Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le dernier spartiate

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

76 Re: Le dernier spartiate le Dim 14 Avr - 12:54

comte lanza


alixophile
alixophile
l'interview était intitulée finement Jacques Martin classé Alix (classé X) et a été réalisée lors de la parution de O alexandrie
http://www.liberation.fr/livres/0101192729-jacques-martin-classe-alix

77 Re: Le dernier spartiate le Dim 14 Avr - 13:42

AJAX

avatar
license ès BD
license ès BD
Voui ! Je l'avais dans mes archives. Merci comte Lanza!
Alors, Jacky-Charles ? Quod dicis ?

(Bien sûr, je suis d'accord avec le principe : une jeune fille grecque se marie à quinze ans, fait des enfants à 16 car elle n'a pas pris la pillule (la conne! - je plaisante!).
Mais bon, si le Magister lui-même la voit quadra ? C'est le seul domaine où je ne chercherais pas à le pinailler : son intrigue, sa psychologie des personnages.)

78 Re: Le dernier spartiate le Mar 16 Avr - 15:12

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
On dirait que l'âge de la reine promet de devenir un sujet aussi vaste que celui sur l'âge du capitaine !
Du point de vue purement romanesque, peu importe au fond que la dame ait 30 ou 40 ans lorsque nous la rencontrons, ce qui est intéressant, c'est qu'elle soit reine, qu'elle gouverne ou non, et qu'elle s'intéresse à Alix.
Gardons-nous quand même de trop la vieillir, sinon nous allons retomber dans la discussion relative à la mère de Titus, dans "Alix Senator", où nous avons successivement éliminées toutes les demoiselles pour lesquelles Alix avait manifesté de l'interêt dans sa jeunesse, celles-ci ayant atteint l'âge canonique au moment de concevoir leur fils.
Soyons donc galants avec Adréa, plus que ne l'a été Alix !

79 Re: Le dernier spartiate le Mar 16 Avr - 15:41

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
En ce qui concerne les relations entre Alix et Enak, je m'en suis déjà expliqué dans un article publié sur ce forum, rubrique : "Alix, Enak et l'amour", qui a été suivi d'une large discussion.
Ayant découvert ces personnages assez tard, j'en pensais au début comme ce que disait cet article à leur sujet, puis au fil du temps, ma documentation s'est étoffée, les historiens devenant moins frileux sur ce point et j'ai fini par douter de cette première impression qui correspondait peu aux us et coutumes de l'époque d'Alix, mais reflétait plutôt certains fantasmes de la nôtre.
J'en suis donc revenu à une conception plus fraternelle, voire filiale, de leurs relations, mais cela ne me choque pas que Jacques Martin ait entretenu une certaine ambiguïté, les auteurs conservant heureusement le droit d'imaginer des intrigues, car sinon, à quoi serviraient-ils ?

80 Re: Le dernier spartiate le Mar 30 Avr - 22:04

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Je relis cet album que je n'avais pas lu depuis quelques temps et c'est une vraie redécouverte, grâce notamment aux couleurs!

Les lecteurs d'Alix savent que "Le dieu sauvage " est la suite du "dernier Spartiate". Mais en vérité, Martin nous raconte la même histoire dans 3 chapitres différents. Le triptyque débute avec "Le dernier Spartiate", continue dans "Le dieu sauvage" et s'achève avec "Le cheval de Troie". C'est bien une même histoire qui nous est contée, même si Heraklion apparait dans d'autres aventures (Roma Roma, le fils de Spartacus?). Il est le personnage central, celui autour duquel va s'articuler ce triptyque. Je ne sais pas si on peut parler de cycle, car il y a de nombreux albums entre le dieu sauvage et le cheval de Troie, mais une même histoire, oui.

http://alixmag.canalblog.com/

81 Re: Le dernier spartiate le Mar 30 Avr - 22:58

Raymond

avatar
Admin
Il est assez évident que le Dieu Sauvage est la suite du Dernier Spartiate, mais pour le Cheval de Troie, j'ai bien plus de peine à considérer cet album comme une suite. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

82 Re: Le dernier spartiate le Sam 4 Mai - 18:38

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour

J'ai parcouru l'édition des 50 ans et suis très interrogative.
Les couleurs ont elles été refaites ?
Le fameux côté pommelé de nombres de vignettes (toutes celles en milieu sombre) a disparu. Les joues rouges des protagonistes aussi. De mémoire, les négatifs avaient été perdus ou abimés et le tirage de l'EO avait été fait dans des conditions rocambolesques.
Est-ce que ce nouveau résultat a été obtenu simplement au tirage ou la démarche a t elle été plus profonde, un peu à l'instar de ce qui a été fait sur Blake et Mortimer et Astérix ?

Cordialement
Eléanore-clo

83 Re: Le dernier spartiate le Sam 4 Mai - 18:43

Raymond

avatar
Admin
Eh oui ! Les couleurs ont bel et bien été refaites, à la manière "moderne", si j'ose dire, avec des aplats de couleurs vives sur papier clair.

Pour ma part, je n'aime pas beaucoup ce genre de colorisation. Neutral


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

84 Re: Le dernier spartiate le Sam 4 Mai - 19:06

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Non, les couleurs n'ont pas été refaites.
On a repris les coloriages originaux, consevés par la famille de Jacques Martin, (les coloriages réalisés à l'époque par les Studios Hergé), qui ont été rescanné et on a utilisés le trait noir des films existants.Ensuite, on a superposé le trait du film noir sur le scan couleur. Mais en aucun cas, les couleurs ont été refaites. Ce sont les couleurs originales. (je suis en pleine écriture d'un article pour alix mag' sur ces mises en couleurs).

http://alixmag.canalblog.com/

85 Re: Le dernier spartiate le Dim 5 Mai - 10:25

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Pour en revenir à cette trilogie du Dernier Spartiate, je développe:

Les 3 albums sont axés sur Heraklion et sur le perte et la recherche d'identité d'un peuple (Spartiate , tribue africaine, Troyens).
Lors de la prise de la citadelle de la reine Adréa , le géneral Horatius éprouve de la pitié pour ce peuple qu'il combat, mais en tant qu'officier romain, il n'est pas maître de son destin et est obligé de servir les intêrets romains.
C'est la raison pour laquelle ,que quelques temps plus tard, l'homme Horatius voudra adopter l'enfant de la reine qu'il a combatu dans le dernier Spartiate.
Malheureusement,suite à cette histoire et aux manigances de sa belle-soeur, Horatius n'ayant pu aller au bout de son reve, decide de perir dans le feu,comme les Spartiates qu'il a combatu dans le dernier Spartiate. Et comme me dirait Michel Jacquemart: "Sa confession est particulierement terrible... Ceux qui voient dans cet album un simple voyage touristique sont passés a coté de la dimension tragique de cette aventure, qui clot magistralement le cycle du Dernier Spartiate."

Horatius est cité ou présent et cité dans les 3 albums.

Et evidemment, Le dieu sauvage est la suite direct du dernier Spartiate , avec la triste de fin de la reine Adréa, qui voulait revoir une dernière fois son fils ...et Alix.

http://alixmag.canalblog.com/

86 Re: Le dernier spartiate le Dim 5 Mai - 10:37

Raymond

avatar
Admin
L'intrigue du Cheval de Troie est effectivement centrée autour du destin tragique d'Horatius. L'aventure se passe en Grèce, c'est un fait, mais il ne m'a pas semblé qu'Heraklion y jouait un rôle si important que cela. Il est très passif, et on aurait pu le remplacer sans dommage par un autre jeune homme sans que cela change quelque chose à l'histoire.

Maintenant, on peut voir ce récit comme une suite de Dernier Spartiate, puisqu'elle raconte la fin de l'un des protagonistes (Horatius) de cette histoire. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

87 Re: Le dernier spartiate le Dim 5 Mai - 11:28

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
bonjour

stephane a écrit:Non, les couleurs n'ont pas été refaites.
On a repris les coloriages originaux, consevés par la famille de Jacques Martin, (les coloriages réalisés à l'époque par les Studios Hergé), qui ont été rescanné et on a utilisés le trait noir des films existants.Ensuite, on a superposé le trait du film noir sur le scan couleur. Mais en aucun cas, les couleurs ont été refaites. Ce sont les couleurs originales. (je suis en pleine écriture d'un article pour alix mag' sur ces mises en couleurs).

Mais comment les pommelés ont ils disparus ? Il y a bien eu des modifications apportées au couleur ? De mémoire, certains habits ont aussi changé de couleur.

Pourquoi ne pas avoir utilisé les mêmes encres que sur les actuels Blake et Mortimer pour donner un peu de relief ?

Cordialement

88 Re: Le dernier spartiate le Dim 5 Mai - 13:54

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Pour être plus précise et ayant maintenant les deux albums sous les yeux :

1) l’illustration en page 1 représentant Adréa devant une statue géante d'Athéna a disparu dans l'édition "Age d'or"
2) première vignette de la page 14 (la forteresse) : les feuillages en bas à gauche ont des couleurs différentes: forêt plus jaune dans l'édition "Age d'or", feuilles plus "olive" dans l'EO
3) page 20: 2ème vignette de la 3ème bande, le plumage du casque des hoplites est bleu dans l'édition "Age d'or", violet dans l'EO.
4) page 21 : deux premières bandes. Tous les décors de couleur bleu dans l'édition"Age d'or" sont violets dans l'EO.
5) page 24, première vignette de la 1ère bande. La cape est bleu dans l'édition "Age d'or" alors qu'elle est violette dans l'EO. La couleur du casque n'a par contre pas changé.
6) page 27, dernière vignette de la 2ème bande. Les troncs d'arbre gris dans l'édition"Age d'or" sont roses dans l'EO.
7) page 28 : la couleur de peau d'Enak est rose-orangée dans l'édition "Age d'or" et brune dans l'EO.
Cool page 34, 1ère vignette de la dernière bande : les statues sont vertes dans l'édition "Age d'or" et grises dans l'EO
9) page 36 : la cape d'Adréa bleu ciel dans l'édition "Age d'or" est pourpre dans l'EO.
10) page 40 : les boucliers jaune doré dans l'édition "Age d'or" sont verts de gris dans l'EO.
11) page 41 : la cape d'Adréa passe du violet clair (Age d'or) à un violet sombre (EO)
12) page 47 : le ciel nocturne bleu foncé dans l'édition "Age d'or" est violet dans l'EO
13) page 55 : dans le 2ème bande, le jour est plutôt sombre dans l'édition "Age d'or" et très clair dans l'EO. Manifestement, l'heure n'est plus la même !
14) page 60 : dans la 2ème vignette de la 1ère bande, le sol est marron clair dans l'édition "Age d'or' alors qu'il est gris bleu dans l'EO.
Etc etc
Ce ne sont que quelques exemples mais les changements ont été très nombreux. On "sent" que l'édition anniversaire a "retiré du rouge un peu partout. Ainsi, les joues rouges des personnages ont disparu. Cela peut aussi expliquer le passage des violets aux bleus. Après un nouveau regard, les pommelés n'ont pas été supprimés, ils ont été fortement atténués au point de les rendre quasiment invisibles : par exemple la couleur des peaux de la page 24.

Cordialement
Eléanore-clo

89 Re: Le dernier spartiate le Dim 5 Mai - 14:02

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Bonjour Eleonore-clo,

si tu regardes les nouvelles éditions, tu verras que les joues sont effectivement pommelées dans ces nouvelles éditions. Les tons sont effectivement differents ,notamment pour des habits ou bien des décors. Sur Alix Mag', je vais poster prochainement un bleu de coloriages de Jacques Martin avec le resultat final. Les differences de couleurs sont dûes aux impressions diffentes et aux manipulations des mêmes films et fichiers. Un film n'est pas fait pour durer éternellememnt. Une autre chose très importante et qui dénature également, c'est le papier . Avant, chez Catsreman, ils utilisaient un papier plus mate , le rendu était donc plus mate. Maintenant, ils utilisent un papier plus brillant , les couleurs sont donc plus lumineuses.
Si tu as une vieille édition et une édition récente du dernier Spartiate , tu verras que les couleurs sont plus vives dans l'édition récente en papier brillant que celui sur papier mate.

Par contre, je ne connais pas l'histoire sur la perte des fichiers originaux. Peux-tu m'en dire un peu plus?

Hello Raymond,

tu écris: "L'aventure se passe en Grèce, c'est un fait, mais il ne m'a pas semblé qu'Heraklion y jouait un rôle si important que cela. Il est très passif, et on aurait pu le remplacer sans dommage par un autre jeune homme sans que cela change quelque chose à l'histoire."

Pourtant, ce n'est pas n'importe quel enfant que veut adopter Horatius. C'est bien Heraklion, le fils de cette reine qu'il a combatu Cette histoire n'aurait pas été possible autrement... Et comme les Spartiates sont morts dans le feu, , c'est par le feu, après avoir raté son rêve, que Horatius finira sa vie. Pour comprendre le personnage, il y a une phrase très importante qu'il dit à la fin du dernier Spartiate: " Alix, je suis un soldat et pourtant, la guerre me répugne de plus en plus...Décidement, je ne serai jamais un conquérant comme César! Si je m'écoutais, j'ordonnerais le repli de mes troupes et je laisserais ces malheureux dans leur fort en ruine."
C'est donc bien le remord qu'il le poussera dans le Cheval de Troie, à essayer de réparer le mal qu'il a fait en voulant adopter Heraklion.
Aucun autre enfant aurait pu remplacer le fils de la reine Adréa dans cette aventure.

http://alixmag.canalblog.com/

90 Re: Le dernier spartiate le Sam 15 Mar - 20:57

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Dessin ayant servi à la promotion de cet album.


91 Re: Le dernier spartiate le Mer 23 Juil - 17:15

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
C'est un de mes préférés, et une de mes pages préférées. La dramatisation de la scène, évidemment, l'horreur de la condition d'Ilote qui avait heurté mes onze ans d'alors et aussi parce que de cette scène émergera la couverture, celle du journal Tintin, montrant la scène où il empoigne les lances allongé au sol et la couv finale de l'album de 67 (?), y compris celle interprétée récemment par Jailloux...

L'image de la page originale en noir et blanc rend grâce au travail d'encrage...

http://erikarnoux.blogspot.com

92 Re: Le dernier spartiate le Mer 23 Juil - 17:40

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonsoir Stéphane
J'ai cru comprendre que les négatifs avaient été perdus et qu'il avait fallu refaire des photos à partir d'un tirage papier, ce qui expliquait les fameux "pommelés"
Cordialement
Eléanore-clo

93 Re: Le dernier spartiate le Mer 23 Juil - 17:56

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
eleanore-clo a écrit:J'ai cru comprendre que les négatifs avaient été perdus et qu'il avait fallu refaire des photos à partir d'un tirage papier, ce qui expliquait les fameux "pommelés"

Tout est dit là mais il me revient que le DS dans Tintin, outre un lettrage différent qui n'est pas le même que dans l'album au final,montrait non pas des "pommelés" mais ce qu'on pourrait qualifier davantage de moirures et de grain.

Techniquement, le papier, les impressions, tout ça a beaucoup évolué, il est vrai depuis ces années où je lisais comme beaucoup ici, Alix dans le journal à raison de 2 pages /semaine...

http://erikarnoux.blogspot.com

94 Re: Le dernier spartiate le Mer 23 Juil - 19:40

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonsoir Erik A
Merci pour les infos !
Cordialement
Eléanore-clo

95 Re: Le dernier spartiate le Mer 23 Juil - 20:33

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Chère Eléanore-clo, quand on a des infos, c'est un plaisir de les communiquer.

http://erikarnoux.blogspot.com

96 Re: Le dernier spartiate le Jeu 24 Juil - 19:12

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Lors d'un dîner en Belgique un dimanche soir en fin de festival voici pas mal d'années, nous étions quatre, l'organisateur Francis Degré, Jacques Martin, Christophe Simon et moi-même, j'avais posé la question à Martin de l'âge d'Adréa qui m'avait interpellé aussi en son temps et que la lecture de vos posts ravive.

Et il en avait conclu après quelques minutes de discussion que 27 ans pour cette femme "mûre" était un âge plausible. En tenant compte du fait qu'Héraklion a une douzaine d'années et qu'elle aurait été enceinte à 15, rien d'illogique du coup... Alors évidemment il a aussi dit ailleurs d'autres choses dans d'autres interview, mais là, j'étais en face de lui et c'est ce qu'il m'a dit ce soir-là.

http://erikarnoux.blogspot.com

97 Re: Le dernier spartiate le Lun 8 Sep - 20:09

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Pas ml, non?
http://www.2dgalleries.com/art/couverture-alix-18697

http://alixmag.canalblog.com/

98 Re: Le dernier spartiate le Mar 9 Sep - 10:45

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Ce qui est marrant, c'est que les espaces blancs sont déjà prévus sur le dessin, D'ordinaire, on fait un dessin entier, et ensuite le journal vient placer ses titres. Là, l'auteur l'a prévu d''entrée.

http://erikarnoux.blogspot.com

99 Re: Le dernier spartiate le Dim 21 Sep - 20:13

Draculea

avatar
license ès BD
license ès BD
J'ai cru relire aujourd'hui Le Dernier spartiate et me suis vite rendu compte que je n'avais en fait jamais lu cet album dont je trouve l'iconographie somptueuse, du début à la fin et la mise en couleur exceptionnelle. Il y a cette case initiale aux rayons de soleil sortant es nuages et dans lesquels se lit en transparence la couleur des zones de paysage qu'ils balayent. Toute la marche dans la forêt et l'arrivée à la forteresse dont les décors, parmi lesquels le temple haut son somptueux.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com



Cet album a une très grande intensité visuelle qui dialogue de façon très intéressante avec son propos.

Image hébergée par servimg.com



Outre la manière dont il fait vivre intérieurement l'âme d'Alix et en révèle l'humanisme, cet album travaille aussi des thèmes qui jalonneront l'oeuvre par la suite : les souterrains et l'eau si fréquent dans la série, de la lutte d'un petit groupe d'homme assiégés sur des remparts qu'on retrouve par exemple dans La Chute d'Icare, du sacrifice final par le feu qui semble sur un mode héroïque différent annoncer celui également final du Cheval de Troie. Il y a aussi le sort d'un enfant roi dont le destin vacille et qui n'a plus qu'Alix pour protecteur, la vaine tentative de réveil d'une civilisation abolie qui se jette une dernière fois dans la lutte pour finir par la catastrophe comme ce sera encore le cas du Spectre de Carthage, sans parler du thème des rêves prophétiques si fréquent dans la série.
Relire un tel album est donc extrêmement intéressant car cela permet de voir comment très vite, au moment où le dessin avait trouvé sa première maturité, les éléments de ce qu'on peut appeler une poétique des aventures d'Alix, se mettent en place de façon définitive et trouvent avec cet album, le septième de la série un des pivots de leur expression. C'est pourquoi j'ai aimé cette lecture qui n'est pas non plus dépourvue d'étrangeté, comme souvent dans la série, ce qui n'est pas fait pour me déplaire !

Image hébergée par servimg.com

100 Re: Le dernier spartiate le Sam 27 Sep - 20:55

Raymond

avatar
Admin
Merci de tes commentaires ! Very Happy

Pour certains membres du forum, c'est la plus belle aventure d'Alix. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum