Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment :
Borderlands 3 pour PS4 à 6,99€
Voir le deal
6.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Du côté de François Bel

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Aller en bas  Message [Page 14 sur 14]

326Du côté de François Bel - Page 14 Empty Re: Du côté de François Bel le Mar 21 Juil - 18:44

Marc


lecteur émérite
lecteur émérite
Bonsoir,

En étudiant la série "Les aventures du pompon rouge" de François Bel, j'ai constaté qu'après l'aventure n° 9 " Les sept colonnes de Tharsis ", l'auteur attendra presque trois ans avant de publier l'aventure n° 10 "Les six lances du colonel Tramble".

Un spécialiste de François Bel connaît-il les raisons de ce silence ?

Les histoires suivantes n° 11 à 14, qui suivront à un rythme régulier, sont -elles au niveau des précédentes ?
Merci

327Du côté de François Bel - Page 14 Empty Re: Du côté de François Bel le Mar 21 Juil - 19:01

Raymond

Raymond
Admin
François Bel a donné une interview à Jean-Paul Tibéri dans le Hop N° 115 et aucun problème n'est mentionné entre 1963 et 1966. Lorsqu'on regarde ensuite sa bibliographie, on remarque qu'il a tout simplement continué à dessiner Pat et Moune pendant ces trois ans d'arrêt du Pompon Rouge. Il n'y a donc pas eu d'arrêt de son travail. deso


_________________
Et toujours ... Du côté de François Bel - Page 14 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

328Du côté de François Bel - Page 14 Empty Re: Du côté de François Bel le Jeu 23 Juil - 15:02

Dantec

Dantec
martinophile distingué
martinophile distingué

Oui, Jordi disparaît de Fripounet début 1964 pour réapparaître dans J2Jeunes fin 1966, mais Pat et Moune passent alors d'Âmes vaillantes (qui disparaît) à Fripounet et François Bel crée la série des Justine, sous forme d'histoires complètes de 3 planches.
Il n'y a donc pas rupture en quantité de planches produites, seulement une adaptation à la demande des rédactions - le personnage de Jordi n'étant probablement pas adapté au jeune lectorat de Fripounet, malgré le changement de ton (raté, à mon avis) opéré dans "Les sept colonnes de Tharsis".

Mais il y a pourtant à ce moment-là, selon moi, une vraie rupture "qualitative" dans le travail de l'auteur (idem d'ailleurs chez Pierre Brochard). Après "Le fifre de Coblence", le dessin et le scénario des Pat et Moune se relâchent, et le "nouveau" Jordi des dernières histoires perd la fraîcheur qui faisait l'origninalité de la série.
Je suis complètement d'accord avec le désenchantement qu'éprouve Dominique Thura lorsqu'il écrit dans la présentation de "Les six lances du Colonel Tramble" [PBDI octobre 1991] :
"Dé-ri-soi-re. Voici un récit sans aucun effet dramatique, qui suit en cela une tendance commune aux principaux dessinateurs ayant travaillé chez Fleurus à cette époque. Etait-ce un processus inconscient chez les auteurs? Etait-ce dû au rythme et au découpage imposés?... Les personnages symbolisant le mal avaient perdu tous les défauts qui les rendaient passionnants auparavant. Par contre-coup, les héros se dépouillaient de leur aura de surhommes, se banalisaient, disparaissaient à leur tour - sans atteindre pour autant le stade d'anti-héros. Quelle que fut la (les?) raison qui poussa à cette transformation, par quoi fut donc remplacée la structure classique de la BD?"

329Du côté de François Bel - Page 14 Empty Re: Du côté de François Bel le Ven 20 Nov - 18:09

Raymond

Raymond
Admin
Henri Filippini consacre un "Coin du Patrimoine" à François Bel !

http://bdzoom.com/160974/patrimoine/francois-bel-un-destin-contrarie%e2%80%a6/

C'est l'occasion de revoir tout un tas de planches de cet auteur fort apprécié dans le forum.  Wink

Du côté de François Bel - Page 14 6-lanc10


_________________
Et toujours ... Du côté de François Bel - Page 14 Charli10

Marc aime ce message

http://lectraymond.forumactif.com

330Du côté de François Bel - Page 14 Empty Re: Du côté de François Bel le Dim 22 Nov - 15:14

Dantec

Dantec
martinophile distingué
martinophile distingué
… Et de découvrir le premier dessin de François Bel, dans le Cœurs Vaillants du 14 septembre 1947, où son chasseur de « puces, poux, rats, mites, punaises araignées… » ressemble furieusement au Jordi qui sera confronté 10 ans plus tard aux terribles legganomys !

Du côté de François Bel - Page 14 La_gue10


Henri Filippini présente l’œuvre de François Bel par le biais d’une revue de presse chronologique, ce qui fait qu’on s’y perd parfois, tant le pauvre François Bel a été « baladé »  entre les différentes publications de la rue du Fleurus. Le tableau synoptique que je reprends ci-dessous, avec les séries en colonnes et un code couleurs pour les publications (bleu pour Âmes Vaillantes/J2 magazine, orange pour Cœurs Vaillants/J2 Jeunes et vert pour Fripounet et Marisette) permet de mieux s’y retrouver, et notamment de repérer les ruptures de production (liées à la maladie) et/ou de qualité (probablement liées aussi aux directives rédactionnelles et aux changements de supports de publication, comme l’explique très bien Henri Filippini) :

Du côté de François Bel - Page 14 Bel_110
Du côté de François Bel - Page 14 Bel_210

- Trois ruptures de production : 6 ans entre 1949 et 1955, 15 mois entre fin 1957 et mars 1959, 8 mois enfin à la charnière 1972-73, entre la dernière histoire publiée dans J2 magazine (Malbrough est mort en guerre) et le « chant du cygne » de Pat et Moune dans Fripounet.

- La première rupture de production correspond aux années de galère du jeune François Bel, qui sont aussi celles où il apprend à dessiner et à construire une histoire, car Le bracelet de Satni (Pat et Moune) et Les trois feux rouges (Jordi) sont, sur les 2 plans, de véritables réussites comparées aux premiers Pat et Moune.

- La seconde rupture de production se traduit par une nouvelle amélioration : les maladresses de dessin qui subsistaient dans les premières planches du Roc de la Morisque disparaissent à la reprise de l’histoire, en juillet 1959, tandis que, dès le mois de mars, c’est un second Jordi, moins enfantin, qui était revenu dans Le coffret noir, pour une aventure qui reste, à mon avis du moins, une des meilleures de la série.

- Cette reprise inaugure les « grandes années » François Bel. Le passage de Jordi de Cœurs Vaillants à Fripounet, début 1962, en raison de choix éditoriaux incompréhensibles pour moi (Jordi était une des « stars » du journal avec Alex et Eurêka, et je n’ai pas renouvelé mon abonnement…), ne se traduit pas immédiatement par une baisse de qualité : les « grandes années » François Bel se poursuivent incontestablement jusqu’à Un éléphant de santal mauve (Pat et Moune) et L’étrange Odyssée de l’Hippocampe II (Jordi).

- Que se passe-t-il pendant l’été 1963 ? François Bel a-t-il été sommé de changer de style, et pourquoi ? Lui a-t-on signifié la fin prochaine de la série Jordi et le passage de Pat et Moune à Fripounet ? Toujours est-il qu’à partir des Trois félicités de Liao-Tchang et des Sept colonnes de Tharsis, on assiste à un relâchement certain du dessin tandis que la fantaisie qui irriguait les histoires tourne à la farce répétitive. Il semble bien que quelque chose se soit alors brisé chez François Bel, comme si le cœur n’y était plus -> voir ci-dessus le post 328 et les posts 219/220 à page 9 (je me répète !).

- On assiste alors au « gâchis » évoqué par Henri Filippini : Pat et Moune bégayent dans Fripounet et le 3ème retour de Jordi dans J2 jeunes, affublé d’un nouveau nez et d’une langue bavarde, est un véritable ratage (je me souviens de ma déception en découvrant plus tard Les six lances du Colonel Tramble dans l’album PBDI, que je m’étais procuré à prix d’or !) -> voir page 11 le post n°268 sur les 3 âges de Jordi.

Oui, le père du Jordi et des Pat et Moune qui ont illuminé nos jeudis après-midi d’après le catéchisme « méritait mieux que le mépris pour son travail affiché par son employeur et l’oubli dans lequel il est plongé aujourd’hui ».

Marc aime ce message

331Du côté de François Bel - Page 14 Empty Re: Du côté de François Bel le Lun 23 Nov - 7:30

Marc


lecteur émérite
lecteur émérite
Analyse très fine et très intéressante !

332Du côté de François Bel - Page 14 Empty Re: Du côté de François Bel le Mar 24 Nov - 19:04

peronnette


martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour mon cher Dantec(ou Jean-Yves),toujours aussi fin analyste de Bel!J'espère que tu vas bien et à bientôt,j'ai un peu de mal à trouver du grain à moudre pour mes collections que tu connais,étant pratiquement complet dans toutes mes recherches,en attendant les nouvelles sorties de Plotch Splaf

333Du côté de François Bel - Page 14 Empty Re: Du côté de François Bel le Mar 24 Nov - 19:44

Dantec

Dantec
martinophile distingué
martinophile distingué

Merci de ton salut - j'espère aussi que tout va bien chez les Penn-sardin!
J'ai profité du 2nd confinement pour me replonger dans les Blake et Mortimer (ceux de Jacobs, bien sûr : je suis, comme certains membres de ce forum, assez allergique aux "resucées"...). Avec de bonnes surprises, comme S.O.S. Météores, dont j'ai parlé dans "Pleins feux sur E-P. Jacobs" - et des moins bonnes (par ex, le début du Mystère de la grande pyramide est vraiment bavard, on sent que l'ami Jacobs allonge la sauce!).

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 14 sur 14]

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum