Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ferd'nand, un personnage emblématique de la bande dessinée muette

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Petit cactus deviendra grand... affraid


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Dahl Mikkelsen (Mik) photographié à deux périodes de sa vie.





Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Planche publiée dans "La Ferme", revue mensuelle québécoise.


2J

avatar
grand maître
grand maître
Assez présent dans la P.Q.R. (presse quotidienne régionale )
D'après Alain Beyrand (Pressibus):
Le Courrier de l'Aube (Troyes) [62]
Ferdinand du danois Mik est présent tous les jours.

L'Aurore [1948-65,67,77]
Sont de passage : Ferdinand (le Finlandais Mik), Cisco Kid (l'Argentin Salinas), Carol Day (l'Anglais Wright), Flop et Cie (l'AméricainSwan), Harry Lime (le Français Gire), La casaque noire (l'Espagnol C. Laffond), La tragédie américaine (Le Français Aublé).

Wikipédia dit tout ça !:
Ferdinand est une bande dessinée humoristique créée en 1937 par Mik, pseudonyme du dessinateur danois Henning Dahl Mikkelsen. Son personnage principal, Ferdinand (en danois, Ferd'nand), est affublé d'un curieux chapeau jaune en forme de cône arrondi.

La série connut rapidement le succès, tant au Danemark qu'à l'étranger. Sa diffusion est assurée depuis toujours par la société copenhagoise "Presse-Illustrations-Bureau" (PIB). Après la mort de Mik, en 1982, elle fut poursuivie par Al Plastino, auquel a succédé en 1989 son dessinateur actuel, Henrik Rehr.
Une bande dessinée muette:
La série s'est longtemps caractérisée par l'absence de tout phylactère ou autre forme de texte, exception faite de quelques signes de ponctuation de diverses grandeurs (points d'exclamation, points d'interrogation), plus les séries de "z" pour symboliser le sommeil et le ronflement. Dans les épisodes plus récents, on relève toutefois l'apparition sporadique de quelques onomatopées universellement utilisées pour rendre certains bruits ("crash", "pop", "sniff").
L'univers de Ferdinand:
Outre le jovial Ferdinand, la bande dessinée met régulièrement en scène sa femme et son fils d'une dizaine d'années, qui est la réplique miniature de son père, jusque dans son insolite chapeau conique.
Bon nombre d'épisodes dépeignent des tranches de vie quotidienne, avec les petites chamailleries entre époux qui émaillent leur mariage, qui semble avoir une quinzaine d'années. Ferdinand jette parfois un œil sur d'autres femmes – pour ne s'en attirer généralement qu'un regard courroucé.
Certaines de ces courtes histoires tournent autour des gamineries de son fils; d'autres montrent Ferdinand tantôt dans ses activités de loisir, tantôt sur son lieu de travail, au bureau ou dans d'autres situations professionnelles, car il change allègrement de métier, suivant les besoins des gags.

https://www.lambiek.net/artists/image/m/mik/mik_ferd-nand_1963.jpg
http://www.thoughtviper.com/images/new/ferdnand2033267031104.gif

Comme c'est muet ... Il n'y a que le nom qui change !
https://www.fumetto-online.it/ew/ew_albi/images/RIZZOLI%20LIBRI/BUR_RIZZOLI_MIK116.jpg


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"Le petit Journal" du 17-06-1956 / Québec.


Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum