Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-35%
Le deal à ne pas rater :
WD Elements Disque dur portable externe 5 To USB 3.0
99.99 € 152.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Cosey, l'éternel voyageur

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas  Message [Page 6 sur 7]

126Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Ven 3 Nov - 9:35

Invité


Invité
Gilles Ratier a aimé "Calypso"...


http://bdzoom.com/121227/bd-voyages/%c2%ab-calypso-%c2%bb-par-cosey/

127Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Dim 19 Nov - 11:31

Raymond

Raymond
Admin
Didier Pasamonik aussi !

http://www.actuabd.com/L-envoutante-Calypso-de-Cosey


_________________
Et toujours ... Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

128Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Lun 20 Nov - 7:56

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonjour

Le hasard a voulu que je relise Oncle Howard est de retour et Greyshore Island .Ces deux œuvres mettent en scène elles-aussi des personnes âgées, et des personnes âgées qui agissent ! Don et Howard ont une relation complexe, un mélange surprenant de jalousie, de haine et d'amour. Finalement, Calypso ne constitue-t-il pas un nouveau volet de cette exploration de la vieillesse ?

Bonne semaine
Eléanore

129Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Lun 20 Nov - 11:50

Raymond

Raymond
Admin
J'avais beaucoup aimé ce diptyque de Jonathan, qui est plein de tendresse et de romantisme. C'est probablement un des points culminants de la série (avec "Kate" bien sûr).

Alors, oui on peut admettre que Calypso revisite le même thème, mais l'approche de "Calypso" me semble bien plus "noire" (au sens moral, bien sûr   Wink ). On y devine en tout cas que Cosey se sent lui même devenu vieux.


_________________
Et toujours ... Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

130Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Ven 24 Nov - 23:27

Invité


Invité
Bernard Launois sur Auracan a émis à son tour une opinion favorable pour "Calypso".


http://www.auracan.com/albums/2810-calypso-par-cosey.html

131Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Mar 19 Déc - 16:44

Invité


Invité
Jonathan / "Neal et Sylvester" / Illustration pour la couverture du Journal Tintin n° 369 du 05/10/1982 (édition française).



Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Cosey-10


Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 N36910

132Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Sam 3 Fév - 10:30

Invité


Invité
Capture de quelques images extraites du carnet de croquis de Cosey (Angoulême 2018).


Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 P1410911

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 P1410912

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 P1410913

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 P1410914

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 P1410915

133Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Sam 3 Fév - 11:35

Raymond

Raymond
Admin
il faut surtout signaler deux excellentes interviews de Cosey, qui sont parues ce mois dernier !

La première est parue dans le N°2 des nouveaux Cahiers de la BD. Cosey y parle de sa carrière, de ses influences et presque de son bilan.

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Cahier13

La deuxième est sortie dans Casemate au mois de janvier. Le dessinateur y est surtout interrogé sur la BD actuelle, et se prononce sur quelques événements ainsi que certains albums de l'année 2017. Ses réponses sont pleines de pertinence et montrent aussi une excellente connaissance de a BD actuelle.

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Casema10

Je vous recommande donc de les lire !  pouce


_________________
Et toujours ... Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

134Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Mar 20 Fév - 13:21

Raymond

Raymond
Admin
Un essai d'analyse de planche, écrit par Philippe Tombelaine, sur BDZoom à cette page :

http://bdzoom.com/126453/patrimoine/«-jonathan-t7-kate-»-par-cosey-analyse-de-planche/


_________________
Et toujours ... Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

135Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Dim 4 Mar - 20:05

Invité


Invité
"Le bouddha d'Azur".


Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Cosey-11

136Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Lun 7 Mai - 19:11

Invité


Invité
Jonathan / "Kate" / Planche 11 / 1980.


Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Jonath10



Dernière édition par Treblig le Mar 8 Mai - 9:26, édité 1 fois

137Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Lun 7 Mai - 21:09

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonsoir
Kate plutôt ?
Bien cordialement
Eléanore

138Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Mar 8 Mai - 9:26

Invité


Invité
N'ayant pas l'album en ma possession, je n'ai pas pu vérifier la réalité du titre de cette planche trouvée sur le net et nommée ainsi. deso

Donc, je l'ai rectifié dans mon post.

139Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Mar 25 Juin - 17:43

Godot

Godot
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Cosey a été interviewé en juin 2016 pour un magazine promotionnel du Chablais (Suisse / région à cheval entre les cantons de Vaud et du Valais). Étant donné qu'il est domicilié dans la région du Chablais vaudois.

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Cosey-12

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Cosey-11

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Cosey-10

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Cosey-13

140Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Mar 25 Juin - 17:57

Raymond

Raymond
Admin
Si je ne me trompe, son prochain album sera une deuxième histoire de Mickey ?


_________________
Et toujours ... Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

141Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Jeu 11 Juil - 20:45

Godot

Godot
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Il s’agira d’un album entièrement consacré à Minnie

142Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Ven 12 Juil - 9:38

Raymond

Raymond
Admin
Toujours les dames ! Sacré Cosey … Very Happy


_________________
Et toujours ... Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

143Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Ven 3 Jan - 16:44

Godot

Godot
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Dans le sujet : Vos 15 albums indispensables, Eléanore intervenait au sujet de L'espace bleu entre les nuages qui fait partie de mes 15 albums. Je trouve plus pertinent d'en parler ici. Je donne le lien : Vos 15 albums indispensable

Et pour faciliter le tout, je recopie l'intervention d'Eléanore.

eleanore-clo a écrit:Bonsoir Godot

Je vous remercie d'avoir retenu L'espace bleu entre les nuages. Concernant Cosey et son œuvre phare, mon cœur balance toujours entre A la recherche de Peter Pan et L'espace bleu entre les nuages.  Smile  

J'adore l’impressionnisme et la montagne. Et L'espace bleu entre les nuages fait cette liaison inouïe, fabuleuse et tellement évidente. En effet, lorsque je randonnais dans l’Himalaya, j'ai pu constater de visu que le bleu de Monet se retrouve dans le reflet des lacs de montagne, le cobalt de Van Gogh dans les ciels d'au-delà de 5000 mètres d'altitude.
Et puis, j'adore tous les personnages de ce 5ème opus de Jonathan. Drolma et Shangarila sont la même femme, chacune à un moment de la vie, une innocente et une déjà désenchantée, mais toutes les deux portées par un espoir fou, immense, tellement humain. Que dire enfin du colonel Westmacott, si délicieusement excentrique, dont la figure paternelle ne correspond étrangement à aucune paternité ? Et sans être morbide, la fin du vieil homme est si douce, si belle, qu'elle n'est plus une fin mais un départ confiant vers un au-delà, par-delà les nuages justement. J'y retrouve la trace de Gabriel Fauré et son Requiem, étrangement non mentionné dans les titres donnés par Cosey, à écouter tout en lisant la BD. Du coup, pour les amatrices et amateurs de musique classique, je vous recommande d'écouter ce passage, le Pie Jesu.

.

[...]

Eléanore

Hello Eléanore,

Après lecture, je trouve votre analyse incroyable. Je n'avais pas pensé à votre idée concernant "Drolma et Shangarila" que je trouve très subtile.


eleanore-clo a écrit:

L'espace bleu entre les nuages est un chef d’œuvre que je lis et relis. Et je suis très heureuse d'avoir pu partager ma passion pour ce livre. Et vous, pourquoi l'avez-vous choisi ? Peut être que d'autres membres du forum l'apprécie aussi ?  Very Happy


J'ai été fasciné par l'idée de montrer ce Colonel Westmacott dans une maison de maître au milieu de nulle part. C'est incongru et cela suscite de la curiosité. Dès la première lecture j'ai ressenti en lui, la nostalgie de la grandeur de l'Angleterre et de ses multiples colonies. Une nostalgie renforcée lorsque l'on apprend que cette bâtisse était prévue pour être construite dans la région de Monte-Carlo.

L'autre point qui m'a particulièrement touché dans cette aventure, est qu'il a apporté d'Angleterre tous ces objets qui sont des souvenirs de sa vie. (Pour une histoire d'amour avec une chanteuse de taverne, il est parti) Il vit seul avec cela depuis depuis 20 ans. Lorsqu'il montre ce qu'il a de plus cher au monde, ce sont des peintures des maîtres impressionnistes, dont celle qu'il admire le plus : "L'espace bleu entre les nuages" de Claude Monet.

Tout le symbole est qu'il sent qu'il va mourir, alors il part avec Jonathan, sur une luge, en laissant tout derrière lui... Il n'iront pas loin et avant de décéder, couché dans la neige, le Colonel regardera le ciel et il verra "L'espace bleu entre les nuages"...

Cela m'a touché, au même titre que Kate. Kate cherche "Le château de l'oiseau blanc". Mais j'ai dû choisir entre les deux.

eleanore-clo a écrit:Concernant Cosey et son œuvre phare, mon cœur balance toujours entre A la recherche de Peter Pan et L'espace bleu entre les nuages.  Smile  

[...]

Eléanore

Personnellement, choisir son œuvre phare relève de l'impossible. Il en a tellement fait, en plus de ces deux-là : "A la recherche de Peter Pan", "Le voyage en Italie", "Orchidea",...

144Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Sam 11 Juil - 9:42

Raymond

Raymond
Admin
Une exposition/vente de planches de Cosey est prévue cet automne à la Galerie Barbier à Paris. Les affaires reprennent !

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Expo-b12

L'expo montrera surtout des planches de ses one-shot pour Dupuis. Il n'y aura pas tellement de "Jonathan".

https://www.actuabd.com/+Rentree-Cosey-a-la-galerie-Barbier+


_________________
Et toujours ... Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

145Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Lun 21 Sep - 11:46

Raymond

Raymond
Admin
Un tirage de luxe en noir et blanc regroupant quatre "one-shot" de Cosey a été édité par la galerie Barbier-Mathon pour célébrer son exposition. Ce livre au tirage limité (350 exemplaires) reprend "Le Voyage en Italie", "Orchidea", "Saïgon-Hanoï" et "Joyeux Noël, May !"

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Meme-p10

ActuaBD commente l'exposition qui vient de s'ouvrir et met en ligne une petite interview :

https://www.actuabd.com/Cosey-toute-l-elegance-d-un-moderne


_________________
Et toujours ... Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

146Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Dim 18 Oct - 11:35

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonjour

L'exposition organisée par la galerie Barbier m'a beaucoup plu et, les planches d'Orchidea étant à l'honneur, je me suis décidée à découvrir cet album.

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Couv_1572

Une découverte tardive pour une grande amatrice de l'auteur mais je confie avoir beaucoup de mal avec le style épuré de la deuxième période de Cosey et apparu concomitamment avec le Voyage en Italie.
Et bien, j'y ai pris beaucoup de plaisir. Certes ce n'est pas une BD célèbre ni clairement une des œuvres phares de son auteur. Mais... mais...

L'intrigue tourne autour du quatre-vingtième anniversaire d'Ellsworth, un vieil homme quelque peu excentrique, et passionné par l'astronomie. Ses trois enfants que la vie a séparés se retrouvent pour fêter cet évènement à la maison de retraite où leur père s'est retiré. Ils y découvrent que leur père a pris la fuite, en descendant la façade du bâtiment à l'aide de draps noués  Laughing . Nous suivons donc Ruby, Virgil et Seymour dans la recherche de leur géniteur. Page après page, chacun va révéler la vraie nature de sa vie et de sa personnalité derrière le masque affiché lors de leur retrouvaille...

Comme tout Cosey, le voyage est le reflet d'une quête intérieur. Et après Jonathan et Melvin, ces trois jeunes adultes vont retrouver, tant sur les routes américaines qu'auprès de leur père, un nouveau sens à une vie que la routine et les désillusions avaient rendue mornes. C'est une BD complexe qui ne se révèle pas à la première lecture, remplie de sagesse et qui nous interpelle sur la vie et ce que nous en attendons. Et bien évident, le plus sage de tous ne sera pas les trois enfants mais ce vieil homme, malicieux et plein de projets.

Le dessin est inégal mais respire suffisamment la première période pour que j'y ai pris du plaisir. Ce ne sont pas des paysages montagnards mais plutôt une succession de cartes postales de l'Ouest américain. Les déserts du Nouveau Mexique et les cactus Saguaro nous accompagnent dans ce road-movie qui se termine par un hommage à Badgad Café (https://fr.wikipedia.org/wiki/Bagdad_Caf%C3%A9), car la maison d'Ellsworth ressemble beaucoup à celle de Brenda.

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 PlancheA_1572  
Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 9782800133164_pg
Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 066_COSEY_ORCHIDEA_PL57

Une belle BD, peut être moins accessible que les Jonathan phares ou qu'A la recherche de Peter Pan ou encore que Le Voyage en Italie. Mais, elle mérite détour. N'hésitez donc pas. Louez une voiture chez Alamo voire une Harley Davidson et faites le voyage en Amérique Smile . Le désert est le miroir de notre âme comme l'a si bien vécu Charles de Foucault :"Il faut passer par le désert et y séjourner pour recevoir la grâce de Dieu".

Eléanore

147Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Ven 6 Nov - 16:34

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonjour

Un clin d’œil de Cosey à son maître, Derib. Manifestement, Cosey aime les enfants et de plus on rit beaucoup Very Happy
Je pense que chaque prénom de bambin correspond à un héros de BD. Aussi, je propose un petit jeu aux membres du forum : trouver l'oeuvre discrètement citée.... Allez, je me lance, par le plus facile bien évidemment  Laughing
Mike fait clairement référence à Blueberry

Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Buddy12

Eléanore

148Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Lun 9 Nov - 17:17

dakota68


alixophile
alixophile
Je prend un deuxième facile , lucky luke ou plutôt les daltons

149Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Lun 9 Nov - 18:06

Godot

Godot
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Je pense à Jerry Spring de Jijé

150Cosey, l'éternel voyageur - Page 6 Empty Re: Cosey, l'éternel voyageur le Sam 14 Nov - 16:33

Godot

Godot
bédéphile pointu
bédéphile pointu
eleanore-clo a écrit:Bonjour

Un clin d’œil de Cosey à son maître, Derib. Manifestement, Cosey aime les enfants et de plus on rit beaucoup Very Happy
Je pense que chaque prénom de bambin correspond à un héros de BD. Aussi, je propose un petit jeu aux membres du forum : trouver l'oeuvre discrètement citée.... Allez, je me lance, par le plus facile bien évidemment  Laughing
Mike fait clairement référence à Blueberry


Eléanore

Si je prends la liste :

Kathleen ! Jeremy! Clifford! Dean! Lola! John! Betty! Molly! Daisy! Dorothy! Alice! William! Linda! Averell! Jerry! Mike! Winston! Bill! Brenda! Gladys!

Nous avons trouvé :

Kathleen (La fille de Buddy & Chinook)! Jeremy (Le fils de Buddy & Chinook)! Clifford! Dean! Lola! John! Betty! Molly! Daisy! Dorothy! Alice! William (Dalton) ! Linda! Averell (Dalton) !  Jerry (Spring)! Mike (Blueberry)! Winston! Bill! Brenda! Gladys!

Il y a peut être :  Daisy Duck!

Mais, je ne vois pas pour les autres... Quelqu'un aurait des idées?

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 6 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum