Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le coffret Collection Alakazam-ex ?
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Datation des "Lefranc années 50"

+2
Laurent
Michel Jacquemart
6 participants

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité

ANACHRONISME ?
Pour les esprits chagrins, il sera toujours possible de relever quelques erreurs historiques sur le texte de présentation « des
Enfants du bunker » qui a été communiqué par Michel Jacquemart.

Je cite :
Juillet 1956… Jeanjean aurait préféré rester auprès d’eux, mais Le Gal doit partir dans un laboratoire à l’étranger, quant à
Lefranc, rappelé comme réserviste en Algérie,
sa permission prend fin…
En effet, si l’on part du principe que Lefranc est né en 1921 – selon les explications livrées par l’auteur lui-même dans Noël Noir — Lefranc aurait donc, en cette année 1956, 35 ans. Or en 1956, l’âge maximum des réservistes appelés du contingent était de 30 ans révolu (il passera à 35 ans en 1971). Sauf pour les officiers supérieurs où la limite était bien supérieure, ce qui n’était pas le cas de Lefranc… A ma connaissance, Jacques Martin n'a jamais parlé, d'un général ou colonel Lefranc.

D’autre part, en dehors des officiers engagés volontaires, il n’y a pas eu d’appel de réservistes ayant participé au conflit de la seconde guerre mondiale ou faisant partie des classes réquisitionnées pour le service du Travail Obligatoire en Allemagne (entre 1943 et 1945). En théorie, Lefranc n’aurait pas pu échapper à l’un de ces cas de figure. Ces contraintes, imposées par le gouvernement français, expliquent en grande partie, la durée exceptionnellement longue du service militaire en Algérie.

Lefranc, n’aurait donc jamais pu être appelé comme réserviste en Algérie en 1956 car bien trop âgé. C’est tout aussi invraisemblable que d’imaginer le Japon encore occupé par l’armée américaine en 1953. Comme quoi, il n'est jamais bon de critiquer le travail de ses petits camarades sans bien vérifier soit-même la fiabilité de ses sources historiques.

Mais, nous sommes dans la bande dessinée et heureusement tout est possible tant qu’un scénario reste bon. Cela reste à nos yeux : l'essentiel.



Dernière édition par Christophe le Dim 28 Mar - 10:51, édité 2 fois

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Voilà qui est intéressant !... Je n'étais pas au courant de cette limite d'âge de 30 ans (bien jeune quand même pour un officier) et si l'information s'avère pertinente, je vais réfléchir au moyen d'arranger cela... En fait, au départ, j'avais prévu d'envoyer Lefranc en Algérie en reportage... Et, en cherchant de la documentation sur les journalistes envoyés en Algérie, je suis tombé sur le cas de Jean-Jacques Servan Schreiber...Le brillant journaliste fondateur de l'Express s'est retrouvé en Algérie, rapellé en tant que réserviste, avec le grade de lieutenant... Or, JJSS est juste plus jeune de 2 ans et 5 mois que Lefranc... JJSS a servi en Algérie en 1956 à 32 ans... Jusqu'à quel âge un lieutenant de réserve pouvait-il être rappelé en Algérie en 1956 ? Le cas de JJSS me semble en contradiction (d'au moins un an) avec cette information de Christophe... Y a-t-il quelqu'un qui pourrait éclairer notre lanterne ?

Invité


Invité

JJSS avait 3 ans de moins et était un officier supérieur sorti de Polytechnique qui est une école dépendante du Ministère de la Défense avec un statut particulier et dont les élèves restent des officiers de carrière.
Rien à voir avec Lefranc !!!

De plus, tous ceux qui ont fait leur service militaire le savent, un appelé sous les drapeaux ne peut pas devenir officier supérieur dans le cadre du service militaire. Le titre maximum s'arrête à celui d'aspirant ou de sous-lieutenant même en tant que réserviste.



Dernière édition par Christophe le Dim 28 Mar - 10:14, édité 1 fois

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Hum... Mon expérience personnelle était dans le système OTAN et les règles n'étaient donc probablement pas exactement les mêmes... Mais quelqu'un qui sort avec le grade de sous-lieutenant peut monter en grade en faisant des rappels réguliers en temps de paix...
Quant à JJSS, il avait (si je compte bien) plus de 30 ans quand il a été rappelé...Je ne sais pas quel mois exactement il a été rappelé, mais, au moment de son rappel, il devait avoir au moins 31 ans... D'autre part, tous les textes que j'ai trouvés disent que JJSS avait le grade de lieutenant, ce qui est un grade d'officier subalterne...

PS : Si on part du principe que Lefranc est né en septembre comme son créateur, il a donc 34 ans (et non 35) au moment où il a été rappelé (et il a toujours 34 ans en juillet 1956)...



Dernière édition par Michel Jacquemart le Sam 27 Mar - 17:33, édité 1 fois

Laurent

Laurent
alixophile
alixophile

On essaie de nous faire croire que l'erreur du scénariste de L'Éternel Shogun est d'avoir situé son récit en 1953 alors que l'occupation américaine du Japon a cessé en 1952. Erreur qui serait alors en effet plus grave que l'erreur de Michel Jacquemart sur les conditions d'appel des réservistes français durant la guerre d'Algérie, erreur portant sur un point technique assez pointu, alors que toute personne un tant soit peu cultivée sait que l'administration américaine au Japon a cessé en 1952.
Or on sait très bien que le scénariste de L'Éternel Shogun ne s'était pas trompé puisqu'il avait situé son récit initialement en 1951, ce qui était conforme à l'histoire, mais situait alors ce récit avant La Grande Menace, dont tout le monde s'accorde à considérer qu'elle se passe en 1952.
Manifestement, cela pose un problème que de placer cette aventure avant La Grande Menace. Est-ce parce qu'elle est censée se dérouler après celle-ci, par exemple parce qu'y apparaît un personnage que Lefranc y a rencontré ? ou bien est-ce un principe général que de ne pas vouloir placer quelque récit que ce soit avant Le Grande Menace ?

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Je me pose exactement la même question ! A priori, cela m'apparaît plutôt une bonne idée de mettre Lefranc en scène avant la Grande Menace...
Quand on m'a demandé de replacer Lefranc dans les années 50, je me suis moi-même interrogé sur la possibilité de mettre en scène des personnages que Lefranc n'avait rencontrés que plus tard... Cela est possible (et je l'ai d'ailleurs fait) : le lecteur peut reconnaître un personnage déjà connu (connu des lecteurs, mais chronologiquement pas encore de Lefranc), pour autant que Lefranc ne le croise pas physiquement, ou ne le croise pas à visage découvert...

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage

Moi, je ne suis pas pour. La grande menace est l'album où est né Lefranc, où Martin a posé les bases :Lefranc rencontre Borg, Renard et Jeanjean etc...
Sinon, on fait la jeunesse de Lefranc, mais pourquoi pas!
Il est vrai que Michel Jacquemart a daté la grande Menace en l'an 1952, dans le maître de l'atome, page 6, où il fait dire à Lefranc: "Diable! Le même modèle de fusée que celle lancée par Borg sur Paris , il y a 3 ans!..." Sachant que le maître de l'atome se passe en 1955.
Par contre, l'album qui sorti après le maître de l'atome est la momie bleue, qui se passe dans les années 2000 avec les mêmes personnages: Lefranc et Borg, et là, personne ne s'est ému!
Donc, soit il ne faut pas dater les épisodes (ce qu'ont toujours fait Martin ou Hergé), soit il faut se dire que tout est possible en bandes dessinées et que c'est très bien comme ça!

http://alixmag.canalblog.com/

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Héhé: on pourrait faire un sondage sur la question ! Datation des "Lefranc années 50" Icon_biggrin
Je suis d'accord que la Grande Menace est l'album fondateur...mais pourquoi ne pourrait-on pas découvrir ce que Lefranc a fait avant... Il y avait d'ailleurs un projet de série "spin off" qui se serait intulée "premières enquêtes" et dont Alain de Kuysche aurait été le scénariste...


Mais il y a une contre-vérité dans ce que tu dis : Jacques Martin a daté très précisément ses séries: Alix commence avec la bataille de Carrhae, Jhen avec l'exécution de Jehanne d'Arc, etc... Il y avait une seule exception: Lefranc !


Alors pourquoi me suis-je permis de dater précisément Lefranc ? C'est le fruit d'une mûre réflexion et de discussions avec André Taymans et Jimmy van den Hautte (le Directeur de collection)... La "mission" n'était pas de terminer l'"inachevé" de 1955... C'était de créer une série "spin off" qui aurait été publiée en alternance avec la série "classique" contemporaine... C'est moi-même qui ai insité avec acharnement pour pouvoir disposer des planches de 1955 pour donner le point de départ et "légitimer" cette nouvelle série... S'il s'était simplement agi de terminer le travail commencé en 1955, je n'aurais jamais introduit des faits ignorés à l'époque (comme le programme nucléaire secret français), ni introduit de femme ou de personnages réels comme Félix Bloch ou Charles-Noël Martin, car jamais Jacques Martin n'avait introduit de personnages réels dans la série Lefranc...

Il s'agissait donc non pas de continuer la série contemporaine, mais bien de créer une nouvelle série ("spin off" ou un "cycle"), se déroulant dans les années '50... J'ai pris comme point de départ 1955 parce que c'était la date la plus reculée compatible avec la Peugeot 403 que Jacques Martin avait dessinée... L'étude attentive des planches m'a confirmé qu'elles avaient été dessinées en 1955-56... Nous étions en 2005, on composait donc une histoire sensée se dérouler il y a un demi siècle... Ce qui est suffisant pour considérer cette série comme appartenant au genre "BD historique", genre dont Monsieur Martin est pratiquement le créateur ou tout au moins un de ses plus illustres représentants... Nous avons donc de commun accord décidé de créer cette série "spin off" suivant les mêmes critères et techniques qu'une série comme Alix, série datée, historiquement rigoureuse, et dans laquelle on rencontre des personnages réels...

L'idée était de combler le vide entre 1955 (l'"inachevé" devenu le Maître de l'Atome) et 1960 (l'Ouragan de Feu)... C'est ainsi, qu'avec l'approbation de Jimmy van den Hautte, j'ai soigneusement choisi une séries d'événements historiques situés entre 1955 et 1960, qui allaient servir de toile de fond, ainsi que les personnages historiques qui allaient figurer dans les différents épisodes de ce cycle "années '50"...

jfty

jfty
vieux sage
vieux sage

Je serais favorable à un petit sondage sur cette question interessante( les réponses seront sans doutes surprenantes!)Personellement, je préfererais un album dans le style" c'était à Korsabad " (pour Alix), le fait de revenir sur le lieu de sa première aventure: une explication de la genèse des aventures de Lefranc en un unique album, car cela risquerait de déraper, pourquoi ne pas retrouver Lefranc dans une école de journalisme?( Si on remonte plus loin dans le temps) Datation des "Lefranc années 50" Icon_scratch

Raymond

Raymond
Admin

Je vous rappelle que tous les membres du forum peuvent lancer un sondage (il suffit de créer un sujet). Datation des "Lefranc années 50" Icon_wink

Sinon, pour revenir aux propos de Michel, il semble qu'une fois de plus, le "spin off" a détrôné la série principale. Reverrons un Lefranc des années 2000 ? Datation des "Lefranc années 50" Icon_rolleyes

Pour prolonger le débat, je pense aussi qu'il serait intéressant de raconter les aventures de Lefranc avant la Grande Menace. Cela ne dénaturerait pas le personnage car dès la première histoire, il semble être un journaliste expérimenté. Il a probablement déjà vécu un certain nombre d'aventures avant 1952 et cela pourrait être une belle entreprise que de les imaginer.


_________________
Et toujours ... Datation des "Lefranc années 50" Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Ah! J'ai quelques idées sur les raisons et la façon dont la "spin off" a détrôné la série principale... J'ai aussi quelques idées (et un synopsis) concernant le Lefranc des années 2000... (Car, au départ, j'avais envie d'échanger la distribution et d'écrire des histoires contemporaines...) Depuis mes débuts sur Lefranc en 2005 j'ai souvent pensé à cette question des époques, des séries parallèles, des chronologies, etc... Datation des "Lefranc années 50" Icon_biggrin J'admire aussi ce que fait DC avec ses séries parallèles... Je pense notamment aux multiples déclinaisons de Batman...
Je pense aussi au passé de Lefranc (avant la Grande Menace)... Ne fût-ce que pour introduire des flash-back qui donnent plus d'épaisseur au personnage (comme Jacques Martin avait projeté de le faire dans l'Apocalypse 2)...
Saviez vous qu'il y a eu un projet de "spin off" avec Jeanjean comme héros, pour "capter" un public plus jeune ?!. J'ai remis 2 synopsis, mais le projet a été abandonné...

Je pense qu'il y a moyen de faire tant de chose captivantes avec l'univers de Lefranc!
Mais il vaut mieux continer là où il y a le sondage...

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Datation des "Lefranc années 50" Icon_idea A propos de la prétendue impossibilité du fait que Lefranc soit rappelé en Algérie en tant qu'officier de réserve:

Je me suis souvenu qu'un autre confrère de Lefranc et Jean-Jacques Servan Schreiber est aussi sorti de Polytechnique: Bob Morane !

On peut donc dresser le tableau suivant :

1. Jean-Jacques Servan Schreiber, 32 ans (en 1956), sorti de Polytechnique, officier de réserve à la Force aérienne, journaliste au Monde puis à l'Express (qu'il a créé).

2. Robert Morane, 33 ans, sorti de Polytechnique, officier de réserve à la Force aérienne, reporter "free-lance" à la revue "Reflets".

Lefranc sait piloter, se servir de tout type d'armes, il possède de bonnes connaissances techniques... Bref, il ne démérite pas par rapport à ses deux illustres collègues ! Alors, il me semble que je peux écrire:

3. Guy Lefranc, 34 ans, sorti de Polytechnique, officier de réserve à la force aérienne, journaliste au journal "Le Globe".

Rien ne s'oppose donc à ce que Lefranc ait été rappelé en Algérie en même temps que son collègue Jean-Jacques Servan Schreiber !
CQFD Datation des "Lefranc années 50" Icon_cheers

Invité


Invité

Lefranc sorti de Polytechnique, pourquoi pas ?
Né en 1921, entré dans l'école en 1942 ou 1943.
Il tombe en plein dans la promotion "Maréchal Pétain". Un truc qui risque de ne pas passer inaperçu et qui risque de donner des arguments fracassants aux détracteurs de la série.

Je n'en démord pas : dater les albums et leur donner une chronologie reste une absurdité qui mène à des situations incohérentes.

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Mais non! Comme Bob Morane il a repris ses études après la guerre! Datation des "Lefranc années 50" Icon_biggrin
Ne serait-ce pas plutôt la mauvaise foi qui finit par faire tenir des propos incohérents ? Datation des "Lefranc années 50" 680928

Invité


Invité

"les candidats doivent être âgés de moins de 23 ans au premier janvier de l'année du concours."
http://fr.wikipedia.org/wiki/École_polytechnique_(France)

Ce n'est pas la mauvaise foi. C'est la stricte vérité : 1942 ou 1943.

Jey

Jey
alixophile
alixophile

Christophe a écrit:De plus, tous ceux qui ont fait leur service militaire le savent, un appelé sous les drapeaux ne peut pas devenir officier supérieur dans le cadre du service militaire. Le titre maximum s'arrête à celui d'aspirant ou de sous-lieutenant même en tant que réserviste.
Michel Jacquemart a écrit:Hum... Mon expérience personnelle était dans le système OTAN et les règles n'étaient donc probablement pas exactement les mêmes... Mais quelqu'un qui sort avec le grade de sous-lieutenant peut monter en grade en faisant des rappels réguliers en temps de paix...
Quant à JJSS, il avait (si je compte bien) plus de 30 ans quand il a été rappelé...Je ne sais pas quel mois exactement il a été rappelé, mais, au moment de son rappel, il devait avoir au moins 31 ans... D'autre part, tous les textes que j'ai trouvés disent que JJSS avait le grade de lieutenant, ce qui est un grade d'officier subalterne...

JJSS était sous-lieutenant de réserve. La confusion vient du fait que l'on appelle toujours un sous-lieutenant (ou un aspirant) "mon lieutenant".

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Très juste... Ce fut dailleurs mon cas aussi... (Mais, contrairement à Lefranc, je ne volais pas: j'étais dans les missiles nucléaires, ce qui me rapproche plutôt de Borg ! Datation des "Lefranc années 50" Icon_twisted )

Raymond

Raymond
Admin

La controverse sur l'Algérie (et la datation des aventures de Lefranc) devenant un sujet en soi, il me semble logique d'ouvrir un sujet consacré à cela. Very Happy


_________________
Et toujours ... Datation des "Lefranc années 50" Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Michel Jacquemart

Michel Jacquemart
bédéphile pointu
bédéphile pointu

Certes, mais il convient de rappeler qu'il ne s'est pas agi de dater toutes les aventures de Lefranc, mais seulement une SERIE "SPIN OFF" !! Le Maître de l'Atome était le premier épisode d'un cycle confiné aux années 50, plus précisément entre 1955 (année des planches de l'"Inachevé" incluses dans le Maître de l'Atome" et 1959 (car en 1960 il y a l'Ouragan de Feu). Si Lefranc devait vieillir dans ce cycle, il ne vieillirait que de 4 ans ! Au départ, il était prévu d'avoir une maquette distinctive de la série contemporaine (par exemple couleur de la tranche, bandeau "Lefranc")... Le principe était en quelque sorte de créer une nouvelle série dans le genre historique, avec la Guerre Froide en toile de fond, comme l'opposition César-Pompée sert de toile de fond à Alix. Personne n'avait prévu que la série "spin off" allait remplacer la série maîtresse...

Raymond

Raymond
Admin

Tu as raison : la question tourne autour du Lefranc années 50 ! Je modifie le titre en conséquence. Very Happy


_________________
Et toujours ... Datation des "Lefranc années 50" Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum