Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le principe d'Heisenberg, par François Corteggiani et Christophe Alvès

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 5]

Tarmac

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Les pérégrinations de Lefranc avec son Alfa Roméo en pays de l'Aubrac, du Lot rappellent un peu la géographie lugubre et désolée, observée dans le repaire du loup. Notamment quand Lefranc enquête dans le village de Born, ou lorsqu'il poursuit l'agent secret dans le senatorium désaffecté qui fait penser à l'hôtel abandonné.



Quelqu'un l'évoquait, je ne sais plus qui, mais c'est vrai qu'à la relecture, il y a un côté "Repaire du loup " qui n'est pas désagréable. study

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Il y a incontestablement une véritable ambiance dans cet album et on sent qu'Alves a pris grand plaisir à le dessiner.

http://alixmag.canalblog.com/

Tarmac

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
J'ai apprécié cette ambiance road movie qui apparaît dans l'album, le dessin, les couleurs surtout restituent un paysage typique. A la lecture de l'interview plus haut, on voit bien que les auteurs ont reconnu, arpenté les lieux de l'intrigue pour reconstituer cette géographie rurale et l'a ramenée dans les années 50.

polilit2

avatar
compagnon
compagnon
Je trouve les décors bien réussis et l'atmosphère bien rendue. Je ne serais pas aussi élogieux concernant les tenues. En particulier, je trouve celle des campeurs-espions allemands anachroniques.

Tarmac

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
polilit2 a écrit:Je trouve les décors bien réussis et l'atmosphère bien rendue. Je ne serais pas aussi élogieux concernant les tenues. En particulier, je trouve celle des campeurs-espions allemands anachroniques.
Shocked tu peux développer ??Auquel cas, ça reste un détail pour le moins mineur.

Je trouve sinon le scénario de Corteggiani tiré un peu par les cheveux avec cette implication des agents du contre espionnage. Certes, le nucléaire était à ce moment là dans les années 50, une question de Défense stratégique pour le politique de l'époque. Mais l'Etat serait-il intervenu à ce point, pour supprimer des opposants au projet, ou pour neutraliser des concurrents à la stratégie de développement du nucléaire. Je pense qu'il avait d'autres voies et d'autres moyens.
Après ça se tient, comme dans "Opération Antarctique", il y a un parallèle certain, c'est très osé, on a du mal à y croire, mais au file de l'histoire, la magie finit par opérer.

Loup79


license ès BD
license ès BD
Bonjour,

Lefranc enquête sur la mort mystérieuse de trois personnes à Aubrac. Morts mystérieuses d’autant plus que Renard lui demande un coup de main pour une raison particulière.
Un road-movie commence dès lors : différentes vignettes montrent l’Alfa de Lefranc progressait au cours de l’enquête, dans un premier temps C. Alvès semble prendre plaisir à installer cette atmosphère lourde de conséquence et nous nous retrouvons, nous lecteurs, avec de très belles vignettes. Un vrai régal tout au long de ce tome !


L’enquête semble piétiner tout de même et manque cruellement de rebonds tout au long du tome. Lefranc s’enlise à trouver une personne qui devrait donner la clef du mystère de ces trois meurtres. Bof, bof. Surtout que Lefranc sait qu'un pauvre homme est accusé du meurtre après un interrogatoire "poussé".


Mais Lefranc ne semble pas paniquer pour autant.
J’ai trouvé l’idée de départ très intéressante. L’idée de camoufler les assassinats par des meurtres de sadique est plus qu’ingénieux de la part d’Alvès. Mais ce road-movie n’est pas forcément une réussite.
Mais on retrouve un Lefranc assez coquin.


J’aimerais savoir si quelqu’un pouvait me donner l’adresse du bâtiment « Le Globe » qu’on peut voir dans ce tome ? Il ne me semble pas qu’on le voit (vue d’extérieur) dans les différents tomes précédents. Voilà, si quelqu’un reconnait le coin où se trouve ce bâtiment.


Loup79

marbou


alixophile
alixophile
Les planches du voyage n'apportent pas d'éléments à l'aventure elle-même, mais c'est le passage qui m'a le plus plu dans cet album que j'ai globalement trouvé très bon. Cette traversée d'une partie de la France des années 50 est très réussie, dessins et couleurs.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum