Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le deal à ne pas rater :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : où le précommander ?
14.50 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Roger Leloup le perfectionniste

+22
Berengere
Draculea
2J
Loup79
bryaxis
fleng
marbou
kiko
arne
Fildefer
eleanore-clo
JYB
Erik A
Totoche Tannenen
stephane
bruno
FANTOMIALD
Claude
Lion de Lisbonne
Raymond
Damned
Ethan
26 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas  Message [Page 6 sur 8]

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Voilà qui m'encourage à le lire bientôt comme j'en avais d'ailleurs l'intention ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

Loup79


grand maître
grand maître

J'ai feuilleté la version grand format, je dirais qu'il ne vaut pas le coup du fait que les dessins ne sont pas extraordinaires mais plutôt simples frisant le semi-réaliste.
Pour les fans de la série : Roger Leloup arrive-t-il à se renouveler ?!

Je n'ai jamais lu cette série... No

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie

Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Galeri31
Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Ipana_12
Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Yokods10
Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Tzolz234
Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Yoko_910

Hé Fleng !  , kestu fous dans la voiture "à" Max ? Laughing

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Quel dommage que la photographie de cette dédicace soit floue !
Notre Yoko accoudée à la DS est ravissante ! I love you

http://www.marchenriarfeux.net

Berengere

Berengere
compagnon
compagnon

Bonjour qu 'avez vous pensé du nouveau Yoko. Anges et faucons? 2019

Pour ma part...étrange. coupé en deux. Restee sur ma faim avec l' ange

Raymond

Raymond
Admin

Pour ma part, je n'ai pas encore franchi le pas. J'ai été déçu par les derniers albums. deso


_________________
Et toujours ... Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

Moi non plus je ne l'ai pas encore lu. Je l'ai en revanche aperçu. Dans un second tempos, je le feuilletterai car mon premier critère est toujours la beauté du dessin. Si par exemple une histoire est excellente mais servie par un dessin qui ne me touche pas, je sais que je franchirai jamais el pas d'acquérir l'album. En revanche, je peux pardonner à un auteur un récit moyen voire très moyen si le dessin parvient à s'imposer. Le fait est que cette situation est tout de même assez rare.

http://www.marchenriarfeux.net

Berengere

Berengere
compagnon
compagnon

Oui. Ca ne m'a pas empêché d acheter car je l ai toujours apprécié depuis mon enfance
Maintenant tout le monde vieilli et il a pu travailler d une manière différente....disons que l album aurait dû être coupé. en 2 (enfin c est mon ressenti)comme il y a des années quand ça passait en petites histoires dans spirou

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

En fait il se peut tout à fait que je l'achète car le dessin de Leloup semble toujours aussi beau selon ce que j'ai cru comprendre. Quant à l'histoire, on verra bien ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

Berengere

Berengere
compagnon
compagnon

Oui il est nickel comme d habitude 😊

marbou


lecteur émérite
lecteur émérite

Berengere a écrit:Bonjour  qu 'avez vous pensé du nouveau Yoko. Anges et faucons? 2019

Pour  ma part...étrange. coupé en deux.  Restee sur ma faim avec l' ange
Ce sont deux histoires différentes, Anges et Faucons. Simplement, Leloup nous a mis quelques images de transition, plutôt que d'introduire une rupture dans l'album comme dans "Aventures électroniques" (si je me souviens bien).
Si j'ai bien compris, l'éditeur lui a demandé, compte tenu de son âge, de faire des histoires courtes. C'est un peu cynique à mon avis, mais soit.
Les histoires restent complexes, mais leur lecture m'a bien plu. J'ai relu, en amont d'"Anges", "le maléfice de l'améthyste", ça peut aider (un peu). "Faucons" m'a paru plus facile, mais j'ai préféré "Anges".

Berengere

Berengere
compagnon
compagnon

Merci pour l avis. Ca m eclaire. J ai apprécié aussi mais en effet je vais faire une relecture de maléfices

Raymond

Raymond
Admin

Il y a maintenant 50 ans que Roger Leloup a créé Yoko Tsuno ! Le temps passe ...

Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Leloup12

Charles-Louis Detournay raconte dans ActuaBD l'origine et la création de cette héroïne de BD :

https://www.actuabd.com/Yoko-Tsuno-fete-ses-50-ans-aujourd-hui


_________________
Et toujours ... Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

C'est émouvant ! Leloup demeure un des grands créateurs perfectionnistes, poétiques et modestes de la bande dessinée très classique et je l'adore ! Qui n'a pas rêvé sur Vinéa, les magnifiques vues de planètes de notre système solaire, parfois en grandes cases, été attendri par la délicatesse des personnages qui composent ce petit monde familier avec ses méchants bien délimités selon els règles de l'art ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

140Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Empty Re: Roger Leloup le perfectionniste Jeu 10 Fév - 17:10

Raymond

Raymond
Admin

Une nouvelle aventure de Yoko Tsuno va bientôt apparaître dans le journal Spirou et elle s'intitule Les Gémeaux de Saturne.

Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Spirou55

Roger Leloup n'accepte donc pas de se retrouver à la retraite.  Wink



Dernière édition par Raymond le Mer 16 Fév - 9:03, édité 1 fois


_________________
Et toujours ... Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Charli10

bryaxis aime ce message

https://lectraymond.forumactif.com

petercriss

petercriss
docteur honoris causa
docteur honoris causa

La petite interview de Leloup en préambule des premières planches dans SPIROU de cette Semaine.

Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Captur98

Raymond

Raymond
Admin

ActuaBD célèbre le retour de Yoko et nous montre la couverture du trentième album qui n'est pas encore paru !

Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Gzomea10

Pascal Aggabi en profite pour écrire quelques généralités sur la série  :

https://www.actuabd.com/Yoko-Tsuno-revient-pour-une-trentieme-aventure-et-c-est-dans-le-Journal-de


_________________
Et toujours ... Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin

Henri Filippini vante également les mérites du nouvel album de Yoko Tsuno, intitulé les Gémeaux de Saturne. Je vous ai déjà montré la couverture de l'album ordinaire, mais il y a aussi une édition de luxe en grand format.  

Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Gzomea11

D'après ce que j'ai vu dans un récent numéro de Spirou, le dessin de la série est en pleine décadence mais Filippini le qualifie de "plutôt bien maîtrisé".

Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Gzomea12

Je ne sais pas si je vais acheter cet album ? Peut-être que oui, par nostalgie ? La critique de Filippini se trouve à cette adresse :

« Yoko Tsuno » : 30 albums en 50 ans ! | BDZoom.com


_________________
Et toujours ... Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage

A voir cette planche, j'ai peur que cette impression soit fondée. J'irai voir en librairie.

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin

Auracan commente à son tour les Gemeaux de Saturne, d'une façon assez sommaire !

Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Gemeau10

Malgré la prudence proverbiale du site, le critique ose émettre une opinion qui est un peu caustique mais tout à fait fondée : L'histoire met en scène une multitude de personnages, vinéens et terriens pour la plupart. Certains ne font que de la figuration et on se demande pourquoi diable on les a emmenés dans cette galère ! Si on ajoute les androïdes et les robots, cela fait beaucoup de monde à suivre. 


C'est bien vu ! Pour cette raison, la lecture n'est pas toute simple.  Wink

Critique d'album : Yoko Tsuno - Tome 30 : Les Gémeaux de Saturne, par Roger Leloup (Dupuis) (auracan.com)


_________________
Et toujours ... Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Comme le disait quelqu'un d'autre dans une page précédente (désolé, pas trop le temps de les relire toutes), j'ai une nette préférence pour les albums "terriens" de Roger Leloup. On sait sa passion pour la S.F. mais je trouve ses récits mieux maîtrisés sur Terre que ceux qui traitent de Vinéa et de ce cosmos lointain de pure magie, comme Star Wars, univers moins naïf mais tout aussi impossible. Ainsi, La Frontière de la vie qui se déroule à Rothenburg est plutôt réussi. J'aime bien également La Proie et l'Ombre situé en Ecosse, La spirale du temps et Le matin du monde, tous deux en Indonésie. Le fascicule 8 Yoko Tsuno / De la Terre à Vinéa / Les coulisses d'une oeuvre mérite le détour. Bien sûr tout repose sur le charme de Yoko, dont le visage au début n'est guère réussi, un peu caricatural même, mais s'améliore beaucoup par la suite (c'est un habitué du Japon qui vous le garantit). Elle correspond assez bien aux moeurs nippones par sa fougue courageuse, sa ténacité, son culte de l'amitié, son franc-parler (contrairement aux clichés, les Japonaises ne sont nullement timides et effacées dans la vie courante). Pol et Vic alourdissent plutôt les narrations, l'un est bien falot et l'autre un gagman sans grande drôlerie. Leloup n'a jamais été un bon dessinateur de mouvements, ses scènes de combats sont pitoyables, ses corps très raides ; ses points forts se trouvent dans les décors urbains et les machines. Enfin, certains de ses scénarios manquent cruellement de cohérence (je n'ai rien compris à L'Astrologue de Bruges, malgré la belle description de la ville). Un beau talent, une héroïne attachante, sans plus.

Raymond

Raymond
Admin

Je préfère aussi les albums "terriens" de Yoko Tsuno et je l'ai déjà écrit dans les pages précédentes.   Wink

Les albums "vinéens" sont en fait complètement irréalistes et c'est bien pour cette raison que je n'arrive pas à m'y intéresser. 

Je n'arrive par exemple pas à croire aux machines vinéennes et à leurs robots humanisés. Je comprends encore moins que Yoko puisse parfois s'attacher. à ces bizarres entités. C'est un monde qui m'échappe.   deso

Ceci dit, j'ai quand même acheté le dernier album de la série, en grand format commenté par l'auteur. Le "making of" m'intéresse davantage que le récit lui-même.


_________________
Et toujours ... Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Raymond a écrit:Je préfère aussi les albums "terriens" de Yoko Tsuno et je l'ai déjà écrit dans les pages précédentes.   Wink

Les albums "vinéens" sont en fait complètement irréalistes et c'est bien pour cette raison que je n'arrive pas à m'y intéresser. 

Je n'arrive par exemple pas à croire aux machines vinéennes et à leurs robots humanisés. Je comprends encore moins que Yoko puisse parfois s'attacher. à ces bizarres entités. C'est un monde qui m'échappe.   deso

Ceci dit, j'ai quand même acheté le dernier album de la série, en grand format commenté par l'auteur. Le "making of" m'intéresse davantage que le récit lui-même.

D'accord en tous points, Raymond !
Sans doute par frustration, le Japon restant presque inaccessible, je relis volontiers en ce moment quelques albums de la saga Yoko Tsuno, et je reviens tout à l'heure sur Le Matin du Monde, situé à Bali.

Kimono


bédéphile pointu
bédéphile pointu

Donc, dans Le Matin du Monde, Yoko fonce vers Bali à bord de son avion privé "Colibri", visiblement détaillé avec amour par Leloup, grand fan d'engins volants. Il s'agit d'aider Monya qui selon notre héroïne s'est livrée à "des bêtises". Grâce à son "translateur temporel", cette fille du futur animée d'une "bonne" intention patrimoniale a volé des oeuvres d'art balinaises en 1350, peu avant l'éruption cataclysmique du volcan Agung. Une danseuse rituelle l'a aidée, mais voilà, elle se retrouve accusée du vol et doit être sacrifiée aux "démons de l'Agung" (des ptéranodons !). Bien entendu, avec l'aide annexe de Pol et Vic, en 1350 mais sous l'éruption fatale Yoko et Monya vont réussir à sauver cette danseuse, dont le charme sculpté sur un temple de Bornéo a précédemment ébloui Yoko.
En réalité le voyage dans le temps, qu'on pourrait croire si aisé d'après les films, livres, BD, est une pure impossibilité einsteinienne, tout comme la "vitesse supraluminique" (et vu les distances ébouriffantes, l'Homme ne dépassera jamais la planète Mars, seuls des robots le peuvent). Roger Leloup racontait qu'il avait situé Vinéa à "deux millions d'années-lumière" sans trop réfléchir, puis avait résolu le problème par une sorte d'univers parallèle hors de toute loi physique où l'on ne met que très peu de temps avec ses astronefs à réaction Laughing . Quoi qu'il en soit, la fiction a tous les droits si elle réussit à nous embarquer dans l'aventure. Ici c'est plutôt le cas, tout cela est bien agencé, cohérent malgré un peu de caricature sur la religion des Balinais. Pol reste le "gaffeur comique" et Vic  appuie Yoko mais de façon seulement annexe. Evidemment si l'un des deux éléments masculins avait un statut plus valorisé, Yoko entrerait forcément dans un couple avec lui ; or dans ce cas, soit elle se changerait en fidèle épouse au foyer (et Rosée ici alourdit déjà son élan aventureux), soit en restant "le chef", décisionnaire, risque-tout, son "mec" (Vic ?) n'aurait plus d'utilité que sexuelle, et on quitterait le registre "pour la jeunesse", sans compter qu'il faudrait alors reléguer Pol bien loin. Yoko a tant d'amies extrêmement chères à son coeur et pour lesquelles elle risque sa vie sans hésiter qu'on pourrait douter de son orientation hétéro, et ici avec sa fascination pour la danseuse ; mais Leloup réussit à en écarter tout élément sensuel. On ne s'embrasse jamais dans les "Yoko Tsuno", l'auteur un peu aidé par le fait que les Japonais(e)s non plus sauf dans l'intimité totale.
Bref, la saga garde un grand attrait un peu désuet, mais aussi une orientation résolument féministe, ce qui fut très novateur à ses débuts.



Dernière édition par Kimono le Lun 3 Oct - 10:52, édité 1 fois

Raymond

Raymond
Admin

Complètement d'accord avec toi ! Les voyages dans le temps en direction du passé sont une impossibilité mathématique, tout simplement parce que certaines de ses conséquences aboutissent à des situations absurdes (en particulier lorsqu'on veut modifier les événements le passé). Seul le voyage dans le futur est théoriquement possible, en utilisant un des principe de la relativité selon Einstein, mais cela suppose de se déplacer à des vitesses proches de la vitesse de la lumière et c'est irréaliste. J'ai toutefois bien aimé le Cycle de Cyann de François Bourgeon qui utilise cette théorie de la relativité. L'héroïne est malgré elle projetée dans le futur en voyageant à des vitesses supra-luminales et lorsqu'elle revient sur sa planète natale, tous ses amis ont vieilli ou disparu. Le récit bascule complètement à ce moment-là et c'est un scénario très original. L'aventure reste bien sûr physiquement irréaliste, mais elle est mathématiquement correcte.

Sinon, il n'y a pas de doute pour moi que Yoko Tsuno est une série féministe. Il me semble aussi qu'elle plait surtout aux dames, mais il serait intéressant de leur demander aussi ce qu'elles en pensent.  Wink


_________________
Et toujours ... Roger Leloup le perfectionniste - Page 6 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 6 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum