Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz ...
Voir le deal
999.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Pierre Le Guen dessinateur classique

2 participants

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Raymond

Raymond
Admin

Filippini vient de commencer un "Coin du Patrimoine" dédié à Pierre Le Guen, le fameux dessinateur de Nasdine Hodja.

Pierre Le Guen dessinateur classique Le-gue10

Il a d'abord travaillé dans plusieurs hebdomadaires des années 50 comme Coq Hardi, Pierrot ou Lisette.

Pierre Le Guen dessinateur classique Orphel14

Mais il est surtout connu comme dessinateur de Nasdine Hodja dans le journal Vaillant. Ce fût son heure de gloire !

Pierre Le Guen dessinateur classique Nasdin10

Ce n'est bien sûr que la première partie de sa carrière, que vous trouverez sur cette page :

Pierre Le Guen : un grand parmi les grands ! (première partie) | BDZoom.com


_________________
Et toujours ... Pierre Le Guen dessinateur classique Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

Suite de la curieuse carrière de Pierre Le Guen, dont l'évolution fut assez stupéfiante ! Il a d'abord continué à dessiner des BD célèbres dans Vaillant, comme Jacques Flash !

Pierre Le Guen dessinateur classique Jacque17

Il a également réalisé de belles illustrations pour des romans destinés à la jeunesse, dans la collection Rouge et Or.

Pierre Le Guen dessinateur classique Indien10

Puis il perd ces deux emplois en raison d'une activité de faux monnayeur !! Il va dès lors vivre chichement de petits boulots

Filippini explique toute cette singulière carrière :

Pierre Le Guen : un grand parmi les grands ! (seconde partie) | BDZoom.com


_________________
Et toujours ... Pierre Le Guen dessinateur classique Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Dantec

Dantec
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:
... Puis il perd ces deux emplois en raison d'une activité de faux monnayeur !! [/url]

En furetant dans cet inépuisable forum Laughing , je tombe sur cette discussion, dont je m'étonne qu'elle n'ait pas donné lieu à plus de commentaires, car Pierre Le Guen, comme le qualifie Henri Filippini dans sa riche monographie, est bien "un grand parmi les grands", même s'il est tristement oublié aujourd'hui.
J'ignorais cette histoire abracadabrantesque de faux-billets - d'autant plus inattendue que Le Guen signifie Le Blanc en breton, càd celui qui a les cheveux blancs, mais en qui on peut aussi voir quelqu'un de blanc comme neige... Est-il arrivé à Jacques Flash d'enquêter sur des faux-monnayeurs Very Happy ?

Si je trouve le temps, je reviendrai sur la contribution de Pierre Le Guen à cette série, dont je garde un fort souvenir, bien que mes 2 vieux albums brochés "Grandes aventures" (Jacques Flash contre l'homme invisible et Jeux de mains, jeux de vilains) se soient volatilisés dans les déménagements.
En attendant, pour compléter l'illustration de l'article de Filippini, voici quatre images du livre de Paul Berna, Le champion, qui montrent la remarquable qualité du travail de Pierre Le Guen.

Pierre Le Guen dessinateur classique Plg_ch12

Pierre Le Guen dessinateur classique Plg_ch10

Pierre Le Guen dessinateur classique Plg_ch11

Pierre Le Guen dessinateur classique Plg_ch13

Raymond

Raymond
Admin

Le texte de Filippini est un peu plus explicite, à propos de cette histoire de fausse monnaie :

Cette passion lui permet de rencontrer Albert Decaris (1901-1988), célèbre buriniste bien connu des philatélistes : il a gravé plus de 500 timbres. C’est par défi que notre dessinateur s’amuse à graver des billets de banque ; par défi encore qu’il tente d’écouler ces exemplaires uniques chez les commerçants. Il est repéré alors qu’il règle son plein d’essence avec un de ses faux billets.


Bien payé par Vaillant, un contrat juteux avec GP rouge et or : deux raisons qui vont à l’encontre de cette démarche. Plus vraisemblablement, il se met à l’épreuve. Un jeu dangereux dont il n’imagine pas les conséquences désastreuses qui l’éloigneront pour un temps du monde de la bande dessinée.


« Nasdine Hodja » est confié à Di Marco, GP Rouge et or rompt le contrat vieux de 15 ans qui les unit. La peine sera légère : Pierre Le Guen n’ayant jamais cherché à vivre de la fausse monnaie, encore moins d’en faire le trafic. Le temps qu’il passait pour réaliser un faux billet lui coûtait plus cher que sa valeur. Mieux, la Monnaie nationale utilisera ses talents de graveur.


C'est en effet une histoire bien inhabituelle. Il faudrait peut-être relire son interview donnée dans Hop, pour voir ce qu'il a dit sur cette fausse monnaie. Hélas, il était déjà très vieux et très imprécis dans ses souvenirs lorsqu'il a donné cet entretien.


Pierre Le Guen dessinateur classique Hop-le10


_________________
Et toujours ... Pierre Le Guen dessinateur classique Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum