Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les labyrinthes de Marc-Antoine Mathieu

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

Raymond

avatar
Admin
La série s'appelle Julius Corentin Acquefaques et elle comporte 6 tomes. Ceux-ci sont listés dans la Bédéthèque :

http://www.bedetheque.com/serie-298-BD-Julius-Corentin-Acquefacques.html

Le meilleur tome de la série est probablement le dernier (le Décalage), mais les albums sont tous en fait excellents. Par ailleurs, les histoires sont indépendantes les unes des autres. Il n'est donc pas nécessaire de suivre un ordre chronologique pour les découvrir.   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour

Au final, j'ai lu L'Origine et Le Décalage.

La première surprise fut l’absence de couleur. Puis j'ai découvert un graphisme plutôt simple avec des jeux sur la perspective, sur les visages.

Les scenario sont brillants, surréalistes avec recours à la mise en abyme dans l'Origine et au mythe de l'Ouroboros dans Le Décalage.  L'auteur joue aussi sur l'objet livre : la case absente dans L'Origine, les 6 pages déchirées dans Le Décalage.
Au final, je reste désarçonnée. Non par l'intrigue qui reste parfaitement claire quelque soit les détours empruntés. Mais peut être par un manque d'empathie envers les personnages.

Je me sens à la fois toute petite devant autant d'intelligence et à la fois glacée par une certaine froideur. Peut être faut il lire et relire pour arriver à s’imprégner totalement du genre ?

Le vendeur de BD de Chez Boulinier (Paris) a expliqué que Julius Corentin Acquefacques s'inscrit dans un genre de BD : l'Oubapo. Il a aussi conseillé de lire les ouvrages d'Etienne Lécroat qui exploitent des thèmes surréalistes comme le palindrome ou les interactions entre les personnages, le lecteur et le scénariste.

Cordialement

Raymond

avatar
Admin
Merci pour ton appréciation sur les albums de Julius Corentin Acquefaques !   Very Happy 

Evidemment, si l'on n'est pas sensible à l'humour qu'ils contiennent, ces albums peuvent paraître "glacials". "MAM" (il me semble plus simple d'appeler ainsi l'auteur  Wink ) manipule ses personnages avec une joyeuse férocité, et il se délecte manifestement des situations absurdes qu'il arrive à créer.

Je ne suis pas sûr que MAM fasse partie de l'OUBAPO (= Ouvroir de Bande dessinée Potentielle), un petit cénacle d'auteurs regroupés autour de Lewis Trondheim, et qui représente pour la BD ce que l'OULIPO est pour la littérature. En fait, MAM est un auteur à part, qui n'imite personne et qui a commencé a dessiner des histoires absurdes bien avant la création de l'Oubapo.

Par rapport au palindrome, relevons au passage que le tome 4 (qui s'intitule le Début de la Fin) est lui aussi construit de cette manière. Il en découle bien sûr un album qui est plein de cet humour propre à l'auteur.  Wink

Sinon, j'ai peu lu les albums d'Etienne Lécroart, qui est pour sa part un membre actif de l'Oubapo. Il me semble que ses œuvres ne recherchent pas l'humour, et qu'elles trouvent plutôt une sorte de poésie qui serait spécifique à la BD.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonsoir

J'ai relu L'origine et ai l'impression que la fin n'est pas identique entre la version achetée sur Priceminister et celle lue chez le libraire Boulinier . De mémoire, dans celle de Boulinier, il y a une sorte d'explosion. Est-ce que les éditions ont évolué au fil du temps ?
Mais peut être aussi que je me trompe ?

Cordialement
Eléanore-clo

PS : Du coup, j'ai découvert que MA Mathieu ne met pas beaucoup (mais vraiment pas beaucoup ) de dames dans ses livres ! C'est encore pire qu'Hergé qui avait quand même dessiné de belles femmes comme l'épouse du cinéaste Clermont dans Les Sept Boules de Cristal.

Raymond

avatar
Admin
A ma connaissance, Marc Antoine Mathieu n'a pas changé le scénario (ni la conclusion) de son récit lors des rééditions successives de l'Origine. Il n'y a que le format du livre qui a légèrement changé (les rééditions sont un peu plus grandes que l'EO qui est au format "normal"l).

Ceci dit, je ne possède pour ma part qu'une réédition de ce titre. Il faudrait comparer avec l'édition originale pour en être sûr.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Vous avez "3 secondes" (et pas une de plus) pour regarder cette image !!!  Smile 


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Raymond

avatar
Admin
J'en salive d'avance ! bom


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Raymond

avatar
Admin
Je l'ai feuilleté ! C'est une BD totalement muette, donc probablement pas facile à comprendre. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel


Les propos de Marc-Antoine Mathieu ont certainement du "sens" quand il évoque son dernier album. Wink

http://expressbd.fr/2014/11/27/marc-antoine-mathieu-auteur-de/

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Thierry Groensteen nous parle du dernier album de Marc-Antoine Mathieu. study


http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?page=blog_neuviemeart#878

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
A paraître en septembre.


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"Le cimetière de labyrinthes".



Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Raymond

avatar
Admin
Je viens justement de terminer cet album de Marc-Antoine Mathieu  ... qui m'a laissé pensif !   Rolling Eyes



Comme d'habitude, chez "MAM", il y a au départ du livre une question de type intellectuel, qui a d'ailleurs une portée métaphysique : l'homme est-il libre de ses choix ? Nos actes et nos pensées sont-ils le résultat de notre action consciente ? Et la question corollaire est : tout ce que nous faisons n'est-il pas au contraire explicable par notre éducation, nos expériences et nos réactions instinctives face aux événements ?

Dans "Otto, l'homme réécrit", Marc-Antoine Mathieu imagine qu'un artiste célèbre découvre les archives de ses parents disparus, et constate en particulier que ceux-ci ont enregistré de façon très très complète (film, journal quotidien etc..) tous les actes et événements qui ont jalonné les premières années de son existence. L'artiste se plonge aussitôt avec fascination dans ces archives pléthoriques et redécouvre avec passion l'itinéraire de sa petite enfance.



Otto a la prémonition que ces archives vont lui permettre de comprendre qui il est, et comment il est devenu ce qu'il est. Il consacre dès lors tous son temps et toute son énergie à l'exploration de ces archives, mais il n'avance que très lentement. La compréhension de tout ce qui s'est passé et de tous les liens de causalité de son existence fait appel à un processus complexe ... qui se révèle sans fin.



Perdu dans cet "infiniment grand" de causalités multiples et d'enchaînements complexes, que va devenir l'individu qui cherche à se comprendre lui-même ? Ne va t-il pas disparaître, ou tout simplement s'éparpiller au milieu de cette multiplicité ?

Tel est le récit fascinant que nous propose cet album qui, malheureusement, se fonde davantage sur une intuition intellectuelle que sur des trouvailles graphiques. Le récit est en fait mené avec une très grande logique, et la conclusion du livre est astucieuse, mais il m'a manqué ce "jeu avec le 9ème art" (et la séquence d'images) qui fait le charme des meilleurs albums de "MAM". En fait, cette BD aurait pu n'être qu'un simple roman, même si les cases illustrent avec intelligence cette démonstration philosophique.

C'est un bel album, donc, et d'une très grande intelligence, mais il est un peu trop intellectuel à mon goût, et ne restera pas parmi mes préférés.

Je vous recommande tout de même de le lire. Cela reste une des meilleures BD de l'année.   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Une autre critique assez brève, mais positive d'ActuaBD :

http://www.actuabd.com/Otto-l-homme-reecrit-Par-Marc-Antoine-Mathieu-Delcourt


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum