Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Chris Ware sans peine

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 4]

1 Chris Ware sans peine le Jeu 11 Fév - 21:47

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Le prochain livre de Raymond (à moins que cela ne soit déjà fait).


http://www.actuabd.com/Jacques-Samson-Chris-Ware-c-est-l

2 Re: Chris Ware sans peine le Dim 21 Fév - 17:18

Raymond

avatar
Admin
Et bien ... tu ne t'es pas trompé !

Magnifique monographie :



C'est par ailleurs la bonne occasion pour ouvrir un sujet dédié à Chris Ware. Bien sûr, c'est un peu éloigné de l'univers de Jacques Martin, mais pas beaucoup plus (au fond) que nos discussions sur Claude Marin.

Je reviendrai dans temps en temps alimenter ce topic, même si je suis le seul à vouloir parler de Chris Ware. Après tout, il est peut être le plus grand auteur actuel de la BD.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: Chris Ware sans peine le Mer 24 Fév - 12:32

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Pour ceux qui ne connaitrait pas encore, rappelons l'existence de 3 jolies adaptations en dessin animé du monde de Chris Ware :

http://planbd.blogspot.com/2009/08/pur-hasard-bien-entendu-mais-la-scene.html
http://planbd.blogspot.com/2008/05/lamerican-way-of-life-de-chris-ware.html

http://planbd.blogspot.com

4 Re: Chris Ware sans peine le Sam 27 Fév - 13:16

Raymond

avatar
Admin
Merci de le rappeler ici.

Dans le train qui me ramenait de Paris, j'ai eu le temps de lire l'introduction de Chris Ware écrite pour l'album "Walt and Skeesix". Ce livre est le début de la réédition intégrale en album des BQ de Gasoline Alley. Par bonheur, je l'ai trouvé à vil prix chez un soldeur.

Je me suis alors rappelé que dans la monographie de Jacques Samson et Benoit Peeters, il y a 4 textes critiques de Chris Ware. L'un d'entre eux est consacré à Frank King, et il y est écrit que Gasoline Alley est un des meilleurs comic strips jamais été publiés aux USA.

Eh bien, après avoir lu Walt and Skeesix pendant presque deux heures, il n'y a pas de doute que Chis Ware a raison ! J'ai découvert un nouveau chef d'oeuvre.

Chris Ware a bon goût !


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

5 Re: Chris Ware sans peine le Sam 27 Fév - 13:33

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond a écrit:Merci de le rappeler ici.

Dans le train qui me ramenait de Paris, j'ai eu le temps de lire l'introduction de Chris Ware écrite pour l'album "Walt and Skeesix". Ce livre est le début de la réédition intégrale en album des BQ de Gasoline Alley. Par bonheur, je l'ai trouvé à vil prix chez un soldeur.

Je me suis alors rappelé que dans la monographie de Jacques Samson et Benoit Peeters, il y a 4 textes critiques de Chris Ware. L'un d'entre eux est consacré à Frank King, et il y est écrit que Gasoline Alley est un des meilleurs comic strips jamais été publiés aux USA.

Eh bien, après avoir lu Walt and Skeesix pendant presque deux heures, il n'y a pas de doute que Chis Ware a raison ! J'ai découvert un nouveau chef d'oeuvre.

Chris Ware a bon goût !

Un soldeur de la rue Dante que nous connaissons bien peut-être.

Je ne suis pas étonné de la qualité de cette célèbre série.

Elle mériterait d'ailleurs un sujet particulier sur ce forum.

6 Re: Chris Ware sans peine le Sam 27 Fév - 17:13

Raymond

avatar
Admin
Eh bien non ! C'est une boutique de livre près de Beaubourg, qui se nomme "Monna lisait".

Faire un sujet sur Gasoline Alley ? Voilà une bonne idée, mais il faut d'abord que j'en lise un peu plus.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

7 Re: Chris Ware sans peine le Lun 1 Mar - 13:08

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Ce livre est en anglais ?

http://planbd.blogspot.com

8 Re: Chris Ware sans peine le Lun 1 Mar - 16:23

Raymond

avatar
Admin
La monographie sur Chris Ware est éditée en français. Elle mérite l'achat. pouce

Le recueil Walt and Skeesix est publié en anglais, par contre. Gasoline Alley n'a d'ailleurs jamais été traduit en français (à connaissance) et c'est une grave lacune dans notre culture. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

9 Re: Chris Ware sans peine le Mar 9 Mar - 16:12

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Hier 8 mars, le site Klare lijn international a publié un entretien avec Chris Ware.

http://klarelijninternational.midiblogs.com/

(Raymond, tu remarqueras que, parmi les auteurs auxquels il s'identifiait au départ, le premier nom cité est celui d'Ernie Bushmiller, autrement dit le créateur de Nancy. )

10 Re: Chris Ware sans peine le Mar 9 Mar - 17:01

Raymond

avatar
Admin
Intéressante remarque. Elle explique bien une petite séquence que j'avais remarqué dans un des premiers Acme Novelty Library. Je suis débordé en ce moment, mais dès que j'aurai un peu de temps, je mettrai en ligne un strip étonnant de Chris Ware. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

11 Re: Chris Ware sans peine le Jeu 11 Mar - 20:02

Raymond

avatar
Admin
Voilà, j'ai un peu de temps. revenons à nos moutons.

La monographie de Jacques Samson permet de comprendre le parcours créatif de Chris Ware. On sait que sa première BD, intitulée Floyd Farland, a été publiée dans un quotidien texan en 1986. Ware avait alors 19 ans et je n'ai jamais vu d'image provenant de cette première série. Je crois d'ailleurs qu'il y a bien peu de gens dans le monde qui la connaissent.

En 1988, Ware décide d'être encore plus radical et il commence à dessiner des comics à l'esthétique minimaliste. Il semble alors très influencé par l'Underground (il admire d'ailleurs Crumb) et ce style est très éloigné de ce qu'il fait aujourd'hui. Il crée un petit personnage sans nom et cette série s'appelle aujourd'hui "Potato Guy".



A cette époque, Ware essaie (de son propre aveu) d'explorer les possibilités du médium. Il se veut innovant et cherche surtout à se débarrasser des poncifs de la BD de Super-Héros. Il reprend toutefois une certaine tradition et c'est ainsi que l'on voit apparaître des personnages surpenants. Voici la suite de la planche




Vous comprenez maintenant où je voulais en venir.

Ajoutons encore qu'une trentaine de page de Potato Guy ont été recueillies dans l'Acme Novelty Library N° 3. Dans un post ultérieur, j'essaierai d'expliquer ce que représente cette revue.



Dernière édition par Raymond le Jeu 11 Mar - 22:32, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

12 Re: Chris Ware sans peine le Jeu 11 Mar - 20:43

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Cette référence explicite à Bushmiller traduit bien l'influence importante du créateur de Nancy sur les travaux des auteurs actuels.

Ainsi, dans le "fameux" catalogue "cent pour cent bande dessinée" (sic !), il faut voir de quelle manière Scott McCloud, à partir d'une planche de Bushmiller, s'est "accaparé" le personnage de Fritzi Ritz et de son compagnon pour les insérer dans une fresque tragique de nature hiéroglyphique.

13 Re: Chris Ware sans peine le Ven 19 Mar - 19:40

Raymond

avatar
Admin
J'ai parlé il y a quelques jours de Floyd Farland et voilà que je tombe sur cet album en vente sur eBay, Shocked

Il se vend à plus de 100 dollars et je ne vais bien sûr pas acheter cela. Il est intéressant par contre de voir à quoi ce livre ressemble (il n'y a que la couverture bien sûr).



Le dessin est plutôt abstrait et il n'a rien à voir avec les oeuvres ultérieures de Chris Ware. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

14 Re: Chris Ware sans peine le Dim 21 Mar - 16:32

Raymond

avatar
Admin
La fin des années 80 est une période charnière pour Chris Ware. Il est encore étudiant en art à l'université d'Austin (Texas) et il essaie différents styles. Il est passionnant de suivre son évolution dans le livre Acme Novelty Date Book, qui montre une étonnante alternance de portraits réalistes, d'essais en couleurs ou de griffonnages divers.



Une page de 1988 me semble très représentative des intérêts multiples du dessinateur. On y trouve son "potatoe guy" (sensé représenter Chris Ware lui-même) entouré de Kraky Kat, d'un personnage de Crumb et d'une copie d'un tableau de Breughel. L'auteur apparait et il commence à faire la synthèse de toutes ces influences.



Quelques pages plus loin, on voit apparaître une petite souris au dessin très rapide, et ce sont les premières images de Quimby, dont je vous reparlerai plus tard.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

15 Re: Chris Ware sans peine le Mar 23 Mar - 16:46

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour mieux connaître Chris Ware, rappellons que la belle revue Bang, dans son numéro 2 du Printemps 2003, avait fait une interview de cet auteur largement illustrée.


http://i64.servimg.com/u/f64/13/64/65/00/chrisw10.jpg


Bien entendu, il convient de mentionner ici que Raymond lui a consacré 3 de ses "lectures" visibles ci-dessous.

http://lecturederaymond.over-blog.com/article-23814002.html

http://lecturederaymond.over-blog.com/article-23883330.html

http://lecturederaymond.over-blog.com/article-24007649.html

16 Re: Chris Ware sans peine le Jeu 25 Mar - 10:03

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Sur le site "neuvième art" (version électronique de feu la revue éditée à l'origine par le Musée d'Angoulème qui portait le même nom), Thierry Groensteen tient un blog intitulé "neuf et demi" : le dernier article paru le 23 mars parle justement de Chris Ware.

http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?page=blog_neufetdemi

17 Re: Chris Ware sans peine le Jeu 25 Mar - 16:24

Raymond

avatar
Admin
Les textes critiques de Chris Ware sont tout aussi passionnants que ses BD. On en trouve d'ailleurs quatre dans la monographie de Samson et Peeters (sur Gasoline Alley et sur Toepffer entre autres) et c'est un régal que de lire des réflexions d'une telle pertinence. study


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

18 Re: Chris Ware sans peine le Dim 28 Mar - 18:53

Raymond

avatar
Admin
Je continue ma présentation chronologique de l'oeuvre de Chris Ware.

Les premiers dessins de Quimby apparaissent en 1988 dans l'Acme Novelty Date Book. C'est une petite souris dessinée dans un style qui doit beaucoup à l'influence d'Art Spiegelman. Rappelons que ce dernier était déjà l'auteur à succès de Maus, mais aussi et surtout l'influent directeur de la revue RAW (où Chris Ware réussit à publier une histoire en 1989).



Quimby est un curieux petit personnage dont l'aspect est très variable. Sa silhouette est représentée d'une façon sommaire dans certaines histoires, alors qu'elle devient plus souple dans d'autres planches. Parfois, Quimby prend l'aspect de deux frères siamois et le strip devient une espèce de pantomime.



Si le graphisme du personnage reste assez simple, les planches sont en revanche minutieusement construites. Ware essaie diverses formes de séquence d'images et certaines pages deviennent très sophistiquées. Le minimalisme initial de la série fait alors place à une recherche esthétique, comme le montre la planche ci-dessous.

http://www.spamula.net/blog/i09/quimby3.html

Ces histoires ( en 1 ou 2 planches) paraissent à la fin des années 80 dans "The daily Texan". Elles sont été rassemblées ensuite pendant les années 90 dans les Acme Novelty Library N° 2 et N° 4, puis dans l'album Quimby (qui a été traduit en français par l'Association).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

19 Re: Chris Ware sans peine le Sam 24 Avr - 11:32

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Une couverture pour un célèbre magazine économique américain.

http://4.bp.blogspot.com/_KHKI7rtw-Ww/S9AVPad8idI/AAAAAAAACRc/042jVGADbi8/s1600/fortune500_big.jpg

20 Re: Chris Ware sans peine le Dim 25 Avr - 20:58

Raymond

avatar
Admin
Belle illustration ! Peut être sera t-elle reprise une fois dans le projets "Buildings", entamé avec l'Acme Novelty Library N° 18 ?

Mais j'anticipe un peu trop. Revenons à une présentation plus chronologique. Je n'en suis pour l'instant qu'à 1989 (il faudra décidément que j'avance Smile ).

Cette année-là, Cris Ware lance de nouveaux personnages, qu'il publie dans un journal texan. Il y a d'abord la souris Quimby, dont j'ai déjà parlé, mais aussi le chat Sparky. Ces BD se présentent sous la forme de grandes planches qui occupent toute la page du journal. Les personnages sont dessinés de façon simplifiée et cet aspect contraste avec la construction très sophistiquée de la page. Il n'est pas possible d'en reproduire un exemple ici, mais vous pouvez en trouver à cette adresse :

http://consequentialart.files.wordpress.com/2009/03/ware11.jpg

Sparky est un chat qui n'a plus qu'une tête et qui se déplace sur un petit chariot.



Ce personnage est totalement surréaliste, bien sûr, mais la situation reste dans la logique de la série. On découvre en effet dans la première page de l'ANL n°2 comment Sparky a perdu son corps. Une nuit, alors qu'il dormait, il a surpris un cambrioleur dans son apartement. Il a voulu s'attaquer au bandit et celui-ci lui a coupé la tête.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

21 Re: Chris Ware sans peine le Dim 2 Mai - 11:19

Raymond

avatar
Admin
La construction sophistiquée des planches de Quimby et Sparky montre que le dessinateur se livre à une frénétique exploration des possibilités de la BD. Le "Date Book" (journal dessiné) de Chris Ware le confirme, car voici ce qu'il y dessine à la même époque. C'est une page où l'on retrouve Quimby.




Chris Ware n'est alors qu'un jeune dessinateur peu connu, mais il aborde la BD avec ambition. Les réflexions ci-dessus sont proches des analyses de Scott McCloud .


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

22 Re: Chris Ware sans peine le Dim 2 Mai - 11:36

Raymond

avatar
Admin
Remarquons en passant que le "Date Book" de Chris Ware est un curieux mélange de textes et de dessins. On y trouves des croquis, des essais graphiques, des dessins réalistes, des fragments de BD, des portraits, des paysages ou même des dessins pornographiques. L'ensemble est à première vue hétéroclite, mais il prend tout son sens lorsque l'on reprend l'oeuvre de façon chronologique.

Un autre aspect intéressant, ce sont les autoportraits que l'on retrouve de temps en temps. Voici à quoi ressemblait Chris Ware en 1989.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

23 Re: Chris Ware sans peine le Dim 24 Avr - 16:32

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Chris Ware a réalisé la carte de visite de la librairie Lambiek (Amsterdam), sous la forme d'un mini-album :
http://www.sparehed.com/2007/05/22/40-part-40-lambiek-avontuur-strip/

http://planbd.blogspot.com

24 Re: Chris Ware sans peine le Dim 24 Avr - 16:36

Raymond

avatar
Admin
Eh bien ... voilà une bonne raison de retourner à Amsterdam. Very Happy

Sinon, je n'ai pas bien suivi, mais un nouveau numéro du Acme Novelty Library est probablement sorti cette année.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

25 Re: Chris Ware sans peine le Lun 25 Avr - 8:46

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Il s'intitule "Lint".
Le contenu et la forme sont somptueux... comme d'habitude.



Dernière édition par Totoche Tannenen le Lun 25 Avr - 11:37, édité 1 fois

http://planbd.blogspot.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 4]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum