Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Péplums et BD historiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

76 Re: Péplums et BD historiques le Ven 18 Juil - 14:34

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Draculea a écrit:
En réponse à AJAX :

Les précisions que vous apportez au sujet de cette galère sont très intéressantes. Je suppose que par tome 2, vous entendez la page 2 de ce sujet ?

J'entends le tome 2 de LA MARINE ANTIQUE (Les Voyages d'Alix), actuellement introuvable en neuf. Sauf erreur (c'était il y a presque vingt ans) c'est dans celui-là que j'ai parlé ce de navire géant. J'aurais été plus précis, si ma bibliothèque était encore ici.

Mais un collaborateur de Martin d'avait déjà dessiné dans un précédent "Voyage", probablement Moralès dans un tome sur l'EGYPTE. A vérifier. A l'époque je lui avais demandé d'où il tirait ce dessin. "C'est dans Dion Cassius..." Avec Martin, qui était plus artiste qu'historien, c'était toujours "Dion Cassius" !  Smile

77 Re: Péplums et BD historiques le Ven 18 Juil - 14:56

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Ah oui, pardon, je n'avais pas bien lu votre message sans doute. Je vous remercie de cette précision. Je pense pouvoir le trouver à la Bibliothèque centrale de Lyon. Je regarderai et vous dirai.  Very Happy 

http://www.marchenriarfeux.net

78 Re: Péplums et BD historiques le Ven 20 Fév - 18:03

Loup79


docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonjour à tous,
Je reçois mensuellement une notification des différents sites à propos des sorties bandes dessinées. Je suis tombé sur une série qui traite l'Histoire : L'Homme De L'Année. Pour le tome 8, intitulé "-44", il traite l'assassinat de Jules César en travers les yeux d'un de ses gades du corps : Quintus Falco.

L'Homme de l'Année, tome 8 : -44, chez Delcourt, Sébastien Latour (Scénario) / Tommaso Bennato (Dessin)







Lien vers BDfuge : http://www.bdfugue.com/l-homme-de-l-annee-t8-44?utm_source=Lettre+d%27info&utm_campaign=b63afd4bfe-Infos_du_20_02_20152_20_2015&utm_medium=email&utm_term=0_659431dbee-b63afd4bfe-398631129

79 Re: Péplums et BD historiques le Sam 21 Fév - 11:29

Raymond

avatar
Admin
Merci pour les images ! Je dois avouer avoir complètement ignoré cette série (on ne peut pas tout lire).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

80 Re: Péplums et BD historiques le Sam 21 Fév - 13:46

Loup79


docteur honoris causa
docteur honoris causa
Avec ses nombreuses sorties... zidane

81 Re: Péplums et BD historiques le Sam 21 Fév - 22:52

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Je n'étais pas au courant, merci Loup79.

Mais que fait ma police secrète ? Je vais en crucifier un ou deux pour l'exemple. Non, mais...

82 Re: Péplums et BD historiques le Dim 22 Fév - 0:15

Loup79


docteur honoris causa
docteur honoris causa
Laughing Laughing Laughing Il est fou cet AJAX !

83 Re: Péplums et BD historiques le Dim 22 Fév - 8:38

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
AJAX a écrit:Je n'étais pas au courant, merci Loup79.

Mais que fait ma police secrète ? Je vais en crucifier un ou deux pour l'exemple. Non, mais...

...Ou les jeter en pâture aux fauves, cela sera plus distrayant et durera moins longtemps, pas de risque d’ennui. Very Happy

84 Re: Péplums et BD historiques le Dim 22 Fév - 9:29

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Nan... on va de nouveau avoir des embrouilles avec la SPA si on met des lions dans le cirque.

Mais tu as raison, la crucifixion c'est trop long. C'est ce que je reprochais du reste à Jerzy Kawalerowicz dans son QUO VADIS (2000). Les crucifixions dans l'amphithéâtre, c'est trop de chipot, le public va s'emmm... puis il faut décrocher les types, démonter les croix, reboucher les trous dans le sol... un travail de Romain !

Je me fie à l'expertise du bon Néron. On les crucifie dans les Jardins du Vatican, avec une chemise enduite de poix. La nuit, on les transforme en lampadaires. Entre-temps on organise une surprise-party entre les croix, on joue au scrabble, on pince les fesses des filles. Rien que du bonheur.
Cette habile digression - vous je m'aviez pas vu venir ? - pour vanter LE VATICAN (Les voyages de Jhen) dont le premier chapitre évoque, précisément, ce fameux cirque de Caligula, achevé sous Néron, l'actuelle Place Saint-Pierre (enfin, en réalité, c'était juste à côté: seule l'obélisque a été déplacée de 300 m pour se trouver là où elle est maintenant).
Bonne lecture ! bedo

85 Re: Péplums et BD historiques le Sam 28 Fév - 9:00

Muad85

avatar
compagnon
compagnon
Découvert la semaine dernière dans ma médiathèque préférée, je vous recommande cet album : LE CASSE (T2), Le troisième jour (Jérusalem, 6 avril de l'an 30) qui relate le projet "fou" de Marie Madeleine de sauver Jésus qui vient d'être condamné à être crucifié ...
Je ne vous en dit pas plus mais j'ai beaucoup aimé cette histoire.

" />

Pour en savoir plus (et découvrir quelques planches) : http://www.bdgest.com/preview-666-BD-casse-le-le-troisieme-jour-jerusalem-6-avril-de-l-an-30.html?_ga=1.120216207.607529975.1425075952

Bonne lecture,

86 Re: Péplums et BD historiques le Sam 28 Fév - 10:26

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Je connais. C'est un album sympa et transgressif.
Depuis qu'on a retrouvé l'"Evangile de Judas", un apocryphe, Marie-Madeleine fait recette... Déjà dans LA DERNIERE TENTATION DU CHRIST (Martin Scorsese, 1988), d'après le roman de Nikos Kazantzakis.

On est loin de la kitchissime Marie-Madeleine du ROI DES ROIS de C.B. DeMille (1927), avec Jacqueline Logan en courtisane, conduisant son char... attelé de deux zèbres  !

87 Re: Péplums et BD historiques le Ven 27 Mar - 7:16

Muad85

avatar
compagnon
compagnon
Trouvée chez un bouquiniste, cette BD en 2 tome est assez sympa !

" />

" />

88 Re: Péplums et BD historiques le Ven 27 Mar - 8:53

Raymond

avatar
Admin
Cette BD a été publiée il y a une quinzaine d'années, en tout cas. Si je ne me trompe, cela se termine au tome 2 et l'histoire reste inachevée.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

89 Re: Péplums et BD historiques le Sam 29 Aoû - 13:53

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

90 Re: Péplums et BD historiques le Mar 10 Oct - 14:25

Raymond

avatar
Admin
La série "Jour J" exploite le thème de l'uchronie, et ce n'est plus vraiment de la BD historique. Le dernier album, intitulé l'Aigle et le cobra, raconte une intrigue mettant en scène Antoine et Cléopâtre, et on se retrouve tout de même tout près du péplum !   Wink



Je ne suis pas très friand de ce type d'albums, tant il y a de choses à lire, mais je l'ai feuilleté distraitement ... avec curiosité.

ActuaBD en fait maintenant une petite chronique, plutôt positive !

http://www.actuabd.com/Jour-J-T-28-L-Aigle-et-le-cobra-Par-Duval-Pecau-Fafner-Delcourt


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

91 Re: Péplums et BD historiques le Mar 10 Oct - 19:20

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa

92 Re: Péplums et BD historiques le Mar 10 Oct - 19:59

Raymond

avatar
Admin
Oui, je m'en souvenais, mais je n'osais pas encombrer son sujet "privé". Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

93 Re: Péplums et BD historiques le Ven 29 Déc - 18:13

Loup79


docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonjour,

Une nouvelle série historique commence le 24 janvier 2018 : "Valois".
Il sera peut-être intéressant de créer un sujet pour cette nouvelle série plus-tard si elle vaut le coup.

Le tome 1 s'intitule : "Le mirage italien", de Thierry Gloris (scénario) & Jaime Calderon (dessins) chez les éditions Delcourt.

SUJET :
La guerre de Cent ans est terminée mais cela n’a pas mis fin aux appétits de pouvoir des uns et des autres. Borgia, Charles VIII, Della Rovere, des noms au parcours sanglant réunis dans cette nouvelle série d’aventure historique…

Les Valois succèdent à la dynastie capétienne et règnent sur la France après avoir assis leur légitimité durant la guerre de Cent ans. Mais les jeux de pouvoir des puissants et l’atmosphère politique délétère mettent en péril le royaume et la papauté des Borgia. Henri Tersac, un soldat reconverti en secrétaire et Blasco, un moinillon pas encore tonsuré, sont pris dans la tourmente. Ils se révèleront cependant bien plus à la hauteur que bien des puissants…








Date de parution : 24/01/2018 / ISBN : 978-2-7560-7008-7
Dimensions : 32,0 x 23,0 cms

Quelqu'un connaît les auteurs ?

Loup79

94 Re: Péplums et BD historiques le Ven 29 Déc - 19:14

Raymond

avatar
Admin
Je ne connais pas les auteurs, mais ce n'est pas trop étonnant. Iil y a maintenant beaucoup de dessinateurs espagnols ou italiens qui viennent travailler en France, que nous connaissons mal, et à qui on donne des scénarios historiques.  Rolling Eyes

J'ai fait en tout cas une recherche dans la Bédéthèque, et aucun album n'est recensé pour ces 3 noms.  

On verra sur pièce en janvier ?   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

95 Re: Péplums et BD historiques le Ven 29 Déc - 19:50

Loup79


docteur honoris causa
docteur honoris causa
Smile Gloris et Calderón ont travaillé sur "Isabelle, la louve de France", d'après mon site marchant préféré. Smile
Graphiquement, la série "Isabelle, la louve de France" est magnifique. Les Espagnols sont bons en dessin, je trouve. Pourquoi cette remarque, Raymond ? Côté scénario, je ne connais pas car je n'ai jamais lu cette série.


Planche originale 7, tome 2 d'"Isabelle, la Louve de France".

Calderón a également dessiné la série "Les voies du seigneur"


Planche originale 17, LES VOIES DU SEIGNEUR tome 4 : Eden



Je connais finalement ce dessinateur en fait qu'après quelques planches vues sur le net. Sur le moment, je ne me rappelais plus.
Je suis un adepte inconditionnel de ce genre de travail : dessin réaliste et scénario historique. Mais quel place prennent les faits réels dans ces séries ? Je ne sais pas car je ne les ai jamais lues.

Loup79

96 Re: Péplums et BD historiques le Dim 1 Avr - 0:35

2J

avatar
license ès BD
license ès BD
J'insere ici une énorme bd "peplum" qui n'a jamais eu l'honneur d'un album (sauf en anglais )
http://www.bookpalace.com/acatalog/info-WTB.html
ROCK L'Invincible (Wulf the briton en V.O.)

En janvier 1959, en pleine première page couleur de l'hebdomadaire "Hurrah", un jeune celte, blond et athlétique, apparaissait pour la première fois en sautant, les mains nues, dans l'arène des jeux du cirque.
Nous sommes à Rome. Rock est courageux. Il veut sauver un jeune esclave noir, promis à la mort par le pouce tourné vers le bas du cruel empereur Néron.
Durant une vingtaine d'exemplaires du journal pour les jeunes, du numéro 274 au numéro 293, il va vivre une multitude de péripéties, plus palpitantes les unes que les autres, pour échapper à l'oppression des romains.
Au moment où Rock va être châtié par les gardes de Néron, un important personnage intervient et le fait monter dans un char pour l'emmener à l'école des gladiateurs de Lucullus.
Là, il rencontrera deux amis fidèles, Basth et Grétorix qui, dans sa hâte de le saluer, vient bousculer l'instructeur des gladiateurs.
Ayant dans l'arène impressionné Néron, par son courage, Rock se voit proposer 7 épreuves pour racheter sa liberté.
Il devra ainsi faire face à une meute de chiens, plonger dans un lac pour récupérer un glaive, échapper aux galères le poursuivant, affronter avec un filet un singe blanc descendant des singes sacrés d'Osiris, descendre dans un cratère pour en ramener la flamme sacrée et se rendre chez les wisigoths afin de récupérer l'étendard romain pris aux légionnaires de Brutus.
Rock semble invincible !
Il rallie à lui, sur les quais, les esclaves et les gladiateurs de Rome et prend la fuite sur une galère, pour échapper à la tyrannie de Néron.
Sachant que le Bey de Tarza et les siens sont opprimés par Tertus et son armée, Rock décide, après avoir traversé la baie à la nage, de gagner la ville.
Tertus, le romain, détient en otage le fils du Bey de Tarza.
Rock va tenter de le délivrer avant de repartir pour d'autres aventures....
Cette série britannique de Ron Embleton, de plus de 300 planches, est résolument moderne. de par son graphisme, d'abord, puis par le choix de son époque qui mise à part par Jacques Martin avec "Alix" est, alors, très peu utilisée.
Traversant les années, elle a manifestement, fortement inspiré la série "Vae Victis" créée pâr Rocca et Mitton au début des années 90.
En juin 1959, à la création de "L'Intrépide Hurrah", hebdomadaire né de la fusion des deux magazines du même nom, la série prend, en France, un nouveau départ avec l'arrivée de Rock et de ses compagnons dans une île où les villageois sont menacés par des cruels pirates....
Injustement oubliée, cette belle et passionnante série, réalisée avec talent, est pourtant un des classiques internationaux du neuvième art et se redécouvre avec beaucoup de plaisir.

https://www.arretetonchar.fr/hurrah-rock-linvincible/

Wulf the Briton est une bande dessinée britannique située dans l’antiquité romaine vers 60 après J.C. et parue dans Express Weekly entre 1956 et 1961.

Le contexte:
Express Weekly était un hebdomadaire britannique pour la jeunesse lancé en 1954. Il reprenait la formule à succès d’un autre hebdomadaire, Eagle, lancé en 1950 et qui tirait à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires1.
Ces journaux ressemblaient fort aux mêmes hebdomadaires francophones de la fin des années 40, début des années 50. On retrouvait peu ou pas d’histoires complètes et beaucoup de séries à suivre le plus souvent avec une seule page par numéro. En 1956, une nouvelle série est présentée, Freedom is the Prize. Le scénario est signé Jenny Butterworth et le dessin est assuré par un artiste italien Ruggero Giovannini. Jenny Butterworth2 était une scénariste assez prolifique dans les années 50 et 60. En France on connait davantage son mari qui était le scénariste de Trigan, Mike Butterworth, dessiné par Don Lawrence.
Quant à l’utilisation de dessinateurs italiens, la chose était courante dans la presse anglaise de l’époque. Rappelons à titre d’exemple qu’Hugo Pratt a aussi dessiné un certain temps pour Fleetway.
La série se situe à l’époque de Néron et un groupe de gladiateurs appartenant à Lucculus cherche à s’évader. Très vite, l’un d’entre eux, Wulf le Breton, va devenir le personnage principal et dès le début de 1957, la série prend le titre qu’on lui connait aujourd’hui.
Au printemps 1957 Ruggero Giovannini arrête sa collaboration avec Express Weekly. L’agent qui le représente en Angleterre le paie avec beaucoup de retard. Il n’est d’ailleurs pas le seul puisqu’au même moment plusieurs autres dessinateurs de la botte cessent également de travailler pour les périodiques britanniques.
Allan Pollack reprend la série au pied levé mais ne donne pas entièrement satisfaction et est assez vite remplacé le 18 mai 1957 par Ron Embleton. Bien qu’âgé de 26 ans à peine, il a une solide réputation ayant commencé sa carrière à 17 ans à peine. Atout supplémentaire, il a déjà dessiné en 1953 une bande dessinée sur l’antiquité, The Singing Sword dans Hotspurs.
Lorsqu’il intervient dans la série, Wulf et ses compagnons voguent vers l’Egypte. Assez vite, Ron Embleton qui n’a à l’époque que 26 ans persuade sa scénariste de se concentrer sur le seul personnage de Wulf et de la faire revenir dans sa Bretagne natale. Du numéro 1403 au 183 (15 mars 1958) il livrera une planche couleur par semaine puis passera alors à deux. Bientôt à compter du numéro 189 c’est lui qui assurera également les scénarios.
Comme le fait remarquer avec beaucoup de justesse Anthony Keene dans l’un des chapitres de The Reception of Ancient Greece and Rome in Children's Literature: Heroes and Eagles (2015)4 les histoires se déroulant en Bretagne font penser à celles de Robin des Bois. Les Romains se substituent aux Normands, les Bretons aux Anglo-Saxons mais dans les deux cas les autochtones peuvent compter sur deux héros sans peur et sans reproche.
Au physique Wulf est un grand blond athlétique et évidemment généreux. Publiées au rythme d'une puis deux pages par semaine les histoires sont courtes. Les 19 chapitres d’Embleton publiés dans la revue font 272 planches soit une moyenne de 14 pages par histoire, pas de quoi réellement fouiller la psychologie des personnages sinon dans leur durée. En revanche le dessin d’Embleton ne manque pas de souffle et explique largement à lui seul le succès de la série.
Dans son introduction à la réédition des aventures de Wulf5, Peter Richardson souligne qu’au tout début des années 60 la diffusion des journaux destinés à la jeunesse s’est considérablement érodée du fait de la concurrence télévisuelle.
Le premier touché est Eagle et notamment Dan Dare. Express Weekly essaie de suivre l’air du temps et devient TV Express. Embleton continue dans le journal pour un temps mais délaisse Wulf pour se concentrer sur des bandes de la Seconde Guerre Mondiale.n’est â
Ses continuateurs n’ont pas le même talent et la série est abandonnée définitivement en 1961.
A noter que certains épisodes ont été repris en France dans l'hebdomadaire L'Intrépide sous le titre de Rock l'Invincible. La série fut d'ailleurs poursuivie un temps par Angelo Di Marco, le célèbre affichiste.
L’histoire[modifier | modifier le code]
Jeune Celte capturé et emmené à Rome, Wulf est devenu gladiateur. Parce qu’il a refusé de tuer son adversaire dans le Colisée, il doit être puni par ordre de Néron. Toutefois, l’empereur reconnaissant son courage lui promet la liberté à lui et ses compagnons s’il réussit, chiffre fatidique entre tous, sept épreuves. Bien évidemment Wulf réussit dans son entreprise et vogue vers l’Egypte avec le Gaulois Greatorix6 et l’Ibère Basta.
Wulf sonne d’autant moins celte que c’est un nom d’origine germanique. En fait on touche du doigt dans cet exemple les multiples écarts avec la vérité historique. Mais le héros n’est pas le seul à avoir un prénom hors zone on retrouve au fil des aventures un Gundalf, un Oleg, etc. Il sera même question d’un navire saxon viking (sic) accostant les côtes galloises ce qui anticipe quand même la réalité de quelques siècles. Jenny Butterworth n’est pas très soucieuse de vraisemblances qu’elles soient historiques ou scénaristiques. Embleton essaiera quant à lui de coller le mieux possible avec l’histoire même si on note encore des erreurs notables7.
A titre d’exemple, Néron a été empereur de 64 à 68 après Jésus-Christ, or quand il retourne en Bretagne Wulf se mesure aux troupes de Gnaeus Julius Agricola. Il se trouve que celui-ci a bien été préteur en Bretagne mais seulement de 70 à 73 et ne revient comme légat qu’en 77. Mieux encore une bonne partie des aventures fait la part belle à l’épisode Cartimandua, or cette reine des Brigantes disparait en 69 ou 70. On le voit, on est plus dans l’air du temps que dans une chronologie historique.
Plus gênante est la présence d’un mur qui sépare la Bretagne de la Calédonie. Certes, dans la bande dessinée il s’agit d’une longue palissade de bois et non du mur de pierre d’Hadrien construit en 122, c’est-à-dire grosso modo 60 ans plus tard !
Anthony Keene8 voit dans cette BD une allégorie de la résistance britannique face à l’agression nazie. Et de fait on retrouve Wulf appelant à chasser l’envahisseur romain aussi bien dans l’Angleterre actuelle que dans le pays de Galles et chercher des soutiens en Calédonie (Ecosse) et Hibernia (Irlande), bref une nation soudée face à la menace ennemie.
Les épisodes:
Les deux premiers épisodes se déroulent en Egypte, le premier dans la ville fictive de Taza, le second très précisément à Damiette. Le troisième en Méditerranée sans davantage de précision ; le quatrième de la Macédoine à la Germanie, le cinquième et suivants en Bretagne.
Bien qu’indépendants les épisodes 8, 9 et 10 ont un fil rouge commun en la personne de Marius Actus. Même chose pour les épisodes 11 à 13 qui détaillent la rivalité entre Vellocatus et son ex-épouse Cartimandua.
https://d4rri9bdfuube.cloudfront.net/assets/images/book/large/9781/9070/9781907081149.jpg

https://www.bing.com/saves?type=images&FORM=INFVLP
https://www.bedetheque.com/BD-Intrepide-Hurrah-Tome-524-Rock-l-invincible-324260.html
https://www.bedetheque.com/BD-Intrepide-Hurrah-Tome-534-Rock-l-invincible-323852.html
http://bdoubliees.com/intrepide/couvertures/i711.jpg

Un jour , peut-être , des albums au Taupinambour (ou chez quelqu'un d'autre nostalgigue !)

97 Re: Péplums et BD historiques le Dim 1 Avr - 0:58

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Je reviendrai sur ROCK après Pâques, n'hésitez pas à me relancer, mais pour l'instant on m'attend pour une crucifixion ! lol!

Il y a eu un album... en Angleterre, un collector pour les happy few. Je l'ai. Je crois qu'ils en ont fait un aussi pour HEROS THE SPARTAN, mais celui-là je ne l'ai pas. Je vous en donnerai les références, mais j'ignore s'il est encore disponible.
L'album british se borne aux planches de Ron Embleton (connu comme peintre d'histoire). En France il a été continué par Di Amico, puis par Chéret.

Oui, c'est exact : Ramaioli adorait cette BD et s'en est inspiré pour VAE VICTIS (le personnage de la reine des Brigantes Cartamandua).

98 Re: Péplums et BD historiques le Dim 1 Avr - 9:39

Raymond

avatar
Admin
Loup79 a écrit: (...) Les Espagnols sont bons en dessin, je trouve. Pourquoi cette remarque, Raymond ?
Loup79

Ma remarque me visait personne en particulier, mais je fais simplement une constatation. Il y a certainement de très belles BD historiques qui paraissent en ce moment, mais aussi beaucoup d'albums de qualité très moyenne (voir médiocre) que je qualifierai "d'industrielles", qui sont plutôt décevantes à lire. Elles sont moyennement dessinées, et ce sont souvent des dessinateurs non francophones (espagnols, italiens, serbo-croates etc...). De plus, oh horreur, il n'est pas rare qu'on y ajoute des thèmes totalement étrangers (heroic fantasy ou mort-vivants par exemple) et ce salmigondis me met en rage.

Il y a donc un sérieux tri à faire, mais je suis d'accord que les espagnols dessinent très bien.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

99 Re: Péplums et BD historiques le Dim 1 Avr - 10:02

2J

avatar
license ès BD
license ès BD
AJAX a écrit:Je reviendrai sur ROCK après Pâques, n'hésitez pas à me relancer, mais pour l'instant on m'attend pour une crucifixion !  lol!

Il y a eu un album... en Angleterre, un collector pour les happy few. Je l'ai. Je crois qu'ils en ont fait un aussi pour HEROS THE SPARTAN, mais celui-là je ne l'ai pas. Je vous en donnerai les références, mais j'ignore s'il est encore disponible.
L'album british se borne aux planches de Ron Embleton (connu comme peintre d'histoire). En France il a été continué par Di Amico, puis par Chéret.

Oui, c'est exact : Ramaioli adorait cette BD et s'en est inspiré pour VAE VICTIS (le personnage de la reine des Brigantes Cartamandua).

1: Il y a eu une triple crucifixion avant-hier : 2 voleurs et un charpentier activiste radicalisé ...
il parait qu'il y en a un qui s'en est sorti aujourd'hui ;j'sais pas trop lequel . ane
2 : ce n'est pas Di Amico mais Angelo Di Marco qui a repris Rock dans L'Intrépide  ane
Tu le savais !:Ajax :"Je découvre ce topic à l'instant; je ne connaissais de di Marco que sa reprise de ROCK L'INVINCIBLE. Il était donc aussi dessinateur de presse à sensation..."
tes doigts ont du fourcher...

3:L'album british qui avait eu un trés petit tirage (et une version luxe)
http://bookpalacebooks.blogspot.fr/2010/10/wulf-briton.html
se trouve sur Amazon à des prix prohibitifs !
https://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B00QCNEZOQ/bedetheque-21  zidane

100 Re: Péplums et BD historiques le Dim 1 Avr - 10:28

Raymond

avatar
Admin
J'avais montré quelques images de Rock l'invincible (ou Wulf the briton si vous préférez) dans le sujet dédié à Di Marco, dont voici une couverture !



C'est effectivement un joli péplum, qui reste totalement méconnu.



Mais si vous voulez continuer à en parler, faites le plutôt dans le sujet idoine, qui est dédié à Di Marco. Il se trouve ici :   Wink

http://lectraymond.forumactif.com/t1422-angelo-di-marco-entre-la-presse-et-la-bd?highlight=di+marco


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum