Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La carrière de Jean Ache

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 5]

51 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 28 Oct - 12:17

Raymond

avatar
Admin




Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 14:59, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

52 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 28 Oct - 12:21

Raymond

avatar
Admin
Et enfin les deux dernières pages de cet étonnant et savoureux pastiche des peintres du XXème siècle :






Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:01, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

53 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 28 Oct - 13:16

Raymond

avatar
Admin
Petit message à l'intention des responsables du "Coffre à BD" (s'ils viennent nous lire Wink ), il y aurait un formidable album de Jean Ache à éditer en reprenant ses planches du Musée Pilote. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

54 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 28 Oct - 14:51

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Je viens de redécouvrir ces pastiches que j'avais totalement oublié. C'est vraiment de grand art , j'en reste coi.

55 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 28 Oct - 17:35

Raymond

avatar
Admin
En effet, Jean Ache est parfois surprenant !

Dans le même style, voici quelques planches du Pilote N° 748 sur le thème "faut-il détruire le Louvre" ? Jean Ache s'y amuse à moderniser certains tableaux classiques bien connus. L'humour se trouve bien sûr dans les petits détails.  Cool





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:03, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

56 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 28 Oct - 17:41

Raymond

avatar
Admin
Pour savourer pleinement ces planches, il faut se souvenir que la tendance à l'époque était de "tout moderniser", (cela n'a pas changé d'ailleurs). Jean Ache tourne finement tout cela en ridicule.





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:04, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

57 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 28 Oct - 17:47

Raymond

avatar
Admin
Suite et fin des planches du Pilote N° 648





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:05, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

58 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 28 Oct - 18:07

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Ces détournements de Jean Ache auraient mérité de figurer dans les salles des musées d'Art Moderne. pouce

59 Re: La carrière de Jean Ache le Lun 29 Oct - 13:24

Raymond

avatar
Admin
Effectivement. Paraissant saisi par une certaine fièvre créatrice, Jean Ache se met à multipier les expérimentations. C'est le cas par exemple de ces illustrations des Fables de La Fontaine, dans lesquelles il n'utilise que des ronds, des carrés et des triangles. Il va au delà du canevas du "Musée Pilote", et joue malicieusement avec l'art abstrait.





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:06, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

60 Re: La carrière de Jean Ache le Lun 29 Oct - 13:25

Raymond

avatar
Admin
Toujours sur le thème des Fables de La Fontaine.





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:07, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

61 Re: La carrière de Jean Ache le Lun 29 Oct - 13:30

Raymond

avatar
Admin
L'adaptation imagée des récits classiques peut prendre différente formes. Cette confrontation entre "Alice au Pays des Merveilles" et l'imagerie surréaliste, par exemple, est tout aussi inattendue que bienvenue.





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:08, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

62 Re: La carrière de Jean Ache le Lun 29 Oct - 13:32

Raymond

avatar
Admin
Suite d'Alice au Pays des Merveilles !





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:10, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

63 Re: La carrière de Jean Ache le Lun 29 Oct - 13:33

Raymond

avatar
Admin
"Alice", pages 5 et 6





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:11, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

64 Re: La carrière de Jean Ache le Lun 29 Oct - 13:35

Raymond

avatar
Admin
Le Musée Pilote est le petit chef d'oeuvre caché de Jean Ache.   Very Happy

Alice, pages 7 et 8





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:15, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

65 Re: La carrière de Jean Ache le Lun 29 Oct - 17:18

Delan

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Il n'y avait vraiment que Pilote pour proposer de telles originalités à ses lecteurs;
Et Jean Ache, qui n'était pas un débutant, loin de là, fait montre d'une grande maîtrise. Une seconde carrière en quelques sortes.

66 Re: La carrière de Jean Ache le Mar 30 Oct - 23:42

Raymond

avatar
Admin
Derniers exemples de cette "deuxième carrière" de Jean Ache dans le journal Pilote.

Tout d'abord l'Histoire du Petit Thrombone, en une planche, ni abstraite, ni réaliste, qui est un petit moment de poésie graphique.



Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:15, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

67 Re: La carrière de Jean Ache le Mar 30 Oct - 23:45

Raymond

avatar
Admin
Et pour terminer, ces quelques variations modernes autour de la Joconde. C'est moins original que la page précédente, mais cela reste très bien ciblé.





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:17, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

68 Re: La carrière de Jean Ache le Jeu 1 Nov - 0:22

Raymond

avatar
Admin
Mentionnons au passage qu'un livre publié par Jean Ache en 1974, intitulé Des carrés et des ronds, a repris toutes ces planches artistiques publiées dans Pilote. Elles y sont même accompagnées de quelques pages inédites. Il est probablement inutile de préciser que ce livre est aujourd'hui rarissime.

Enfin ... rarissime ... c'est très relatif. On le trouve par exemple en vente sur Amazon.  Wink

Je n'ai trouvé qu'une toute petite image de la couverture de ce livre.



Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:17, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

69 Re: La carrière de Jean Ache le Jeu 1 Nov - 13:55

Raymond

avatar
Admin
C'est aussi en 1973 qu'un événement important va influencer la carrière de Jean Ache. Gervy, dessinateur de Pat Apouf, décida en effet de prendre sa retraite cette année-là, tandis la rédaction du Pèlerin refusait de voir disparaître son personnage. Jean Ache fut alors choisi pour reprendre le dessin de la série. Il dessina dès lors les nouvelles aventures de personnage, jusqu'à sa mort en 1985.



Après Archibald, Arabelle et Nic et Mino, Pat Apouf peut être considérée comme la 4ème série importante de Jean Ache (même s'il n'en est pas le créateur). Selon mes estimations, il a dû faire environ 650 pages, ce qui est certes inférieur à sa production pour Arabelle ou Nic et Mino, mais nettement supérieur à Archibald.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

70 Re: La carrière de Jean Ache le Ven 2 Nov - 20:05

Raymond

avatar
Admin
Au cours des années 70, Jean Ache se consacre bien sûr à Pat Apouf, mais il continue à expérimenter d'autres styles. C'est ainsi qu'il crée "Ovni soit qui mal y pense" pour le Journal du Dimanche en 1976.

En 1977, il en publie également quelques planches dans le journal Tintin. La série ne se prolongera pas longtemps, puisqu'elle s'arrêtera après 5 gags.





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:19, édité 2 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

71 Re: La carrière de Jean Ache le Ven 2 Nov - 20:06

Raymond

avatar
Admin
Voici encore deux autres pages !  Wink





Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:39, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

72 Re: La carrière de Jean Ache le Sam 3 Nov - 10:36

Raymond

avatar
Admin
En 1978, Jean Ache se dirige vers la rédaction du journal Pistil. Il va y créer une nouvelle série, les aventures d'Ortax le robot.

L'histoire se passe dans le futur, en 2080. A cette époque, les terriens ont réussi à créer de nombreux robots pour les aider dans leurs taches ménagères. En détruisant un vieil immeuble, des hommes découvrent un vieux robot de la fin du XXème siècle, et ils décident de le réparer.



Ortax est un gentil robot ménager. Il n'est pas violent,  ne se met pas en grève, et sait faire la cuisine. Il ne faut toutefois pas le vexer, car cela peut provoquer un court-circuit.



L'International Robotic Corporation voit cependant d'un mauvais oeil la seconde vie de ce vieux robot. Cela pourrait réveiller de dangereuses nostalgies chez les humains, et les robots se mettent à nouveau en grève !



Tel est le début des aventures d'Ortax, qui semble être une BD bien sympathique. Je n'en sais malheureusement pas plus sur cette série, qui a connu deux épisodes avant de s'arrêter en 1979. Toutefois, cette introduction (que j'ai empruntée à l'article du "Collectionneur") nous donne plutôt envie de savoir la suite, n'est-ce pas ?

Là aussi, on pourrait lancer un petit appel aux responsables du Coffre à BD.  Wink



Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:46, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

73 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 4 Nov - 10:59

Raymond

avatar
Admin
En 1979, enfin, Jean Ache crée la série Supershoot pour la revue Footy.



Le pitch est le suivant : P'tit Riri a reçu des chaussures de football avec lesquelles il ne rate jamais un tir au but. On le surnomme pour cette raison "Supershoot". Mais qui a pu lui donner ces chaussures ? Serait-ce un extraterrestre ? Ou alors le Diable ? P'tit Riri va t-il chercher à se débarrasser de ces encombrantes chaussures ? Les lecteurs ne l'ont en fait jamais su, car la revue Footy a brutalement cessé sa publication en 1982.

Je n'ai malheureusement pas d'image de cette BD, mais deux albums de Supershoot ont tout de même été publiés chez Albin Michel en 1982. On les trouve parfois sur eBay. Je me contente donc de vous en montrer les couvertures.   Wink  



Dernière édition par Raymond le Dim 26 Fév - 15:47, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

74 Re: La carrière de Jean Ache le Dim 4 Nov - 17:09

Raymond

avatar
Admin
C'est sur ce dernier post que se termine ce petit tour d'horizon de la carrière de Jean Ache.

Pendant les années 80, il dessine essentiellement Pat Apouf et Supershoot. Il travaille aussi pour la revue Tam (que je ne connais pas) où il dessine des histoires courtes de type réaliste. Je n'ai cependant aucune image de ces dernières oeuvres.

En 1983, il tient des propos plutôt pessimistes dans le n° 33 de Hop, et ne parait plus très en phase avec l'évolution de la BD.

Il meurt semble t-il brutalement à la fin 1985, laisant en cours une histoire de Pat Apouf ("la perle noire de Gengis Khan") qui sera terminée par Conversin.

Il nous laisse aujourd'hui des milliers de planches de BD, et en particulier celles de Nic et Mino que je vous invite à découvrir dans le sujet dédié, qui se trouve ICI



_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

75 Re: La carrière de Jean Ache le Mar 20 Nov - 18:33

Barelli

avatar
alixophile
alixophile
Ha ! Jean Ache ! Je ne puis rester indifférent à ce sujet qui ne manque pas d’intérêt, car l'artiste, je pense, me paraît vraiment digne de considération bien que son oeuvre me semble aujourd'hui un peu trop — et injustement — oubliée. Ce fut pourtant un très grand auteur populaire, talentueux et prolifique. Il pratiquait, en général, un graphisme classique et lisible style « ligne claire », mais son oeuvre ne se limitait pas qu'à la BD : Il fait l’école des Beaux-Arts ( cours du soir ), débute sa carrière dans l’animation en 1941 et réalise seul un petit dessin animé. Le célèbre dessinateur Albert Dubout le remarque et l’engage comme animateur principal dans son équipe pour la réalisation d’un dessin animé. Il se lance ensuite dans la BD, le dessin de presse, la publicité, l'illustration pour la jeunesse, toujours la BD ( O.K. Magazine, Record, journal de Mickey, journal de Tintin, Vaillant, Pilote ), un retour au film d'animation pour la télévision dans les années 60 et produit par Jean Nohain ( « S.O.S. les Zlops attaquent » ) et enfin la peinture.

Il laisse le souvenir d'un homme modeste, très réservé, perfectionniste et d'une grande droiture d'esprit.

Jean Ache ( de son vrai nom Jean Huet ) est décédé brutalement dans son sommeil à son domicile de Joinville-le-Pont le 19 décembre 1985. Une mort subite et restée inexpliquée selon son épouse. Il n'avait que 62 ans.

J'écrivais plus haut que je ne pouvais rester indifférent à ce sujet et je vous explique pourquoi.

Personnellement, je n'ai jamais fait sa connaissance, mais j'ai bien connu l'épouse — et veuve — de Jean Ache, Simone Huet-Ache, en 1995. À cette époque je demeurais à Joinville-le-Pont depuis peu. Cette rencontre faisait suite à un article en hommage à Jean Ache que j'avais moi-même réalisé pour le compte du Magazine municipal de Joinville-le-Pont dans le cadre du 10e anniversaire de sa mort. Mme Ache avait tenu à connaître l'auteur de cet article et la municipalité lui avait communiqué mes coordonnées. Par la suite, j'ai souvent eu l'occasion et le plaisir de rencontrer et de converser avec Mme Ache. Elle m'ouvrit ses archives en m'évoquant longuement ses souvenirs sur la carrière et la personnalité de son mari. J’ai également eu l'honneur d'organiser une exposition — avec le matériel que m'avait confié à l'époque Mme Ache — à la Mairie de Joinville-le-Pont au mois octobre 1996 en hommage à son mari. Je me souviens que cette exposition avait eu beaucoup de succès et le souvenir de cette femme si heureuse le soir du vernissage. C'est à l’époque ce cette exposition que Mme Ache eut le désir d’un projet de réédition des 4 albums de la célèbre série Nic et Mino. Enthousiasmé également de cette idée, je m'étais longuement entretenu avec elle et j'avais téléphoné à Dominique Petitfaux ( historien et critique de BD que vous connaissez sûrement ) à ce sujet en 1996. Je me souviens qu'il fallait voir avec Agnès Guilloteau ( pseudo Claude Dupré ) scénariste de la série pour avoir son accord et trouver ensuite un éditeur intéressé. Il n'eut, hélas, aucune suite. Dommage, car l'aboutissement de ce projet aurait été pour les nostalgiques et autres passionnés du « neuvième art » un véritable moment de bonheur.

Mme Ache est décédée le 19 mars 2010 dans sa 91e année.
J'étais présent à ses obsèques. La cérémonie religieuse a été célébrée le 25 mars 2010 à l'église de Joinville-le-Pont et l'inhumation eut lieu au cimetière de Maisons-Alfort dans la sépulture de famille ou elle repose désormais près de son mari. Je tiens à rendre également hommage à Madame Simone Huet-Ache, une femme très respectable et fidèle à l'oeuvre et à la mémoire de son mari. Une grande dame.

Deux enfants sont nés de cette union : Christine, née en 1950 ( Conservatrice en chef de musée ) et Jean-Christophe, né en 1958 ( Docteur de l'université de Paris, Conférencier ).

Ci-dessous, portrait de Jean Ache à son domicile de Joinville-le-Pont.



Dernière édition par Barelli le Mer 21 Nov - 14:27, édité 1 fois

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum