Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles

+6
stephane
eleanore-clo
Clovis Sangrail
Roger Seiter
Tarmac
Raymond
10 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

C'est surtout que Marc communique, Christophe Alves est plus discret ...

http://alixmag.canalblog.com/

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Sur le site de bdfugue, le nouveau Lefranc est annoncé avec un ex-libris.

http://alixmag.canalblog.com/

Tarmac

Tarmac
vieux sage
vieux sage

C'est demain, le grand jour cheers

Tarmac

Tarmac
vieux sage
vieux sage

C'est en petites foulées, que je suis allé chercher Lefranc avec le journal Tintin, que du bonheur les enfants bedo
Avec Une grosse pensée pour François Corteggiani. D'ailleurs, un très beau cahier lui est dédié à la fin de l'album.
Le dessin de Christophe Alvès est pouce
J'ai eu la chance de récupérer une affiche Lefranc Alix pour les sorties conjointes de nos deux héros beber

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Lu avec gourmandise. Une histoire solide, sans prétention. Bravo aux auteurs.

http://alixmag.canalblog.com/

Fripon

Fripon
martinophile distingué
martinophile distingué

Lu avec intérêt, il y a sans doute un fond de vérité avec la disparition de Marilyn Monroe dont Christophe Alvès aurait pu prêter les traits pour Margareth Morrison.

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Ne trouvez vous pas que F.Corteggiani a monté une BD sur le thème de l'imposture ? Personne n'est ou joue le rôle attendu. Le thème passe bien évidemment par la doublure de l'actrice à l'actrice elle-même. Mais il se promène aussi ailleurs avec l'ami de la CIA qui n'en est pas un, avec le président des Etats-Unis qui cache un commanditaire de meurtres. Jusqu'à Lefranc lui même dont le coup de feu à la toute fin interroge.

Par ailleurs et dans un tout autre registre, la dernière vignette m'a beaucoup émue. Quel bel hommage, paisible et ancré dans le quotidien, comme si la vie ne s'arrêtait pas. Le recours à la terrasse d'un café rapproche aussi le couple formé par Corteggiani et Alvès d'un autre encore plus célèbre.

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Aa226

Eléanore

Raymond

Raymond
Admin

Comme la Bretagne ne manque pas de librairies de BD, j'ai moi aussi pu lire cet album dès le jour de sa sortie.   Cool

Et effectivement, la dernière case de l'album est émouvante. C'est l'adieu de Christophe Alvès à un scénariste auquel il doit beaucoup, et que l'on doit regretter !

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Route-13

Sinon, je n'ai pas considéré cette histoire comme un développement sur le thème de l'imposture, même si Hollywood est bien une sorte de miroir aux illusions. Pour moi, c'est plutôt une réécriture de l'histoire de la mort de Marilyn Monroe, sur laquelle beaucoup de choses ont déjà été écrites. D'ailleurs, avant même que le but de l'intrigue ne devienne évident, le dessinateur multiplie les allusions à cette actrice en redessinant quelques scènes fameuses de la vie de la star du cinéma américain. Il y a par exemple cette chanson que Marilyn a interprété lors de l'anniversaire de John. F. Kennedy.

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Route-14

Il y a aussi ces images bien connues de "Something's got to give", le fameux film inachevé de Georges Cukor dans lequel Marilyn se baigne toute nue dans une piscine. Elles ont fait saliver des générations d'admirateurs  et Christophe Alvès en remet une louche, si j'ose dire !   Wink

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Route-15

Ce qui est certain, par contre, c'est que l'album joue avec les ressemblances. Comme le sosie de Marilyn (pardon, le sosie de Margareth Morrison) ressemble beaucoup à son modèle, on ne sait pas toujours très bien qui est qui au cours de cette histoire. Est-ce que le scénariste essaie de nous raconter la "véritable histoire" de la mort de Marilyn ? Je n'y crois pas trop. Il se livre plutôt à un jeu qui lui permet de dévoiler certains éléments réels et méconnus sur la fin de la star, tout en racontant une véritable fiction, qui à mon avis développe une intrigue plutôt improbable. Je n'imagine pas en effet la véritable Marilyn se livrer à un double jeu aussi sordide avec sa doublure.

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Route-16

J'ai donc davantage apprécié le côté "thèse sur Marilyn" que la fiction elle même. Il y a certes quelques idées savoureuses de scénario, comme le collègue de Lefranc qui ressemble à Libellule et qui rit comme lui, ce qui nous plonge dans une parodie momentanée mais bienvenue. Il y a sinon de nombreux rebondissements qui donnent du rythme au récit, ainsi que quelques trahisons surprenantes qui ne m'ont pas vraiment ému car le monde américain est un peu comme ça. Il y a en fait peu de suspense dans ce récit, et l'aventure est intéressante sans être passionnante.

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Route-17

Il faudra bien sûr que je relise cet album, que je ne considère pas comme une réussite complète. Il contient pas mal de séquences agréables, comme la jeune collègue de Lefranc qui a du tempérament et qui développe même une sorte d'amourette, mais je suppose que nous n'en saurons jamais la suite, avec la malheureuse disparition de Corteggiani.

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Route-18

Christophe Alvès nous livre pour sa part un travail presque parfait. C'est vraiment un excellent dessinateur pour Lefranc et j'espère qu'il continuera à travailler sur cette série.

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Route-20

Voilà ! il ne reste plus qu'à dire "Adieu" à François Corteggiani !  Sad


_________________
Et toujours ... Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Avez-vous vu Alix face à Cléopâtre et ailleurs Lefranc , Alix, Jhen, Orion et Loïs au détour d'une case?

http://alixmag.canalblog.com/

Raymond

Raymond
Admin

Non ! Il va falloir que je cherche. Wink


_________________
Et toujours ... Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

dakota68


lecteur émérite
lecteur émérite

Je n'avais pas fait attention.
C'est sympa à voir

Raymond

Raymond
Admin

Comment ai-je pu ne pas remarquer cela ?   Rolling Eyes

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Route-21

Comme la scène se passe dans les studios d'une compagnie de cinéma, elle garde tout son sens.  Wink


_________________
Et toujours ... Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Tarmac

Tarmac
vieux sage
vieux sage

J'aime bien ces allusions, ces petits clins d'oeil rétrospectifs à l'oeuvre du grand maître.

A ma connaissance, le premier à s'être essayé à cet exercice était F Carin dans "La momie bleue" avec une petite case dédiée aux eaux d'Alix.
Taymans dans "Le maître de l'atome" l'un de mes albums préférés et Régric dans "Noël noir", dans une moindre mesure, s'étaient également adonnés à cet exercice avec des références à Moloch Baal, le dieu infernal et récurrent dans les aventures d'Alix Wink

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Dans les références implicites, on peut citer James Ellroy dont Corteggiani a manifestement lu L.A. Confidential (Sid Hudgens, Hollywood) et à American Tabloïd (le fiasco de la Baie des Cochons et les liens entre le clan Kennedy et la Mafia).

Eléanore

Raymond

Raymond
Admin

Pour ma part, je m'intéresse aux références visuelles ! Wink J'ai retrouvé l'autre clin d'œil visuel signalé par Stéphane, qui réunit Alix et Cléopâtre, dans un film produit à Hollywood.

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Route-22


_________________
Et toujours ... Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Tarmac

Tarmac
vieux sage
vieux sage

Mine de rien, je trouve que Christophe Alvès a parfaitement restitué l'atmosphère, les codes, l'ambiance, les décors et modes vestimentaires hollywoodiens de la société américaine post deuxième guerre mondiale du début des années soixante pouce

Raymond

Raymond
Admin

Planète BD fait une critique assez médiocre de la Route de Los Angeles, mais il me semble que le rédacteur n'a pas compris toutes les subtilités de l'album.

Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Rte-la10

L'article est sur cette page !

https://www.planetebd.com/bd/casterman/lefranc/la-route-de-los-angeles/51736.html#image


_________________
Et toujours ... Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Tarmac

Tarmac
vieux sage
vieux sage

Christophe Alvès a remis son site à jour et c'est plutôt sympa :
Arrow https://christophealves.com/la-sortie-du-prochain-lefranc-la-route-de-los-angeles/

Arrow https://christophealves.com/bd-3/

Raymond

Raymond
Admin

On se demande ce que fera maintenant Christophe Alvès ? Va t-il continuer Lefranc ?


_________________
Et toujours ... Lefranc T34 La Route de Los-Angeles - Page 2 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Oui, à priori. Il a écrit un synopsis, il veut continuer seul.

http://alixmag.canalblog.com/

Tarmac

Tarmac
vieux sage
vieux sage

C'est une bonne nouvelle en ce que Christophe Alvès produit un trait qui s'adapte parfaitement avec l'univers martiniens. pouce

Clovis Sangrail

Clovis Sangrail
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Excellente nouvelle pour Christophe Alvès, qui le mérite. Espérons que son scénario soit validé et que cela se concrétise en album.

J'ai commencé à lire La Route de Los Angeles avec plaisir. L'histoire s'inscrit dans une lignée classique de films policiers, avec un contraste intéressant entre la noirceur de l'intrigue et la luminosité californienne de la mise en scène. Le dessin de Christophe Alvès est comme toujours très plaisant, fidèle à l'esprit martinien, mais doté d'une certaine rondeur, douceur de trait que je n'avais pas remarquée auparavant.

C'est également élégant d'avoir inclus un petit dossier hommage à François Corteggiani en fin d'album.

Tarmac

Tarmac
vieux sage
vieux sage

Ce qu'en dit BDZoom :
Arrow https://www.bdzoom.com/188538/actualites/%c2%ab%e2%80%89lefranc-t34%e2%80%89%c2%bb-une-femme-disparait-et-%e2%80%94-helas%e2%80%89-%e2%80%94-un-scenariste%e2%80%a6/

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

C'est le même gars qui écrit celle de Planète bd

http://alixmag.canalblog.com/

Tarmac

Tarmac
vieux sage
vieux sage

Je n'avais pas vu, désolé deso

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum