Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Gringos Locos

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 7]

1 Gringos Locos le Ven 13 Jan - 22:19

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Faut-il brûler les Gringos Locos ?


Gringos Locos, la BD de Yann et Schwartz actuellement prépubliée dans Le Soir, est le roman humoristique du voyage de Jijé, Morris et Franquin au Mexique à la fin des années 1940. Les ayants droit de Jijé, le dessinateur de Spirou, Valhardi et Don Boscos ont fait annuler la sortie de l'album. La famille juge la parodie scandaleuse.

Franquin troublé par l’épouse de Jijé sous les yeux du jeune Morris : pour les Gillain, la famille du fondateur de l’Ecole belge de la BD, la parodie va trop loin © Dupuis
Nom de djou ! « Jijé, Franquin et Morris sillonnent les États-Unis et le Mexique dans une vieille Ford Hudson, dans l'espoir de se faire embaucher chez Disney… Peu d'auteurs auraient osé imaginer pareille aventure ! C'est pourtant cette histoire parfaitement authentique que Schwartz et Yann nous racontent avec humour, dans cet album historique à plus d'un titre. »

Hier soir, cette bande-annonce figurait toujours sur le site des éditions Dupuis, dont Jijé, Franquin et Morris ont écrit les plus belles pages à l'âge d'or de l'École belge de la bande dessinée. Pourtant la sortie de l'album en question, Gringos Locos, dont les lecteurs du Soir suivent les péripéties quotidiennes depuis le mois de décembre, a été annulée en même temps que les deux expositions de planches originales prévues à Bruxelles et à Paris.

Furieux de « ces caricatures inadmissibles de la personnalité de leur père », les enfants de Jijé ont sommé Dupuis de ne pas diffuser l'album. Leur porte-parole, Benoît Gillain, le fils aîné de Jijé, était âgé d'une dizaine d'années au moment de l'aventure mexicaine. Il nous a dit pourquoi cette bande dessinée ne le fait pas rire.

« Les auteurs n'ont jamais connu mon père. Il n'avait rien à voir avec ce grossier personnage. L'image qu'on donne de lui est malhonnête. Derrière des faits à peu près exacts, on dessine quelqu'un qui jure tout le temps alors qu'il n'a jamais prononcé un gros mot de sa vie. Il porte un tricot de corps avec des bretelles, court parfois en caleçon : je ne l'ai jamais vu comme ça ! Il loge Morris et Franquin dans la soupente d'une hacienda et leur fait payer le couvert, lui qui était la générosité même. Dans ses rêves, il tire sur des soldats allemands. En réalité, il dessinait des panoramas quand il était à l'armée. »

Benoît Gillain ne veut pas entendre parler du droit à la parodie ni de liberté d'expression. À ses yeux et à ceux de ses frères et sœurs, Gringos Locos ne trouve aucune grâce sinon celle du pilon : « La parodie, c'est du langage de journalistes ! Jijé n'a rien à voir avec Charlie Hebdo. Quand un collectionneur français nous a amené les planches publiées dans les journaux, la moitié de la famille a souhaité que cet album soit détruit et ne sorte jamais. Entre-temps, j'ai eu une réunion au début de la semaine avec Dupuis. L'éditeur propose d'insérer un cahier d'interviews et de droit de réponse qui serait un véritable hommage à mon père, à Morris et à Franquin. On inverserait ainsi le rapport entre le bien et le mal. Nous attendons d'en voir le contenu avant de décider de l'attitude définitive à adopter. Quant à la suite, nous ne sommes pas du tout favorables au deuxième tome imaginé par les auteurs dans lequel devrait aussi apparaître René Goscinny. »

Les couleuvres de Tijuana
Isabelle Franquin, la fille du créateur de Gaston, nous a téléphoné pour dire qu'elle ne s'était pas encore fait de religion sur cet album mais qu'elle jugeait cette « polémique excessive ». Francine Morris, la veuve du père de Lucky Luke, dont le scénariste Yann nous assurait-il y a quelques mois avoir recueilli les confidences et les anecdotes, ne s'est pas exprimée sur la question.

François Deneyer, le biographe de Jijé, se dit résolument « pour la liberté de la presse et de l'édition », mais estime que les auteurs et l'éditeur auraient dû « prévoir une préface ou un avertissement en préambule de cette bande dessinée parodique ».

Quoi qu'il en soit, Dupuis et sa maison mère, Média Participations, ne peuvent prendre le risque économique de se fâcher avec les ayants droit d'une brochette de héros parmi les plus populaires de l'histoire de la bande dessinée. Yann et Schwartz risquent donc d'en faire les frais et d'être forcés d'avaler quelques couleuvres de Tijuana s'ils veulent être autorisés à poursuivre l'aventure des Gringos Locos.

Dommage, il y a du Gainsbourg vie héroïque, de l'Amadeus et du Great Balls of Fire dans ces Gringos Locos. Les héros de Yann et Schwartz n'ont pas peur du ridicule et c'est justement ce qui les grandit.

Shocked

2 Re: Gringos Locos le Sam 14 Jan - 10:43

Raymond

avatar
Admin
C'est la nouvelle censure, et elle est encore plus bête que la précédente. grr2

Gringo Locos est une BD d'humour, au dessin très nettement caricatural, qui présente d'une manière acide (mais sans véritable méchanceté) l'odyssée de trois dessinateurs célèbres (Jijé, Morris et Franquin) à travers le Mexique à la fin des années 40. La plupart des événements racontés sont réels, mais la mise en scène de l'histoire et les dialogues (inventés) leur donnent une tournure humoristique. Cet aspect comique est un choix artistique des auteurs et il devrait être facilement compréhensible pour tout le monde. Que peut-on faire, toutefois, si les héritiers de Jijé manquent d'humour ?

On peut imaginer que cette histoire soit publiée avec une préface, qui avertisse le grand public que le véritable Jijé ne disait pas de gros mot, et qu'il ne se promenait pas avec un tricot de corps et des bretelles. Est-ce que les susceptibles enfants de Joseph Gillain vont s'en contenter. Cela ferait en tout cas une page humoristique de plus (un humour involontaire bien sûr) dans le bouquin. Rolling Eyes

Bon ! Il est clair que je réagis en tant que bédéphile, et que je suis furieux que l'une des rares BD prometteuses (et originales) de l'année 2012 soit d'emblée mise au pilon.

Si Gringo Locos est interdit à la vente, on peut s'attendre à ce qu'il y ait dans quelques années une prolifération d'éditions pirates, car c'est une oeuvre de valeur. Est-ce cela que recherchent les censeurs ?

Cette interdiction va en tout cas donner à Gringo Locos une aura supplémentaire. Elle devient d'or et déjà une des oeuvres majeures de l'année.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: Gringos Locos le Jeu 19 Jan - 18:08

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Le point de vue de Laurent Gillain.


http://expressbd.fr/2012/01/18/lorg-gringos-locos-c-etait-du-caviar-et-on-nous-a-servi-du-poisson-pane/

4 Re: Gringos Locos le Lun 2 Avr - 22:00

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Voilà une nouvelle qui va ravir tous ceux qui n'ont encore pas lu cette histoire. Wink


http://www.actuabd.com/+Gringos-Locos-en-librairie-le-4+

5 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 11:22

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.graphivore.be/exposition-olivier-schwartz---gringos-locos-news-5053.html

6 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 12:16

Raymond

avatar
Admin
Le véritable suspense, maintenant, c'est de savoir si Yann et Schwartz raconteront la suite ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

7 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 12:27

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Maintenant que les relations avec les héritiers des dessinateurs concernés se sont améliorées, on peut être raisonnablement optimiste à ce sujet. Wink

8 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 16:42

JYB


vieux sage
vieux sage
A noter que j'avais repéré une erreur dans l'interview de Yann parue dans un récent Casemate, au sujet de cet album. Yann citait une anecdote impliquant JM Charlier et reprise dans la BD, or, JM Charlier, je connais un peu/beaucoup, même si les faits, secondaires, remontent à 1948. J'avais envoyé un mail à Casemate pour rectifier le tir ; mon texte a été publié dans le courrier des lecteurs (du numéro de janvier ou février) ; Yann, à qui Casemate a dû transmettre mon info, y a répondu lui-même, à la suite de mon texte, mais en détournant le sujet de la conversation par une pirouette.
J'en reste donc à l'idée que tout ne doit pas être parfaitement authentique dans le récit Gringos Locos, ce qui semble confirmé par les dénégations des enfants Jijé. Ce serait intéressant de voir ce qui est vrai et ce qui est faux dans cette BD. La question est : peut-on raconter une histoire présentée comme vraie mais qui ne soit finalement pas si vraie que ça, impliquant des gens réels et, en outre, assez connus (voire très connus si on s'en tient au seul milieu BD) ?

9 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 19:08

Jean-Luc

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Le véritable suspense, maintenant, c'est de savoir si Yann et Schwartz raconteront la suite ?

Ca ne semble pas être pour tout de suite puisque Yann et Schwartz travaillent sur un nouveau one-shot de Spirou.

http://www.spirou.com/forum/viewtopic.php?id=9

10 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 19:10

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit: Ce serait intéressant de voir ce qui est vrai et ce qui est faux dans cette BD. La question est : peut-on raconter une histoire présentée comme vraie mais qui ne soit finalement pas si vraie que ça, impliquant des gens réels et, en outre, assez connus (voire très connus si on s'en tient au seul milieu BD) ?

J'avais lu une interview de Yann qui disait à ce sujet que ce qui paraissait le plus plausible était souvent faux, et que par contre le plus invraisemblable était vrai .

11 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 19:21

JYB


vieux sage
vieux sage
Ethan a écrit:J'avais lu une interview de Yann qui disait à ce sujet que ce qui paraissait le plus plausible était souvent faux, et que par contre le plus invraisemblable était vrai .
Quelle conclusion pratique et utile tirer de cette forte sentence de Yann...?
Et comment Yann, scénariste de la BD, fait-il le tri entre ce qui est vraisemblable de ce qui ne l'est pas ? Cette phrase au flou artistique et apte à brouiller la vision des choses me paraît laisser la porte ouverte à tout et à n'importe quoi... Je comprends mieux la polémique qui s'en suit.

12 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 19:24

Raymond

avatar
Admin
JYB a écrit:A noter que j'avais repéré une erreur dans l'interview de Yann parue dans un récent Casemate, au sujet de cet album. Yann citait une anecdote impliquant JM Charlier et reprise dans la BD, or, JM Charlier, je connais un peu/beaucoup, même si les faits, secondaires, remontent à 1948. J'avais envoyé un mail à Casemate pour rectifier le tir ; mon texte a été publié dans le courrier des lecteurs (du numéro de janvier ou février) ; Yann, à qui Casemate a dû transmettre mon info, y a répondu lui-même, à la suite de mon texte, mais en détournant le sujet de la conversation par une pirouette.
J'en reste donc à l'idée que tout ne doit pas être parfaitement authentique dans le récit Gringos Locos, ce qui semble confirmé par les dénégations des enfants Jijé. Ce serait intéressant de voir ce qui est vrai et ce qui est faux dans cette BD. La question est : peut-on raconter une histoire présentée comme vraie mais qui ne soit finalement pas si vraie que ça, impliquant des gens réels et, en outre, assez connus (voire très connus si on s'en tient au seul milieu BD) ?

Il ne faut pas oublier que Gringos Locos est une BD d'humour. Les deux auteurs usent librement de la caricature, aussi bien sur le plan visuel que narratif. Le récit n'est pas un simple reportage et Yann recherche délibérément l'anecdote pittoresque, en mélangeant volontiers le réel et l'exagération. Ces traits excessifs doivent être admis, car c'est la liberté que l'on accorde toujours à l'humoriste.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

13 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 19:28

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Ethan a écrit:J'avais lu une interview de Yann qui disait à ce sujet que ce qui paraissait le plus plausible était souvent faux, et que par contre le plus invraisemblable était vrai .
Quelle conclusion pratique et utile tirer de cette forte sentence de Yann...?
Et comment Yann, scénariste de la BD, fait-il le tri entre ce qui est vraisemblable de ce qui ne l'est pas ? Cette phrase au flou artistique et apte à brouiller la vision des choses me paraît laisser la porte ouverte à tout et à n'importe quoi... Je comprends mieux la polémique qui s'en suit.

Il agit de la même manière pour ces autres histoires, ça reste avant tout une oeuvre de fiction.
Il n'a jamais dit que c'était une biographie dessinée. Wink

14 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 19:44

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Il ne faut pas oublier que Gringos Locos est une BD d'humour. (...) Ces traits excessifs doivent être admis, car c'est la liberté que l'on accorde toujours à l'humoriste.
Je réponds aussi à Ethan, qui est intervenu le temps que je rédige ce post.
Aux dépens des personnages (réels) mis en scène ? Lire, et relire, la réponse des enfants Gillain.
Pour moi - d'après ce que j'avais compris au départ - c'est une BD d'humour car elle était sensée raconter des choses amusantes réellement arrivées à des auteurs de BD en vadrouille en Amérique. Je n'ai plus du tout l'impression que c'est le cas à l'arrivée. J'aurais aimé rire (tu parles de "BD d'humour") en lisant les anecdotes VRAIES vécues par Morris, Franquin et Jijé. Or, il semble que c'est truqué, biaisé.
Du coup, je vais relire la longue interview de Yann dans Casemate pour savoir ce qu'il a voulu faire et pour voir si j'ai bien compris le message... Mais si ce n'est pas une biographie dessinée, ça va beaucoup moins me plaire. Et qu'est-ce que c'est, alors ?

15 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 20:20

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Du coup, je vais relire la longue interview de Yann dans Casemate pour savoir ce qu'il a voulu faire et pour voir si j'ai bien compris le message... Mais si ce n'est pas une biographie dessinée, ça va beaucoup moins me plaire. Et qu'est-ce que c'est, alors ?

Un bon divertissement, non ? deso...Un peu comme un Dumas (ou un Charlier pour la bd) qui mélangeait réalité et fiction, mais avec bcp plus de cynismes pour Yann.

16 Re: Gringos Locos le Ven 13 Avr - 20:46

JYB


vieux sage
vieux sage
Ethan a écrit: mais avec bcp plus de cynismes pour Yann.
Ah, on se rapproche d'un des problèmes...

17 Re: Gringos Locos le Mar 24 Avr - 13:56

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://expressbd.fr/2012/04/23/gringos-locos-sortie-le-4-mai/

18 Re: Gringos Locos le Mer 25 Avr - 11:51

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Dans le dernier numéro de "l'Immanquable", Frédéric Bosser a effectué une interview de Benoît Gillain qui exprime son point de vue et celui de sa famille au sujet de cet album contreversé.

19 Re: Gringos Locos le Mer 25 Avr - 13:27

JYB


vieux sage
vieux sage
Treblig a écrit:Dans le dernier numéro de "l'Immanquable", Frédéric Bosser a effectué une interview de Benoît Gillain qui exprime son point de vue et celui de sa famille au sujet de cet album contreversé.
A défaut qu'on aille acheter L'Immanquable rien que pour ça, peux-tu nous résumer ce point de vue ?

20 Re: Gringos Locos le Mer 25 Avr - 15:57

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Il reprend les mêmes griefs que ceux énoncés par son frère il y a quelque temps (voir un de mes messages précédents). Wink




Revoici ce lien http://expressbd.fr/2012/01/18/lorg-gringos-locos-c-etait-du-caviar-et-on-nous-a-servi-du-poisson-pane/

21 Re: Gringos Locos le Mer 25 Avr - 22:53

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour faire patienter ceux qui n'ont pas lu cette histoire en prépublication. Wink

http://www.danielmaghen.com/fr/schwartz-olivier-gringos-locos_s1133.htm

22 Re: Gringos Locos le Ven 4 Mai - 11:50

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Olivier Schwartz s'exprime sur cet album.


http://expressbd.fr/2012/05/03/olivier-schwartz-dessinateur-de-gringos-locos/

23 Re: Gringos Locos le Ven 4 Mai - 11:59

Raymond

avatar
Admin
En principe, l'album sort aujourd'hui ! Cool

Va t-on le trouver demain en librairie ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

24 Re: Gringos Locos le Ven 4 Mai - 15:20

JYB


vieux sage
vieux sage
Quand on dit qu'un album sort tel jour, c'est tel jour en librairie, pas le lendemain. Donc Gringos Locos doit être aujourd'hui en librairie (sauf report inattendu, vu les ennuis qu'a cet album depuis janvier). Et en tout cas, il est fort probable que les librairies l'aient reçu les jours précédents, et que certains libraires n'aient pas attendu le jour annoncé pour le mettre en vente avec un peu d'avance...

25 Re: Gringos Locos le Ven 4 Mai - 20:43

JYB


vieux sage
vieux sage
Je l'ai acheté.
Pas de commentaire sur l'affaire que l'on sait (voir la polémique par ailleurs).
Problème : le cahier inséré à l'intérieur (dans une des pages de gardes), qui donne le point de vue des familles Gillain et Franquin sur l'affaire, était collé au moyen de deux points de colle. En le décollant, je n'ai pas pu faire autrement qu'arracher un peu le papier et froisser le cahier... Evil or Very Mad
A noter qu'il y a aussi une sorte de "flyer" (en plus du dépliant) avertissant le lecteur de la polémique et disant que cet album doit être envisagé "comme une simple fiction".



Dernière édition par JYB le Sam 5 Mai - 5:48, édité 1 fois

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 7]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum