Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bande dessinée anti-féminine et féminine

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Raymond

Raymond
Admin
Et ça commence avec cet article de BD Zoom qui fait une petite rétrospective sur certaines pionnières qui ont œuvré dans le monde de la BD.   Cool

http://bdzoom.com/110202/patrimoine/les-femmes-dans-la-bande-dessinee-europeenne-francophone%e2%80%a6/

A part cela, l'association Artémisia (qui veut mettre à l'honneur la production féminine de BD) a voté un "Grand prix Artémisia" au début de l'année 2017. Il est déccerné à Céline Wagner son album "Frapper le sol", publié aux Éditions de l’An 2. Je ne le connais bien sûr pas !  Wink

http://www.avoir-alire.com/prix-bd-artemisia-2017

La couverture de cet album !

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Frappe10


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
Félix Meynet a une fille. Elle se  prénomme Sibylline, et elle fait aussi de la BD.

Avec Salomé Joly, elle vient de sortir un album intitulé "Silencieuse", qui dénonce le harcèlement sexuel.

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Sibyll10

ActuaBD l'interviewe ici :

http://www.actuabd.com/Sibylline-Meynet-Silencieuse-s-Le-harcelement-de-rue-est-un-probleme-banalise


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
Autre dessinatrice qui raconte des histoires de femme (et d'adolescente) : Hilding Sandgren, une auteure suédoise.

Son dernier album est visible depuis quelques semaines dans nos librairies !

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 L_une-10

BDZoom l'interviewe sur cette page :

http://bdzoom.com/118784/interviews/entretien-avec-l%e2%80%99auteure-suedoise-hilding-sandgren-conteuse-%c2%ab-collectivobiographique-%c2%bb-de-l%e2%80%99adolescence-feminine/


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
A nouveau une BD sur le harcèlement sexuel, dessinée cette fois-ci par Maria Stoian ! Elle s'intitule "Tu pourrais me remercier".

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Tu-pou10

La BD devient de plus en plus sérieuse.

ActuaBD fait une critique de cet album, sur cette page :

http://www.actuabd.com/Tu-pourrais-me-remercier-Chroniques-d-un-harcelement-qui-ne-devrait-pas-etre


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
Julie Delporte (est-ce une descendante d'Yvan ?) vient de publier un album qui devait être consacré à Tove Jansson.

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Moi-au11

En fait, ce livre hésite entre le biopic et l'autobiographie.

Plus de détails sur ActuaBD.

http://www.actuabd.com/Moi-aussi-je-voulais-l-emporter-Par-Julie-Delporte-Editions-Pow-Pow


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
Deux femmes européennes (Dodo, la scénariste, et Cha, dessinatrice) viennent de sortir une BD qui aborde les problèmes du voile !

Cela s'intitule le Voile Noir et cela semble surtout être une BD comique.

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Voile-10

Auracan en dit du bien :

http://www.auracan.com/albums/2847-le-voile-noir-par-dodo-cha.html

Et ActuaBD interviewe Dodo à ce sujet :

http://www.actuabd.com/Dodo-Le-Voile-noir-La-problematique-du-djihad-en-Syrie-ne-touche-pas-que-les


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

MS.BlueBerry

MS.BlueBerry
lecteur émérite
lecteur émérite
Je ne pouvais pas lire ce sujet sans intervenir, moi qui dessine essentiellement des femmes, en l'occurrence toujours les deux mêmes depuis 45 ans, ce qui tend à prouver une certaine fidélité chez moi.
Bon, parmi les auteures de BD intéressantes, et presque précurseuses, je tiens à citer Catherine Beaunez qui s'est taillé un joli sillon depuis les années 80 où elle signait "Mes Partouzes", avec un style girly avant la lettre, et des gags en une planche gentiment coquins et mélancoliques à la fois : les problèmes de solitude y sont fréquemment exposés, comme le montre clairement la couv' montrant une fille dans son lit (sous la couette. Une autre version sans couette, la fille se donnant de la joie, avait été refusée par l'éditeur.) contemplant avec un regard mélancolique un gode à la place d'un compagnon absent.
Plus récente : Marjane Satrapi qui nous raconte l'Iran des mollahs et son arrivée en Europe. Un film d'animation, Persépolis, a été tiré de sa BD éponyme.
Et je salue la mémoire d'Annie Goetzinger qui nous a quittés en décembre dernier...
L'an dernier, j'ai découvert une auteure aussi talentueuse que jolie : Anaïs Bernabé qui m'a fait une splendide dédicace sur son album "La pluie des Corps".
Bref, je suis très heureux de voir les femmes investir de plus en plus le monde de la création en BD. Et je suis bien sûr content de voir de plus en plus d'héroïnes venir concurrencer les héros mâles (qui finissent par me gonfler un peu).

http://anietmi.over-blog.com/

2J

2J
vieux sage
vieux sage
Annie Goetzinger était vraiment la grande dame de la bd féminine et féministe .
Avec une oeuvre immense et remarquable de qualité .
De sublimes portraits de femmes souvent confrontées à la folie guérriére des hommes

https://www.bedetheque.com/auteur-569-BD-Goetzinger-Annie.html

Invité


Invité
Auracan publie aujourd'hui une interview de Catel.


http://www.auracan.com/Interviews/415-interview-entretien-avec-catel.html

MS.BlueBerry

MS.BlueBerry
lecteur émérite
lecteur émérite
Très intéressant. Je me demande toujours pourquoi les héroïnes (et les créatrices de BD) ont été aussi longtemps marginalisées. il y a là tout un potentiel à exploiter (dans le sens noble du terme !) avec beaucoup, beaucoup de choses qui restent à explorer, découvrir et montrer... Le chromosome double X est passionnant, ça fait au moins 40 ans que j'en suis persuadé !

http://anietmi.over-blog.com/

Raymond

Raymond
Admin
Intisar est une femme yéménite qui lutte pour son indépendance. C'est aussi une belle BD féministe de Sagar et Pedro Riera.

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Intisa10


BDZoom fait l'éloge de cette BD qui a l'air intéressante.

http://bdzoom.com/134288/bd-voyages/intisar-en-exil-par-sagar-et-pedro-riera/


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

MS.BlueBerry

MS.BlueBerry
lecteur émérite
lecteur émérite
La semaine dernière, je me suis fendu de ce petit dessin que j'ai partagé sur Fasse Bohoque ainsi que chez mes contacts. Je précise que je l'ai fait avant d'apprendre que la couleur choisie pour être emblématique de cette cause était le violet. Prémonition ou simplement convergence d'idées vers un même jeu de mots ?
Petites explications : Les strings des filles* ainsi que les couleurs de l'Irlande en bas de l'image font référence à l'affaire de viol récemment jugée au au terme de laquelle le violeur a été acquitté au prétexte que sa victime portait un string, ce qui, comme chacun sait, est une "incitation au viol", Bref, elle l'a bien cherché, cette bitch ! Ahurissant de voir encore de telles mentalités dans un pays européen "évolué" (encore que les dernières "Magdalene Laundries" n'y ont fermé qu'en 1996, c'est à dire hier !).

* Je reconnais que c'est aussi pour le plaisir de dessiner de belles anatomies féminines...

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 2018_a12



Dernière édition par MS.BlueBerry le Dim 6 Jan - 17:58, édité 1 fois

http://anietmi.over-blog.com/

Raymond

Raymond
Admin
Je n'avais pas vu ce précédent post !

L'image est totalement à l'opposé de l'idée que je me faisais du sujet. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
Bon, revenons à notre sujet !

On vient de traduire en français une BD d'Emily Caroll qui s'intitule Speak. Ce roman graphique raconte la maladie psychique et l'angoisse que peut éprouver une adolescente après une agression.

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Speak-10

Je n'ai pas encore vu ce livre en librairie mais ActuaBD en parle ici :

https://www.actuabd.com/Speak-par-Emily-Carroll-d-apres-le-roman-de-Laurie-Halse-Anderson-Editions-Rue


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

MS.BlueBerry

MS.BlueBerry
lecteur émérite
lecteur émérite
Raymond a écrit:Je n'avais pas vu ce précédent post !

L'image est totalement à l'opposé de l'idée que je me faisais du sujet.   Rolling Eyes

Ah bon ? As-tu lu mon petit texte de présentation ?

http://anietmi.over-blog.com/

Raymond

Raymond
Admin
Une femme qui raconte la vie de Sissi, ça n'est jamais très loin des revendications féministes ! Wink

C'est un "graphic novel" qui s'intitule Sissi, une femme au-delà du conte de fées et il est dessiné par Giorgia Marras, dans un style plutôt naïf.

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Sissi-10

ActuaBD en fait une petite chronique sur cette page :

https://www.actuabd.com/Sissi-une-femme-eprise-de-liberte-qui-a-seduit-l-Europe

Dans le genre, je préfère tout de même les deux albu,s de Sissi dessinés par Noël Gloesner. Rolling Eyes




_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
Aude Mermillod raconte une IVG qu'elle a subie 8 ans plus tôt, dans un album qui s'intitule Il fallait que je vous le dise.

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Aude_m10

La couverture de l'album !

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Il_fal10

ActuaBD en parle ici :

https://www.actuabd.com/Il-fallait-que-je-vous-le-dise-l-experience-de-l-avortement-racontee-par-Aude


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

vautour2b

vautour2b
alixophile
alixophile
Ethan a écrit:
eleanore-clo a écrit:Bonsoir

Les héros des BD sont rarement des héroïnes. Même si elles ont récemment fait leur entrée par la grande porte et conquis quelques séries, les grandes œuvres, les majeures ne leur donnent que les seconds rôles.
Tintin, bon, hum, que dire de la Castafiore ?
Blake et Mortimer : a woman ? what did you say ? Does it exist ?
Spirou de Franquin : Seccotine ne colle pas assez aux intrigues ?
Blueberry : Chihuahua Pearl est trop épisodique ? Elle fume trop sans doute !
Universal War : Kalish est le deus-ex-machina. Williamson récupère une boule à zéro, l'idéal masculin, quoi ! Bon, c'est pratique pour gagner du temps le matin quand on se coiffe.
De Cape et de Crocs : Don Lope et Armand écrasent Séléné, Mademoiselle ou Hermine.
Tardi : Adèle Blanc Sec incarne l'exception confirmant la règle mais Nestor Burma remet tout en ordre !
Fred : quelles femmes ?
Lucky Luke : mis à part Ma Dalton..
Astérix : Falbala est réservée pour Tragicomix pas pour les lecteurs, heureusement les lectrices ont Agécanonix !
Gaston : mademoiselle Jeanne fait jeu égal avec Jules de Chez Smith en face.
Alix : cherchons bien. Bon, Adréa ? Martin la fait mourir dans le Dieu Sauvage. Enak est plus présent (oserais-je dire sexy) que Lidia...
Gil Jourdan : Queue de Cerise est poussée bien rapidement vers la sortie.
Jonathan : Kate est un mirage... trop de shit peut être ?
XIII : une "XIII-girl" différente à chaque tome. Heureusement que Jones assure la liaison entre les albums pour faire rêver les mââââââles.
Tuniques Bleues : bon, Amélie Appletown fait concurrence à l'arlésienne !
Bilal : peut être... pas

Il reste Thorgal où Aaricia et Kriss ont une vraie consistance. Sans compter Louve.
Peut être est-ce là l'explication du lectorat féminin de Thorgal ?
Valérian serait bien inspiré de suivre Laureline...

Cordialement
Eléanore-clo

Il ne faut pas oublier que la censure sévissait à l'époque et que c'était pratiquement impossible pour un dessinateur d'y incorporer des personnages féminins.
Par exemple, Jacobs aurait bien aimé adjoindre à Mortimer une assistante Eurasienne, mais il n'a pas pu le faire.
Après 68, il y a une libération au niveau des moeurs et dans les magazines comme Spirou et Tintin, on a pu voir Apparaître Natacha, Yoko Tsuno, Aria, Vania qui était la véritable vedette de Jugurtha, Jeannette Pointue, Franka, Nanouche, Brelan de dames....

Les restrictions que vous signalés concernait avant tout les bd pour garçons... les bds pour adultes(1) et pour filles, bénéficiaient de plus de liberté sur ce point puisque la première héroïne de bd indépendante est aussi ancienne que Tintin. Il s'agit de Connie de Frank GODWIN (connu aussi sous les noms de "Diane détective", "Cora", " Rosy Patt", "Liliane", "Annie" & "Kathy"), une aventurière US aussi astucieuse et courageuse que le héro de Hergé - ont peut même la considéré comme une Yoko Tsuno avant l'heure, puisqu’on la vois, partir en exploration dans le jungle, piloter des avions, commander un vaisseau spatial et faire de la plongé sous marine  Wink

https://www.bedetheque.com/serie-7459-BD-Connie.html
Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Planch11


(1) Au sens non érotique du terme, puisqu’il s'agissait de bds publiées dans des quotidiens d'informations.



Dernière édition par vautour2b le Jeu 30 Mai - 15:10, édité 1 fois

Raymond

Raymond
Admin
N'oublions pas que Connie était une BD américaine publiée dans des journaux quotidiens pour adultes, sous la forme d'un comic-strip. La censure y était très discrète, par rapport aux contraintes que subissaient les dessinateurs franco-belges des années 50. Le ton de ces BD américaines est donc beaucoup plus libre. Les attitudes et les vêtements des héroïnes féminines étaient bien moins surveillées, car les dessins ne s'adressaient pas à des enfants.


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

vautour2b

vautour2b
alixophile
alixophile
Il y eu eu ensuite un certain nombre de "Tarzannes", dont la plus la célèbres fut Sheena :"Queen of the jungle", série dans la quelle le cliché de la "Demoiselle-en-péril" était inversé, puisque que Sheena passait une bonne partie de sont temps sauver son petit-ami Bob qui se faisait régulièrement capturer.
Raymond a écrit:N'oublions pas que Connie était une BD américaine publiée dans des journaux quotidiens pour adultes, sous la forme d'un comic-strip. La censure y était très discrète, par rapport aux contraintes que subissaient les dessinateurs franco-belges des années 50. Le ton de ces BD américaines est donc beaucoup plus libre. Les attitudes et les vêtements des héroïnes féminines étaient bien moins surveillées, car les dessins ne s'adressaient pas à des enfants.
C'est vraie, mais cela n’empêchera pas René Pellos de sortir en 1946 une Tarzanne français, Durga-Rami, qui peut être considéré comme la première héroïne émancipée & indépendante de la bd française, ce qui ouvrira la voie à d'autres comme, l'astronaute Barbarella(1) de J-C.Forest, l'espionne Scarlette Dream de R.Gigi et C.Moliterni, la détective amatrice Mam'zelle Minouche de R.Lécureux et R.Poïvet,...

Dans le domaine des bds françaises et européennes "pour-filles" des années 50-60, il y avait aussi un certains nombres d'héroïnes qui se permettaient quelque audaces émancipatrices, parmi les quelles, L'espiègle Lili, qui, au début de sa vie de jeune adulte (fin 50' à milieu 60') se montrait presque aussi débrouillarde que Connie (elle deviendra hélas nunuche à la fin des années 60), les anglaises Wendy and Jinx (Mad et Gloria en français), Belle of the Ballet (Belle du ballet) et Shirley + plus un certain nombre du magazines "Line" qui étaient loin d'êtres toutes des nunuches soumises.

(1) Dans sa dernière aventure, Le miroirs aux tempêtes, pré-publié en 1980 , on apprend que Barbarella - qui s'était entre-temps marié et avait eu un enfant - avait confier la garde de son petit garçon au père, avant de partir seul en mission spatial.

vautour2b

vautour2b
alixophile
alixophile
MS.BlueBerry a écrit:
Raymond a écrit:Je n'avais pas vu ce précédent post !

L'image est totalement à l'opposé de l'idée que je me faisais du sujet.   Rolling Eyes

Ah bon ? As-tu lu mon petit texte de présentation ?
Pour ma part je trouve l'intervention de MS.BlueBerry en rapport avec le sujet, car la bd aussi a pris quelquefois des positions révoltantes sur le viol.

Ex:

- Les 7 Vies de l'Épervier, T.6 "La part du diable" de P.Cothias et A.Juillard où le viol de l'héroïne adolescente (par celui qui deviendra son valet) est présenté comme pas plus traumatisant qu'un baiser volé ou une main aux fesses.... au point que, dans le T.7, la victime fera de son agresseur son amant au motif qu'il a un gros sex.

- Rose profond de J-P.Dionnet et M.Pirus, où la victime du viol se considère comme responsable parce-quelle n'a pas cédé aux avances de son agresseur.

- Deathshadow, le cuirassé de l'espace, dans le recueille "24 histoires d'un temps lointain" de L.Matsumoto, où l'on voit Albator commencer par massacrer de sa propre main un équipage de femme au motif que leur vaisseau s'était approché d'une planète morte qu'il s'était juré de protéger. Quand, contre toute attente, il voit des hommes, sans femme, fouiller l'épave à la recherche de survivante, il a ce commentaire : "Je n'aurai pas dû tuer ces femmes, elles auraient permis à ces hommes d'avoir des enfants". Quand un autre vaisseau de femmes approche, il se contente alors de l’endommager pour forcer ses occupantes à l'évacuer dans capsules de sauvetages, qui tombent alors vers la planète, condamnant ces femmes à un viol collectif certain... mais pour Albator l'important est qu'elles servent de pondeuses.

Raymond

Raymond
Admin
On essaie de me faire dire ce que je n'ai pas dit.    Rolling Eyes

La raison de ma remarque (que vous critiquez) ne provient pas du texte, mais bien de l'image.

C'est très bien de dire qu'on est contre le viol ! Mais au fond, y a t-il une personne qui oserait affirmer le contraire ? La vraie question, c'est plutôt de savoir comment on montre cette idée, et avec quelle image ?

Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Image-13

Tout le monde a le droit de dessiner de belles nanas un peu irréelles en bikini, mais qu'on ne me dise pas que cela peut être de la BD féministe (ou féminine). C'est cela que je voulais dire ! Et c'est pour que j'ai sous-entendu que le message de MS.BlueBerry était hors sujet.

Le fond de ce topic, c'est plutôt de parler de la vie des femmes telle que les femmes la voient elles-mêmes, et de montrer les images qu'elles dessinent, et surtout de faire tout ça en écartant les préjugés (de pensée ou d'image) qui les réduisent à être des objets sexuels.

C'est cela que je voulais rappeler dans mon intervention, tout simplement !  Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... Bande dessinée anti-féminine et féminine - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

MS.BlueBerry

MS.BlueBerry
lecteur émérite
lecteur émérite
Quelques explications au sujet de ce dessin.

En effet, je ne nie certes pas que j'aime bien dessiner l'anatomie féminine, ce qui n'est qu'une manifestation de mon affection pour les femmes en général. Aucune de mes compagnes et amies ne s'est jamais plainte de ce penchant car elles le comprennent. Bien au contraire.

Donc les bikinis qui semblent choquer quelques pères-et-mères-la-pudeur :
Ce dessin est en rapport direct avec l'affaire de viol qui a été jugée en Irlande (d'où les couleurs du bas de l'image vert-blanc-orange) vers la fin de l'année dernière. Souvenez-vous : le violeur avait été quasiment acquitté parce que les juges avaient estimé que la victime l'avait "provoqué", car elle portait un string, ce que j'avais trouvé monstrueux et indigne d'un pays civilisé.

Quant à la couleur violette, c'est pour le jeu de mots. mais j'ai appris juste après avoir fait ce dessin que le violet avait été choisi comme couleur emblématique du mouvement de protestation qui a suivi cette lamentable affaire. Une sorte de prémonition...

La lame rouge en travers symbolise ce viol, cette violence inadmissible.

http://anietmi.over-blog.com/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum