Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'enfant Staline

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas  Message [Page 4 sur 7]

76 Re: L'enfant Staline le Dim 18 Aoû - 20:16

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Monocle a écrit: j'espère pouvoir lire bientôt un Lefranc de bonne qualité.
cyclops L'éternel shogun était de bonne qualité, il y a eu pire en l'espèce pale 

77 Re: L'enfant Staline le Jeu 22 Aoû - 11:23

Raymond

avatar
Admin
Selon le site de Casterman, l'album est maintenant en librairie ! Very Happy 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

78 Re: L'enfant Staline le Jeu 22 Aoû - 18:23

catallaxie

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Raymond a écrit:Selon le site de Casterman, l'album est maintenant en librairie ! Very Happy 
Je l'ai eu hier avec l'amabilité d'une vendeuse de la FNAC alors que l'album n'était pas encore en rayon. Very Happy 

79 Re: L'enfant Staline le Jeu 22 Aoû - 19:13

Raymond

avatar
Admin
Pour ma part, je vais devoir attendre samedi ! Rolling Eyes 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

80 Re: L'enfant Staline le Jeu 22 Aoû - 21:44

Jean-Luc

avatar
grand maître
grand maître
catallaxie a écrit:
Raymond a écrit:Selon le site de Casterman, l'album est maintenant en librairie ! Very Happy 
Je l'ai eu hier avec l'amabilité d'une vendeuse de la FNAC alors que l'album n'était pas encore en rayon. Very Happy 

Vu dès hier en rayon d'une librairie et d'un magasin Leclerc !

81 Re: L'enfant Staline le Jeu 22 Aoû - 21:53

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Je viens de l'acheter à la grande surface Cora proche de chez moi : de la lecture pour le week-end, mais en attendant je me contente de regarder la couverture sur fond de neige, très agréable à cette saison !

82 Re: L'enfant Staline le Ven 23 Aoû - 10:43

Raymond

avatar
Admin
Si je comprends bien, tu dégustes ton album, et tu te fais des petits moments de lecture.

Pour ma part, je n'attends pas et je lis l'album tout de suite (et même assez vite). Je relis ensuite (si j'ai aimé) pour découvrir les détails. Very Happy 

Ceci dit, j'attends ce week-end. Neutral


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

83 Re: L'enfant Staline le Ven 23 Aoû - 11:01

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bof ! Je dois avoir deux Lefranc en retard de lecture... Non, un Lefranc et un Loïs... vieillis en cave ça ne sera que meilleur. Maintenant que je suis retraité, j'aurai peut-être un peu de temps... Smile

84 Re: L'enfant Staline le Ven 23 Aoû - 11:47

Raymond

avatar
Admin
AJAX a écrit:Bof ! Je dois avoir deux Lefranc en retard de lecture... Non, un Lefranc et un Loïs... vieillis en cave ça ne sera que meilleur. Maintenant que je suis retraité, j'aurai peut-être un peu de temps... Smile
Il parait que non ! Il semble que l'on trouve très vite plein de choses à faire. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

85 Re: L'enfant Staline le Ven 23 Aoû - 16:54

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Tout à fait Raymond. J'avais une énorme de pile de DVD à regarder. Une orgie de DVD ! Et en presque deux mois, je n'en ai regardé que deux ou trois.

Il est vrai que... une petite visite à Rhodes, quelques participations à des manifestations d'archéologie expérimentale avec mes potes de la Coh. VII Praetoriana Lupae (Bavay, Aubechies - mais surtout la préparation du matériel: je suis en train de fignoler pour demain le cimier de mon nouveau casque "Montefortino").
Et surtout ce dossier sur ALIX SENATOR... que mon Webmaster est présentement en train de mettre en ligne, je pense...

Vale,
AJAX SENATOR bedo

86 Re: L'enfant Staline le Ven 23 Aoû - 21:36

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Si je comprends bien, tu dégustes ton album, et tu te fais des petits moments de lecture.

Pour ma part, je n'attends pas et je lis l'album tout de suite (et même assez vite). Je relis ensuite (si j'ai aimé) pour découvrir les détails. Very Happy 

Ceci dit, j'attends ce week-end. Neutral
Un Raymond en vaut un autre : je fais de même ...
Une première lecture, rapide, pour avoir une idée de l'ensemble, et une seconde lecture (plus d'autres ensuite) pour bien m'imprégner du scénario.
C'est à ce moment là que l'on peut vraiment apprécier et que l'on découvre les qualités ou défauts de l'ensemble ...

Pour ce qui est de la retraite (mon cas) si vous n'avez rien d'autre à faire qu'à vous prélasser avec de saines lectures ou de bons DVD, ne vous inquiétez pas : Votre entourage saura bien vous trouver de l'occupation à faire pour l'avant veille et qui sera, toujours, d'une urgence capitale !!!!!
En clair : au lieu d'un patron vous en avez 10 qui, eux, trouvent le temps des saines lectures, etc. Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil ....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

87 Re: L'enfant Staline le Ven 23 Aoû - 21:55

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Ah Ah Ah ! Je ne suis nullement inquiet, Damned. J'ai toujours eu pour règle dans la vie de ne jouer que ma propre partition. Les scénarios ringards que l'on écrit pour moi, en général je les élude avec un certain talent (mais pas toujours, hélas).

Je croule sous les projets, mais au moins je les ai moi-même choisis... farao
C'est clair, je ne m'embêterai pas.

88 Re: L'enfant Staline le Ven 23 Aoû - 22:06

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
En fait, si je ne l'ai pas lu tout de suite, c'est que j'ai du monde à la maison ( voir les commentaires ci-dessus au sujet de l'activité des retraités, je n'ai rien à ajouter... ) et que je préfère avoir le temps disponible pour lire l'album d'une seule traite, une fois rapidement pour me faire une idée de l'histoire, puis au moins une seconde fois en cherchant bien les détails du scénario et du dessin pour honorer le travail des auteurs ( et plus si affinités ).

89 Re: L'enfant Staline le Sam 24 Aoû - 9:22

Raymond

avatar
Admin
Bon ! Maintenant, c'est le week-end !

Même les retraités vont trouver le temps de lire cet album ! Very Happy 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

90 Re: L'enfant Staline le Sam 24 Aoû - 9:33

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Bon ! Maintenant, c'est le week-end !

Même les retraités vont trouver le temps de lire cet album ! Very Happy 
Pas Sur ????
Le week-end n'est en soi qu'une pause bienvenue pour les travailleurs cheers , alors qu'il est de notoriété publique que pour les retraités c'est "le week-end" en permanence !!!!!!!!!Laughing Laughing Laughing Laughing LaughingLaughing Laughing  

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

91 Re: L'enfant Staline le Sam 24 Aoû - 12:17

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Week-end, donc achat cette après-midi et lecture tranquillou ce soir. L'attente a été longue, j'ai feuilleté l'album en grande surface, je n'ai pu m'en empêcher, et je l'ai trouvé pas mal du tout, un vrai Lefranc dans l'esprit et la lettre martinienne. Very Happy 

92 Re: L'enfant Staline le Sam 24 Aoû - 21:52

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Pour les auteurs, l'URSS semble leur avoir mieux réussi que le Japon de leur précédent album, qui n'était pourtant pas dépourvu de qualités, mais un peu trop flou pour vraiment plaire.
Ici, nous avons une intrigue suffisamment ramassée pour entretenir le suspense et on partage l'action avec l'inquiètude ressentie par Lefranc et les autres personnages. A propos de ceux-ci, deux sont particulièrement réussis : Verdaïev, l'opposant à la fois réfléchi et dynamique, et Debaussy le traître visqueux. Je pense que la reconstitution de l'URSS des années 1950 est correctement faite, j'ai particulièrement apprécié l'université "moderne" ( page 7 ) : existe-t-elle réellement ? Le contexte historique me semble respecté. Je trouve toutefois que le jeune Joseph adopte bien vite le point de vue de Lefranc ( page 39 ), compte tenu de son discours précédent, mais là encore, il fallait conclure sur une note pas trop désespérée ?
Je ne me prononcerai pas sur l'aspect scientifique de l'histoire, qui me paraît cependant un peu précoce ( Joseph a 12 ans, ce qui le fait naître en 1941 ), mais je ne discute pas les choix du scénariste.
En conclusion, une des meilleures histoires de Lefranc de la période actuelle.

Un petit regret qui nuit à l'originalité de l'histoire  : c'est que le thème du clonage a déjà été utilisé à propos d'un autre dictateur moustachu, il y a environ 35 ans, dans un roman et le film qui en a été tiré. Vous en souvenez-vous ?

93 Re: L'enfant Staline le Sam 24 Aoû - 23:51

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Euh... MARATHON MAN ?
Le bon docteur Jozef Mengele veut ressusciter Tonton Adi ?

94 Re: L'enfant Staline le Dim 25 Aoû - 11:16

Raymond

avatar
Admin
J'ai donc lu rapidement cet album. !

La première constatation qui s'impose, c'est que le scénario est bien construit. Au départ, je m'interrogeais sur la pertinence d'une histoire de clonage pendant ces années-là (car en 1952, la science n'était que balbutiante) mais le scénariste a l'habileté de présenter sa thèse d'une manière tout à fait crédible. L'intrigue se mélange par ailleurs de façon intelligente à des faits historiques et  ... une petite critique s'impose à cet égard. Ce n'est pas en novembre 1952 que se déroule cette histoire, mais plutôt en mars 1953. Wink  (*)



Ce qui est le mieux réussi, me semble t-il, c'est la description de l'ambiance qui régnait dans la Russie stalinienne. Tout les russes avaient peur, en ces années-là. La délation, la déportation au Goulag, ou la torture faisaient partie de leur vie quotidienne et même les membres de la Nomenklatura pouvaient se trouver du jour au lendemain dans les cachots humides de la Loubianka. Les espions sont bien sûr traités d'une manière assez cruelle, et le scénariste ne nous épargne aucun détail. Seul Lefranc se tire plutôt miraculeusement d'affaire à la fin de l'album, et c'est peut-être l'événement le moins vraisemblable de cette histoire. Smile  .



Le dessin de Regric me semble évoluer au fil des albums. Du réalisme assez strict qui prédominait dans Noël noir, il est passé progressivement à un dessin un peu plus caricatural, tout en gardant le style "ligne claire". Je trouve que Lefranc perd parfois son apparence un peu lisse, et que certaines cases se rapprochent du style plus expressif des aventures d'Ana Purna mais ... cette constatation n'est pas désagréable. Il est bon que le dessin soit expressif !



Au total, c'est un bon album, qui développe un thème d'anticipation dans un milieu historique réaliste et bien décrit. Il y a même une petite note d'humour en dernière page, et cette "chute" intelligente couronne l'ensemble du récit. J'ai bien apprécié cet album et je vais maintenant pouvoir le relire plus tranquillement, avec une certaine gourmandise. Wink 


* Vous allez penser que je suis obsédé par les dates, mais je crois que quand on met en scène un événement historique, il faut être précis. Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

95 Re: L'enfant Staline le Dim 25 Aoû - 11:28

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Je l'ai lu hier avec un bel enthousiasme , un bon moment d'évasion . Par contre Raymond, si l'histoire débute en 1952, l'arrivée de Lefranc et toute la clique de journalistes se déroule en février 1953 .
Chronologiquement, cette histoire passe après La grande menace?

http://alixmag.canalblog.com/

96 Re: L'enfant Staline le Dim 25 Aoû - 11:33

Raymond

avatar
Admin
Février 1953 ... alors on se rapproche du vraisemblable.

Est-ce que cette aventure se déroule pendant 2 semaines ? Wink 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

97 Re: L'enfant Staline le Dim 25 Aoû - 12:16

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Sur une petite dizaine de jours, Staline étant mort le 5 mars 1953, je pense que la délégation française est arrivée fin février , vers les 26-27 février 1953.

http://alixmag.canalblog.com/

98 Re: L'enfant Staline le Dim 25 Aoû - 13:48

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Raymond a écrit:

* Vous allez penser que je suis obsédé par les dates, mais je crois que quand on met en scène un événement historique, il faut être précis. Cool
Moi j'aime bien les mecs obsédés par les dates. Comme moi-même.
Bien sûr, les contingences scénaristiques impliquent, autant que faire se peut, unité de temps et de lieu, ce qui implique des contractions spatio-temporelles... Et dans une fiction, c'est souvent la quadrature du cercle !
Mais des dates précises sont appréciées. Je n'aime pas l'approximatif... I love you 

Cela dit, Jacky-Charles... était-ce bien à MARATHON MAN que tu faisais allusion ? J'ai la flemme de le vérifier. Tu sais que les retraités ont plein de choses à faire... Mais dans mon souvenir... Laughing

99 Re: L'enfant Staline le Dim 25 Aoû - 16:33

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Non, ce n'est pas à "Marathon Man" ( que je n'ai jamais vu, désolé ) que je faisais allusion, mais à un autre film, apparemment moins connu, qui m'avait pourtant beaucoup impressionné à l'époque. Adapté du roman d'Ira Levin ( également auteur de "Rosemarys' baby", que tout le monde doit connaître grâce au film de R. Polansky, c'est donc un écrivain qui s'intéresse aux naissances particulières ), il s'agit de "Ces garçons qui venaient du Brésil" ( "The boys from Brazil" en V. O. ), réalisé par Franklin J. Schaffner en 1978.

Mais comme tu dis, il s'agit bien d'un projet de clonage de Tonton Adi par le bon docteur Mengele ( interprété par Gregory Peck ) ; le résumé du scénario figure sur Wikipédia et correspond bien à mon souvenir, ressemblant beaucoup dans son argument, mais pas dans son déroulement, à celui de l'album : il n'y a pas qu'un seul garçon, tandis que le conditionnement psychologique des clones est également un élément important.

Curieux point commun entre les deux films, le comédien Laurence Olivier joue le nazi Christian Szell dans "Marathon Man", à la recherche d'un trésor de guerre, alors que dans "Ces garçons...", il interprète le chasseur de nazis Ezra Lieberman inspiré par l'authentique Simon Wiesenthal.    

Pour en revenir à l'album, je ne l'avais pas signalé dans mon premier message, mais j'avais néanmoins trouvé curieux que Lefranc soit apparemment le seul journaliste accompagnant en URSS les écrivains français, tous pro-soviétiques alors que lui ne l'est pas et le prouve. Et c'est vrai aussi qu'à la fin il s'en tire bien, autrement mieux que le malheureux espion Byrne.

100 Re: L'enfant Staline le Dim 25 Aoû - 16:55

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Première lecture et impression très positive en ce qui me concerne. Le scénario retranscrit bien cette atmosphère oppressante de l'ère stalinienne qui suinte la peur, la grisaille, la torture et les déportations au goulag. "La machination Voronov" Blake & Mortimer avait également bien planté ce décor soviétique. Après lecture, je trouve le scénario plausible, cette histoire de manipulation génétique me faisait un peu peur au départ, car anachronique comme chacun le sait.
Quelques points négatifs que j'ai relevés. Je trouve Joseph Stalin très mal dessiné. Par ailleurs, il me semble que l'armement des soldats soviétiques est inexact, ils étaient équipés du fusil mitailleur à camembert PPSH et non du fusil simonov 1936. Y a-t'il un spécialiste de l'armement pour le confirmer?
En définitive, un très bon Lefranc pouce qui commence à s'affiner et à trouver ses marques dans les années 50 au coeur de la guerre froide. C'est autre chose que le Lefranc de "El paradisio" avec son portable, ou son ordinateur. Rolling Eyes 

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 4 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum