Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Druillet et la science-fiction

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Druillet et la science-fiction le Mar 17 Jan - 10:25

Raymond

avatar
Admin
Avec la sortie d'un nouvel album de Lone Sloane, on va bientôt reparler de Philippe Druillet.



Je ne sais pas comment vous voyez ce dessinateur aujourd'hui, mais il faut rappeler à quel point il avait impressionné le grand public à la fin des années 60. Avec ses histoires aux dessins fantastiques et aux mises en page éclatées, dans le journal Pilote, il apparaissait comme un génie révolutionnaire, plus important encore que Moebius.

Aujourd'hui, les "trucs" qu'il utilisait dans ses BD se sont banalisés et ils ont été repris par tous les dessinateurs de SF. On considère son dessin d'une manière plus sévère, mais il garde un solide contingent de fidèles admirateurs.

En faites-vous partie ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

2 Re: Druillet et la science-fiction le Mar 17 Jan - 11:05

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond a écrit:Avec la sortie d'un nouvel album de Lone Sloane, on va bientôt reparler de Philippe Druillet.




Effectivement, on reparle déjà de lui sur BDZOOM. Wink

http://bdzoom.com/44826/patrimoine/entretiens-avec-philippe-druillet-1ere-partie/


Pour répondre à ta question, je dirai que, tout en ne faisant pas partie de ses laudateurs inconditionnels, cela ne m'empêche pas de reconnaître que son oeuvre est tout à fait atypique et mérite tout de même le coup d'oeil. Wink

3 Re: Druillet et la science-fiction le Mar 17 Jan - 11:08

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Avec la sortie d'un nouvel album de Lone Sloane, on va bientôt reparler de Philippe Druillet.



Je ne sais pas comment vous voyez ce dessinateur aujourd'hui, mais il faut rappeler à quel point il avait impressionné le grand public à la fin des années 60. Avec ses histoires aux dessins fantastiques et aux mises en page éclatées, dans le journal Pilote, il apparaissait comme un génie révolutionnaire, plus important encore que Moebius.

Aujourd'hui, les "trucs" qu'il utilisait dans ses BD se sont banalisés et ils ont été repris par tous les dessinateurs de SF. On considère son dessin d'une manière plus sévère, mais il garde un solide contingent de fidèles admirateurs.

En faites-vous partie ?
Moi, je ne connais pas. deso
Son oeuvre n'est jamais arrivé au Portugal...

4 Re: Druillet et la science-fiction le Mar 17 Jan - 19:08

Raymond

avatar
Admin
Lion de Lisbonne a écrit:
Moi, je ne connais pas. deso
Son oeuvre n'est jamais arrivé au Portugal...
Philippe Druillet dessinait pour le journal Pilote, qui était la publication numéro 1 en France au début des années 70 (on y trouvait aussi Astérix, Blueberry, Valérian, Barbe rouge, Achille Talon etc...).

Il était davantage illustrateur que dessinateur de strips et construisait ses planches comme un architecte. Il aimait remplir sa page d'une grande illustration, qu'il incrustait ensuite de cases secondaires, pour qu'il y ait quand même une suite d'images. Ce n'était pas forcément facile à lire, mais c'était joli à voir. cela donnait des planches dans ce genre !



Aujourd'hui, cela me parait pas extraordinaire, mais à l'époque, cela bluffait tout le monde.

Parfois, Druillet avait aussi de splendides idées graphiques. Il y a par exemple cette double page qui montre un pont gigantesque qui traverse l'espace sidéral, de planète en planète, au début d'une courte histoire de Lone Sloane. Il fallait oser le dessiner.



Bien sûr, ce nouveau genre de BD a influencé tout le monde : Giraud/Moebius et Jean-Claude Mézières en premier lieu, puis d'autres dessinateurs de SF ou de fantastique, et puis finalement de nombreux jeunes dessinateurs. La BD n'a plus été la même après la parution des premières aventures de Lone Sloane.

Aujourd'hui, n'importe quel dessinateur de SF utilise ce type de mise en page éclatée, ainsi que divers trucs comme la suppression du cadre blanc de la planche. On doit cela à Druillet qui est un véritable inventeur dans le domaine de la BD.

Il faut au passage rendre hommage à Goscinny qui a osé publié ce genre de chose dans un journal qui était encore assez traditionnel, et qui lui-même créait de son côté une BD très classique.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

5 Re: Druillet et la science-fiction le Dim 5 Fév - 12:51

Raymond

avatar
Admin
L'événement du week-end, c'est sans aucun doute la sortie de Delirius 2 de Philippe Druillet !



Est-ce vraiment un événement ? Si on se réfère au choc qu'a représenté Delirius 1 il y a presque 40 ans, alors certainement oui ! Druillet créait à ce moment-là une BD éclatée et révolutionnaire, qui était un véritable manifeste esthétique et culturel, et l'emblême d'une nouvelle science-fiction contestataire. La narration y était sacrifiée au profit de la multiplication de certains effets décoratifs, on pouvait certes le regretter, mais personne n'avait osé imaginer une composition aussi sophistiquée de la planche (il est vrai que Winsor McCay ou Georges Herriman l'avaient déjà fait mais ils étaient alors bien méconnus). En tout cas, les témoins de ce spectaculaire avènement (d'un nouveau style) croyaient d'une façon unanime que la BD ne serait désormais plus la même. Cette prédiction a d'ailleurs complètement confirmée par la suite.



Mais où en est Druillet aujourd'hui ? Sa dernière BD (Chaos) date de plus de 10 ans et il y a bien longtemps qu'il a choisi d'être graphiste et décorateur plutôt que "bédéaste". Dans la préface de Delirius 2, nous apprenons que la genèse de cet album commence pendant les années 80, et que plusieurs drames (la mort de Lob) ou maladies ont retardé la réalisation de cette histoire, qui était quasiment bonne pour les oubliettes. C'est une BD qui n'aurait pas dû paraître, en fait, mais Druillet a tout de même décidé de l'achever. Il la publie maintenant "en l'état", avec un certain nombre de pages plutôt "faibles", comme le dessinateur l'avoue lui-même. A une époque où la BD est devenue adulte (et où elle a gagné une autre place dans la société), les nouvelles pages de Druillet ne peuvent plus vraiment apparaître comme révolutionnaires.

Par moments, elles ont quand même de l'allure !



Cet album semble en fait surgit d'un autre temps. Il est manifestement destiné aux vieux lecteurs nostalgiques, qui se souviennent des moments de folie dont le vieux journal Pilote était capable. Je me demande en revanche comment la grandiloquence de Druillet sera accueillie par la nouvelle génération de l'an 2000 ? Une chose est certaine : un jeune dessinateur n'oserait pas aujourd'hui faire paraître une telle BD. Druillet, lui, il ose tout !

Serait-ce pour cela qu'il est génial ? Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

6 Re: Druillet et la science-fiction le Lun 6 Fév - 8:49

Raymond

avatar
Admin
En parcourant les critiques, je me rends compte que tout le monde parle avec déférence (un peu trop ?) de cet album.

ActuaBD, par exemple, en fait l'éloge, sans réserve :

http://www.actuabd.com/L-inattendu-et-flamboyant-retour

Druillet continue à impressionner les critiques. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

8 Re: Druillet et la science-fiction le Ven 17 Fév - 11:16

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Une exposition Druillet à la Galerie Petits Papiers de Paris.

http://www.petitspapiers.be/index.php?action=expo&expoid=71

9 Re: Druillet et la science-fiction le Ven 17 Fév - 11:55

Raymond

avatar
Admin
Treblig a écrit:Une exposition Druillet à la Galerie Petits Papiers de Paris.
http://www.petitspapiers.be/index.php?action=expo&expoid=71
A Paris ? Je ne vois pas où ? Je croyais que "Petits Papiers" se trouvait à Bruxelles.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

10 Re: Druillet et la science-fiction le Ven 17 Fév - 13:38

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
C'est rue Saint-Honoré, comme indiqué en haut de leur site dans le coin gauche . Wink

http://www.petitspapiers.be/index.php?action=home

11 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 18 Fév - 16:36

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

12 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 15 Sep - 11:20

sylvain-

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
J'avais lu qq part que quand Gosciny avait vu pour la première fois les dessins de ce jeune dessinateur il était horrifié, intrigué et horrifié et qu'il à longuement hésité à en autoriser la publication par peur de la réaction des familiers du journal PILOTE de l'époque - mais Gosciny à toujours été en faveur des nouvelles expériences graphiques en Bande Dessinée, malgré ses réticences naturelles.

D'ailleurs en ce qui concerne les réactions pour la plupart outrées des lecteurs dès la publication de Lone Sloane, ça n'a pas loupé... des sacs entiers de courriers remplis de réactions violentes sont arrivés à la rédaction.. Mais malgré ça, Gosciny à maintenu la publication des dessins de Druillet... On ne dira jamais à quel point Gosciny fut essentiel dans l’émergence la BD moderne dans l'hexagone !

13 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 15 Sep - 11:31

Raymond

avatar
Admin
On ne peut pas imaginer aujourd'hui le choc esthétique que représentaient les planches de Philippe Druillet en 1970. C'était complètement révolutionnaire et les réactions étaient bien sûr variées.

Pour moi, comme pour beaucoup de lecteurs et pour de nombreux collègues dessinateurs, cette réaction se plaçait plutôt du côté de l'enthousiasme et de la fascination, car même si elles ne respectaient aucune règle, ces planches étaient une réussite évidente. Fasciné comme je l'étais pas ces pages, je n'ai pas trop prêté d'attention aux controverses qui ont pu exister. En fait, cet aspect me faisait plutôt rigoler.

Pour ce qui concerne Goscinny, il a été "remué" comme tout le monde par ces planches spectaculaires, mais je ne crois pas qu'il ait beaucoup hésité à les publier dans Pilote. C'était un grand professionnel, et il n'hésitait pas à introduire des BD innovantes, voir même dérangeantes, dans son journal.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

14 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 15 Sep - 12:48

sylvain-

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
tout à fait, c'était un grand professionnel !

pour poursuivre l'aventure avec DRUILLET, je voudrais juste signaler qu'il existe un numéro de "Schtroumpf magasine– Les Cahiers de la bande dessinée" qui lui avait été consacré - il date un peut (1979 ! Smile ) mais il permet de bien comprendre la genèse de cet auteur très singulier - comme tout les numéro de cette revue "mythique" le numéro est excellemment bien fait, richement illustré avec des inédits - on peut facilement le trouver à la vente sur le web pour un prix très abordable !

15 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 15 Sep - 14:25

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Je suis un peu comme Raymond, la découverte de Druillet dans Pilote a été pour moi une grande claque graphique. Déjà amateur de science fiction, j'ai tout de suite adhéré à l'univers de Lone Sloane. Un peu moins à celui de Vuzz un peu plus tard dans Métal hurlant. Mais maintenant? Délirius 2? Est ce que nous ne risquons pas d'être déçus? Il s'en est passé des choses en plus de vingt ans. Cependant, Druillet va échapper a la main des coloristes actuels qui noient parfois dans un maronnasse bien terne les rééditions des maîtres du passé (cf la discussion sur les rééditions de barbe rouge).
Un dernier point. A la même époque, Gotlib avait publié dans Pilote une parodie très drôle : "Les aventures de Lone Slonono". Ces quelques pages ont elles été éditées ou réeditées? J'aimerai assez les retrouver.

16 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 15 Sep - 14:53

Raymond

avatar
Admin
Pour Delirius 2, tu peux lire plus haut ce que j'en pense. C'est une petite déception, c'est vrai, mais elle a un petit air de nostalgie.

Pour la parodie de Lone Sloane essinée par Gotlib, elle a été publiée dans un des albums des Dingodossiers, me semble t-il. Je n'ai pas ma bibliothèque à côté de moi et je ne peux pas vérifier. Est-ce que je me trompe ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

17 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 15 Sep - 18:29

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Raymond a écrit:Pour Delirius 2, tu peux lire plus haut ce que j'en pense. C'est une petite déception, c'est vrai, mais elle a un petit air de nostalgie.

Pour la parodie de Lone Sloane essinée par Gotlib, elle a été publiée dans un des albums des Dingodossiers, me semble t-il. Je n'ai pas ma bibliothèque à côté de moi et je ne peux pas vérifier. Est-ce que je me trompe ?

Peut être le tome 3, juste celui que je n'ai pas!

18 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 15 Sep - 19:42

sylvain-

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Raymond a écrit:Pour Delirius 2, tu peux lire plus haut ce que j'en pense. C'est une petite déception, c'est vrai, mais elle a un petit air de nostalgie.

Pour la parodie de Lone Sloane essinée par Gotlib, elle a été publiée dans un des albums des Dingodossiers, me semble t-il. Je n'ai pas ma bibliothèque à côté de moi et je ne peux pas vérifier. Est-ce que je me trompe ?

il y a deux gags (énormissimes !!), dont un en collaboration avec DRUILLET lui-même, ils sont dans la rubrique à brac tome 5


19 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 15 Sep - 20:54

sylvain-

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa

20 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 15 Sep - 22:51

Raymond

avatar
Admin
J'aime bien Druillet, mais ... je n'afficherai pas ce genre de dessin dans mon salon. Smile


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

21 Re: Druillet et la science-fiction le Dim 16 Sep - 23:23

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Merci pour la référence de la R.A.B. Maintenant, je me souvient très bien de ces dessins.

22 Re: Druillet et la science-fiction le Jeu 17 Jan - 21:30

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

23 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 19 Jan - 10:13

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
J'ai vu pour vente Delirius, il y a deux jours, aux petitres annonces, au Portugal:

http://www.custojusto.pt/Aveiro/Livros/DELIRIUS+de+Lob+Druillet+classico+BD+franco+belga-7505471.htm?xtcr=11&



24 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 19 Jan - 14:42

Raymond

avatar
Admin
70 euros ! affraid

Peut être que l'édition originale cote à ce prix, mais je ne conseillerai pas de l'acheter. Evil or Very Mad

On peut trouver un exemplaire de Delirius pour beaucoup moins sur eBay. En voici un exemple :

http://cgi.ebay.fr/DELIRIUS-PHILIPPE-DRUILLET-LOB-/370620662977?pt=FR_JG_Livres_Bd_BD&hash=item564ab684c1


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

25 Re: Druillet et la science-fiction le Sam 19 Jan - 15:23

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
Et l'album pour vente au Portugal ne semble pas en bon état!

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum