Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Eternel Astérix !

+35
Murakami
Marc
Syngonic
2J
Godot
arsen33
khephren
fleng
marbou
Galva
Icovellauna
sylvain-
Draculea
JYB
Loup79
AJAX
Jean-Luc
Monocle
eleanore-clo
bruno
Raymond
Fildefer
kermezeroic
stavrog
PILOTEZERO
bertrand labévue
Ethan
stephane
Snoopy
Damned
Jacky-Charles
Pierre
Totoche Tannenen
Lion de Lisbonne
jfty
39 participants

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant

Aller en bas  Message [Page 24 sur 26]

576Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Ven 15 Sep - 10:18

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:Je crois tout simplement qu'il est difficile de remplacer Goscinny, un scénariste d'une inventivité et d'un humour exceptionnel. Ce n'est pas donc étonnant que les scénarios ne soient plus à la même hauteur.

Tout à fait, Raymond. Je laisserai sa chance à Fabcaro, je veux dire en feuilletant Le Lys Blanc avant achat (??).
Le documentaire Uderzo, sur le divan d'Astérix est diffusé ce soir à 23h sur Canal+ (mais je ne suis pas abonné), juste après le film L'Empire du Milieu à 21h 10. Mon mag, TV Câble Satellite, trouve que le film "déçoit et manque de panache" mais complimente le documentaire pour "la ribambelle de témoins, auteurs de BD".
Benoît Cachin le commente, je cite :

"Alors là, le coup de matraque que j'ai reçu, ça a été épouvantable. Le ciel m'est vraiment tombé sur la tête. Les médias disaient : René Goscinny, le père d'Astérix, est mort. Astérix est mort. Voilà comment débute cet hommage au dessinateur d'Astérix, Albert Uderzo, qui évoque ainsi dans un document d'archives le décès de son acolyte scénariste le 5 novembre 1977. Le jour de l'enterrement de ce dernier, l'éditeur Georges Dargaud enfonce le clou en déclarant : "Goscinny est mort, Astérix est mort". Furieux, Uderzo refuse de fournir les sept dernières planches du dernier album signé avec son complice, Astérix chez les Belges.

Benoît Cachin indique ensuite "deux ans de déprime et de lutte avec Dargaud" avant parution de l'album en 1979, puis la création par Uderzo en 1980 de sa propre maison d'édition, les Editions Albert René où il se fait scénariste, tout en affichant des couvertures signée "Goscinny / Uderzo". Dix albums, avant de passer la main à Ferri et Conrad, puis Fabcaro et Conrad.
Vu ainsi, le décès de Goscinny semble surtout pour Uderzo celui de la poule aux oeufs d'or... On espère que le documentaire laisse place aussi à son chagrin d'ami proche. Evidemment, on peut comprendre qu'Uderzo devait payer ses factures et celles de sa famille.
Cependant personnellement je suis contre l'utilisation commerciale du nom d'un auteur décédé, exactement comme dans le cas du faux "Peyo" auteur des Schtroumpfs actuels. Du moins L'Iris Blanc ne ment pas sur ses créateurs.

577Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Dim 17 Sep - 11:03

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

N'excluons pas que l'article dont j'ai rendu le contenu est peut-être tendancieux, car le grand chagrin d'Uderzo est plus que probable, après tout ce qu'il avait vécu avec Goscinny ! Et il a affirmé que s'il n'a pas pris d'autre scénariste, c'est parce qu'il pensait qu'Astérix ne pouvait prendre une autre "identité"... Ce qui peut se discuter, puisque c'est à présent le cas.
On va bien voir, avec L'Iris Blanc le mois prochain. Tout ce qui sort en ce moment sur "Astérix", en préparation marketing !!! Shocked

578Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Lun 25 Sep - 9:24

Raymond

Raymond
Admin

La revue Le Point a sorti un numéro Hors Série qui pase en revue les 40 albums d'Astérix.

Eternel Astérix ! - Page 24 Le-poi10

Je n'ai pas encore vu ce HS Astérix, qui n'est d'ailleurs pas le premier à être publié par ce journal. Le HS précédent était toutefois consacré à un autre thème.

Filippini commente en détail ce journal qui me tente.

https://www.bdzoom.com/188367/actualites/%c2%ab%e2%80%89asterix%e2%80%89%c2%bb-un-hors-serie-du-magazine-le-point-raconte-les-40-albums-de-la-serie%e2%80%a6/


_________________
Et toujours ... Eternel Astérix ! - Page 24 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

579Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Mar 26 Sep - 10:37

Raymond

Raymond
Admin

Le 5ème tome d'Idéfix et les Irréductibles est sorti. Il s'intitule Idéfix et le Druide.

Eternel Astérix ! - Page 24 Idzofi19

Comme le montre la couverture, Idéfix y fait connaissance avec Panoramix (qui est de passage à Lutèce). Planète BD vous en dira plus sur cet album non indispensable.

https://www.planetebd.com/bd/albert-rene/idefix/idefix-et-le-druide/51608.html#image




_________________
Et toujours ... Eternel Astérix ! - Page 24 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

580Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Ven 13 Oct - 9:00

Raymond

Raymond
Admin

ActuaBD commente son tour l'album Idéfix et le Druide, d'une manière assez sévère :

https://www.actuabd.com/Idefix-et-les-Irreductibles-T-5-Idefix-et-le-Druide-Par-Matthieu-Choquet


_________________
Et toujours ... Eternel Astérix ! - Page 24 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

581Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Sam 14 Oct - 17:44

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Mouais, d'après les deux critiques, ça paraît aussi faiblard que la série animée correspondante... Et en continuant à rameuter des personnages venus des albums classiques, on risque d'aboutir à une paradoxale série "Astérix et Obélix SANS Astérix et Obélix" Laughing

582Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Dim 15 Oct - 18:27

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Personnellement, je ne comprends absolument pas la raison d'être de cette série, sinon bien entendu la dimension commerciale. On pourrait aussi écrire une suite de séries qui mettraient en scène la jeunesse d'Agecanonix, l'adolescence certainement agitée d'Assurancetourix, les premières amours de Bonemine et l'enfance de Panoramix. Very Happy Laughing

http://www.marchenriarfeux.net

583Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Mar 17 Oct - 10:21

Raymond

Raymond
Admin

L'iris blanc va sortir dans 10 jours et on ne sait en fait pas beaucoup de choses sur cette histoire !

Eternel Astérix ! - Page 24 Iris_b10

ActuaBD résume pour nous ce que l'on sait déjà !   Wink

https://www.actuabd.com/Asterix-tome-40-L-Iris-blanc-ce-que-l-on-sait


_________________
Et toujours ... Eternel Astérix ! - Page 24 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

584Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Mar 17 Oct - 21:00

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

J'avoue que je ne le sens pas trop, ce nouvel album... La métaphore de l'Iris n'est guère prégnante en France (ni ailleurs, je crois). Et nous avons en ce moment d'autres sujets de débats que les campagnes anti-malbouffe. Mais bon, si c'est vraiment drôle et plein d'esprit, je le complimenterai. De là à l'acheter .... Rolling Eyes

585Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Sam 21 Oct - 10:04

Raymond

Raymond
Admin

Une expo dédié à l'économie s'est ouverte à Citeco sous l'emblème d'Astérix. Elle s'intitule l'Economie selon Astérix !

Eternel Astérix ! - Page 24 Zocono10

ActuaBD propose un reportage photo de cette exposition.

https://www.actuabd.com/Asterix-envahit-Citeco-la-Cite-de-l-economie


_________________
Et toujours ... Eternel Astérix ! - Page 24 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

586Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Jeu 26 Oct - 10:58

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

L'iris blanc est une aventure d'Astérix écrite par Fabcaro et dessinée par Conrad.

Eternel Astérix ! - Page 24 Couv_483736

César tente une nouvelle fois de venir à bout des irréductibles gaulois. Pour ce faire, il donne carte blanche à Vicévertus, un fieffé coquin qui va tenter de remotiver les légionnaires et de changer les villageois. Professant la pensée positive, le "méchant" de service va d'abord essayer de convertir Ordralfabétix et Cétautomatix avant de cibler Bonemine....

Fabcaro s'empare du mythe Astérix pour faire du Fabcaro. L'humour regarde du côté de l'absurde. Il est aussi très lourd et se répète beaucoup trop. De plus, les jeux de mots chers à Goscinny, une des marques de fabrique de la série, sont absents. Quelques références au corpus essaient de donner le change et les amateurs de la série retrouveront des clins d’œil à Astérix et le Chaudron ou encore au Bouclier Arverne.
Côté nouveauté, le scénariste innove avec une dualité de lieu puisque l'intrigue se partage entre l'Armorique et Lutèce. La traditionnelle alternance entre le village et le hors-village disparaît donc. Notons d'ailleurs que ce type d’intrigue a déjà été exploré dans Les lauriers de César, et d'ailleurs nous retrouvons ici Homéopatix, un peu moins caustique mais toujours aussi sot  Smile .  
Il me semble que la grande originalité de cet opus tient à la mise en scène du couple formé par Abraracourcix et  Bonemine. Nous rentrons dans l'intimité du couple et vivons la crise de l'intérieur, avec une fin d'ailleurs très positive et très morale. Je vous rassure, le divorce ne sera pas prononcé ! Cette approche originale donne la vedette de la BD au vieux chef et à sa compagne. Astérix, Obélix et Panoramix deviennent ipso facto des acteurs secondaires, subissant l'intrigue plus que la menant. On pense donc aux Bijoux de la Castafiore ou à Panade à Champignac.
La presse a abondamment commenté la sortie de L'iris blanc et a mis avec raison la satire d'une certaine philosophie de vie. Fabcaro cible les "bobos" parisiens, la diététique ou encore les florissantes écoles comme la pensée positive. Il en résulte un anti-parisianisme un peu primaire et surtout un regard acidulé bien dans les principes de la série qui a su se moquer de la Collaboration (Le combat des chefs), des films à grand spectacle (Astérix et Cléopâtre) ou encore du tourisme de masse (Astérix en Hispanie). La différence avec Goscinny tient à l'ironie mordante de Fabcaro.
Pour conclure, je tiens aussi à souligner une forte parentalité entre Vicévertus et Tullius Détritus, le "méchant" de la Zizanie. Les méthodes sont identiques et le personnage aussi peu sympathique.

Eternel Astérix ! - Page 24 Aa243

Eternel Astérix ! - Page 24 Ab34

Côté graphisme, le trait de Conrad continue à s'éloigner du trait d'Uderzo de la fin des années 1960. Le changement très progressif et toujours très respectueux semble naturel. Les traits sont moins caricaturaux par exemple. La rondeur n'est plus de l'embonpoint, les femmes semblent plus crédibles, la silhouette d'Astérix apparaît aussi moins nerveuse .

Au final, Fabcaro a transformé la franchise, un peu à l'instar de Schuiten sur Le dernier pharaon. Je confie préférer Ferri, plus tendre, plus souriant.

EE

Eléanore



Dernière édition par eleanore-clo le Jeu 26 Oct - 21:56, édité 1 fois

587Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Jeu 26 Oct - 11:33

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Je n'ai quant à moi pas encore lu cet Astérix, mais je m'étais douté que Vicévertus évoquerait Tullius Détritus. Je vais en tout cas me procurer cet album même si votre impression est mitigée.

le Figaro de ce matin publie quant à lui une critique élogieuse, que je transcris ici. Le contraste des avis est intéressant et chacun se fera son opinion en lisant l'album. Very Happy
Peace and love chez les Celtes : on a lu L’Iris blanc, le nouvel album d’Astérix Par Aurélia Vertaldi

CRITIQUE - Pour sa première collaboration avec le dessinateur Didier Conrad, Fabcaro plonge ses héros dans les affres, les ravages même, de la pensée positive. Et renoue avec l’esprit de Goscinny.

«Avec l'amabilité, on obtient tout, Obélix...». Souvenez-vous du savant conseil d’Astérix à son acolyte dans Astérix Légionnaire. En librairie jeudi, L'Iris blanc, quarantième aventure de nos irréductibles Gaulois, use de cette recommandation. Elle devient même un précepte, une façon de vivre. Imaginées par Fabcaro, ces nouvelles tribulations lorgnent du côté de la pensée positive et du développement personnel.
Pour leur première collaboration, Fabcaro et Didier Conrad ont réussi à maintenir l'esprit enchanteur et pétillant de la saga, qui fait oublier les faiblesses du précédent album, Astérix et le Griffon . Fidèle à l'humour tendre de Goscinny et à ses délicieux jeux de langage, Fabcaro a concocté un scénario dans lequel se distillent une langue savoureuse et un récit émouvant. Le scénariste de Zaï zaï zaï zaï amuse et touche quand il imagine le couple Bonemine et Abraracourcix traversant une crise conjugale en raison notamment de leurs divergences face à la doctrine de Vicévertus. Au point de mettre leur union en péril. Sans se départir de la veine humoristique inhérente à la série, les auteurs mettent en scène un chef bouleversant en mari déstabilisé par les affres d'une épouse qui, désireuse de changement, lui reproche son étroitesse d'esprit.
Perfide, Vicévertus profite de ce moment de trouble pour affaiblir l'ennemi dans un jeu savamment mis en scène par Fabcaro et Didier Conrad. Pour son sixième album, le dessinateur, digne héritier du maître Uderzo, s'ingénie toujours plus à croquer de son trait vivace et dynamique l'expression des visages et la gestuelle des personnages, campant avec brio la duplicité de Vicévertus, manipulateur inspiré à la fois par BHL et Dominique de Villepin. Ses fourberies mèneront nos héros à Lutèce, peuplée de «bobos» qui admirent en Bonemine les valeurs simples de sa vie en Armorique, pour qui «regarder les menhirs» s’apparente à un sain retour à la nature. Peace and love chez les Celtes !
Le lecteur suit avec ravissement, les pérégrinations de kebranlix. Une héroïne assez dubitative devant les œuvres de Banskix et Boltanskix. Avec quelle délectation aussi, le lecteur découvre Obélix manier avec grande difficulté une trottinette ou manger dans un restaurant de cuisine conceptuelle. L’Iris blanc est un album sémillant à l’humour jubilatoire qui fait de cette nouvelle péripétie gauloise, une véritable parenthèse enchantée. Elle retrouve au passage un peu de cet esprit impertinent de Goscinny. Cette critique sociale férocement tendre de nos contemporains remplit son rôle à la perfection : nous divertir.

http://www.marchenriarfeux.net

588Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Jeu 26 Oct - 12:15

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Merci pour le partage Very Happy

Je suis persuadée qu'il existe plusieurs périodes dans les Astérix de Goscinny et Uderzo,  périodes séparées par la rupture de mai 1968, lorsque Goscinny a été intimidé par "ses" dessinateurs, ceux qu'il avait fait éclore et protéger. Du coup, l'auteur est alors devenu plus amer avec des intrigues moins tendres. Fabcaro peut être rapproché de la deuxième période pas de la première. La zizanie a pu inspirer L'iris blanc, Asterix chez les bretons non. Et autant je suis une admiratrice inconditionnelle de la première époque, autant je suis réservée sur la seconde.

Eléanore

589Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Jeu 26 Oct - 12:36

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Après et pour compléter ma chronique ci-dessus, L'Iris blanc porte une dose de modernisme. Là où Goscinny et Uderzo regardaient du côté de Rembrandt, Fabcaro et Conrad transposent Warhol dans l'Antiquité.
Et effectivement, chacun aura son opinion et c'est bien ainsi Very Happy

Eléanore

590Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Jeu 26 Oct - 14:24

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Je trouve très intéressante votre analyse au-sujet des deux périodes et le lien entre Fabcaro et la seconde. Cela me semble très juste. L'ironie de Fabcaro je le sais par Si l'amour c'était d'aimer, peut-être extrêmement grinçante. Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

591Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Jeu 26 Oct - 18:23

Syngonic

Syngonic
martinophile distingué
martinophile distingué

Pour ma part, c'est un avis bien plus positif ! Sans crier au génie, je trouve tout simplement que "L'Iris blanc" est la meilleure reprise d'Astérix depuis "Astérix chez Rahazade", soit 35 ans !
Fabcaro apporte une patte plus rigoureuse que celle de Ferri, et personnellement, ça me va très bien. Les gags font souvent sourire et même parfois rire aux éclats pour ma part (la découverte de la trotinette lutécienne par Obélix, un grand moment), beaucoup de jeux de mots sont sympathiques sans qu'on ait l'impression qu'ils soient introduits au forceps comme c'était parfois le cas avec Ferri, et la reprise est extrêmement respectueuse.
Après, comme ça a effectivement déjà été dit et comme ce sera encore dit, on pense parfois trop au Devin ou au Domaine des dieux, et la première moitié de l'album a du mal à sortir des sentiers battus (la 2e un peu plus sans être d'une originalité ahurissante). Mais je préférerais toujours quelqu'un qui reste trop sagement sur ses acquis que quelqu'un qui vient tout bouleverser sans rien respecter.
Du côté du dessin, c'est ce qu'a déjà fait Conrad avant, donc on connaît. Il n'a pas le génie d'Uderzo et pèche souvent par envie de mettre trop de choses dans ses cases (rendant la perspective assez fluctuante par moments), mais ça reste un joli travail, qui perpétue très correctement l'héritage.
Donc pour moi, c'est vraiment une réussite, j'ai beaucoup ri et souri, et s'il n'y a rien ici de révolutionnaire, c'est une très bonne reprise !

592Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Jeu 26 Oct - 21:04

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Comme L'Iris Blanc est partout, je n'ai pu que jeter un coup d'oeil sur les 9 / 10 premières pages. Sans avoir tout lu donc, mon impression est mitigée. Il y a une idée originale (même si l'on pense beaucoup à La Zizanie), mais la vraisemblance des rapides conversions opérées par Vicévertus ne me convainc guère, il faudrait un peu de réalisme tout de même... A tort ou à raison, je trouve la cible de la satire déjà "datée", inactuelle. En France en tout cas : nous avons un climat très différent ! Mais il peut difficilement être abordé. Au fond avec les querelles stupides et brutales dans le village que peignait Goscinny, il rendait mieux ce miroir de moeurs, qui n'a fait qu'empirer dans mon pays. Album un peu "à côté de la plaque". Mais d'assez bons gags, et certes mon avis est trop limité au début de l'oeuvre.



Dernière édition par Kimono le Ven 27 Oct - 12:59, édité 1 fois

593Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Jeu 26 Oct - 23:08

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

La variété des avis exprimés est pour moi une incitation supplémentaire à lire dès que possible cet Astérix car cela prouve qu'il mérite le détour, quelque soit l'impression finale après lecture. Petite précision, quand j'évoquais l'humour parfois grinçant de Fabcaro, je faisais seulement le lien avec ce qu'Eléonore-clo appelle la seconde période de Goscinny dans laquelle le grand auteur est plus mordant, plus ironique. Mais comme je n'ai pas encore découvert ce nouvel album, je ne peux rien dire de plus à ce sujet. je ne connais pour l'instant de Fabcaro que le travail personnel. En tout cas, je trouve cette discussion contrastée très intéressante en ce qu'elle montre combien on peut envisager un même album selon des angles différents. Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

594Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Ven 27 Oct - 10:24

Raymond

Raymond
Admin

L'avis de Syngonic attise en tout cas mon intérêt. Je me réjouis de découvrir demain cet album, lorsque j'aurai pu faire me courses à Lausanne. Cool


_________________
Et toujours ... Eternel Astérix ! - Page 24 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

595Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Ven 27 Oct - 16:14

jfty

jfty
vieux sage
vieux sage

Nos gaulois préférés viennent de reprendre vie, enfin 😃👍👍👍👍👍

596Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Sam 28 Oct - 9:12

jfty

jfty
vieux sage
vieux sage

Interview très intéressante de Brut des auteurs sur YouTube (25 mn)

597Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Sam 28 Oct - 9:37

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

jfty a écrit:Nos gaulois préférés viennent de reprendre vie, enfin 😃👍👍👍👍👍

Je crois qu'on peut le dire, Jfty ; après survol plus complet, je trouve l'album très drôle au total, et même si la fin extrêmement prévisible ne comporte aucun inattendu, en narration une des lois est de satisfaire l'attente du public, n'est-ce pas ? Le petit "plus" bien intéressant, comme le signalent Eléanor-clo et Draculea, c'est la crise entre Bonnemine et Abraracoursix. Ce n'est pas un chef-d'oeuvre, mais il y a comme un retour à la grâce comico-sérieuse des meilleurs classiques de la saga. Album bien supérieur au Griffon sans griffon, où seuls les jeux de mots autour des deux Scythes me faisaient rire et où Obélix était un névrosé zoophile. Qui ne souscrirait à la morale un peu désabusée que Panoramix tire de L'Iris Blanc ?

598Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Dim 29 Oct - 9:15

Raymond

Raymond
Admin

J'ai moi aussi lu avec un certain plaisir cet album qui offre beaucoup de petits gags. C'est en fait son principal mérite car l'histoire n'est pas trépidante. On a déjà lu ce genre de scénario dans lequel un personnage isolé vient semer la perturbation dans le village, et la trame est à nouveau sans surprise. Scénarisée par Goscinny, ce genre d'histoire était assez sombre (je pense à la Zizanie ou au Devin) tandis que l'Iris blanc est plein de légèreté et sans réel suspense. Il faut aussi reconnaître que l'histoire n'est pas très crédible mais je n'y ai pas accordé d'importance. L'ensemble reste bien enlevé et c'est une fois de plus un opus honorable.

Le dessin de Didier Conrad évolue gentiment et il ressemble de moins en moins à celui d'Uderzo. Il y a chez Conrad un peu moins de caricature et de mouvement (les personnages sont très ronds) mais cela ne dérange pas. Jules César a un peu changé de tête mais les autres personnages sont en revanche très fidèles au modèle. Il y manque un peu les petits gags visuels qu'Uderzo insérait dans les histoires mais cela n'a pas une grande importance.

Au final, c'est toujours un plaisir de retrouver Astérix même si la série est devenue assez "convenue". Mais voilà, on ne change pas une recette qui marche et c'est au fond mieux ainsi. Pour bousculer les vieilles recettes et avoir de belles surprises, il faudrait créer des "Astérix à la manière de" mais ça ... c'est un autre sujet. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... Eternel Astérix ! - Page 24 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

599Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Dim 29 Oct - 9:33

Raymond

Raymond
Admin

Ah oui, petite remarque importante ! On ne trouve pas dans cet album la fameuse "planche teasing" que Hachette nous avait montrée quelques mois plus tôt.

Regardons-là une fois encore !

Eternel Astérix ! - Page 24 Iris-b11

J'imagine qu'on la retrouve dans l'album grand format qui est sorti en même temps que l'édition standard. Twisted Evil

Je me contenterai quand même de l'édition normale.


_________________
Et toujours ... Eternel Astérix ! - Page 24 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

600Eternel Astérix ! - Page 24 Empty Re: Eternel Astérix ! Dim 29 Oct - 9:48

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Dans les références, le "Chargez" de la première vignette fait penser au capitaine Stark des Tuniques bleues Laughing

Eléanore

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 24 sur 26]

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum