Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Achetez-vous les tome 1 ?

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1Achetez-vous les tome 1 ? Empty Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 13:03

Invité


Invité
Je mets ce lien ici http://www.actuabd.com/LAURENT-GALANDON-De-la-necessite-d , mais il aurait pu tout aussi bien figurer ailleurs sans doute.

En tout cas, c'est un thème qui demeure plus que jamais d'actualité. Wink

2Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 13:50

Raymond

Raymond
Admin
Pour ma part, à moins qu'une nouveauté ne présente vraiment des qualités particulières, j'évite habituellement d'acheter les "Tome 1".

Et ce n'est pas négociable !

J'estime que les éditeurs se sont assez moqués de nous. jap


_________________
Et toujours ... Achetez-vous les tome 1 ? Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

3Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 14:33

Damned

Damned
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Pour ma part, à moins qu'une nouveauté ne présente vraiment des qualités particulières, j'évite habituellement d'acheter les "Tome 1".

Et ce n'est pas négociable !

J'estime que les éditeurs se sont assez moqués de nous. jap

Plus un pour moi : même avis !
De temps en temps, néanmoins, une bonne surprise, mais bien trop rare par les temps qui courent .....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

4Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 14:37

Pierre

Pierre
vieux sage
vieux sage
Je partage l'avis des deux Raymond Very Happy

5Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 15:05

Invité


Invité
J'ai moi aussi sensiblement la même approche. cheers

6Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 16:52

JYB


vieux sage
vieux sage
Ce débat devait être lancé dans la revue Casemate il y a un an ou deux, et j'avais prévu, en accord avec le rédacteur en chef, un texte qui répondait à un lecteur se plaignant, dans le courrier du magazine, de ces tomes 1 qui n'ont jamais de suite, et de la déception des lecteurs, voire leur réticence, face aux albums qui commencent une longue aventure devant s'étaler sur des années. Mon texte n'a pas paru, car le dossier n'a jamais paru non plus.
Mon texte répondait à un lecteur de Casemate prénommé Adrien, c'est pourquoi j'ai l'air de m'adresser à lui :

En réponse à Adrien qui n’aime pas être pris pour un pigeon (fait-il comprendre) quand un éditeur publie un premier album "à suivre" qui n’aura en fait jamais de suite car ledit éditeur décide rapidement de stopper la série naissante. Adrien a peut-être raison sur un point. Par ailleurs, si un premier album est mauvais, il ne risque pas de rencontrer le succès et la série s’arrêtera d’elle-même. Mais si tout le monde réagit comme Adrien et refuse d’acheter un premier album dont la suite verra le jour plus tard :
1) Sûr que toute grande aventure en BD, prévue de s’étaler sur deux ou plusieurs albums, ne sera jamais terminée, étant donné que l’éditeur, croyant à un échec commercial avec le premier qui ne se vend pas – et pour cause -, laissera tomber. C’est un cercle vicieux.
2) Aucune longue aventure en BD ne verrait le jour, et aucun des grands classiques de ces 40 dernières années n’aurait attiré les foules, de Blueberry à XIII pour n’en citer que deux au hasard. Chacune de ces deux séries avait pourtant commencé par un album à (relativement) petit tirage. Il fallait pourtant bien donner leur chance aux auteurs pour qu’ils puissent poursuivre et terminer leur embryon d’histoires.
3) On va se retrouver avec une uniformisation des formats de scénarios : chaque série commencera automatiquement par un album unique, en 46 planches par exemple, avec le mot « Fin » à la 46e.
4) Des thèmes ne se prêtent qu’à la saga sur plusieurs albums ; n’en tirer systématiquement qu’un album unique en concentrant l’intrigue va dénaturer, brider ou rendre terne les thèmes en question. C’est plus que dommage.
5) Des scénaristes sont pour certains, par nature, portés à raconter des aventures de longue haleine. Pour se faire connaître et apprécier, il faudrait qu’ils se lancent par une première histoire courte qui ne reflètera pas forcément leur talent (une histoire "courte" étant dans notre cas un "one shot" de 46 planches par exemple) et qui risque de moins accrocher le lecteur.
6) Et un grand auteur qui a 20 ou 30 ans de carrière derrière lui, faudrait-il l’obliger à se lancer dans une nouvelle première histoire qui tienne en un seul album ? Des auteurs de la trempe des Charlier et Van Hamme devraient se rabattre sur un "one shot" pour tester un nouveau personnage auprès du public ?
7) Ou alors, il faudrait d’emblée sortir un premier album complet, même si ce premier album fait 120 ou 200 pages ? Uniquement pour qu’Adrien découvre le mot "fin" à la fin de tout ouvrage ? Cet engagement de la part de l’éditeur et des auteurs, ce temps de réalisation et de préparation très long, sont impensables.
Etc, car j'ai d'autres arguments et éclairages sur le problème.

7Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 18:01

Damned

Damned
grand maître
grand maître
Quand j' ai repris "à la volée" les arguments de Raymond je m'appuyais sur le fait qu'il disait :

"Pour ma part, à moins qu'une nouveauté ne présente vraiment des qualités particulières, j'évite habituellement d'acheter les "Tome 1"."

Sous entendu : Il regarde au moins le contenu, via une bibliothèque ou un endroit où on peut se faire une idée !
Du moins, c'est ainsi que j'ai traduit et interprété de son propos, en abondant dans son sens !
Ce qui me semble une démarche tout à fait légitime.

D'un autre point de vue, sa conclusion générale se justifie aussi au vu de certaines productions actuelles, souvent à but plus commercial que artistique ou "littéraire", qui ne méritent pas toujours notre intérêt, et connaissant bien notre ami JYB, si sa démonstration est pleine de logique et de bon sens, je pense pouvoir dire qu'il a souvent un avis proche de celui que nous exprimons Raymond et moi (ainsi que ceux qui nous ont emboité le pas depuis notre dernière intervention).

Jean Yves connait pourtant la (grande)part d'indulgence que j'accorde(ais) aux nouveaux auteurs (reprises de séries, ou nouveautés), mais les expèriences récentes m'ont un peu échaudé .....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

8Achetez-vous les tome 1 ? Empty Achtez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 19:20

Raymond

Raymond
Admin
JYB a écrit: (...)
En réponse à Adrien qui n’aime pas être pris pour un pigeon (fait-il comprendre) quand un éditeur publie un premier album "à suivre" qui n’aura en fait jamais de suite car ledit éditeur décide rapidement de stopper la série naissante. Adrien a peut-être raison sur un point. Par ailleurs, si un premier album est mauvais, il ne risque pas de rencontrer le succès et la série s’arrêtera d’elle-même. Mais si tout le monde réagit comme Adrien et refuse d’acheter un premier album dont la suite verra le jour plus tard :
1) Sûr que toute grande aventure en BD, prévue de s’étaler sur deux ou plusieurs albums, ne sera jamais terminée, étant donné que l’éditeur, croyant à un échec commercial avec le premier qui ne se vend pas – et pour cause -, laissera tomber. C’est un cercle vicieux.
Quand les lecteurs achètent, ils sont tout de même moins nombreux que pour une série confirmée. L'éditeur frileux va donc continuer à se poser la question d'un échec commercial.
ce n'est pas des lecteurs que dépend l'arrêt d'une série, mais de l'éditeur. Rolling Eyes

JYB a écrit:2) Aucune longue aventure en BD ne verrait le jour, et aucun des grands classiques de ces 40 dernières années n’aurait attiré les foules, de Blueberry à XIII pour n’en citer que deux au hasard. Chacune de ces deux séries avait pourtant commencé par un album à (relativement) petit tirage. Il fallait pourtant bien donner leur chance aux auteurs pour qu’ils puissent poursuivre et terminer leur embryon d’histoires.
Il faut comparer ce qui est comparable !
Blueberry et XIII sont apparus à une époque où la BD était prépubliée dans les hebdomadaires. Avec ce mode de publication, on ne se posait pas la question d'un échec après une histoire. L'album ne venait de toute façon qu'après plusieurs histoires (et plusieurs années) si la série avait du succès.

JYB a écrit:3) On va se retrouver avec une uniformisation des formats de scénarios : chaque série commencera automatiquement par un album unique, en 46 planches par exemple, avec le mot « Fin » à la 46e.
C'est le contraire qui se produit aujourd'hui. Il n'y a jamais eu autant de formats et de genre d'album. Il y a en particulier le "roman bd" qui permet de raconter une longue histoire sur 100 ou 150 pages.

JYB a écrit:4) Des thèmes ne se prêtent qu’à la saga sur plusieurs albums ; n’en tirer systématiquement qu’un album unique en concentrant l’intrigue va dénaturer, brider ou rendre terne les thèmes en question. C’est plus que dommage.
Et oui ! Mais il ne tient qu'à l'éditeur d'insister et de croire à son projet. Note qu'il y a des éditeurs intelligents qui n'exigent pas un résultat financier immédiat.

JYB a écrit:5) Des scénaristes sont pour certains, par nature, portés à raconter des aventures de longue haleine. Pour se faire connaître et apprécier, il faudrait qu’ils se lancent par une première histoire courte qui ne reflètera pas forcément leur talent (une histoire "courte" étant dans notre cas un "one shot" de 46 planches par exemple) et qui risque de moins accrocher le lecteur.
Il me semble qu'un bon scénariste devrait garder ses qualités sur une histoire courte. Pour prendre l'exemple de Charlier et de Buck Danny, je trouve que certains épisodes en 1 tome sont meilleurs que d'autres aventures qui en prennent 2 ou 3.

JYB a écrit:6) Et un grand auteur qui a 20 ou 30 ans de carrière derrière lui, faudrait-il l’obliger à se lancer dans une nouvelle première histoire qui tienne en un seul album ? Des auteurs de la trempe des Charlier et Van Hamme devraient se rabattre sur un "one shot" pour tester un nouveau personnage auprès du public ?
Les grands auteurs n'auront jamais ce genre de problème. Si Charlier était toujours vivant, je suis sûr qu'il pourrait lancer une série à suivre sans affronter la méfiance d'un éditeur.

JYB a écrit:7) Ou alors, il faudrait d’emblée sortir un premier album complet, même si ce premier album fait 120 ou 200 pages ? Uniquement pour qu’Adrien découvre le mot "fin" à la fin de tout ouvrage ? Cet engagement de la part de l’éditeur et des auteurs, ce temps de réalisation et de préparation très long, sont impensables.
Etc, car j'ai d'autres arguments et éclairages sur le problème.
Mais justement, cela se fait aujourd'hui de lancer une longue histoire en un seul album. Je ne comprends pas bien cet argument.


_________________
Et toujours ... Achetez-vous les tome 1 ? Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

9Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 19:59

JYB


vieux sage
vieux sage
J'ai de quoi répondre à chaque contre-argument, mais je suis vraiment débordé. Je reviendrai sur le forum dès que je pourrai, mais je crains que pour les trois jours qui viennent, ce soit râpé.

10Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 20:54

Raymond

Raymond
Admin
On a le temps ! Very Happy

Moi aussi j'ai été débordé en début de semaine. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... Achetez-vous les tome 1 ? Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

11Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Jeu 15 Sep - 21:01

Pierre

Pierre
vieux sage
vieux sage
Nous avons tout le temps, c'est le principe même de ce genre de forum Wink

12Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Ven 16 Sep - 9:38

Damned

Damned
grand maître
grand maître
Pierre a écrit:Nous avons tout le temps, c'est le principe même de ce genre de forum Wink

C'est d'ailleurs ce qui permet de prendre un peu de recul ...

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

13Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Ven 16 Sep - 11:21

JYB


vieux sage
vieux sage
Je réponds un point après l'autre, ce sera plus facile que tout en une fois...

Raymond a écrit:Quand les lecteurs achètent, ils sont tout de même moins nombreux que pour une série confirmée. L'éditeur frileux va donc continuer à se poser la question d'un échec commercial.
ce n'est pas des lecteurs que dépend l'arrêt d'une série, mais de l'éditeur. Rolling Eyes
Vaste problème ! Quand tu dis ça (la dernière phrase que j'ai relevée), tu raisonnes en tant que lecteur. Maintenant, essaye de te mettre à la place de l'éditeur, de considérer TOUS les problèmes qu'il rencontre, de considérer avant toute chose son point de vue de commerçant qui doit faire tourner sa boutique et payer les salaires de ses employés, etc.
Et rends-toi compte qu'il y a aussi une grosse différence entre un grand éditeur qui a les moyens, et peut se permettre, de lancer une série (moyens financiers + moyens de diffusion + publicité éventuelle) et un petit éditeur (ou même un moyen) qui a intérêt à réfléchir à deux fois quand il met sur le marché une nouvelle histoire, un nouveau héros, un premier album, sachant l'incertitude des ventes, l'incertitude sur l'intérêt que va susciter la BD auprès des lecteurs, la saturation des rayons des librairies, et sachant qu'un petit éditeur sera incapable de préparer et lancer un album de 120 ou 150 pages d'un seul tenant. Au lieu de parler d'"éditeur frileux", il vaut mieux dire "éditeur réaliste".
Et si tu as la recette pour sortir un premier album de 150 pages en ayant payé les auteurs à mesure qu'ils réalisent leurs planches pendant des mois, et même plutôt des années - un album qui, bien sûr, va marcher dès la mise en place (car il doit forcément marcher pour permettre de payer l'imprimeur et le personnel et de récupérer la mise de fonds) -, eh bien deviens éditeur car on manque de gens, dans le métier, qui ont, à la fois, un tel flair, une telle assurance dans le pronostic, et un tel compte en banque.

14Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Ven 16 Sep - 22:40

Raymond

Raymond
Admin
Tout cela est bien théorique ! Le gentil éditeur ... je veux bien, mais quelle est la réalité dans l'édition d'aujourd'hui.

La réalité, c'est que les éditeurs publient à tour de bras en sachant que beaucoup de séries ne vont pas continuer. Ils publient un peu n'importe quoi et savent que sur les 10 "numéros 1" d'une nouvelle série qu'il éditent à peu près simultanément, il y en aura peut être un qui gagnera le jackpot. En fait, ils savent d'emblée que beaucoup d'albums (annonçant une future série) qu'ils lancent avec beaucoup de promesses ne seront qu'une tromperie.

Ce qui est particulièrement bête, c'est que certains de ces premiers albums sont bien faits. Parfois, la future série à suivre est également bien conçue, mais on ne lui donne pas un temps suffisant pour qu'elle rencontre leur public.

Le bon sens serait de lancer au maximum une (ou deux )séries à la fois, en construisant bien le projet, et en recherchant surtout la qualité, plutôt que le "tape à l'oeil". A ce moment-là, même si ce n'est pas tout de suite un grand succès, on n'arrête pas d'emblée au deuxième épisode.

Alors, on peut en effet qualifier de "réaliste" ce genre d'éditeur qui lance beaucoup de séries pour en arrêter la plupart une ou deux années après, mais pour ma part, je vois plutôt cela comme un gâchis. Le pire, dans tout cela, c'est que les bons albums sont noyés au milieu de cette masse d'albums (qui est en partie voulue pour empêcher des livres concurrents d'apparaître sur les rayons).


_________________
Et toujours ... Achetez-vous les tome 1 ? Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

15Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Ven 16 Sep - 23:13

Damned

Damned
grand maître
grand maître
Raymond a écrit: Le pire, dans tout cela, c'est que les bons albums sont noyés au milieu de cette masse d'albums (qui est en partie voulue pour empêcher des livres concurrents d'apparaître sur les rayons).

Voici un point important qui n'est pas que le fait des éditeurs mais de TOUTE entreprise commerciale, démarche avouée au grand jour :

Inonder un rayonnage, moins pour vendre, que pour empêcher le concurrent de vendre !

Je ne l'ai pas entendu pour la BD, c'est vrai, mais je l'ai entendu de la part des interessés, sur le terrain, dans un tout autre domaine, à savoir le modélisme où même la taille des emballages disproportionnés par rapport au contenu va dans le même sens (saturer les rayonnages) !
Si des commerciaux sont capables de raisonner ainsi dans un domaine particulier, pourquoi en serait il autrement pour la BD ?...
Je rappelle qu'un bon commercial vend de la choucroute aujourd'hui, demain du mobilier, aprés demain de la vaisselle, et le surlendemain de la BD !
Pour cette profession, le produit ne compte pas, c'est la démarche et la méthodologie qui comptent .....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

16Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Ven 16 Sep - 23:26

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Tout cela est bien théorique !
Non non, rien de théorique dans ce que j'ai raconté. Au contraire ! C'est du concret, du pratique, ce sont les soucis de tous les jours.
Et comme je dis toujours à ceux qui, comme toi, expliquent ce qu'il faut faire : eh bien, vas-y, lance-toi, édite des albums selon tes recettes, montre aux autres éditeurs comment ils doivent s'y prendre, et après on en reparlera. Tu connais le célèbre adage, on ne peut plus adéquat : "les conseilleurs ne sont pas les payeurs".
A ce sujet, justement, avant toutes choses : trouve le fric nécessaire. Car tu n'embaucheras aucun dessinateur ni aucun scénariste (ni aucun coloriste) pour réaliser une BD de 150 pages gratuitement (en outre une BD de qualité, dis-tu), en attendant la publication et les premières retombées (en espérant qu'il y ait un jour des retombées... Et ne te fie pas aux voyantes, astrologues et autres bonimenteurs, c'est le meilleur moyen de te planter ; tu sais sans doute ce qu'il faut penser des voyantes qui prédisent le succès moyennant rémunération). Une BD de 150 planches, à mon avis, ça prend 3 ans à réaliser. Pendant 3 ans, il faudra que tu payes tes auteurs. Ou alors si tu as une recette pour ne pas les payer, je suis intéressé de la connaître.
Pareil avec l'imprimeur : une BD de 150 pages, ça coûte bonbon à fabriquer/imprimer/relier, et quand l'imprimeur te présentera sa facture, il faudra bien que tu la règles. Tu ne vas pas lui répondre : "Cher ami, je fais un succès qui va arriver sur la durée, veuillez me laisser le temps de l'installer sur le marché". Tu lui fais le coup une fois, pas deux, je peux te le garantir.

17Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Sam 17 Sep - 9:25

Damned

Damned
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Tu ne vas pas lui répondre : "Cher ami, je fais un succès qui va arriver sur la durée, veuillez me laisser le temps de l'installer sur le marché". Tu lui fais le coup une fois, pas deux, je peux te le garantir.

Parceque un coup, ça peut marcher ?..... scratch

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

18Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Sam 17 Sep - 11:05

Raymond

Raymond
Admin
Peux t-on publier une histoire de 150 pages en BD, sans prépublication ?

Je ne suis pas éditeur, mais j'observe tout de même ce qui se publie. Alors je vais donner quelques exemples. Des gros livres, de 150 pages ou plus, proposant du matériel inédit, cela se fait souvent.

Premier exemple : un livre qui a obtenu un énorme succès ! Blankets, par Craig Thompson, un énorme pavé autobiographique faisant plus de 500 pages. Casterman l'a publié en 2003.

Achetez-vous les tome 1 ? Bdroma11

Craig Thompson n'a pas été prépublié à la connaissance. Comment a t-il vécu en dessinant tout ça ? Je n'ai pas de réponse. Maintenant, il vit bien sûr de ses revenus d'auteur.

Deuxième exemple, une série de haut niveau encore inachevée et pas très vendeuse, dessinée par Jason Lutes : Berlin. Le premier tome est sorti en 2002, au éditions du Seuil. Il fait environ 200 pages.

Achetez-vous les tome 1 ? Bdroma12

Jason Lutes est un "indépendant" qui travaille aux USA et, si je ne me trompe, il "autopublie" son propre comic-book dans lequel est parue cette histoire. Beaucoup de dessinateurs de renom font cela aux USA (Chris Ware, Dan Clowes, les frères Hernandez) et on peut admettre qu'il s'agit d'une forme de prépublication. De cette manière, les indépendants ne gagnent souvent pas beaucoup d'argent, mais ils vivent tout de même (pas toujours avec les revenus de la BD) et ils font ce qu'ils aiment.

Troisième exemple : je vais tout de même me tourner vers le franco-belge, sinon tu vas te plaindre que je ne parle que des américains. Prenons comme exemple Abdallahi, une histoire superbement dessinée par Jean-Denis Pendanx, sur scénario de Dabitch, qui raconte l'histoire de René Cailler. C'est un petit chef d'oeuvre qui a connu un véritable succès, mais lorsque l'éditeur Futuropolis a lancé ce projet, le pari était loin d'être gagné (auteurs peu connus, présentation non conventionnelle de la BD). Pour sortir cette histoire qui fait largement plus de 150 pages, il a été décidé de la publier en 2 tomes, qui sont sortis de manière assez rapprochée. Maintenant, l'oeuvre a été rééditée en un album unique.

Achetez-vous les tome 1 ? Bdroma13

Pendanx et Dabitch sont des professionnels de la BD qui vivent en France, et peut être ont-ils été payés par des avances payée par l'éditeur, tandis qu'il créaient cette histoire.

Dernier exemple ... prenons un auteur comme Jean-Claude Denis. Je pense qu'il vit probablement de ses revenus d'albums déjà publiés, même s'il n'est pas une star. Il sort des albums parfois assez épais, comme "Nouvelles de l'Invisible" qui fait environ 140 pages. Je viens de le lire récemment.

Achetez-vous les tome 1 ? Bdroma14

Et que dire de Tamara Drewe, ce roman en BD dessiné par une anglaise (Posy Simmonds) qui ne vit pas (à ma connaissance) d'avances de l'éditeur. Elle gagne sa vie comme dessinatrice de presse et créatrice de livres pour enfants, et sort environ tous les 10 ans un "roman BD" qui impressionne le grand public.

Achetez-vous les tome 1 ? Bd_rom10

Tu vas me dire que tout ceci ne correspond pas à ton expérience d'éditeur. Eh bien justement, c'est à dessin que je m'écarte de cette référence car les expériences et les manières de faire sont multiples. Il n'y a pas que le modèle du "44 pages couleurs" en matière de BD et les succès les plus surprenants récompensent parfois ceux qui savent sortir de la tradition.


_________________
Et toujours ... Achetez-vous les tome 1 ? Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

19Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Sam 17 Sep - 20:38

JYB


vieux sage
vieux sage
Damned a écrit:
JYB a écrit:Tu ne vas pas lui répondre : "Cher ami, je fais un succès qui va arriver sur la durée, veuillez me laisser le temps de l'installer sur le marché". Tu lui fais le coup une fois, pas deux, je peux te le garantir.
Parceque un coup, ça peut marcher ?..... scratch
Ben oui... Je pourrais te raconter des anecdotes à ce sujet.

20Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Sam 17 Sep - 21:21

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Peux t-on publier une histoire de 150 pages en BD, sans prépublication ?
Je ne suis pas éditeur, mais
Justement, sois éditeur et mets les mains dans le cambouis pour te rendre compte des problèmes. Je te l'ai dit plus haut : lance-toi, applique tes recettes, montre aux autres éditeurs comment il faut procéder, et après on pourra en parler...

Raymond a écrit:j'observe tout de même ce qui se publie. Alors je vais donner quelques exemples. Des gros livres, de 150 pages ou plus, proposant du matériel inédit, cela se fait souvent.
Hola hola, je m'attendais à cette avalanche d'exemples destinés à apporter la contradiction. Et je vois qu'on ne parle pas de la même chose ! (comme toujours). Prenons ce seul exemple, parmi ceux que tu cites (je ne prends pas exprès un exemple facilement "retournable" ; je prends simplement le premier dans ta liste) :

Raymond a écrit:Premier exemple : un livre qui a obtenu un énorme succès ! Blankets, par Craig Thompson, un énorme pavé autobiographique faisant plus de 500 pages. Casterman l'a publié en 2003.
Casterman a publié cet album en français. Facile, le matériel existait déjà, puisqu'il a été édité aux Etats-Unis ! Je parle (nous parlons, je pense) d'édition en France d'une BD INEDITE, d'une création complète.
En outre, c'est Casterman. Pas le premier éditeur venu ! Il a les moyens, quoiqu'il en soit. Et donc, on en revient à ce que je disais quelques posts plus haut : ce n'est pas n'importe quel éditeur qui peut se lancer dans un tel projet. Sans parler que ce n'est donc qu'une traduction d'un ouvrage déjà existant.

Raymond a écrit:Craig Thompson n'a pas été prépublié à la connaissance.
Je pense que tu veux écrire "à ma connaissance" ?
Voir plus haut, je l'indique. Oui, il a été prépublié. Aux Etats-Unis.

Raymond a écrit:Comment a t-il vécu en dessinant tout ça ? Je n'ai pas de réponse.
Moi non plus je n'ai pas de réponse, et je ne veux pas chercher. A toi de trouver la réponse et de nous la donner ici pour défendre ton point de vue avec cet exemple. Car évidemment il y a un truc, qui fait que cet exemple ne pourrait pas être reproduit en France avec une BD inédite de 500 pages. Le truc classique : Craig Thompson a réalisé cette BD le soir chez lui, en rentrant du boulot, et son boulot, c'est boucher charcutier, ou trader, ou percepteur des impôts, ou ce que tu veux, mais il a un métier qui lui rapporte un salaire régulier et suffisant. Le rêve de tout éditeur : engager un auteur qui a déjà un métier à côté, ou qui vit chez ses parents et à leurs crochets, ou un rentier, ou un gigolo, etc, et qu'on n'a pas à payer ! Facile ! Y'a qu'à.
En outre, je remarque que :
- c'est en Noir et blanc. Ben oui, encore facile ! Ca coûte beaucoup, beaucoup moins cher, puisqu'il ne faut pas payer de coloriste (et donc c'est plus vite réalisé puisqu'il n'y a pas le temps de la mise en couleur), et à la fabrication, ça coûte 4 fois moins cher. Dans ces conditions, des albums N&B, je t'en sors un toutes les semaines si tu veux (je parle au niveau fabrication, frais techniques).
- c'est une autobiographie du gars dans sa vie intime ; donc : recherche documentaire minimale, voire inexistante, tant pour rechercher une intrigue et des péripéties que pour rechercher des photos pour les décors, etc. Une sacrée part du boulot en moins à faire ! Cela dit, pourquoi pas, je n'écarte pas ce type de BD, mais il faut relativiser le temps passé sur la BD. En revanche, demande à qui que ce soit de réaliser d'un bloc un 500 pages avec les aventures de Buck Danny, tu m'en diras des nouvelles.
- en faisant une recherche sur Internet, j'apprends que cet album a suscité une polémique aux Etats-Unis, car il a été accusé de pornographie. Eh oui ! Toujours les bonnes recettes pour vendre beaucoup et facilement ! Un peu de cul, un peu de scandale, et tu es sûr de vendre pas mal d'albums. Casterman flaire le truc, et se dit : "Tiens tiens, voilà une bonne affaire". C'est tout, c'est simple, c'est clair.
Bilan : cet exemple n'est pas bon.

21Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Sam 17 Sep - 22:26

Raymond

Raymond
Admin
Alors parlons de l'exemple franco-belge en couleur, sans prépublication et nécessitant de la documêntation : Abdallahi. Cool


_________________
Et toujours ... Achetez-vous les tome 1 ? Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

22Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Sam 17 Sep - 23:16

Damned

Damned
grand maître
grand maître
Je remarque en vous lisant que nous entrons dans une discussion d'experts dans laquelle j'ai du mal à vous suivre :
Je n'ai pas votre culture, ni votre éruditon à tous les deux, et il semble que, bien que Raymond affirme que ces albums se soient bien vendus, je doute que la plupart des amateurs comme moi (de mon niveau) les connaissent.

Ils devaient donc s'adresser plutot à un public d'amateurs éclairés, pour ne pas dire élitistes, capables d'acheter par principe ou par goût de la collection ....

Jean Yves sait pourtant que je suis un grand lecteur de BD, mais j'en suis resté à la bonne BD franco-belge, issue de la ligne claire (Charlier, Hergé, Martin, etc) !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

23Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Sam 17 Sep - 23:28

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Alors parlons de l'exemple franco-belge en couleur, sans prépublication et nécessitant de la documêntation : Abdallahi. Cool
Je ne peux rien dire, ne connaissant pas la BD et surtout ne connaissant rien de sa préparation ni de ses coulisses. C'est sûr qu'il y a quelque chose de très inhabituel dans un tel projet...
Mais il faut toujours un exception qui confirme la règle ! Parce que des projets comme ça, à mon avis, tu n'en verras pas souvent...

24Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Sam 17 Sep - 23:38

JYB


vieux sage
vieux sage
Damned a écrit:Je remarque en vous lisant que nous entrons dans une discussion d'experts dans laquelle j'ai du mal à vous suivre : Je n'ai pas votre culture, ni votre éruditon à tous les deux
Ce que j'ai répondu à Raymond ne me paraît ni technique, ni cultivé, ni incompréhensible, mais au contraire simple et clair.

25Achetez-vous les tome 1 ? Empty Re: Achetez-vous les tome 1 ? le Dim 18 Sep - 10:06

Damned

Damned
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Damned a écrit:Je remarque en vous lisant que nous entrons dans une discussion d'experts dans laquelle j'ai du mal à vous suivre : Je n'ai pas votre culture, ni votre éruditon à tous les deux
Ce que j'ai répondu à Raymond ne me paraît ni technique, ni cultivé, ni incompréhensible, mais au contraire simple et clair.

Ce que je voulais dire c'est que pour vous suivre il faut, pour juger des exemples apportés par Raymond, à la fois sa grande connaissance du monde de la BD sur le plan "production", et aussi ta connaissance technique de la conception d'une BD, et la partie cachée du monde de la "BD" représentée par toute la structure de l'édition, la production, la vente, le marché etc !
Autant d'éléments que je ne maîtrise pas, d'un coté comme de l'autre, qui n'ont rien à voir avec la clarté des termes et explications utilisés, mais qui m'empêche de me faire une idée claire et précise des objections de l'un ou de l'autre.

Pour en revenir à l'achat du tome 1, aprés réflexion (depuis hier), je les ai tous achetés aprés une pré-publication ou aprés avoir vu un "teaser" !
Si nombreux tome 1 m'ont incités à acheter le tome 2, bien plus nombreux sont ceux qui m'ont profondément déçu, malgré la pré-publication séduisante au premier abord, et poussé à abandonner la série, qu'elle continue ou pas !

Un seul tome 1 (une histoire de "cirque acrobatique aérien" dont je ne me rappelle même plus le titre) fut acheté "sur sa bonne mine" parceque c'était une histoire d'avions qui semblait originale. Non seulement j'ai été déu par le contenu, mais, là, en plus je n'ai même pas eu droit à la fin de l'histoire, tome 2 qui n'est jamais paru !

L'impression de m'être fait doublement avoir !

Curieusement plus le temps avance, plus je me méfie des tome 1 de plus en plus nombreux, mais, paradoxalement, (très)rares sont ceux qui arrivent à me séduire !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum