Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Alix Senator 1

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Aller en bas  Message [Page 8 sur 8]

176 Re: Alix Senator 1 le Dim 28 Juil - 11:52

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Je réagirai seulement au "procédé des inversions" sous le premier alinéa Saturnales. C'est une technique scénaristique bien connue, que je vérifie souvent dans les scénarios de péplums par rapport au récit historique original. Tel personnage est typé dans sa « réputation historique ».

Tout le monde sait qu’Horace est un lâche, car il a fuit devant les 3 Curiaces. Tout le monde sait que son père regrette qu’il ne se soit pas plutôt fait tuer. (Que voulez-vous qu’il fit contre trois ? Qu’il mourût, ou qu’un beau désespoir le secourût » - je cite de mémoire). Ce n’est qu’ensuite qu’il les tue tous les 3, donnant la victoire à Rome, et devient un héros.

Donc dans le film LES HORACES ET DES CURIACES (Terence Young, 1961), Alan Ladd/Horace est réputé lâche dès les premières minutes du film, car (blessé) il a disparu au cours d’une bataille rangée contre les Albains. Ceci bien avant le fameux duel contre les Curiaces, qui n’intervient qu’à la fin du film. Et tout au long du film il traîne cette réputation de lâche, dont il lui va falloir se racheter. J’ai souvent relevé cela au cinéma comme ailleurs (me rappelle plus où j’ai noté ça, mais j’en avais dressé toute une liste). C’est en somme la technique du spoiling où il s’agit de renchérir sur les connaissances basiques du spectateur (ou du lecteur, dans une BD).
Me rappelle aussi d’une scène de casino à Macao ou à Hong Kong dans je ne sais plus quel Bob Morane. Sans trop se casser la tête Henri Vernes avait copié-collé la même scène, à la ligne près, dans deux romans. Avec cette nuance, la copie disait exactement l’inverse de l’original. Ce qui ici est blanc, est noir-là. Bob gagne aux cartes/Bob perd ; les gorilles sont rossés/les héros sont rossés (et tombent entre les mains des méchants : c’était le but)….

Ou pour prendre un exemple plus récent : comparez les saisons 1 et 2 de la série ROME, et vous constaterez l’inversion des personnalités de Vorenus et Pullo. De rigoureux et honnête dans la S1, Vorenus devient un brigand veule dans S2. Et c’est Pullo, le mauvais sujet de la S1, qui vient lui sauver la mise dans la S2.

Oui, j’avait aussi remarqué les inversions systématiques entre la série mère et ALIX SENATOR, Khephren fils d’Enak qui prend ascendance sur Titus fils d’Alix etc. Mais c’est de bonne guerre. Valérie Mangin connaît son job !

177 Re: Alix Senator 1 le Dim 28 Juil - 12:56

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Oouuups ! Sorry : « Oui, j’avais aussi remarqué… » (et non « j’avait »).

Je pourrais ajouter deux ou trois petites choses à la liste des inversions, que ne semble pas avoir capté Jessie Bi sur du9 :

V. Mangin a conçu un plan quinquennal pour ALIX SENATOR, son récit va se dérouler sur 3 albums ; Martin n’a jamais eu de plan, il a improvisé dans l’urgence ALIX L’INTREPIDE, puis écrit ses scénarios, certains très longtemps à l’avance – j’ai vu sortir bien des années plus tard des titres dont il m’avait autrefois parlé, mais dans le désordre, sans les inscrire dans une structure temporelle précise (*). La série mère se déroule dans un non-temps (un vague circa -50). LES AIGLES DE SANG se déroulent en -12. C’est net. C’est précis.
En dehors du fait qu’au début de la saga il soit fait des allusions précises comme le désastre de Carrhae (juin 53) (ALIX L’INTREPIDE), au siège d’Alésia (automne 52) (LE SPHINX D’OR) ou à celui d’Avaricum (début 52) (LES LEGIONS PERDUES), Alix vit dans une bulle spatio-temporelle où toutes les rencontres archéologiques sont possibles, comme de voir des Egyptiens de l’Age du Bronze). Ce qui n’est pas une critique, juste une constatation.

V. Mangin est historienne ; J. Martin était avant tout un artiste. Elle part de fait historiques datés : le suicide sacrilège de Merula, les morts de Lépide et d’Agrippa. Martin partait plutôt d’émotions esthétiques.
Son CHEVAL DE TROIE doit beaucoup à l’exposition consacrée aux envois des architectes de l’Ecole française de Rome (et d’Athènes), à Paris au début des ‘80.
De même IORIX LE GRAND doit énormément aux travaux de Jean-Pierre Adam sur l’architecture militaire grecque (que Martin transpose en Gaule sans trop se poser de question).
Et sa reconstitution – via Moralès – d’Altus Rhenus au début des BARBARES se fonde largement sur le Parc Archéologique de Xanten (la Castra Vetera historique). Que cette restauration fasse référence au IIIe s. de n.E. (et qu’au temps de Jules César les Romains n’aient jamais bâti de camps retranchés autrement qu’avec des palissades de bois), Martin s’en moquait je pense. Son Antiquité était intemporelle. Tout le contraire de la démarche d’un historien, en somme.

L’avenir nous dira si Valérie Mangin saura structurer les aventures d’ALIX SENATOR selon une ligne du temps rigoureuse, comme le Gordien de Steven Saylor (qui, après une dizaine de romans, a finalement dû jeter l’éponge, son héros étant devenu trop vieux – ses aventures courant de -80 à -48, soit sur 32 ans). Ou si, comme dans la série mère, elle devra tordre le cou à la chronologie et se permettre des allers-retours temporels…
_____________

(*) La plus cocasse étant LE LAC SACRE, qui a départ était une aventure l’Alix, se passant dans l’île de Sein, avec des druidesses sanguinaires. Et qui à l’arrivée était une aventure d’Oron n’ayant plus rien à voir avec le projet original qui semble être devenu, après de nouveaux avatars, LA CITE ENGLOUTIE.

178 Re: Alix Senator 1 le Dim 28 Juil - 19:23

Raymond

avatar
Admin
Il est vrai que du temps de Jacques Martin, on accordait moins d'importance à la précision de la chronologie historique. C'est une des différences principales que présente Alix (la série classique) par rapport à une série comme Murena.

A cet égard, Alix Senator montre de nettes influences contemporaines. La précision du cadre historique évoque plutôt le modèle de Murena, tout en respectant le cadre et les événements définis par Jacques Martin.

Par rapport à cette technique du "spoiling", cela réveille certains souvenirs. Il est clair que tous les scénaristes classiques de la BD (Goscinny, Charlier, Greg) l'utilisaient abondamment (surtout Charlier, d'ailleurs). C'était un procédé un peu lourd, à la longue, et Jacques Martin ne l'utilisait pas beaucoup, me semble t-il ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

179 Re: Alix Senator 1 le Dim 28 Juil - 19:50

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
En fait, je ne parlais pas de l'inversion à l'intérieur même des codes de Martin, mais de l'inversion des codes entre la série mère et ALIX SENATOR.

De même l'inversion dans la reprise d'un épisode "historique" dans une fiction postérieur (Horace).

Mais j'ai peut-être prêté à confusion en montrant que cette technique pouvait également être utilisée à l'intérieur même d'une oeuvre (Rome, Bob Morane).

180 Re: Alix Senator 1 le Lun 2 Sep - 15:46

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Et voilà mon dossier ALIX SENATOR en ligne : http://www.peplums.info/pep55o.htm

Bonne lecture, si vous voulez approfondir quelques subtilités historiques, ou redécouvrir l'univers de Valérie Mangin (la troisième page est consacrée aux CHRONIQUES DE L'EMPIRE ROMAIN GALACTIQUE).

(s) AJAX SENATOR

181 Re: Alix Senator 1 le Ven 26 Sep - 11:53

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
AJAX a écrit:Et voilà mon dossier ALIX SENATOR en ligne : http://www.peplums.info/pep55o.htm

Bonne lecture, si vous voulez approfondir quelques subtilités historiques, ou redécouvrir l'univers de Valérie Mangin (la troisième page est consacrée aux CHRONIQUES DE L'EMPIRE ROMAIN GALACTIQUE).(s) AJAX SENATOR

Ton dossier est passionnant AJAX ! Je viens en effet de le découvrir après avoir lu hier le premier volume d'Alix Senator qui m'a paru fort intéressant et dont je trouve le principe excellent : donner au personnage un devenir, changer pour marquer cela graphiquement de dessin, tout en restant dans le réalisme, apporter de surcroît un dramatise de l'image qui convient admirablement au sujet, tout cela me plaît beaucoup. Rien n'aurait été plus regrettable que de se contenter de vieillir le personnage dans le même style que celui de Jacques Martin. Les auteurs ont compris que cette nouvelle époque de la vie de notre personnage exigeait cette métamorphose stylistique. De même, il est intéressant qu'Alix parvenu à la cinquantaine ait été marqué par un deuil en la perte d'Enak, qu'il ait un fils et éduque également le fils de son compagnon perdu, qu'il ait acquis un statut d'homme mûr lui permettant de continuer d'intervenir dans la vie politique de Rome et de rester ainsi le proche d'Auguste, une fois son ancien camarade de jeunesse passé de son identité d'Octave à celle du premier empereur.
Il y a de plus dans cet album des cases d'une beauté merveilleuse, non pas seulement les vues de Rome d'une virtuosité exceptionnelle :


Image hébergée par servimg.com



Je songe aussi aux vues de la campagne dont celle-ci avec sa route, qui me fait penser à certains sujets de paysages italiens avec vue d'une route et des portes d'une ville à l'arrière-plan des environs de Rome dans la peinture classique ou celle du XIX° siècle - on peut aussi penser aux Alyscamps :

Image hébergée par servimg.com


Cette lecture m'a vivement encouragé à lire le second volume de la série, en attendant le troisième.

http://www.marchenriarfeux.net

182 Re: Alix Senator 1 le Ven 16 Oct - 16:51

Raymond

avatar
Admin
Sur Alix Mag, Stéphane nous annonce la sortie d'une intégrale du premier cycle, publiée en noir et blanc.  



Cet album sera publié le 25 novembre, en même temps que le tome 4 d'Alix Senator !

Quand tous les livres sortent en même temps, il y en a forcément quelques uns que l'on laisse de côté. Je crains qu'il en soit ainsi pour cette intégrale. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

183 Re: Alix Senator 1 le Dim 25 Mar - 10:27

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Le 16 mai, Alix senator 1 "Aquilae cruoris" sort en version latine. ça peut être un beau cadeau pour les collectionneurs.
http://alixmag.canalblog.com/archives/2018/03/24/36258259.html#comments


184 Re: Alix Senator 1 le Dim 25 Mar - 10:34

Raymond

avatar
Admin
Cela me rappelle ! Quand j'étais plus jeune, je m'étais acheté quelques BD en allemand pour mieux apprendre la langue.

Résultat : aujourd'hui, je ne le parle toujours pratiquement pas. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

185 Re: Alix Senator 1 le Dim 25 Mar - 10:41

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
ja, aber du musst Deutsch lernen

186 Re: Alix Senator 1 le Dim 25 Mar - 22:20

Icovellauna

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Cela me rappelle ! Quand j'étais plus jeune, je m'étais acheté quelques BD en allemand pour mieux apprendre la langue.

Résultat : aujourd'hui, je ne le parle toujours pratiquement pas. Wink

Apprendre une langue étrangére rien qu'en lisant des bd ? Ce serait génial...mais hélas, cela ne suffit pas ! Wink

187 Re: Alix Senator 1 le Lun 26 Mar - 7:20

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Y-en-a-t-il qui compte l'acheter ce T1 en version latine? La couverture est superbe.

188 Re: Alix Senator 1 le Lun 26 Mar - 9:32

Raymond

avatar
Admin
Pour ma part, je ne suis pas un collectionneur systématique de tout ce qui sort et je ne vais certainement pas l'acquérir.

Mais peut-être que jfty ... ou Stéphane ... Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

189 Re: Alix Senator 1 le Lun 26 Mar - 11:45

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Pour ma part, je ne suis pas un collectionneur systématique de tout ce qui sort et je ne vais certainement pas l'acquérir.

Mais peut-être que jfty ... ou Stéphane ...  Wink
C'est sur ! study

190 Re: Alix Senator 1 le Lun 26 Mar - 11:58

jfty

avatar
grand maître
grand maître
Certainement Smile

191 Re: Alix Senator 1 le Lun 26 Mar - 12:14

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Le T1 de Murena était également sorti en version latine, celui-là j'ai regretté de ne pas l'avoir acheté.

192 Re: Alix Senator 1 le Lun 26 Mar - 17:34

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Non, si Casterman me l'offre, ok, sinon, non.

http://alixmag.canalblog.com/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 8 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum