Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les belles monographies

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 4]

76 Re: Les belles monographies le Dim 5 Fév - 15:22

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour Raymond

Je souhaite tout d'abord vous remercier pour tout le travail fait sur le forum. Aujourd'hui, je suis en visite chez ma fille dans les Hauts de France. Il pleut et le ciel est gris. Mais l'ordinateur brille et le soleil est présent dans le forum grâce à vos articles. Very Happy

Pour rebondir sur la monographie, j'ai découvert Druillet par le petit bout de la lorgnette. Amatrice de science-fiction, j'ai profité de mes premiers salaires (!) pour acheter les luxueux ouvrages édités par OPTA et illustrés par Druillet.
Voici quelques images extraites d'Elric Le nécromancien par M. Moorcock, du Livre de Mars par L. Brackett et de Dracula par B. Stocker.







Les illustrations sont magnifiques, parfaitement adaptées aux ouvrages, pathétiques pour Elric, sensuelles et rêveuses pour Mars et inquiétantes pour Dracula.

Je confie n'avoir jamais adhéré aux BD de Druillet car le scénario y est écrasé par la formidable puissance évocatrice des dessins. Néanmoins, Les six voyages de Lone Sloane restent incontournables. Le Club Med aurait d'ailleurs pu s'en inspirer pour une gamme autre ! Laughing C'est pourquoi, j'ai beaucoup apprécié l'apparition du fameux pont interplanétaire dans le fil sur les BD qui "donnent le frisson". Ce pont est une belle madeleine ; même si sa filiation n'est pas proustienne mais suisse et respire le chocolat au lait (Miam !).  Smile

Puis, le style de Druillet a évolué : moins précis, plus évocateur. Et là, j'ai décroché !
De plus, la violence des images m'est devenue de plus en plus insupportable. Les angles vifs et aigus, les corps torturés et les pointes de toute nature m'ont semblé de plus en plus présents.





Et donc, au final, Druillet reste pour moi un auteur des années 1960 et du début des années 1970. Pas au-delà. Mais peut être est-ce ma sensibilité qui m'empêche d'apprécier son évolution ?

Bon dimanche à tous les présents comme aux absents. Sad

Eléanore-clo

77 Re: Les belles monographies le Lun 6 Fév - 20:41

Raymond

avatar
Admin
Je comprends tes préférences. J'ai moi aussi une prédilection particulière pour les "6 Voyages" et "Delirius" qui étaient parus à l'époque dans l'hebdomadaire Pilote.

C'est une suite d'événements qui a fait évoluer le style du dessinateur. Il faut mentionner en premier une "cassure" au milieu des années 70, symbolisée en particulier par l'album "la Nuit" avec lequel, suite au décès de son épouse, Druillet entre dans une époque moins esthétique et plus "sauvage".

Par la suite, il y a eu Salammbô, une belle trilogie, plus raffinée mais un peu difficile à lire, avec des pavés de texte calligraphiés d'une manière peu lisible. Ce sont de beaux livres que j'ai contemplé plutôt que lus attentivement (car j'avais de toute façon déjà lu le livre de Flaubert  Wink ).

Après cela, le dessin de Druillet est devenu de plus en plus "rugueux", en partie à cause d'une technique graphique en constante évolution. On découvre facilement tout cela dans cette intéressante anthologie.

Druillet restera probablement dans les mémoires comme le révolutionnaire des années 70, mais ce qu'il a créé ensuite n'est pas inintéressant.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

78 Re: Les belles monographies le Dim 2 Avr - 18:20

Raymond

avatar
Admin
Ce livre est déjà paru depuis plusieurs semaines, mais j'ai dû le commander à mon libraire pour l'obtenir. Au bout du compte, j'ai enfin pu lire ce week-end la magnifique monographie consacrée à Hermann, qui s'intitule "Hermann, l'encre noire du sanglier des Ardennes".





Ce livre contient surtout un très long texte, divisé en 7 chapitres, de Philippe Tomblaine qui a écrit un historique très détaillé de la vie et de l'oeuvre du dessinateur. Il s'y ajoute des interviews d'Hermann, de son fils et de son épouse, ainsi qu'une petite bibliographie qui concerne essentiellement les albums. Tout cela est richement illustré avec des images plus ou moins rares et cette monographie parait donc assez complète.   pouce

C'est un hommage mérité qui est rendu ainsi à Hermann, et c'est surtout un très beau livre pour les amateurs de cet auteur.   pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum