Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Roger Leloup le perfectionniste

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 5]

51 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Ven 21 Fév 2014 - 21:33

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Du Yoko Tsuno à bas prix.  Wink 


http://www.aaapoumbapoum.com/?p=5267

52 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Dim 23 Fév 2014 - 16:11

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

53 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Dim 23 Fév 2014 - 20:51

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:Du Yoko Tsuno à bas prix.  Wink 


http://www.aaapoumbapoum.com/?p=5267

C'était la collection des fac-similés qui était vendue avec Le Soir (fin 2012), le prix était de 6 euros 90 à l'époque.

54 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Dim 23 Fév 2014 - 22:46

Raymond

avatar
Admin
Il faudra que je regarde cela sur place !  bedo 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

55 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Lun 12 Mai 2014 - 9:05

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Voilà qui corrobore les propos tenus par Jacques Martin sur le manque de travail observé dans les dernières années du Studio Hergé.


http://www.actuabd.com/Roger-Leloup-Yoko-Tsuno-1-3-Je-n

56 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Lun 12 Mai 2014 - 15:18

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Cette interview de Roger Leloup est très intéressante. Merci de l'avoir relayée.

57 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Mar 13 Mai 2014 - 9:20

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
La suite de cette interview... study 


http://www.actuabd.com/Roger-Leloup-Yoko-Tsuno-2-3-Yoko

58 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Mar 13 Mai 2014 - 11:31

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:La suite de cette interview... study 


http://www.actuabd.com/Roger-Leloup-Yoko-Tsuno-2-3-Yoko

Lu avec intérêt !
J'ai retenu une phrase qui rejoint l'avis de notre ami JYB, qui commence à être admise par certains lecteurs, dont moi, et qui est largement discutée dans le sujet sur les reprises :

"Et bien moi, je pense que si quelqu’un sait dessiner Yoko, avec tout le détail que je mets dedans… et bien qu’il fasse son propre personnage avec une histoire pour lui ! C’est beaucoup plus constructif que de devoir recopier un autre."

Avis aux gens qui voudraient vivre de la BD !.....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

59 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Mer 14 Mai 2014 - 9:46

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
La fin de cet entretien.  study 


http://www.actuabd.com/Roger-Leloup-Yoko-Tsuno-3-3

60 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Mer 14 Mai 2014 - 12:18

Raymond

avatar
Admin
Il est locace !  Very Happy 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

61 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Ven 12 Sep 2014 - 14:10

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Damned a écrit:J'ai retenu une phrase qui rejoint l'avis de notre ami JYB, qui commence à être admise par certains lecteurs, dont moi, et qui est largement discutée dans le sujet sur les reprises :

"Et bien moi, je pense que si quelqu’un sait dessiner Yoko, avec tout le détail que je mets dedans… et bien qu’il fasse son propre personnage avec une histoire pour lui ! C’est beaucoup plus constructif que de devoir recopier un autre."

Avis aux gens qui voudraient vivre de la BD !.....

C'est un peu réducteur ce que dit Leloup. On est tous passés par une phase de copiage d'un ou plusieurs auteurs avant de dégager un style; lui tout autant que les autres, même si effectivement il a suivi sa route personnelle avec un réel succès...

Et même si sur le fond, évidemment, il a raison sur le plan personnel, pour reprendre une série, ce qui se fait inévitablement avec les disparitions des uns et des autres, ou même la lassitude, il ne faut pas uniquement un talent de copiste, mais de caméléon, avec un bagage costaud.

Souvent on a vu des petits jeunes mis trop tôt sur des séries importantes, débuter par ça. je pense à un Hervan, qui était bien trop jeune, trop "tendre et immature" sur le plan graphique pour supporter la charge mise sur lui (autant émotionnellement que techniquement parlant) avec un Alix, qu'en plus on lui a retiré au bout de 25 pages...

Juillard avec Blake & Mortimer avait un sacré bagage et une vraie carrière avant de s'approprier le style Jacobs. D'ailleurs il est clair que ça a raidi son trait, j'aurais préféré sans doute en tant qu'auteur le voir avec son trait à lui comme il l'a fait dans des dessins gags avec les personnages, avant de s'y coller pour de vrai. Un album avec son dessin m'aurait intéressé moi, mais je crois que le public a besoin de retrouver son perso favori. Je ne fais pas exception pour Alix d'après Martin...

Bergese avec sa reprise de Buck Danny par exemple a été pour moi au delà d'Hubinon.



Dernière édition par Erik A le Ven 12 Sep 2014 - 14:18, édité 1 fois

http://erikarnoux.blogspot.com

62 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Ven 12 Sep 2014 - 14:17

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Trouvé dans un numéro de Tintin des années 50... Avec la signature en dessous du petit jeune qu'était encore Roger Leloup alors. Entre deux décors, pour "le patron".

http://erikarnoux.blogspot.com

63 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Ven 12 Sep 2014 - 17:36

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Erik A a écrit:
Bergese avec sa reprise de Buck Danny par exemple a été pour moi au delà d'Hubinon.
Exemple de ce que je considère comme une reprise réussie, puisque j'ai adhéré à Buck Danny grace à Bergèse !
Ce qui m'a permis de découvrir, après coup, les "Buck Danny" dessinés  par Hubinon, même si j'aime moins son style !
A la décharge de Hubinon, à l'époque où il a débuté cette série, les critères de dessin étaient moins stricts qu'à l'époque de Bergèse, et Hubinon faisait alors (et fait encore) partie des références .....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

64 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Sam 13 Sep 2014 - 0:57

JYB


vieux sage
vieux sage
Erik A a écrit:
Damned a écrit:J'ai retenu une phrase qui rejoint l'avis de notre ami JYB, qui commence à être admise par certains lecteurs, dont moi, et qui est largement discutée dans le sujet sur les reprises :

"Et bien moi, je pense que si quelqu’un sait dessiner Yoko, avec tout le détail que je mets dedans… et bien qu’il fasse son propre personnage avec une histoire pour lui ! C’est beaucoup plus constructif que de devoir recopier un autre."

Avis aux gens qui voudraient vivre de la BD !.....

C'est un peu réducteur ce que dit Leloup. On est tous passés par une phase de copiage d'un ou plusieurs auteurs avant de dégager un style; lui tout autant que les autres, même si effectivement il a suivi sa route personnelle avec un réel succès...
On ne parle pas de la même chose.
C'est en effet normal que des débutants en dessin (et aussi en scénario d'ailleurs) passent par cette phase de copiage puisqu'il faut bien apprendre le métier. Je dirais même que je ne vois pas trop comment faire autrement.
Mais une fois qu'on a bien appris le métier et qu'on est prêt, là il faut créer une ou des séries à soi, et pas chercher à reprendre telle ou telle oeuvre d'un maître décédé. C'est à ce moment-là que Leloup a raison de dire que ces dessinateurs fassent leurs propres personnages, avec des histoires pour eux et que "c'est beaucoup plus constructif que de devoir recopier un autre".

65 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Sam 13 Sep 2014 - 10:21

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Damned a écrit:
Treblig a écrit:La suite de cette interview... study 


http://www.actuabd.com/Roger-Leloup-Yoko-Tsuno-2-3-Yoko

Lu avec intérêt !
J'ai retenu une phrase qui rejoint l'avis de notre ami JYB, qui commence à être admise par certains lecteurs, dont moi, et qui est largement discutée dans le sujet sur les reprises :

"Et bien moi, je pense que si quelqu’un sait dessiner Yoko, avec tout le détail que je mets dedans… et bien qu’il fasse son propre personnage avec une histoire pour lui ! C’est beaucoup plus constructif que de devoir recopier un autre."

Avis aux gens qui voudraient vivre de la BD !.....

Raymond Damned

Et pourtant, tu as trouvé parfaitement légitime la reprise de Buck Danny par Bergèse !!!

N'est-ce pas un peu contradictoire ? Shocked

66 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Sam 13 Sep 2014 - 11:21

JYB


vieux sage
vieux sage
Je sens qu'on est reparti pour une nouvelle et longue discussion au sujet de la reprise des séries...
Mon avis, que je résume ici à l'intention de ceux qui prendraient le train en marche, est qu'on ne doit pas reprendre une série ; elle doit mourir avec son auteur. Les auteurs qui ont du talent doivent créer leur propres séries (et ceux qui n'ont pas de talent... eh bien justement, il ne faut surtout pas qu'ils reprennent une série connue...!).

Dans le cas de Buck Danny et de Francis Bergèse, c'est un cas qui arrive : le scénariste en titre est décédé (JM Charlier), or le dessinateur (Bergèse) avait été choisi par Charlier pour prendre la succession de Hubinon décédé des années auparavant. Donc, à la mort de Charlier, Bergèse se retrouvant seul aux commandes, que faire ?
Je note que :
- Bergèse a été choisi par Charlier pour prendre la succession du dessinateur Hubinon - pas pour prendre la succession du scénariste une fois que celui-ci décèderait.
- Bergèse a arrêté la série, ce qui fait que, pendant plus de 5 ans, la série n'a pas été reprise, et ce qui fait que - tiens tiens... - ce que je préconise depuis longtemps est arrivé par la force des choses...
Certes, la série a été reprise récemment par de nouvelles équipes, mais selon mon idée fixe, ce n'est pas bien car on ne doit pas reprendre des séries emblématiques ; les trois créateurs d'origine : Charlier, Hubinon et Troisfontaines, sont morts, donc il fallait tourner la page. De même, il faudrait tourner la page suite aux décès de Goscinny, Pratt, Jacobs, Martin, etc.

Des auteurs majeurs ont pris les devants et sont allés dans le même sens que moi, en interdisant qu'on reprenne leurs séries après leur mort : Hergé, Franquin pour ce qui est de Gaston, Marc Sleen, Roger Leloup le dit aussi dans son interview, etc. Ces auteurs étant importants dans le milieu de la BD, je suis persuadé d'avoir raison de penser comme eux... Et ce serait bien de réfléchir à la raison ou aux raisons qui nous poussent, eux et moi, à penser comme ça.

Un auteur majeur décédé n'a pas clairement ni formellement interdit qu'on poursuive sa série, c'est Pratt. Mais, bizarre, personne n'a repris Corto Maltese. Pourquoi ? Parce que Pratt était trop fort. Personne, à ma connaissance, n'arrive à se fondre dans son univers. Et personne ne pourrait reprendre Corto Maltese en retrouvant la qualité, la puissance et l'originalité de la série du temps de Pratt.
En revanche, il y a du monde pour reprendre des séries très connues plus faciles. Et c'est justement ce que je reproche aux repreneurs en général : c'est facile...
Mais il n'y a personne pour reprendre des séries oubliées dues à des auteurs majeurs. Dans l'univers de Charlier par exemple, qui a repris ou a proposé de reprendre Rosine, Ned Tiger ou Joe La Tornade ? Dans celui de Goscinny, qui a repris Bill Blanchart ? Personne. Bizarre... Pourtant, être le successeur de Charlier ou de Goscinny, ça doit être vachement valorisant pour le repreneur...

67 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Sam 13 Sep 2014 - 18:05

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:

Et pourtant, tu as trouvé parfaitement légitime la reprise de Buck Danny par Bergèse !!!

N'est-ce pas un peu contradictoire ? Shocked

Je dirais que l'on se trouve devant un cas d'école :
Bergèse n'a pas "repris" la série au sens où on l'entend aujourd'hui pour les autres séries emblématiques !
La succession de Hubinon par Bergèse a été voulue par Charlier, principal scénariste, et dés ce moment je me suis interessé à Buck Danny, contrairement à auparavant, parce que Bergèse apportait à la série ce qui manquait à Hubinon, à savoir une qualité de dessin de ce qui était aéronautique nettement plus fidèle, tout en conservant la personnalité graphique des 3 héros !
Au décès de Charlier, Bergèse a continué seul, et s'il n'a pas le talent de Charlier au niveau scénario, il a quand même sorti quelques épisodes que je trouve intéressants (L'escadrille fantôme, Zone interdite, Tonnerre sur la cordillère, et Mystère en Antarctique)!
Je pense qu'il a arrêté parce qu'il était fatigué mais aussi, il me semble, parce qu'il se sentait en manque d'inspiration au niveau scénario.
La reprise du dessin est une chose, le scénario en est une autre !
Actuellement je sens que le dessin d'Arroyo est correct pour la série mais pas les scénarios de Zumbiehl, et donc, à titre personnel, je n'achète plus !
Je ne prends même plus la peine de lire (au risque, peut être, de me tromper?....)

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

68 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Sam 13 Sep 2014 - 21:06

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
JYB a écrit:on ne doit pas reprendre une série ; elle doit mourir avec son auteur. Les auteurs qui ont du talent doivent créer leur propres séries (et ceux qui n'ont pas de talent... eh bien justement, il ne faut surtout pas qu'ils reprennent une série connue...!)
Ben tu vois, je crois avoir un peu de talent (autant que faire se peut après plus de 40 albums tout confondus depuis 82) et je reprendrais volontiers une série... Avec grand plaisir, même. Après en avoir créé plusieurs, autant dessinées que scénarisées pour d'autres, ce serait un challenge qui m'intéresse beaucoup et qui d'ailleurs n'est pas impensable dans un futur proche...

Mais reprendre une série implique qu'ion l'aime et qu'elle soit graphiquement proche. Pour justement assurer une belle continuité tout en amenant sa patte et sa vista... J'ai suffisamment d'amis doués qui travaillent sur des séries qu'ils n'ont pas créées pour te dire qu'ils y trouvent leur bonheur, autant professionnel que personnel...

http://erikarnoux.blogspot.com

69 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Sam 13 Sep 2014 - 22:27

JYB


vieux sage
vieux sage
Erik A a écrit:je reprendrais volontiers une série... Avec grand plaisir, même.
(...) J'ai suffisamment d'amis doués qui travaillent sur des séries qu'ils n'ont pas créées pour te dire qu'ils y trouvent leur bonheur, autant professionnel que personnel...
Oui, du point de vue des auteurs repreneurs de grandes séries, je peux comprendre que ça leur plaise.
Du moins, de certains repreneurs, car c'est bizarre, j'ai en tête des cas où des repreneurs ne sont pas si satisfaits que ça, pour diverses raisons, et même sont mécontents au point qu'ils abandonnent, ou qu'on les débarque de force alors qu'ils croyaient faire apparemment du bon boulot...
Par ailleurs, il faut prendre en considération tous les éléments du dossier ; pas juste demander aux repreneurs : "Alors, ça vous plaît ?".
Oui, je sais, je suis un empêcheur de tourner en rond...

70 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Dim 14 Sep 2014 - 0:53

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Ben, je sais pas. Je ne connais pas d'auteurs ayant des reprises qui se plaignent. Et j'en connais pas mal. Maintenant "débarqués", ce sont les aléas éditoriaux, évidemment et ça nous échappe pas mal. On ne connait pas les tenants et les aboutissants, et on a quelques exemples, souvent dans le même "univers"...

Et les reprises, ça date de tous temps... Franquin reprenant Spirou, Attanasio reprenant Modeste etc etc...

Je fais allusion aux réussites et volontairement abstraction des "ratés". Quand Gilles a repris Lefranc, ça a été parfois complexe, mais c'est clair que c'est "grâce à ça qu'il a payé sa maison" (dixit himself...)

La BD est aussi un métier, et aussi du commerce, en vivre fait partie des objectifs et je t'assure que quantité de copains et non des moindres ne cracheraient pas sur une bonne reprise par les temps qui courent, quand on sait que toutes les nouvelles séries se ramassent, avec des ventes moyennes de 1500 exemplaires au max...

http://erikarnoux.blogspot.com

71 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Dim 14 Sep 2014 - 10:11

Raymond

avatar
Admin
Mmm ... on ne parle plus beaucoup de Roger Leloup, en ce moment !

Il serait peut être temps que je transfère toute cette conversation vers le sujet idoine.  Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

72 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Dim 14 Sep 2014 - 16:42

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Mmm ... on ne parle plus beaucoup de Roger Leloup, en ce moment !
Eh bien restons "chez" Leloup. Que pensez-vous d'une reprise de Yoko Tsuno par un repreneur, lorsque Roger Leloup sera décédé ? (sachant que Leloup ne souhaite pas avoir de successeur, en plus...).

Erik A a écrit:Ben, je sais pas. Je ne connais pas d'auteurs ayant des reprises qui se plaignent. Et j'en connais pas mal.
Oui, comme je le disais plus haut, si on se cantonne au point de vue de l'auteur repreneur, tout va bien dans le meilleur du monde. Mais voyons les choses du point de vue de l'auteur qui a été recalé (pour quelles raisons ?), du repreneur qui a été débarqué (là aussi pour quelles raisons alors que dans un premier temps il faisait l'affaire), du lecteur (qui découvre la série avec une reprise pas systématiquement bonne ni juste), du fan (qui compare entre "avant" et "après"), des ayant-droits, de l'éditeur, de la profession, et de l'auteur décédé qui a peut-être laissé des consignes officielles ou officieuses, des consignes dont on ne tient peut-être pas compte (bien qu'il soit mort et n'ait plus rien à dire, on cite souvent cette réflexion amusée voire ironique souvent avancée pour tel ou tel auteur décédé qui "doit se retourner dans sa tombe" en constatant, de "là-haut", ce que sa série devient). Analysons aussi de façon neutre et professionnelle si chaque reprise est bien faite, honnêtement et techniquement, et dans le droit fil de la série mère.

Erik A a écrit:Maintenant "débarqués", ce sont les aléas éditoriaux, évidemment et ça nous échappe pas mal. On ne connait pas les tenants et les aboutissants, et on a quelques exemples, souvent dans le même "univers"...
Justement, ce serait intéressant de connaître le fin mot de chaque affaire de "débarquement"... On risque de découvrir de drôles de choses, en soulevant le couvercle...

Erik A a écrit:Et les reprises, ça date de tous temps... Franquin reprenant Spirou, Attanasio reprenant Modeste etc etc...
Franquin ? L'un des dessinateurs les plus doués et les plus géniaux du XXe siècle ? Ah, si toute reprise était confiée à un type de ce niveau... Je dirais même plus : si reprise il y a (et si reprise il doit y avoir alors que je pense qu'il ne faut justement pas reprendre les séries), que ne les confie-t-on à des auteurs de sa trempe...!
Et là, tu parles de reprises se situant à une époque ancienne, où le métier en était à ses débuts de l'après-guerre. Autre époque, autre ambiance, autres ressorts. Aujourd'hui, c'est différent. C'est une industrie.

Erik A a écrit:Je fais allusion aux réussites et volontairement abstraction des "ratés". Quand Gilles a repris Lefranc, ça a été parfois complexe, mais c'est clair que c'est "grâce à ça qu'il a payé sa maison" (dixit himself...)
Ah, voilà qui est clair (je le savais pour d'autres repreneurs, je savais que ça viendrait sur le tapis, mais j'attendais que tu le dises le premier). On s'éloigne non seulement du sujet Roger Leloup, mais on s'éloigne de la BD pure, de la Création avec un grand C.

Erik A a écrit:La BD est aussi un métier, et aussi du commerce, en vivre fait partie des objectifs et je t'assure que quantité de copains et non des moindres ne cracheraient pas sur une bonne reprise par les temps qui courent, quand on sait que toutes les nouvelles séries se ramassent, avec des ventes moyennes de 1500 exemplaires au max...
Eh bien, pour que chaque auteur soit satisfait et puisse vivre de sa passion, confions-lui une série à reprendre. Et comme les auteurs sont fort nombreux, confions à 50 auteurs le soin de réaliser chacun un album de Buck Danny, à 50 autres le soin de réaliser chacun un album de Blake & Mortimer, à 50 autres le soin de réaliser chacun un album d'Astérix, à 50 autres le soin de réaliser chacun un album de Barbe-Rouge, à 50 autres le soin de réaliser chacun un album d'Alix, etc.
Et comme ça, chacun pourra se payer sa maison (voir ci-dessus).

73 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Dim 14 Sep 2014 - 18:00

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Désolé, JY, mais franchement tout ça est bien péremptoire et trop caricatural pour moi. Surtout ton dernier paragraphe qui est tout à fait hors de propos... Ce n'est absolument pas ce que j'ai voulu dire. Comme je ne cherche à convaincre personne, restons-en là.

http://erikarnoux.blogspot.com

74 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Dim 14 Sep 2014 - 20:58

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Erik A a écrit:Désolé, JY, mais franchement tout ça est bien péremptoire et trop caricatural pour moi. Surtout ton dernier paragraphe qui est tout à fait hors de propos... Ce n'est absolument pas ce que j'ai voulu dire. Comme je ne cherche à convaincre personne, restons-en là.


Tu as tout à fait raison. pouce

75 Re: Roger Leloup le perfectionniste le Dim 14 Sep 2014 - 23:58

JYB


vieux sage
vieux sage
Comme Erik a dit "Restons-en là", j'en reste là, d'autant qu'on n'est pas sur le bon topic comme l'a fait remarquer Raymond.
Mais je peux en discuter à tout moment, ailleurs - et avec des arguments non-caricaturaux.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum