Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le journal Spirou en 1942

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Le journal Spirou en 1942 Empty Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 11:36

Raymond

Raymond
Admin
Je préfère créer un sujet séparé pour cette petite commémoration du journal Spirou.

En relisant ce journal de 1942, j'ai eu l'impression de faire un véritable voyage dans le temps. Vous verrez que le contenu était alors bien différent de ce qu'il sera 10 ans plus tard. On y découvre en particulier quelques dessinateurs oubliés.

Je vais vous montrer cette publication du 18 juin 1942 page après page, in extenso, en n'oubliant si possible aucun détail, afin de bien vous faire profiter de l'atmosphère de l'époque. Very Happy


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

2Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 11:39

Raymond

Raymond
Admin
Si Bertrand (qui connait bien tout cela) veut y ajouter quelques commentaires, il sera le bienvenu. Wink


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

3Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 11:46

Raymond

Raymond
Admin
En première page, il y a bien sûr le Spirou de Robert Velter.

On a enfin redécouvert cette BD, depuis la sortie d'une intégrale au début 2013, mais il faut la lire avec une certaine indulgence. Curieusement, ces planches se lisent presque plus facilement d'une façon isolée que dans un album. C'est probablement parce qu'il n'y a pas d'intrigue clairement construite, et que cette BD est conçue pour une lecture en feuilleton.

Le journal Spirou en 1942 01_spi10


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

4Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 11:50

Raymond

Raymond
Admin
En page 2, on tombe sur un feuilleton signé par Jean de la Hire. Je suppose que ce genre de lecture devait beaucoup plaire aux lecteurs de l'époque.

Je n'ai pas réussi à déchiffrer le nom du dessinateur qui a signé les illustrations. Quelqu'un le connait-il ?

Le journal Spirou en 1942 02_feu10


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

5Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 12:06

Invité


Invité

6Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 14:40

Raymond

Raymond
Admin
En page 3 se trouve une des deux BD américaines du journal, à savoir Red Ryder de Fred Harmann.

Le journal Spirou en 1942 03_red10

Deux petites remarques sur Red Ryder. Rappelons en premier que cette BD a indéniablement influencé certains dessinateurs de Spirou. C'est en particulier le cas de Jijé qui a repris ce modèle de dessin lorsqu'il a lancé son héros Jerry Spring pendant les années 50 (la préface du tome 1 de l'intégrale Jerry Spring l'analyse d'ailleurs très bien). C'est probablement aussi le cas de Sirius, dont la série l'Epervier Bleu est apparue en 1942 (quelques semaines après le numéro que je vous présente), en adoptant pour l'occasion un style dynamique et viril, assez similaire à celui de Red Ryder.

Autre constatation, qui est cette fois plus critique. Il est bien difficile de retrouver l'ambiance originale de Red Ryder dans cette BD de Spirou. A l'origine, ce western assez réaliste était conçu pour les adultes, et il se caractérisait par un ton assez gaillard, voir même légèrement machiste. La série était ainsi peuplée de jolies dames mais les Dupuis censuraient sévèrement les BD publiées dans leur journal. De nombreuses images, voir même des séquences entières de l'oeuvre d'origine étaient supprimées, et le "Cavalier Rouge" me parait presque "castré" par ces interventions. Je possède ainsi un vieil album des éditions Dupuis et la lecture est déplaisante car le récit présente des raccourcis assez bizarres. Il vaut mieux choisir la BD d'origine qui se trouve dans l'album Red Ryder de Futuropolis (collection Copyright). Elle est bien plus lisible et amusante.


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

7Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 14:54

Raymond

Raymond
Admin
Une petite remarque s'impose au sujet de l'article qui se trouve en bas de la page 3. Vous avez remarqué qu'il est signé "Fantasio".

Le journal Spirou en 1942 03_bis10

Fantasio était bien sûr un pseudonyme de Jean Doisy, qui proposait dans cet article un petit jeu pour les lecteurs. Ceux-ci devaient en fait chercher les erreurs qui se trouvent dans le texte. Les réponses leur étaient ensuite données la semaine suivante, et ceci correspond à la deuxième partie ("Rectifions") du texte qui vous est montré.

Christelle et Bertrand commentent longuement dans leur livre cette apparition progressive de Fantasio dans le journal. Il a d'abord été un personnage de la rédaction avant de devenir un héros de BD, comme le fera Gaston 15 ans plus tard.


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

8Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 16:06

bertrand labévue


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Je reviens sur la page proposée de Spirou, par Rob-Vel. Elle est issue d'une période où l'auteur était seul maître à bord, à son retour de captivité. Il ne dispose plus de l'aide de Luc Lafnet, disparu en septembre 39, ni de celle de son épouse Blanche Dumoulin (alias parfois, Davine)si ce n'est pour le scénario, ni de celle de Van Straelen, qui avait brièvement pris le relais en 1940. Cette page est donc du 100% Rob-Vel et s'apparente beaucoup à celles de Toto, publiées dans le Journal de Toto jusqu'en mai 1940.
En cette période de guerre, les débouchés de Rob-Vel dans la presse sont fort rares et il n'était probablement plus question pour lui (pour d'évidentes raisons de subsides) de se faire seconder, comme il avait pu le faire par le passé. Il continuera seul Spirou jusqu'en 1943, à part un curieux intermède manifestement d'une autre main, durant les six derniers mois de sa collaboration à Spirou. Rob-Vel travaillait alors pour le studio de dessin animé d'André Rigual (Capt'ain Sabord) et avait sans doute trouvé -sinon un nouveau style- au moins un assistant aux influences très "cartoons". C'est dire l’intérêt que portait RV à Spirou puisqu'il ne cessa de le sous traiter.

9Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 16:33

Raymond

Raymond
Admin
Oui, Rob-Vel n'avait pas vraiment conscience d'être un artiste. Rolling Eyes

Spirou n'était (dans son idée) qu'une suite de petits dessins pour les enfants. Cela a bien changé ! Wink


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

10Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 18:15

Raymond

Raymond
Admin
En page 4 se trouve la fameuse rubrique du Fureteur ! Voilà à quoi elle ressemble !

Le journal Spirou en 1942 04_fur10

Evidemment, il bien bien difficile de lire tout cela de cette manière. Je vous propose donc la même page dans un format plus grand, ci-dessous :

https://i.servimg.com/u/f70/13/63/66/39/04_fur11.jpg

Christelle et Bertrand ont beaucoup commenté (et utilisé) dans leur livre cette chronique écrite par Jean Doisy, car c'est une véritable mine de renseignements. Le texte est bien sûr d'un autre temps et il a un peu vieilli, mais il transmet un enthousiasme qui est presque communicatif. Il s'accompagne d'un bulletin d'inscription au club des A.d.S., et on sait maintenant que cette manoeuvre publicitaire a rencontré un grand succès. Wink


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

11Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Lun 18 Fév - 11:17

Raymond

Raymond
Admin
En page 5, on trouve une BD complètement inconnue : Paul Cartier reporter détective.

Le journal Spirou en 1942 05_car10

Selon la monographie de Thierry Martens, l'auteur de cette BD se nomme Joe Ceuvorst, et c'est un journaliste qui ne voulait pas travailler pour la presse inféodée aux allemands. Il a donc dessiné des BD pour enfants pendant la guerre, puis il a repris son métier de grand reporter après la Libération. Il n'a ainsi fait qu'un passage très court dans le monde de la BD.


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

12Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Lun 18 Fév - 11:25

Raymond

Raymond
Admin
En page 6, on retrouve la fameuse Page de l'Aviation écrite par Georges Cel, alias Georges Troisfontaines. La petite séquence d'images est signée Charles Del, pseudonyme de Charlie Delhauteur.


Le journal Spirou en 1942 06_avi10

Relevons que la page montrée ici est très pratique et bien destinée aux enfants, puisqu'elle s'intéresse avant tout à la construction et aux fonctionnements de modèles réduits. Je suppose qu'habituellement, Troisfontaines parlait aussi (et surtout) de véritables avions, un domaine qui faisait alors rêver tous les jeunes lecteurs (ça a bien changé Smile ).


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

13Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 24 Fév - 10:25

Raymond

Raymond
Admin
En page 7 se trouvent les aventures de Tif et Tondu, dessinées par Fernand Dineur.

Le journal Spirou en 1942 07_tif10

C'est à nouveau une BD qui a bien vieilli et qu'il faut lire avec beaucoup d'indulgence. Fernand Dineur était semble t-il un véritable personnage et on devine derrière son oeuvre insouciante qu'il devait avoir un certain bagout.


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

14Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 24 Fév - 10:31

Raymond

Raymond
Admin
La page 8 se partage en deux parties. On y découvre en effet la première version du Don Bosco de Jijé, mais aussi une rubrique d'actualités sportives.

Le journal Spirou en 1942 08_spo10

Il devait y avoir des quotas (je suppose) de répartition entre les pages de BD et les pages de texte. J'explique sinon assez mal la curieuse mise en page de cette BD qui aurait très bien pu occuper la page toute entière.


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

15Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 24 Fév - 12:03

bertrand labévue


bédéphile pointu
bédéphile pointu
ça s'explique au contraire très bien : nous étions alors en temps de guerre et le papier était rationné. La pagination était passée de 12 à 8 pages et le défi de Jean Doisy et des éditions Dupuis était de ne pas offrir un journal au rabais aux petits lecteurs. En ce temps là, le rédactionnel ( Le Fureteur, par exemple) était au moins aussi important que les séries dessinées. C'était vraiment le lien avec les enfants, via les ADS. Du coup, et Doisy l'explique très bien dans ses éditoriaux de l'époque, ils ont cherché à "rentrer" le maximum de choses dans le peu de pages dont ils disposaient. La chose curieuse, c'est d'avoir privilégié Tif et Tondu de Dineur au détriment du Don Bosco de Jijé. Peut-être était-ce dû à l'ancienneté de Dineur, présent depuis le n°1 du Journal ?

16Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 24 Fév - 13:27

Raymond

Raymond
Admin
Mmm ... ce numéro de Spirou fait 12 pages (et cela nous vaut d'ailleurs deux pages avec Don Bosco) mais tu dois tout de même avoir raison. Le rédactionnel avait à l'époque une importance que l'on ne soupçonne pas. Ceci dit, je me demande combien de jeunes belges étaient intéressés par l'actualité sportive ou la philatélie. Rolling Eyes

Une autre remarque intéressante sur cette page 8 (et la 9 qui va venir) concerne le "remontage" que Dupuis a fait avec Don Bosco. La planche de cette page de Spirou apparait en effet très verticale, mais dans l'album Dupuis qui est ensuite paru en 1943, le format de parution se présentait au contraire "à l'italienne". L'éditeur a donc "tripatouillé" les planches de Jijé. study

Pour mieux illustrer mon propos, voici comment se présente dans l'album la même planche que ci-dessus.

Le journal Spirou en 1942 Donbos10

Qu'en pensez-vous ? Wink


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

17Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 24 Fév - 17:23

Raymond

Raymond
Admin
Et voici la page 9, où l'on retrouve Don Bosco ainsi qu'une rubrique philatélique.

Le journal Spirou en 1942 09_bos10

Je ne sais pas si Bertrand connait les personnes qui se cachent derrière les pseudonymes de "Kiki" et "Sello", et qui signent les rubriques sportives et philatéliques ?


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

18Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 24 Fév - 18:23

bertrand labévue


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Kiki est Jacques Lecoq. Quant à Sello, c'est Georges Cel (alias Troisfontaines) !

19Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Lun 25 Fév - 13:50

Raymond

Raymond
Admin
Merci (et bravo) pour les précisions ! pouce

J'en viens à la page 10 qui nous montre une planche du Navire Fantôme, une jolie BD historique qui est totalement oubliée de nos jours. Elle est dessinée par un peintre nommé Van Hamme, qui n'a travaillé que peu de temps pour la BD.

Le journal Spirou en 1942 10_nav10


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

20Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Mar 26 Fév - 23:38

Raymond

Raymond
Admin
En page 11, on découvre Bob l'aviateur, un classique de la BD d'aviation.

Le journal Spirou en 1942 11_bob10

Comme nous sommes en 1942, je pense que le dessinateur est Frank Robbins.


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

21Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Jeu 28 Fév - 19:34

Raymond

Raymond
Admin
Et en dernière page se trouve la série qui était probablement la plus populaire de cette époque. Il s'agit de la première aventure de Jean Valhardi, scénarisée par Jean Doisy et desinée par Jijé.

Le journal Spirou en 1942 12_val10


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

22Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Jeu 28 Fév - 19:36

Raymond

Raymond
Admin
Voilà ! Le tour d'horizon est terminé, et j'espère que ce journal de Spirou "à l'ancienne" vous aura bien dépaysé. Very Happy


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

23Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Jeu 28 Fév - 22:38

Invité


Invité
Raymond a écrit:Et en dernière page se trouve la série qui était probablement la plus populaire de cette époque. Il s'agit de la première aventure de Jean Valhardi, scénarisée par Jean Doisy et desinée par Jijé.

Le journal Spirou en 1942 12_val10


En 1980, grâce à Michel Deligne, on a pu suivre cette histoire dans les "Aventures de L'Age D'Or". Cool

24Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Mar 30 Oct - 17:50

2J

2J
vieux sage
vieux sage
De BDOubliées :
Le journal de Spirou en 1942
Généralités
Restrictions de papier toujours, le stock allant à des feuilles plus "souples" pour l'occupant : SPIROU tombe à 8 pages au 27 août (n. 35), moitié couleurs. 70 % de B.D. très tassé : rédactionnel en mini-caractères, réduction des planches normales à 3/4 de page, mini-format pour certaines séries (Don Bosco, Bob l'Aviateur, Tif et Tondu, le Cours du Chef Pilote et ses nouvelles du C.S.A. ou Club Spirou-Aviation animé par Georges Cel), Spirou exilé sur trois bandes en dernière page dès le n. 38 tandis que Valhardi va désormais bénéficier de la couverture. Mais plus le journal maigrit, plus il prend de la présence auprès du public grâce à la fougue du Fureteur (Jean Doisy) et de ses A,D.S. (36.000 membres en fin d'année !), ainsi qu'à une avalanche de B.D. réalistes de choc : Valhardi au Sahara, le Navire Fantôme et ses apparitions d'épouvante, les deux survivants U.S. Cavalier Rouge et Bob l'Aviateur, Don Bosco et la première grande série d'un nouveau venu, Sirius : "L'Epervier Bleu" (du n. 30 de 1942 au 35 de 1943). Au dernier numéro de l'année, Jijé lance son "Christophe Colomb", magistrale reconstitution, et la série de Spirou passe en petits strips de bas de planche sous les pages 4, 5 et 8. Nuage noir: après de longues campagnes d'abonnement afin de soutenir le journal, SPIROU se voit contraint de refuser désormais les nouveaux abonnements à partir de ce numéro 53.
(Ce texte de Thierry Martens a été publié au dos du poster contenu dans le numéro 2000 et est reproduit avec son autorisation).
Spirou est numéroté de 1 à 53 dans l'année. Jusqu'au 20 août (numéro 34), il a 12 pages format 28 sur 20 cm et coûte 1,00 FB. A partir du numéro 35, il passe à 8 pages pour le même prix et le même format.

Séries publiées dans l’année
Don Bosco, Epervier bleu, Paul Cartier, Spirou, Tif et Tondu

25Le journal Spirou en 1942 Empty Re: Le journal Spirou en 1942 le Dim 17 Fév - 10:52

Raymond

Raymond
Admin
Une exposition sur le thème Spirou et Bruxelles sous l'occupation a été inaugurée à Bruxelles, au Parlement francophone bruxellois. Quelques "spirouphiles" bien connus y ont participé.

Le journal Spirou en 1942 Expo-s10

Les photos sont sur cette page :

https://www.actuabd.com/+Expo-Spirou-et-Bruxelles-sous-l-occupation-L-inauguration+


_________________
Et toujours ... Le journal Spirou en 1942 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum