Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Jean-Marc Rochette

4 participants

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1Jean-Marc Rochette Empty Jean-Marc Rochette Sam 28 Avr - 15:59

Raymond

Raymond
Admin

Rochette est un dessinateur apparu au cours des années 70 et que j'avais un peu perdu de vue. Il semblait avoir abandonné la BD, mais il fait maintenant un retour en force.  

Jean-Marc Rochette Ortrai10

A ses débuts, il dessinait dans l'Echo des Savanes une BD sarcastique et animalière qui s'intitulait Edmond le Cochon. Comme on pouvait s'y attendre, c'était une critique même pas déguisée de notre monde moderne. Wink

Jean-Marc Rochette Edmond10

Puis il passa dans le journal A Suivre, où il dessina un formidable roman graphique sur scénario de Jacques Lob. Cela s'intitulait le Transperceneige et ce beau récit d'anticipation le plaçait dès lors au niveau des auteurs qui comptent.

Jean-Marc Rochette Transp10

Il dessina encore quelques BD dans A Suivre par la suite, dont le très inquiétant Requiem blanc, puis il s'effaça progressivement de l'actualité du 9ème Art. Il se lança dans d'autres activités, telle que la peinture ou la sculpture, en publiant de temps en temps des BD de moins d'envergure.

Mais voilà qu'il publie à nouveau une œuvre importante, intitulée Ailefroide. Il mérite donc qu'on lui consacre un sujet.  Very Happy


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

2Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Sam 28 Avr - 18:40

Raymond

Raymond
Admin

J'ai toujours aimé les BD qui racontent de belles histoires de montagne. Il y en a eu plusieurs de ce genre au cours de ces dernières années, comme par exemple la très belle l'Invention du Vide de Nicolas Debon (que j'ai commenté il y a quelques années dans "je viens de lire"), et je ne me lasserai jamais de ces récits vertigineux. Voilà pourquoi j'ai tout de suite été intéressé lorsque j'ai découvert l'album Ailefroide, sur les rayons de ma librairie préférée. En fait, c'est seulement après avoir acheté ce livre que j'ai eu ma première surprise : je connaissais en effet déjà son auteur, qui est Jean-Marc Rochette.   Wink

Jean-Marc Rochette Aile-f10

Deuxième surprise, après avoir commencé à la lire, cette BD est d'abord une autobiographie. Jean Marc Rochette y raconte en effet son adolescence, ses écoles, sa découverte de la varappe et aussi ses débuts dans le monde de la bande dessinée. Ce livre est donc multiple, mais le sujet principal de ce livre, ce sont bien les ascensions difficiles et la passion forcenée qui anime certains montagnards de l'Isère ou de la Savoie. Et immanquablement, cette BD "vécue" m'a remémoré de vieilles lectures, telles que "Les conquérants de l'inutile", de Lionel Terray, ou "Premier de cordée" de Roger Frison-Roche, qui célébraient l'héroïsme et la beauté de l'escalade.

Jean-Marc Rochette Escala10

Mais que veut donc dire le titre ? Ailefroide est en fait le nom d'un sommet montagneux difficile à escalader, que deux adolescents se sont promis de vaincre ensemble un jour, lorsqu'ils seront plus grands. Accompliront ils une fois leur rêve ? Je vous laisserai bien sûr le plaisir de le découvrir vous-même dans ce livre passionné !   Very Happy

Jean-Marc Rochette Ailefr10

J'éviterai donc de détailler la curieuse trajectoire de Rochette, et j'insisterai plutôt sur le charme de ce livre hors-norme, qui mélange l'autobiographie et l'hommage à une époque encore toute proche. La montagne, c'est bien sûr une activité sportive, mais c'est surtout de grands moments d'émotion sauvage. Comment décrire par exemple les sentiments que l'on éprouve lorsque l'on parvient à un sommet difficile ? C'est une émotion généralement muette, tout comme d'ailleurs le plaisir de découvrir la splendeur d'un lever du soleil au dessus des monts enneigés. Rochette dessine souvent, et avec une certaine pudeur, ce genre d'image très romantique.

Jean-Marc Rochette Montag10

Ce one-shot est donc un livre hors-norme, qui décrit presque comme un guide de montagne certains itinéraires d'alpinisme, et qui témoigne d'une expérience de vie bien singulière. On y découvre aussi qu'il existe beaucoup de voies pouvant conduire à une carrière d'auteur de bande dessinée. Et surtout, il reste toujours quelque chose à vivre lorsqu'un rêve s'éloigne.

Et enfin, la BD adulte n'a pas fini de nous étonner. C'est vraiment un beau livre que je vous recommande. Very Happy


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

3Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Mar 1 Mai - 9:59

Invité


Invité

Il parle de son one-shot sur Auracan.

http://www.auracan.com/Interviews/411-interview-entretien-avec-jean-marc-rochette.html

4Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Jeu 16 Mai - 11:26

Raymond

Raymond
Admin

Un nouvel album de Jean-Marc Rochette vient de sortir et il s'intitule le Loup

Jean-Marc Rochette Le-lou10

Je ne l'ai pas encore vu en libraire mais il s'agit d'une nouvelle BD sur la montagne.

Philippe Tomblaine analyse cet album sur cette page :

http://bdzoom.com/142314/lart-de/lhomme-est-un-loup-pour-rochette/


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

5Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Jeu 16 Mai - 20:16

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Bonsoir Raymond

J'ai lu et beaucoup aimé ce livre.
Il fait penser à une messe sauvage animée par deux officiants, des personnages forts, extrêmes, le berger, Gaspard, et son ennemi, un grand loup blanc. L'acmé de l'intrigue est d'ailleurs atteinte lorsque les deux héros communient ensemble (les restes sanglants des animaux sont clairement une référence à l'hostie, source de vie).
Les protagonistes sont magnifiques et grands. Et ils se ressemblent profondément. L'un et l'autre sont les survivants de passés douloureux. L'un et l'autre sont des prédateurs (page 19 Gaspard déclare à propos des brebis allant à abattoir "mourir ici où la-bas [ie en montagne, tuées par le loup] quelle différence ?"). Gaspard est blessé à la jambe quand le loup est blessé à la patte. L'un et l'autre sont des enfants de la montagne, des forces primaires incapables de vivre dans une nature domestiquée.
La montagne est changeante et elle se métamorphose au gré des saisons. Elle est surtout hostile, âpre et sans pitié (page 89, le pic conseille à Gaspar de s'endormir). Le massif des Écrins constitue le somptueux décor d'une pièce de théâtre (un drame) en quatre actes (le berger tue la louve, le berger épargne le louveteau, le berger et le loup s'affrontent, le dénouement). La montagne incarne enfin un symbole de pureté comme dans Tintin au Tibet. Tout y est vrai.
Max le chien est à l'opposé du loup. Il a perdu sa liberté et donc sa dignité, ce qui l'empêche d'acquérir un statut d'égalité avec Gaspard. En fait, il se substitue au fils perdu (page 51, "il le pleure comme un enfant").  
Le livre est très riche. Il aborde notamment les relations complexes entre l'écologie et l'économie de montagne. Le mécanisme des indemnités proposées aux éleveurs dont le troupeau a été décimé par un loup est dénoncé comme étant mal adapté (page 12, "Là-haut, ça pue la charogne. J'peux pas les enterrer pour les indemnités").
Ajoutez à tout cela un soupçon de fable philosophique, un zeste de fantastique et vous aurez un chef d’œuvre  Smile.
La conclusion est superbe et Jack London (Croc Blanc) l'eut appréciée. La postface de Baptiste Morizot va très loin car il rebondit sur la scène finale pour imaginer une symbiose entre les bergers et les loups.
Le graphisme tout en tension, avec de grands traits, et les couleurs, essentiellement froides, se marient parfaitement avec l'intrigue.
A noter que Derib a créé, dans un registre moins rude, Yakari au pays des loups, sur un thème voisin.
Rochette nous livre ici son plus bel opus. Je regrette juste l'absence de rôle féminin. C'est une BD d'hommes... mais pas que pour les hommes  Laughing . Ainsi, je n'ai pas perçu ici le sexisme implicite d'Ailefroide et vois dans le caractère de Gaspard la rudesse d'un homme seul dont l'épouse (absente) est d'ailleurs présentée comme ayant perdu la tête.

Assurément la meilleure BD de ce début d'année.

Eléanore



Dernière édition par eleanore-clo le Sam 18 Mai - 15:28, édité 13 fois

6Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Jeu 16 Mai - 23:56

Raymond

Raymond
Admin

C'est noté ! pouce


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

7Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Ven 17 Mai - 11:58

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Bonjour
J'ai relu l'ouvrage et suis de plus en plus admirative devant ce conte tout en morale. Je me suis donc permise d'éditer mon premier commentaire pour l'enrichir.
Cordialement
Éleanore

8Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Sam 18 Mai - 10:48

Raymond

Raymond
Admin

Merci ! Je vais le rechercher aujourd'hui !   Wink


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

9Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Dim 19 Mai - 19:02

Raymond

Raymond
Admin

Alors … eh bien oui, c'est un très beau livre !   pouce

Le meilleur album de l'année ? Presque, en fait, enfin peut-être, mais "le Fleuve Shinano" m'a quand même laissé une impression très durable. On verra bien pour Le loup si les souvenirs durent aussi longtemps.   Wink

Que dire sinon de plus après la présentation d'eleanore-clo ? Peut-être tout d'abord faut-il souligner la dimension enfantine de cette histoire qui m'a ramené au temps de ma jeunesse, lorsque je dévorais avec passion les romans de Jack London ou de James Oliver Curwood. Ces écrivains racontaient en effet des histoires de survie dans la nature sauvage, et de chien-loups qui se défendent tant bien que mal. Ces romans étaient écrits à la première personne, et les animaux y devenaient des personnages, au même titre que les hommes. C'est le premier charme de cette BD, qui raconte en fait un très long duel entre un homme et un animal. Cette petite "histoire de montagne" devient progressivement une épopée, dans laquelle se mélangent des sentiments complexes faits de chagrins, de haine, d'orgueil éperdu et d'estime pour l'adversaire.

Jean-Marc Rochette Le-lou11

Le loup est également un hymne à la nature, en particulier à ces merveilleux paysages des Alpes qui reviennent périodiquement et d'une façon assez reposante, dans cette histoire de sang et de fureur. J'aurais presque envie de dire que la montagne est un troisième personnage, qui impose soudainement sa force aux minuscules être vivants, qui survivent tant bien que mal sur les hauteurs glacées. Parfois, l'auteur se laisse tout simplement aller, en nous dessinant des pages dédiées à la nature, accompagnées de récitatifs imprégnés d'une légère poésie.

Jean-Marc Rochette Le-lou12

En filigrane de cette lutte entre le berger et le loup, on ne peut s'empêcher de penser aux controverses actuelles qui apparaissent dans les journaux, à propos de la réintégration du loup dans le monde alpin. L'auteur ne tranche pas vraiment sur ce point, mais il ne minimise pas le désespoir du berger qui voit son troupeau décimé par un carnage. La nature n'est pas toujours bonne pour l'homme.

Les histoires de duel se terminent généralement par la mort de l'un des deux protagonistes, et je ne dévoilerai pas la surprenante conclusion que Rochette a trouvé pour son récit. Je dirai donc simplement que la montagne (et la nature) est la plus forte, et que l'évolution d'un récit n'est pas toujours linéaire. Un étonnant changement de paradigme permet soudainement de voir cette lutte entre l'homme et le loup d'une façon nouvelle, et c'est peut-être cette fin qui nous laisse un peu rêveur, en refermant le livre. Lorsque l'on prend un peu de hauteur, les passions habituelles peuvent perdre toute leur importance.

Jean-Marc Rochette Le-lou13

Avec son dessin un peu rugueux, qui apparait parfois un peu "taillé à la serpe", Rochette rend en tout cas un bel hommage au monde montagnard. Il accomplit de plus un petit de tour de force en créant un beau récit d'aventure, qui se révèle très prenant et dont le suspense est par moment vraiment haletant. Le lecteur ne s'ennuie par une seconde, et je me suis moi aussi surpris à relire très vite ce livre, pour mieux en humer les détails.

C'est donc une belle BD !

Alors … est-ce le meilleur album de l'année ? Pourquoi pas, au fond ?  

Mais l'année est encore longue. Wink


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

10Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Dim 19 Mai - 20:26

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Bonsoir

Oui. C'est vraiment une très belle BD.

Le thème du duel entre un chasseur et un animal sauvage a aussi été magnifiquement exploré par Auclair dans La saga du grizzli, par Vehlmann/Bonhomme dans le 4ème opus de la série du Marquis d'Anaon : La Bête et par Derib dans L'orignal.

Jean-Marc Rochette A41 Jean-Marc Rochette A40 Jean-Marc Rochette A42

Je recherche désespérément dans ma mémoire un roman, une BD ou un film basé sur un duel similaire et à la conclusion identique. Mais rien ne vient !   No
Et pourtant, je suis persuadée qu'un autre auteur a traité le sujet de la même façon que Rochette. Peut être que cela rappelle quelque lecture à un membre du forum ?

Cordialement
Eléanore

11Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Lun 20 Mai - 9:28

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Avant « Le Transperceneige » :
Jean-Marc Rochette S-l22538

https://www.lepoint.fr/pop-culture/bandes-dessinees/avant-le-transperceneige-16-05-2019-2313007_2922.php

12Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Lun 20 Mai - 9:49

Raymond

Raymond
Admin

eleanore-clo a écrit:(…)

Je recherche désespérément dans ma mémoire un roman, une BD ou un film basé sur un duel similaire et à la conclusion identique. Mais rien ne vient !   No
Et pourtant, je suis persuadée qu'un autre auteur a traité le sujet de la même façon que Rochette. Peut être que cela rappelle quelque lecture à un membre du forum ?

Cordialement
Eléanore

Dans un scénario réaliste, je ne vois pas non plus d'équivalent à cette histoire de loup qui se termine de façon un peu miraculeuse, même s'il y a une certaine logique.

C'est en fait une BD qui n'imite aucune œuvre. Wink


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

13Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Lun 20 Mai - 9:56

Raymond

Raymond
Admin

J'ai bien aimé Transperceneige au départ, car c'est un des premiers romans graphiques de la BD franco-belge.

Je n'ai en revanche pas trop accroché aux "sequels" de cette œuvre. Je ne sais en fait pas que penser d'un album comme celui-là ?

Jean-Marc Rochette Tranpe10


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

14Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Lun 20 Mai - 10:36

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

C'est un(e?) "prequel" :
"Aux origines de la série mythique.
Sur la terre exsangue, surpeuplée, un groupe d’écolo-terroristes radicalisés décide d’accélérer le processus d’extinction et de déclencher une apocalypse climatique. Un milliardaire visionnaire chinois (inspiré de la figure d’Elon Musk) décide de les contrer. Obsédé par le survivalisme, depuis des années, il s’est préparé au pire scénario catastrophe : il a inventé un moteur autonome qu’il a intégré à une arche de Noé 2.0, Le Transperceneige. Quand la folie des Apocalypsters triomphe, le train est prêt. Au cœur de l’hiver atomique, le compte à rebours de l’ère glaciaire débute et la mission de sauvetage ultime est lancée."

"Extinctions" avec Matz
Ce prequel du Transperceneige débute par ces mots : « La terre est ravagée par un mal incurable : l’humanité », séquence rapidement suivi d’un massacre d’éléphants…

Dans les années 1980, à la naissance du Transperceneige (écrit par Jacques Lob), le ressort de la BD d'anticipation publiée dans A suivre… était l’apocalypse nucléaire. C’était l’angoisse de l’époque et cela correspondait bien à Jean-Marc Rochette. Militant anti-nucléaire, il avait dans sa jeunesse manifesté contre la centrale de Creys-Malville finalement construite en 1976.

Terminus, la suite écrite en 2015 avec Olivier Bocquet, jouait sur le transhumanisme.

Alors qu’un rapport de l’ONU publié en mai 2019 évoque la disparition possible d’un millions d’espèces animales, le nouvel opus de Jean-Marc Rochette, Extinctions, met cette cruelle réalité au cœur du récit. Pour réparer les dégâts causés par l’espèce humaine, des éco-terroristes passent à l’action. Un milliardaire chinois (on pense à Elon Musk) va sélectionner ceux qu’il emmènera dans son arche de Noé moderne : un train aux mille wagons tiré par une locomotive à mouvement perpétuel…

L’histoire co-écrite avec Matz, permet à Rochette de traiter des thèmes qui sont chers aux dessinateurs. Pour lui :

La terre est une structure finie. On ne peut pas la ponctionner éternellement : on a déjà perdu 60% des animaux sauvages en moins de 15 ans. A ce rythme-là, on peut vivre encore un peu… Mais l’homme sur une terre exsangue n’en a pas pour très longtemps non plus.
Pour inverser les choses, il continue de tenir des propos très modernes :

Je suis pour une décroissance radicale, pour un mode de vie plus simple. J’aimerais vivre dans ma vallée en autarcie. Si on applique la frugalité, on s’en sortira. Si continue avec ce « toujours plus », on est cuit. Et en France, on va connaître le pire avec notre politique du tout nucléaire et tous ces déchets qui nous menacent.

Même s’il a conservé sa façon de concevoir les visages striés, le dessin de Jean-Marc Rochette a évolué. Normal : il avait 26 ans quand il a publié le premier opus, il en a 63 ans aujourd’hui. Depuis 1984, l’artiste est passé par la peinture, son trait s’est éclairci, est devenu plus nerveux et les corps sont encore plus présents.

Le premier volume d'Extinctions, d’une série de trois, pose habilement le décor, installe des personnages que l’on retrouvera dans le train… On a hâte de lire la suite.

Feuilletez quelques page d'Extinctions :
https://www.franceinter.fr/livres/bd-avec-le-loup-et-un-prequel-du-transperceneige-jean-marc-rochette-met-l-ecologie-au-coeur#
calaméo en bas de page

15Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Lun 20 Mai - 12:32

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Raymond a écrit:
eleanore-clo a écrit:(…)

Je recherche désespérément dans ma mémoire un roman, une BD ou un film basé sur un duel similaire et à la conclusion identique. Mais rien ne vient !   No
Et pourtant, je suis persuadée qu'un autre auteur a traité le sujet de la même façon que Rochette. Peut être que cela rappelle quelque lecture à un membre du forum ?

Cordialement
Eléanore

Dans un scénario réaliste, je ne vois pas non plus d'équivalent à cette histoire de loup qui se termine de façon un peu miraculeuse, même s'il y a une certaine logique.

C'est en fait une BD qui n'imite aucune œuvre.  Wink

Peut-être le grand classique de J.O. Curwood : The Grizzly King (L'ours de J.J. Annaud )

Jean-Marc Rochette Affich24

à ma connaissance pas d'adaptation bd ni en F. ni U.S.

16Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Lun 20 Mai - 13:25

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Bonjour 2J
Merci.
On retrouve effectivement dans Grizzly king cette notion de mansuétude animale.  Curwood la met en scène lorsque l'ours Thor épargne son chasseur.
Bien cordialement
Éleanore

17Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Lun 20 Mai - 19:23

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Jean-Marc Rochette God-is13
Curieux que nul ne soit risqué à une adaptation B.D. scratch

18Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Lun 20 Mai - 22:40

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

En y repensant, il me semble que Rochette prolonge Curwood et va plus loin. Les chasseurs de Curwood restent des inconnus dont l'unique ressort est cynégétique. Gaspard chez Rochette présente bien plus d'épaisseur. Par petites touches, l'auteur nous fait découvrir sa vie et comprendre son métier, sa famille, ses tristesses et ses joies.
A lire sans modération !

19Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Jeu 23 Mai - 19:10

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Bonjour

Gaspard le berger, un des héros du Loup, ressemble à Jean-Marc Rochette....

Jean-Marc Rochette Roche_11 Jean-Marc Rochette Roche_10

Ailefroide est un récit autobiographique assumé. Le Loup est-il un récit autobiographique rêvé ?

Cordialement

20Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Jeu 23 Mai - 19:21

Raymond

Raymond
Admin

Je ne crois pas ! J'ai lu une petite interview de Rochette dans BDCAF' Mag, et il y raconte que l'inspiration est née d'une discussion avec un berger des montagnes. Ce dernier lui a raconté qu'il avait perdu une fois 50 brebis à cause d'un loup, et que le tableau de ce massacre était affreux. Rochette y a vu une histoire "digne d'un roman de Jack London", qui se passait dans notre monde un peu aseptisé, et ceci lui a donné l'idée d'une aventure racontant une confrontation entre un homme et un loup.

C'est une fiction assumée !   Very Happy


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

21Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Ven 24 Mai - 16:36

Raymond

Raymond
Admin

Es-tu intéressée par une copie de cette interview ? Wink


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

22Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Ven 24 Mai - 16:41

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Avec plaisir.
Merci Very Happy

23Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Dim 26 Mai - 10:19

Raymond

Raymond
Admin

Auracan dit du bien de Transperceneige - Extinctions.

Jean-Marc Rochette Tranpe11

Vais-je me laisser tenter par ce "prequel" ? Rolling Eyes

http://www.auracan.com/albums/3164-transperceneige-extinctions-t1-acte-1-par-matz-et-jean-marc-rochette-jean-marc-rochette.html


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

24Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Mer 29 Mai - 13:36

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Bonjour,

Le Loup est la BD RTL de mai : https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/le-loup-de-jean-marc-rochette-est-la-bd-rtl-du-mois-de-mai-2019-7797718243.
Une évidence.   Smile
Enfin pour moi  Laughing

Cordialement
Eléanore

25Jean-Marc Rochette Empty Re: Jean-Marc Rochette Mar 4 Juin - 10:53

Raymond

Raymond
Admin

BDZoom propose une interview filmée de Jean-Marc Rochette.

C'est en fait un podcast de l'émission "Trait pour Trait", qui est diffusée sur je ne sais quelle chaîne de TV.

L'entretien se trouve sur cette page :

http://bdzoom.com/143037/interviews/interview-de-jean-marc-rochette/


_________________
Et toujours ... Jean-Marc Rochette Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum