Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Zeina Abirached

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Zeina Abirached Empty Zeina Abirached Jeu 25 Oct - 14:05

Raymond

Raymond
Admin

Je viens de lire "Prendre refuge", une BD de Zeina Abirached composée en association avec l'écrivain Mathias Enard, et j'en suis encore tout ébloui. J'ai réalisé que cette auteure (j'ose mettre le mot au féminin) avait déjà une belle carrière derrière elle, et il me semble donc logique d'ouvrir un sujet à son nom.

Et tout d'abord, un portrait de la dessinatrice !

Zeina Abirached Zeinaa10

Il vaut la peine de rappeler sa carrière, et cela prendra plusieurs posts !


_________________
Et toujours ... Zeina Abirached Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

2Zeina Abirached Empty Re: Zeina Abirached Jeu 25 Oct - 14:31

Raymond

Raymond
Admin

Née au Liban, où elle a passé sa jeunesse (et connu la guerre), Zeina Abirached est venue à Paris pour y compléter ses études au début des années 2000. Mais déjà avant sa venue, elle avait réalisé une œuvre autobiographique intitulé (Beyrouth) Catharsis, qui racontait quelques souvenirs de son enfance et de la fameuse guerre civile.

Zeina Abirached Beyrou10

Une fois arrivée à Paris, elle a publié d'autres albums sur ce même thème aux éditions Cambourakis. Il y eu d'abord Mourir, partir, revenir - Le jeu des hirondelles, une fiction qui était une autre façon de raconter la guerre libanaise. Ce livre a eu un certain retentissement, mais j'avoue ne pas l'avoir lu.

Zeina Abirached Mourir10

Ensuite, il y eu encore en 2008 Je me souviens - Beyrouth, un "livre mosaïque, toujours sur le même thème et chez le même éditeur (pas lu non plus). Zeina Abirached laissait ainsi un témoignage subtil et sincère de la vie à Beyrouth pendant la fameuse guerre du Liban.

Zeina Abirached Je-me-10


_________________
Et toujours ... Zeina Abirached Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

3Zeina Abirached Empty Re: Zeina Abirached Jeu 25 Oct - 14:54

Raymond

Raymond
Admin

En fait, c'est avec la sortie du Piano Oriental en 2015, chez Casterman, que l'on a vraiment commencé à parler de cette dessinatrice. Les prix que cet album avait remporté (Grand Prix de l'ACBD par exemple), de même que quelques critiques élogieuses, m'avaient incité à le lire. J'avais apprécié cette fiction originale (qui se passait à Beyrouth mais qui ne parlait pas de la guerre) mais je n'avais pas éprouvé le besoin d'en parler ici sur le forum.

Zeina Abirached Piano-10

Le récit était inspiré de l'expérience d'un de ses aïeux. Ce dernier avait inventé un nouvel instrument de musique, proche du piano et que l'on avait nommé pour cette raison comme un "piano oriental". L'histoire était agréable à lire, mais j'avais surtout été frappé par le style graphique à la fois décoratif et sophistiqué de Zeina Abirached, qui jouait habilement avec les effets du noir et blanc et … qui me semblait être une sorte de "Marjane Satrapi libanaise".

Zeina Abirached Piano-11

Zeina Abirached n'était certes pas encore très connue, mais elle devenait dès lors une "dessinatrice qui comptait".


_________________
Et toujours ... Zeina Abirached Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

4Zeina Abirached Empty Re: Zeina Abirached Jeu 25 Oct - 16:06

Raymond

Raymond
Admin

Et en cette automne 2018, voilà que sort cet album superbe, intitulé Prendre refuge !

Zeina Abirached Prendr10

Cette BD a été écrite et dessinée en étroite collaboration avec un écrivain (titulaire du prix Goncourt en 2015) nommé Mathias Enard. Mais contrairement à ce que l'on pourrait attendre, ce dernier ne s'est pas limité à écrire des textes (qui sont d'ailleurs brefs et peu abondants). Mathias Enard est semble t-il beaucoup intervenu pendant la réalisation des pages elles-même, en y apportant des dialogues plutôt brefs ainsi que de nombreuses onomatopées. Cette sobriété du texte et cette abondance du bruitage donnent à certaines pages un charme curieux, de type symphonique. D'autres planches sont plus sobres et ne contiennent qu'un seul dessin, mais un commentaire intelligent leur apporte souvent une véritable dimension poétique.

Zeina Abirached Prendr11

Mais que veut dire "prendre refuge", dans cette BD ? En fait, on peut comprendre ce terme de différentes façons, littérale ou symbolique.  Et tout simplement, il fait d'abord référence à un livre qui porte ce titre, et que Karsten (un des héros du récit) emprunte à son amie Elke. Tous les deux vivent à Berlin, une ville qui a elle aussi connu autrefois la guerre et la destruction.
Zeina Abirached Prendr12
Prendre refuge, cela peut ensuite être la construction d'une relation amoureuse, par exemple entre Karsten et Neyla, une réfugiée syrienne, qui se promène tristement dans cette capitale … qui lui remémore sa patrie en ruine. Elle semble aimer Karsten mais elle n'arrive pas à s'intégrer dans cette Europe où elle reste une étrangère, et qu'elle a envie de fuir.

Zeina Abirached Prendr13

Prendre refuge, cela prend bien sûr un autre sens lorsque l'on évoque le sort des immigrés. On pense alors irrésistiblement à une quête interminable, à une errance sans fin au milieu d'une Europe revêche ou hostile, bardée de frontières et de lois contraignantes. C'est bien l'incapacité à trouver un refuge qui devient alors le sujet principal, mais les auteurs ne s'attardent pas trop sur cet aspect politique. Neyla la réfugiée n'est en fait pas refoulée par l'Allemagne. Elle n'est pas en danger mais … elle n'arrive pas à "prendre refuge". Wink

Zeina Abirached Prendr15

Et puis, prendre refuge, cela peut aussi correspondre à une émotion religieuse. Il y a en particulier cette découverte des immenses Bouddhas sculptés dans les falaises de Bagram, en Afghanistan, que font deux voyageuses nommées Anne-Marie Schwarzenbach et Ella Maillart, en 1939, peu avant la déclaration de la Deuxième Guerre Mondiale. Ce petit séjour, et cette contemplation d'un chef d'œuvre absolu, réveille une étrange passion, qui mêle l'amour charnel et l'illumination spirituelle. En fait, tout simplement, elles "prennent refuge" dans le boudhisme.

Zeina Abirached Prendr14

Ces deux intrigues amoureuses (l'une historique et réelle, tandis que l'autre est actuelle et fictive) sont en fait le corpus principal du livre. L'intrigue oscille ensuite entre ces deux rencontres éphémères, chargées d'émotion et de désir et vouées à un nostalgique achèvement. Elles sont heureusement entrecoupées de brèves contemplations célestes et lyriques, et enrichies de succinctes réflexions existentielles sur la religion, l'exil ou la destinée. Ce curieux mélange donne à cette BD une dimension littéraire et symphonique.

J'en suis encore tout imprégné … et je ne suis pas sûr d'avoir tout compris. Il faudra que je relise ce livre !

C'est en tout cas une belle BD, poétique et discrète, et une réussite totale qui se situe aux antipodes de ce chef d'œuvre américain autoproclamé que constitue "Moi ce que j'aime c'est les monstres" (il faudra quand même que l'on parle quelque part de cette nouveauté bruyante). Zeina Abirached est maintenant devenue une toute grande auteure.

Je recommande donc ce livre, en particulier à tout ceux qui apprécient le mélange de poésie et de BD.  Wink



Dernière édition par Raymond le Jeu 25 Oct - 16:57, édité 1 fois


_________________
Et toujours ... Zeina Abirached Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

5Zeina Abirached Empty Re: Zeina Abirached Jeu 25 Oct - 16:16

Raymond

Raymond
Admin

Et pour mieux comprendre ce livre, quoi de plus utile que de donner la parole aux auteurs eux-mêmes ?

C'est ainsi qu'ils racontent leur collaboration sur le blog "Branchés Culture".

https://branchesculture.com/2018/10/12/prendre-refuge-mathias-enard-zeina-abirached-interview-orient-occident-guerre-refugie-communication-insertion-bouddhisme-roman-graphique/

Et on peut aussi les entendre parler sur cette page radio de la RTS :

https://www.rts.ch/play/radio/vertigo/audio/bd-prendre-refuge-de-zeina-abirached-et-mathias-enard?id=9793186&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da



_________________
Et toujours ... Zeina Abirached Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

6Zeina Abirached Empty Re: Zeina Abirached Ven 26 Oct - 9:23

Raymond

Raymond
Admin

Auracan confirme tout ce que j'ai pu écrire sur Prendre refuge !

http://www.auracan.com/albums/3017-prendre-refuge-par-mathias-enard-et-zeina-abirached-zeina-abirached.html


_________________
Et toujours ... Zeina Abirached Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

7Zeina Abirached Empty Re: Zeina Abirached Sam 27 Oct - 10:42

Raymond

Raymond
Admin

Zeina Abirached avait été interviewé par Du9 il y a quelques années, alors qu'elle n'avait réalisé que ses BD consacrées au Liban.

On peut ainsi faire connaissance avec elle !

https://www.du9.org/entretien/zeina-abirached/


_________________
Et toujours ... Zeina Abirached Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

8Zeina Abirached Empty Re: Zeina Abirached Dim 28 Oct - 9:36

Raymond

Raymond
Admin

Dernière info (après j'arrête de vous bassiner  Wink  ), les éditions Cambourakis ont mis sur le Web quelques pages qui présentent les "albums libanais" de Zeina Abirached. Ceux-ci sont d'ailleurs encore disponibles chez l'éditeur.

http://www.cambourakis.com/spip.php?article8


_________________
Et toujours ... Zeina Abirached Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

9Zeina Abirached Empty Re: Zeina Abirached Sam 22 Déc - 10:46

Raymond

Raymond
Admin

ActuaBD semble découvrir (un peu tardivement) Prendre Refuge. Wink

La critique est un peu laconique, mais elle a le mérite d'existe :

https://www.actuabd.com/Prendre-Refuge-Par-Zeina-Abirached-Mathias-Enard-Casterman


_________________
Et toujours ... Zeina Abirached Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum