Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Joe KUBERT

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

76 Re: Joe KUBERT le Mar 10 Fév - 16:57

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Deux bandes séquentielles datant de 1967.




77 Re: Joe KUBERT le Mar 10 Fév - 18:59

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Je me souviens de la parution d'un album, demeuré sans suite, dans les années 80, chez Gilou, avec une traduction plutôt approximative (par exemple, du singe servi dans l'assiette en guise de viande était devenu du "marsupilami" (SIC)).
Cette bande n'était ni plus ni moins qu'un manuel illustré de propagande anti-viet. Ouvertement pro-guerre et pro-impérialiste US, Tales of the Green Berets assumait les pires exactions commises par les forces spéciales militaires (Green Berets) et les services secrets. Aujourd'hui, publier une telle BD reviendrait à avouer ses crimes de guerre et les sales magouilles qui accompagnent des opérations douteuses.

On est loin de ce que Kubert a fait de mieux. Apparemment, il n'était pas spécialement fier de Sergent Rock ni de Tales of the Green Berets. Kubert aurait travaillé sur ces comics pour gagner son steak, tout en se perfectionnant.

78 Re: Joe KUBERT le Sam 2 Jan - 12:54

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

79 Re: Joe KUBERT le Mar 12 Jan - 11:03

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

80 Re: Joe KUBERT le Mer 17 Fév - 21:25

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Sa vision du Ranger Tex en dédicace.


81 Re: Joe KUBERT le Mar 29 Mar - 15:08

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

82 Re: Joe KUBERT le Mer 30 Mar - 14:40

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel


83 Re: Joe KUBERT le Dim 15 Mai - 20:17

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"Our Army at War".


84 Re: Joe KUBERT le Sam 28 Mai - 8:58

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

85 Re: Joe KUBERT le Mar 28 Juin - 10:15

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"Our Army at War".


86 Re: Joe KUBERT le Lun 30 Oct - 22:33

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Grâce aux Editions Delirium, on va enfin pouvoir lire en français les aventures du Tarzan de Kubert. Cool





Sortie annoncée pour le 23 novembre.


Le magazine gratuit ZOO nous en parle dans son dernier numéro.


87 Re: Joe KUBERT le Sam 2 Déc - 9:32

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
C'est à présent BDZoom qui nous nous dit le plus grand bien de ce Tarzan, dont j'avais relayé la sortie à venir dans mon message précédent.


http://bdzoom.com/122849/comic-books/%c2%ab-tarzan-integrale-joe-kubert%c2%a0%c2%bb-t1-par-joe-kubert/

88 Re: Joe KUBERT le Ven 23 Fév - 20:14

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
SGT ROCK / "The Prophecy" / 4 planches (les deux dernières sont séquentielles) / 2006.








89 Re: Joe KUBERT le Mar 27 Fév - 10:11

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
SGT ROCK / "The Prophecy" / Planche originale / 2006.


90 Re: Joe KUBERT le Mar 6 Mar - 9:31

2J

avatar
grand maître
grand maître
Ma modeste contribution à la connaissance de l'oeuvre immense de BIG JOE .

En France il a surtout été édité dans des petits formats de maniére trés disparate puisqu'il a abordé bien des genres (guerre ; tarzan; préhistoire ; super héros ...)
Il n'y a pas , à ma connaissance , de recensement complet .

Comicbd a fait une liste détaillée pour les éditeurs qu'ils analysent ; il y en a déjà 8 pages :
http://www.comicbd.fr/AuEp-Kubert-Joe.html#K7

53 couvertures couleurs :
http://www.comicbd.fr/Ac-Kubert-Joe.html#K-11

Les 15 Sgt Rock :
https://www.bd-pf.fr/Serie-4015-sgt-rock.html
10/12 TOR :
https://www.bd-pf.fr/Serie-4619-tor.html
Le N°3 de "Au galop" chez Rouff :
https://www.bd-pf.fr/Album-89863-au-galop-2eme-serie-n-3-buffalo-bill-la-caravane-des-pieds-tendres.html
Chez Marvel :
https://www.bd-pf.fr/Album-89111-best-of-marvel-2eme-serie-n-36-punisher-riviere-de-sang.html
Chez Semic : Batman et Catwoman :
https://www.bd-pf.fr/Album-82538-just-imagine-n-3-batman.html
https://www.bd-pf.fr/Album-82539-just-imagine-n-4-catwoman.html

Je vous laisse vous débrouiller pour les TARZAN à la SAGE (géant ; super ; H.S. )

Bonne chasse pour ceux qui cherchent TOUT !

91 Re: Joe KUBERT le Jeu 8 Mar - 17:53

2J

avatar
grand maître
grand maître

92 Re: Joe KUBERT le Jeu 15 Mar - 23:29

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Couverture originale / 1970.


93 Re: Joe KUBERT le Ven 16 Mar - 8:08

2J

avatar
grand maître
grand maître
énorme ! affraid

94 Re: Joe KUBERT le Dim 1 Avr - 19:37

2J

avatar
grand maître
grand maître
Un bel album que j'avais zappé (et qui se trouve à pas cher sur Priceminister):
https://www.bedetheque.com/BD-Collection-Super-Heros-Comics-USA-Tome-1-Superman-Co-12775.html
I love you

95 Re: Joe KUBERT le Dim 1 Avr - 20:38

Raymond

avatar
Admin
Un grand classique de Joe Kubert (aussi publié auparavant dans les petits formats).   Wink



_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

96 Re: Joe KUBERT le Lun 2 Avr - 2:43

2J

avatar
grand maître
grand maître
Une de ses dernières œuvres pas facile à trouver .
(peut figurer dans les bd historiques dans un sujet : guerre du Viet-nam à créer.):
DONG XOAI Vietnam 1965
Joe Kubert (Dessinateur) Paru en avril 2011 Bande dessinée (cartonné)  2 coups de cœur des Libraires.

https://www.bdgest.com/chronique-4653-BD-Dong-Xoai-Vietnam-1965.html?_ga=2.114009671.1763706881.1522629658-1728266321.1522629658

Résumé :
Un pur chef d'oeuvre, par une légende vivante de la bande dessinée. Vietnam. 1965. Village de Dong Xoai. Une unité des forces spéciales américaines, en simple mission d'assistance et d'observation, tombe dans un piège mortel tendu par des combattants Viet Cong. Leur unique espoir de survie réside dans leur capacité à combattre dos à dos cet ennemi déterminé. Un roman graphique exceptionnel. Un regard poignant sur les horreurs de la guerre et sur le coût humain de la liberté. En complément, un passionnant dossier présentant notes, photos et documents exclusifs, réunis par les véritables membres du détachement A-342, du cinquième groupe des forces spéciales. Un incroyable récit de guerre, de bravoure et d'amitié. Une histoire vraie, basée sur les notes et souvenirs de soldats américains.

97 Re: Joe KUBERT le Lun 2 Avr - 8:35

2J

avatar
grand maître
grand maître
Ceci mériterait sans doute une édition française .

https://www.bedetheque.com/BD-Jew-gangster-94395.html

(Un probléme avec le mot "jew" dans le titre ?)

98 Re: Joe KUBERT le Lun 2 Avr - 10:33

Raymond

avatar
Admin
Je me souviens d'avoir brièvement vu passer ce livre ! Mais on ne peut pas tout acheter.



Par contre, le chef d'œuvre de Kubert, c'est à mon avis "Fax de Sarajevo", qui raconte la Guerre de Bosnie d'une manière presque  autobiographique.



Sergent Rock est très bien aussi. Il y a eu un album géant en français il y a quelques années, qui met bien en valeur le dessin de Kubert.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

99 Re: Joe KUBERT le Lun 2 Avr - 11:18

sylvain-

avatar
grand maître
grand maître
j'adorais Sergent Rock... le trait, le graphisme de JOE KUBERT me fascine, quel talent.

100 Re: Joe KUBERT le Lun 2 Avr - 15:55

2J

avatar
grand maître
grand maître
Les P.F sont trouvables à pas trop chers :
http://www.bd-pf.fr/Serie-4015-sgt-rock.html
http://www.bd-pf.fr/Serie-4016-sgt-rock-album.html
Tout sur le Sergent Franklin J. Rock ci après :

De Wikipedia, l’encyclopédie libre (avec traduction automatique Google ... beurk !)

Sgt. Rock

Sgt. Rock de Notre armée At War #196, artiste Joe Kubert (août 1968)
Informations sur cette publication
Editeur
DC Comics
Première apparition
Notre armée en guerre #83
(Juin 1959)
Créé par
Robert Kanigher (écrivain)
Joe Kubert (artiste)
Nom et prénom
Rock John Franklin

Affiliations de l’équipe
United States Army
Easy Company
Commando suicide
Capacités
Formation de tireur d’élite et combattant militaire américain
Le sergent Franklin « Frank » John Rock est un personnage de fiction apparaissant dans les livres de bandes dessinées américains publié par DC Comics. Sgt. Rock tout d’abord paru dans Notre armée en guerre #83 (juin 1959) et a été créé par Robert Kanigher et Joe Kubert. Le personnage est un vétéran de la seconde guerre mondiale qui a servi d’infanterie sous-officier.

Contenu [cacher]
1
Histoire de publication
2
Biographie du personnage fictif
3
Pouvoirs et capacités
3.1
Matériel
4
Destins de Sgt. Rock
5
D’autres versions
5.1
Point d’éclair
5.2
Personnage de Comics Britannique
6
Dans d’autres médias
6.1
Télévision
6.2
Film
6.3
Jeux vidéo
7
Marchandises et objets de collection
8
Références culturelles
9
Réception
10
Éditions collectées
11
Voir aussi
12
Références
13
Liens externes

Histoire de publication [edit]
Prototype[1 du Sgt. Rock] est apparue dans G.I. Combat #68 (janvier 1959). Son grade n’est pas donné dans cette histoire ; au lieu de cela, il est simplement appelé « The Rock ». La roche retourné comme sergent dans Notre armée en guerre #81 (avril 1959)[2] nommé « Le sergent Rocky » avec son unité, La Easy Company (l’armée américaine précise régiment d’infanterie à laquelle appartenait Easy a jamais été identifiée au cours de l’histoire du personnage). Dans cette dernière apparition de prototype avec la Easy Company (par opposition au fantassin anonyme avec un surnom, comme il a été décrit précédemment), l’histoire a été écrit par Bob Haney, mais le créateur du personnage, Robert Kanigher a été l’éditeur. Il irait à créer la plus grande partie des histoires avec Joe Kubert comme l’artiste. Dans le numéro #82 (mai 1959), il est appelé « Le sergent Rock » (nom seulement) et par la question #83 (juin 1959), il fait sa première apparition complet sergent Rock.
Sgt. Rock régulièrement gagné en popularité, jusqu'à ce que, en 1977, le nom de la bande dessinée a été changé à Sgt. Rock. La bande dessinée a couru jusqu’au Sergent Rock #422 (juillet 1988). En plus de la bande dessinée semi-réguliers, plusieurs «digère» ont été vendues, sous la bannière de DC spécial Blue Ribbon Digest , réimpression des histoires de Notre armée en guerre ou Le sergent Rock. Certains ont été sous-titré OAAW ou Sergent Rock, certains comme Du Sgt Rock prix bataille Tales. (Le titre de Contes bataille prix servait aussi sur les précédentes promotions annuelles page 80). Le format condensé a été 413/16« × 65/8», couverture souple, avec 98 pages couleurs et aucune publicité.
Un problème 21 exécuter de tirés à part puis de 1988 à 1991, et deux Sgt Rock Specials avec du nouveau contenu a vu la publication en 1992 et 1994. Une histoire sur le thème de Noël paru dans DCU vacances Bash II en 1997, à nouveau avec des nouveautés.
Selon John Wells, l' Fanzing 36 (juillet 2001), un ventilateur en ligne magazine :
Arbre de famille complexe du Sgt Rock vient par le créateur Robert Kanigher, qui a ajouté des branches nouvelles (et souvent contradictoires) tout au long de la course de 29 an original du personnage. Père du Rock a été diversement décrit comme étant mort dans un éboulement de la mine (OAAW # 231), première guerre mondiale (# 275 et 419) ou dans une usine d’acier de Pittsburgh (# 347). Robin Snyder (dans une lettre attribuée par erreur à # 353 à Mike Tiefenbacher) a suggéré que les décès s’est produit au beau-père du Rock et son existence a été confirmée dans # 400. Actuel des choses, il était père John Rock qui sont morts au combat et son beau-père John Anderson qui ont péri dans un éboulement. La troisième mort, tel qu’il est le plus haut, s’est probablement produite à une figure paternelle qui Frank Rock a travaillé avec à l’aciérie.
Dans au moins un sergent Rock dessinée publiée à la fin des années 1960, il a été révélé que le sergent Rock avait un frère qui était un officier d’infanterie au sein du Corps des marines américains, combattant dans la Guerre du Pacifique. Dans cet épisode, Sgt. Rock dit à ses compagnons d’armes sur un incident bizarre de combat que son frère avait participé sur une île du Pacifique, montré dans la bande dessinée dans un style « flashback ».
Un soldat Viet Nam sous le nom de Adam Rock apparaît dans Swamp Thing #16 (mai 1975), même s’il n’est jamais expressément indiqué si il est censé être un parent de Frank Rock.
DC Comics publié Sgt Rock : The Lost Battalion, écrite et dessinée par William Tucci, à partir de novembre 2008. L’histoire place Rock et Easy Company avec le 1er Bataillon, 141e infanterie, qui était entouré d’allemand forces dans les Montagnes des Vosges , le 24 octobre 1944 et finalement sauvé par l’Asian-American 442e Regimental Combat Team . [3] [4]
The Lost Battalion ravive aussi les autres personnages DC II-ère guerre mondiale, tels que The Haunted Tanket « Ace Navajo » Nuage de Johnny, et l’histoire elle-même est principalement racontée par combat journaliste William J. Kilroy et en allemand Général Friedrich Wiese.
Personnage de fiction biographie [edit]
Pendant la seconde guerre mondiale, le sergent Rock a combattu dans la branche d’infanterie de l’armée américaine dans le Théâtre européen et finalement passé à l’autorité au sein de son unité, La Easy Company. L’unité était une collection d’individus disparates qui ont réussi à participer à toute action majeure dans la guerre européenne. Dogtag nombre Rock était 409966, qui avait été, il a été allégué, numéro de série de le Robert Kanigher militaire.
Robert Kanigher disait-il dans les colonnes de lettres dans les années 1970 et 1980 qui Rock appartenait probablement à « The Big Red One » (Première Division d’infanterie US) compte tenu de son apparition sur les champs de bataille en Afrique du Nord, en Italie et Europe du Nord-Ouest. Trame de fond du Rock a été étoffé dans différentes bandes dessinées au cours des années ; généralement, il est considéré être venu de Pittsburgh, en Pennsylvanie, où il a travaillé dans une aciérie. L’enrôlement après l’attaque sur Pearl Harbor, il est allé à l’Afrique du Nord comme simple soldat mais promotion est venu rapidement que ses supérieurs ont été tués, au chef d’équipe adjoint, chef de peloton, puis sergent de peloton. Au cours de la série principale, son unité est toujours donnée comme «Easy Company», mais aucun régiment ou la division se nomme ni insigne d’unité jamais montré. Roche s’est avéré ont deux frères et sœurs (Sgt. Rock #421) Larry, une Marine de combat dans le Pacifique et Amy, une nonne. Dans la mini-série de six numéros 2009 "Sgt Rock : le bataillon perdu" unité du Rock est encore appelée « Easy Company » mais est du 141e Régiment d’infanterie. Toutefois, dans les dernières pages du dernier numéro, la narration affirme que, suivant la fin de l’histoire, « Comme d’habitude, « Joes Combat-Happy » du Sgt Rock déménagé à remplir les rangs d’une autre compagnie Easy gauche fracturé par la guerre », en les déplaçant vers la 15 régiment d’infanterie Régiment, 3e Division, au titre de 2e Lieutenant Audie Murphy. [5] est un célèbre slogan de Rock : « Nothin est facile dans la Easy Company ».
Rock porte également habituellement les chevrons et les rockers d’un sergent-chef sur son uniforme et également appliquée, oversize, à l’avant de son casque.
Il est probable de position officielle du Rock dans la Easy Company a été de hauts sergent de peloton bien que dialogue et scripts sont généralement vagues sur ses réelles responsabilités et devoirs. Habituellement, il mène des patrouilles et semble avoir des pouvoirs de commandement sur les hommes de la compagnie. Plusieurs personnages de l’agent est également apparaissent dans la bande dessinée, comme commandants de peloton et de compagnie, qui ont été jugées par Rock supérieurs. Facile a commandant était généralement dénommé « le patron » par le Rock. Rock à son tour a été dénommé par d’autres le « topkick », ou senior sous-officier dans la société. La plupart des compagnies d’infanterie n’a pas eu de maître sergents; significativement, Rock n’a pas le diamant de Premier Sergent sur son insigne de grade.
Pouvoirs et capacités [edit]
Rock est un crack shot, capable d’abattre plusieurs avions de chasse allemands avec une mitraillette unique et capable de jeter des grenades à main avec une précision étonnante.
Rock est un combattant de combat étroit très efficace, surtout montré à l’aide d’un style de streetfighting mélangé à la boxe.
Rocher semble avoir à proximité de l’endurance surhumaine et force, survivre à grand nombre de blessures par balles, des fragments de grenades à main, exposition au gel de l’eau et autres dangers. Pouvoirs du rock semblent être plus réalistes dans les histoires de Bob Kanigher que de Joe Kubert.
« Combat antenne » du rock est ce qu’il appelle une sorte de sixième sens pour l’avertir de l’attaque imminente de l’ennemi. Cela lui permet généralement au moins un certain temps d’avertir Easy Co., même si elle permet rarement d’obtenir tout à fait hors de danger.
Roche a également un cœur. La seule chose qui (ou presque) lui avait briser est quand les Nazis gratté tout en bas du baril et envoyaient des adolescents contre le rocher et ses hommes.
Matériel [edit]
Le classic Rock était habituellement vêtu en treillis vert olive, avec un calibre.45 mitraillette Thompson (bien que parfois il est représenté à l’aide d’un M50 Reising plutôt) et calibre.45 Colt M1911A1 pistolet semi-automatique comme son armement. Curieusement, l’oeuvre classique représente presque toujours Rock avec une cartouchière Garand M-1 qui serait inutile pour lui, ainsi que deux ceintures de munitions de calibre.50, roche estime porte-bonheur. Artistes John Severin et Russ Heath parfois tentent un portrait plus réaliste de l’équipement du Rock, mais les munitions de calibre.50 est resté une marque personnelle.
Rock est toujours représenté avec un certain nombre de grenades à main fixée sur son équipement.
Destins de Sgt. Rock [edit]
Le sort ultime du sergent Frank Rock est compliqué. Il y avait au départ deux versions du personnage, un résidant sur La terre-un et autre l'résidant sur la Terre. Selon certains récits, il a été tué le dernier jour de la guerre par la dernière balle ennemie. Cependant, DC publie également un certain nombre d’histoires intégrant un Rock après la guerre dans l’histoire moderne de super-héros, y compris les apparitions aux côtés de Batman, Superman et le Suicide Squad.
Dans les histoires racontées après la disparition de sa propre bande dessinée, personnage de Rock a été relancé, a expliqué à avoir survécu à la guerre et a continué à effectuer des missions secrètes pour le gouvernement des États-Unis. Il a lutté contre son ennemi vieux, le Major de feret se rendit à l’aventure à Dinosaur Island avec son vieux deuxième en commande, Bulldozer. Selon John Wells :
Kanigher a créé la survie d’après-guerre de Frank dans OAAW #168, dans lequel il avait Rock visiter la tombe du soldat inconnu, et Bob Haney ramassé sur ce fait dans The Brave et le Téméraire. Dans le numéro #84, il avait eu Rock et Easy croiser avec Bruce (Batman) Wayne pendant la guerre (dans un épisode bien évidemment réglé sur terre) et a enchaîné avec une suite aujourd'hui en Brave et le Téméraire #96. Dans celui-là, Bruce est arrivé à l’ambassade des Etats-Unis en Amérique du Sud et fut présenté à « notre attaché militaire et chef de la sécurité d’ambassade... Sergent Rock, U.S. Army ». Deux épisodes actuels suivants trouvent suivi d’un chiffre satanique qu’il croyait que le Rock était Adolf Hitler (B & B #108) et un Easy Company « fantômes » qu’il avait reçu l’ordre d’exécuter à la bataille des Ardennes (B & B #117). Dans l’étrange Brave et le Téméraire #124, Bob Haney et Jim Aparo effectivement guest star comme Rock et Batman traînait une organisation terroriste appelée le 1000.
Suite à cela, il est apparu comme un général et un chef d’état-major pour l’administration de Lex Luthor. Cependant, Frank Rock a participé avec une incarnation de la Suicide Squad. À la fin du titre, il décolle d’un masque et s’éloigne de l’équipe, tandis que sa compagne « Bulldozer », censé pour être l’original, se lève de son fauteuil roulant, commentaires sur comment il était bon de sentir jeune à nouveau et aussi repart. S’il s’agissait de la real Frank Rock déguisé ou un imposteur est inconnue ; la série se conclut avec la ligne « Rock de Frank est mort en 1945 ». L’utilisation du caractère Rock dans les histoires de l’après-guerre avait un effet majeur sur la trame de fond du Rock, selon Wells :
Tous les filtres de super-héros étaient plus que Kanigher pourrait prendre. Dans les colonnes de la lettre de 1978 Le sergent Rock #316 et 323 et années 1980 Sgt Rock #347 et 348, il a annoncé que son héros n’avait pas vécu après 1945, émoussant la plupart des épisodes de Brave et le Téméraire de Haney si rien d’autre. « Il est inévitable et tout à fait dans le caractère que ni Rock ni Easy ont survécu les derniers jours de la guerre », proclamait-il.
En effet, dans la colonne lettre Sergent Rock #374, Kanigher a déclaré que :
Pour autant que je suis concerné ROCK est le seul authentique soldat de la seconde guerre mondiale. Pour des raisons évidentes. Lui et Easy Company vivent seuls et finiront par mourir, jusqu’au dernier homme, pendant la seconde guerre mondiale.
La première utilisation du caractère Rock après que la disparition de la série était une question de Swamp Thing, six mois après la sortie de Sgt. Rock #422. L’histoire a été mises en mai 1945, notifier son que Sgt Rock avait survécu à la guerre en Europe et pose la question de savoir si Rock transférée sur le théâtre du Pacifique.
Pendant la guerre Imperiex, Rock a agi en tant que chef des chefs mixte, en faisant du bénévolat pour la mission suicide piloter un avion doté de bombes nucléaires dans le cadre d’un plan pour casser l’armure de Imperiex Prime et drainer son énergie. Dans une conversation avec l’étrange visiteur, il déclare qu’il préférerait mourir plutôt que vivre pendant si longtemps après la guerre et de voir tant d’autres hommes de bien mourir alors qu’il a survécu. Après la victoire contre Imperiex, Waller supervise ses funérailles symboliques à Arlington avec d’autres héros de la seconde guerre mondiale, informant Luthor par téléphone que Roche n’avait aucun intérêt à se souvienne et voudrait simplement reposer en paix auprès de ses pairs.
Dans la sauvegarde de l’histoire « Snapshot : souvenir » de la mini-série rétrospective DC Universe : legs #4, défini au cours d’une réunion le 4 juillet 1976, il est révélé que le sergent Rock n’est mort, le dernier jour de la guerre, à l’aide de son corps pour protéger un petit enfant qui avait erré dans un crossfire. La Easy Company apprend plus tard que la dernière puce qui a tué était la dernière balle tirée dans la guerre. Les autres participants sont Jeb Stuart of the Haunted Tank, les perdants, fossoyeur, Mademoiselle Marie (et son fils, qui est aussi un soldat, et pensent que les autres ressemble à Sgt. Rock) et éventuellement le inconnu Soldat. [6]
D’autres versions [edit]
Point d’éclair [edit]
Dans l’univers de Flashpoint , Sgt. Rock était un membre de la Team 7, une unité d’élite de soldats menés par Grifter. Sgt. Rock et la plupart de ses coéquipiers ont été finalement tuée lors d’une attaque ratée sur un camp d’entraînement de jihadistes . [7]
Personnage de Comics britannique [edit]
Un autre personnage appelé aussi le sergent Rock est apparu dans le comic hebdomadaire britannique Smash ! de question #156 (1969) publié à l’origine par Odhams et plus tard IPC Magazines. Ce sergent Rock, qui n’a aucun lien avec le personnage de DC Comics, était un parachutiste britannique qui a été montré plus tard servant avec la S.A.S.
Dans d’autres médias [edit]
Télévision [edit]
Sgt. Rock (aux côtés de la Easy Company) est apparu dans l’épisode de la Ligue des justiciers , « The Savage Time » exprimées par Fred sécheuse.
Sgt. Rock apparaît dans le Batman : The Brave et le Téméraire épisode « The Plague de Prototypes », doublé par Fred Tatasciore. Il et G.I. Robot s’associent avec Batman à combattre les soldats nazis. Après que G.I. Robot sacrifie lui-même, il obtient les larmes aux yeux et continue à se battre.
Un soldat, impliqué d’être sergent Rock joué par Blair Penner, est présenté dans la finale de la première saison de Légendes de demain de DC. Co-producteur de l’émission Marc Guggenheim raconte IGN qu'ils ai effectivement l’intention d’apporter dans le Sgt Rock finalement. [8]
Film [edit]
Pour une période de temps dans les années 1980 et début des années 1990, Arnold Schwarzenegger a été attaché au rôle, malgré l’incongruité apparente d’un acteur autrichien jouant un G.I. américain durant la seconde guerre mondiale. Scénarios ont été écrits par David Webb Peoples (1987), Steven E. De Souza (1988), John Milius (1993) et Brian Helgeland (1996), illustrant le Rock comme ayant un père Germano-américain et pouvoir parler allemand (une compétence qu’il utilise pour tendre une embuscade l’ennemi).
Producteur Joel Silver tente toujours de faire un film Sgt. Rock. John Cox a écrit le dernier scénario, qui ne repose pas sur n’importe lequel des projets antérieurs du scénario. [9] cox a déclaré que Schwarzenegger est n’est plus attaché à l’étoile dans le projet. En avril 2007, David Gambino, VP chez Silver Pictures a dit : « la bonne nouvelle est nous avons un scénario fantastique et tout le monde est vraiment heureux avec elle. Il vraiment peu près essaie de fixer dès maintenant les cast et vraiment décider ce que le film va être, comment nous allons faire. » Bruce Willis aurait été considérée pour le rôle. [10] Guy Ritchie est répandu pour diriger. [11]
En décembre 2008, Ritchie a indiqué que le film a été mis en veilleuse en raison de son travail sur Sherlock Holmes, mais a confirmé que le film « Le sergent Rock » sera en effet défini durant la seconde guerre mondiale et comprend les membres de la Easy Company. [12]
Le 2 février 2010, Silver a annoncé le changement de réglage de la seconde guerre mondiale à une autre bataille dans un proche avenir. [13]
NOTE : Fonctionnalités de Baïonnettes photo de Sam Fuller1951 un personnage nommé sergent Rock, joué par Gene Evans, mais il s’agit clairement d’un caractère différent.
Jeux vidéo [edit]
Activision a confirmé à l’E3 de 1997 qu’ils développaient un sergent Rock jeu pour la PlayStation, prévu pour une sortie en 1998. Cependant le jeu n’était jamais encore mentionné par Activision.
Sgt. Rock apparaît un personnage jouable dans le super-héros miniatures jeu DC HeroClix dans l’expansion de La Justice cosmique . En outre, une figure de prix du tournoi édition limitée de « Général Frank Rock » est sortie aussi bien. Il a été confirmé dans l’expansion de DC HeroClix DC75 ainsi.
Sgt. Rock a été présenté dans un jeu de Game Boy Color , appelé Le sergent Rock sur the Frontline, une suite spirituelle à l’original jeu d’arcade à la ligne de Front , fois par Taito.
Sgt. Rock a été confirmé comme un personnage dans le MMORPG DC Universe Online. [14]
Marchandises et objets de collection [edit]

Une ligne de 3-3/4" figurines portant le nom de Sgt ROCK est sortie dans les années 1980 par Remco Toys, probablement à cause de la popularité de la ligne de jouets de Hasbro G.I. Joe. Les chiffres ont peu de ressemblance avec les personnages de la seconde guerre mondiale de bandes dessinées. La figure de Sgt. Rock a été dépeint en treillis de Vietnam-ère et engins et avait un fusil M16 au lieu d’une mitraillette Thompson. Autres figures génériques ont été vendus, avec aucun autre caractère reconnaissable de la bande dessinée. Ces troupes américaines aussi avaient des équipements de Vietnam-ère et housses de casque/casque ou bérets et étaient collectivement dénommés « Soldats d’Action difficile ». « L’ennemi » soldats étaient simplement des jouets issus des mêmes moules utilisés pour fabriquer les soldats américains, peint en noir avec les casques bleus. Chaque figure est venu avec une étiquette de chien en plastique sur lequel les acheteurs pourraient encre leur nom et le grade. Un numéro de série est imprimé sur une étiquette de papier apposée sur l’étiquette en plastique, qui est également venu avec une chaîne couleur argentée à suspendre la balise autour du cou. Coffrets de jeu inclus bunkers de mortier et de mitrailleuse en plastique. La qualité de ces jouets est très faible ; en plastique souple a été utilisé, et articulations avaient peu de circulation, surtout par rapport à la ligne de G.I. Joe beaucoup supérieure de figurines de 3-3/4".
On trouve également une gamme de véhicules métal moulé sous pression, produit par Universal jouets pour Azrak-Hamway de New York. Elles ont été emballées sur carte semblable pour les figurines Remco. La gamme comprend deux réservoirs, une Jeep, une voiture d’état-major et une ambulance.

En 2002, une édition limitée de 12" chiffres Sgt ROCK a été libérée par Hasbro, dans le cadre de la 12" seuil de GI Joe, dont quatre autres personnages de la série de bande dessinée ; Bulldozer, peu sûr Shot, Jackie Johnson et Wildman. Les chiffres portaient des fatigues de la seconde guerre mondiale-ère appropriées et portaient les mêmes armes qu’ils portaient dans les comics (bien que la figure de Bulldozer porte un fusil M-1 au lieu d’une mitrailleuse Browning calibre.30 refroidi à l’air). Une figure féminine est également sortie, dépeignant la résistance Français combattant Mademoiselle Marie, Sgt. Rock du seul intérêt amoureux au cours de la série de bande dessinée. Un certain nombre d’ensembles de jeu ont été également produit par les rêves et les Visions en 2003, pour le sergent Rock ou tout autres figures 12".
Références culturelles [edit]
Dans le roman graphique Tank Girl, casque de Tank Girl a « Sgt. Rock Can't Dock » écrit dessus.
Le groupe de rock anglais XTC inclus une chanson appelée « Sgt. Rock (est Going To Help Me) » sur leur album de 1980 mer Noire. La chanson est sortie en single en décembre et atteint no 16 du U.K. Charts. Auteur-compositeur Andy Partridge serait plus tard stylo chansons sur deux autres personnages de DC Comics, Supergirl et Brainiac.
Le personnage de Alexander Harris fait souvent référence au rocher de la série télévisée Buffy contre les vampires .
Pendant le générique de fin du film 1987 Predator, lieutenant Hawkins (Shane Black) est montré lisant Le sergent Rock #408 (février 1986). [15]
Une question de la bande dessinée underground Dopine Dan avait une parodie de Sgt. Rock appelée le sergent Jock. Il en vedette le personnage principal menant un peloton découragé dans la guerre du Vietnam et prenant deux ennemis délibérément anachroniques par voie impossible, à savoir détruire un Char Tigre avec rien mais un poing assisté coup de poing, puis abattu un bombardier en piqué Stuka en jetant une baïonnette à travers le pare-brise, tuant le pilote.
Dans la série télévisée camions !, Stacey David construit un camion tout-terrain hors un 1941 Dodge WC-14 l’hôte et lui donna le Sgt Rock.
Un épisode de 1996 de Simpsons, «Raging Abe Simpson et son petit-fils de grogner dans « la malédiction de the Flying Hellfish »», est considéré comme un hommage au Sgt Rock tant de Joe Kubert Art Design.
Chanteur américain Elliott Smith lui mentionne dans la chanson «barres de couleur», sur l’album Figure 8: « Le sergent Rock a rompu la clé dans la serrure à d'où je viens »
L’art de couverture de l’album 1974 Beach Boys Endless Summer dépeint Carl Wilson lisant une bande dessinée de Sgt. Rock.
Dans le film The Package, le personnage interprété par Tommy Lee Jones est comparé au Sgt Rock.
Réception [edit]
Sgt. Rock a été classé comme le personnage de bande dessinée plus grand 183e de tous les temps par Wizard magazine. [16] IGN aussi classé Sgt Rock comme le 78e plus grand héros de bande dessinée de tous les temps indiquant que le sergent Rock représente la quintessence du contrôleur de domaine souvent négligé BD de la seconde guerre mondiale. [17]
Recueillies des éditions [edit]
La série a été recueillie dans un certain nombre de livres de poche commerce:
Titre
Données collectées
Pages
ISBN
Sgt. Rock Archives Volume 1
Notre armée en guerre #81-96, G.I. Combat #68
228
1-56389-841-1
Sgt. Rock Archives Volume 2
Notre armée en guerre #97-110
207
1-4012-0146-6
Sgt. Rock Archives Volume 3
Notre armée en guerre #111-125
228
1-4012-0410-4
Sgt. Rock Archives Volume 4
Notre armée en guerre #126-137, Showcase #45
246
978-1-4012-3726-4
Combat de Tales Volume de Sgt. Rock 1
Star Spangled War Stories #72, G.I. Combat #56, 68, notre armée en guerre #83-84, 87-90
128
1-4012-0794-4
Vitrine présente: Sgt. Rock Volume 1
G.I. Combat #68, notre armée en guerre #81-117
544
978-1-4012-1713-6
Vitrine présente : Sgt. Rock Volume 2
Notre armée en guerre #118-148
520
978-1-4012-1984-0
Vitrine présente : Sgt. Rock Volume 3
Notre armée en guerre #149-163, 165-172 et 174-180
496
978-1-4012-2771-5
Sgt. Rock : La prophétie
Sergent Rock : la prophétie #1-6
144
978-1-4012-1248-3
Sgt. Rock : Entre l’enfer et l’enclume
Sergent Rock : entre l’enfer et l’enclume #1-6
144
1-4012-0054-0
Sgt. Rock : Le bataillon perdu
Sergent Rock : le bataillon perdu #1-6
160
Les figurines :
http://i.ebayimg.com/images/i/121089925036-0-1/s-l1000.jpg
https://i.pinimg.com/736x/6a/65/dc/6a65dcd1fb5a4cb77d2fa08440dd0b3c--gi-joe-action-figures.jpg
http://i.ebayimg.com/00/s/MzkwWDM5MA==/z/xjIAAOSw6EhUTCpa/$_35.JPG
https://www.pinterest.fr/pin/508414245403447380/
https://cust0m.deviantart.com/art/Custom-12-inch-Sgt-Rock-418343868
https://www.ebay.com/itm/G-I-Joe-12-Sgt-Rock-Figure-Limited-Edition-of-4-000-Toy-/162687497836
https://www.pinterest.fr/pin/338051515762113302/

Toute la "easy" et Mlle Marie ! :
https://servimg.com/image_preview.php?i=809&u=11430402
https://servimg.com/image_preview.php?i=810&u=11430402

Et pour finir un beau grand sergent :
http://www.planetfigure.com/threads/sgt-rock.56596/



Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum