Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'ouragan de feu

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 8]

76 Re: L'ouragan de feu le Lun 20 Déc - 0:56

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:J'aime bien cette image ! Beaucoup de dessinateurs s'en seraient contentés, mais je pense que Jacques Martin devait proposer plusieurs projets à l'éditeur ?
Moi aussi ; c'est vraiment très bien Exclamation

77 L'ouragan et Facel Vega le Sam 15 Jan - 17:02

hk y8


débutant
débutant
Bonjour à tous

Passionné de BD et lecteur de longue date de Lefranc, mais aussi propriétaire d'une Facel Vega, je suis le webmaster du site de l'Amicale Facel Vega.

J'ai créé sur ce site ( http://www.facel-vega.asso.fr/ ) une rubrique BD dans laquelle figure bien sûr l'Ouragan de Feu et je vous propose mes réflexions sur l'itinéraire suivi par Lefranc jusqu'à Pontorson :

La route suivie par Lefranc:

Parti de la Gare Montparnasse, Lefranc décide de poursuivre le train de Saint Malo: il sort de Paris par la Porte de Saint Cloud, emprunte vraisemblablement l'Autoroute de l'Ouest (tunnel de Saint Cloud puis premier tronçon construit avant guerre) et oblique vers Trappes où l'attend Fuiselli. Il tourne ensuite à droite par la N12, en direction de Dreux , pris en chasse par la Facel.








L'épisode de la queue-de-poisson a lieu avant Argentan où le train arrive "une heure plus tard". En regardant les cartes de l'époque, on constate que pour aller à Argentan, il a fallu quitter la N12 à Verneuil sur Avre pour emprunter la N24bis via L'Aigle.

Si on estime que la Facel pouvait faire au moins 100 kilomètres en une heure (traversées des villes comprises), le pont de l'accident doit donc se trouver avant Nonancourt. Est ce le pont sur l'Avre avant Nonancourt? ou même le pont sur l'Eure avant Dreux?




Une autre heure après le passage à Argentan où Lefranc n'a pas réussi à bloquer la Facel, qui "profitant des lignes droites, (la puissante voiture) le distance irrésistiblement et bientôt disparait à l'horizon", l'Alfa arrive à Pontorson. Il lui a fallu passer par Ecouché, prendre la N816 pour La Ferté Macé, puis la N808 vers Domfront et Saint Hilaire du Harcouët, puis la N807 jusqu'à Pontaubault puis enfin la N176 par laquelle arrive Lefranc à Pontorson, soit 128 kilomètres....Plutôt une bonne moyenne.

Que dire de celle de la Facel qui a eu le temps de faire en plus l'aller-retour jusqu'au Mont Saint Michel...





Qu'en pensez vous?




78 Re: L'ouragan de feu le Sam 15 Jan - 17:26

Raymond

avatar
Admin
Bienvenue, hky8. Very Happy

Je ne vis pas en France et il m'est donc difficile d'émettre des critiques. Le parcours que tu proposes me semble tout à fait exact, mais il y a peut être des pinailleurs qui ne seront pas de cet avis. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

79 Re: L'ouragan de feu le Sam 15 Jan - 17:40

JYB


vieux sage
vieux sage
Bravo pour le pointage.
Mais, faisant régulièrement une partie de cette route (de Paris à Verneuil ; après, dans le sens vers la Bretagne, je bifurque vers Mortagne/Alençon), j'en pense que les véhicules à la fin des années 50 ne devaient pas rouler vite, eu égard à l'état des routes et le nombre de villes et villages à traverser. De nos jours, il y a de la "4 voies" sur une bonne partie du trajet. Je fais aussi parfois le trajet via Argentan, et on passe par une région d'élevages de chevaux (du côté de Nonant-Le-Pin) où ça ralentit ferme, même de nos jours. Je connais aussi un peu le trajet via La Ferté, Domfront, Saint-Hilaire du Harcouët, Saint James, etc., ce n'est pas du rapide du tout. Certes, il y a une très grande ligne droite entre Verneuil et L'Aigle (donc bien avant Argentan, contrairement à ce que dit J. Martin comme tu le rapportes, et sauf erreur de ma part), mais je serais donc étonné que même une Facel Vega puisse, à l'époque, rouler à une moyenne de 100 km/h, traversées de villes comprises.
Le pont sur l'Avre avant Nonancourt, n'est-ce pas à Saint-Rémy sur Avre ? Je connais ! Gros bouchons à chaque fois... (de nos jours ; en 1958/1959, je ne sais pas). La traversée de Nonancourt (qu'on ne fait plus aujourd'hui, une route permettant de l'éviter), avec sa rue très étroite, c'est galère (même de nos jours si on veut s'amuser à passer par le centre de cette petite ville). Mais sur des dizaines de kilomètres après Saint-Rémy et Nonancourt, ce sont aussi des côtes et des descentes qui obligent à ne pas foncer si on suivait à l'époque un ou des camions, un tracteur, un troupeau de vaches, d'autres voitures forcément plus lentes, etc.



Dernière édition par JYB le Sam 15 Jan - 22:03, édité 1 fois

80 Re: L'ouragan de feu le Sam 15 Jan - 19:30

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Bravo pour le pointage.
Mais, faisant régulièrement une partie de cette route (de Paris à Verneuil ; après, dans le sens vers la Bretagne, je bifurque vers Mortagne/Alençon), j'en pense que les véhicules à la fin des années 50 ne devaient pas rouler vite, eu égard à l'état des routes et le nombre de villes et villages à traverser. De nos jours, il y a de la "4 voies" sur une bonne partie du trajet. Je fais aussi parfois le trajet via Argentan, et on passe par une région d'élevages de chevaux (du côté de Nonant-Le-Pin) où ça ralentit ferme, même de nos jours. Je connais aussi un peu le trajet via La Ferté, Domfront, Saint-Hilaire du Harcouët, Saint James, etc., ce n'est pas du rapide du tout. Certes, il y a une très grande ligne droite entre Verneuil et L'Aigle (donc bien avant Argentan, contrairement à ce que dit J. Martin comme tu le rapportes, et sauf erreur de ma part), mais je serais donc étonné que même une Facel Vega puisse, à l'époque, rouler à une moyenne de 100 km/h, traversées de villes comprises.
Le pont sur l'Avre avant Nonancourt, n'est-ce pas à Saint-Rémy sur Avre ? Je connais ! Gros bouchons à chaque fois... (de nos jours ; en 1958/1959, je ne sais pas). La traversée de Nonancourt (qu'on ne fait plus aujourd'hui, une "4 voies" permettant de l'éviter), avec sa rue très étroite, c'est galère (même de nos jours si on veut s'amuser à passer par là). Mais sur des dizaines de kilomètres après Saint-Rémy et Nonancourt, ce sont aussi des côtes et des descentes qui obligent à ne pas foncer si on suivait à l'époque un ou des camions, un tracteur, un troupeau de vaches, d'autres voitures lentes, etc.

Attention à beaucoup de choses : la circulation il y a 40 ans, voire cinquante ans et maintenant était tout à fait différente d'aujourd'hui !

-On estime que le trafic à quadruplé en 40 ans, d'où les bouchons actuels.

-Si les nationales de l'époque étaient moins larges et faciles que nos autoroutes, les vitesses n'étaient pas limitées, et une Facel Véga n'avait rien de comparable avec la production automobile traditionelle : il devait y avoir autant de différences entre une 2CV et une DS qu'entre une DS et la Facel !

j'ai eu l'occasion de rouler, dans mon jeune temps, sur des nationales (parfois bien tortueuses), a des vitesses qui me vaudraient la prison aujourd'hui (200km/h en Alpine Gr IV) et ça, bien sûr, sans le moindre problème !
Sans en arriver à ces extrèmes, les moyennes étaient plus élevées que maintenant, mais les trajets beaucoup plus longs (manques d'autoroute ou de voies expresses, mais celles ci sont de plus en plus limitées).

Donc de telles performances dans cet album ne me choquent pas plus que cela, l'Alfa n'étant pas non plus une tortue, et son agilité (alliée à un poids plume) devait compenser largement la puissance et le poids de la Facel ....

Pour le détail du trajet, bien que connaissant bien la Bretagne je n'ai jamais fait celui décrit dans l'album et ne peut donc en discuter (en plus j'ai connu la Bretagne après l'apparition des autoroutes).

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

81 Re: L'ouragan de feu le Sam 15 Jan - 19:35

Raymond

avatar
Admin
Je suis assez d'accord avec Damned. On peut d'ailleurs imaginer que Jacques Martin lui même a fait ce trajet en voiture, et qu'il s'en est inspiré pour contruire son récit. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

82 Re: L'ouragan de feu le Sam 15 Jan - 20:06

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Je suis assez d'accord avec Damned. On peut d'ailleurs imaginer que Jacques Martin lui même a fait ce trajet en voiture, et qu'il s'en est inspiré pour contruire son récit. Wink

J'ajouterai, à ma démonstration précédente, que les véhicules lents, au vu de la circulation d'époque, n'étaient pas un problème à doubler, contrairement à maintenant : cela relevait plus de l'anecdote .....
Autre comparaison :
Si je roulais en Alpine , ce n'était pas MA voiture, me contentant d'une bonne 2CV qui mettait autant de temps, en 1970 pour aller au Touquet, à travers de petites nationales et beaucoup d'agglomérations, que maintenant avec ma Mondéo TDCI de 145CV, sur les voies rapides et sans les traversées d'agglomérations ...
Ca fait réflèchir sur la relativité ..... Very Happy

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

83 Re: L'ouragan de feu le Sam 15 Jan - 22:22

JYB


vieux sage
vieux sage
Alors là, n'ayant pas roulé dans les années 50, et pour cause, et me rappelant vaguement les années 60 (trop jeune...), je préfère ne plus rien dire. Donc, 100 km/h de moyenne sur le trajet, ça paraît jouable... Il est vrai qu'il m'était sorti de la tête qu'il n'y avait pas de limitations de vitesse, à l'époque...

84 Re: L'ouragan de feu le Dim 16 Jan - 10:14

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Alors là, n'ayant pas roulé dans les années 50, et pour cause, et me rappelant vaguement les années 60 (trop jeune...), je préfère ne plus rien dire. Donc, 100 km/h de moyenne sur le trajet, ça paraît jouable... Il est vrai qu'il m'était sorti de la tête qu'il n'y avait pas de limitations de vitesse, à l'époque...

Ce sujet me tient à coeur et je risque de polluer ce sujet si je m'étands trop dessus, mais il faut savoir que mon mémoire à la fin de ma formation de cadre de la "sécu" portait sur la sécurité routière, et donc, au delà de ma seule passion, j'avais travaillé longtemps sur le sujet.

Pour notre débat, la limitation de vitesse n'est que la partie émergée de l'iceberg (partie importante surtout coté sécurité routière ! Quoique .... mais ceci est un autre sujet).
Autres obstacles sur la circulation, outre sa densité actuelle et cette limitation de vitesse, c'est la multiplication des restrictions avec, entre autres, les nombreux rond-points, parfois plus symboliques qu'autre chose, les extensions de la notion d'agglomération sur des kilomêtres de nationales (et donc 50kmh au lieu de 90, et radarisées bien sûr), les baisses locales, poussées à l'extrème des limitations officielles (30 kmh : je suis plus rapide à vélo) etc.

Pour tous ces points, un autre exemple qui te parlera:
Quand tu es venu à Cambrai avec Francis, il m'a fallu, par le chemin des écoliers, 40 minutes pour vous y rejoindre (c'était en 2006). Aujourd'hui, le même trajet me prend 1h et demie, me poussant à prendre l'autoroute à péage (35 minutes dans ce cas) !
Cherchez l'erreur !..... Twisted Evil

Il est donc beaucoup plus difficile de circuler vite aujourd'hui qu'hier, et on pourrait y consacrer tout un livre ....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

85 Re: L'ouragan de feu le Dim 16 Jan - 19:36

Lamar

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Hk y8, j'avais déjà vu sur le site Facel ton dossier fouillé sur l'Ouragan de Feu (et le reste, très complet, sur les Facel dans la BD), félicitations ! Peut-on savoir de quel modèle de Facel Vega es-tu propriétaire ? Merci Wink

Pour ce qui est de la vitesse sur route à l'époque de l'album, je rejoins Damned sur les moyennes possibles...
Cela laisse rêveur de nos jours, c'est sûr Exclamation drunken

Au fait, si quelqu'un ici posséde la dernière édition grand format du Mystère Borg, pourrait-il nous préciser le contenu du cahier additionnel, notamment concernant l'Ouragan de Feu, et les autos dans Lefranc ? study

http:// http://hangar7.canalblog.com/

86 Re: L'ouragan de feu le Dim 16 Jan - 21:31

hk y8


débutant
débutant
Lamar a écrit:Hk y8, j'avais déjà vu sur le site Facel ton dossier fouillé sur l'Ouragan de Feu (et le reste, très complet, sur les Facel dans la BD), félicitations ! Peut-on savoir de quel modèle de Facel Vega es-tu propriétaire ? Merci Wink

Pour ce qui est de la vitesse sur route à l'époque de l'album, je rejoins Damned sur les moyennes possibles...
Cela laisse rêveur de nos jours, c'est sûr Exclamation drunken

Au fait, si quelqu'un ici posséde la dernière édition grand format du Mystère Borg, pourrait-il nous préciser le contenu du cahier additionnel, notamment concernant l'Ouragan de Feu, et les autos dans Lefranc ? study

Bonsoir à tous

Je possede une HK500, modèle identique à celle que poursuit Lefranc. J'ai découvert cette auto adolescent et j'avais été frappé par la réplique de Fuisellli : "ce n'est pas avec son petit moulin qu'il va resister aux 360 chevaux que j'ai sous le capot" : cela me semblait impossible...

La HK500 était une grande routière capable de performances élevées : une record homologué à plus de 230 km/h et une vitesse de croisère pouvant atteindre 160 km/h sans problème. C'est donc la voiture idéale pour le scénario de l'Ouragan et Jacques Martin ne s'y est pas trompé.

Pour la distance parcourue en une heure, je pense que plus de 100 km etaient faisables car il faut tenir compte des paramètres suivants:
- le parc automobile était de 4,5 millions de véhicules fin des années 50, contre plus de 37 millions en 2010 : pas beaucoup de circulation
- comme déjà indiqué, les limitations de vitesse n'existaient pas: une voiture pouvait très bien rouler à plus de 180 km/h sur les routes nationales et ralentir très peu dans les agglomerations
- pas de feux rouges, pas de rond points, quelques stops , le règne de la priorité à droite, bref pas de structures pour faire ralentir les autos
- La Facel et l'Alfa ( préparée comme l'indique Lefranc par Conrero) avaient des performances mécaniques élevées

La version grand format du Mystère Borg contient une annexe de 15 pages intitulée "1948 1965, Lefranc, Jacques Martin et l'automobile":
- 1948 1953 Rubrique auto du Journal Tintin
- Les Chromos Voir et Savoir
- Temoignage de Michel Demarets
- La Grande Menace et l'automobile
- La Voiture d'Herge et de Lefranc
- L'Ouragan de Feu
-Le Mystère Borg
Beaucoup de photos et de dessins originaux

87 Re: L'ouragan de feu le Dim 16 Jan - 22:58

Lamar

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Merci hk y8 pour ces précisions pouce
Bravo pour ton choix automobile : la claaAsse!
Ces Facel qui, rappelons-le aux profanes, étaient propulsées par de puissants V8 américains du groupe Chrysler...
Dans le dossier joint au Mystère Borg "king size", as-tu relevé des erreurs (comme celle que j'ai soulignée plus haut concernant la 300 SL/en fait une 190 SL ?
Et quelle place est accordée au chapitre consacré à l'Ouragan de Feu, justement ?



Dernière édition par Lamar le Lun 17 Jan - 2:25, édité 2 fois

http:// http://hangar7.canalblog.com/

88 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 0:26

JYB


vieux sage
vieux sage
Merci pour tous ces renseignements.
Petites questions supplémentaires :
- avec un seul plein, une Facel peut parcourir quelle distance à grande vitesse ? Mais je ne pense pas qu'un arrêt dans une station d'essence casserait sa vitesse moyenne sur le trajet ?
- dans L'Ouragan de feu, le train où se trouve Jeanjean me paraît aller bien vite ; dès la planche 6, il est déjà entre Dreux et Verneuil... A moins qu'un spécialiste des trains dise que si, un train pouvait aller vite à l'époque.
- le train, à la fin de cette même planche 6, passe sous un tunnel. A ma connaissance, il n'y a pas de tunnel sur la ligne entre Dreux et Verneuil (des ponts, oui, mais un tunnel, non... ; d'ailleurs, apparemment, sur la carte Michelin ancienne présentée plus haut, je n'en vois pas, même si la petite taille du scan ne permet pas de bien voir).

89 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 10:52

hk y8


débutant
débutant
JYB a écrit:Merci pour tous ces renseignements.
Petites questions supplémentaires :
- avec un seul plein, une Facel peut parcourir quelle distance à grande vitesse ? Mais je ne pense pas qu'un arrêt dans une station d'essence casserait sa vitesse moyenne sur le trajet ?
- dans L'Ouragan de feu, le train où se trouve Jeanjean me paraît aller bien vite ; dès la planche 6, il est déjà entre Dreux et Verneuil... A moins qu'un spécialiste des trains dise que si, un train pouvait aller vite à l'époque.
- le train, à la fin de cette même planche 6, passe sous un tunnel. A ma connaissance, il n'y a pas de tunnel sur la ligne entre Dreux et Verneuil (des ponts, oui, mais un tunnel, non... ; d'ailleurs, apparemment, sur la carte Michelin ancienne présentée plus haut, je n'en vois pas, même si la petite taille du scan ne permet pas de bien voir).



Pour la Facel, le réservoir est de 100 litres
Fuiselli a du faire le plein a station Soil de Trappes, donc avec une consommation de 25 litres / 100 km, il a du pouvoir aller au Mont Saint Michel sans s'arreter...

.

90 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 14:33

JYB


vieux sage
vieux sage
En tout cas, quand j'ai pinaillé, il y a plus de six mois, au sujet de l'album L'Oasis (sur le topic consacré à cet album), je me suis fait gentiment envoyer sur les roses parce que justement, je pinaillais trop sur la plausibilité ou non du truc, mais je constate que pour L'Ouragan en feu, il y en a qui décortiquent le scénario à fond, et je n'entends pas de réflexions désobligeantes à leur encontre...
Autre question (sans doute que les martinolophiles ou martinologues connaissent depuis longtemps la réponse) : est-ce Jacques Martin lui-même qui a dessiné les voitures dans L'Ouragan de feu ? A regarder comme ça l'album, je dirais que non.

91 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 15:10

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
100 litres ? Bigre ! Et quelle est l'autonomie d'une belmle bête comme ça. Je lis "40 l aux 100 à fond" sur cette page !?! : http://www.autoweb-france.com/essais/Facel%20Vega/essai_444_Facel_Vega_HK500.php

Je suppose que Jacques Martin ne roulait pas à l'époque dans une auto aussi luxueuse ???

http://planbd.blogspot.com

92 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 15:43

Raymond

avatar
Admin
JYB a écrit: (...)
Autre question (sans doute que les martinolophiles ou martinologues connaissent depuis longtemps la réponse) : est-ce Jacques Martin lui-même qui a dessiné les voitures dans L'Ouragan de feu ? A regarder comme ça l'album, je dirais que non.
Il me semble évident que c'est pourtant le cas. Jacques Martin a d'ailleurs dessiné une chronique automobile dans le journal Tintin des années 50. Qu'est-ce qui te fais penser qu'il ne l'ait pas fait ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

93 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 15:51

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Qu'est-ce qui te fais penser qu'il ne l'ait pas fait ?
Juste une intuition. Mais je peux me tromper...

94 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 15:56

Raymond

avatar
Admin
Totoche Tannenen a écrit:100 litres ? Bigre ! Et quelle est l'autonomie d'une belmle bête comme ça. Je lis "40 l aux 100 à fond" sur cette page !?! : http://www.autoweb-france.com/essais/Facel%20Vega/essai_444_Facel_Vega_HK500.php

Je suppose que Jacques Martin ne roulait pas à l'époque dans une auto aussi luxueuse ???
Le dossier qui accompagne la réédition grand format du Mystère Borg parle un peu des voitures de Jacques Martin, mais je n'y ai pas prêté grande attention. Il faut dire que moi et les bagnoles ... Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

95 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 15:58

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Dans la série "Jacques Martin pour les Nuls" :
Jacques Martin avait-il des assistants avant que Bob de Moor puis Gilles Chaillet ne reprenne "totalement" le dessin de Lefranc ?
Je veux dire : ces deux dessinateurs (ou d'autres : Leloup ?) ont-ils participé aux dessins des albums signés du seul nom de Martin ?

http://planbd.blogspot.com

96 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 16:14

Raymond

avatar
Admin
Oui bien sûr, Leloup et Desmaret s'occupaient beaucoup des décors. Mais pour ce qui est des voitures, cela me semble douteux. C'est tout de même une composante dynamique du dessin.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

97 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 16:25

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Tu veux dire que la Facel de Martin avait du mal à Desmaret ? Laughing (suis en forme, moi, aujourd'hui)

http://planbd.blogspot.com

98 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 16:27

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Oui bien sûr, Leloup et Desmaret s'occupaient beaucoup des décors.
Ah, on y vient...

Raymond a écrit:Mais pour ce qui est des voitures, cela me semble douteux.
Il y a tellement de spécialistes de Jacques Martin sur ce forum que quelqu'un doit bien savoir ce qu'il en est.

Raymond a écrit:C'est tout de même une composante dynamique du dessin.
Oui, mais d'une façon générale (pas que dans le cas de J. Martin), cela n'empêche pas que des assistants décoristes interviennent, et, hormis avec mon intuition quand elle se réveille, ou sauf si le nom du ou des assistants est inscrit à la fin de l'album, ça ne se voit pas.

99 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 17:25

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:

Oui, mais d'une façon générale (pas que dans le cas de J. Martin), cela n'empêche pas que des assistants décoristes interviennent, et, hormis avec mon intuition quand elle se réveille, ou sauf si le nom du ou des assistants est inscrit à la fin de l'album, ça ne se voit pas.

D'accord avec toi : rien de pire que quand ça se voit !

http://planbd.blogspot.com

100 Re: L'ouragan de feu le Lun 17 Jan - 18:33

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:En tout cas, quand j'ai pinaillé, il y a plus de six mois, au sujet de l'album L'Oasis (sur le topic consacré à cet album), je me suis fait gentiment envoyer sur les roses parce que justement, je pinaillais trop sur la plausibilité ou non du truc, mais je constate que pour L'Ouragan en feu, il y en a qui décortiquent le scénario à fond, et je n'entends pas de réflexions désobligeantes à leur encontre...
Autre question (sans doute que les martinolophiles ou martinologues connaissent depuis longtemps la réponse) : est-ce Jacques Martin lui-même qui a dessiné les voitures dans L'Ouragan de feu ? A regarder comme ça l'album, je dirais que non.

Je ne connais pas assez Jacques Martin pour me faire une idée sur le sujet, par contre je sais qu'il aimait dessiner des voitures et des avions (tiens ! comme moi)!

Dans le livre "Avec Alix", il dit s'être toujours passionné pour les véhicules à moteurs et avoir signé pour le joural "Tintin" la "Chronique de l'auto" et la "Chronique de l'aviation" qu'il devait certainement illstrer car, dans ce même livre, on y trouve quelques beaux exemplaires, trés réalistes et signés de sa main !.....

Alors, pourquoi pas la Facel et l'Alfa ?.....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum