Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Jacques Martin assistant de Hergé

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Raymond

avatar
Admin
Ce week-end, j'ai cassé ma tirelire et je me suis acheté le 6ème tome de la fameuse série de Philippe Godin, "Hergé, chronologie d'une oeuvre".

Ce livre est consacré à son travail des années 50. Il contient moins de surprises ou d'images inédites (publicités. illustrations ...) que les tomes précédents. Hergé ne fait alors plus que du Tintin, et de plus il le fait avec une extrême lenteur. L'essentiel de l'album est représenté par des crayonnés ou des planches assez proches de ce que l'on trouve dans les albums.

Ce sont les années qui voient l'arrivée de Jacques Martin aux studios Hergé. Selon ses propres déclarations, il dessine dès son arrivée la suite de la Vallée des cobras, histoire qui avait été commencée en 1939 et qui était restée inachevée à cause de la guerre.

Philippe Godin n'évoque pas cette contribution de Jacques Martin, Il montre d'ailleurs peu d'images de cette Vallée des Cobras, et on voit essentiellement des reproductions de planches publiées dans le journal ou des bleus de coloriage. Godin précise qu'elle a été dessinée entre 1954 et 1955, ce qui correspond bien à une période où Jacques Martin ne publie presque rien, puisque la Tiare d'Oribal ne démarre qu'en automne 1955 (dans le Tintin belge).

Elle est bien étrange, cette discrépence entre les déclarations de Jacques Martin (que l'on retrouve par exemple dans l'interview donnée à Horspress) et les écrits des biographes d'Hergé.

Qu'en pensez-vous ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
On se trouve toujours confronté au même phénomène en matière de reconnaissance du travail de collaborateurs : les auteurs qui font appel à leurs services préfèrent généralement le faire dans la discrétion et très rares sont ceux qui créditent sur leurs albums leurs noms à coté du leur.

En général, l'être humain n'aime pas partager sa gloire, et, malheureusement, on retrouve cette propension dans tous les milieux professionnels de notre société. Evil or Very Mad

Invité


Invité
Je n 'ai pas lu le livre que tu cites, Raymond, mais j'ai déjà constaté ce phénomène depuis un moment.
L'album "Journal Tintin" (Dominique Maricq-Moulinsart) qui retrace l'aventure de cet hebdomadaire réussit l'exploit de ne citer J Martin qu'une fois, en une seule phrase, sur plus de 100 pages!
Si tu vas sur le site de la fondation Raymond Leblanc, tu ne trouveras pas une fois le nom de J Martin dans la partie biographie.
Lors des 60 ans du Lombard, plusieurs albums cultes ont été édités sous forme de fac-similé : Blake et Mortimer, Michel Vaillant et tant d'autres. Tous sauf Alix et Lefranc!
C'est donc malheureusement une constante lorsqu'on évoque Le Lombard ou Hergé que d'éviter de parler de Jacques Martin. Sa participation à plusieurs albums de Tintin ne souffre pourtant d'aucun doute, il suffit juste de voir les photos d'époque!
Pour répondre à Treblig, le nom de Jacobs, lui, est très souvent et à juste tire cité pour sa collaboration avec Hergé.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Jean-Marc a écrit:
Pour répondre à Treblig, le nom de Jacobs, lui, est très souvent et à juste tire cité pour sa collaboration avec Hergé.

Je suis d'accord avec toi sur ce point Jean-Marc, mais tu conviendras aussi avec moi que c'est ne n'est pas pour autant que, malgré cette collaboration active, son nom ait pu figurer sur les albums de Tintin et c'est la même chose pour tous les autres auteurs majeurs du Studio.

Jacobs non plus n'a jamais cité sur ses albums les noms de Gérald Forton ou des époux Funcken, et pourtant, à une certaine époque, ils lui ont bien apporté une aide plus ou moins conséquente.

Et combien d'autres exemples...

Invité


Invité
Ah oui, je suis d'accord avec toi en ce qui concerne le nom des collaborateurs sur les albums. Mais je répondais à Raymond qui évoque la discrétion d'un ouvrage parlant de Tintin sur la collaboration de J Martin aux albums d'Hergé, et j'ai étendu cela sur les années Lombard en général où le même phénomène s'est produit.
Mais tu as raison qu'à cette époque, le nom des collaborateurs n'apparaissait pas sur les albums : Roger Leloup pour Alix, Van Melkebeeke (dont il y aurait beaucoup à dire) pour Blake et Mortimer, etc...

Raymond

avatar
Admin
Ce qui est étrange, c'est que Philippe Godin mentionne assez volontiers Bob de Moor pour son travail sur les décors. Peut-être cela s'explique t-il par le fait que ce genre de participation (les décors) est plus facilement identifiable qu'une collaboration au scénario ou à la mise en page ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
J'ai repris ce soir les Entretiens avec Hergé de Numa Sadoul. Il y a une page qui est consacrée aux collaborateurs de son studio. Je cite les déclarations d'Hergé sur Jacques Martin : Jacques Martin, auteur d'Alix et de Lefranc, joue davantage vis-à-vis de moi le rôle de critique : pendant des heures, il discute de la valeur d'un gag, de la construction d'une page, avec une rigueur dont je lui sais gré, même s'il arrive d'être irritant ! ...

C'est donc tout ce qu'il dit sur son travail ! On peut ajouter par ailleurs que ses commentaires sur Bob de Moor et Baudoin van den Branden sont plus chaleureux. Neutral


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
J'ai parcouru ce soir la biographie de Pierre Asssouline, qui consacre environ 2 pages à la collaboration d'Hergé et de Jacques Martin.

Voici un extrait révélateur (page 259):
Quand l'équipe pionnière des studios Hergé est au complet, le partage des responsabilités s'effectue naturellement. A Bob de Moor le travail sur les décors, à Jacques martin celui sur les scénarios et les personnages. Mais dès qu'on lui confie sa toute première mission, ce dernier comprend que s'il accède un jour à la notoriété, ce ne sera pas grâce à Hergé. On lui demande de poursuivre et terminer la Vallée des cobras, ultime aventure de Jo, Zette et Jocko dont il n'existait que les vingt-cinq premipères planches. S'ils achèvent bien le scénario à deux, Martin se charge seul des dessins. Pour autant, il ne cosigne pas l'album avec Hergé. L'éditeur s'y opose. L'auteur plus encore puisque l'exécutant a été payé pour ça.

Evidemment, le livre d'Assouline est un travail de synthèse qui ne s'appuie pas seulement sur ce que dit Hergé, mais aussi sur divers témoignages.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Pykov

avatar
compagnon
compagnon
Histoire connue! Very Happy et toujours d'actualité dans le milieu littéraire...
il semble assez incontestable que Jacques Martin ait été un des "piliers" des studios. Tout aussi incontestable, qu'aux yeux d'Hergé, il passait derrière Bob de Moor et Jacobs.
à ma connaissance dans les "Grands" de la BD, seul Franquin a accepté de cosigner sans histoire et a toujours reconnu l'apport de ses collègues, à commencer par Greg.

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
Bien venu à toi, Pykov Exclamation Very Happy

Raymond

avatar
Admin
Peut être qu'aux yeux d'Hergé, la "collaboration au scénario" n'est pas un travail digne d'être crédité. D'ailleurs, il y a une quasi-ignorance des scénaristes dans la majorité des BD de cette époque. Goscinny, par exemple, n'a pas été mentionné comme scénariste de Lucky Luke au moment de sa première collaboration.

Ce que je comprends plus difficilement, c'est que l'on ne mentionne pas celui qui fait le travail principal pour le dessin. L'existence de "ghosts" est un phénomène admis aux USA, mais c'est moins le cas en Europe où il n'y a souvent pas de studio.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

12 Re: Jacques Martin assistant de Hergé le Dim 21 Juin - 20:07

Raymond

avatar
Admin
En relisant La voie d'Alix, j'ai découvert un témoignage de Fanny Rodwell qui est intéressant par rapport au sujet qui nous occupe :
"Je l'ai connu comme collaborateur de mon mari. Il dessinait principalement les personnages. Bob de Moor s'occupait des décors et Baudoin Van den Branden de tout ce qui avait trait au langage. L'essentiel de l'élaboration du scénario était bien sûr réalisée par mon mari."
Cela confirme finalement les déclarations Jacques Martin ! Rappelons qu'il affirme avoir réalisé un travail important en dessinant Tintin. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

13 Re: Jacques Martin assistant de Hergé le Dim 21 Juin - 20:14

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:En relisant La voie d'Alix, j'ai découvert un témoignage de Fanny Rodwell qui est intéressant par rapport au sujet qui nous occupe :
"Je l'ai connu comme collaborateur de mon mari. Il dessinait principalement les personnages. Bob de Moor s'occupait des décors et Baudoin Van den Branden de tout ce qui avait trait au langage. L'essentiel de l'élaboration du scénario était bien sûr réalisée par mon mari."
Cela confirme finalement les déclarations Jacques Martin ! Rappelons qu'il affirme avoir réalisé un travail important en dessinant Tintin. Wink

C'est meilleur tard que jamais Exclamation Wink

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Raymond

avatar
Admin
C'est intéressant, car ce crayonné est signé par Jacques Martin. En principe, il ne le faisait pas pour tout ce qui concerne Tintin, et je me demande ce qui lui a permis de transgresser la règle.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Ce n'est pas une "transgression" ... car, pour ce genre de travail, ici une couverture de Noël, ce sont les principaux collaborateurs du Maître, au sein de son studio créé à cet effet, qui étaient principalement à la manœuvre. Wink

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Surprenant que ce soit de Martin, quand même. Ok, c'est un croquis pour une sorte de fresque avec les personnages volontairement interprétés, ça d’accord, le dessin définitif doit même exister du coup; carte postale, dessin de fin d'année des Studios etc...

C'est graphiquement assez maladroit, voire enfantin, et les crayonnés de JM sont d’ordinaires très différents question traits, même quand c'est "jeté" sur le papier, il y a une élégance du trait évidement et une "patte" du Maître que j'avoue ne pas retrouver ici. Alors qu'en plus il soit signé demeure étonnant... Ne serait-on pas en présence d'un faux ?

http://erikarnoux.blogspot.com

Raymond

avatar
Admin
Si je me souviens bien de la couverture, elle était dessinée dans un style volontairement raide, et les personnages avaient le genre de silhouette que l'on peut découvrir dans les estampes murales. J'ignore cependant dans quel numéro du journal Tintin se trouve cette couverture. Ce serait intéressant de la revoir.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Je recherche, j'en ai trouvé plusieurs mais pas celle-là...

http://erikarnoux.blogspot.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Je rétablis aujourd'hui la vérité sur cette fresque : en réalité, il s'agissait de la carte de voeux des Studios Hergé de l'année 1963 (et non pas une couverture du Journal Tintin).  gourdin




Sans doute, ce sont les effets de la canicule (aujourd'hui, elle continue encore  de nous accabler  grr2 ) qui m'ont fait confondre l'origine de ce dessin. deso

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
C'est une mosaïque en fait ?

http://erikarnoux.blogspot.com

Draculea

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Oui, je connais cette représentation à la romaine que j'ai déjà vu sur le net à plusieurs reprises. Je ne savais pas que l'auteur en était Jacques Martin. Je la trouve superbe et fort spirituelle !

tangmo

avatar
compagnon
compagnon
le rôle de jacques martin comme les autres est minimisés forcement en plus il s'est disputé avec Hergé.
c'est vrai que godin me semble pas objectif du tout dans les 6 tomes (tés cher ) sur la vie d'hergé et tintin ( je les ais tous)
bref les collaborateurs ne devaient pas faire grand chose à en croire Godin

Raymond

avatar
Admin
Goddin a une petite excuse. Il travaillait pour la société Moulinsart, et devait donc faire très attention à ce qu'il écrivait


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

25 Re: Jacques Martin assistant de Hergé le Mar 16 Aoû - 20:38

tangmo

avatar
compagnon
compagnon
en fait je trouve les 6 volumes trop cher par rapport au contenu.....d'ailleurs ils ressortent une intégrale du journal de tintin ....bien sur rien sur les studio hergé ou si peu (je veux dire peu de choses sur les collaborateurs)
goddin est lié à Moulinsart mais dans le dernier volume il prend parti contre J.Martin lors de son éviction: pitoyable

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum