Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Beetle Bailey, le comique troupier à la sauce américaine

2 participants

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

eleanore-clo

eleanore-clo
vieux sage
vieux sage

Beetle Bailey est une bande dessinée américaine de Mort Walker mettant en scène des GI dans leur camp. D'après Wikipédia en langue anglaise, en 2016, la série est publiée dans 1800 quotidiens, aux Etats-Unis et dans le reste (!) du monde. Elle fait donc partie de la culture du bédéphile averti  Smile : As of 2016, the strip was being syndicated (by King Features) in 1,800 papers in the United States and the rest of the world.[7]

Le dessin caricatural, statique, morne et sans détails illustre un humour gras et lourd.
Les principaux personnages sont :
- le soldat "Beetle" Bailey - gaffeur malchanceux et éternel paresseux
- le sergent Snorkel - colérique et sentimental, il essaie vainement de faire obéir Bailey avec lequel il entretient une relation d'amitié et de ressentiment
- Otto-Sgt - le chien anthropomorphe de Snorkel et qui essaie vainement de protéger son maitre des bêtises de Bailey
- le général Halftrack - commandant incompétent et libidineux du camp

Deux tomes ont été traduits (par Greg) et publiés chez Dargaud.

Beetle Bailey, le comique troupier à la sauce américaine 119776-planche-bd-beetle-bailey

Beetle Bailey, le comique troupier à la sauce américaine Beetlebailey01_21022002 Beetle Bailey, le comique troupier à la sauce américaine Beetlebailey02_21022002

E

Eléanore

Raymond

Raymond
Admin

Je connais cette série en grande partie grâce au journal Spirou, qui l'avait publiée pendant 1 ou 2 ans au milieu des années 70, et je l'avais bien appréciée. Il est clair que ces souvenirs sont devenus assez lointains ...

Sinon, l'humour de la série n'est pas vraiment subtil mais je l'ai trouvé efficace. Les personnages sont des archétypes (Beetle Bailey le paresseux, le sergent brutal et primitif, l'officier distant et incompétent) mais Mort Walker était inventif et il savait de renouveler. Ses gags faisaient souvent mouche et j'en garde donc un bon souvenir. Je reconnais toutefois que ce n'est pas un chef d'œuvre du 9ème Art et que je n'ai jamais éprouvé le besoin d'en acheter les albums.  Wink


_________________
Et toujours ... Beetle Bailey, le comique troupier à la sauce américaine Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum