Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un site de lecture de BD en ligne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Un site de lecture de BD en ligne le Mer 12 Mai - 9:18

Invité


Invité
Le site Izneo vient d'ouvrir. Il propose la lecture en ligne de BD de son catalogue, dont le premier Lefranc, moyennant payement, bien sûr . Je ne sais pas quel sera le succès, car lire une BD entière sur le net ne m'enchanterait pas. Mais ça peut être intéressant d'y jeter un coup d'oeil avant de l'acheter, ça coûtera quand même 1,99€, mais ce n'est somme toute pas grand-chose.
Petit détail : le Lefranc est gratuit pour 10 jours d'accès...

http://www.izneo.com/

Raymond

avatar
Admin
Pour ma part, je ne suis pas très emballé par ce genre de site (de même que par la lecture en ligne). Rolling Eyes

Je pense que le plus grand intérêt d'Internet, c'est surtout de mettre à disposition du public des BD dont l'édition n'est pas commercialement rentable. C'est d'ailleurs ce qu'ont commencé à faire Coconino ou le Coffre à BD, et on peut dire que cette diffusion "complémentaire" de vieilles BD oubliées est bienvenue.

Diffuser en ligne des BD à succès comme Lefranc, cela me semble une fausse bonne idée. Bien sûr, cela ne coûte pas cher à produire, mais qui est-ce que cela va intéresser ? Les vrais amateurs possèdent déjà les albums, je pense, et ils vont ignorer ce site. Pour ceux qui ne connaissent pas Lefranc (les jeunes lecteurs surtout), j'imagine mal qu'il soient d'accord de payer pour lire en ligne une BD qu'ils ne connaissent pas. Pour se faire une idée sur une série qu'on ne connait pas, il est tout de même assez simple (et moins cher) d'emprunter le livre dans une bibliothèque (Lefranc, cela se trouve partout). Par ailleurs, la lecture sur papier d'une histoire en image est infiniment plus agréable que la lecture en ligne.

Je me demande si ce genre de site a un grand avenir ? Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Oui, tout à fait d'accord, d'autant que, pour reprendre les propos de Jean-Marc, si on veut "jeter un coup d'oeil avant d'acheter une bd", le plus simple consiste à se rendre chez un libraire ou une grande enseigne.

C'est une méthode que, pour ma part, j'applique depuis toujours et rien n'est plus simple, c'est gratuit et, en plus, cela évite aux articulations de rester immobiles !!

Invité


Invité
Je comprends votre réaction, qui est aussi la mienne, mais je me garderais d'affirmer que ce genre de site n'a aucun avenir. Nous raisonons comme des gens de notre génération, mais actuellement, tout, absolument tout passe par le net pour les jeunes. Qu'on le veuille ou non, on vit dans l'univers de "l'instantanéïté", où tout doit être disponible directement. Il y a maintenant aussi les livres électroniques ou e-books qui rendent la lecture plus confortable. Bien sûr, il y a quelques bibliothèques dans les grandes villes, mais y voyez-vous souvent des jeunes, autrement que pour de la documentation scolaire? En plus, toutes les BD ne sont pas disponibles, tandis que sur un site ce sera plus facile.
Bref, je ne suis pas du tout persuadé que ce genre de site n'a aucun avenir, que du contraire.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Ah mais, sur l'avenir de ce type de site, je ne me fais aucun souci, bien au contraire, compte tenu qu'un grand nombre d'internautes (toutes générations confondues d'ailleurs !!) préfère qu'on lui propose un catalogue de bandes dessinées préétabli plutôt que de faire l'effort (physique et intellectuel) de se rendre compte par eux-mêmes de ce qui existe dans ce domaine.

En général, ce sont souvent les mêmes qui ne connaissent de la bande dessinée que celle exposée dans les rayons des grandes surfaces, donc forcément les têtes de gondole.

bruno

avatar
grand maître
grand maître
IZNEO est en fait la réponse du Groupe Média (Dargaud, Dupuis Lombard), associé à Flammarion (Casterman, Fluide, Jungle) et Bamboo, afin de contrer les possibles offensives des "ricains" Amazon et consort. L'objectif est de proposer tout d'abord une bibliothèque en ligne dans laquelle on peut "louer" le contenu numérique d'un livre pendant une dizaine de jours. L'étape suivante sera la vente du contenu numérique. Les problèmes sont nombreux : d'une part, vous avez sans doute entendu parler de la "fronde" des auteurs qui s'insurgent car leurs droits ne seraient pas suffisamment en accord avec ce nouveau mode de commerce. D'autre part, les réseaux de librairies (dont Canal BD) ont moyennement apprécié une démarche dans laquelle ils semblaient au départ exclus. Bon, les choses évoluent et il est certain que le livre numérique se développera. la lecture se fera sur ordi, sur smartphones et évidemment sur tablettes type iPad. Chez Canal BD, nous développons déjà un moment une librairie de BD numériques via l'applet iPhone. Nous travaillons actuellement sur une boutique e-commerce qui proposera non seulement les livres papier, mais aussi les contenus numériques et tout cela sera interconnectable selon tous les supports existants ou à venir. Les vraies questions sont encore sans réponse : quel sera le consommateur/lecteur de BD numérique ? Quel sera le prix qu'il sera prêt à payer ? Comment va t'on réussir le lien entre la librairie physique et le livre numérique (de ce côté, nous avons notre idée et une stratégie qui sera mise en place bientôt) ? La TVA du livre numérique évoluera t'elle vers celle du livre papier (5.5%)? Y aura t'il une loi sur le Prix unique du livre numérique comme c'est le cas sur le livre papier (la loi Lang) ?
Par contre, nous sommes persuadés que le livre numérique ne tuera pas le livre papier (tout comme la télé n'a pas tué le cinéma et le théâtre mais les a obligé à évoluer). Apparaîtront peut être bientôt des nouveaux magazines en ligne qui, sous la houlette de professionnels de la BD, permettront à de jeunes auteurs de se faire les dents avant le lancement dans le grand bain de l'édition (on retrouverait ainsi les plaisirs des anciens journaux Tintin , Pilote ou Spirou dans lesquels nous découvrions de jeunes pousses pleines de promesses)?
C'est une "nouvelle frontière" qui s'ouvre devant nous et c'est passionnant !

http://www.canalbd.net

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Jean-Marc a écrit: Il y a maintenant aussi les livres électroniques ou e-books qui rendent la lecture plus confortable.

Je ne sais plus où (sur ce site ou celui de la Marque jaune), il y a eu une discussion sur les "BD électroniques"... Le consensus était que ça ne vaudrait jamais le papier... Je pensais aussi la même chose, je suis habitué aux livres en papier et je suis attaché jusqu'à l'odeur de l'encre, du papier ou de mes anciens "Bob Morane" et autre "Marabout" de mon enfance...

Mais j'ai dernièrement eu l'occasion de lire une BD de Spiderman sur I-Phone et j'ai changé d'avis ! C'est extraordinairement bien fait et vraiment agréable à lire ! Sans parler de la qualité intrinsèque des productions d'éditeurs comme Marvel ou DC, que ce soit sur papier ou non ! L'image est tellement plus lumineuse ! C'est la même différence qu'entre une photo papier et une diapositive (pour ceux qui se souviennent) ou d'une photo vue sur un bon écran d'ordinateur... De plus, on peut paramètrer la lecture, par exemple choisir d'avoir une vue globale de la planche avant ou après la vue image par image... Si on a une image panoramique, il y a un traveling qui permet de d'abord lire les dialogues des personnages à la gauche de l'image, puis à la droite... Le défilement est fluide, il suit le sens naturel de lecture, c'est vraiment confortable... Et de plus, chez Marvel ce ne sont pas des pingres : vous avez droit à tout un catalogue de démonstration gratuit d'histoires complètes (pas seulement les premières pages pour vous appâter, vraiment tout l'album!)

Mais, depuis, j'ai eu l'occasion d'essayer cette pure merveille technologique qu'est l'I-Pad !... Et, là, on a vraiment la machine à lire idéale ! Que ce soit pour des BD, des livres classiques, des livres illustrés, des magazines... Le format est idéal, l'écran est vraiment extraordinaire, on peut lire à l'extérieur, avec un angle d'incidence même très élevé... On tourne les pages avec son doigt et elles tournent comme des vraies pages (c'est difficile à décrire, il faut vraiment essayer!)... On peut choisir les polices, la taille, la luminosité, se constituer des bibliothèques sur des étagères virtuelles... En laissant son doigt sur un mot, on a la définition du dictionnaire (très pratique pur lire des ouvrages en langue étrangère)... Avec deux doigts, en touchant l'écran, on agrandit ou diminue la taille des images... Pour les livres illustrés (par exemple Alice au Pays des merveilles), les illustrations s'animent, en déplaçant le livre, on peut guider Alice quand elle tombe dans le puits... Et pour les magazines, c'est vraiment l'idéal... On agrandit les articles, on active des interviews, on fait bouger les photos, tout cela en effleurant l'écran... Vraiment, il faut essayer: c'est merveilleux !

Invité


Invité
Comme quoi, il faut rester ouvert et ne jamais dire jamais
Je me souviens du discours de beaucoup de gens à l'avènement d'internet, lui trouvant tous les maux possibles et qui, maitenant, passent des heures derrière leurs claviers. Idem pour facebook qui allait tuer les relations humaines, dont peu de gens voyaient l'utilité et qui y sont presque tous passés.
Mais les anciens ont entendu les mêmes critiques quand la télé est née aussi...

Raymond

avatar
Admin
Peut être alors que la BD sur I-Pad a un avenir ... Sigh ! Sad


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

10 Re: Un site de lecture de BD en ligne le Lun 17 Mai - 21:39

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Pour ma part, je donnerais toujours la priorité au livre. Je préfère le papier à un condensé d'électronique aussi bien fait soit-il ...

11 Re: Un site de lecture de BD en ligne le Jeu 27 Mai - 22:33

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Bon sang ! C'est si compliqué d'aller chercher un livre, gratuitement, à la bibliothèque ?

http://planbd.blogspot.com

12 Re: Un site de lecture de BD en ligne le Jeu 27 Mai - 22:47

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Oui, mais, à la bibliothèque, ce n'est pas le lieu idéal pour faire des apéros géants.

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
Pierre a écrit:Pour ma part, je donnerais toujours la priorité au livre. Je préfère le papier à un condensé d'électronique aussi bien fait soit-il ...
Moi aussi

JYB


vieux sage
vieux sage
Michel Jacquemart a écrit:Mais, depuis, j'ai eu l'occasion d'essayer cette pure merveille technologique qu'est l'I-Pad !... Et, là, on a vraiment la machine à lire idéale ! Que ce soit pour des BD, des livres classiques, des livres illustrés, des magazines... Le format est idéal, l'écran est vraiment extraordinaire, on peut lire à l'extérieur, avec un angle d'incidence même très élevé... On tourne les pages avec son doigt et elles tournent comme des vraies pages (c'est difficile à décrire, il faut vraiment essayer!)... On peut choisir les polices, la taille, la luminosité, se constituer des bibliothèques sur des étagères virtuelles... En laissant son doigt sur un mot, on a la définition du dictionnaire (très pratique pur lire des ouvrages en langue étrangère)... Avec deux doigts, en touchant l'écran, on agrandit ou diminue la taille des images... Pour les livres illustrés (par exemple Alice au Pays des merveilles), les illustrations s'animent, en déplaçant le livre, on peut guider Alice quand elle tombe dans le puits... Et pour les magazines, c'est vraiment l'idéal... On agrandit les articles, on active des interviews, on fait bouger les photos, tout cela en effleurant l'écran... Vraiment, il faut essayer: c'est merveilleux !
Je ne connais pas encore l’I-Pad, aussi, je vais parler un peu dans le vide…
Personnellement, en tant qu’auteur, éditeur, mais surtout lecteur, je ne pense qu’au confort de la personne qui lit une BD. Une telle lecture ne doit être qu’une activité de détente pour lui faire oublier les ennuis de la vie quotidienne et la plonger dans des aventures extraordinaires. Or n'est-ce pas stressant, perturbant, de devoir manipuler son écran numérique (là où est lue la BD) en touchant avec les doigts, en agrandissant, en rapetissant les images, en faisant glisser ceci, etc. Toutes ces manipulations déconcentrent le lecteur, et le détournent de l’objet principal : être plongé dans des aventures merveilleuses qui lui font oublier tout le reste.
J’ai personnellement été contacté, comme tous les éditeurs BD je crois, par deux boîtes qui se sont spécialisées dans la vente en ligne de BD numérisées et que l’on peut lire sur tous supports numériques, et en particulier sur I-pod (je dis : I-Pod, il n’était pas question d’I-Pad à l’époque). Elles s’appellent Ave Comics et Forecomm. Netteté des images formidable. Oui mais bon… J’ai été plutôt déçu du résultat et n’ai signé les contrats que parce que ça ne me coûtait rien, ça ne mange pas de pain, tous les problèmes techniques et commerciaux sont gérés par les boîtes, ça peut me faire de la pub, etc.
Un truc que j’ai dit aux responsables des deux boîtes, mais qui leur est passé par-dessus la tête à 15 000 pieds, et l’un m’a même regardé comme si j’étais un extra-terrestre en m’écoutant (ou plutôt en faisant semblant de m’écouter) : cette façon de visionner sur un écran, image par image, "casse" complètement la mise en page de chaque planche. Or, on sait que les dessinateurs recherchent une harmonie dans l’ensemble de chaque planche ; moi-même, au scénario, je calcule mon coup pour une certaine densité d’action et de dialogues, et surtout pour amener le fameux suspense de bas de page. Tout ce travail préparatoire, tout cet aspect visuel, est balayé d’un revers de la main par la diffusion sur un petit écran où ne défilent les images qu’une par une, et souvent tronquées parce que pas adaptées au format de l'écran (un image apparaît, un zoom se fait sur une bulle pour pouvoir la lire, ou l’inverse : apparaît d’abord une partie d’image - la partie à lire - puis un zoom arrière permet de voir l’image entière, qu’elle soit tout en longueur, ou tout en hauteur, etc. Tout ceci, selon le programme et le procédé, se fait automatiquement, ou alors "à la main", ou plutôt au doigt, par le détenteur de l’écran. Bonjour la fatigue à la longue, des yeux comme du corps entier, des épaules, des bras et des mains, car il n’y a pas plus mauvais que de se tenir pendant des heures la tête penchée, les yeux rivés sur un petit point, épaules voûtées ; des spécialistes ont déjà dit que dans 10 ou 20 ans, on en reparlera, de ces problèmes de santé… Un autre Raymond, sur le forum Aéroplanète, informaticien de profession et vieux routier de l'informatique et des écrans d'ordinateur, en a déjà parlé - sur Aéroplanète, donc).
Pour en revenir à la démolition d’une mise en page étudiée dans son ensemble, j’ai même dit aux responsables des deux boîtes en question que ce qu’il faudrait, c’est prévoir des BD adaptées à ce nouveau support, avec des cadrages étudiés pour chaque image, indépendamment de toute intégration dans une planche d’un album habituel.
Michel Jacquemart avait dit aussi : "Pour les livres illustrés (par exemple Alice au Pays des merveilles), les illustrations s'animent, en déplaçant le livre, on peut guider Alice quand elle tombe dans le puits..." Certes, mais ce n’est plus de la BD, c’est de la télé, du jeu vidéo, tout ce qu’on veut, sauf de la BD "à papa". Ou alors il faudrait convenir qu'à cause de l’arrivée de ces nouvelles techniques, la BD telle qu’on la conçoit depuis un siècle ou presque n’existera plus à terme.
Désolé d'avoir été

Mais comme
Jean-Marc a écrit:Comme quoi, il faut rester ouvert et ne jamais dire jamais

15 Re: Un site de lecture de BD en ligne le Ven 28 Mai - 11:44

Raymond

avatar
Admin
JYB a écrit: (...) cette façon de visionner sur un écran, image par image, "casse" complètement la mise en page de chaque planche. Or, on sait que les dessinateurs recherchent une harmonie dans l’ensemble de chaque planche ; moi-même, au scénario, je calcule mon coup pour une certaine densité d’action et de dialogues, et surtout pour amener le fameux suspense de bas de page. Tout ce travail préparatoire, tout cet aspect visuel, est balayé d’un revers de la main par la diffusion sur un petit écran où ne défilent les images qu’une par une, et souvent tronquées parce que pas adaptées au format de l'écran (un image apparaît, un zoom se fait sur une bulle pour pouvoir la lire, ou l’inverse : apparaît d’abord une partie d’image - la partie à lire - puis un zoom arrière permet de voir l’image entière, qu’elle soit tout en longueur, ou tout en hauteur, etc.

Complètement d'accord avec toi. Cela me rappelle la (malheureuse) tentative d'adaptation des BD franco-belges au livre de poche à la fin des années 80. C'était une idée commerciale typique, apparemment astucieuse (l'adaptation ne coûte pas grand chose) mais elle a débouché sur un échec cuisant parce qu'elle ne tenait pas compte du plaisir du lecteur. Une BD est construite pour être lue dans un certain format, et son attrait diminue lorsqu'on la transpose dans un autre support.

Autre exemple (un peu différent toutefois), les BD d'aventures publiées dans le journal Vaillant des années 50 (Ragnar, Pionniers de l'Espérance etc ..). Lorsque je les revois dans leur format original de publication, elle sont vraiment superbes. Adaptées pendant les années 70 à la dimension standart (et en noir et blanc), elles perdent une grande partie de leur charme.

JYB a écrit:
(...)Pour en revenir à la démolition d’une mise en page étudiée dans son ensemble, j’ai même dit aux responsables des deux boîtes en question que ce qu’il faudrait, c’est prévoir des BD adaptées à ce nouveau support, avec des cadrages étudiés pour chaque image, indépendamment de toute intégration dans une planche d’un album habituel. (...)
Effectivement, on peut concevoir une BD sous un autre format. Le succès de certains blogs (Boulet, Laurel) démontre que les lecteurs sont prêts à passer à un autre support, mais les images y sont conçues pour être lues d'une autre manière. pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

16 Re: Un site de lecture de BD en ligne le Ven 28 Mai - 15:27

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:
Autre exemple (un peu différent toutefois), les BD d'aventures publiées dans le journal Vaillant des années 50 (Ragnar, Pionniers de l'Espérance etc ..). Lorsque je les revois dans leur format original de publication, elle sont vraiment superbes. Adaptées pendant les années 70 à la dimension standart (et en noir et blanc), elles perdent une grande partie de leur charme.
Et sur un I-Pad dont on nous vante les mérites en ce moment, qu'est-ce que ça donnerait ? Un I-Pad grand format of course, sinon, au format magazine classique, ça va faire riquiqui...

Raymond a écrit:Effectivement, on peut concevoir une BD sous un autre format. Le succès de certains blogs (Boulet, Laurel) démontre que les lecteurs sont prêts à passer à un autre support, mais les images y sont conçues pour être lues d'une autre manière.
Question existentielle : les dessinateurs doivent-ils continuer de dessiner des planches dans le format que l'on connaît ? Dans ce cas, c'est à la machine de s'adapter au format... Ou les dessinateurs doivent-ils s'adapter au nouveau support et revoir leurs mises en page (pareil pour les scénaristes) ? Si c'est ça, ca va faire drôle...

17 Re: Un site de lecture de BD en ligne le Mar 8 Juin - 15:31

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:… Un autre Raymond, sur le forum Aéroplanète, informaticien de profession et vieux routier de l'informatique et des écrans d'ordinateur, en a déjà parlé - sur Aéroplanète, donc).

C'était de moi, dont parlait Jean Yves !
Effectivement de part mon métier j'en suis à 30 ans de lecture sur écran et je peux vous faire partager mon expèrience .
Naturellement il ne s'agissait pas de BDs, ni meme de litterature, mais la lecture reste la lecture, et les problèmes de vision sur écran restent les memes, que ce soit les écrans "texte" du début des années 80, ou les ecrans digitaux de maintenant plus confortables (en apparence).
Techniquement l'écran fatigue l'oeil car contrairement à l'écrit sur papier, votre oeil reçoit les "flashes" de succession d'images liés à la fréquence de l'écran.
Cela impose à l'oeil de se polariser et fixer durement sur ce qu'il est en train de lire, et la première conséquence, invisible, est une contraction du cou, avec les problèmes que cela posera avec l'age.
La deuxième est la sécheresse de l'oeil de plus en plus envahissante et fatigante.
Enfin le vieillissement de l'oeil est accéléré (J'en sais quelque chose).

Tout cela est transparent, et la jeune génération ne connait pas encore ces problèmes, alors que moi, informaticien de metier, je suis, en continu, sur l'écran 8h par jour, au minimum, sans compter celles passées chez moi.
Tous les problèmes évoqués plus haut sont connus des médecins et ont leurs solutions, mais pour les jeunes générations, il ne faudra pas compter 30 années d'écran, mais beaucoup..... beaucoup plus !

Ceci étant, il est une possibilité, et un plaisir, que n'offrent pas ces outils modernes : celui de la lecture en diagonale et de la recherche rapide d'un extrait que l'on repère presque à la seule texture de la page, sans meme avoir à relire.
Je ne vous parle pas du plaisir de tenir l'objet dans vos mains, d'en sentir la texture, le poids, l'odeur de l'encre, ainsi que pour les BDs de pouvoir considèrer facilement la beauté d'une planche entière qui a été composée pour cela (Jean Yves en a parlé).
Puisque j'évoque Jean Yves, sachez qu'il publie gratuitement sur son site, et ce avant chaque parution, ses nouveautés à raison d'une planche par jour, ce qui permet à ses fans de découvrir la nouvelle histoire en feuilleton, comme dans les anciennes revues de Pilote, Spirou Tintin etc .

Sacrée privilège quand meme!!!!!! Grace au net et à l'écran !!!!!!
Et pourtant ?
Quand on a l'album dans les mains, on a l'impression de découvrir l'histoire pour la première fois, et découvrir, aussi, un tas de petits détails, importants ou pas, qui étaient tous passés inaperçus à l'écran !

Voila mon experience de la lecture sur écran, pour vous permettre, les uns et les autres, fanas ou pas, d'affiner votre opinion de la lecture sur les outils modernes (je n'en cite aucun, ne serait ce que pour intégrer dans mon propos les futurs outils qui rendront caduques, dans 6 mois, ceux d'aujourd'hui).....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Une opinion pertinente qui ravira tout particulièrement Raymond Cool (et beaucoup d'autres sur ce forum naturellement Wink ).


http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?page=blog_neufetdemi

19 inform le Ven 3 Sep - 18:52

Raymond

avatar
Admin
Treblig a écrit:Une opinion pertinente qui ravira tout particulièrement Raymond Cool (et beaucoup d'autres sur ce forum naturellement Wink ).


http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?page=blog_neufetdemi
Je n'avait pas remarqué ton dernier post (difficile de tout suivre en ce moment). Les réflexions de Groensteen sur la lecture de BD en ligne sont excellentes. Je suis complètement de son avis pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Invité


Invité
Et si on lui répondait : "Pourquoi je ne lis pas de chroniques sur écran" Very Happy

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:Une opinion pertinente qui ravira tout particulièrement Raymond (et beaucoup d'autres sur ce forum naturellement ).


http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?page=blog_neufetdemi
Démonstration intelligente et complémentaire de la mienne !
Y est abordée aussi, la fascination de l'écran que nous n'avions pas traitée ici, et qui est tout aussi interessante, mais aussi liée à une mode parfaitement exploitée par les médias, qui veut que l'informatique (ou le numérique) sous ses formes les plus évoluées remplace tous les outils, considérés maintenant comme obsolètes et dépassés, que nous utilisions avant (merchandising oblige).

En tant qu'informaticien de mètier, je considère le numérique comme un outil formidable, aux possibilités immenses, mais rien d'autre qu'un outil, et uniquement complémentaire aux autres qui ont toujours toute leur place dans une culture équilibrée.....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

22 Re: Un site de lecture de BD en ligne le Lun 14 Nov - 10:40

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.phylacterium.fr/?p=1623

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum