-43%
Le deal à ne pas rater :
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
28.59 € 50.01 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La Tiare d'Oribal

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 4]

26La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Ven 15 Jan - 14:20

jfty

jfty
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:J'ai revu les Ecorcheurs hier soir. Je pense que tu évoquais cette planche composée d'une suite de cases verticales étirées sur toute la hauteur de la page, ce qui souligne bien la hauteur des échelles appuyées contre les remparts de la ville assiégée. Cela bouge en effet à l'intérieur de ces images, et cette activité est soulignée par un grand nombre de lignes de mouvements et d'onomatopées, mais je n'y vois pas vraiment un mouvement continu qui se poursuit d'une vignette à l'autre ... bon, peu importe !

Quand je parle "d'académisme", je me référais à une certaine science dans la composition de la planche qui a été utilisée aussi bien par "l'école de Bruxelles " (Hergé, Jacques Martin ...) que "celle de Marcinelles" (Franquin, Peyo ...). Je ne suis pas certain que l'on retrouve la même chose dans Lanfeust, mais n'étant pas pas un connaisseur de cette série, je ne vais pas entamer un débat sur le sujet. pirat
ce style de découpage a été utilisé à outrance dans "les proies du volcan" et n'apporte rien de plus,bien au contraire, cela m'a déstabilisé!

27La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Ven 15 Jan - 18:54

Raymond

Raymond
Admin
Tu n'aimes pas quand ça bouge ! Very Happy


_________________
Et toujours ... La Tiare d'Oribal - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

28La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Ven 15 Jan - 19:33

jfty

jfty
grand maître
grand maître
Je n'ais pas apprécié ou,tout du moins,mal accepté ce découpage pour le moins moderne!
rien à voir avec l'action!J'ais toujours eut du mal à lire des bd avec des ronds,des carrés,des rectangles disposés n'importes où sur une planche!J'ais beaucoup plus de mal à lire une bd si elle sort des tabloïds!Cela ne reste que mon avis,je n'ais plus de repères s'il n'y a pas de flèches de direction de lecture j'ai un mal fou à suivre l'histoire!

29La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mar 19 Jan - 14:28

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Raymond a écrit:Oui, ils font un sacré travail sur Coin BD. Ils semblent chercher à faire une critique de tous les albums BD parus. Shocked

Sinon, je ne partage pas leur avis sur les textes explicatifs qui accompagnent les images. J'aime quand il y a quelque chose à lire. Razz

Je viens de lire "coinBD" et je pense que ces individus feraient mieux de s'abstenir de lire des BD classiques plutôt que d'écrire de telles critiques! On retrouve encore cette pensée "anti-Martin, anti-Jacobs, anti-classiques"... Si on n'aime pas ce style, autant ne pas le lire! Les longs récitatifs et les personnages récurrents font partie du style et du charme de ce genre de BD! On sait bien que c'est peu probable, dans la réalité que des personnages comme Arbacès survivent à tout ce qui leur arrivent et se retrouvent toujours sur le chemin du héros ! C'est valable pour Arbacès, Borg, Olrik, l'Ombre Jaune, Rastapopoulos, Monsieur Choc, Moriarty... De même il est impossible que des héros vivent autant d'aventures sans même vieillir!... Mais on est dans une bande dessinée!!! Et une BD classique qui est encore très appréciée plus d'un demi siècle après sa parution ! La Tiare d'Oribal est une histoire qui tient le lecteur en haleine pendant plusieurs heures, c'est tout le contraire de ce que Jacques Martin a qualifié de "BD barbes-à-papa" !!

30La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mar 19 Jan - 16:35

jfty

jfty
grand maître
grand maître
Il est à noter que ,depuis un certain temps,les sus nommés critiques doivent avoir l'âge de 40 ans maxi, aucunes connaissances de la bd en général, tout comme les spécialistes de la restauration! ce sont des frustrés qui n'ont pas réussis dans le métier qu'ils voulaient exercer!(une vengeance en quelque sorte!) Rolling Eyes

31La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mar 19 Jan - 16:47

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Je n'irais pas jusqu'à penser cela... Je pense seulement que si on n'aime pas un genre, il suffit de l'écrire - et d'argumenter - dans un article générique, plutôt que de s'acharner à critiquer chaque album appartenant à ce genre...

32La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mar 19 Jan - 18:18

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Concernant la discussion entre Raymond et Jean-Marc, je suis d'accord avec les 2... Very Happy Je suis d'accord quand Raymond explique que Jacques Martin utilisait avec rigueur certaines règles pour la composition des images, mais je suis d'accord avec Jean-Marc pour réfuter le terme "académisme", qui a un sens péjoratif...

En effet, le style de Jacques Martin, tout en étant classique, possède à la fois une grande énergie et une grande fluidité... Et il ne faut pas confondre l'énergie du héros et l'énergie du dessin ! En effet, au fil du temps, Alix se démène moins et réfléchit plus... Jacques Martin a d'ailleurs déclaré qu'Alix agit comme un "catalyseur" !... Mais cela ne veut pas dire que le dessin soit moins dynamique ou qu'il se passe moins de choses dans ses aventures ! Cette évolution est due au fait que Jacques Martin a plus travaillé ses intrigues, en les construisant comme des drames et non plus comme des courses-poursuites...

Il y a aussi un autre facteur: Jacques Martin a été le premier - et un des rares - auteurs de la BD classique a camper des personnages secondaires complexes, qui ne sont pas des archétypes (le vilain récurrent, le savant fou, le savant original, le dictateur, l'homme d'affaires véreux...). Les personnages secondaires dans Alix donnent plus de profondeur au récit et ne sont pas de simples faire-valoir. Cela aussi nous éloigne des "courses-poursuites" !

Au niveau de la composition et de la mise en scène, Jacques Martin est probablement le meilleur auteur de l'école franco-belge!! Les découpages et les cadrages de Jacques Martin ne cessent de m'étonner... Observez la manière dont il place le point de vue, les plongées et contre-plongées, les avant-plans... Il nous place toujours au coeur de l'action...

33La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mer 20 Jan - 12:28

Raymond

Raymond
Admin
Pour ma part, je ne conçoit pas le terme "académique" comme péjoratif. Je l'ai utilisé parce que Jacques Martin appartient à une certaine école qui fait une BD que l'on pourrait qualifier de"classique". Il prolonge à sa manière le style qu'utilisaient Jacobs et Hergé, mais si vous ne considérez pas cela comme académique ... ça ne me dérange pas. La Tiare d'Oribal - Page 2 Icon_biggrin


_________________
Et toujours ... La Tiare d'Oribal - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

34La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mer 20 Jan - 12:45

Invité


Invité
Raymond a écrit:Pour ma part, je ne conçoit pas le terme "académique" comme péjoratif. Je l'ai utilisé parce que Jacques Martin appartient à une certaine école qui fait une BD que l'on pourrait qualifier de"classique".

+ 1. La Tiare d'Oribal - Page 2 Icon_wink

35La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mer 20 Jan - 13:53

Invité


Invité
Treblig a écrit:
Raymond a écrit:Pour ma part, je ne conçoit pas le terme "académique" comme péjoratif. Je l'ai utilisé parce que Jacques Martin appartient à une certaine école qui fait une BD que l'on pourrait qualifier de"classique".

+ 1. La Tiare d'Oribal - Page 2 Icon_wink
On peut difficilement dire le contraire, en effet.
Mais mon post initial parlait du sens du mouvement, ou de l'impression du mouvement si on veut, que je trouvais beaucoup moins présent dans les 7 ou 8 derniers albums d'Alix, sans qu'il faille pour ça remonter aux pionniers de la BD, je parlais juste de l'actualité de la série. Pour prendre un contre-exemple, la superbe double page du dernier Lefranc où il manque de tomber dans le vide est superbement réussie et donne une véritable sensation de mouvement et Régric est un jeune dessinateur qui a sa personnalité propre.
Une autre réflexion : si le dessin de Martin est bien évidemment classique, il a considérablement évolué au fil du temps dans sa mise en page qui est devenue son style propre, sa marque de fabrique on pourrait dire.

36La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mer 20 Jan - 15:10

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu
1) Académique (définition du Petit Larousse) : conventionnel, sans originalité. Voilà pourquoi je réfutais ce terme!

2) Régric ne mérite aucune louange pour la séquence de la chute: c'est mon ami Didier "Rigebert" et moi-même qui avons entièrement remonté cette séquence, car Régric ne voulait pas suivre mon lay-out et mes indications; de plus, dans sa version, Lefranc laissait littéralement tomber Luciana et tout deux chutaient dans le puits la tête la première ! Vers la moitié de cette histoire, Régric semble s'en être désintéressé et j'ai gâché mes vacances à effectuer environ 40 corrections sur ses dessins, avec l'aide de Didier, sans être payés, et je ne suis pas prêt d'oublier cette épreuve, car c'est très dur d'être lâché par un dessinateur qui n'a pas à coeur de finir correctement le boulot ! Je signale aussi que les couleurs ont dû être profondément retravaillées de fond en comble et en catastrophe par Bruno Wesel !

3) Jacques Martin a vraiment mis au point son propre style de mise en page (découpage de la page) et de mise en scène (composition des vignettes)... Comparez "Le Prince du Nil" et "Ô Alexandrie" : ce dernier album est l'un des mieux dessinés dans les reprises, mais regardez: chaque case est un petit tableau, certes bien construit, mais "la caméra est loin des personnages"... Car beaucoup de repreneurs pensent que le style Jacques Martin se limite à des colonnes et à une bonne construction de la perspective... Certes, il y a de cela chez Jacques Martin, mais le plus important, c'est la manière dont il place le lecteur au sein de l'action, au niveau des personnages ! Dans une scène de foule, de bataille, les repreneurs placent la caméra sur une colline, tandis que Jacques Martin la place en plein dans la mêlée, l'attache sur un char de combat, au niveau des roues... Jacques Martin ne rend pas l'âpreté des combats uniquement par le nombre de combattants, mais bien par la peur ou la rage dans un regard, par la façon dont un poing se crispe sur le glaive... Dans les dessins de Jacques Martin, on sent la sueur des combattants... Ce qui est effrayant, ce n'est pas tant les promesses de vengeance d'un ennemi que la haine qui se lit dans son regard... Dans un combat de gladiateur, on sent aussi la peur, la poussière, le sang et les spectateurs ne sont pas une foule de figurants, ce sont des visages en gros plan qui expriment la cruauté et la joie malsaine... Voilà pourquoi, à mon avis, même si Jacques Martin est un auteur classique, rigoureux dans ses compositions, il est loin d'être "académique"...



Dernière édition par Michel Jacquemart le Mer 20 Jan - 15:35, édité 1 fois

37La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mer 20 Jan - 15:32

Invité


Invité
On pourrait très bien dire "dessinateur classique" si le mot académique paraît trop terne à certains.

D'ailleurs ce mot a été utilisé par Raymond dans sa réponse.

Et ce vocable ne me paraît pas spécialement réducteur ou péjoratif pour désigner ce type d'art. La Tiare d'Oribal - Page 2 Icon_wink

38La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Mer 20 Jan - 17:46

Raymond

Raymond
Admin
Encore quelques petites remarques sur cette notion de mouvement dans la BD.

J'ai regardé hier soir des albums de Lanfeust pour en étudier le dessin. Je trouve que la mise en page y est très dynamique et spectaculaire, et à cet égard, Tarquin est un excellent auteur de BD. Les plans panoramiques (sur les paysages) y alternent avec des gros plans sur les visages, les vignettes contiennent souvent des vues en plongée qui sont suivies de contre-plongées et le dessinateur utilise avec prédilection tous les effets de contraste. Les personnages sont par ailleurs dessinés de manière caricaturale, avec des physionomies qui affichent une expression exagérée (ce qui est normal bien sûr pour une caricature) et tout cela correspond à une recherche de l'effet maximal. C'est un travail habile et bien réalisé, qui produit une BD dynamique, mais cela ne correspond pas aux "effets de mouvements" spécifiques auxquels je pensais. C'est en fait "un art" que seuls quelques dessinateurs belges classiques sont capables de maitriser.

Pour mieux expliquer ce que j'entends par là, je vous propose de revoir un billet que j'avais écrit sur "Franquin et le football", qui se trouve ICI . J'y analyse une page de Spirou et vous constaterez que Franquin est très économe par rapport à l'utilisation des effets de mise en page, mais il réussit à créer un mouvement précis en utilisant une simple succession de cases aux dimensions normales. Il obtient cela en travaillant la position de ses personnages et en dirigeant leur course en parallèle avec le sens de la lecture. C'est vraiment du grand art et c'est un type d'effet que je n'ai jamais retrouvé dans les albums de Largo Winch ou Lanfeust, quelques soient les mérites de leurs dessinateurs. Seuls quelques grands classiques comme Hergé, Peyo ou Morris sont capables d'obtenir ce genre de mouvement et je n'ai jamais retrouvé cela dans la BD actuelle.


_________________
Et toujours ... La Tiare d'Oribal - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

39La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Sam 5 Mai - 9:00

Invité


Invité

40La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Sam 5 Mai - 10:15

Raymond

Raymond
Admin
Ce doit être un farceur qui a refait un dessin de Jacques Martin. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... La Tiare d'Oribal - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

41La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Sam 5 Mai - 14:47

jfty

jfty
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Ce doit être un farceur qui a refait un dessin de Jacques Martin. Rolling Eyes
Frédérique Martin a surement la réponse scratch

42La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Sam 5 Mai - 15:32

Raymond

Raymond
Admin
Question + Shocked + Question

Je ne retrouve plus l'image d'Enak tout nu sur le lien donné par Treblig !


_________________
Et toujours ... La Tiare d'Oribal - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

43La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Sam 5 Mai - 15:38

Invité


Invité
Apparemment, Jacques Grand a supprimé ce dessin de son blog (et le nom de Jacques Martin dans l'intitulé des dessinateurs présentés).

44La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Sam 5 Mai - 15:43

Raymond

Raymond
Admin
Treblig a écrit:Apparemment, Jacques Grand a supprimé ce dessin de son blog (et le nom de Jacques Martin dans l'intitulé des dessinateurs présentés).
Question + Question + Question + siffle


_________________
Et toujours ... La Tiare d'Oribal - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

45La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Sam 5 Mai - 22:54

Invité


Invité
Jacques Grand explique les motivations de cette suppression.

http://bdfrancobelge.canalblog.com/archives/2012/05/05/24191882.html

46La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Lun 9 Juil - 12:00

bruno

bruno
grand maître
grand maître
Je viens de re (re re re) lire cet excellent opus d'Alix (mon antique version d'août 1958) et je découvre que l'un des récitatifs utilise une calligraphie assez originale dans l'oeuvre de Martin :


La Tiare d'Oribal - Page 2 Alix0014


Je n'ai pas de version récente de ce livre (ni le fac similé d'ailleurs), mais cette case a t'elle été changée depuis ?

http://www.canalbd.net

47La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Lun 9 Juil - 18:10

bruno

bruno
grand maître
grand maître
Tiens ? Personne n'a d'autre version non plus ? Razz

http://www.canalbd.net

48La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Lun 9 Juil - 18:15

jfty

jfty
grand maître
grand maître
bruno a écrit:Tiens ? Personne n'a d'autre version non plus ? Razz
La seule version que j'ai ici en corse, c'est celle d'Hachette et elle ne diffère pas de celle que tu présente No

49La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Lun 9 Juil - 18:42

bruno

bruno
grand maître
grand maître
C'est bien curieux cette écriture scripte. On retrouve cela chez Tintin d'ailleurs... JM s'est peut être laissé "influencé" ou a tout simplement tester la chose avant d'y renoncer...

http://www.canalbd.net

50La Tiare d'Oribal - Page 2 Empty Re: La Tiare d'Oribal le Jeu 12 Juil - 8:51

Bernard

Bernard
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Voilà, j'ai contrôlé ce que j'avais et voici le résultat.
- 1ére réédition de Casterman = même écriture que celle que tu présentes
- Edition Rombladi = Idem
- Facsimilé Casterman (couverture Lombard) = Idem
- Edition Fabbri = Idem
- Edition Hachette = Idem d'après JF (je ne l'ai pas encore)

Par conrtre le texte a été modifié, mais c'est logique puisque tout a été refait, sur les versions étrangéres suivantes
- A Tiara de Oribal - ASA/Publico - Portugal
- La Tiara de Oribal - Oikos Tau - Espagne
- La Tiara de Oribal - NetCom2editorial - Espagne

Je n'ai pas la version Néerlandaise/Flamande et donc pas su vérifié.

Cela me paraît logique tout ça puisque nous avions déjà évoquer la page 54 de Lefranc dans La Grande Menace où l'inversion de texte a été perpétuée de sa sortie chez Lombard jusqu'à cette année, soit plus de 50 ans, après les remarques de César à Casterman.
On risque d'en trouver d'autres Twisted Evil

Et voilà ce que je peux vous en dire.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum