Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -49%
Roborock S5 max
Voir le deal
274 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Spirou et ses dessinateurs

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas  Message [Page 10 sur 12]

226Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Mer 10 Oct - 11:11

Raymond

Raymond
Admin
Le nouvel album d'Emile Bravo (de même que celui d'Al Severin) sont très bien analysés par Philippe Tomblaine, dans cet article de BDZoom.

http://bdzoom.com/133965/lart-de/«-spirou-l’espoir-malgre-tout-t1-un-mauvais-depart-»-par-emile-bravo-et-«-le-petit-theatre-de-spirou-»-par-al-severin-jean-doisy-et-andre-moons/


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

227Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Jeu 11 Oct - 18:41

fleng

fleng
grand maître
grand maître
Jean-Claude Fournier a du abandonner la série Spirou au moment où il était en train de réaliser le Story Board de la 30ème aventure intitulée "La maison dans la mousse".
Le récit de 44 planches sous la forme de Story Board est disponible sur le site de Jean-Claude Fournier à l'adresse suivante :

http://www.jeanclaudefournier.com/croquis/

228Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Jeu 11 Oct - 18:49

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
fleng a écrit:Jean-Claude Fournier a du abandonner la série Spirou au moment où il était en train de réaliser le Story Board de la 30ème aventure intitulée "La maison dans la mousse".
Le récit de 44 planches sous la forme de Story Board est disponible sur le site de Jean-Claude Fournier à l'adresse suivante :

http://www.jeanclaudefournier.com/croquis/

Interessant mais pas facile à lire ... study
Merci pour le lien bise

229Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Jeu 11 Oct - 22:31

arsen33


bédéphile pointu
bédéphile pointu
fleng a écrit:Jean-Claude Fournier a du abandonner la série Spirou au moment où il était en train de réaliser le Story Board de la 30ème aventure intitulée "La maison dans la mousse".
Le récit de 44 planches sous la forme de Story Board est disponible sur le site de Jean-Claude Fournier à l'adresse suivante :

http://www.jeanclaudefournier.com/croquis/

Cette version est un document de travail... A-t-elle été vu par la direction de Spirou? Ce qui est certain, c'est que les 5 premières pages dessinées par Fournier pour prépublication sont différentes. Dans l'histoire définitive le conte ne fait pas semblant de ne pas savoir que la machine à faire de l'or "a disparu", c'est lui qui informe Spirou et Fantasio de cette disparition. Son but est de vérifier que celle-ci est bien utilisée pour sauver la maison dans la mousse... Globalement les bases sont les mêmes mais dans cette seconde version les lecteurs sont complices du conte dès le début.

Ce qui est probable, c'est que le rédac de Spirou a donné son accord pour l'histoire mais a demandé à Fournier de revoir sa copie. Il semble que Franquin a été impliqué puisqu'il aurait aidé Fournier pour cette seconde version qui ne sera jamais finie puisque le directeur du concept travaillait activement dans le même temps à éliminer Fournier.

Si c'est bien ce qui s'est passé, cela aggrave encore pour moi les fautes de la direction vis-à-vis de Fournier. Ils se sont vraiment comportés comme des hypocrites autant C. Dupuis que A. De Kuyssche. Dutilleu et les actionnaires héritiers du journal, c'était juste de l'incompétence comme la suite le montrera.

230Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Ven 12 Oct - 16:55

Raymond

Raymond
Admin
J'ai lu à mon tour l'Espoir malgré tout et je partage tout-à-fait la perplexité d'eleanore-clo.

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Espoir10

Rappelons qu'au départ, il y avait eu en 2008 un album hors série intitulé le journal d'un ingénu. C'était un admirable "prequel" de la série, dessiné par Emile Bravo, qui s'amusait à expliquer quelques unes des constantes du personnage de Spirou, et qui obtint un succès retentissant. Pourquoi Spirou est-il toujours habillé en groom ? Pourquoi traîne t-il avec lui Spip dans ses aventures ? Comment a t-il rencontré Fantasio et comment s'expliquent leurs relations ? Toute la psychologie du héros était logiquement définie dans ce "roman d'apprentissage" qui faisait de multiples clins d'œil aux premiers épisodes de la série (en particulier  "Spirou sur le Ring") et qui intégrait d'une façon intelligente le personnage dans le monde politique de 1939. En fait, dans cette œuvre aussi malicieuse qu'historique, Emile Bravo accomplissait un petit exploit, en associant avec adresse l'humour avec le réalisme, la caricature avec un portrait psychologique, et le style ligne claire avec de jolis chromos d'époque.

Un tel succès rendait très souhaitable la publication d'une suite, et c'est ainsi que Bravo a choisi maintenant de raconter la guerre de 39-45 vue par Spirou. Une telle expérience de vie devrait en principe entraîner une maturation du caractère du héros, et c'est ainsi que "la tétralogie" en cours de publication devrait nous amener tout logiquement vers le Spirou "franquinien" de 1946, ce bon camarade à la fois optimiste et expérimenté, aussi fidèle à ses principes moraux que confiant dans l'avenir.

Du point de vue conceptuel, cela semble assez clair mais … en pratique, c'est un peu moins convainquant. La difficulté, en fait, c'est de préserver cet équilibre délicat qui devrait exister entre l'humour et l'aventure. Que ce soit chez Robvel, Jijé, Franquin ou Fournier, sous la forme de gros gags ou de fines allusions, les aventures de Spirou sont toujours restées humoristiques. Emile Bravo avait habilement préservé cette drôlerie dans le Journal d'un ingénu, mais dans l'album actuel, on n'en trouve plus que d'intermittentes apparitions. Récit de guerre oblige, le propos devient bien souvent didactique et la dénonciation de la collaboration avec l'extrême droite, de l'antisémitisme et des horreurs de la guerre semble être prioritaire. Et certaines images sont effectivement frappantes, comme par exemple Fantasio qui découvre son domicile complètement écrasé par les bombes allemandes. L'heure est au drame, et pas au rire !

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Espoir11

L'Espoir malgré tout raconte en fait la vie quotidienne des belges en 1940, d'abord lors de l'angoisse d'une nouvelle guerre, puis pendant la rapide invasion allemande qui avait entraîné un exode bref et massif vers la France. Spirou et Fantasio se joignent aux hordes de civils qui fuient sur les routes, parfois bombardées par l'aviation allemande, et dans cette situation également, l'humour n'a pas une grande place.

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Espoir12

Il est difficile de raconter cette époque sans faire allusion à la politique, et Emile Bravo n'esquive pas le problème. La persécution des juifs n'était pas seulement due aux allemands, et quelques images dénoncent cette espèce de cruauté quotidienne qui provenait des civils. En fait, sans être forcément raciste, la majorité des européens se méfiaient des juifs au début du XXème siècle.

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Espoir13

Cette BD est donc remplie de bonnes intentions, mais est-ce suffisant ? De fait, ce long récit (96 pages tout de même) propose un ample roman de guerre, bien documenté, impliquant de multiples personnages, mais, mais, mais … qu'en est-il de l'humour ? Qu'est devenu cet "équilibre fragile" découvert dans l'album précédent ? Oh certes, Emile Bravo insère bien quelques gags, qui sont d'ailleurs parfois féroces (telle l'explosion de l'hôtel due au coup de pied d'un imbécile), mais il se livre surtout à une logique dénonciation des militaires et des antisémites. Cette satire n'est pas vraiment drôle et le romantisme du Journal d'un ingénu est remplacé par l'indignation, réaction inévitable, en fait, devant l'accumulation d'injustices constatées par le héros.

Je lance une hypothèse : n'y aurait-il pas eu une erreur de casting ? S'il n'y avait pas Spirou et Fantasio dans cette histoire, on pourrait lire en effet cette BD d'une autre manière, et la voir comme la reconstitution minutieuse (et réussie) d'une époque troublée. L'humour n'y serait plus vraiment nécessaire et le récit pourrait suivre sa logique propre, sans se plier aux contraintes de la série (héroïsme de Spirou, gaffes de Fantasio, présence surréaliste de Spip etc.). Et l'attention du lecteur serait entièrement vouée au vrai sujet du livre, qui est un combat contre le nazisme, le fascisme, l'antisémitisme et les extrémismes de toute sorte.

Donc, Emile Bravo a t-il eu raison de faire de cette histoire une aventure de Spirou ? Pour l'instant, je n'ai pas de réponse certaine. Il faudrait peut-être attendre les albums suivants avant de se prononcer.

Mais une chose est claire. Le miracle du Journal d'un ingénu ne s'est pas renouvelé.  

Hélas ! Neutral


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

231Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Ven 12 Oct - 17:52

Invité


Invité
Tout en comprenant parfaitement le sens de ta critique, on pourrait dire, a contrario, que la somme de barbarie meurtrière qu'a engendré cette période de 1939-1945 ne rendait pas facile la possibilité de recourir à un humour assuré.

On en revient ainsi à l'éternel débat de notre société actuelle : Peut-on rire de tout ?

232Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Ven 12 Oct - 18:36

Raymond

Raymond
Admin
Oui, on peut rire de tout, et Emile Bravo met d'ailleurs de l'humour dans son récit. Ce n'est pas cela la question.

J'essaie surtout de comprendre pourquoi ce récit m'a un peu dérangé, alors qu'il reprend au fond les mêmes recettes que le Journal d'un ingénu, que j'avais adoré.

L'espoir malgré tout est au fond une BD sérieuse, et historique, même s'il y a quelques gags. Est-ce cela qu'il faut pour Spirou ?


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

233Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Ven 12 Oct - 18:41

Raymond

Raymond
Admin
Pour prendre un exemple fameux, la Grande Vadrouille raconte aussi une histoire qui se passe pendant la deuxième guerre mondiale, et c'est follement drôle. On peut donc faire des comédies sur cette époque. Mais l'intention d'Emile Bravo était manifestement différente !


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

234Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Ven 12 Oct - 21:51

sintes


docteur honoris causa
docteur honoris causa
Et alors,mes bons amis,mais,c'est qu'il faut bien faire oublier toute la
légéreté,l'humour et la dérision,maniées par des artistes qui,pour certains
d'entre eux,avaient authentiquement vécu cette époque..pour évoluer avec
confort,dans la"bonne parole actuelle"!Seigneur,qu'on est loin du Spirou
et Fantasio du Grand Monsieur FRANQUIN,n'est-il pas?..

235Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Ven 12 Oct - 22:28

eleanore-clo

eleanore-clo
grand maître
grand maître
Bonsoir

Je ne connais pas (encore) Le journal d'un ingénu aussi vais-je suivre le conseil de Raymond et le lire demain ! I love you

Concernant L'espoir malgré tout, je suis admirative devant l'intelligence du dessin d'Emile Bravo.

Regardons cette première vignette.

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 T13

Le dessins du side-car est éblouissant. Le recours à des tons sombres fait immédiatement penser au deuil. Clairement, Fantasio et Spirou sont du côté de la vie alors que les nazis incarnent la mort. Et pour mieux nous convaincre, s'il en était encore besoin, Bravo utilise les lunettes protectrices du passager pour caricaturer son visage sous la forme d'une tête de mort. Enfin, le nuage de fumée sortant de la motocyclette, ressemble beaucoup à la fumée d'un incendie, celui du national-socialisme, en train de brûler et de détruire toute l'Europe.

La deuxième vignette est encore plus remarquable.

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 T14

Les lois de la perspective agrandissent artificiellement l'armée nazie et rétrécissent les citoyens belges. J'y vois l'allégorie d'une Allemagne toute puissante écrasant la Belgique.
En regardant attentivement le défilé, on comprend que les soldats défilent par rangée de trois. Et Bravo représente chaque rangée en la décalant légèrement par rapport à la précédente. Ce faisant, il crée une impression de profondeur, et surtout la sensation d'une silhouette militaire se répétant à l'infini. Là encore, on peut y voir une allusion à d'innombrables soldats et à une armée invincible.
Maintenant, examinons attentivement les doigts des mains portant les fusils. Comme ceux-ci sont de couleur sombre et placés au-dessus du bord supérieur de la vignette, on imagine plutôt que des doigts crochus se tortillent pour mieux s’emparer de la ville, pour mieux l'étrangler. Là encore, ne peut-on y voir une figure d'Hitler convoitant avidement l'Europe ?
Par ailleurs, le bruit des bottes défilant sur le pavé, CLOM ! CLOM ! CLOM !, distille une musique de mort, et sonne le glas de la liberté.
Enfin, et si nous en doutions encore, la présence discrète mais indélébile d'un drapeau à la croix gammée nous confirme que la Belgique a cessé d'exister.

Quel talent. Qu'en pensez-vous ?

Très cordialement
Eléanore

236Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Sam 13 Oct - 10:08

Raymond

Raymond
Admin
Oui, bien qu'il soit un camarade de route des auteurs de l'Association, Emile Bravo est d'abord le véritable héritier des dessinateurs de Tintin ou Spirou. Il travaille ses images avec beaucoup de science (tout comme Stanislas d'ailleurs) et cisèle ses récits avec intelligence. Il est actuellement un des "auteurs qui comptent".


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

237Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Sam 13 Oct - 15:37

sintes


docteur honoris causa
docteur honoris causa
En effet,quelle puissance dans cette mise en ambiance des"Heures les plus sombres"
cela me rapelle d'excellentes affiches de propagandes de l'époque..Voici bien,
un artiste au talent plus que certain!Là encore,pourquoi mettre en scène nos
chers vieux bons personnages de Spirou et Fantasio?(à ce compte,manque notre
Comte de Champignac,avec son Métomol et"Houba houba hop,le marsupilami pour
écraser ces monstres,n'est-il pas?)Oui,que n'a t-il créer ses propres personnages
pour passer son message??La création authentique fait-elle si peur?Le jeune
public a bien droit,lui aussi,à ses propres personnages,non?

238Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Jeu 25 Oct - 12:10

Raymond

Raymond
Admin
Encore un article sur "le Petit Théâtre de Spirou, qui est un album plutôt hors norme dessiné par Al Severin.

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Petit-12

On le trouve sur ActuaBD !

http://www.actuabd.com/Le-Petit-Theatre-de-Spirou-Par-Jean-Doisy-Andre-Moons-et-Al-Dupuis


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

239Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Jeu 1 Nov - 1:10

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
Emile Bravo : « Spirou, c’est moi »
in "Le Monde" 30 octobre 2018
Propos recueillis par Cathia Engelbach :
http://bandedessinee.blog.lemonde.fr/2018/10/30/emile-bravo-spirou-cest-moi/



240Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Jeu 1 Nov - 9:00

Raymond

Raymond
Admin
Oui ! C'est ce qui avait fait le charme du Journal d'un Ingénu ! Emile Bravo y racontait la jeunesse de Spirou avec un certain sérieux et toute l'histoire pouvait être lue au premier degré. Le lecteur pouvait donc s'identifier au personnage … tout comme Emile Bravo s'y est identifié lui-même.  Wink


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

241Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Jeu 1 Nov - 9:11

marbou


lecteur émérite
lecteur émérite
J'avais beaucoup aimé "Le journal d'un ingénu", et je trouve qu'avec cette nouvelle parution de Bravo, son Spirou devient l'un des meilleurs tous auteurs confondus, dans une autre tonalité que Franquin, mais parfois avec des thématiques proches.
Je trouve, pour ma part, très bien qu'Emile Bravo ait repris des personnages emblèmes de la bd franco-belge classique. Son message est très important dans le contexte actuel, aux relents parfois nauséabonds, et s'il peut avoir ne serait-ce qu'une faible portée dans le lectorat actuel, ce serait toujours ça... En plus, Spirou autour de 1940 avait, grâce en particulier à Jean Doisy, un pied dans la résistance aux envahisseurs.
Je ne connaissais pas, ou peu, Emile Bravo auparavant, sauf au travers de sa participation à un dessin animé, regardé de multiples fois avec mes petits-enfants, "Les grandes grandes vacances", qui se passe aussi dans ces années sombres, mais en Normandie.

242Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Jeu 1 Nov - 9:18

Raymond

Raymond
Admin
Spirou intéresse le journal "ça m'intéresse", qui en fait un numéro spécial !

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Spirou23

Henri Filippini commente ce numéro sur BDZoom !

http://bdzoom.com/134988/actualites/spirou-interesse-ca-m’interesse…/


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

243Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Ven 2 Nov - 18:59

fleng

fleng
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Encore un article sur "le Petit Théâtre de Spirou, qui est un album plutôt hors norme dessiné par Al Severin.

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Petit-12

On le trouve sur ActuaBD !

http://www.actuabd.com/Le-Petit-Theatre-de-Spirou-Par-Jean-Doisy-Andre-Moons-et-Al-Dupuis

Pour plus d'informations sur l'histoire du petit théâtre de Spirou, voir le blog de Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault et l'article suivant :
http://blog.spirou.com/75ansdespirou/index.php/2010/09/parfois-tout-ne-tient-qua-un-fil/

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 42-b10

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 553b6810

244Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Ven 2 Nov - 21:20

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
Spirou et ses dessinateurs - Page 10 42-b10

ça se passait là !

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Blanke10

245Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Sam 3 Nov - 18:09

fleng

fleng
grand maître
grand maître
pouce

246Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Sam 29 Déc - 18:23

fleng

fleng
grand maître
grand maître
J'ai reçu "L'espoir malgré tout" d'E. Bravo comme cadeau de Noël et je viens d'en terminer la lecture.

J'en ressort très déçu car j'avais vraiment beaucoup aimé "Le journal d'un ingénu" et j'aurai aimé retrouver son ambiance dans le nouvel opus d'E. Bravo.

Le dessin est pourtant très réussi et le quotidien de cette époque me semble bien rendu.
Spirou parcourt cette époque terrible en faisant son apprentissage du contexte politique, en dénonçant le fascisme, la désinformation, la haine contre les juifs, etc.
Toutefois, le scénario n'arrive pas à me convaincre.

C'est certainement à cause du rôle qu'E. Bravo a fait endosser à Fantasio?
Dans cette histoire Fantasio apparaît totalement dénué de coeur ou d'empathie. Il y apparaît même soit totalement idiot, soit méchant : par exemple dans  les différentes scènes où il est confronté aux gamins de Bruxelles, aux réfugiés sur les routes de l'exode, aux orphelins de guerre, etc.
Alors que Fantasio est avant tout un farfelu, un rêveur et même un iconoclaste, défenseur de la veuve et de l'orphelin dans les autres aventures de Spirou.

Autre détail qui me trouble : Spip ne fait que de la figuration. Il n'apparaît que dans peu de cases.  Même si l'histoire ne prête pas à rire, on aurait pu s'attendre à une scène où Spip aurait pu jouer un petit rôle. Et bien non : il n'y a aucune scène mettant en jeu une quelconque action avec Spip.

Enfin, le sort réservé à "Entresol", qui pourtant a été utilisé par Yann et Schwartz dans l'épisode "Le groom vert de gris" (censé donc se dérouler après "L'espoir malgré tout") qui m'avait enchanté. Je trouve vraiment dommage de ne pas faire cas des épisodes parallèles.

Bref, je ne pense pas poursuivre dans la tétralogie d'E. Bravo et je suis le premier à le regretter.

No

247Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Sam 29 Déc - 19:29

Raymond

Raymond
Admin
J'ai ressenti ce même genre de déception en lisant "L'espoir malgré tout".

En fait, Emile Bravo semble oublier que Spirou et Fantasio ont déjà toute une histoire, et qu'il existe plus de 50 albums qui les ont vraiment bien définis. Il développe donc les caractères des deux personnages à sa façon, d'une manière parfois discordante par rapport à la série principale (surtout Fantasio), et il en ressort un sentiment bizarre. Et surtout, on a de la peine à croire à son histoire.

La discrétion de Spip me gêne en revanche moins. En fait, comme Emile Bravo tire beaucoup son récit vers le réalisme, il a bien de la peine à utiliser ce personnage. Pour ma part, même si Spip est parfois admirablement utilisé dans certains albums, j'ai toujours trouvé que cet écureuil n'était pas nécessaire à la série.

Ceci dit, je m'intéresserai quand même à la suite, sait-on jamais ? Wink


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

248Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Sam 29 Déc - 20:44

sintes


docteur honoris causa
docteur honoris causa
Oh,RAYMOND,pauvre SPIP!..Et que dire de ce désopilant MARSUPILAMI!!Toute ma jeunesse...

249Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Mar 1 Jan - 10:55

Raymond

Raymond
Admin
Et encore un "spin-of" de Spirou, cette fois ci consacré au comte de Champignac. Je n'en connais pas les deux auteurs.

Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Champi10

J'imagine que certains d'entre vous ont déjà lu cette BD dans le journal.   Rolling Eyes

Philippe Tomblaine en dis plutôt du bien sur BDZoom :

http://bdzoom.com/137181/lart-de/«-champignac-t1-enigma-»-par-david-etien-et-beka/


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

250Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Empty Re: Spirou et ses dessinateurs Mar 1 Jan - 15:56

Raymond

Raymond
Admin
fleng a écrit:J'ai reçu "L'espoir malgré tout" d'E. Bravo comme cadeau de Noël et je viens d'en terminer la lecture.

J'en ressort très déçu car j'avais vraiment beaucoup aimé "Le journal d'un ingénu" et j'aurai aimé retrouver son ambiance dans le nouvel opus d'E. Bravo.

Le dessin est pourtant très réussi et le quotidien de cette époque me semble bien rendu.
Spirou parcourt cette époque terrible en faisant son apprentissage du contexte politique, en dénonçant le fascisme, la désinformation, la haine contre les juifs, etc.
Toutefois, le scénario n'arrive pas à me convaincre.

C'est certainement à cause du rôle qu'E. Bravo a fait endosser à Fantasio?
Dans cette histoire Fantasio apparaît totalement dénué de coeur ou d'empathie. Il y apparaît même soit totalement idiot, soit méchant : par exemple dans  les différentes scènes où il est confronté aux gamins de Bruxelles, aux réfugiés sur les routes de l'exode, aux orphelins de guerre, etc.
Alors que Fantasio est avant tout un farfelu, un rêveur et même un iconoclaste, défenseur de la veuve et de l'orphelin dans les autres aventures de Spirou.

Autre détail qui me trouble : Spip ne fait que de la figuration. Il n'apparaît que dans peu de cases.  Même si l'histoire ne prête pas à rire, on aurait pu s'attendre à une scène où Spip aurait pu jouer un petit rôle. Et bien non : il n'y a aucune scène mettant en jeu une quelconque action avec Spip.

Enfin, le sort réservé à "Entresol", qui pourtant a été utilisé par Yann et Schwartz dans l'épisode "Le groom vert de gris" (censé donc se dérouler après "L'espoir malgré tout") qui m'avait enchanté. Je trouve vraiment dommage de ne pas faire cas des épisodes parallèles.

Bref, je ne pense pas poursuivre dans la tétralogie d'E. Bravo et je suis le premier à le regretter.

No

Cathia Engelbach, dans le "blog BD du Monde", interviewe Emile Bravo à propos de son dernier album.

http://bandedessinee.blog.lemonde.fr/2018/10/30/emile-bravo-spirou-cest-moi/#more-4702

Elle n'a manifestement pas les mêmes goûts que nous.   Wink


_________________
Et toujours ... Spirou et ses dessinateurs - Page 10 Charli10
https://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 10 sur 12]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum