Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'ère de l'imprimerie et de l'estampe (du 16ème au 18ème siècle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Raymond

avatar
Admin
Cela fait un petit moment que l'on a plus parlé d'histoire de la BD.  Very Happy

Bien que je n'aie pas terminé d'évoquer les BD médiévales (il faut bien faire des pauses  Wink  ), j'ai envie d'ouvrir maintenant d'autres sujets qui entourent cette longue période. C'est ainsi qu'après le Moyen-Âge, il faut parler de la Renaissance, une ère qui se distingue son appétit de découvertes (géographiques, scientifiques, techniques) et par l'émergence progressive d'une pensée laïque. La prodigieuse multiplication des livres a été l'un des principaux instruments de cette progression des connaissances et de cette révolution de la pensée.

L'invention de l'imprimerie par Gutenberg a été l'un des moteurs de ce tournant historique, mais elle n'a pas stimulé la création la bandes dessinées. Il se produit même le phénomène contraire car, si les "miniatures historiées" et les séquences d'images sont assez fréquentes dans les manuscrits médiévaux, elles disparaissent presque totalement au moment de la Renaissance. On peut trouver plusieurs explications à cela. Il y a d'abord une évolution des goûts et une préférence pour l'image unique, qui se manifeste d'ailleurs déjà à la fin du Moyen-Âge avec les "livres d'heures". Il y a aussi les contraintes techniques qui naissent de l'usage de la typographie et qui ne permettent plus de mélanger facilement le texte et le dessin. Bien sûr, la gravure sur bois (ou xylographie) puis la technique de l'eau forte perpétuent les techniques d'illustration des livres mais ... les dessinateurs privilégient l'image solitaire. C'est désormais le règne de l'estampe.

C'est ainsi qu'à la Renaissance, tous les illustrations apparaissent dominées par l'image unique ! Toutes ? Eh bien non, car quelques irréductibles dessinateurs résistent à l'envahisseur (vous connaissez le refrain   Smile  ) et continuent d'explorer les possiblités de la séquence d'images. Oh, bien sûr, les exemples sont peu nombreux et je n'ai pas trouvé beaucoup de traces BD aux XVIème et XVIIème siècles, mais elles existent tout de même. Vous allez donc peu à peu les découvrir dans ce sujet.  Very Happy



Dernière édition par Raymond le Mer 24 Aoû - 10:27, édité 3 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Commençons tout de suite par évoquer un ouvrage que je n'ai pas et qui n'est même pas disponible à la bibliothèque de Lausanne (on ne le trouve que dans quelques grandes bibliothèques européennes Sad  ). C'est un des seuls véritables livres d'histoire de la BD que je connaisse et il a été publié aux Etats Unis il y a une trentaine d'année. Chris Ware en parle dans ses écrits et il lui doit une certaine manière de comprendre le 9ème art. C'est un gros livre publié par David Künzle  qui s'intitule The Early Comic Strips.



Cet ouvrage raconte toute l'histoire du "comic strip" (et donc de la bande dessinée) de l'année 1450 jusqu'à l'année 1825. Il recense les séquences d'images publiées dans les livres et les journaux d'Europe pendant cette longue période qui commence à la fin du le Moyen-Âge et qui se termine avec l'avènement de Rodolphe Toepffer. Cela raconte en fait la naissance de la BD moderne.

Je rêve bien sûr de découvrir une fois ce livre mais il est épuisé depuis longtemps. Par acquis de conscience, je suis allé voir sur Amazon ce qu'il coûtait et ... aaargl !  affraid  Mieux vaut ne pas s'attarder là dessus.  Rolling Eyes



Dernière édition par Raymond le Mer 24 Aoû - 10:29, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Je vais débuter avec une BD officiellement reconnue (mais oui  Very Happy  ), qui a été réalisée en 1682 par Francis Barlow. Je ne pense pas que vous connaissiez ce dessinateur qui vivait en Angleterre au XVIIème siècle, mais il appartient bien à l'histoire du 9ème Art. Il existe même une fiche à son nom dans la "comicopledia" (=base de données) de Lambiek.net, que vous pourrez lire ICI.  

Francis Barlow est d'abord un peintre et un portraitiste mais il a également travaillé dans le genre de la gravure. Ceci l'a amené à illustrer des livres (comme les fables d'Esope) et à travailler pour les journaux. C'est dans ce contexte qu'il a réalisé une série d'illustrations pour un journal qui voulait dénoncer un complot papiste. C'est la fameuse affaire du "popish plot".



Cette histoire d'attentat papiste s'expliquait par la lutte que se livraient catholiques et anglicans dans l'Angleterre du XVIIème siécle. On connait bien mal cette polémique de nos jours mais quelques articles sur le Web vous permettront d'en savoir un peu plus, comme par exemple celui-ci.

Essayons de voir de plus près les dessins de Barlow. Vous pourrez vérifier qu'il s'agit bien d'une suite narrative et que les images sont accompagnées de récitatifs et de phylactères.



A signaler qu'il y a eu d'autres séries d'images sur ce "popish plot", en particulier une série de cartes à jouer et des peintures sur céramique. Vous pourrez les découvrir sur cette page.

http://danielmitsui.tripod.com/aaaaa/popish.html

Voici une autre page de 1680, qui comporte 29 images et qui raconte le même événement. Vous pouvez la zoomer.

http://eu.art.com/products/p12066260-sa-i1499766/posters.htm

Tout cela n'est pas simple, mais ça révèle en tout cas un usage sans complexe de la séquences d'images dans l'Angleterre du XVIIème siécle.  Wink



Dernière édition par Raymond le Mer 24 Aoû - 10:35, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Rappelons qu'après une période d'âge d'or au Moyen-Âge, la bande dessinée semble être sur le point de disparaître au XVIIème siècle. En fait, si l'image séquentielle parvient à survivre, c'est grâce à des moyens surprenants. En premier, il y a les images populaires qui se distribuent dans les campagnes, et dont il reste peu d'exemples. Il y a ensuite de petites BD qui paraissent de temps en temps dans les gazettes ou les pamphlets politiques, et le "Popish plot" vous en a montré un premier exemple.

Des feuilles illustrées semblables sont parues en France mais, hélas, la plupart de ces fragiles imprimés ont aujourd'hui disparu. Parmi les rares documents qui subsistent, je mentionnerai surtout la Belle Frondeuse, un placcard politique qui date de 1649. Gérard Blanchart en montre une image dans son livre, et je me suis dépêché de vous en faire un scan. Very Happy



Le titre complet de ce petit placcard est tout un programme : "Récit véritable du duel arrivé entre deux soeurs proche de Bordeaux, l'une pour avoir pris le party et deffendu la Fronde et l'autre l'Espée, dont l'avantage a esté remporté par la belle Frondeuse". En fait, ça résume le principal ! Very Happy

Pour mieux comprendre, il faut d'abord savoir que la Fronde est le nom que l'on donne à une révolte de la noblesse, survenue pendant la jeunesse de Louis XIV, entre 1648 et 1653, alors que la France était gouvernée par Mazarin (voir ICI ). C'était au fond une guerre civile, même si elle a finalement peu concerné le petit peuple. L'histoire de la Belle Frondeuse est plutôt étonnante, puisqu'elle a entraîné un combat à l'épée entre deux soeurs qui appartenaient aux partis opposés. Derrière ces deux femmes, il y avait bien sûr la rivalité de leurs maris et le symbole de la Fronde victorieuse contre Mazarin. Cet événement a passionné la France entière et on comprend qu'un placcard imprimé ait pu célébrer la victoire de la Frondeuse. A cette époque déjà, le combat se poursuivait par médias interposés. Wink

Quand on l'étudie de près, cet imprimé se compose de trois parties. Il y a un texte qui raconte l'événement, mais aussi une chanson rimée et enfin une séquence d'images qui illustre le récit. Les vignettes ne contiennent pas de récitatif ni de phylactère et il faut lire le texte pour comprendre l'histoire. Cependant, le texte ne raconte pas tout et il faut regarder les images pour saisir certains détails. L'ouvrage très érudit de Frédéric Barbier et Henri-Jean Martin vous expliquera mieux tout cela et vous pourrez continuer à lire ICI tout ce qui concerne la Belle frondeuse. Wink

Relevons que deux autre "placcards illustrés", semblables à la Belle Frondeuse, sont mentionnés dans le livre de Barbier & Martin, mais je n'en ai jamais vu d'images. Il y a encore tout un travail de découverte à faire dans ce domaine. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
J'ai évoqué ces images à quatre sous qui se distribuaient dans les campagnes durant toute la Renaissance, et ce phénomène s'est poursuivi jusqu'au 19ème siècle (grâce aux Images d'Epinal). Elles étaient destinées aux paysans qui ne savaient pas lire et il s'agissait généralement d'illustrations uniques. Certaines d'entre elles contenaient toutefois des séquences d'images et le Martyre de Saint-Erasme en constitue un bon exemple. Cet imprimé est très ancien puisqu'il semble apparaitre à la fin du Moyen-Âge, vers 1460.



En regardant de plus près cette planche, on ne peut être qu'impressionné par la férocité de ses images. Les malheurs de Saint-Erasme nous sont vraiment montrés en détail. On ne censurait pas la violence à cette époque car le public y était bien habitué (les supplices des condamnés  étaient presque des spectacles).

Le site de Lambiek mentionne également cette oeuvre dans cette page consacrée aux origines de la BD (elle est malheureusement assez courte). Vous remarquerez que la planche y est présentée à l'envers de l'image que je vous montre. Cela m'intrigue mais il me semble que la présentation de mon image est plus juste.   Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Je reprends ce vieux sujet pour vous parler du Retable de Montbéliard, une oeuvre du début du XVIème siècle que Totoche a eu la gentillesse de me signaler. Ce n'est bien sûr pas une estampe, mais c'est tout de même une belle suite d'images qui date du temps de la Renaissance.





Cette oeuvre est conservée au Kunstmuseum de Vienne, en Autriche mais une copie vient récemment d'être réalisée. Cela permet au retable de faire son retour dans la ville où il a été créé, et à laquelle il doit son nom. La conférencière qui présente cette oeuvre affirme prétentieusement que "Montbéliard invente la bande dessinée" mais ... les membres du forum savent déjà qu'il n'en est rien (voir mes vieux sujets sur les "BD médiévales" et les "BD romaines"). Ouais ! Il faut pardonner aux ignorants.  Wink

http://m.culturebox.francetvinfo.fr/expositions/peinture/au-xvie-siecle-le-retable-de-montbeliard-invente-la-bande-dessinee-244683#xtref=https://www.google.fr/

Ce retable est certes exceptionnel, puisqu'il contient 157 images. Elles racontent la vie de Jésus Christ et sont accompagnées d'espèces de phylactères au format un peu singulier. C'est bien sûr une oeuvre qui est d'abord destinée à être exposée et admirée, mais on peut aussi la lire. La qualification de "bande dessinée" n'est donc pas du tout abusive.





Par son style graphique, ce retable évoque plutôt certaines œuvres médiévales, même s'il a été réalisé en 1540, soit à l'époque de la Réforme. Il se distingue surtout par le nombre très élevé de ses images et de ses volets latéraux, et il faut sûrement beaucoup de temps pour tout voir. C'est un peu une oeuvre hors norme.





Notons que ce retable n'a pas été recensé dans l'énorme monographie de David Künzle, mais ce dernier n'a jamais eu la prétention d'être exhaustif. Il y a certainement encore beaucoup de choses à découvrir.

Comme Montbéliard n'est pas très éloigné de Delémont et Porrentruy, petites villes où je me promène de temps en temps, il ne serait pas étonnant que j'aille visiter ce retable un jour ou l'autre.   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum