Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Draculea

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

26 Re: Draculea le Mar 3 Déc - 18:26

Raymond

avatar
Admin
Il est intéressant de constater qu'un scénariste qui, au départ, n'était pas "martinophile" ni "historien", peut au bout du compte nous faire d'excellents scénarios pour une BD historique classique comme Jhen.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

27 Re: Draculea le Jeu 5 Déc - 0:10

BSH

avatar
alixophile
alixophile
Bonjour à tous !

Je fus surpris, tout à l'heure, de voir en tête de rayon à la Fnac le nouvel album de Jhen. Que je me suis immédiatement offert Smile

Pas encore lu, mais cela ne va pas tarder Wink

http://www.superherodbz.fr/

28 Re: Draculea le Jeu 5 Déc - 0:23

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Je suis étonné du choix de Cornette comme scénariste, son univers est vraiment très, très décalé.Shocked 
On est vraiment très loin de l'univers de Martin.

29 Re: Draculea le Jeu 5 Déc - 0:51

Raymond

avatar
Admin
Eh bien ... pas tant que cela, en fait ! Cornette retrouve au contraire un ton cruel(voir même une certaine fascination pour le mal) qui est assez typique de l'univers de Jhen (et de Gilles de Rais).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

30 Re: Draculea le Jeu 5 Déc - 14:13

Raymond

avatar
Admin
Il semble que même les anglais s'intéressent à ce nouvel album de Jhen. Pour preuve, voici une chronique de Draculea faite par un blog britannique. Very Happy 

http://hoopercomicart.blogspot.ch/2013/11/casterman-bd-jhen-tome-14-draculea.html


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

31 Re: Draculea le Jeu 5 Déc - 14:41

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Eh bien ... pas tant que cela, en fait ! Cornette retrouve au contraire un ton cruel(voir même une certaine fascination pour le mal) qui est assez typique de l'univers de Jhen (et de Gilles de Rais).
Je connais surtout Cornette pour son travail avec Constant, et on va qualifier cette production d'assez surréaliste.Smile 

32 Re: Draculea le Ven 6 Déc - 6:12

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage

http://alixmag.canalblog.com/

33 Re: Draculea le Sam 7 Déc - 9:47

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
La suite de dossier Jhen, avec une interview du génial Pleyers

http://alixmag.canalblog.com/archives/2013/12/06/28600930.html

Très belle critique également chez nos amis de Auracan
http://www.auracan.com/albums/1765-jhen-t14-draculea-par-jean-luc-cornette-et-jerry-frissen-jean-pleyers.html

http://alixmag.canalblog.com/

34 Re: Draculea le Sam 7 Déc - 10:33

Raymond

avatar
Admin
Bel article en effet. Quant aux propos de Jean Pleyers, ils sont comme d'habitude érudits et parfois surprenants. Very Happy 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

35 Re: Draculea le Sam 7 Déc - 11:08

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Un auteur qui n'aime pas recourir à la facilité pour exprimer son art ne peut que me réjouir. Cool 

Quand on voit ce qui est publié parfois dans le milieu de la bande dessinée, on est loin d'y retrouver cette exigence que s'impose Pleyers !!! siffle

36 Re: Draculea le Jeu 12 Déc - 23:36

BSH

avatar
alixophile
alixophile
Voilà, lecture terminée.

Très sympa, l'histoire n'est pas très développée, mais pour ce que les auteurs veulent montrer, ça suffit.

Par contre il y a quelque chose qui a dû m'échapper dans l'album :
Spoiler:
Quand est-ce que Vlad Dracul a capturé Mircea Israti ? Jamais je ne vois son armée et lui le capturer, jamais je ne le vois être emmené dans les cachots ou entendre les personnages parler de lui comme étant prisonnier.

http://www.superherodbz.fr/

37 Re: Draculea le Ven 13 Déc - 11:45

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Je me suis fait la même remarque. Est-ce un mystère scénaristique...Ou une ellipse forcée pour permettre à l'auteur de tenir dans le moule des 46 pages?

38 Re: Draculea le Ven 13 Déc - 11:54

BSH

avatar
alixophile
alixophile
En tout cas c'est très étrange.

Mais à part ça c'est un album très sympa. L'ambiance transylvanienne en plein hiver avec les deux forteresses qui se font face est très agréable pour le lecteur, le tout sur fond historique !

Mise à part l'ellipse scénaristique, j'ai beaucoup apprécié l'album !

http://www.superherodbz.fr/

39 Re: Draculea le Ven 13 Déc - 19:46

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
L'histoire des deux forteresses qui se font face me rappelle un peu la situation du début de la cathédrale. Mais j'ai aussi bien aimé cet album, les ambiances neigeuses et inquiétantes matérialisées par le dessin d'un Pleyers au meilleur de sa forme (mieux que dans l'ombre des cathares) sont de toute beauté.

40 Re: Draculea le Mar 17 Déc - 17:52

jfty

avatar
grand maître
grand maître
C'est un très bon album, le dessin est fidèle , le scénario est bon  pouce 
A quand un album de Pleyers complet ?

41 Re: Draculea le Mar 17 Déc - 22:53

Raymond

avatar
Admin
jfty a écrit:C'est un très bon album, le dessin est fidèle , le scénario est bon  pouce 
A quand un album de Pleyers complet ?

Il te faut lire les albums de Giovani !   

Les scénarios de sont pas du tout les mêmes que ceux de Jacques Martin.   Wink



Dernière édition par Raymond le Ven 20 Déc - 9:49, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

42 Re: Draculea le Mer 18 Déc - 7:19

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Raymond a écrit:
jfty a écrit:C'est un très bon album, le dessin est fidèle , le scénario est bon  pouce 
A quand un album de Pleyers complet ?

Il te faut lire les albums de Giovani !   

Les scénarios de sont pas du tout le mêmes que ceux de Jacques Martin.   Wink
J'ai parfois vu ces albums chez un bouquiniste, mais je n'ai jamais craqué. Je me disais que, malgré la qualité du dessin,  ce pouvait être un sous Jhen. Alors dis nous en un peu plus sur ce personnage et les scénarios. Question

43 Re: Draculea le Mer 18 Déc - 12:22

bruno

avatar
grand maître
grand maître
La grande question est de savoir si Pleyers continuera Jhen dans l'avenir... ses relations avec Casterman seraient (notez le conditionnel) tendues... mais peut être (je l'espère) n'est ce qu'une péripétie sans grande conséquence... Et si les ventes du dernier opus sont au RV, cela mettra certainement du baume sur les démangeaisons passagères...  Smile

http://www.canalbd.net

44 Re: Draculea le Jeu 19 Déc - 11:51

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Monocle a écrit:
Raymond a écrit:
jfty a écrit:C'est un très bon album, le dessin est fidèle , le scénario est bon  pouce 
A quand un album de Pleyers complet ?

Il te faut lire les albums de Giovani !   

Les scénarios de sont pas du tout le mêmes que ceux de Jacques Martin.   Wink
J'ai parfois vu ces albums chez un bouquiniste, mais je n'ai jamais craqué. Je me disais que, malgré la qualité du dessin,  ce pouvait être un sous Jhen. Alors dis nous en un peu plus sur ce personnage et les scénarios. Question

Voilà

http://lectraymond.forumactif.com/t16-giovani-par-pleyers?highlight=GIOVANI#20

 Very Happy 

45 Re: Draculea le Jeu 19 Déc - 15:22

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
merci! très intéressant Very Happy !

46 Re: Draculea le Lun 23 Déc - 15:20

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
J'ai lu ce wk cet album, au niveau du dessin, Pleyers reste un orfèvre en la matière, ses planches sont magnifiques, notamment pour les paysages sous la neige.
Par contre, j'ai été loin d'être emballé par l'intrigue, un peu trop tiré par les cheveux, une énième resucée de l'histoire de Gilles de Rais sous les traits de la famille Dracuela.
Et au niveau de la trame historique, les scénaristes ont pris bcp de libertés par rapport à la réalité, du temps de Martin, c'était quand même plus rigoureux sur ce point.

Monocle a écrit:Je me suis fait la même remarque. Est-ce un mystère scénaristique...Ou une ellipse forcée pour permettre à l'auteur de tenir dans le moule des 46 pages?

Il l'explique à la seconde case de la dernière page. Wink ....En somme très bon point pour le dessin, au niveau du scénario, c'est à revoir. Rolling Eyes 

47 Re: Draculea le Lun 14 Juil - 14:54

Draculea

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Comme je l'ai dit dans ma présentation, puisque je me suis inscrit hier sur le site, je viens de lire Draculea après être resté longtemps sans suivre les différents cycles créés par Jacques Martin.
Aimant particulièrement les albums d'hiver neigeux et les travaux de bande dessinée qui revisitent le mythe de Dracula, particulièrement lorsque ils se plongent dans sa genèse historique et légendaire, dès que j'ai aperçu cet opus dont j'ignorais la parution, et que j'ai vu sa magnifique couverture, j'ai compris que sa lecture me procurerait un grand plaisir.
Effectivement, cet album est de toute beauté. Si le scénario souffre peut-être comme cela a été indiqué par plusieurs membres de quelques faiblesses peut-être dues au format obligé du récit, je trouve cependant très intéressant le portrait de Vlad Dracul et de ses excès. Bon public et lecteur naïf qui n'avait pas fréquenté l'univers de la série depuis fort longtemps, j'avoue m'être laissé prendre au piège de l'apparente innocence de Vladi, malgré le signe donné par le récit, pages 23-24 lorsque l'adolescent juge ignoble la gargouille sculptée par Venceslas et révèle sa nature violente d'apprenti despote. Si bien qu'il m'a fallu attendre la capture de Jhen et l'annonce de l'arrivée du maître dépeceur pour deviner enfin le véritable rôle du jeune prince.
Curieusement, en lisant cet album et notamment les pages de recherche d'indices dans les paysages enneigés et glacés, j'ai pensé à l'extraordinaire chasse à l'homme hivernale du Roi sans divertissement de Jean Giono. L'époque est tout autre, il ne s'agit pas d'une bande dessinée mais d'un roman, et pourtant, l'étrange magie de neige et de suspens sur la piste d'un tueur en série particulièrement sanglant expliquent que ce rapprochement inattendu se soit produit dans mon esprit.
Les scènes du château sont également d'une grande beauté visuelle et ménagent une circulation très subtile dans l'espace qui devient un double architectural des personnalités de Vlad Dracul et de Vladi telles qu'elles se dévoilent progressivement au lecteur. Il est de ce point de vue significatif qu'entre le début du récit et son terme, on passe des hauteurs de l'édifice à ses souterrains lorsque Jhen surprend, pages 41-42 la conversation du père et du fils dans la chapelle construite en sous-sol, comme une crypte, juste avant de descendre aux cachots où aura lieu le combat final. Cette chapelle souterraine semble d'ailleurs être un miroir de l'église solitaire où les dépeceurs ont leur quartier général. Celle du château, beaucoup plus vaste et éclairée de nombreux cierges, comme à l'occasion d'une cérémonie, est le lieu d'une bien étrange consécration blasphématoire de Vladi par son père, en lieu et place du châtiment que le prince semblait vouloir réserver à son fils, aux pages 39 et 40.
Il y aurait encore beaucoup à dire sur la présence de la couleur rouge et les images du feu dans cet album. Sang et feu semblent en effet composer une seule substance de violence meurtrière qui s'auto alimente et décuple en puissance dans tout le dernier tiers de l'album, si bien que le double incendie final, celui qui dévore Vlad Dracul et celui qui embrase le château à l'antépénultième case est moins purificateur et signe d'un triomphe sur le mal que redoublement de celui-ci devenu tout puissant par une sorte d'infernale résurrection - le flambeau jeté sur Vlad Dracul ne semble pas tuer celui-ci - contrairement à l'espoir nourri par Jhen.
Nous qui sommes les héritiers du mythe ici saisi dans son moment inaugural, nous savons en effet ce qu'il faut en penser !


Image hébergée par servimg.com

48 Re: Draculea le Lun 14 Juil - 16:56

Raymond

avatar
Admin
Merci pour ces commentaires. Il faudrait que je relise l'album pour te répondre en détail, mais il est en tout cas certain que Pleyers excelle dans le dessin des châteaux forts. Il adore également les sombres souterrains dans lesquels tout peut se passer, et on en trouve plusieurs dans les premiers album de Jhen.   

Il est intéressant de lire les interviews de Jean Pleyers, dans lesquels il expose ses tendances mystiques, et sa prédilection pour le fantastique. Il n'y a pas de doute qu'il aime créer des ambiances surnaturelles dans ses histoires.

Avec Draculea, le dessinateur s'est régalé. Le scénario reste pourtant assez réaliste, et les scénaristes n'ont pas trop dévié du côté fantastique. Le surnaturel reste surtout imaginaire, et cela peut le rendre d'autant plus terrifiant.   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

49 Re: Draculea le Mer 8 Oct - 11:33

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
A propos de DRACULEA... quelqu'un a-t-il vu le nouveau DRACULA UNTOLD ? Fan du prince des vampires, je n'allais pas rater ça !  bedo

En voulant concilier l'Histoire (avec un grand H) et la littérature/le cinéma fantastique, le scénario part un peu dans toutes les directions, et l'on a l'impression que le film essaie de faire plaisir à tout le monde. A commencer par le sentiment national roumain, pour qui Vlad Tepes est un héros patriote, qui défendit la Valachie contre les Turcs. En dehors de la Roumanie, Vlad est surtout connu pour être un monstre de cruauté pour avoir notamment persécuté les Boyards et les Saxons avec qui il avait des comptes à régler. C'est aussi un apostat qui a renié l'orthodoxie pour embrasser le catholicisme de son protecteur Mathias Corvin, roi de Hongrie (sans oublier sa conversion - forcée - à l'Islam, quand il était otage des Turcs). C'est un détail qui m'a toujours interpellé, car le folklore vampirique se base en partie sur la découverte de corps de défunts non putréfiés : pour le catholicisme, c'est la preuve d'un saint bienheureux; pour l'orthodoxie, c'est la marque d'une possession démoniaque.  Evil or Very Mad

Ce personnage de prince sanguinaire, Bram Stoker va le relier  au folklore roumain pour en faire le Dracula plus tard glorifié par les films de l'Universal (avec Bela Lugosi) et de la Hammer (avec Christopher Lee) etc. S'inspirant de Faust, le scénario repart donc dans une nouvelle direction en imaginant un pacte avec un démon qui va trois jours durant transformer l'ex-cruel janissaire empaleur - entre-temps devenu un bon père de famille et un prince dévoué à ses sujets - en super-héros façon Batman (of course), Spiderman etc. d'une férocité incroyable. Il a la force de cent hommes, se métamorphose en chauve-souris-vampire, et même se démultiplie en une multitude de chauve-souris. A lui tout seul, il extermine un millier de soldats turcs rien que le premier soir. Ici les symboles se bousculent. A la façon du Christ, qui lui aussi est descendu trois jours aux Enfers, il se sacrifie pour son peuple - peuple qui finit par se détourner de lui. La suite à l'écran...

On a dit que Superman - créé par Siegel et Shuster, qui étaient juifs - était une démarque du Golem de la tradition hébraïque. Cet androïde d'argile protégeait le ghetto de Prague contre ses persécuteurs. Ce Dracula-ci emprunte également au Golem, car contrairement à Faust, il ne réussira pas à jouer au plus fin avec le démon.

J'avoue que je ne sais pas trop par quel bout prendre ce film, au demeurant intéressant, qui quelque part fait un pied de nez - "L'Europe sera turque!" - au nauséabond CONSTANTINOPLE (FETIH 1453) de Faruk Aksoy ( http://www.peplums.info/pep00fronta6.htm#a1 ).

J'ai aussi noté une belle bourde historique selon laquelle - nous sommes au XVe s., très précisément en 1462 - le sultan Mehmet aurait un temps supprimé la razzia annuelle d'enfants chrétiens, le devshirme, pour les incorporer à ses janissaires (ce qui n'arriva qu'au XVIIIe s.). Mais c'était utile au scénario...

50 Re: Draculea le Mer 8 Oct - 14:06

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
AJAX a écrit:pour l'orthodoxie, c'est la marque d'une possession démoniaque.  Evil or Very Mad


Pas toujours, il existe bon nombre de saints orthodoxes dont les corps furent tels.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum