire et à manger mais il me semble que Mister Sixties livre un intéressant et pertinent témoignage de ce que fût l'Amérique de sa jeunesse.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-cru10

Et puis il y a bien sûr le grand Carl Barks, que beaucoup d'américains considèrent comme le meilleur autour de BD du monde. Le choix d'eleanore ("Donald au Pays des œufs carrés") est très bon mais Barks a écrit tellement de bonnes histoires qu'il reste difficile de choisir. J'aime bien pour ma part "le Casque d'Or", une aventure épique de Donald, mais je retiens finalement le troisième volume de l'intégrale Carl Barks qui contient le touchant Retour au Klondike, récit tardif des amours de jeunesse de Picsou. Ce n'est en fait qu'un choix provisoire car il y a de nombreux chefs d'œuvre, tous disponibles grâce à l'intégrale !

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-bar10

Mais n'oublions les dessinateurs des temps anciens, qui ont créé des BD vraiment excellentes. Il y a par exemple Eugène Colomb, qui signait "Christophe" parce qu'il avait beaucoup d'humour, et qui fût un véritable phénomène humoristique de la Belle Epoque. On a malheureusement oublié sa fameuse Famille Fenouilard, une œuvre qui déclenche encore aujourd'hui des torrents de rire et de bonne humeur chez les curieux qui osent la lire. Cette BD remplie d'humour potache est un des sommets de notre patrimoine francophone.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-fen10

Et puis il ne faut pas oublier non plus notre petit "quota de mangas" ! Wink Je ne suis pas spécialement fan d'Otomo, qui est pourtant un auteur important, et je choisirai plutôt une BD de Kamimura qui a eu (lui aussi) son expo au festival d'Angoulême il y a quelques années. Comme j'ai gardé un souvenir marquant du Fleuve Shinano, un magnifique mélodrame social et psychologique, le choix fût très facile.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-fle10

Et il y a encore les auteurs italiens ! On oublie un peu trop que "les ritals" ont une très ancienne tradition de fumettis et elle est toujours bien vivante. Je choisirai d'abord un dessinateur pour adultes et il me semble que Guido Buzzelli domine un peu cette catégorie. Il a en effet signé plusieurs chefs d'œuvre qui font de lui le "Fellini de la BD", si j'ose dire. Comme album préféré, je choisirai le grinçant et sarcastique Zil Zebub, un personnage qui ressemble comme deux gouttes d'eau au dessinateur lui -même et qui est un exemple magnifique de notre monde actuel totalement psychotique. A noter que cette histoire vient d'être rééditée dans un des récents volumes de la collection Buzzelli.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-buz10

Parmi les BD italiennes, il faut aussi retenir les planches déchaînées de Benito Jacovitti, dont les images souvent gigantesques sont remplies de détails surréalistes et sarcastiques. "Les Rêveurs" (encore eux) ont réédité sa très belle adaptation personnelle du récit de Don Quichotte, une bande dessinée populaire qui est aussi poétique qu'humoristique. Eh oui ! C'est un autre must pour les esthètes !  Wink

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-don10

La BD peut aussi servir à créer de magnifiques et intelligents livres de reportage, comme l'a démontré Joe Sacco avec son très beau Palestine, une nation occupée. Ce reportage à la fois honnête et empathique, sur les conditions de vie d'un peuple oriental que l'on voudrait bien oublier, apportait à l'Europe un nouveau modèle de bande dessinée que beaucoup de tâcherons se sont empressés d'imiter. Mais bien sûr, il faut toujours préférer l'original à la copie.  Very Happy

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-pal10

Et puis n'oublions pas les espagnols, qui possèdent eux aussi une très longue traditions de "TBO". Cela tombe bien car j'avais envie de sélectionner aussi Paracuellos, une longue série d'histoires courtes qui raconte les terrifiants souvenirs d'enfance de Carlos Gimenez. Elle est parue aussi bien en Espagne que dans Fluide Glacial et c'est le genre de BD qu'il faut lire à petite dose, si on ne veut pas succomber au désespoir.  Wink

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-par10

Parlons aussi au passage de Victor Hubinon, ce grand dessinateur mésestimé qui a formé un magnifique tandem avec Jean-Michel Charlier. Buck Danny et Barbe Rouge sont bien sûr leurs séries fétiches mais j'ai eu envie de sélectionner leur intéressant biopic qui est consacré à Mermoz. Cette belle bande dessinée n'est (pour une fois) pas un interminable feuilleton (la spécialité de Charlier) et elle est assez exemplaire de la qualité assez constante de leur travail.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-mer10

J'ai dépassé complètement les limites mais il faut bien que je parle aussi d'Yves Chaland, un dessinateur culte qui est mort il y a longtemps et qui reste toujours bien vivant dans la mémoire de ses admirateurs. Il est un des maîtres de la "ligne claire" et il me semble que Captivant, un livre créé en duo avec Luc Cornillon, est un exemple parfait de ce mélange d'hommage (aux grands maîtres franco-belges) et d'ironie qu'il insère dans la plupart de ses œuvres.

Vos 15 albums indispensables - Page 5 01-cap10

Voilà ! J'avais envie d'y ajouter François Bourgeaon (avec ses Compagnons du Crépuscule) et William Vance (pour Bruno Brazil) mais il faut bien que je m'arrête. Précisons aussi que j'avais envie aussi de reprendre certains choix d'eleanore, comme la Corne de Brume ( chevalier Ardent), le Combat ordinaire, Chihuaha Pearl ou Quai d'Orsay, mais je n'avais vraiment pas la place ¨

Voilà, on peut considérer que je suis arrivé au bout de ma "pré-sélection" ! Maintenant, il ne reste plus qu'à en discuter.  Wink


_________________
Et toujours ... Vos 15 albums indispensables - Page 5 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

106Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Dim 19 Mar - 21:20

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Un grand merci pour ce travail car l'ayant fait hier, j'en mesure l'ampleur  Very Happy .

Et oui, échanger et discuter sur le redoutable exercice consistant à élire les 50 meilleures BD reste à faire et ce sera aussi et surtout un plaisir.

Avant d'aborder les titres, je propose de disserter sur l'exercice en lui même  Smile.

La première question qu'on peut se poser porte sur la méthodologie du choix. Me concernant, j'ai dû trancher entre deux façon de procéder : privilégier les BD célèbres ou choisir celles m'ayant enthousiasmée, sachant qu'une même bande dessinée peut appartenir aux deux catégories ! Ainsi Astérix et Cléopâtre relève clairement de cette intersection. Mon choix fut de prioriser mes goûts face à ceux de l'écosystème des critiques et libraires. Les raisons en sont que le consensus est impossible et que toute liste est par définition subjective et reflète la personnnalite de son auteur. Partant de là, j'ai privilégié MiTacq au tandem Peeters-Schuiten pourtant bien plus prestigieux.

Le deuxième sujet porte sur la temporalité du choix. Avez-vous remarqué qu'un auteur célèbre comme Cuvelier a presque disparu du panorama ? Et les livres du prestigieux et consensuel Tilleux ne sont pas facilement visibles dans les librairies. O tempora o mores. A l'autre bout de l'échelle temporelle se pose la question du vieillissement d'œuvres adulée l'année de leur sortie. Ainsi,  Les Indes fourbes vont elles s'ancrer dans la mémoire collective ?

La troisième problématique porte sur le choix d'un opus au sein d'une série. Cette élection me semble annexe et surtout affaire de personne. Prenons un exemple pour illustrer mes propos. Dans Tintin, faut-il privilégier l'intellectualiste Bijoux de la Castafiore, le sensible Tintin au Tibet ou voler vers l'aventure et le mystère avec Les sept boules de cristal ? Un choix cornélien me direz-vous ? Je dirais plutôt une démonstration du talent protéiforme de leur créateur car tous les titres se valent, même s'ils sont dans des registres différents.

( NB : La suite de la discussion sur sur les 50 meilleures BD a été déplacée dans un nouveau sujet, à l'adresse suivante :

https://lectraymond.forumactif.com/t2244-le-top-50-de-tous-vos-albums-favoris#125435
)

Venons en maintenant aux (magnifiques) choix de Raymond  Very Happy .

Je confie ne pas connaître Claire Bretecher. Une méconnaissance bien étrange pour une lectrice se voulant féministe, n'est il pas ? Je n'ai pas d'explication à mon blocage si ce n'est, peut être, que j'aime la beauté du trait, et que le scénario aussi important soit-il doit se déployer sur de belles images. Je déteste aussi la vulgarité.

Frank Pé est un auteur qui me semble davantage promettre qu'être. Les sculpteurs de lumière et Zoo ont longtemps fait partie de ma bibliothèque avant que je ne les vende. Neanmoins, je confie attendre le deuxième tome de La bête Very Happy .

Bienvenue sur Aflolol portait des valeurs écologiques bien avant qu'elles ne soient à la mode. Je trouve néanmoins la démonstration rude et la perpetuelle gaité des indigènes porte surtout une résilience folle. Et puis la peinture de Valérian en fonctionnaire zélé obéissant coûte que coûte aux ordres ne me semble pas faire partie de sa nature. Je préfère L'empire des mille planètes, plus ambitieux, plus poétique (la pluie de fleurs) et plus mystérieux.

J'apprécie les premiers Olivier Rameau, ceux dessinés avant que Dany sexualise à outrance Colombe. La caravelle de n'importe où est fort cocasse avec sa litanie de monstres et la promotion de l'alcool comme moyen de transport.

J'ai découvert Frank Miller il y a bien longtemps, en lisant les comics américains et plus particulièrement la série Daredevil. Le temps passant, une évidence m'est apparu. Les scénarios de Miller glorifient la violence. Dès lors, je me suis détournée de ce prodigieux, j'en conviens, créateur.

Je ne connais pas Krazy Cat ni Mister Sixties.

Retour au Klondyke est l'histoire préférée des amateurs de Barks d'après la remarquable base I.N.D.U.C.K.S. : https://inducks.org/recommend.php?top100=1.
Picsou s'y montre amoureux et généreux, ce qui vous en conviendrez est fort rare !

Je ne connais aucun des autres titres sélectionnés et n'ai donc pas d'avis sur eux. Néanmoins, leur élection démontre que le sélectionneur opère toujours un savant compromis entre les titres vedettes mis en évidence par les librairies et ses goûts. Ce fut mon choix et je vois qu'il est partagé    Very Happy  jap

Eleanore

107Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Sam 25 Mar - 16:30

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Pour ma part, voici ma liste provisoire des quinze albums qui m'ont tout particulièrement marqués. On m'excusera de ne pas joindre d'illustrations car je suis un peu pris par le temps, mais j'ai très envie de me joindre à vous dans cet exercice. Mon classement est très théorique car je mettrais volontiers tous ces albums au même rang, lez seul qui leur convient à mes yeux : le tout premier !  Very Happy

1) Les bijoux de la Castafiore (mon premier Tintin, lu à l'âge de 7 ou 8 ans)

2) Le spectre aux balles d'or, un album qui m'a toujours paru un sommet sans égal à tous les points de vue

3) Le cycle du trésor des confédérés jusqu'à bien sûr Ballade pour un cercueil, enfant j'ai presque pleuré en lisant la conclusion de cet album inoubliable

4) Le naufragé du A de l'immortel Fred, gra^ce auquel je suis devenu pour toujours un inconditionnel Philémonophile

5) Les lauriers de César , l'Astérix qui de tous m'a le plus fair rire tant les mots d'esprits y sont merveilleux et quel dessin !!!!!!!

6) QRN sur Bretzelburg, pour moi un chef d'œuvre absolu de ce génie qu'était Franquin

7) Délirius de Philippe Druillet bien sûr, l'un de mes plus grands chocs à 16 ans

Cool Cent-vingt rue de la gare, lu en train entre Lyon et Orange, seul dans un compartiment l'année même de sa parution. J'avais acheté mon exemplaire en.... gare de Perrache !

9) Arkham Asylum de Dave Mc Kean hors norme totalement ! D'une stupéfiante et noire beauté que j'ai d'emblée trouvée unique.

10) Le retour de Steve Warson, avec ses hachures de paysages portuaires nocturnes sous la pluie et la noirceur du récit, tempérée par la fidélité de Michel à son malheureux ami

11) Les légions perdues: on ne commente plus tant c'est évident !

12) La marque jaune, idem

13 L'affaire Francis Blake

14) L'Oasis, avec des couleurs saturées inimaginables et les cases si originales qu'invente Gilles Chaillet, faisant de cet album un sommet dans l'art du dessin

15) Ténèbres sur Venise de Gilles Chaillet, j'aurais tout aussi choisir un autre des cinq ou six premiers Vasco

Vous avez compris que ce classement est comme je le disais totalement hypothétique car aucun de ces albums ne mérite autre chose que la première place et je pourrais en ajouter bien d'autres. Wink

http://www.marchenriarfeux.net

108Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Sam 25 Mar - 18:38

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

L'idée des 15 titres me paraît très séduisante pour se connaître un peu sur ce forum. Mais bon, comme les autres à coup sûr dans chaque liste je trouve au moins un titre dont la présence me paraît injustifiée ou qui m'indiffère. Idem évidemment pour ce que pensera autrui de ma propre liste. Ceci dit les voici, mes 15 titres les plus brillants, beaux, intelligents, aimés (je ne me gênerai pas pour y placer quelques diptyques voire polyptyques dans des cas de séparation impossible) :

- Peau d'Homme (Hubert), formidable récit de la condition féminine / masculine sur fond d'effroyable Surmoi se référant à Savonarole.

-Spirou et les Petits Formats (Franquin), justement réédité, flippant souvenir d'enfance.

- La Griffe Noire (Jacques Martin), autre flippant souvenir d'enfance.

- Le Piège Diabolique (E. P. Jacobs), encore un autre évidemment.

- La Ballade de la Mer Salée (Hugo Pratt), quel récit ! quels dialogues ! et le Moine !

- Underground (Floc'h et Rivière), étonnante synthèse du théâtre et de la BD.

- Céleste (Chloé Cruchaudet), excellent et beau biopic.

- Les dents du Dragon, en 2 albums (Henk Kuijpers), le top des aventures de la belle et audacieuse Franka.

- Miss pas Touche, en 2 albums (Hubert, encore), bouleversant ; ô sinistre "Belle Epoque" !

- Cadavre Exquis (Pénélope Bagieu), décapante satire du monde littéraire.

- Le Prince et la Couturière (Jen Wang), superbes dessins et récit anti-machiste.

- Filles Uniques, 3 albums parus sur 5 (Caroline Béka et Camille Méhu), dessins plus beaux encore et vraies vies de lycéennes, brillant !

- Les Libellules, inachevé, 3 albums parus (Yann et Hardy), la débâcle de 1940 version tragico-burlesque vue par une patrouille de filles scoutes. Série coulée par la censure pour irrespect.

- Hilda, 6 albums (Luke Pearson), stupéfiantes histoires dans un univers de trolls, adaptées en série animée sur Netflix : Pearson, le nouveau Lewis Carroll.

- Les Enquêtes de Philippine Lomar, 5 albums (Dominique Zay), jeune détective futée à Amiens, dialogues caustiques et intrigues des plus actuelles.

Bien sûr j'aime aussi quelques grands classiques, des Johan et Pirlouit, des Gil Jourdan, mais bon, c'est mon top. En BD occidentale, car je n'ai pas mentionné un vaste domaine que je connaîs plutôt bien, le manga, mais cela en ferait au moins 15 autres !Razz
-

109Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Dim 26 Mar - 10:31

Raymond

Raymond
Admin

Merci de participer au sujet, kimono !   pouce

Ta liste est intéressante car elle contient beaucoup d'album récents, à coté des traditionnelles œuvres de Franquin, Jacobs, jacques Martin et Hugo Pratt. Tiens, il n'y a pas d'albums d'Hergé ? J'imagine que c'est un oubli volontaire ?   Wink

Tu es sinon le premier à mentionner Peau d'Homme, cet immense succès d'il y a 2 ans, de même que Céleste (de Chloé Cruchaudet), une BD pas encore terminée. Il est clair que ces albums ont le potentiel de figurer dans un top 15. Je m'interroge sur Franka, cette Natacha hollandaise qui ne m'a jamais vraiment séduit. Qu'est-ce qui t'a spécialement plu ? Je n'ai sinon pas lu Cadavre exquis de Pénélope Bagieu même si j'ai bien aimé d'autres BD de cette dessinatrice. Il faudra que je m'y intéresse.

Et puis, il y a des BD dont je n'ai quasiment pas entendu parler ! Cela m'arrive rarement dans ce genre de sujet. C'est le cas du Prince et la Couturière, dont je montre la couverture car je ne sais pas d'où cela sort ?

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Tard-p10

Même chose pour Les Enquêtes de Philippine Lomar, une série complètement inconnue au bataillon ! Je montre aussi une couverture ! Peux-tu commenter ? C'est de la BD pour enfants ?

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Tard-p11

Idem pour Hilda de Luke Pearson ! D'où est-ce que cela sort? Kesako ? Il semble qu'il n'y ait rien en français !

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Tard-h10


_________________
Et toujours ... Vos 15 albums indispensables - Page 5 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

110Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Dim 26 Mar - 11:41

Raymond

Raymond
Admin

Draculea a écrit:
Pour ma part, voici ma liste provisoire des quinze albums qui m'ont tout particulièrement marqués. On m'excusera de ne pas joindre d'illustrations car je suis un peu pris par le temps, mais j'ai très envie de me joindre à vous dans cet exercice. Mon classement est très théorique car je mettrais volontiers tous ces albums au même rang, lez seul qui leur convient à mes yeux : le tout premier !  Very Happy

1) Les bijoux de la Castafiore (mon premier Tintin, lu à l'âge de 7 ou 8 ans)

2) Le spectre aux balles d'or, un album qui m'a toujours paru un sommet sans égal à tous les points de vue

3) Le cycle du trésor des confédérés jusqu'à bien sûr Ballade pour un cercueil, enfant j'ai presque pleuré en lisant la conclusion de cet album inoubliable

4) Le naufragé du A de l'immortel Fred, gra^ce auquel je suis devenu pour toujours un inconditionnel Philémonophile

5) Les lauriers de César , l'Astérix qui de tous m'a le plus fair rire tant les mots d'esprits y sont merveilleux et quel dessin !!!!!!!

6) QRN sur Bretzelburg, pour moi un chef d'œuvre absolu de ce génie qu'était Franquin

7) Délirius de Philippe Druillet bien sûr, l'un de mes plus grands chocs à 16 ans

Cool Cent-vingt rue de la gare, lu en train entre Lyon et Orange, seul dans un compartiment l'année même de sa parution. J'avais acheté mon exemplaire en.... gare de Perrache !

9) Arkham Asylum de Dave Mc Kean hors norme totalement ! D'une stupéfiante et noire beauté que j'ai d'emblée trouvée unique.

10) Le retour de Steve Warson, avec ses hachures de paysages portuaires nocturnes sous la pluie et la noirceur du récit, tempérée par la fidélité de Michel à son malheureux ami

11) Les légions perdues: on ne commente plus tant c'est évident !

12) La marque jaune, idem

13 L'affaire Francis Blake

14) L'Oasis, avec des couleurs saturées inimaginables et les cases si originales qu'invente Gilles Chaillet, faisant de cet album un sommet dans l'art du dessin

15) Ténèbres sur Venise de Gilles Chaillet, j'aurais tout aussi choisir un autre des cinq ou six premiers Vasco

Vous avez compris que ce classement est comme je le disais totalement hypothétique car aucun de ces albums ne mérite autre chose que la première place et je pourrais en ajouter bien d'autres. Wink

Merci pour cette participation, Marc-Henri !  pouce

Tu avais déjà participé au sujet en 2016 (en page 2 de ce sujet, post 41) et j'ai bien entendu utilisé ta liste lors de la détermination du "TOP 50" du forum (qui n'est pas tout-à-fait achevée). La liste provisoire se trouve au message 110 de ce sujet. On y retrouve 7 des titres que tu as sélectionné hier. Wink

La sélection définitive est encore en train de se faire pour certains auteurs chez qui on doit choisir un seul album, puis je mettrai tout cela en images. Very Happy


_________________
Et toujours ... Vos 15 albums indispensables - Page 5 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

111Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Dim 26 Mar - 12:40

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Cher Raymond, lorsque tu écris : "La sélection définitive est encore en train de se faire pour certains auteurs chez qui on doit choisir un seul album, puis je mettrai tout cela en images",  veux-tu dire que par exemple je dois faire un choix dans la série "Lieutenant Blueberry" et non retenir plusieurs albums de cette saga ? Dans ce cas, bien qu'il me soit difficile de choisir tant j'aime cet ensemble, je retiens donc Le spectre aux balles d'orl.

Je me doutais un peu que j'avais déjà participé à cette sélection, mais d'une part je n'en étais plus tout à fait certain et d'autre part je me disais qu'il serait intéressant de proposer une nouvelle version de mon florilège personnel. Je suis cependant étonné de voir ce que tu observes, à savoir que 7 des albums retenus cette fois figuraient déjà dans mon classement antérieur de 2016. Je n'aurais jamais imaginé que cette constance se manifeste et j'irai relire le message d'alors afin de voir quels sont les 8 différences ! Wink

Je trouve très intéressant de voir comment évoluent les appréciations et le fait que des membres, comme Kimono par exemple, mentionnent des albums plus récents qui permettent de faire entrer dans le classement une dimension beaucoup plus contemporaine de la bande dessinée est très stimulant car cela prouve aussi que comme on peut s'y attendre, de futurs classiques sont en train de se révéler comme tels dans la production actuelle, ce qui est parfaitement normal et heureux ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

112Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Dim 26 Mar - 13:07

Raymond

Raymond
Admin

La réponse se trouve au message 110, un peu plus haut dans ce sujet.  Very Happy

Pour Blueberry, le choix s'est porté sur le triptyque "Ballade pour un cercueil", avec 5 voix à l'appui, devant le diptyque des "Monts de la Superstition" (3 voix). Il faudra que je recherche un album qui contient ces 3 titres à la fois, mais je crois qu'il y en a un dans la toute récente intégrale Blueberry en noir et blanc. Est-ce que tu confirmes ?

Sinon, les choix de Kimono sont en effet intéressants, et cela peut te donner des idées de lectures. Je te recommande en tout cas Peau d'Homme et Céleste qui sont des réussites totales.


_________________
Et toujours ... Vos 15 albums indispensables - Page 5 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

113Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Dim 26 Mar - 17:04

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:Merci de participer au sujet, kimono !   pouce

Ta liste est intéressante car elle contient beaucoup d'album récents, à coté des traditionnelles œuvres de Franquin, Jacobs, jacques Martin et Hugo Pratt. Tiens, il n'y a pas d'albums d'Hergé ? J'imagine que c'est un oubli volontaire ?   Wink

Tu es sinon le premier à mentionner Peau d'Homme, cet immense succès d'il y a 2 ans, de même que Céleste (de Chloé Cruchaudet), une BD pas encore terminée. Il est clair que ces albums ont le potentiel de figurer dans un top 15. Je m'interroge sur Franka, cette Natacha hollandaise qui ne m'a jamais vraiment séduit. Qu'est-ce qui t'a spécialement plu ? Je n'ai sinon pas lu Cadavre exquis de Pénélope Bagieu même si j'ai bien aimé d'autres BD de cette dessinatrice. Il faudra que je m'y intéresse.

Et puis, il y a des BD dont je n'ai quasiment pas entendu parler ! Cela m'arrive rarement dans ce genre de sujet. C'est le cas du Prince et la Couturière, dont je montre la couverture car je ne sais pas d'où cela sort ?

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Tard-p10

Même chose pour Les Enquêtes de Philippine Lomar, une série complètement inconnue au bataillon ! Je montre aussi une couverture ! Peux-tu commenter ? C'est de la BD pour enfants ?

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Tard-p11

Idem pour Hilda de Luke Pearson ! D'où est-ce que cela sort? Kesako ? Il semble qu'il n'y ait rien en français !

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Tard-h10

Merci Raymond pour l'intérêt intrigué que tu montres pour ma liste ! Et de fait, j'aime souvent ce qui sort des cadres établis et reconnus. Ainsi j'ai évidemment lu tous les albums d'Hergé, mais le seul que j'ai et ai envie de relire, c'est l'album Casterman des 5 aventures de Jo, Zette et Jocko, une nostalgie d'enfance (Aaaah ! le Stratonef !) que je trouve objectivement un peu trop désuet pour être mis au top. Mon Tintin favori c'est le diptyque du Voyage dans la Lune, car Tintin y est très étrange...
Le Prince et la Couturière m'a attiré l'oeil, exposé en Fnac, par sa stylisation claire très dans mes goûts, puis j'ai lu le récit, fascinant aussi à mes yeux. L'autrice est une Américaine d'origine chinoise, Jen Wang. traduite et éditée chez nous par Akileos. Nous sommes à Paris fin 19ème siècle, et le bô prince Sébastien cherche sa future épouse, comme chacun(e) sait. Dans une boutique de mode réputée, une petite aide-couturière, Francès, se trouve la seule disponible quand une dame noble amène sa fille Sophia, contre son gré, pour lui avoir en urgence une robe pour un grand bal le lendemain ; furieuse, Sophia demande à Francès "une robe affreuse ; je veux ressembler à la servante du diable". Francès en reçoit comme une illumination, travaille toute la nuit et quand Sophia apparaît au bal, elle est en porte-jarretelles sous une robe noire transparente, une fourrure de loup-garou aux épaules, les yeux cernés d'un loup noir, et dévore des gâteaux en en jetant partout. Grand scandale mondain. Alors que le patron va congédier Francès, un domestique vient la prendre en fiacre : elle est recrutée à un tarif très élévé par une aristocrate qui a vu la robe. En fait il s'agit du prince Sébastien, qui ne veut pas du tout se marier et secrètement se travestit de robes les plus belles et originales possibles. Devenue sa fidèle couturière, Francès libère tout son talent. Le prince (la rousse de la couverture) devient l'époustouflante Lady Crystallia, icône de tout Paris. Mais les parents du prince... Bon tout finira bien. Et c'est finement mené psychologiquement, sans compter la beauté des dessins et des couleurs.
Les Enquêtes de Philippine Lomar sont hélas très méconnues hors d'Amiens, éditions de La Gouttière, et très mal distribuées. Par hasard j'ai trouvé les albums chez Gibert Musique au Quartier Latin, magasin très très riche en BD, en manga et en DVD, je le signale à tous les Parisiens. La collégienne dont le nom évoque le fameux Philippe Marlowe (= Lomar) a décidé d'être plus tard et tout de suite détective. Des jeunes de son âge viennent lui demander de l'aide, et elle réussit toujours, se faisant payer en places de concert ou consoles de jeu. Elle devra vaincre un homme faussement apprécié de tous qui bat sa femme, deux racketteurs qui menacent une famille de restaurateurs chinois et leur fille, des pollueurs / empoisonneurs de la Somme (qui passe à Amiens), un gang qui exploite en esclaves des immigrés par un réseau malin, un voleur qui joue sur les sentiments d'une fille corpulente qui se croit moche, etc. Pas mal de clins d'oeil, comme une planche où l'on reconnaît dans le public d'un cirque de nombreux personnages de BD et de manga,  ou l'oncle ferrailleur de Philippine, le colosse Gégé sosie de Depardieu, d'autres têtes connues dont un barbu en redingote, Jules Verne, gloire d'Amiens... beaucoup d'humour, de rythme, de dialogues caustiques (on en a si peu des dialoguistes !!), bref je fais la promotion de la série !
Hilda chez Casterman se trouve facilement lui, mais il faut penser à viser les rayonnages "enfants" à cause du dessin très simplifié. En réalité c'est "à lire de 7 à 77 ans" ! Hilda vit avec sa mère (pas de père en vue) dans Trollbourg, une petite cité d'allure très nordique cerclée de murailles à cause des trolls, des créatures grises et lourdes à long nez ni vraiment méchantes ni inoffensives. Le jour, les trolls se changent en rochers, s'éveillant la nuit. Hilda adore explorer le monde et rencontre de bien étranges animaux, bestioles ou êtres semi-humains. Toute une mythologie extraordinairement imaginative se développe. Si vous avez Netflix, la série animée en donne une bonne idée.
Trop peu de gens connaissent Filles Uniques (Dargaud), dont le tome 4 Apolline est très attendu (9 juin) par moi et deux de mes ami(e)s. Il y a déjà Paloma, Céleste et Sierra. Paloma est une lycéenne, orpheline qui a été ballottée de famille d'accueil en famille d'accueil, insolente, froide et dure, casse-tout, refusant toute amitié. Mais son ultime rencontre, une femme à cheveux blancs, Liselotte, va influer. Et aussi Chélonia, une terminale qui crée un club de 5 "filles uniques", décalées, pas intégrées. Céleste, binoclarde mal fagotée, peureuse, pense qu'elle est nulle, d'autant que de mystérieux SMS le lui serinent chaque jour et qu'elle est le souffre-douleur de deux garçons du lycée. Sierra est très agressive et tombe à bras raccourcis sur Malo, son "ex", en jurant de lui faire la peau. Une vraie embellie se fait grâce au "club", à Liselotte malgré son décès, à Adrien, qui fut un enfant noir au terrible père. Les problèmes, graves, sont d'un grand réalisme, et ce que j'apprécie c'est que nulle naîveté lourdingue et sermonneuse n'habite ces albums : aucun message du genre "ya qu'à verser du pognon" (certains préfèrent le dire plus pudiquement "donner des moyens"). Les solutions des déchirures de l'âme sont ici dans une approche doucement ferme car affective, psychologique sans psychiatrie. Les coloris somptueux, le dessin très élégant (trop influencé par le manga, certes éléanore-clo  Very Happy ), placent aussi au top les Filles Uniques, du moins à mon sens.

Je vais lire moins hâtivement les autres listes de participants, car c'est bien intéressant à coup sûr !!

114Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 9:51

Raymond

Raymond
Admin

Je vais m'intéresser à Hilda, ainsi qu'au Prince et à la couturière. Pour Philippine Lomar, je m'interroge. J'imagine que cela sera presque introuvable.

Quant à Filles uniques, en voici une image !

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Tard-f10

Je me souviens d'avoir feuilleté un de ces albums en librairie, et je n'avais pas été séduit par le dessin.


_________________
Et toujours ... Vos 15 albums indispensables - Page 5 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

115Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 10:43

jfty

jfty
vieux sage
vieux sage

Exercice très intéressant mais difficile, je ne connais pas 90% des albums proposés, aussi passerais je pour un âne !, ma culture BD est moindre, je suis cependant surpris de ne pas voir Reiser, Comes, Lelong, Servais, Margerin, Boucq, Coyote, Delaby etc...Par contre , on apprend beaucoup sur des livres et des auteurs qui me sont parfaitement inconnus.
Peut être me lancerais je dans une liste plus que simpliste et moins intello, il parait que le ridicule ne tue pas Laughing

116Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 13:54

jfty

jfty
vieux sage
vieux sage

Alors, voici les miens :

Idées noires de Franquin
Les légions perdues de Martin
La pourpre et l'or de Delaby et Duffaux
Ballade du bout du monde 1 de Makio
XIII 1 de Vance
La belle cocquetière 1et2 de Servais
Bouncer 1 de Boucq
Mémoire de cendre 1 de Jarbinet
Little kévin 1 de Coyote
Astérix 1 d' Uderzo & Gossiny
Rubrique à brack de Gottlieb
Le temple du soleil de Hergé
Agrippine 1 de Brettécher
Soeur marie thérèse 1 de Maester
La marque jaune de Jacops


117Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 13:58

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:

Quant à Filles uniques, en voici une image  !

Vos 15 albums indispensables - Page 5 Tard-f10

Je me souviens d'avoir feuilleté un de ces albums en librairie, et je n'avais pas été séduit par le dessin.

Comment !! Avec cette ligne sûre et ces coloris ?? Razz Razz  Nan, Raymond, pas de souci, chacun ses goûts !! Déjà content je suis si tu t'intéresses à Le prince et la couturière et à Hilda.
Sur d'autres forums, j'ai constaté avec étonnement qu'il y a de grands fans de Carl Barks. J'ai dû en lire jadis, peut-être dans le journal de Spirou ou celui de Tintin, et je croyais alors que c'était dessiné par "Disney". Un jour il faudra que je prenne un album, pour voir si le contenu a une valeur originale. Pourquoi pas ?

Jfty, liste séduisante, mais avec 4 auteurs qui n'ont jamais attiré ma lecture et ne puis juger donc. Le premier Astérix ? Shocked Uderzo dessinait encore si mal ! Mais bon, trésor d'archives... Very Happy



Dernière édition par Kimono le Lun 27 Mar - 14:15, édité 1 fois

118Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 14:01

jfty

jfty
vieux sage
vieux sage

Juste une sortie de piste, un énorme coup de coeur pour Astérix en Corse Laughing de plus, Silence et la belette de Comès pourraient en faire partie , comme tu le vois, c'est très difficile de choisir Embarassed

119Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 15:19

Alix-ze-Coup'

Alix-ze-Coup'
compagnon
compagnon

jfty écrit :
Exercice très intéressant mais difficile, je ne connais pas 90% des albums proposés, aussi passerais je pour un âne !, ma culture BD est moindre, je suis cependant surpris de ne pas voir Reiser, Comes, Lelong, Servais, Margerin, Boucq, Coyote, Delaby etc...Par contre , on apprend beaucoup sur des livres et des auteurs qui me sont parfaitement inconnus.
J'avoue être moins modeste et ne pas connaître 50% des albums cités... Rolling Eyes Je délivrerai donc ma petite liste, en précisant que je n'ai pas 15 albums de BD indispensables en tête :

1) Morris : Lucky Luke contre Phil Defer parce que c'est un album qui trahit l'amour du western qu'éprouvait Morris, oscillant entre la noirceur du genre et une forme de dérision assez caricaturale ; et puis un bravo aux éd. Dupuis pour le format insolite de l'album original.
2) Peyo : Le Châtiment de Basenhau, première histoire de la série Johan & Pirlouit qui n'est pas dénuée d'intérêt.
3) Tillieux mais pour... ses scénarios, notamment concernant la série des Marc Lebut dont je suis fan...
4) Jacques Martin : Le Dernier Spartiate (vous vous attendiez aux "Légions perdues" mais non...) parce que c'est un vrai péplum avec des anachronismes assumés (équipements grecs vieillots, pont levis, etc,), un serpent constricteur inconnu en Europe, mais surtout la présence d'un personnage féminin de premier plan et ça c'était nouveau dans la série.
5) Hugo Pratt mais uniquement pour les Corto Maltese...
6) Hergé : Vol 714 pour Sydney pour les extra-terrestres et Jacques Bergier Cool
7) Hubinon-Charlier : Tarawa : Atoll sanglant, efficace.
et enfin, Lambil-Cauvin : L'Or du Québec (c'est personnel)

Je n'ai pas d'albums préféré en ce qui concerne l'oeuvre d'Uderzo-Goscinny, de Gotlib, de Franquin, de Fred, etc,

J'ajouterai Cézard dont l'album Pistoles en Stock est _du moins dans les vingt premières planches _ un feu d'artifice d'humour, un effet comique toutes les deux vignettes ; un bon souvenir d'enfance. Puis une pensée pour Pellos qui nous dessinait des gangsters bien gratinés dans les Pieds Nickelés... Wink Au plaisir.

120Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 16:35

Raymond

Raymond
Admin

Cela devient embrouillé. Je vais d'abord créer un sujet séparé sur le TOP 50 puis j'en reviendrai à vos "indispensables". Very Happy


_________________
Et toujours ... Vos 15 albums indispensables - Page 5 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

121Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 16:54

Raymond

Raymond
Admin

jfty a écrit:Alors, voici les miens :

Idées noires de Franquin
Les légions perdues de Martin
La pourpre et l'or de Delaby et Duffaux
Ballade du bout du monde 1 de Makio
XIII 1 de Vance
La belle cocquetière 1et2 de Servais
Bouncer 1 de Boucq
Mémoire de cendre 1 de Jarbinet
Little kévin 1 de Coyote
Astérix 1 d' Uderzo & Gossiny
Rubrique à brack de Gottlieb
Le temple du soleil de Hergé
Agrippine 1 de Brettécher
Soeur marie thérèse 1 de Maester
La marque jaune de Jacops

Un joli choix, très classique et peu contestable ! Je note que tu prends le tome 1 de Murena mais je proposerai pour ma part (dans le top 50 en construction) l'intégrale parue en 2016, qui regroupe tous les albums dessinés par Delaby.  Wink

Certains albums très connus comme la Rubrique-à-Brac, les Légions perdues, la Marque jaune et les Idées noire s'imposent encore un peu plus.

En fait, dans cette liste, il n'y a guère que Sœur Marie Thérèse et Mémoires de Cendre dont je n'ai pas gardé un souvenir marquant. Il faudrait peut-être que je les relise ?


_________________
Et toujours ... Vos 15 albums indispensables - Page 5 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

122Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 17:09

Raymond

Raymond
Admin

Alix-ze-Coup' a écrit: (...)
J'avoue être moins modeste et ne pas connaître 50% des albums cités... Rolling Eyes Je délivrerai donc ma petite liste, en précisant que je n'ai pas 15 albums de BD indispensables en tête :

1) Morris : Lucky Luke contre Phil Defer parce que c'est un album qui trahit l'amour du western qu'éprouvait Morris, oscillant entre la noirceur du genre et une forme de dérision assez caricaturale ; et puis un bravo aux éd. Dupuis pour le format insolite de l'album original.
2) Peyo : Le Châtiment de Basenhau, première histoire de la série Johan & Pirlouit qui n'est pas dénuée d'intérêt.
3) Tillieux mais pour... ses scénarios, notamment concernant la série des Marc Lebut dont je suis fan...
4) Jacques Martin : Le Dernier Spartiate (vous vous attendiez aux "Légions perdues" mais non...) parce que c'est un vrai péplum avec des anachronismes assumés (équipements grecs vieillots, pont levis, etc,), un serpent constricteur inconnu en Europe, mais surtout la présence d'un personnage féminin de premier plan et ça c'était nouveau dans la série.
5) Hugo Pratt mais uniquement pour les Corto Maltese...
6) Hergé : Vol 714 pour Sydney pour les extra-terrestres et Jacques Bergier Cool
7) Hubinon-Charlier : Tarawa : Atoll sanglant, efficace.
et enfin, Lambil-Cauvin : L'Or du Québec (c'est personnel)

Je n'ai pas d'albums préféré en ce qui concerne l'oeuvre d'Uderzo-Goscinny, de Gotlib, de Franquin, de Fred, etc,

J'ajouterai Cézard dont l'album Pistoles en Stock est _du moins dans les vingt premières planches _ un feu d'artifice d'humour, un effet comique toutes les deux vignettes ; un bon souvenir d'enfance. Puis une pensée pour Pellos qui nous dessinait des gangsters bien gratinés dans les Pieds Nickelés... Wink Au plaisir.

Je suis surpris du choix du Châtiment de Basenhau, qui est plutôt un album de débutant. Peyo n'en était pas spécialement fier et il ne me semble pas être au niveau des albums ultérieurs de Johan et Pirlouit. Qu'est-ce que te plait dans cet album ?

Pour Tillieux, je ne suis pas très attiré par Marc Lebut. Comment se fait-il que tu aimes moins les Gil Jourdan ?

Pour Lucky Luke et Phil Defer, tu as un peu raison. Je me souviens que lorsque j'étais enfant, j'avais trouvé le personnage de Phil Defer vraiment terrifiant. Plusieurs années plus tard, j'ai découvert le modèle du personnage qui est Jack Palance (dans le film "Shane) et c'est encore plus fort. Ceci dit, l'humour et la narration intelligente de certains albums de Goscinny me parait quand même irrésistible.

Pour Cézard, Pistoles en stock est un album presque introuvable et je ne l'ai donc pas lu. Les rééditions d'Arthur le Fantôme proposent souvent un format d'album un peu trop petit et je trouve qu'on ne profite pas de tous les détails du dessin. Est-ce pour cela que tu as choisi un vieil album Vaillant ?


_________________
Et toujours ... Vos 15 albums indispensables - Page 5 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

123Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 17:16

jfty

jfty
vieux sage
vieux sage

Je l'avais dit, c'est du classique, va pour Murena , soeur  Thérèse ( c'est magique dans l'absurdité et hilarant ) et Mémoires de cendre qui me tien à coeur, l'un pour l'humour anti ou pas clérical que j'apprécie, l'autre pour un génocide des Cathare relativement bien raconté ! Si je devais me retrouvé sur une île déserte, j'emmène toutes mes BD et tout mes livres, il me faut un avion Laughing Comme tu le vois, très très dur de choisir, me manque Reiser, Comès et bien d'autres Embarassed

124Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Lun 27 Mar - 18:47

Alix-ze-Coup'

Alix-ze-Coup'
compagnon
compagnon

Cela devient embrouillé.
Désolé, j'ai cru qu'il fallait piocher dans la liste des auteurs précités ceux dont on appréciait un album en particulier... En ce qui concerne Peyo : oui, c'est un album de débutant un peu simple mais comme je l'ai lu récemment dans un contexte assez triste pour moi, cet épisode a un petit côté Madeleine de Proust... Pour Tillieux justement je ne connais pas trop bien les aventures de Gil Jourdan, n'étant pas spécialement passionné par les intrigues policières, et je me suis permis d'attirer l'attention sur ses qualités de scénariste et de dialoguiste à travers les premiers Marc Lebut qui sont _à mon sens_ de petits chefs d'oeuvre d'humour burlesque. Concernant Pistoles en Stock de Cézard, c'est aussi un album de débutant en quelque sorte, les débuts d'Arthur le petit fantôme, et personnellement, j'aime le trait un peu "dessin animé", les couleurs chatoyantes (mais je ne suis pas un spécialiste) ; non, je n'ai pas pensé que cet album était désormais introuvable Embarassed ... J'ai oublié de citer le Spectre aux Balles d'Or de Giraud & Charlier... Arrow

125Vos 15 albums indispensables - Page 5 Empty Re: Vos 15 albums indispensables Mar 28 Mar - 9:34

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:Cela devient embrouillé. Je vais d'abord créer un sujet séparé sur le TOP 50 puis j'en reviendrai à vos "indispensables".  Very Happy


Ben oui. A vrai dire je ne participerai sans doute pas à un Top 50, même simplement sous forme d'un calcul des titres les plus souvent relevés ici, bel effort auquel je t'encourage quand même, cher Raymond. Comme tous les participants, je verrai dans les 50 nominés de cruels manques, absents car "en surnombre", et tout simplement un goût majoritaire et non pas un palmarès objectif. Comme les autres de toute évidence, ma liste est purement subjective, assez récente hors quelques hommages plutôt nostalgiques. Ce qui me plaît c'est de lire les listes des autres pour y découvrir des talents actuels que j'ignore (davantage que des "must" anciens : on ne peut pas tout lire).
Mais je ne suis pas contre : c'est très bien, un sujet séparé TOP 50 !!! Quel boulot ! Fais-toi aider, Raymond !

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 5 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum