Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les dessinateurs méconnus de Tintin, infos et interviews rares

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 19]

Raymond

avatar
Admin
Selon le BDM, il y a des article sur Weinberg dans Phénix N° 6, Hop N° 22 (c'est un article sur Luc Condor, pas d'interview) et 56, Bédésup N° 36, La Lettre de Dargaud N° 67, DBD N° 24.

Je possède le Bédésup qui contient effectivement une interview. Petite question à Bertrand : La Lettre de Dargaud contient-elle aussi un entretien avec Weinberg ?

Et puis, n'oublions pas le journal Tintin qui a réalisé une petite interview en 1968, dans la série "qui fait votre journal". Le voici !

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/weiber12.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/weiber13.jpg



Dernière édition par Raymond le Dim 29 Juil - 23:52, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Voici l'interview de Weinberg dans Bédésup ! C'est la plus longue que je connaisse. Rolling Eyes

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/p110.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/p210.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/p310.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/p410.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/p510.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/p610.jpg

Je n'ai pas grand-chose d'autre sur lui. Il y a semble t-il une interview dans un des volumes de "l'intégrale Dan Cooper" (il faudra que je regarde à la bibliothéque) et je possède par ailleurs une petite interview dans Phénix, mais Weinberg n'y est pas seul (il y a aussi Hubinon) et il y parle peu. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Bon, Weinberg ne vous stimule pas du tout, alors je ne vais pas insister.

Pour vous punir, je vais me mettre à parler d'un dessinateur encore moins connu, mais qui a malgré tout joué un rôle historique non négligeable. Je pense à Fernand Cheneval.

Il a été le fondateur et le rédacteur en chef des fameux Héroïc Albums. Il y a d'ailleurs dessiné ses propres séries qui sont peu connues. Après l'arrêt de cette revue en 1956, il a continué discrètement sa carrière en illustrant des récits complets d'Yves Duval dans le journal Tintin.

On peut trouver dans BD Oubliées la liste de ses récits dans Tintin.

http://www.bdoubliees.com/journaltintin/auteurs1/cheneval.htm

Sinon, on ne trouve guère de choses au sujet de Cheneval sur Internet. Il y a tout au plus une petite page en anglais sur Lambiek.

http://lambiek.net/artists/c/cheneval_fernand.htm

Il y a aussi quelques images dispersées, comme cette première page d'une histoire d'Attila, dessinée par Cheneval dans un numéro des "Héroïcs".


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Intéressons-nous un peu au dessin de Fernand Cheneval !

La planche que l'on voit ci-dessus est assez caractéristique de son style, qui se situe un peu à l'intersection des genres "comique" (ou plutôt caricatural) et "réaliste". Il n'y a pas de "gros nez" ni de "grosses mains", donc Cheneval vise avant tout le réalisme, mais le trait est plutôt épais, tandis que les détails des visages et des décors restent assez sommaires. Le dessinateur a repris le même style dans les récits complets du journal Tintin, et je n'y ai pas découvert d'évolution notable pendant les 10 années suivantes.



Les vignettes ci-dessus proviennent d'un récit consacré à Delacroix. Voici le récit en entier, pour que vous puissiez mieux juger.

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/delacr12.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/delacr13.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/delacr15.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/delacr16.jpg


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Et dans les fanzines ? Question

Il n'y a pas grand chose, malheureusement. Le BDM mentionne Hop N° 50 et le Collectionneur de BD N° 68, mais ce sont des rubriques nécrologiques. Et puis il y a l'Âge d'or N° 17 qui (oh miracle !) contient une interview de Cheneval.

Je possède bien sûr ce numéro de l'Âge d'or mais ... je vais laisser le sujet mijoter un petit moment, ne serait-ce que pour voir si cela vous intéresse un peu. Wink

En attendant, voici une image de Cheneval par lui-même :



Et une rubrique nécrologique parue dans Le Soir en 1991 :

http://archives.lesoir.be/la-deuxieme-mort-des-mythiques-heroic-albums_t-19910711-Z045U1.html


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

bertrand labévue


bédéphile pointu
bédéphile pointu
J'ai eu l'immense privilège de déjeuner avec Mr Archive fin mai... Il m'a montré la mise en page de ce qui doit devenir un livre tout entier consacré à Heroic Albums et fernand Chenneval. Le texte en était fini (ouf). Je connais le metteur en page (Philippe Mouvet), qui m'a confirmé que le livre sortirait (une fois mis en pages) chez L'Age d'or... Chouette !
Je serais curieux de découvrir cette interview de Cheneval, Raymond ! Wait and see...

Raymond

avatar
Admin
Voici donc cet interview de Cheneval qui est riche en anecdotes sur la BD belge des années 50 (l'auteur parle entre autre de Dineur sur qui nous savons peu de choses).

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/interv17.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/interv18.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/interv19.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/interv20.jpg


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond a écrit:Et dans les fanzines ? Question

Il n'y a pas grand chose, malheureusement. Le BDM mentionne Hop N° 50 et le Collectionneur de BD N° 68, mais ce sont des rubriques nécrologiques.


Il y a tout de même un autre numéro du CBD où il est fait allusion à Fernand CHENEVAL, c'est celui-ci :





Certes, ce numéro ne contient pas d'interview de CHENEVAL, mais il revient en détail sur l'illustré HEROÏC-ALBUMS, créé précisément à son initiative (il s'agit d'un excellent article de Dany EVRARD, disparu en mars dernier http://www.bdzoom.com/spip.php?article4907 )

Raymond

avatar
Admin
Dans mes souvenirs, ce numéro du "CBD" se consacre essentiellement à l'histoire des Heroïc Albums. On y parle peu de Cheneval lui-même.

Par contre, la rubrique nécrologique du CBD N° 68 (faite par le même Dany Evrard d'ailleurs) était bien faite. Je peux éventuellement vous mettre ici ce petit article.



Dernière édition par Raymond le Dim 24 Mar - 17:05, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
[quote="Raymond"]Dans mes souvenirs, ce numéro du "CBD" se consacre essentiellement à l'histoire des Heroïc Albums. On y parle peu de Chenevart lui-même.

quote]

C'est exactement ce que j'ai laissé entendre dans mon message précédent!! icon_surprised

Je me demande souvent si tu lis bien la teneur de mes écrits avant d'y répondre. Shocked

Raymond

avatar
Admin
Oui, j'ai bien lu ton dernier post, dont le sens ne me semblait pas aussi clair.

Maintenant, puisqu'on est d'accord ... pirat


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Sinon, pour Cheneval, voici l'article de Dany Evrard publié dans le CBD N° 68.

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/hommag10.jpg

Ainsi que la rubrique nécrologique parue dans Hop N° 50 à la même époque. Les deux textes sont assez complémentaires.

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/articl10.jpg


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
A la fin des années 60, Cheneval crée un nouveau personnage pour le journal Tintin : Masque d'Argent. C'est une histoire de justicier masqué qui vit au début du XIXème siècle en Californie, lorsqu'elle était espagnole. C'était en quelque sorte un "nouveau Zorro".

Il n'y a eu cependant que trois histoires de ce personnage, qui s'est arrêté en 1968, probablement parce que Cheneval avait un autre projet. C'est en effet à ce moment-là qu'il décide de relancer les Héroïcs albums).

Voici un de ces RC, qui fait partie des dernières BD dessinées par Cheneval. Après l'échec de la relance des "Héroïc albums", il s'est en effet tourné vers la publicité.

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/masque10.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/masque11.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/masque12.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/masque13.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/masque14.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/masque15.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/masque16.jpg


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

bertrand labévue


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Je viens de découvrir une petite interview sur pierreguilamrd.fr, le site du dessinateur. Voilà encore quelqu'un d'assez méconnu, malgré une longue carrière:
Pierre GUILMARD A la Une


De la " La java des Gaspards " à " Liberté " !Pour ce printemps, vous lancez " Liberté " votre nouvelle série, pouvez-vous nous la présenter?
Pierre GUILMARD : " Liberté " est une série policière, basée sur fond historique des années 30, dans l'ambiance close d'un grand transatlantique de luxe. A cette époque, traverser l'Atlantique dans un paquebot était une vraie parenthèse de vie entre les deux mondes... Le vieux monde, tremblant sous d'inquiétants bruits de bottes et le nouveau, secoué par l'effondrement de l'affairisme économique... Une époque qui allait droit à la catastrophe dans une demi inconscience généralisée.

Comment est né ce projet ?
En rêvant dans les ports... C'est banal, mais je crois que j'aurai aimé m'embarquer pour Valparaiso ou Zanzibar, accompagné d'une malle cabine en osier, coiffé d'un panama, une bouteille de whisky en poche... Être une sorte de Pierre Loti ou Henry de Monfreid (un ami de mon grand-père !)... Mais hélas, je n'ai réussi qu'à être un rêveur d'aventures sur papier...

Avec " Liberté ", on s'éloigne des " Farfelingues " et de " La java des Gaspards ", vous souhaitiez changer de genre ?
Effectivement, je m'en éloigne ! Bien que déjà, entre " La java des Gaspards " et les " Farfelingues " il n'y a guère de points communs... Dire que je cherche à changer de genre serait excessif, disons que j'adapte mon propos aux sujets que j'aborde... Il est bien évident que je ne peux faire s'exprimer " Philou ", le jeune groom du " Liberté ", comme " Omer Lagueulante " de " La java des Gaspards "... Il y aurait là peu de cohérence avec le contexte de la série. Mais j'avoue, si l'opportunité se présentait, je manierais de nouveau avec plaisir la gouaille de Montmartre ponctuée de féroces coups de surins sur les pavés glauques du Paname 1900. (Mais hélas, l'auteur fait rarement ce qu'il souhaite !)

Vous aimez mélanger humour et suspens, c'est votre cheval de bataille ?
Je n'ai pas de cheval de bataille !... (Je n'aime pas les batailles). Je me contente seulement d'appliquer un regard de dérision sur les univers que je créés. Mes personnages sont quasiment tous des marginaux se débattant dans des situations qui les dépassent et lorsqu'ils ne maîtrisent véritablement plus leur destin, cela tourne très logiquement au drame, avec beaucoup d'ironie bien évidemment.

Que gardez-vous de votre collaboration avec Charlier et Goscinny qui ont lancé votre carrière ?
Outre de la nostalgie, les conseils que ceux-ci m'ont généreusement donnés. Lorsque j'adressais à la rédaction du journal Pilote mes premières tentatives de Bd, tant J.M CHARLIER que René GOSCINNY se donnaient la peine de répondre, parfois par de longues lettres explicatives pour corriger mon travail. Durant deux bonnes années, je les ai abreuvé de planches maladroites... Chaque envoi était couronné d'une réponse !... Aujourd'hui, je reste confondu par leur bonne volonté et la passion qui les animaient. Surtout, lorsque je repense à la multitude d'activités qu'ils assumaient, cela mérite d'être rappelé !

Vous êtes à la fois dessinateur et scénariste, ce n'est pas trop dur de travailler seul ?
Non, c'est plutôt pratique !... La proximité scénariste - dessinateur fait gagner du temps et puis, ça limite l'intensité des désaccords!...

Comment vous y prenez-vous pour dessiner une planche ? Avez-vous une technique particulière ?
Heu... Ben... Je crois de façon très conventionnelle... Avec du papier et des crayons... Voire une gomme !... Ah, tout de même, j'encre au stylo bille. Technique que j'ai dû adopter étant à une époque parti m'installer dans la Normandie profonde... Là-bas, impossible de trouver des pinceaux en poils de martre (peut-être en poils de vache ?). Ceci dit, l'ordinateur commence à faire son apparition... Je scanne moi-même toutes mes planches pour effectuer la mise en couleur... C'est une découverte quasi ludique qui semble être pleine de possibilités nouvelles... J'apprends tous les jours, ce qui est passionnant !

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui débute ?
Question bien embarrassante !... Donner conseil à un jeune débutant... Aïe !!... Aujourd'hui l'aventure est bien difficile, il n'y a quasiment plus le support formidable qu'était la presse, permettant à un débutant de se former et d'évoluer à son rythme... Disons que j'aurais tout d'abord envie de lui demander si la Bd est véritablement pour lui une passion, car, si réussir à publier un premier album est une possibilité relativement aisée, réussir à longue échéance dans ce métier devient très proche de l'illusoire... En tous cas, ne pas le faire pour de l'argent, les chances sont à peu près semblables qu'au jeu du loto !... Je dirais pour conclure mon pessimisme : Prudence, " passe ton bac d'abord !... "

Vous faites de la Bd depuis 1966, quel regard portez-vous sur l'évolution de ce secteur aujourd'hui ?
Je rectifie, depuis 1963, date où j'ai publié dans Pilote, sur le premier scénario de Jacques LOB, ma première BD, histoire complète en 5 planches (voir mon site : www.pierreguilmard.com). Je dirais qu'aujourd'hui la Bd est passée du stade gentiment artisanal à la sauvagerie industrielle. Il est évident que dans ce domaine il y a embouteillage dû à la surproduction d'albums, mais je pense surtout que le problème se pose sur la technique commerciale... Seules les séries bien en place trouvent grâce sur les présentoirs des grandes surfaces (qui font aujourd'hui le gros des ventes Bd). Restent aux séries débutantes ou atypiques les librairies spécialisées... Les malheureux, n'ont ni la place ni le temps pour défendre les nouveautés qui sont, hélas, retournées très vite aux éditeurs... De plus, médiatiquement les quelques projecteurs qui daignent parler de la Bd se cantonnent toujours autour des mêmes auteurs. C'est sans doute dû à une méconnaissance ou à un manque de curiosité de leur part, mais ça laisse dans l'ombre bon nombre de choses dignes d'intérêt... Cependant, depuis quelque temps un espoir prometteur pointe son nez, " Internet "... Pour l'instant ça frémit, de nombreuses idées sont dans l'air, je suis personnellement régulièrement contacté par des projets plus ou moins sérieux... Mais cela va mûrir et je suis convaincu que l'avenir est en partie de ce côté !...

Quels sont vos projets futurs ?
Dans l'immédiat, réaliser un album de gags aux éditions Bamboo, entreprendre le tome 2 de " Liberté "… Et puis, bien d'autres projets qui sommeillent dans mes cartons, qui vont d'une série SF burlesque au tome 5 de " La java des Gaspards "… Mais ceci, si le temps le permet !...

Pierre GUILMARD
Propos recueillis par Benjamin Riot

Raymond

avatar
Admin
C'est vrai que Guilmard est complètement oublié. Il continue pourtant à publier des albums, et il a dessiné Chlorophylle pendant 2 ou 3 ans (c'était la fin des années 60).

Il n'a pas percé car il n'a jamais réussi dans le monde des albums, où il faut vraiment des qualités qui permettent au livre de ressortir du lot. Il ne s'est pas non plus concentré sur une série unique, facile à reconnaître. Il a plusieurs fois changé de personnages et je n'ai pas un souvenir transcendant de Wilbur et Mimoza, ou des Frères Bross.

Il a publié quelques albums aux éditions Soleil pendant les années 90 et ils sont peut être pas mal mais ... je n'ai jamais lu (impossible de tout connaître Rolling Eyes ).

Il y avait eu une interview de lui dans le journal Tintin en 1969 et je vais le ressortir. Il faut que je regarde également dans les fanzines.

Sa carrière dans Tintin a duré une dizaine d'année puis il s'est éclipsé, bien avant la décadence du journal. Je suppose qu'il n'a jamais réussi à s'imposer. On peut découvrir son travail sur cette page de "Bandes dessinées oubliées" :

http://www.bdoubliees.com/journaltintin/auteurs2/guilmard.htm


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Eh bien, les fanzines ne se sont pas précipités pour discuter avec Pierre Guilmard. Rolling Eyes

Le BDM ne mentionne que la Lettre de Dargaud N°16 et Tintin N° 1110.

Sur le Web, c'est pas beaucoup mieux. Il y a cet entretien provenant du site de Guilmard, que Bertrand nous a recopié dans son post précédent ... et rien d'autre !

Bon ! Je possède le "Tintin" et je pense que Bertrand peut de son côté nous fournir l'article de la "Lettre de Dargaud". On se contentera de cela ! Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Voici le petit interview de Guilmard publié dans le journal Tintin.

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/guilma10.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/guilma11.jpg

Et voici l'interview publié dans la Lettre de Dargaud (merci Bertrand pouce ).

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/guilma12.jpg


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Le dessinateur Hachel a travaillé un peu à la même époque que Guilmard dans le journal Tintin, et il est aujourd'hui tout aussi peu connu. Je garde cependant un bon souvenir de son personnage Benjamin dont les gags étaient parfois assez drôles.



Il semble avoir complètement disparu au milieu des années 80 et il n'y a a pas grand chose sur lui dans le Web, en dehors d'une page dans "Bandes dessinées oubliées" et dans "Lambiek.net"

http://www.bdoubliees.com/journaltintin/auteurs3/hachel.htm

http://http.lambiek.net/artists/h/hachel.htm

Une petite trouvaille tout de même : un curriculum vitae manifestement rédigé par Hachel lui-même. Après son retrait du monde de la BD, il semble être devenu un enseignant et un graphiste pendant ces 20 dernières années.

http://www.hachel-int.be/hachel-createur-bd/hachel-curriculum

Un petit portrait du dessinateur :


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
J'ai regardé sur le BDM et ... les fanzines ne semblent jamais s'être intéressés à Hachel ! icon_surprised

Il faut se contenter de ce que l'on trouve sur le Web (où il n'y a pas grand chose).

Il a mené une carrière bien discrète. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

bertrand labévue


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Il a aussi travaillé avec Greg, non ? (sur Papa Talon, me semble-t-il)

Raymond

avatar
Admin
C'est exact, et il y a même eu un album, qui doit être assez difficile à trouver maintenant.



La série (quelques histoires complètes) était parue auparavant dans Achille Talon Magazine. Voulez-vous que je vous en ressorte une histoire ? Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Voilà qui devrait intéresser Raymond : le Coffre à Bd vient justement de mettre en vente un album d'Hachel (époque Spirou). Wink

Raymond

avatar
Admin
En effet, on trouve plusieurs albums d'Hachel dans le Coffre à BD. Il y a des Benjamin, et aussi un livre d'enseignement sur la BD.

Sinon, je reviens sur Papa Talon qui est un personnage culte, ou du moins un de mes personnages fétiches. Il est à l'origine de quelques uns des meilleurs gags d'Achille, entre autre lorsqu'il fait ses déclarations à double sens (qui concernent toujours la fermentation du houblon Wink ) ou qu'il essaie désespérément d'échapper à sa femme et aux corvées de ménage ( "comment ai-je pu croire un seul instant que j'avais la moindre des chances ?" Smile ). Il méritait sa série à lui et c'est bien dommage qu'elle n'aie pas marché.

Bon, pour la circonstance, je ressors une de ses histoires courtes parues dans Achille Talon magazine. Very Happy

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/hacehl12.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/hacehl13.jpg

http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/hacehl14.jpg



_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
A la même époque que Guilmard et Hachel (début des années 70), Jean Torton travaillait aussi au journal Tintin. Il dessinait surtout des récits complets sur des scénarios de Duval, mais il a aussi réalisé "les Conquérants du Mexique".

Il y a très peu d'articles et d'entretiens sur Torton, qui reste peu connu. Il a pourtant fait une longue carrière puisqu'après Tintin, il est passé chez Métal Hurlant, puis chez Glénat, avant de se retrouver dans l'écurie de Jacques Martin.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

bertrand labévue


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Je crois me souvenir qu'il a aussi réalisé les décors d'un Ric Hochet... mais lequel ?
Par contre, je ne lui connais aucune interview, je l'avoue.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 19]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum