Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La Reprise de Michel Vaillant

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 8]

26 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Lun 26 Nov - 21:42

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Cette "nouvelle saison" nous montre une série bien différente de celle de Graton. Cette option n'est pas dépourvue d'intelligence, car on voit ce que donnent ces suites de BD célèbres qui essaient désespérément d'imiter tous les détails du modèle original.
Ce qui est étrange, c'est que tu sembles ne voir que deux options pour une reprise d'une série célèbre : soit "une série bien différente", qui a l'air de te plaire, soit une suite qui "essaie désespérément d'imiter tous les détails du modèle original", que tu as l'air de fuir. Or, il y a au moins une autre option : faire du bon boulot en conservant, du modèle original, ses thèmes de base, sa force et son aura, et créer, tout simplement (créer une bonne histoire, un bon dessin). Quant au mimétisme de "tous les détails du modèle original", c'est un travers qui oblige à obéir à un cahier des charges, et qui permet surtout de masquer les manques et absences de qualité des repreneurs. Au moins, en reprenant bêtement les caractéristiques de l'original, les repreneurs se disent que les fans seront satisfaits. C'est jouer "petit bras" et considérer le problème avec des oeillères.
Quant à diverger de l'original, il arrive un moment où c'est tellement divergeant que la reprise n'a rien à voir, et que baptiser cette reprise du nom du héros premier (Michel Vaillant, Tanguy & Laverdure, Blake & Mortimer, Astérix, Alix, etc., qui on veut) est un artifice condamnable car tout juste bon à mieux vendre une "image de marque" comme l'a bien dit Damned. Voir aussi l'exemple d'Alix Senator qui n'a rien à voir, à mon humble avis, avec Alix (sauf le nom sur la couverture ; voir ce que je dis plus haut), et qui a été lancé surtout pour faire de la concurrence à Murena (Dargaud), aux Aigles de Rome (Dargaud) et au Troisième testament (Glénat). Les repreneurs ont été instrumentalisés, et on est loin de la pure création artistique.



Dernière édition par JYB le Lun 26 Nov - 23:45, édité 1 fois

27 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Lun 26 Nov - 23:41

Raymond

avatar
Admin
Bien sûr, il n'existe pas que deux solutions pour reprendre une BD. J'ajouterai d'ailleurs qu'aucune solution n'est condamnable à priori (surtout si elle bénéficie de l'approbation du créateur de la série).

En reprenant une BD célèbre comme Michel Vaillant, la nouvelle équipe a dû faire certains choix. Elle devait bien sûr rester fidèle à certaines caractéristiques de la série, mais elle devait également disposer d'une certaine marge de manoeuvre, afin de pouvoir créer quelque chose de nouveau. Il fallait donc trouver un compromis entre une certaine fidélité au modèle original, et la nécessité d'adapter la BD au monde contemporain.

Tu parles d'un "cahier des charges", et je pense qu'il doit bien y en avoir un, même si je ne le connais pas. La série actuelle reste très ressemblante à son modèle, et les thèmes de base n'ont pas changé. Dans ce nouvel album, je n'ai vu aucune infidélité à l'univers légué par Jean Graton.

Dans cette "nouvelle saison" de Michel Vaillant, Bourgne, Beneteau, Lapière et Philippe Graton ont modernisé la série (nous sommes en 2012, tout de même) de manière prudente, tout en essayant de trouver un ton plus actuel. Ce n'est plus du Jean Graton, car il avait une manière bien personnelle de raconter une histoire, mais c'est toujours le monde de Michel Vaillant qui continue d'évoluer. On retrouve les mêmes personnages (mais certains ont grandi), de même que le monde de la course automobile (mais ce sont des véhicules actuels). De plus, Philippe Graton est toujours là, et ce dernier a tout de même déjà scénarisé une dizaine d'histoires. Il y a donc une vraie continuité avec l'ancienne série, et on ne peut pas déclarer que cette nouvelle saison "n'a rien à voir" avec les précédents albums.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

28 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Lun 26 Nov - 23:51

JYB


vieux sage
vieux sage
Bon, avant d'aller me coucher (il se fait tard...), j'ai ajouté quelques lignes à la fin de mon précédent post... et le tien est arrivé dans l'intervalle...
Cela dit, je ne retire pas grand chose, pour ne pas dire : rien, à mon précédent post. Je passe le témoin à Damned qui va sans doute intervenir ici demain matin, et sans doute pour apporter de l'eau à mon moulin, et pour démonter ton argumentation...
Pour résumer : quitte à moderniser, rendre actuelle, contemporaine, une série ancienne, autant créer une toute nouvelle série, avec un autre héros, portant un autre nom. Trop facile de partir du succès d'une grande série comme Michel Vaillant, et de bâtir quelque chose d'autre que ce qui a assuré ce succès.
Pour prendre un exemple parlant : c'est comme quand on construit un immeuble à l'architecture nouvelle, sur les fondations d'un ancien immeuble. Une fois le nouvel immeuble construit, il ne reste que les cartes postales anciennes pour retrouver l'image de ce qu'était l'immeuble avant (et qui, en principe n'a rien à voir avec l'actuel). Un jour, j'ai dormi dans un hôtel, dans un grand port français, qui était installé dans l'ancienne Chambre de commerce de la ville. Du bâtiment, il ne restait d'apparent qu'un pignon de la façade en pierres, au sommet de laquelle est encore gravée la mention "Chambre de commerce". Ben oui, mais dans les murs, c'est un hôtel ! Rien à voir. Pourtant, c'est le même bâtiment, le même nombre d'étages, les mêmes fenêtres, le même pignon de façade, etc. Mais rien à voir avec la Chambre de commerce. Les reprises des BD classiques, c'est souvent pareil : quand on ouvre l'album de la reprise, ça n'a rien à voir avec ce qui a fait le sel et la qualité de la formule originale.
D'ailleurs, en face de cet hôtel, il y a un bâtiment à l'abandon qui sert d'entrepôt à tout et n'importe quoi, avec des pièces vides et ouvertes à tous les vents, et où les clochards parfois vont uriner. Sur la façade, il est écrit : "Bureaux portuaires". Ben non, ce ne sont plus les bureaux portuaires. Ceux qui entreraient dans ce bâtiment (en n'ayant pas remarqué l'aspect abandonné) font demi-tour en se disant : "Ah, ce n'est pas ça". Pareil quand on ouvre une BD qui est une reprise d'une série ancienne. Sauf que la reprise présente bien : belle couverture, belle impression, etc. Certes. Mais sur le fond, "Ah, ce n'est pas ça...".

29 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 8:53

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:

Tu parles d'un "cahier des charges", et je pense qu'il doit bien y en avoir un, même si je ne le connais pas. La série actuelle reste très ressemblante à son modèle, et les thèmes de base n'ont pas changé. Dans ce nouvel album, je n'ai vu aucune infidélité à l'univers légué par Jean Graton.

Dans cette "nouvelle saison" de Michel Vaillant, Bourgne, Beneteau, Lapière et Philippe Graton ont modernisé la série (nous sommes en 2012, tout de même) de manière prudente, tout en essayant de trouver un ton plus actuel. Ce n'est plus du Jean Graton, car il avait une manière bien personnelle de raconter une histoire, mais c'est toujours le monde de Michel Vaillant qui continue d'évoluer. On retrouve les mêmes personnages (mais certains ont grandi), de même que le monde de la course automobile (mais ce sont des véhicules actuels). De plus, Philippe Graton est toujours là, et ce dernier a tout de même déjà scénarisé une dizaine d'histoires. Il y a donc une vraie continuité avec l'ancienne série, et on ne peut pas déclarer que cette nouvelle saison "n'a rien à voir" avec les précédents albums.

Pourquoi moderniser une série qui restait en prise sur l'actualité du sport automobile, la devançant parfois ?
Sinon la changer au profit des formats standardisés d'aujourd'hui en lui faisant perdre son authenticité graphique ?

Sinon pour répondre à tes remarques :

Les véhicules actuels ont toujours été contemporains de la sortie des albums dans Michel vaillant, voire parfois futuristes (à noter que dans les pages vues, la seule vaillante que j'y ai repérée est un modèle dessiné par Jean Graton dans les débuts de la série, années 60) !

Les personnages qui grandissent, ou vieillissent ont toujours existé dans la série, hormis les héros qui, par définition en BD, ne vieillissent jamais ou alors de façon anecdotique !

Quant aux mêmes personnages, je suis désolé : hormis leurs noms, je ne retrouve pas les personnages de Michel Vaillant !
Là encore voir ma réflexion sur une transformation hypothétique de Tintin !

Quant à moderniser la série, il n'y a qu'une chose à faire, continuer à l'ancrer dans le présent, comme l'a toujours fait Jean Graton, et lui apporter un nouveau scénario inventif qui s'articule dans le monde présent et la réglementation sportive actuelle, ce qui est le plus difficile à faire (Jean Graton n'y a pas toujours réussi), or les scénarios de Philippe Graton (les derniers albums) montraient qu'on pouvait faire sans dénaturer le sel de la série (Paddock, Le sponsor, etc).

Ce genre de discussion a existé et existe encore plus franchement dans le cadre des séries phares de ce forum, et semblent naturelles a beaucoup d'entre nous tous !
Pourquoi ne pas reconnaitre les manques d'une reprise comme celle ci, ou j'ai vu que nous n'étions pas les seuls, JYB et moi, à ne pas avoir envie d'avoir une nouvelle série (nouvelle version de "Michel Vaillant") stéréotypée où on retrouve les mêmes styles, les mêmes modus opérandi de scénaristes, les mêmes couleurs, et un certain nivellement, info-graphisé, de l'aspect global des albums ?

Quand je fouille les rayons des nouveautés, dans les séries qui ne me sont pas habituelles, je ne sais même pas faire la différence au premier regard, et c'est ce qui m'a frappé, avant d'aller plus loin, pour ce nouvel opus de "Michel Vaillant" !

Que notre ami Raymond, que je respecte beaucoup malgré mon désaccord sur ce sujet, joue un rôle de modérateur en essayant de prendre un peu de hauteur sur le débat, je le comprends aisément, mais il oublie un aspect spécifique à toute série BD historique : c'est le coté affectif que le lecteur apporte à cette série (quelle qu'elle soit) qui en fait sa fidélité, et aucune règle marketing ne devrait oublier cela.

N'étant pas collectionneur de BD (malgré une bibliothèque bien remplie), mais amateur de BDs classiques, je garde cette liberté de ne pas suivre les auteurs dans cette nouvelle démarche de banalisation de cette série (à mon avis)....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

30 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 9:02

JYB


vieux sage
vieux sage
Déjà, une question importante : qu'entend Raymond (et qu'entendent ceux qui pensent comme lui) par : "moderniser une série" ? On prend une vieille série : Michel Vaillant, Buck Danny, Ric Hochet, Lefranc, Alix, etc., et on "modernise". Concrètement, ça veut dire quoi ?

31 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 9:07

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Déjà, une question importante : qu'entend Raymond (et qu'entendent ceux qui pensent comme lui) par : "moderniser une série" ? On prend une vieille série : Michel Vaillant, Buck Danny, Ric Hochet, Lefranc, Alix, etc., et on "modernise". Concrètement, ça veut dire quoi ?

Ce que j'ai dit : en faire une BD standardisée pour les générations actuelles .....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

32 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 9:18

JYB


vieux sage
vieux sage
Damned a écrit:
JYB a écrit:Déjà, une question importante : qu'entend Raymond (et qu'entendent ceux qui pensent comme lui) par : "moderniser une série" ? On prend une vieille série : Michel Vaillant, Buck Danny, Ric Hochet, Lefranc, Alix, etc., et on "modernise". Concrètement, ça veut dire quoi ?

Ce que j'ai dit : en faire une BD standardisée pour les générations actuelles .....

Raymond Damned
Oui mais la question était posée à "l'autre" Raymond...
Et ma question appelle des réponses moins vagues et plus circonstanciées : on fait quoi, au juste ? Au niveau du dessin, de l'histoire, des dialogues, des couleurs, du ton général, de l'axe directeur de la série, de l'introduction de nouveaux personnages (mais lesquels, ou de quels genres), etc.

33 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 9:24

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Treblig a écrit:Sans condamner aucunement Bourgne & consorts, je n'arrive pas à me passionner pour toutes ces bandes dessinées "sans âme". Evil or Very Mad

J'entends par cette expression ces dessins figés, réalisés essentiellement par ordinateur, où les personnages ressemblent davantage à des robots ambulants qu'à des êtres humains animés de véritables émotions (ce que les dessinateurs qui font encore tout à la main arrivent pourtant pour nombre d'entre eux à reproduire parfaitement). Rolling Eyes

Dans les nouvelles créations publiées par exemple dans "L'Immanquable", les exemples de ce type s'avèrent nombreux et je n'éprouve à les lire que bien peu d'attrait. No

Je ressens la même chose que Treblig. Disons aussi que notre jeunesse s'est envolée et nos héros se sont effacés avec elle. Pour retrouver le goût d'antan, il faut se replonger dans les anciens albums.

Il est inutile de vouloir maintenir une série en dénaturant sa substantifique moëlle. Or, à des degrés divers et quelle que soit la série dans le même cas, c'est quand même ce qui se passe aujourd'hui.

34 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 9:32

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Nous voici au moins quatre à penser la même chose :
Trebling, Pierre, Jyb et moi !
Ca rassure de ne pas se sentir tout seul ....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

35 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 9:54

Raymond

avatar
Admin
JYB a écrit:Déjà, une question importante : qu'entend Raymond (et qu'entendent ceux qui pensent comme lui) par : "moderniser une série" ? On prend une vieille série : Michel Vaillant, Buck Danny, Ric Hochet, Lefranc, Alix, etc., et on "modernise". Concrètement, ça veut dire quoi ?
Les aventures de Michel Vaillant sont toujours contemporaines. L'album actuel se passe en 2012 et il est donc naturel d'adapter certains détails pour qu'ils correspondent à notre époque.

C'est en tout cas comme ça que je le comprends. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

36 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 10:04

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Les aventures de Michel Vaillant sont toujours contemporaines. L'album actuel se passe en 2012 et il est donc naturel d'adapter certains détails pour qu'ils correspondent à notre époque.

C'est en tout cas comme ça que je le comprends. Rolling Eyes
Mais cela a toujours été depuis le premier album de la série : Ce n'est donc pas une nouveauté !

Ce qui l'est, c'est d'avoir dénaturé l'ambiance générale en dénaturant les personnages et le style de la série !

Si je prends l'exemple de "Blake et Mortimer", quelle que soit la qualité des scénariis, les auteurs se sont attachés à respecter le style de Jacobs au plus prés, tout au moins visuellement parlant !
Quel que soit l'album, ancien ou actuel, au premier coup d'oeil on sait qu'on est dans "Blake et Mortimer", même pour les albums parodie !

Là on ne reconnait plus rien si ce n'est décors, noms, et éventuellement contexte !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

37 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 11:29

Raymond

avatar
Admin
Est-ce le style du dessinateur qui te dérange ? Bourgne ne fait pas du Graton, c'est évident, mais il respecte tout de même les personnages. Je ne trouve pas qu'ils sont dénaturés.

Quant à l'ambiance générale de la série, elle avait déjà pas mal changé depuis quelques albums. En fait, elle s'est progressivement modifiée depuis que Philippe Graton a repris le scénario.

Il est clair que "le Michel Vaillant actuel" est très différent de la reprise de Blake et Mortimer. Dans cette dernière série, tous les dessinateurs essaient de calquer le style de Jacobs (André Juillard dit même qu'il "jacobinise" son trait), mais ... voilà voilà ... cela ne satisfait tout de même pas les amateurs de la série. Il me semble d'ailleurs que cette imitation n'est pas obligatoire pour une série réaliste. Il suffit au fond de représenter les personnages d'une manière ressemblante.

Cette reprise de Michel Vaillant me semble en fait tout aussi valable que celle de Buck Danny par Bergèse. Ce dessinateur avait son propre style, mais il s'est approprié avec succès les personnages, sans chercher à imiter à tout prix Victor Hubinon. Bourgne fait un peu la même chose avec Michel Vaillant.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

38 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 12:08

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Est-ce le style du dessinateur qui te dérange ? Bourgne ne fait pas du Graton, c'est évident, mais il respecte tout de même les personnages. Je ne trouve pas qu'ils sont dénaturés.

Quant à l'ambiance générale de la série, elle avait déjà pas mal changé depuis quelques albums. En fait, elle s'est progressivement modifiée depuis que Philippe Graton a repris le scénario.

Il est clair que "le Michel Vaillant actuel" est très différent de la reprise de Blake et Mortimer. Dans cette dernière série, tous les dessinateurs essaient de calquer le style de Jacobs (André Juillard dit même qu'il "jacobinise" son trait), mais ... voilà voilà ... cela ne satisfait tout de même pas les amateurs de la série. Il me semble d'ailleurs que cette imitation n'est pas obligatoire pour une série réaliste. Il suffit au fond de représenter les personnages d'une manière ressemblante.

Cette reprise de Michel Vaillant me semble en fait tout aussi valable que celle de Buck Danny par Bergèse. Ce dessinateur avait son propre style, mais il s'est approprié avec succès les personnages, sans chercher à imiter à tout prix Victor Hubinon. Bourgne fait un peu la même chose avec Michel Vaillant.

Eh non ! Le "Michel Vaillant" de Bourgne ne ressemble pas du tout au "Michel Vaillant" de Jean Graton !
Sur les derniers "Michel Vaillant" (3 ou 4 derniers) c'était surtout les décors qui étaient devenus simplistes, voire baclés, mais les personnages principaux avaient encore un air de parenté, quoique moins bien réalisés que par Jean Graton !
Sur ce plan précis, je n'accroche donc pas au dessin de Bourgne, autant pour le héros que pour les autres personnages, ce qui ne veut pas dire que je n'aimerais pas son dessin dans une autre circonstance, d'autant que sur le reste (décors) je n'ai rien à critiquer.
Graton lui même avait imposé son style à son studio comme une marque de fabrique, style que je pouvais critiquer pour les traits des personnages en tant que dessinateur, mais sur la durée, c'était devenu la marque de reconnaissance des héros et de l'auteur.
Je reviens toujours sur ma référence à un Tintin qui serait dénaturé ainsi : l'accepteriez vous ?

Pour la reprise de "Buck Danny" par Francis Bergèse (puisque tu y fais référence), c'est surtout l'environnement des héros qui s'est différencié des dessins de Hubinon, par contre, moi qui ne connaissait pas bien cette série à l'époque, je n'ai vu aucune différence sur les personnages , Bergèse s'étant efforcé (comme dans le cas de "Blake et Mortimer") de respecter leur traits, ce qui n'est pas le cas de Michel Vaillant, qui semble maintenant avoir des traits empatés, le vieillissant (un comble pour un héros de BD) !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

39 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 14:51

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Je viens de passer en ville et j'ai pris le temps de feuilleter attentivement, et longuement, cet album !
Jusque ici je n'avais vu que des extraits !

Je maintiens donc, et encore plus maintenant, ce que je subodorais précédemment !
En l'occurrence, pour moi il n'y a pas photo !

Pire : les personnages sont encore plus "torturés" que je ne le pensais, Elisabeth et Henri Vaillant étant dans cet album deux vieillards (deux croulants oserais je dire) et non les Papy et Mamie sympathiques, jusque dans leurs excès, des albums de Jean Graton !
Pour les autres, à part l'âge, ce n'est guère mieux !

On est loin des reprises des personnages de "Blake et Mortimer" ou de "Buck Danny", au niveau dessin tout au moins.

Comme je disais tout au début, ce ne sont pas les personnages de la série Michel vaillant,toujours .....vaillants, mais des personnages de BD contemporaine toujours agités par des états d'âme négatifs, et intérieurs, se traduisant sur leurs traits.
Tout le contraire d'une série qui se voulait toujours positive, contre vents et marées, et surtout contre les coups du sort infligés, à ses personnages, par son créateur.

Pour le reste, et pour ne pas être exclusivement négatif, on sent bien que le dessinateur (n'ayant pas lu, je ne parlerai pas du scénariste) a voulu faire un travail soigné sur les voitures et les décors !
On sent que sur ce point, il s'est appliqué à suivre les traces de Jean Graton.
Ses personnages, s'ils n'étaient pas censés représenter la famille Vaillante, seraient même des plus acceptables dans un tout autre contexte ....

Je maintiens donc : je n'achète et n'adhère pas .....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

40 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 17:25

Raymond

avatar
Admin
Effectivement, Michel Vaillant a pris quelques rides. Very Happy

Ceci dit, ce vieillissement n'est pas illogique. Dans l'histoire actuelle, son fils a environ 20 ans. Michel est donc au minimum un quadragénaire, voir même un quinquagénaire. Il est normal qu'il n'ait plus un visage juvénile. jap

Et si Michel Vaillant a plus de 40 ans, les autres membres de sa famille deviennent plus vieux également. Le dessinateur en a tiré les conséquences. siffle

Et puis ... en effet, ces "grands-parents" ont maintenant une physionomie plus contemporaine, voir même "torturée". Je concède qu'ils se présentent avec une apparence de vieillards, mais ce n'est pas scandaleux. Ce ne sont plus de "jeunes grands-parents", car ils vont bientôt être "arrière grands-parents" (du moins si le fils de Michel continue à faire des siennes).

Donc, je fais les mêmes constatations que toi, mais cela ne me choque pas. pirat


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

41 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 17:56

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Ceci dit, ce vieillissement n'est pas illogique. Dans l'histoire actuelle, son fils a environ 20 ans. Michel est donc au minimum un quadragénaire, voir même un quinquagénaire. Il est normal qu'il n'ait plus un visage juvénile. jap
Et si Michel Vaillant a plus de 40 ans, les autres membres de sa famille deviennent plus vieux également. Le dessinateur en a tiré les conséquences. siffle
Certes, mais ce sont les repreneurs qui ont décidé de vieillir Michel Vaillant (et tous les autres personnages aussi, chacun sautant une génération, ou une demi-génération). La question est : fallait-il créer un nouveau personnage qui est le fils de 20 ans de Michel Vaillant ? C'est une façon de "tuer le père" comme dirait l'autre, donc de "tuer" le héros et de le remplacer par le fiston.
Il n'y avait qu'à créer une nouvelle série, un nouveau héros (qui s'appellerait... je ne sais pas, au hasard : Alain Chevallier ?), tant le nouveau concept est différent sur le fond et la forme de la série Michel Vaillant qu'on a connue autrefois.
Mais je parle un peu dans le vide car je n'ai pas lu en détail le nouvel album, et je n'ai pas suivi non plus les derniers albums dus à Philippe Graton. Ceci est mon impression, établie sur la comparaison entre le nouvel album que j'ai feuilleté récemment, et les albums de la belle époque, que j'ai lus naguère. Si Damned a suivi ça de près, peut-être peut-il peaufiner mon analyse...?

42 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 18:54

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Raymond a écrit:Ceci dit, ce vieillissement n'est pas illogique. Dans l'histoire actuelle, son fils a environ 20 ans. Michel est donc au minimum un quadragénaire, voir même un quinquagénaire. Il est normal qu'il n'ait plus un visage juvénile. jap
Et si Michel Vaillant a plus de 40 ans, les autres membres de sa famille deviennent plus vieux également. Le dessinateur en a tiré les conséquences. siffle
Certes, mais ce sont les repreneurs qui ont décidé de vieillir Michel Vaillant (et tous les autres personnages aussi, chacun sautant une génération, ou une demi-génération). La question est : fallait-il créer un nouveau personnage qui est le fils de 20 ans de Michel Vaillant ? C'est une façon de "tuer le père" comme dirait l'autre, donc de "tuer" le héros et de le remplacer par le fiston.
Il n'y avait qu'à créer une nouvelle série, un nouveau héros (qui s'appellerait... je ne sais pas, au hasard : Alain Chevallier ?), tant le nouveau concept est différent sur le fond et la forme de la série Michel Vaillant qu'on a connue autrefois.
Mais je parle un peu dans le vide car je n'ai pas lu en détail le nouvel album, et je n'ai pas suivi non plus les derniers albums dus à Philippe Graton. Ceci est mon impression, établie sur la comparaison entre le nouvel album que j'ai feuilleté récemment, et les albums de la belle époque, que j'ai lus naguère. Si Damned a suivi ça de près, peut-être peut-il peaufiner mon analyse...?

Ca ne choque pas Raymond qu'on fasse vieillir les héros de BD, il oublie simplement qu'ils vieillissent naturellement à la vitesse de la BD c'est à dire nettement plus lentement que nous. Mais là, disons que leur âge biologique les a rattrapés !

Et je suis d'autant plus d'accord avec l'analyse de JYB, que le fils de Michel Vaillant, à 20 ans, aurait quitté l'enseignement depuis longtemps et serait déjà un champion automobile qui aurait pu initier une nouvelle série de BD sous son propre nom sans que cela ne prête à contestation !
Là nous avons surtout de jeunes auteurs qui voient les gens âgés avec des yeux jeunes, sans se rendre compte qu'avec l'allongement de l'espérance de vie actuelle, les gens dits du troisième age paraissent beaucoup moins vieux aujourd'hui que les gens de 40 50 ans des années cinquante.
Je continue de penser qu'ils n'ont pas compris l'essence même de la série et n'y ont vu que des histoires de champions dans des bolides de courses ....

Je maintiens tout ce que j'ai dit précédemment, et entre autre que Buck Danny, encore plus vieux que Michel Vaillant devrait maintenant piloter un fauteuil roulant si l'on suit de raisonnement de Raymond et créer une patrouille acrobatique au sein du 214eme hospital squadron.....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

43 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 19:14

JYB


vieux sage
vieux sage
Question : quel est l'âge de Michel Vaillant dans la série (hors ce nouvel album) ?

44 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 19:38

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Question : quel est l'âge de Michel Vaillant dans la série (hors ce nouvel album) ?

Pour moi, 32/33 ans ?

45 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 20:45

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour faire une (très) courte pause dans ce débat vif ("très vif", comme disait Serge Moati quand il animait son émission politique du Dimanche Soir sur France 5 Smile ) entre les "Gratoniens" et les "Bourgniens" , voici une annonce parue dans le numéro 32 du Journal Tintin (ed.belge) en 1959.





46 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 22:24

Raymond

avatar
Admin
Merci Treblig ! Very Happy

Puisqu'on est dans les dessins, attardons-nous un peu sur la manière avec laquelle Bourgne dessine le personnage principal. Wink

Michel Vaillant a effectivement pris quelques rides, et son visage est devenu moins lisse.


Bourgne lui donne par ailleurs des expressions inédites, que l'on n'a pas vraiment l'habitude de voir. C'est peut être cela qui dérange Damned ?


Ces mimiques restent toutefois adéquates et bien observées. Elles ne sont pas répétitives, et le dessin de Bourgne est souple.


Globalement, le personnage reste finalement le même. Il est bien reconnaissable.



Conclusion : ce n'est plus le même dessin, ni les mêmes mimiques, car Marc Bourgne a un autre style. On pourrait croire que c'est une nouvelle série qui démarre, mais on retrouve les mêmes personnages et le même milieu (les constructeurs et les pilotes d'automobile). Le scénariste continue par ailleurs à faire du "family strip", en ajoutant un nouveau personnage (le fils de Michel) et ce nouveau Michel Vaillant est tout simplement une suite. Les auteurs respectent les caractéristiques principales de l'oeuvre originale, tout en adaptant certains détails.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

47 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 23:13

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:

Conclusion : ce n'est plus le même dessin, ni les mêmes mimiques, car Marc Bourgne a un autre style. On pourrait croire que c'est une nouvelle série qui démarre, mais on retrouve les mêmes personnages et le même milieu (les constructeurs et les pilotes d'automobile). Le scénariste continue par ailleurs à faire du "family strip", en ajoutant un nouveau personnage (le fils de Michel) et ce nouveau Michel Vaillant est tout simplement une suite. Les auteurs respectent les caractéristiques principales de l'oeuvre originale, tout en adaptant certains détails.

Est-ce un enfant caché où qu'il a eu avec Françoise ? Smile

48 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mar 27 Nov - 23:51

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond, il faudrait que tu mettes côte à côte des portraits dessinés par Marc Bourgne et d'autres par Jean Graton lui-même, pour mieux comparer et se remettre en mémoire tout ça.
Et tu ne juges que les dessins de la tête de Michel Vaillant. Il faut juger et comparer tout ce qui constitue la BD, à savoir le fond et la forme. Car Damned a critiqué le fond ET la forme.



Dernière édition par JYB le Mer 28 Nov - 10:02, édité 1 fois

49 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mer 28 Nov - 9:48

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Après avoir "fini" Barbe-Rouge, Bourgne est sur le bon chemin pour Michel Vaillant ... Smile

50 Re: La Reprise de Michel Vaillant le Mer 28 Nov - 10:13

JYB


vieux sage
vieux sage
Pierre a écrit:Après avoir "fini" Barbe-Rouge, Bourgne est sur le bon chemin pour Michel Vaillant ... Smile
Tu es dur, voire mauvaise langue, Pierre... Toujours pareil : les lecteurs qui découvriraient aujourd'hui le "Michel Vaillant" de Lapière et Bourgne peuvent très bien être séduits ; c'est juste la différence entre "avant" et "maintenant" qui nous tarabuste, nous, vieux lecteurs. Question : et les nouveaux lecteurs qui découvrent Michel Vaillant à travers ce nouvel album, quand ils vont découvrir les anciens albums dus à Jean Graton, comment les jugeront-ils ? En tout cas, il devraient voir une nette différence à plusieurs niveaux.
Personnellement, je ne dirais jamais que la nouveauté Michel Vaillant est mauvaise, je me l'interdis, surtout que je ne le pense pas, mais c'est le changement assez net qui m'incite à penser que, d'une façon générale pour n'importe quelle série subissant ce sort, il ne faut pas reprendre une série après le décès (ou l'abandon) du créateur d'origine.
A moins de trouver LA perle rare qui reprend telle ou telle série à l'identique ? Si tant est qu'il faille vraiment poursuivre une série, ce qui est encore à discuter, ce qu'on fait ici d'ailleurs depuis des années sans nous mettre d'accord.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum