Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Moi, Jeanne d'Arc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Moi, Jeanne d'Arc le Ven 18 Mai - 18:45

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Qui a lu ce livre de Mangin et Pujol et qu'en avez vous pensé? Il me dit bien moi...

http://www.actuabd.com/Moi-Jeanne-d-Arc-Par-Valerie

http://alixmag.canalblog.com/

2 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Sam 19 Mai - 0:11

Raymond

avatar
Admin
Je ne l'ai pas vu en librairie. Il est intéressant ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 20 Mai - 11:55

Raymond

avatar
Admin
J'ai feuilleté hier cet album qui est édité par un indépendant. Le dessin est tout à fait classique et élégant. L'achat est tout à fait tentant.

L'as-tu acheté ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 20 Mai - 18:41

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Oui, et lu . Et il m'a passionné . Très original par son approche, Jeanne est ici une sorcière mais la chronologie historique est respectée . Gilles de Rais à un grand rôle dans cette histoire . Le dessin de Jeanne Puchol est excellent . Et l ' approche de Valérie Mangin est intéressant et féministe :Ce sont les femmes qui dans l'ombre, tirent les ficelles de la grande histoire.
On retrouve dans Gilles de Rais des références à celui de Jhen'.Outre son aspect physique, la statue de la vierge et l'enfant contre laquelle se réfugie et prie le Baron de Rais est la même que dans les albums de Jhen.
Après Alix sénator, je vois bien Valérie Mangin écrire une histoire de Jhen .

http://alixmag.canalblog.com/

5 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 20 Mai - 20:44

Raymond

avatar
Admin
Après tout ce que tu viens de décrire, j'imagine bien en effet Valérie Mangin élaborer un scénario de Jhen. Very Happy

Par contre, c'est une interprétation très "impie" du personnage de Jeanne d'Arc (du moins pour les catholiques).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

6 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 20 Mai - 21:22

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Oui , peut -être , mais dans sa préface , Valérie Mangin écrit " mais pourquoi avoir fait de Jeanne d'Arc une sorcière? Sans doute un peu pour énerver les tenants extrémistes de sa sainteté tardive, je le confesse."

http://alixmag.canalblog.com/

7 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Jeu 24 Mai - 10:17

Raymond

avatar
Admin
Il y a une interview de Valérie Mangin sur Actua BD, à propos de cet album :

http://www.actuabd.com/Valerie-Mangin-Il-ne-faut-pas


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

8 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 16 Sep - 0:27

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Ah ? S'agit-il du tome 2 ? Je me demandais à quand la suite.
J'avais apprécié l'esprit frondeur du tome 1. Si Jeanne d'Arc a été brûlée comme sorcière, c'est qu'il y avait peut-être une raison.

Dans cette histoire, Jeanne la paysanne sert les anciens dieux, la Déesse-Lune. Et elle ira au martyre car c'est son destin. Le païen qui gît en moi se régale. Heureusement les catholiques ont suffisament d'humour pour ne pas aller mettre une bombe chez Valérie. C'est pas comme certains ! (Suivez mon regard. Oufti, je vais encore me faire traiter de blaireau !) Evil or Very Mad

9 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 16 Sep - 9:46

Raymond

avatar
Admin
Mais non, mais non, on est dans un forum civilisé. Very Happy

Ceci dit, pour ma part, j'ai trouvé cette histoire un peu trop fantaisiste. Cette vision moderne de Jeanne d'Arc n'est pas crédible. study


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

10 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 16 Sep - 10:31

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Pour ma part, j'ai une grande vénération pour l'oeuvre de Robert Graves (Moi Claude Empereur, Le comte Bélisaire, La Toison d'or, King Jesus, Lawrence et les Arabes etc.), tout en maniant avec précaution ses interprétations mythologiques (Les mythes grecs, Les mythes hébreux, Les mythes celtes) axées sur un hypothétique matriarcat primitif. Même si La Déesse blanche (premier titre des Mythes celtes) m'est tombée des mains car je ne suis pas suffisamment connaisseur de la littérature celtique, il a beaucoup compté dans ma découverte de la mythologie grecque, notamment le besoin de toujours aller me référer aux sources textuelles.

Ce scénario de Valérie Mangin, Graves aurait pu l'écrire à sa place car il est tout à fait dans son optique. Quant aux bons catholiques, je leur déconseille KING JESUS, vie de Jésus à la sauce de la Grande Déesse-Mère. Je n'en ai lu que les premières pages (ce qui ne fait pas de moi pour autant un bon catholique, mais comme souvent j'ai été interrompu par d'autres priorités), toutefois ça a l'air assez décoiffant et dérangeant.
Robert Graves était un disciple de J. Frazer (LE RAMEAU D'OR).

11 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 16 Sep - 17:38

Raymond

avatar
Admin
Je n'ai pas d'opinion sur Robert Graves car je n'ai jamais lu ses livres. Il faudra d'ailleurs que je regarde à la bibliothèque municipale si j'y trouve quelques uns des titres que tu mentionnes. Wink

Sinon, pour revenir à Moi Jeanne d'Arc, il me semble que cette "anti-mythologie" n'est rien d'autre qu'une nouvelle mythologie. Jeanne d'Arc n'était certainement pas une sainte, mais ce n'était pas non plus une sorcière. A quand un récit réaliste et "anti-mythologique" sur Jeanne d'Arc, qui essaie de retrouver ce qu'était le vrai personnage, et qui n'hésite pas à se débarrasser de certaines légendes. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

12 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 16 Sep - 23:31

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
C'est une fiction, rien de plus. Une manipulation d'hypothèses. Quand on entre dans ce jeu-là, j'oublie volontiers le volet historique, pour ne retenir que l'ingéniosité du scénariste. Ce dont je suis incapable avec Alix, par exemple, où j'aurai une lecture plus pointilleuse.

Alors oui, à sa manière, Jeanne est une sorcière qui a commerce avec l'Au-delà (elle entend la voix de sainte Catherine), qui s'habille en homme (ô honte, à l'époque), qui fait la guerre (ce n'est pas le rôle d'une femme !), qui embobine le Roi de France et ses officiers, etc. A la bataille de Salamine, les Athéniens avaient mis à prix la tête de la reine Artémise d'Halicarnasse, vassale de l'empereur perse, car elle avait commis l'impair de diriger en personne sa flottille de 7 navires. Inadmissible pour un Grec - et pas seulement un Grec - de l'époque ! La place d'une femme est dans son gynécée, à entretenir le culte des ancêtres de son mari. Le mythe des Amazones était dans l'esprit des Grecs, une image de l'altérité absolument blâmable.

Regarde les CHRONIQUES DE L'ANTIQUITE GALACTIQUE de la même Valérie Mangin. A partir du moment où Ulysse ou Enée s'envolent dans l'Espace, et où l'on fait coexister des armes blanches avec des armes laser et autres désintégrateurs, je ne vais pas me prendre la tête pour crier à l'invraisemblable, à l'illogique. Je suis de très près l'archéologie expérimentale et la réflexion de spécialistes des arts martiaux sur le comment et le pourquoi des armes des gladiateurs. Aucun détail n'est laissé au hasard, chaque détail a ses raisons d'être. La poignée d'un bouclier permet/ne permet pas de l'utiliser de telle ou telle manière. Idem le développement plus large du couvre-nuque ou de la visière etc. Egalement la longueur du glaive, qui permet tel ou tel type d'escrime...

Naturellement il n'est pas question de tenir compte de cela dans un space opera mythologique (me rappele LES AVENTURIERS DE L’ARCHE PERDUE, quand ce grand nègre fait le malin avec son cimeterre, et qu’Indiana Jones d’un air dégoûté sort son revolver et le descend aussi sec). On s'en moque que le vide sidéral ne contient pas d'air respirable : ce qui n'empêchera pas les personnages de ce genre d'aventures de s'y mouvoir tranquillement, sans scaphandre. J'ai du reste retenu de la Guerre du Viêt-nam que des armes aussi primitives que les arbalètes moïs pouvaient coexister avec les fusils d'assaut M-16 et les détecteurs ultra-sophistiqués largués du ciel.

13 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 23 Sep - 16:31

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bon, Valérie vient de répondre à ma question : j'en étais resté à l'édition Dupuis de l'année passée. Le projet a été abandonné, Dupuis s'étant entre-temps aperçu que cette histoire n'était pas très catholique. Futés les mecs. Ils lisent pas avant ? affraid

Bref, l'édition RONDS DANS L'O dont question ici reprend en N&B les tomes 1 (déjà publié) et 2 (inédit), soit l'histoire complète.
Je mets mon libraire sur le coup ! Vais enfin savoir...

14 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 23 Sep - 18:04

Raymond

avatar
Admin
Je ne me rappelais pas qu'il y avait eu un premier tome en couleur.

En fouinant sur le Web, je retrouve en effet cet album, réalisé par Valérie Mangin et Jeanne Puchol, paru chez Dupuis.



Pourquoi y a t-il eu un changement d'éditeur ? Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

15 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Dim 23 Sep - 19:08

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Ben Dupuis... c'est plutot catho, non ?

Et comme dit plus haut, cette version de JEANNE D'ARC était plutôt sulfureuse. Dieu(x) merci, y'a pas risque de bombes... nous sommes entre gens biens.

C'était Voltaire, je crois, qui disait : "Je ne suis pas d'accord avec vous. Mais je suis prêt à mourir pour que vous ayez le droit de le dire." Mourir... tout de suite les grands mots... Mais c'est vrai... un peu de tolérance, et admettre que les autres puissent être d'un autre avis... même diamétralement opposé... ironique, quoi. Pas comme les blaireaux d'en face. Au fait, que devient-il, celui-là ? Le donneur de leçons ? clap

16 Re: Moi, Jeanne d'Arc le Lun 24 Sep - 10:01

Raymond

avatar
Admin
Effectivement, Valérie Mangin explique tout cela dans son interview. J'aurais dû le lire avant de questionner.


Sur BDgest, on peut voir une planche couleur de cette Jeanne d'Arc. Voilà ce que ça donne.



C'est pas mal du tout. Dans l'album unique, le noir et blanc donne en revanche une ambiance plus sage.



Je préfère la couleur. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum