Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Eddy Paape

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 10]

76 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 1:29

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Ceci dit, ce genre de style mixte n'est tout de même pas si fréquent que ça dans les albums de Buck Danny. La manière d'Hubinon de dessiner ses personnages est bien reconnaissable et, s'il avait un studio, ses aides ne devaient alors dessiner que des détails peu importants.
De plus, Eddy Paape dessinait tout de même ses propres BD pendant les années 50 (Valhardi, Oncle Paul, Marc Dacier etc ...), et il devait faire en plus les pages de jeux ou des illustrations pour Spirou. En regardant sa bibliographie, on ne découvre en fait aucune période creuse dans sa production. Je suppose qu'il ne devait pas avoir si souvent le temps que ça d'aider Victor Hubinon.
Alors ... je m'interroge !
Je maintiens ce que j'ai dit, mais attention, je n'ai pas dit que Paape a encré TOUTES les planches de Hubinon pendant 20 ans, ni qu'il en a dessiné seul des tas. Je pense avoir compris pourquoi tu penses que je l'ai dit ; c'est parce qu'une de mes phrases dans un précédent post est ambiguë. J'ai écrit : "Si on additionne bien tout, Paape fut pendant une vingtaine d'années et de façon insouçonnée (...) son collaborateur principal, donc de 1947 à 1967 environ." Il faut comprendre dans cette phrase : Paape fut le collaborateur principal de Charlier.
Mais Paape a encré de sacrés paquets de planches de Hubinon quand même ; et il l'a fait de telle façon que ça ne se voit pas trop ; il faut avoir un oeil exercé pour repérer ça.
Paape était connu pour être très rapide et mener de front plusieurs travaux à la fois, aucun problème pour assister Hubinon. Ce dernier faisait les crayonnés, plus ou moins poussés, Paape repassait à l'encre, et comme ils avaient à peu près la même "main", ça allait très bien.
Je pourrais aussi te citer des extraits d'interviewes de Paape et de Hubinon, l'un confirmant ce que dit l'autre et vice versa (au sujet de l'assistance de Paape), mais ce serait fastidieux pour moi de retrouver ces extraits.
Je n'ai pas dit non plus que Hubinon avait un studio avec des aides ; à ma connaissance, il n'en avait pas, et quand Paape venait bosser chez lui sur du Buck Danny ou du Barbe-Rouge, c'était sur un coup de fil, dans les cas d'urgences.

77 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 10:46

JYB


vieux sage
vieux sage
JYB a écrit:j'avoue que j'avais fait il y a longtemps une évaluation "au pifomètre" de la quantité de travail de Paape pour Charlier (BD, articles, récits illustrés, Oncle Paul, jeux, etc) ; peut-être que je me suis trompé, mais si c'est le cas, de très peu, et Hubinon et Paape se tiennent dans le peloton de tête...
Bon, suite à ta réflexion, Raymond, j'ai modifié la phrase dans mon post d'Aéroplanète. Voici la nouvelle : "Eddy Paape fut, pendant une bonne vingtaine d'années, le principal collaborateur, avec Victor Hubinon, de Jean-Michel Charlier, vu le nombre de BD et travaux divers qu'ils ont réalisés à eux deux entre le lendemain de la guerre et fin 1967 (date de l'arrêt de la série Marc Dacier et passage d'Eddy Paape aux éditions du Lombard et leur journal, Tintin)."
Tu auras noté que dans la phrase originale, j'avais indiqué : "à mon avis", ce qui signifie que ce n'était "que" mon avis, et pas une évaluation officielle et comptable.
J'inclus dans cette collaboration Charlier/Paape ce qu'ils ont fait directement sous forme de BD par exemple, et aussi indirectement, sous forme de participations anonymes (encrages de nombreuses planches de Hubinon, j'y reviens, mais aussi, par exemple, et ça ne se sait pas, de plusieurs planches de La Patrouille des Castors - album Le Trophée de Rochecombe), ou sous pseudo (Paape a eu plein de pseudos). Sans faire une évaluation pièce par pièce, tout ça fait donc beaucoup, et même impressionnant.
J'ajoute un autre avis (ce n'est "que" mon avis) : les séries Buck Danny et Barbe-Rouge ne seraient pas arrivées au niveau de production qu'on connaît si Paape n'avait pas été là pour seconder Hubinon de très nombreuses fois.



Dernière édition par JYB le Dim 13 Mai - 11:08, édité 1 fois

78 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 11:03

Raymond

avatar
Admin
Cette deuxième manière de dire les choses me semble en effet plus appropriée. !

En tout cas, il y a une chose qui ne fait pas de doute : à ses débuts (fin des années 40 et début des années 50), Paape s'est beaucoup inspiré de la technique d'encrage de Victor Hubinon. Ils travaillaient alors tous les deux dans les studios de la World Press et il était parfois difficile de les distinguer. Par la suite, chacun a tout de même développé son propre style et, dès le milieu des années 50, leurs planches deviennent bien reconnaissables.

Ceci dit, les interviews d'Hubinon et de Paape ne sont pas si nombreux, et il faudra que je recherche ce qu'ils ont ont pu dire sur leur collaboration. Cela m'intéresse.



Dernière édition par Raymond le Dim 13 Mai - 11:19, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

79 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 11:16

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Ceci dit, les interviews d'Hubinon et de Paape ne sont pas si nombreux, et il faudra que je recherche ce qu'ils ont ont pu dire sur leur collaboration. Cela m'intéresse.
Je me souviens qu'ils en parlent chacun de leur côté, dans leurs interviewes des Cahiers de la Bande dessinée. Hubinon a été très peu interviewé, mais pour Paape, il y a eu d'autres articles et interviewes. Voir aussi ce qu'il dit dans le livre d'Alain de Kuyssche : Eddy Paape, la passion de la page d'après, édité au Lombard.
Personnellement, je me suis "amusé" à regarder toutes les planches de Buck Danny et Barbe-Rouge, les unes après les autres (pas entre hier et aujourd'hui... j'ai fait ça instinctivement, tranquillement au fil des années, à mesure que je lisais et relsais les albums), et à chercher les encrages dus à Paape ; souvent, ça saute aux yeux, parfois c'est délicat à détecter, mais dans l'ensemble, ça fait, comme je l'ai dit, un sacré paquet de planches en commun...

80 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 11:33

Raymond

avatar
Admin
Petite question : Paape a souvent aidé Hubinon, ça on le sait, mais ne s'est-il pas également produit le contraire. Eddy Paape devait être aussi surchargé de travail qu'Hubinon, et on peut imaginer qu'il pouvait également avoir besoin d'aide.

Je n'ai pas relu depuis longtemps le dyptique composé du"Rayon Super-Gamma" et de la "Machine à conquérir le Monde", mais il m'a toujours semblé que la mise en page n'y ressemble pas à ce que compose habituellement Eddy Paape. Les personnages y sont "posés" différemment, d'une manière plus tranquille, un peu à la manière d'Hubinon. Ce dernier aurait-il pu faire les crayonnés ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

81 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 12:04

JYB


vieux sage
vieux sage
Là, je ne saurai pas dire (et je ne vois pas trop qui pourrait répondre à cette question aujourd'hui... Peut-être Jean Graton).
Mais à mon avis, non. Quand il a dessiné ces deux épisodes, Paape n'était plus débutant et pouvait se débrouiller seul (il avait déjà réalisé Le Château maudit, et en parallèle, réalisait des dizaines d'Oncle Paul, depuis 1951). Quant à Hubinon, il était tout le temps débordé avec ses propres travaux, ça m'étonnerait qu'il ait été en quelque sorte l'assistant de son assistant... Mais comme tous travaillaient dans un studio et - Paape le raconte d'ailleurs dans le livre d'Alain de Kuyssche - s'aidaient les uns les autres, pas impossible que Hubinon ait conseillé Paape, ou retoqué tel dessin.
Quant à ce que tu appelles la mise en page de ces histoires, attention, il faut savoir que ces "mises en page" - si on parle bien de la même chose - sont au départ programmées, si je peux dire, par le scénario ; Charlier a eu en effet toute sa vie un moyen simple et pratique de présenter ses planches, pré-découpées, selon le principe appelé familièrement le "gaufrier" (j'ai repris cette technique dans mes propres scénarios, et je crois que je ne suis pas le seul) : le scénariste part d'une base de 12 cases, numérotées de 1 à 12, sur 4 bandes, base qui sert dans un premier temps au scénariste pour préparer chaque planche, puis qui sert au dessinateur pour disposer ses dessins. Donc, au départ, la "mise en page", si on parle bien de la même chose je répète, est la même dans toutes les histoires de Charlier. Hubinon appliquait ce principe à la lettre, et ça a toujours donné, dans Buck Danny et Barbe-Rouge (et Tiger Joe et autres), une mise en page carrée et systématique, sans recherche artistique, avec des cases toutes du même format : soit la petite case carrée, soit la grande image rassemblant deux petites cases carrées, soit la petite case + une moitié de la case d'après, réunies, soit encore 4 petites cases contigües, réunies en une grande carrée qui montre une scène d'action copieuse et plus ou moins panoramique, etc. Paape appliquait la même recette et - faute de temps aussi, faut dire - remplissait les cases sans se compliquer la vie à refaire la mise en page. D'autant que ce pré-découpage par Charlier était très calculé et parfait, il n'y avait rien à changer, ou si peu (j'ai toujours mis l'accent, dans mes discours sur ce forum au sujet de la préparation des scénarios, sur l'importance capitale d'un très bon découpage du scénario, case par case ; c'est exactement ce dont je parle ici).
Un qui a fait exploser cette disposition basique est Jean Giraud dans Blueberry ; au départ, débutant et soucieux de coller au scénario du professionnel qu'était déjà Charlier, il a appliqué la recette lui aussi, mais petit à petit, il a revu ça à sa façon, et est arrivé à faire des mises en page recherchées ; la séquenciation (découpage case par case) était respectée, mais la mise en page était refondue en quelque chose de chouette et parfois, extraordinaire : voir par exemple un certain nombre de planches de l'album Le bout de la piste (planches 10, 17, 20, et surtout la 35 que je trouve exceptionnelle dans son harmonie et sa sophistication...). Rien à voir avec les "petits carrés" de tous les Buck Danny et de tous les Barbe-Rouge par Hubinon, ou les deux épisodes que tu cites de Valhardi par Paape, mais des "petits carrés" bien pratiques, qui ont permis à Hubinon et Paape d'abattre un nombre considérable de planches pendant leur longue carrière !

82 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 15:23

Raymond

avatar
Admin
Voilà ce que déclare Hubinon à propos d'Eddy Paape, dans sa monographie des Cahiers de la BD.

"Ce qui est étonnant chez Paape, c'est sa personnalité. Par exemple, je faisais le crayonné. Paape est un excellent technicien à l'encre. Donc il n'avait qu'à repasser mes traits, et pourtant il donnait du style au dessin. Tout le monde disait "c'est Paape qui a fait ça". Paape est un chic type, parce que je pouvais avoir des problèmes, je lui téléphonais, il s'installait huit à quinze jours chez moi, il faisait mon boulot à ma place. Il est un fait que dans ce métier, il y a, je ne dirai pas une "franc-maçonnerie", mais une forme d'entraide".

Petite remarque au passage : Hubinon parlerait-il ici tout simplement du travail de Paape dans Top Secret ? Wink

Dans le même interview, on demande à Hubinon s'il a des assistants. Voilà ce qu'il répond :

"Si l'on peut dire. Je ne fais jamais confiance. Sauf en Paape, mais ça a soulevé les problèmes d'encrage dont je vous parlais tout à l'heure. C'est le seul en qui j'avais entière confiance".

C'est tout ce que déclare Hubinon à propos de Paape. Ce dernier est moins loquace dans le N° 17/18 des Cahiers de la BD. Voilà ce qu'il dit (indirectement) sur Hubinon, lorsqu'on l'interroge sur sa collaboration à "d'autres journaux" :

"A Pilote, j'ai aidé Hubinon à faire quelques planches de son Barbe-Rouge, mais c'était du dépannage que j'ai dû refuser par la suite, car c'était au détriment de mon propre travail. J'ai également fait de nombreux jeux. Je travaillai sous le pseudonyme de Jo Legay, et des jeux sous celui de Péli".

On peut en déduire que Paape n'a pas beaucoup travaillé sur Barbe-Rouge.

Autre remarque qui s'impose : Paape et Hubinon ne vivaient pas ensemble. Ils avaient chacun leur propre famille et j'imagine qu'à partir des années 50, ils travaillaient séparément. Paape ne pouvait donc pas systématiquement finir les planches d'Hubinon en faisant l'encrage.

Il faudra encore que je cherche d'autres interviews de Paape.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

83 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 16:16

JYB


vieux sage
vieux sage
Les "quelques planches" de Barbe-Rouge que Paape reconnaît avoir aidé Hubinon à faire, c'est à mon sens les quelques extraits dont nous avons parlé plus haut, où Paape a carrément remplacé Hubinon quand celui-ci était malade (plusieurs planches dans Le Vaisseau fantôme et plusieurs autres dans le Pirate sans visage, mais j'oubliais aussi de citer L'Île de l'homme mort ; au total, ça en fait un petit paquet, peut-être l'équivalent d'un album). Cela dit, je me souviens d'une interview de Paape où il disait qu'il avait encré beaucoup de planches de Buck Danny et de Barbe-Rouge (je crois me souvenir qu'il disait quelque chose comme : "Qu'est-ce que j'en ai encré, des planches !") ; c'est ça qui m'a fait dire qu'il a beaucoup collaboré avec Hubinon, de façon insoupçonnée. Je reconnais le coup de patte de Paape (dans l'encrage) de davantage de planches de BR que tu le penses. Je répète que ceci est reconnaissable (en tout cas par moi) dans le premier épisode de Barbe-Rouge, Le Démon des Caraïbes, qui a paru dans Pilote fin 1959 et courant 1960. Dans quelle proportion Paape a-t-il encré du Buck Danny par rapport à Barbe-Rouge, alors là, coupage de cheveu en quatre... Plus dans Buck Danny, ça c'est sûr, ne serait-ce que parce qu'il y en a eu beaucoup plus d'albums.
Oui, les deux, Hubinon et Paape, étaient mariés et vivaient à deux adresses différentes, mais Hubinon le dit lui-même dans l'extrait que tu as reproduit (et c'est ce que j'avais dit plus haut, comme quoi je ne raconte pas que des salades...) : Paape venait chez lui sur un coup de fil et s'installait 8 ou 15 jours chez Hubinon (la Belgique, ce n'est quand même pas, en superficie, le désert du Sahara).
J'imagine aussi facilement que quand Paape s'installait chez Hubinon, il devait apporter de quoi bosser de son côté sur Marc Dacier ou autre, ce qui fait qu'il ne devait pas être complètement bloqué par Buck Danny ou Barbe-Rouge. Quand ils bossaient en studio au début des années 50, Paape était déjà marié (depuis 1943), ça ne l'empêchait pas de bosser avec Hubinon sur des planches de Buck Danny, Surcouf, Tiger Joe, etc.
Quant à la question des assistants, Hubinon répond "Si on peut dire." C'est donc qu'on ne peut pas vraiment dire qu'il a eu des assistants ! Il ajoute qu'il n'avait confiance qu'en Paape. Donc, on peut en conclure qu'il a eu un seul assistant : Paape...

84 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 16:44

Raymond

avatar
Admin
Pour ma part, j'imagine que les visites de Paape chez Hubinon, pour "une ou deux semaines", devaient représenter l'exception plutôt que la règle. Ils avaient chacun leur habitation, leur famille et leur série à dessiner, et ne pouvaient tout de même pas partager cela sans arrêt (même si la Belgique n'est pas très grande). Ils se donnaient des coups de mains, pas de doute là-dessus, mais ils ont dû se mettre à travailler séparément à partir de ... probablement... du début ou du milieu des années 50.

J'aimerai bien lire une autre déclaration de Paape à propos de ses collaboration avec Hubinon. J'ai donc ressorti le BDM pour avoir un inventaire des interviews du dessinateur. Voilà ce que j'y trouve :

Cahiers de la BD N° 17-18 (ça j'ai déjà regardé) et 89, Pilote-Charlie N° 24 et N° 25, Haga supplém N° 5, Hello Bédé N° 66, Hop N° 44, 48 et 60, l'Hebdo N° 302, La Lettre de Dargaud N° 31 et le Fulmar N° 15. Il y a aussi des livres : le Duel Tintin Spirou de H. Dayez, A la rencontre de la BD par J-C Faur et bien sûr la monographie La passion de la page d'après

Je vais donc voir ce qu'y raconte Eddy Paape. Rolling Eyes



Dernière édition par Raymond le Dim 13 Mai - 17:10, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

85 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 17:07

JYB


vieux sage
vieux sage
Tu as l'air de faire une fixation sur la collaboration Hubinon/Paape, mais je rappelle quand même que le point de départ de cette discussion, c'est ce que j'avais dit sur Aéroplanète qui concernait la collaboration de Paape avec Charlier, sur diverses BD et divers travaux. La collaboration de Paape avec Hubinon sur les BD de ce dernier, si elle fut plus importante qu'on croit, je ne m'y suis intéressé que par ricochet mais je pourrai difficilement en dire plus que ce que j'ai dit plus haut ; c'est donc une piste pour toi, pour creuser le sujet ; mais moi, comme tu sais, je suis "branché" sur les travaux de Charlier essentiellement.
Si tu veux t'amuser à démêler le vrai du faux, tu peux, mais je te signale déjà qu'à la fin du livre La passion de la page d'après, que tu cites comme une source que tu vas aller vérifier, ce qui est dit des participations de Paape sur des BD de Hubinon est manifestement incomplet ; il manque des choses sûrement sur Buck Danny, et sans doute sur Barbe-Rouge ; il manque aussi, par exemple, la participation de Paape à l'épisode des Castors, le Trophée de Rochecombe (participation que j'ai signalée plus haut).
Je n'ai pas l'impression qu'il existe quelque part un texte qui signale toutes les participations de Paape à d'autres BD que les siennes, avec un pointage page par page, et donc tu vas avoir du mal à avoir le fin mot de l'affaire. Un exemple : dans le livre La passion, Paape lui-même dit que les spécialistes seraient incapables de savoir qui a fait quoi, entre Hubinon, Weinberg et lui-même, sur la célèbre BD écrite par Charlier : Tarawa, Atoll sanglant... Avec ça...! Autre exemple : le Fulmar n°15, que tu as repéré aussi comme étant une source possible, est une étude sur la série Marc Dacier ; là-dedans, rien sur Barbe-Rouge ou Buck Danny...

86 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 17:32

Raymond

avatar
Admin
Mais justement, la collaboration offiielle entre Paape et Charlier est tout de même bien connue. On peut faire facilement la liste de leurs BD communes. En regardant la bibliographie de Paape, j'y trouve une quinzaine de récits de l'Oncle Paul, puis 3 aventures de Valhardi, une histoire d'André Lefort et 13 albums de Marc Dacier. On peut y ajouter un ou deux récits complets par-ci par-là (Pilote, Record etc ...) et c'est tout !

Si je fais un rapide calcul, toutes ces oeuvres représentent un total d'environ 800 planches. C'est pas mal, mais pas beaucoup plus que la collaboration entre Charlier et Mitacq, par exemple.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

87 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 18:23

JYB


vieux sage
vieux sage
Tu en restes encore au décompte des BD seules, et en outre, juste celles qui ont été dessinées entièrement par Paape.
Mais (au risque de me répéter) ajoutes-y toutes les planches de Barbe-Rouge, Buck Danny, les Castors, etc, auxquelles Paape a collaboré en tant qu'encreur (sans parler bien sûr de celles qu'il a dessinées entièrement pour remplacer Hubinon dans Barbe-Rouge et Buck Danny, et qu'on doit ajouter à la bibliographie de Paape). Tout ça, qu'on le veuille ou non, ça fait un bon paquet de travaux marquant la collaboration Charlier/Paape. Tu oublies aussi les BD dans Pistolin (signées par Paape du pseudo de Jo Leguay). Ajoutes-y les jeux, illustrations et rubriques diverses, sous le contrôle direct voire les textes de Charlier, dans Spirou (quand Charlier était directeur artistique à la World), puis dans Pilote (quand Charlier était rédacteur en chef). Tu oublies aussi une histoire d'André Lefort (le premier récit, avant Le Diadème), qui comporte 4 planches ; certes, ce n'est "que" 4 planches, mais voilà encore des pages à ajouter, et petit à petit, en ratissant large, tu vas voir que la liste de la collaboration Charlier/Paape s'étoffe. Je soupçonne fort Charlier d'être le scénariste anonyme de la planche-gag : PCC 214 contre les voleurs de prototypes, dessinée par Paape et publiée dans un Pilote de mars 1964.
Et je redis bien : il ne faut évoquer que la collaboration sur 20 ans, du lendemain de la guerre à fin 1967, càd jusqu'à ce que Charlier et Paape se séparent suite à l'arrêt de Marc Dacier. Parce que si on prend la totalité de la carrière de Charlier (45 ans), ou si on compare avec la totalité de la carrière de Hubinon (33 ans), ou même la collaboration avec Jean Giraud, l'autre principal dessinateur de Charlier (la collaboration a duré 26 ans), c'est sûr, ça fait moins. Mais donc, pendant 20 ans, de 1947 à 1967, ce fut, entre Charlier et Paape, une longue, fructueuse et intense collaboration qu'on ne soupçonne pas, la plus intense et la plus variée qu'il ait eue avec aucun de ses dessinateurs dans le même laps de temps - excepté Hubinon, donc, mais faut voir dans le détail parce qu'ils sont sans doute à égalité, et mon avis à moi - je peux me tromper, mais j'avais bien dit au départ que c'était mon avis - Paape est peut-être le premier.

88 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 20:23

Raymond

avatar
Admin
Paape a en effet dessiné énormément de pages de jeux dans le journal Spirou, mais je n'ai pas la notion que Charlier en était l'auteur.

Sinon, c'est toi le spécialiste de Charlier et je ne fais que poser des questions. Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

89 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 20:32

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Paape a en effet dessiné énormément de pages de jeux dans le journal Spirou, mais je n'ai pas la notion que Charlier en était l'auteur.


Les jeux que Paape avaient réalisé avec Charlier, ce n'était pas plutôt pour la Libre Junior ?

90 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 20:45

bertrand labévue


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Le Coin des dégourdis ou Geai et Mowgli ont été scénarisés par Delporte et Cary Page. Il se peut qu'il y ait eu des scénarios de Charlier, mais je l'ignore.

91 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 22:19

JYB


vieux sage
vieux sage
Paape a aussi dessiné plein de jeux dans Pilote, sous le pseudo de Péli (mais pas d'interrogations là-dessus : on sait que ce pseudo, c'est celui de Paape, et de toute façon on reconnaît sa "patte").
Problème : que ce soit dans Spirou, Pilote ou ailleurs, souvent les jeux n'étaient pas signés du nom de l'auteur des textes, ou s'il y en a un, c'est souvent un pseudo également, et tout ça ne nous aide pas.
Ce que je sais, c'est que, de l'aveu de Charlier lui-même dans une interview, il en a écrit beaucoup - et on a un début de preuve qu'il ne ment pas car il en a signé certains quand même, heureusement. Mais "beaucoup" de jeux, c'est combien ? J'ai entendu dire : des centaines, toutes publications confondues. Bref, dans le lot de tous ces jeux tous azimuts, il est certain que Charlier en a fourni à Paape, dans un journal ou un autre. J'ai lu je ne sais plus où que les jeux dans Pilote mettant en scène un héros de Charlier ("Jouons avec Guy Lebleu", "Jouons avec Tanguy", etc.), c'est Charlier lui-même qui réalisait le texte - un texte illustré, précisons-le, encore une fois par Paape (càd Péli, son pseudo). Bref, quoiqu'il en soit, en l'absence de certitudes absolues, si on fait des recoupements entre les jeux dans Spirou et dans Pilote pour ne parler que des deux principaux journaux où Paape et Charlier ont bossé, on en déduit que le dessinateur en a illustré beaucoup sur des textes du scénariste. Sans parler de La Libre Junior, comme le rappelle Ethan, où Charlier et Paape ont peut-être oeuvré ensemble sur des jeux (qui peut vérifier ?), et d'autres journaux auxquels a collaboré Charlier dans les années 50 (de Jeannot à Pistolin en passant par Paris-Flirt et Benjamin).
Je compte aussi le fait que du temps de la World, Charlier, directeur artistique et donc à un poste de responsabilité de premier plan (avant début 1956), distribuait les travaux à ses collaborateurs, et donc en refilait à Paape, proche de lui et toujours disponible et rapide. Dans cette distribution, figuraient non seulement des jeux, mais toutes sortes d'illustrations.
Il faut ajouter au décompte les (fameuses) rubriques Le Coin des Dégourdis et Le Coin des petits curieux dont parle Bertrand Labévue, des sortes de jeux de piste ou de fiches informatives, lancées vers 1952/53, toutes deux dessinées principalement par Paape (il ne fut pas le seul, mais c'est lui le dessinateur régulier et principal des deux). Certaines ont été écrites par Charlier (son nom figure au bas de quelques-unes) ; hélas, on ne saura pas vraiment combien il en a écrit ; comme Joly et Charlier étaient les principaux rédacteurs "à tout faire" à l'époque, on peut tabler au bas mot sur plusieurs de ces rubriques, dues au seul Charlier ; Bertrand Labévue m'apprend que Delporte y a participé aussi (je lui fais confiance pour l'info) mais quant à Cary Page, si pas d'erreur, il est arrivé bien après, en 1960.
Le problème est que tout ça est loin dans le temps, que les témoins ont presque tous disparu (à preuve Paape hier), et que dans le foisonnement des travaux faits dans l'urgence par plein d'auteurs, à une époque où les noms de ces auteurs n'étaient pas souvent annoncés, on ne sait plus qui a fait quoi...

92 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 22:48

Lamar

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Pour info : une interview d'Eddy PAAPE était passée dans l'émission "Mauvais Genre" sur France Culture...
A l'entendre, il donnait un peu l'impression d'avoir été un de ces "forçats" de la BD (sans s'en plaindre), du style très prolifiques, ne se posant pas trop de question : fallait bouffer, quoi ! siffle
Les questions n'étaient sans doute pas assez incisives car je n'ai pas le souvenir d'avoir appris grand chose, l'artiste restant très pragmatique...
Ceci dit, j'ai un très grand respect pour lui, ne serait-ce que pour avoir produit avec J.-M. CHARLIER l'excellente série Marc DACIER. jap

http:// http://hangar7.canalblog.com/

93 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 23:06

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Sur le blog de Jean-Jacques Procureur, on peut voir quelques photos relativement récentes d'Eddy PAAPE.


http://jjprocureur.canalblog.com/archives/2012/05/12/24245067.html


94 Re: Eddy Paape le Dim 13 Mai - 23:20

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.toutspirou.fr/Geaietmowgli/Geaietmowgli.htm#intro

http://www.toutspirou.fr/Lespetitscurieux/le_coin_des.htm

95 Re: Eddy Paape le Lun 14 Mai - 1:14

JYB


vieux sage
vieux sage
Dans les deux liens cités par Treblig ci-dessus, il n'est pas fait mention, ou si peu, de Charlier comme scénariste des "Coins" (Coin des petits curieux et Coin des dégourdis). Mais JMC est cité quand même une fois dans une liste. Toutefois, je remarque que les noms des auteurs manquent parfois dans les débuts, tant pour les dessins que pour le texte, et il est à supposer que Charlier fut l'un des scénaristes anonymes (il a signé un Coin des petits curieux avec Paape, un autre avec Mitacq ; il faudrait les lire tous et voir si son nom figure sous d'autres fiches de la série). Concernant Paape comme scénariste de ces "Coins", j'ai des doutes ; dans Hop n°60, on lui demande, au sujet des Oncle Paul : "Vous n'avez pas été tenté d'en faire un tout seul ?". Réponse : "Non, non, non (note JYB : c'est Paape qui répond trois fois "non"...). Je suis dessinateur, je n'ai pas à essayer de faire un scénario quelconque, je n'ai pas eu l'occasion, pas eu le temps à l'époque." Si c'est le cas pour les Oncle Paul, ça doit être le cas pour les Coins, réalisés dans les mêmes conditions pour la même boîte (World/Spirou).
Paape, dans cette interview, rappelle qu'il avait dessiné pour Pistolin, le journal de Charlier et Goscinny, des billets de banque appelés "pistoles". Voici ce que dit Paape : "C'est Charlier qui a ramené ça, c'était pour le chocolat Poulain (note JYB : non, pour le chocolat Pupier...). Ils avaient édité un petit journal publicitaire qui s'appelait "Pistolin" et pour lequel j'ai fait quelques histoires ainsi que des billets de banque, les "pistoles"". Voici donc d'autres travaux avec Charlier. Les "quelques histoires", ce sont des récits authentiques sur scénario de Charlier (ça, je les ai déjà cités plus haut), et ces "pistoles" (qu'il fallait accumuler pour gagner un abonnement), c'est aussi pour le journal, à la demande de Charlier.
Au sujet de son travail sur Barbe-Rouge et Buck Danny aux côtés de Hubinon, voici ce que dit Paape (il répond à une question du journaliste qui lui demande si Charlier aurait pu lui demander de reprendre Barbe-Rouge que Hubinon avait abandonné au début des anné's 70) : "J'aurais pu reprendre Barbe-Rouge. J'ai fait je ne sais combien de planches pour Hubinon, j'ai travaillé sur Buck Danny, j'ai fait des couvertures de Buck Danny et repassé à l'encre la moitié de ses albums. J'ai dessiné des bateaux dans Surcouf. Les spécialistes le voient, mais mon nom n'est apparu nulle part, et il n'y avait pas de droits là-dessus. Mais on s'entraidait à ce moment-là." Ca ressemble un peu/beaucoup à ce que je disais précédemment et encore, je me demande si je n'étais pas un peu en dessous de la vérité...

96 Re: Eddy Paape le Lun 14 Mai - 9:32

Raymond

avatar
Admin
Ces déclarations se trouvent donc dans le N° 44 de Hop (le "spécial Charlier").

Je remarque que Paape se contredit un peu, à propos de Barbe Rouge. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

97 Re: Eddy Paape le Lun 14 Mai - 10:36

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
C'est le moment ou jamais de se replonger dans cet excellent numéro de HOP.

98 Re: Eddy Paape le Lun 14 Mai - 11:17

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Ces déclarations se trouvent donc dans le N° 44 de Hop (le "spécial Charlier").
Non, le numéro 60, dont Treblig vient de montrer la couv. Dans le n°44, il n'y a aucune déclaration de Paape.

Raymond a écrit:Je remarque que Paape se contredit un peu, à propos de Barbe Rouge. Rolling Eyes
Pour faire la part des choses, il faut observer les encrages de tous les albums de Barbe-Rouge dessinés par Hubinon et détecter ceux qui ont été réalisés par Paape (en dehors des planches entièrement réalisées par ce dernier, quand Hubinon était malade, et qu'on a déjà citées plus haut car elles sont dûment répertoriées, avec certitude) : il y en a sans doute moins que ce que Paape laisse entendre dans l'interview dont j'ai rapporté un extrait ci-dessus, mais il y en a un peu plus qu'on imagine, et plus que ce qu'il dit dans une autre interview. Bref, quoi qu'il en soit, il y a quand même du vrai dans ce que je disais plus haut ("Il n'y a pas de fumée sans feu", comme on dit, et donc Paape a bien participé aux dessins de Barbe-Rouge, et ce, de façon pas anodine...), mais il faut prendre les souvenirs de Paape comme une incitation à aller voir de près ce qu'il en est pour faire un compte précis (sauf que, il le dit lui-même, il y a des cas où même des spécialistes ne feraient pas la distinction...).
Par ailleurs, HOP ! n°48 reprend un extrait de propos de Paape dans Les Cahiers de la BD n°89, par lesquels il rapporte que, quand il a débuté à la World, il a repassé à l'encre pleins de BD, dont les Buck Danny. Voici cet extrait (si quelqu'un a ce numéro des Cahiers n°89 avec l'entièreté de l'interview, ça m'intéresse...) : "Troisfontaines désirait que les bandes qui sortaient de la World aient une certaine continuité. Longtemps, je me suis occupé de l'encrage, du "retraçage" comme on disait à l'époque, des bandes labellisées World Press. D'abord des Oncle Paul, puis les Buck Danny ont rapidement suivi. A l'époque, Victor Hubinon n'était pas de première force à ce niveau-là. J'encrais ses planches comme du Paape. Le jour où il s'est occupé lui-même de son encrage, cette manière de faire est devenue, par symbiose, sa technique. J'ai donc dû chercher un nouveau style d'encrage pour Marc Dacier".
Autre chose : je ne retrouve pas le passage d'une des interviewes de Paape où il dit qu'il a encré aussi des pages de la Déesse Noire, de la série Jacques Le Gall, dessinée par Mitacq. Comme on sait, Mitacq était relativement lent et devait s'occuper de deux séries en parallèle : les Castors et Le Gall ; il s'est fait souvent aider : par son frère Adolphe parfois, et par René Follet d'autres fois. Paape, je l'ai dit plus haut, a aussi encré des planches du Trophée de Rochecombe, une histoire des Castors. Mais là, c'est une collaboration cette fois sur Le Gall. Et un travail de plus pour Paape, dans la sphère de Charlier !
Sur la collaboration de Paape sur cet épisode des Castors et au sein de la World, lire aussi toute la page 12 de l'Intégrale des Castors n°2, sortie fin 2011, au sein de la préface due à l'ami Gilles Ratier (mais cette information figurait déjà, je crois, dans le recueil des Castors datant de la fin des années 1990, dans une préface due cette fois à Thierry Martens). Dans l'Intégrale n°2, il y a même la reproduction d'une feuille où Mitacq et Paape ont fait ensemble des recherches graphiques pour un personnage des Castors.
Je vois venir Raymond, toujours dubitatif, qui va me rétorquer : "Oui, mais ça veut dire que Paape venait chez Mitacq ? Mais ils habitaient chacun chez soi, et avaient chacun leur vie de famille, etc.". Certes. Sauf que Gilles Ratier explique : les deux dessinateurs habitaient à l'époque dans le même quartier de Bruxelles, le quartier Saint Gilles. Paape est donc venu en voisin chez Mitacq...
Rappel : dans un des premiers posts de ce sujet de discussion, il y avait ce lien vers une page où l'on parle (un tout petit peu) d'Eddy Paape : http://www.toutspirou.fr/Lesauteurs/Paape.htm Un extrait de BD y montre Eddy Paape représenté par Mitacq, dans la dernière planche de l'album des Castors Le disparu de Ker Aven. Cela dénote la participation de Paape aux Castors, dans les débuts hésitants de Mitacq. Et donc, encore Paape "chez" Charlier...
Bref, pour en revenir au début de nos interventions, démarrée de mon post sur Aéroplanète : on comprend que Paape a, bon an mal an, vraiment beaucoup bossé sur des histoires de Charlier...

99 Re: Eddy Paape le Mar 15 Mai - 21:35

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere?id=1729419&e=

100 Re: Eddy Paape le Mer 16 Mai - 13:51

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.comicsreporter.com/index.php/eddy_paape_1920_2012/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum